L’IMPORTANT DU CHRIST VIVANT EN MARCHANT SELON L’ESPRIT – CHAPITRE ONZE LES PRINCIPES POUR SERVIR LE SEIGNEUR À TEMPS PLEIN

  1. On a besoin pour certains de servir le Seigneur a plein temps en tous lieux,
  2. Même dans un petit village dans la campagne.
  3. Il est toujours nécessaire,
  4. Mais nous devons avoir une capacité spirituelle afin de découvrir ou d’exposer la nécessité.

Certains chefs d’entreprise sont en mesure de faire de l’argent n’importe où ; même dans le pays les plus pauvres vous pourrez découvrir un marché où faire des affaires et gagner de l’argent. En un sens, leur capacité crée le marché.

 

  1. De même, si nous avons la possibilité de « faire de l’argent » spirituelle,
  2. Nous pouvons créer un « marché » spirituel n’importe où.
  3. Si nous avons la possibilité de créer un marché spirituel,
  4. Le travail peut exiger que nous abandonner notre travail afin de servir à temps plein.
  5. S’il semble que nous devons ne servir qu’à temps partiel, la raison peut être que nous n’avons pas la capacité.
  6. Il y a un grand besoin de travailleurs à temps plein partout.
  7. La nécessité de service à temps plein dépend de notre capacité à créer le marché.
  8. Il y a autant de marchés qu’ils sont a plein temps qui ont la capacité spirituelle de gagner de l’argent.

 

  1. Nous pouvons avoir la capacité spirituelle de créer un besoin pour un service à temps plein un,
  2. Mais nous ne devrions pas penser que nous sommes la bonne personne pour répondre au besoin.
  3. J’ai toujours pensé que je suis la bonne personne pour servir à temps plein, parce qu’il y a beaucoup de problèmes que je n’arrive pas à résoudre et de nombreux saints que je ne peux mettre en place. La Personne n’est la bonne personne pour servir à temps plein.
  4. Seulement le Seigneur est la bonne personne.
  5. Nous n’avons rien de quoi pavoiser. Nous sommes insuffisants et dans beaucoup de choses.
  6. Selon marc 11:23, La foi peut bouger une montagne, «Mr 11:23 Je vous le dis en vérité, si quelqu’un dit à cette montagne: Ote–toi de là et jette–toi dans la mer, et s’il ne doute point en son cœur, mais croit que ce qu’il dit arrive, il le verra s’accomplir. »
  7. Mais lorsqu’il y a une montagne qui doit être retiré, nous n’avons pas la foi. Lorsque nous sommes confrontés à de grands problèmes, nous pouvons seulement soupirer et gémir. Nous ne pouvons le faire un peu.
  8. Nous avons besoin de beaucoup d’aide des autres membres du corps dans toutes les églises locales.

 

  1. Où que nous soyons, nous devrions exercer notre capacité spirituelle pour créer un besoin de service à temps plein.

 

  1. Nous ne devrions pas dire que nous n’avons pas cette capacité.
  2. Nous devons essayer de notre mieux pour devenir celui qui a cette capacité.
  3. Peut-être nous n’avons pas de grande capacité spirituelle, mais nous avons un peu.
  4. Nous devons exercer notre capacité à créer des occasions de servir. Nous pouvons commencer par paitre les saints.

 

  1. Si nous ne savons pas comment faire le Berger,
  2. Nous pouvons simplement inviter certains de notre accueil et de communion avec eux dans la mutualité,
  3. En leur demandant de nous aider.
  4. Si nous faisons cette actions quelques nuits par semaine,
  5. Après six mois,
  6. Il peut être nécessaire pour nous de servir à temps plein.
  7. Cependant, nous ne devrions pas être fiers ou penser que nous sommes la bonne personne.
  8. Si nous pensons que nous sommes qualifiés ou spécial, nous ne servons pas à temps plein.
  9. Le même principe s’applique à la prédication de l’Évangile.
  10. Nous ne devrions pas penser que c’est trop difficile d’amener les gens au Seigneur dans un lieu particulier.
  11. Il dépend uniquement de savoir si nous allons à le faire.
  12. Après avoir prêché l’Évangile, nous devons prier, « Seigneur, je suis un serviteur inutile. Vous avez choisi la mauvaise personne. Je ne sais pas comment faire pour prêcher l’Évangile. » Bien que nous devrions prier de cette façon, beaucoup de pécheurs seront enregistrées par nous si nous créons le marché.

 

QUESTIONS ET RÉPONSES

 

Question : Il est une nouvelle localité dans laquelle le Seigneur a gagné quelques sœurs aînées et certains plus jeunes. Ils ont commencé la séance dans les maisons des sœurs. Est-ce une bonne situation ?

Réponse : Aucune situation n’est idéale. J’ai vu quelques bons débuts qui n’aboutit finalement pas. Cependant, d’autres débuts qui semblait très pauvres sont devenues merveilleuses églises aujourd’hui.

  1. Nous ne devrions pas avoir confiance dans n’importe quelle situation.
  2. D’autres qui semblent être des cas désespérés peuvent devenir des croyants excellents.
  3. Nous ne pouvons pas prédire ou comprendre comment les nouveaux se révélera.

 

En tant que parents, nous devons faire de notre mieux pour prendre soin de nos enfants. Nous devons les nourrir et les éduquer les paroles et les connaissances et la grâce du Seigneur. Cependant, nous ne devrions pas penser que nous pouvons pousser à nos enfants d’être sauvés.

  1. Si nous le pouvions, il serait inutile pour le père de choisir et de prédestinés dans l’éternité passée.
  2. Néanmoins, nous ne pouvons négliger notre responsabilité de prendre soin de nos enfants.
  3. Ni nous ne pouvons négliger soigner les croyants et les églises.
  4. Seulement le Seigneur sait si un nouveau croyant doit devenir celui qui poursuit et est utile pour lui, ou si un nouveau groupe deviendra une église locale forte.
  5. Nous ne le savons pas.
  6. Par conséquent, nous devons avoir un cœur élargi d’embrasser tous les croyants et les nouvelles églises locales. Nous ne devrions pas mépriser ceux apparemment faibles. Le Seigneur utilise souvent ces ceux-là.

 

  1. Tout début est un bon début,
  2. Et chaque endroit est un bon endroit.
  3. L’utilité et la longévité d’un début souvent dépendent de notre capacité de faire de l’argent spirituelle.
  4. Si nous avons la capacité spirituelle, nous pouvons créer un marché très rentable dans une situation apparemment faible.
  5. Nous ne devrions jamais se poser la question combien de temps un groupe va durer.
  6. Nous ne pouvons pas savoir.
  7. Seulement le Seigneur sait.
  8. Nous devons apprendre à ne pas être discriminé.

 

  1. Nous vivons à l’ère de la grâce.
  2. Nous ne pouvons pas contrôler la grâce ; C’est comme le soleil et la pluie.
  3. Matth 5:45 dit: «45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. »
  4. Nous pouvons seulement dire que « c’est la miséricorde du Seigneur. »
  5. Le leader dans chaque église locale doit tirer la leçon pour ne pas trop apprécier ni mépriser tout le monde.
  6. Nous ne savons pas l’avenir.
  7. Nous ne devrions pas jouer de la politique,
  8. Mais nous devrions éviter d’incriminés les gens, parce que tout le monde est prometteur pour la récupération du Seigneur.
  9. Une grande partie peut changer dans quelques années.
  10. Nous devons embrasser tout le monde — bonnes ou mauvaises personnes, prometteur ou pas.

 

 

Question : Souhaitez-vous partager plus sur l’exercice adéquat du pouvoir ?

Réponse : Nous ne devrions pas être préoccupés par notre autorité.

 

  1. L’autorité réelle parmi le peuple de Dieu est l’amour.
  2. Ephésiens 5:24 dit: « Soit les femmes soumises à leurs maris en tout. »
  3. Puisqu’il n’y a présentation du côté féminin, il semble qu’il devrait y avoir l’exercice du pouvoir du côté mâle.
  4. Cependant, Le verset 25 ne pas inciter les maris à exercer leur autorité. Au lieu de cela, il est dit: « maris, aimez vos femmes. » Afin d’exercer une autorité véritable, il faut aimer les autres.
  5. Si nous avons l’autorité a été testé par la question de savoir si nous avons l’amour.
  6. Ceux qui ont le plus d’amour ont la plus haute autorité.
  7. Si un frère effectue lui-même ou fonctions lors d’une réunion dans une mauvaise voie, les anciens doivent aller à lui ne pas à exercer leur autorité, mais à l’aimer.
  8. Ils doivent non seulement le corriger mais également ministre quelque chose de positif pour lui.

 

  1. Si nous exercer notre pouvoir,
  2. Mais on n’aime pas les gens,
  3. On coupera un membre l’un après l’autre jusqu’à ce qu’il n’y a personne à gauche.
  4. Ce n’est pas la bonne manière.
  5. La bonne façon est de toujours pardonner, aimer et embrasser.
  6. Pour aimer et d’embrasser d’autres injustement est mieux qu’au déteste le justement.
  7. Pour d’autres coupés dans l’église, la vie est comme le divorce.
  8. Ceux qui coupé toujours auront des raisons, mais ce n’est pas la bonne manière.
  9. Afin de revendiquer et d’exercer le pouvoir de couper d’autres ils ont tort.
  10. Lorsque nous coupons d’autres et les mettons au large, nous en fait nous nous couper nous-mêmes.
  11. Dans cet âge ou dans l’autre, le temps nous dira que nous avons eu tort de couper d’autres.
  12. Si nous n’aimons pas une personne,
  13. Nous ne devrions pas faire autorité sur celui-là.

 

Question : Si un nouveau dans la vie de l’église a des problèmes psychologiques, combien de temps devrait nous dépensons pour l’entraide pour celui-là ?

Réponse : Nous devons marcher selon l’Esprit. Si nous avons le temps, nous devrions l’utiliser pour prendre soin d’eux. Si nous n’avons pas le temps, il n’y a rien que nous pouvons faire. Il faut aussi se rappeler que nous ne sommes pas la bonne personne, parce qu’en nous-mêmes, nous ne pouvons faire quelque chose pour aider.

 

 

Question : J’ai peur que je pourrais donner autant de temps à l’église que je serais négligent complètement de ma famille. Vous parleriez d’après votre expérience sur ce sujet ?

Réponse : je ne pense pas que si on se donne à l’église, nous allons négliger complètement nos familles. Pour ce faire serait une erreur.

Nous devons aimer l’Eglise et en même temps faire de notre mieux pour prendre soin de notre famille. Je crois que la vie d’église va nous aider à prendre soin de nos enfants.

 

Question : Souhaitez-vous partager quelque chose plus loin concernant la marche selon l’esprit et la vie du corps ?

 

Réponse : Si vraiment, nous marchons selon l’Esprit,

  1. Nous serons spontanément dans la vie du corps.
  2. Si nous avons des problèmes avec l’église ou avec d’autres membres,
  3. Cela indique qu’au moins dans une certaine mesure,
  4. Que nous ne marchons pas selon l’Esprit.
  5. Si nous marchons selon l’Esprit,
  6. Nous n’aurons aucuns problèmes avec les autres.
  7. Rien n’entravera notre personne qui sont jointes à d’autres dans le corps.
  8. Nous avons besoin de l’expérience de Romains 8 afin d’entrer dans l’expérience de Romains 12.

 

 

Question : Ce qui est berger et de paitre en ce qui concerne la marche selon l’Esprit ?

Réponse : Nous ne devrions pas trop analyser les choses qui ont trait à la vie.

  1. Lorsque nous analysons trop, la vie a disparu.
  2. Nous ne devrions pas demander quel berger est ;
  3. Nous devrions tout simplement aller à faire le Berger.
  4. Cependant, après nous d’autres Berger ou n’importe quoi pour le Seigneur, nous devons avouer toujours, « Seigneur, je suis un serviteur inutile. »
  5. Chaque fois que nous pensons que nous pouvons faire quelque chose en nous-mêmes, nous sommes finis.

 

Question : Comme celles menant, comment devrions nous encourageons les saints pour prêcher l’Évangile dans le cadre de leur vie du Christ, sans condamner ceux qui ne le font pas ?

 

Réponse : Nous ne devrions jamais condamner quelqu’un.

  1. Si aucun membre de notre localité prêche l’Évangile,
  2. Il nous faut encore ne pas les condamner.
  3. Nous devons seulement marcher selon l’Esprit
  4. Et faire le ministre telle une vie aux Saints.
  5. Ensuite, nous pouvons suivre le Seigneur conduisant à parler aux réunions concernant la nécessité de prêcher l’Évangile,
  6. Et nous devons prendre l’initiative de le faire.
  7. C’est assez bon.

 

  1. Plusieurs questions sont révélées dans la Bible et ont deux faces.
  2. D’un côté, la Bible révèle que le Seigneur fait les choses à travers nous et de l’intérieur nous.
  3. De l’autre côté, la Bible nous pousse à faire les mêmes choses.
  4. D’une part, si les saints marchent selon l’Esprit, Ils prêcheront spontanément l’Évangile.
  5. En revanche, nous devons charger les saints pour prêcher l’Évangile. Comme nous exhorter, nous devons également ministre pour eux la vie qui marche selon l’esprit.

 

 

Question : J’ai eu un lourd fardeau pendant de nombreuses années. Quelle est la meilleure façon pour moi d’aller ?

Réponse : Nous devons nous humilier

  1. Et confesser le Seigneur que nous sommes des personnes étroites, religieux,
  2. Fier et sûr de lui.
  3. Il peut être difficile d’avoir confiance en l’Eternel,
  4. Mais il est facile de faire confiance en nous-mêmes.
  5. C’est le soi.
  6. Notre étroitesse, la religiosité, la fierté et la confiance en soi sont la source de tous nos problèmes, y compris nos problèmes avec nos familles et de saints, de notre manque d’utilité à l’Éternel et même la lourdeur de nos fardeaux, les angoisses et les chagrins.
  7. Si nous ne sommes pas étroits, religieux, fier ou sûr de lui, nous serons toujours joyeux et libérée et n’aurons pas un problème avec n’importe qui.
  8. C’est pourquoi la Bible frais nous aimer nos ennemis (Matthieu 5:44) «45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux ; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes. » .

Nous ne pouvons pas aimer d’autres, même notre femme et enfants, si nous sommes étroits, religieux, fier et sûr de lui.

  1. Si nous marchons selon l’Esprit,
  2. Nous ne serons pas étroits, religieux, fier ou confiance en soi.
  3. Si nous ne pouvons pardonner à quelqu’un, il indique que nous sommes étroites et religieux, parce que nous sommes nous-mêmes revendiquant.
  4. Le Soi et l’autojustification sont religieux.
  5. Si nous ne sommes pas religieuses, nous seront toujours pardonner et d’oublier.
  6. Les personnes les plus religieux sont les personnes les plus étroits.

D’un point de vue doctrinal, les Eglises locales ne sont pas sectaires, mais si nous sommes étroits, religieux, fier et sûr de lui, nous serons sectaires en praticité.

Nous devons aimer chaque croyant.

  1. Nous avons besoin de marcher selon l’Esprit,
  2. Rejeter notre étroitesse, la religiosité, la fierté et la confiance en soi et l’attitude fondamentale de l’amour envers tous les croyants.
  3. Nous devrions être prêts à les aider et leur donner tout ce que nous avons.
  4. En fait ce qui nous faisons aux soins pour eux devraient être déterminé par notre marche selon l’Esprit.
  5. Si nous ne marchons pas selon l’Esprit, même nos essais seront étroits, religieux, fier, ou de la confiance en soi sera quelque chose de notre soi.

 

Question : Quelle est la meilleure façon d’aider un frère qui a été offensé ?

Réponse : Le meilleur moyen est de ne rien faire.

  1. Nous avons simplement besoin de marcher selon l’Esprit.
  2. Finalement la marche selon l’Esprit dans Romains 8:4 « 4  et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.»
  3. La question à être conduit par l’esprit dans le verset 14. «14 car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu. »
  4. Nous ne devrions pas essayer de penser à un moyen d’aider un frère. Notre aide peut l’endommager.
  5. Si nous marchons selon l’Esprit, nous serons emmenées spontanément par l’Esprit et saura prendre soin de lui et de ministre de la vie pour lui.
  6. Nos soins pour d’autres devraient être quelque chose de premier plan de l’esprit.

 

 

Question : Pourquoi tant de chrétiens ont raté la mise au point de la Bible depuis près de deux mille ans ?

 

Réponse : Dans l’ordre pour un poulet de croître, il y a la nécessité de plumes, des os et même de la chair.

Cependant, lorsque nous mangeons du poulet, on mange seulement la viande. Les plumes, les os et les excréments sont nécessaires pour le poulet de croître de sorte que nous pouvons obtenir de la viande.

 

  1. De même, toutes les parties de la Bible sont nécessaire,
  2. Mais c’est pour la mise au point
  3. — que le Dieu Trinité vit dans les croyants afin qu’ils puissent vivre de lui.
  4. La Distraction de l’accent de la Bible ne vient effectivement pas d’autres points dans la Bible mais de l’ennemi, Satan.
  5. Paul dit concernant les Juifs, « 15 Jusqu’à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs cœurs ;» (2 Cor. 3:15).
  6. Ces voiles sont quelque chose de l’ennemi.

Par conséquent, lorsque nous lisons la Bible, nous devons prier, « Seigneur, gardez l’ennemi loin de ma lecture de ta parole. »

De cette façon, nous viendrons à la nourriture plus saine dans la parole.

 

  1. La Bible est composée comme cela parce qu’il a été écrit pour les êtres humains.
  2. La voie de Dieu est la meilleure façon.
  3. Nous ne pourrions pas trouver une meilleure façon d’écrire la Bible.

 

  1. Néanmoins, c’est un fait qu’il y a beaucoup de points dans la parole.
  2. Préparer un message à partager avec les saints, c’est comme l’épicerie.
  3. Personne ne peut manger tous les produits d’épicerie à la fois.
  4. Notre intention dans l’édition du ministère est de libérer les richesses de la parole qui ont été cachés pendant des siècles.

Avant 1960, il était difficile pour les grands leaders nourrir les églises

  1. Aujourd’hui que le problème n’est pas un manque de « produits alimentaires », mais la capacité de discerner quelles parties sont les mieux adaptés pour une église locale particulière. Les principales causes sont comme les femmes au foyer qui doivent discerner le genre de nourriture, leurs enfants ont besoin.
  2. Peu importe comment sont riches sont les messages publiés, la situation actuelle dans une église locale implique un besoin particulier.
  3. Les leaders doivent savoir comment les paroles qui rencontre le présent le ministre besoin local.
  4. Par exemple, la participation à certaines réunions semble avoir baissé progressivement. Les aînés ont besoin d’exercer leur esprit pour chercher le moyen de faire face à une telle situation. Les aînés devraient envisager la nécessité locale dans la sélection du ministère pour se nourrir de l’église.

 

  1. Parfois les aînés ont besoin de faire quelque chose d’autre pour augmenter l’appétit spirituel des saints.
  2. Un manque d’appétit peut indiquer la maladie.
  3. Une personne en bonne santé a un bon appétit et une bonne digestion.
  4. Les Mères bienveillants, les aînés devraient remarquer lorsque les saints ne mangent pas bien et devraient faire quelque chose pour éclaircir leur digestion et augmenter leur appétit.
  5. Ce n’est pas facile ;
  6. Il dépend de notre capacité spirituelle.
  7. Néanmoins, nous devons trouver un moyen de prendre soin des saints.
  8. Nous devons apprendre de l’expérience, mais cela nécessite beaucoup de temps et souffrance.

 

  1. Les écrits dans le christianisme d’aujourd’hui ne suffisent pas à nourrir le peuple de Dieu.
  2. Le Seigneur nous a donné une manière différente.
  3. Toute partie d’un message de vie-étude est riche nourriture spirituelle pour les saints.
  4. Pour le souci d’économie de Dieu
  5. Et de son déplacement sur la terre,
  6. Je dois travailler dans le ministère de la parole,
  7. Mais cela signifie que je ne peux pas visiter les églises régulièrement même si mon coeur est avec eux.
  8. Cependant, les frères leaders peuvent occuper pour les églises.
  9. Comme ceux qui, si nous ne plaisantons pas avec le Seigneur, nous devons marcher selon l’Esprit et ministre de la vie de tous les saints dans nos localités.
  10. Alors tous les saints vont vivre une vie de témoignage et parler de Christ, prêchant l’Évangile et de prêcher la vérité partout.

 

  1. Nous ne faisons pas confiance dans l’organisation ou d’une grande œuvre.
  2. Nous nous confions en marchant selon l’Esprit,
  3. Portant un témoignage lumineux
  4. Et brillant dans notre vie quotidienne,
  5. La prédication correcte et authentique du Christ et la diffusion de la vérité.
  6. Si toutes les églises locales continuent de cette manière, le temps servira l’objectif.
  7. Le Déménagement du Seigneur sur la terre fera foi.
  8. Nous ne devons pas être étroit ou sectaire ;
  9. Au contraire, nous devons aimer chaque croyant.
  10. Nous ne devrions pas envisager que seuls ceux qui nous sont dans les églises locales.
  11. Tous les croyants sont dans les églises locales.
  12. Il faut éviter les opinions et les dissensions.
  13. Nous couvrons de ceux qui ont beaucoup d’opinions ;
  14. Mais Nous ne pouvons pas les couper.
  15. La vie d’église n’est pas comme un gâteau de haricot asiatique, qui est coupé carré et tout droit.
  16. Au lieu de cela, la vie ecclésiale est comme la purée de pommes de terre.
  17. Il y aura toujours des problèmes, des avis, des plaintes et le désordre.
  18. Toutes les églises mentionnées dans le Nouveau Testament ont été comme ça.
  19. Notre tendance naturelle est de couper d’autres et être une source de division.
  20.  
  21. Cependant, nous devons embrasser tout le monde,
  22. Y compris les plus gênants.
  23. Si nous ne sommes pas inclus,
  24. Nous endommagerons l’église.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − quatre =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.