Livre – TOUS LES AGES POUR LE TEMOIGNAGE DU SEIGNEUR – CHAPITRE TROIS MAINTENIR LE TÉMOIGNAGE DE L’UNICITÉ DE L’EGLISE DANS LE CHRIST

La Récupération du Seigneur n’est pas une question de doctrine.
Dans la reprise aujourd’hui nous sommes préoccupés pour l’expérience du Christ et pour la pratique de la bonne vie ecclésiale.

I. LA DIVISIONS SUR LA DOCTRINE

1) Martin Luther a pris le chemin de l’Eglise d’Etat.
a. En cela, il fait une erreur.
b. C’est une erreur grave pour le gouvernement et l’église à être mélangés entre eux.
c. Environ deux cents ans après la réforme,
d. Le Seigneur a commencé à la reprise de la vie ecclésiastique sous Zinzendorf et les frères moraves.
e. Au siècle suivant, le Seigneur ressuscité les frères en Grande-Bretagne pour la nouvelle pratique de la vie ecclésiale.
f. Dans un premier temps, leur expérience a été merveilleuse, et frère Nee considère même l’accomplissement de la prophétie concernant l’église de Philadelphie.
g. Cependant, par la suite il y avait une division, principalement en raison des opinions différentes au sujet de la venue du Seigneur étaient détenues par deux enseignants exceptionnels de frères, John Nelson Darby et Benjamin Newton.
h. Si Darby et Newton avaient eu la lumière concernant l’unicité, ils ne seraient pas eus soutenu sur la venue du Seigneur, mais ils auraient maintenu l’unicité de l’église.
i. La division entre Darby et Newton a été suivie de nombreuses autres divisions. Je connais une Assemblée de frères qui était divisée sur l’utilisation d’un instrument de musique.

2) Aujourd’hui les chrétiens sont divisés sur beaucoup de choses, par exemple, la méthode de baptême ou au-dessus de baptisant le peuple au nom de Jésus, ou au nom du père, le fils et le Saint-Esprit. Parce qu’il y a eu tellement division causée par les débats sur la doctrine, nous devons insister sur le fait que la principale préoccupation dans la récupération du Seigneur aujourd’hui n’est pas doctrine.

3) Mais notre préoccupation première est la récupération du Christ comme la vie et de l’Église comme notre vie.
a. Nous sommes pour la récupération du Christ et l’église,
b. Pas pour la récupération des doctrines au sujet de couvre-chef « voile », se laver les pied ou la méthode d’immersion. Si quelqu’un veut encore faire valoir sa dissidence au sujet de la doctrine,
c. L’église dans la récupération du Seigneur n’est pas l’endroit pour lui. Il devrait se réunir avec celles dont la doctrine qu’il juge acceptable.

II. VIVANT PAR LE CHRIST ET LUI EXPRIMER DANS L’UNITÉ

1) Nous sommes ici comme une revalorisation du Seigneur, pas dans le cadre du christianisme d’aujourd’hui.

a. L’église est le peuple de rachetés,
b. Sauvé,
c. Pardonné
d. Et régénéré qui ont Christ dans leur vie
e. Et qui se réunissent pour exprimer le Christ dans l’unité.
f. Cela est conforme à l’économie pour l’accomplissement de son dessein éternel de Dieu.
g. Au fil des siècles, l’église a est dégradée.
h. C’est pourquoi, le Seigneur a suscité un témoignage à la fin de cet âge pour récupérer la bonne vie ecclésiale.
i. Dans la vie ecclésiale, nous vivons par le Christ comme notre vie et se rassemblent dans l’unité pour s’exprimer.

2) Le Seigneur n’exige pas aux croyants d’être uniforme dans la doctrine.
a. Chapitre quatorze des Romains le prouve fortement.
b. En ce qui concerne manger et l’observance des jours, l’attitude de Paul dans ce chapitre a été libérale.
c. Dans le verset 6 Paul dit: « 6 Celui qui distingue entre les jours agit ainsi pour le Seigneur. Celui qui mange, c’est pour le Seigneur qu’il mange, car il rend grâces à Dieu ; celui qui ne mange pas, c’est pour le Seigneur qu’il ne mange pas, et il rend grâces à Dieu.»
d. En la matière les saints ne devaient ne pas se juger les uns les autres.
e. Au contraire, ils devaient ce recevoir l’un de l’autre.
f. Le Verset 3 dit: « 3 Que celui qui mange ne méprise point celui qui ne mange pas, et que celui qui ne mange pas ne juge point celui qui mange, car Dieu l’a accueilli.»
g. Concernant la réception des croyants, Paul a dit, « 7 ¶ Accueillez–vous donc les uns les autres, comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu.» (Romains 15:7).
h. Dieu reçoit les croyants peu importe ce qu’ils mangent, et nous devrions aussi les recevoir.
i. Il en va de même en ce qui concerne le maintien de certains jours.
j. Nous devrions recevoir l’un de l’autre, pas critiquer mutuellement ou débattre entre eux.
k. Nous avons tous besoin d’avoir une attitude gracieuse et libérale.

3) Supposons que quelqu’un critique les réunions d’église pour avoir été trop bruyant et prétend qu’une bruyante réunions vont à l’encontre de ce verset dans 1 Corinthiens 14, qui nous dit de faire toutes choses décemment et dans l’ordre. « 40 Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre.»
a. Celui qui est titulaire d’un tel avis doit aller à un endroit qu’il considère comme décent et en bon ordre.
b. Si nous imposer nos vues aux autres, nous allons provoquer division. Si vous parler en langues, vous ne devriez pas insister que d’autres le font. Une telle demande provoquera la division.

4) Dans Romains 15:5 Paul nous exhorte «5 ¶ Que le Dieu de la persévérance et de la consolation vous donne d’avoir les mêmes sentiments les uns envers les autres selon Jésus–Christ, »
a. Nous ne pouvons débattre dans la doctrine ;
b. Nous pouvons être partageant seulement selon le Christ.
c. En dehors de Christ, les croyants de différentes cultures et avec des dispositions différentes ne doivent pas débattre.
d. Un frère ne peut même pas partageant avec son épouse.
e. Bien que nous ne puissions pas débattre des points de vue concernant beaucoup de choses,
a. Nous pouvons être partageant concernant que le Christ et l’église.
b. Nous sommes un dans le Christ,
c. Et nous sommes un pour l’église.
d. Le Seigneur peut témoigner que ma femme et moi n’avons pas d’opinions différentes au sujet de Christ et l’église.

III. LES PROPHÈTES, LES ENSEIGNANTS ET L’EXHORTATION

1) Actes 2:14 dit que Pierre s’est levé avec les « onze ». Le « onze » ici se réfère aux apôtres. «14 ¶ Alors Pierre, se présentant avec les onze, éleva la voix, et leur parla en ces termes : Hommes Juifs, et vous tous qui séjournez à Jérusalem, sachez ceci, et prêtez l’oreille à mes paroles ! »
a) Au moment des actes 2, les personnes doué étaient les apôtres.
b) Il n’y a pas de prophètes ou enseignants.
c) Mais les actes 13:1 dit que dans l’église d’Antioche il y avait des prophètes et des enseignants, « 1 ¶ Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des docteurs : Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul.»
d) Également des personnes doué.
e) Contrairement à la royauté et le sacerdoce,
f) Qui étaient les ministères particuliers,
g) La prophétie n’est pas un ministère distinct,
h) Mais un ministère supplémentaire.
i) Lorsque le roi David est tombé dans le péché, le prophète Nathan l’a réprimandé.
j) Mais si David n’avait pas péché, il n’y aurait pas besoin de Nathan à dire un mot de reproche.
k) Ceci indique que si les rois ont toujours été correct, il n’y n’aurait aucun besoin pour les prophètes.
l) Les prophètes ont été suscités lorsque le sacerdoce et la royauté étaient faibles.

2) Au moment de la reprise de l’ancien Testament,
a. Josué, le souverain sacrificateur
b. Et Zorobabel, le gouverneur, un descendant de David, sont mentionnés.
c. Leurs ministères ont été utilisés par le Seigneur dans sa guérison.
d. Mais quand ils sont devenus faibles
e. Et le travail de récupération a cessé,
f. Le Seigneur ressuscité les prophètes Aggée et Zacharie afin de les renforcer.
g. Cela indique que la prophétie n’est pas un ministère distinct et indépendant.
h. Au contraire, il fonctionne pour prendre en charge le ministère de la royauté et le sacerdoce.

3) Romains 12 parle des fonctions des prophètes, des enseignants et d’exhorter.
a. Quelle est la différence entre prophétiser, l’enseignement et exhorter ?
b. La fonction principale d’un prophète n’est pas prédite l’avenir ;
c. Au contraire, un prophète parle de Dieu comme son porte-parole.
d. Les prophètes de Dieu dans la Bible ont été envoyés par Dieu pour parler pour lui.
e. Bien qu’ils parlassent parfois quant à l’avenir, la plupart du temps ils proféré des paroles de blâme, déclaration ou de la condamnation.
f. Ce que les prophètes parlent ils n’apprennent pas de l’homme,
g. Mais recevoir directement de Dieu.
h. Les prophètes Esaïe, Jérémie, Ezéchiel et Daniel n’a pas répété les enseignements des autres ;
i. Ils ont parlé de ce qui a été révélé à eux directement par Dieu.
j. Ils ont parlé de ce qu’ils voyaient dans la vision de Dieu, la révélation de Dieu.
a. Par contraste avec les prophètes,
b. Les enseignants n’ont pas de révélation directe.
c. Au lieu de cela, ils enseignent selon ce que les prophètes ont parlé.
d. Afin d’être un enseignant, il faut savoir ce qui a été dit par les prophètes.
e. Celui qui exhorte utilise l’enseignement des professeurs pour inciter les autres.
a. Pour cette raison, Romains 12 mentionne
b. Les prophètes tout d’abord,
c. Puis les enseignants
d. Et puis l’exhortation.
a. Les prophètes reçoivent la révélation directe,
b. Les professeurs informer d’autres selon la révélation donnée aux prophètes,
c. et l’exhortation exhortant selon cet enseignement.

4) Maintenant nous devons appliquer à la situation dans la vie d’église aujourd’hui.
a. Nous avons remarqué que les frères d’âge mûr et les sœurs sont ceux le plus nécessaire pour la vie ecclésiale.
b. Ceux dans ce groupe d’âge s’occupent de la tente d’assignation directement,
c. Alors que les jeunes sont utiles pour les combats et gagner la bataille et les nouveaux,
d. Pour la sécurisation du tabernacle.

1. Par conséquent, le témoignage de l’Eglise aujourd’hui dépend directement de ceux d’âge moyen.
2. Afin que ceux d’âge moyen puissent fonctionner normalement,
3. Ils doivent mettre de côté l’ambition d’être des dirigeants ou anciens.
4. Les Aînés sont nécessaires dans l’église, mais leur fonction n’est pas tout ce qui est nécessaire.
5. Il y a aussi la nécessité pour les prophètes,
6. Pour les enseignants
7. Et exhorter.
8. Il y a un grand besoin de saints d’être établi et confirmé par ceux qui enseignent et exhorter.
9. Pour les plus jeunes ont besoin de quelqu’un pour leur enseigner par leur alimentation par l’intermédiaire de bourses.

5) Dans l’église, la nécessité pour les aînés est limitée. Si tous les frères cherchent êtres des anciens, ils trouveront un signe « aucun poste vacant » en face des anciens. Ne perdez pas votre temps d’attente pour un poste vacant. Au lieu de cela, aller au motel de l’enseignement et exhortation où il y a beaucoup de postes vacants.

IV L’OUVERTURE DE NOS MAISONS
1) Les saints doivent ouvrir leurs maisons à la prédication de l’Évangile, ou pour la bourse avec les saints.
a. Il n’y a aucun besoin pour les aînés à prendre les arrangements nécessaires.
b. Les Familles dans le même quartier peuvent se réunir pour prier et chercher l’attaque du Seigneur.
c. Le Seigneur peut conduire à certaines familles de tenir une réunion informelle d’Évangile dans une des maisons.
d. D’autres peuvent être amenées à inviter leurs voisins non enregistrés dans une maison pour un temps de rafraîchissements. Ce faisant, nous ne devrions pas faire du prosélytisme d’autres.

e. Nous devrions plutôt faire le ministre pour le Salut aux personnes non enregistrées et faire le ministère de Christ pour les croyants.
f. Si nous faisons le ministère les richesses du Christ se répartiront aux autres, ils vont être excités de chercher le Seigneur.
g. C’est le Seigneur qui ajoute à l’église.
h. Notre intention est ne pas faire du prosélytisme ; « Zèle ardent pour recruter des adeptes, pour tenter d’imposer ses idées. »
i. C’est de faire le ministère de Christ comme la vie aux autres
j. Et à leur donner un témoignage de notre Salut,
k. Notre amour pour le Seigneur
l. Et de notre unité.
m. Nous sommes ici pour être un témoignage de vie collective de ceux qui vivent par Christ et pour Christ.

2) La Récupération du Seigneur il est certainement la nécessité pour les aînés pour s’occuper de l’administration de l’église et à prendre des décisions concernant des questions pratiques telles que les temps des réunions.
a. Mais pas chaque frère dans une église locale ne peut être un aîné.
b. Les Autres fonctions, y compris l’enseignement et exhortant, sont urgent pour l’édification de l’église.
c. Nous devons prêcher l’Évangile aux pécheurs,
d. Et nous devons partager le témoignage du Seigneur avec les chrétiens.
e. Les anciens seuls ne peuvent pas faire cela.
f. Tous les saints doivent relever le fardeau pour prêcher l’Évangile,
g. Pour répandre le témoignage du Seigneur
h. Et édifiant les saints par le biais de bourses.
i. Si nous faisons cela,
j. L’église va croître,
k. Et la récupération se répandra.

3) Parce que beaucoup de fonctions différentes sont nécessaires,
a. Nous devons mettre de côté la pensée d’être des dirigeants.
b. Si vous êtes un chef de file est sans importance.
c. La question importante est que vous êtes disposé à prêcher l’Évangile,
d. Pour s’occuper des autres chrétiens,
e. Ou à édifier les saints.

V AUCUNE DIVISION, OU INDÉPENDANCE OU RÉBELLION
1) Comme les personnes de la récupération du Seigneur,
a. Notre esprit
b. Et notre motivation doit être pures,
c. Et nous devons faire tout notre possible pour éviter la division.
d. La Récupération du Seigneur est une question de Christ
e. Et l’Eglise dans l’unité.
f. Si l’on a des divisions,
g. Alors nous ne sommes pas pour la récupération.
h. En outre, nous ne devrions pas agir indépendamment de l’église.
i. Bien qu’il n’y ait pas besoin d’obtenir l’autorisation des anciens afin de fonctionner en ouvrant votre maison, ne soyez pas individualiste en faisant cela.
j. En outre, ne pas être rebelle,
k. La rébellion tue notre but.
l. Il n’y a pas de place pour la rébellion dans l’église.
m. Les saints doivent respecter les anciens comme le leader dans l’église et sommes en communion avec eux.
n. Les anciens ne maîtrisent pas les saints,
o. Mais les saints devraient être disposés à la communion avec les aînés.

VI NE PAS ENSEIGNER DIFFÉREMMENT
1) Nous avons vu que les croyants ne sont pas nécessairement les mêmes dans la doctrine.
a. Cependant, dans 1 Timothée 1:3 Paul indique que nous ne devrions pas enseigner différemment. «3 Je te rappelle l’exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t’engageai à rester à Ephèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d’autres doctrines, »
b. Cela signifie que nous ne devrions pas enseigner notre doctrine particulière.
c. Nous ne sommes pas pour notre doctrine,
d. Mais pour l’unicité de l’Eglise dans le Christ.
e. Des dizaines de maisons peuvent être ouvertes à la prédication de l’Évangile, ou pour la bourse, mais dans ces réunions maison nous devons enseigner les mêmes choses.
f. Ne pas utiliser un rassemblement dans votre maison comme une occasion d’enseigner votre doctrine particulière.
g. Ne pas enseigner le lavement des pieds, le couvre-chef ou une certaine vision de l’enlèvement, mais enseigner que concernant le Christ et l’église.

VII NE PAS INSISTER SUR NOTRE CHEMIN

1) En outre, nous ne devrions pas avoir l’attitude que notre chemin est le chemin.
a. Aussi, nous ne devrions pas essayer d’être particulière.
b. Quoi que vous fassiez, ne pas étiqueter comme quelque chose de spécial.
c. Cela provoque la division.
d. Dans 1 Corinthiens 1:10 Paul «10 ¶ Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus–Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment. »
e. Exhorta les Corinthiens à être parfaitement à l’écoute dans un esprit et un avis.
f. N’ont pas l’attitude que tout le monde dans l’église prenne votre chemin et n’insistez pas sur une certaine manière.

a. Par exemple, il y a plusieurs manières de conduire. Même si certains égards sont mieux que d’autres, ceux qui prennent une meilleure façon ne devraient pas insister pour que tout le monde faire la même chose.
b. De même, dans la vie ecclésiale nous ne devrions pas dire que nous avons le moyen d’être spirituel, plus, ou à être mis en place.

VIII. AIMER LES AUTRES

1) En plus de toutes les questions que nous avons déjà parcouru, nous devons également souligner l’importance d’aimer les autres.
a. Nous avons besoin d’aimer tous les gens,
b. En particulier tous ceux qui confessent le nom du Seigneur Jésus.
c. Si nous n’aimons pas tous les croyants,
d. Nous sommes étroits et sectaire.
e. Nous devons aimer non seulement ceux qui sont adorables, mais surtout ceux qui n’est pas aimable.
f. Dans Matthieu 5:46 le Seigneur Jésus dit, « 46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez–vous ? Les publicains aussi n’agissent–ils pas de même ?»
g. Dans la vie ecclésiale, nous devrions accorder plus d’honneur aux membres qu’a quelqu’un.
h. Selon 1 Corinthiens 12, gagner les pièces de quelqu’un sont plus nécessaires. « 1 ¶ Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable.»
i. Comme un témoignage vivant de Jésus
j. Et comme un anti-témoignage à cet âge,
k. Nous en sommes ici,
1. Pas dans le cadre du christianisme d’aujourd’hui,
2. Mais pour le Christ et l’église.
3. Pour ce faire, il faut s’aimer.

IX. JAMAIS FORMER UN PARTI

1) Dans la vie ecclésiale,
a. Nous ne devrions jamais former un parti.
b. Que la formation d’un parti soit intentionnelle ou non, l’existence d’un parti dans la vie ecclésiale est toujours préjudiciable.
c. Au fil des années, je n’ai pas eu une intimité particulière avec n’importe qui.
d. Une intimité personnelle est quelque chose de la vie naturelle.
1. Par conséquent, ne font pas de relations intimes, selon votre choix naturel. Les sœurs en surtout doivent tenir compte à cet avertissement, car, parce qu’ils sont émotifs, il est facile pour eux d’avoir « miel » dans leurs relations entre eux. Les Sœurs, ne passent pas autant de temps avec ceux qui correspondent à vos goûts personnels ; au contraire, avoir la communion avec ceux qui diffèrent de votre choix naturel.
2. Si nous sommes pour le témoignage du Seigneur, nous n’aurons rien à voir avec n’importe quel parti.

2) Si nous pratiquons tous les points abordés dans ce chapitre,
1. L’église va croître
2. Et être mises en place
3. Et la récupération du Seigneur se répandra.
4. Puis la vie ecclésiastique sera un témoignage vivant.
5. Les Activités, nous pouvons être différents,
6. Mais dans notre parole du Christ et l’église,
7. Nous sommes un,
8. Non pas parce que les anciens s’efforcer de nous faire un,
9. Mais parce que nous sommes pour le témoignage de l’unicité de l’Eglise dans le Christ.

a. Un témoignage fort du Christ
b. Et l’église va vaincre l’ennemi
c. Et ouvrir la voie pour que le Seigneur Jésus puisse revenir.
d. Le Seigneur a besoin de tel un fort témoignage
e. Et vivant aujourd’hui.
f. Cela dépend de nous tous.
g. Nous ne pouvons pas le manquer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + 13 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.