Leçons de la vie 3 LEÇON 31 VIVANT DANS LA COMMUNAUTÉ DE LA VIE

 

  1. Une fois que nous croyons dans le Seigneur,
  2. nous avons une union avec lui dans la vie.
  3. Cette vie nous amène ensuite la communion de vie dans lequel nous devrions vivre,
  4. la communion fraternelle avec Dieu et le partage dans toutes ses richesses.
  5. Faut-il pour le savoir,
  6. faites attention à cela
  7. et pratiquer ceci immédiatement après que nous sommes sauvés.

 

 

 

  1. LA COMMUNION DE VIE

 

 

1) « … Nous vous rapporte la vie éternelle… que vous aussi soyez en communion avec nous, et en effet la bourse qui est la nôtre est avec le père et son fils Jésus Christ. » (1 Jean 1:2 – 3). «2  car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, -3  ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ. »

 

 

  1. Une fois que nous croyons au Seigneur et recevoir la vie éternelle,
  2. qui nous a été signalée,
  3. il apporte sa bourse de recherche de la vie,
  4. ses flux de la vie,
  5. en nous,
  6. il y avoir une bourse,
  7. un flux,
  8. entre nous et Dieu.
  9. Cette bourse porte Dieu lui-même et toutes ses richesses en nous pour notre partage et y prendre part.

 

 

 

  1. LES DEUX ASPECTS DE LA COMMUNAUTÉ DE VIE

 

1) Dont la communion avec les apôtres et l’église, qu’ils représentent: « … nous… vous rapporte la vie éternelle… que vous aussi soyez en communion avec nous [les apôtres] » (1 Jean 1:2 – 3). « 2  car la vie a été manifestée, et nous l’avons vue et nous lui rendons témoignage, et nous vous annonçons la vie éternelle, qui était auprès du Père et qui nous a été manifestée, -3  ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.»

 

 

 

La bourse dont nous disposons grâce à l’entrée en nous la vie éternelle de Dieu revêt deux aspects.

 

 

  • Le premier

 

  1. D’une part, nous sommes en communion avec les apôtres et l’église, qui représentent les apôtres (1 Corinthiens 12:28) ; «28 Et Dieu a établi dans l’Eglise premièrement des apôtres, secondement des prophètes, troisièmement des docteurs, ensuite ceux qui ont le don des miracles, puis ceux qui ont les dons de guérir, de secourir, de gouverner, de parler diverses langues. » autrement dit, nous  sommes en communion avec tous ceux qui possèdent la vie de Dieu.
  2. En revanche, nous sommes en communion avec Dieu et le Seigneur. L’aspect de notre communion avec tous ceux qui ont la vie de Dieu est appelée la communion des apôtres (actes 2:41-42). « 41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.42 ¶  Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.»

 

 

 

  1. Tous ceux qui ont cru au Seigneur d’avoir la vie de Dieu participent à cette bourse.
  2. La vie du Seigneur est signalée par les apôtres à ceux qui croient en le Seigneur afin qu’ils puissent devenir l’église,
  3. le corps du Seigneur et les apôtres sont les représentants de l’église,
  4. qui apporte la grâce à la vie du Seigneur.

 

 

  1. Par conséquent, la communauté de vie dans l’église est appelée la communion des apôtres.
  2. Lorsque nous sommes en communion avec les apôtres,
  3. Nous devenons en communion avec l’église.

 

 

 

  • Dont la communion avec Dieu et avec le Seigneur Jésus: «3 ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.» (1 Jean 1:3).

 

 

  • Le deuxième

 

  1. L’autre aspect de notre communion dans la vie du Seigneur est notre communion avec le père et avec son fils Jésus Christ.
  2. La vie à laquelle appartient cette communauté de vie est la vie de Dieu.

 

 

  1. Cette vie est aussi le fils de Dieu,
  2. le Seigneur Jésus lui-même.
  3. Cette bourse de recherche de la vie permet ainsi,

 

 

  1. nous sommes en communion non seulement avec ceux qui possèdent les aspects conjointement la vie de Dieu,
  2. mais aussi avec Dieu et le Seigneur Jésus.

 

  1. Dans cette communion de vie, il y a une bourse de recherche mutuelle et s’écoulant entre Dieu et le Seigneur Jésus et nous et entre nous et tous les croyants.

 

  1. Toutes ces parties participent conjointement dans le Dieu un et Trinité et dans l’église qui est son organisme, partageant ainsi mutuellement dans un autre.

 

 

 

 

III. LES MOYENS DE LA COMMUNION DE VIE — LE SAINT-ESPRIT

 

 

1) « La communion de l’Esprit Saint » (2 Corinthiens 13:14). « 14  13-13 Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, soient avec vous tous!»

 

 

  1. Étant donné que la vie du Seigneur est dans l’Esprit-Saint et est entré en nous par l’Esprit Saint en nous,
  2. notre communion dans la vie du Seigneur est au moyen de l’Esprit Saint.
  3. Par conséquent, cette bourse est aussi appelée la communion de l’Esprit Saint.

 

 

 

  1. Dans la vie du Seigneur,
  2. tant dans notre communion avec Dieu et Seigneur et notre communion avec l’église ou les saints sont dans et par l’Esprit

 

 

 

 

  1. UNE AUTRE DÉSIGNATION DU LA COMMUNION DE VIE —

DANS LE SEIGNEUR

 

 

1) « Et même si elle [l’onction] vous a enseigné, demeurez en lui [le Seigneur] » (1 Jean 2:27) ; «27  Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés. » « Demeure en moi [le Seigneur]… car en dehors de moi vous pouvez ne rien faire » (Jean 15:4-5). «4  Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.5  Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »

 

 

  1. Comme les branches du Seigneur, la vigne,
  2. nous devons demeurer dans le Seigneur
  3. et nous ne pouvons pas être séparés de lui.
  4. Pour ainsi demeurer dans le Seigneur est d’avoir la communion avec le Seigneur pour la pratique de la communion de vie du Seigneur,
  5. qui absorbe toutes les richesses de l’Éternel,
  6. comme les branches absorbent l’offre de la vigne.

 

 

  1. LA RESPONSABILITÉ D’UN CROYANT VERS LA COMMUNION DE VIE

 

 

1) À poursuivre résolument — « poursuit avec constance en…la bourse » (actes 2:42). « 42 ¶  Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières.

43  La crainte s’emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres.»

 

  1. Une fois que nous recevons la vie du Seigneur,
  2. nous entrons dans la communion de sa vie.
  3. Désormais, nous devons poursuivre résolument dans cette communauté de vie.

 

 

 

2) Se conformer à l’enseignement de l’onction — « Et même si elle [l’onction] vous a enseigné, demeurez en lui [le Seigneur] » (1 Jean 2:27). « 27  Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés.»

 

  1. Pour nous de poursuivre résolument dans la communion de vie,
  2. nous devons respecter dans le Seigneur,
  3. tel qu’enseigné par l’onction,
  4. et nous devons obéir à l’enseignement de l’onction.

                     

 

3) Pour marcher dans la lumière« Mais si nous marchons dans la lumière comme il est dans la lumière, nous sommes en communion avec l’autre » (1 Jean 1:7).

 

  1. La bourse de recherche de la vie du Seigneur nous met en lumière de Dieu.
  2. Nous devons marcher dans cette optique que nous puissions avoir la communion avec Dieu et le Seigneur et avec tous les saints,
  3. et que nous pouvons maintenir la communion de vie du Seigneur.

 

 

4) De confesser nos péchés « Mais si nous marchons dans la lumière… nous sommes en communion avec l’autre et le sang de Jésus fils de son Dieu purifie nous de tout péché… si nous confessons nos péchés, il [Dieu] est fidèle et juste qu’il peut nous pardonner… et pour nous purifier » (1 Jean 1:7-9). « 7  Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.8 ¶  Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous.9  Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité.10  Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.»

 

 

  1. Si nous vivions dans la communion de vie du Seigneur,
  2. la lumière du Seigneur de la vie au sein de nous montrera nos péchés dans la communion de sa vie.
  3. Nous sentir nos péchés et confesser à Dieu,
  4. et il sera alors pardonne-nous nos péchés et nous purifier de toute iniquité que nous pouvons vivre plus profondément dans la communion de sa vie.

 

Les quatre éléments sont notre responsabilité envers la communauté de vie.

 

 

 

  1. LA QUESTION DE LA COMMUNION DE VIE

 

 

1) Recevant la lumière de Dieu: « Dieu est lumière… si nous disons que nous avons en communion avec lui… si nous marchons dans la lumière comme il est dans la lumière, nous sommes en communion avec l’autre » (1 Jean 1:5-7). «5 ¶  La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c’est que Dieu est lumière, et qu’il n’y a point en lui de ténèbres.6  Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité.7  Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. »

 

 

  1. Ce mot nous montre que lorsque nous sommes en communion avec Dieu,
  2. qui est la lumière,
  3. nous serons sûrement recevoir la lumière de Dieu
  4. et marcher dans ce que nous pouvons avoir communion ininterrompue entre eux.

 

 

 

2) Être purifiés par le sang du Seigneur« Mais si nous marchons dans la lumière comme il est dans la lumière, nous sommes en communion avec l’autre et le sang de Jésus son fils nous purifie de tout péché » (1 Jean 1:7).

 

 

  1. Lorsque nous sommes éclairés par la lumière du Seigneur de la vie dans la communion de vie
  2. et ainsi nous nous rendre compte de nos péchés
  3. et nous les confessons à Dieu,
  4. et nous sommes purifiés par le sang du Seigneur.

 

 

 

3) Ayant demeure en nous par le Seigneur — « Celui qui demeure en moi et moi en lui… » (Jean 15:5). (Jean 15:4-5). «4  Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.5  Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire. »

 

 

  1. Lorsque nous demeurons dans le Seigneur
  2. nous avons la communion avec lui,
  3. nous avons le Seigneur demeurant en nous comme notre joie de vivre.

 

 

4) Portant beaucoup de fruits pour glorifier Dieu — « celui qui demeure en moi et moi en lui, il porte beaucoup de fruit » (Jean 15:5) « 5  Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.»; « C’est mon père glorifié » (Jean 15:8). «8  Si vous portez beaucoup de fruit, c’est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. »

 

  1. Quand nous demeurons dans le Seigneur comme les branches dans le Seigneur,
  2. la vigne a un flux ininterrompu avec lui,
  3. nous recevons l’approvisionnement de la sève riche de lui comme la vigne à porter beaucoup de fruit que le père soit glorifié.
  4. Les quatre éléments ci-dessus sont des enjeux de notre vie dans la communauté de vie du Seigneur

 

 

 

VII. LA RUPTURE DE LA COMMUNAUTÉ DE VIE

 

 

1) La relation de la vie entre les croyants et Dieu est éternellement incassable, « en aucun cas, ils périront jamais, et personne ne doit les arracher de main de mon père » (Jean 10:28-29). «28  Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main. 29  Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.»

 

 

  1. La relation de la vie entre les croyants
  2. et Dieu ne sera jamais rompu,
  3. parce qu’ils ont reçu la vie éternelle de Dieu,
  4. ce qui engendre ne peut jamais périr.
  5. En outre, étant donné que la main de Dieu est puissante,
  6. rien ne peut nous arracher eux hors de sa main.

 

 

 

2) La communauté de vie entre les croyants et Dieu est cassable — « Mais si nous marchons dans la lumière comme il est dans la lumière, nous sommes en communion avec l’autre » (1 Jean 1:7). «7  Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché. »

 

 

 

  1. Le mot « si » dans ce verset indique que la communauté de vie entre nous et Dieu ne se casse pas.
  2. Si nous marchons dans la lumière de Dieu,
  3. nous vivrons dans la communion de vie de Dieu.

 

 

  1. Toutefois, étant donné que souvent nous ne parvenons pas à vivre de Dieu dans sa lumière,
  2. souvent de la désobéissant et  le pécher,
  3. nous font perdent souvent la communion de la vie de Dieu, amenant ainsi à être rompu.

 

 

 

VIII. LA RESTAURATION DE LA FRATERNITE DE LA VIE

 

1) Par la confession des péchés: « Si nous confessons nos péchés, il [Dieu] est fidèle et juste qu’il peut nous pardonner nos péchés et nous purifier de toute iniquité » (1 Jean 1:9).

 

 

  1. Je remercie Dieu que même si notre communion de vie avec lui peut être rompue,
  2. il peut également être restauré.
  3. Si nous sommes disposés à confesser nos péchés à Dieu selon sa brillante,
  4. il va nous pardonner et nous purifier de nos péchés.
  5. Selon sa fidélité repose sur sa parole
  6. et selon sa justice à cause du sang du Seigneur afin que notre communion de vie avec lui peut-être être restaurée.

 

 

 

  1. LA COMMUNION DE VIE QUI A BESOIN D’ÊTRE ENTRETENU PAR LE SENS DE LA VIE

 

 

  • La Vie du Seigneur en nous, nous donne sa bourse mais a aussi son sens.

 

 

  1. Ce sens de la vie est pour la communion de vie.
  2. La communauté de vie est maintenue dans le sens de la vie.
  3. Chaque fois que nous négligeons le sens de la vie,
  4. la communion de vie est brisée et perdu, et le sens de la vie devient donc terne.

 

 

 

  • Si une fois de plus nous nous soignons et obéissons à ce sens terne de la vie,
  1. la communion de vie sera rétablie,
  2. et même renforcé,
  3. et le sens de la vie sera également plus vif.

 

 

Ces deuxau sens de la vie et la communion de vie

Mutuellement s’influencent mutuellement dans un cycle continu,

Causant les croyants à se développer dans la vie.

 

 

 

 

 

  1. LE DANGER D’UN CROYANT NE VIVENT NE PAS

DANS LA COMMUNION DE VIE

 

 

1) Perdre l’offre et la fonction de la vie et subir une perte — «2  Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit. » (Jean 15:2) ; « 6  Si quelqu’un ne demeure pas en moi, il est jeté dehors, comme le sarment, et il sèche; puis on ramasse les sarments, on les jette au feu, et ils brûlent.» Jean 15:6).

 

  1. Si une personne enregistrée,
  2. qui est une branche du Seigneur,
  3. la vigne,
  4. ne porte pas fruit,
  5. il sera enlevé.
  6. La raison de son absence,
  7. c’est qu’il ne demeure pas dans le Seigneur, dans la communion de sa vie.

 

Par conséquent, il est enlevé, jeté dehors, taris, réuni et jeté au feu pour être brûlé.

Si nous ne pas demeurer dans le Seigneur et de vivre dans la communion de vie, nous allons courir un grand risque d’être coupé de l’Éternel et de perdre notre approvisionnement et la fonction, donc subir une perte.

 

Cependant, ce n’est ne pas de périr mais à subir une perte, doivent être punis (1 Corinthiens 3:15), « 15  Si l’oeuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.» parce qu’ici le Seigneur ne parle pas au set des conditions du Salut, mais sur les conditions de circulation.

 

 

2) Étant craintif et mis à la honte — «28 ¶  Et maintenant, petits enfants, demeurez en lui, afin que, lorsqu’il paraîtra, nous ayons de l’assurance, et qu’à son avènement nous ne soyons pas confus et éloignés de lui.» (1 Jean 2:28).

 

  1. Si on demeure dans le Seigneur et en communion avec lui,
  2. nous marchons spontanément devant l’Éternel et vivre dans son testament.
  3. Cela nous entraînera à avoir de l’audace
  4. et nous ne pouvons pas être mis dans la honte à la venue du Seigneur.
  5. Dans le cas contraire, quand on le verra,
  6. nous serons dans la peur
  7. et serons mis à la honte,
  8. étant séparé de sa présence.

 

  1. Ce danger doit avertir notre vivions
  2. dans la communion de vie du Seigneur.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

20 + douze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.