Études de la vie 2 LEÇON 24   L’OFFRE DES RICHESSES MATÉRIELLES

(Il est suggéré que cette leçon plus longue soit lue à deux moments différents.

 

 

  1. Depuis le temps que l’homme a développé un problème avec Dieu à cause de la chute et la position où il prend Dieu de la mauvaise façon,
  2. Les richesses matérielles sont devenues une question cruciale dans la vie de l’homme déchu.
  3. Dans sa condition déchue, l’homme est tombé dans l’obscurité de reconnaître seulement les richesses matérielles et pas Dieu,
  4. de faire confiance seulement dans les richesses matérielles et pas en Dieu
  5. et même se desservant des richesses matérielles,
  6. prenant les richesses matérielles comme Dieu et permettant aux richesses matérielles de remplacer Dieu.
  7. Ennemi de Dieu, Satan le diable, à exploiter la condition déchue des hommes à entrer
  8. et à tromper les hommes pour adorer des idoles,
  9. comme le Dieu de la richesse, et de gagner.

 

  1. En étant derrière ces idoles, il supplante les hommes du vraie culte et du service qui sont prévues pour Dieu.
  2. C’est pourquoi, le Seigneur Jésus nous a dit « qu’on ne peut pas servir Dieu et mammon » (Matthieu 6:24).  « 24  Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon.»

 

  1. Dans la langue originale, le service mentionné par le Seigneur ici se réfère au service d’un esclave,
  2. comme nous l’avons vu dans la leçon précédente.
  3. Cela nous dit que Satan utilise des richesses matérielles pour séduire les gens pour se prosterner devant lui

 

 

  • d’une part et asservit les gens dans des richesses matérielles, comme des avares,
  • d’autre part. Cependant, nous avons reçu la miséricorde de Dieu et le salut du Seigneur, qui nous a délivrés de l’autorité de Satan et nous tourné vers Dieu.

 

 

  • Après que nous avons reçu le salut de Dieu de cette manière,
  • nous sommes confrontés à un problème dans notre vie pratique,
  • c’est-à-dire comment fait-on avec  les richesses matérielles que Satan utilise  à tout le monde et nous faire des illusions.

 

  • Notre intention et notre attitude, ce qui devraient être orienté vers les richesses matérielles ?
  • Comment, en particulier, faut-il traiter avec ces richesses matérielles
  • Devons-nous être le même que nous étions dans la vieille manière de vivre avant que nous avons été sauvés ?
  • Ou devrions-nous avoir un changement au sujet de nos richesses matérielles selon le salut qui nous a délivrés de l’autorité de Satan et nous tourner vers Dieu ?

 

  • Il y a des instructions claires à ce sujet dans la parole de Dieu dans la Bible.

 

  • Dans les dernières vingt-trois leçons que nous avons couvert dix-sept sujets concernant les différents cruciales questions entre nous et Dieu.

 

  • Maintenant, nous considérerons la question du placement des richesses matérielles.

 

 

  1. DIEU LES DONNES

 

  • «, Ni pour définir leur espoir sur l’incertitude des richesses, mais sur Dieu, qui nous offre toutes choses richement pour notre plus grand plaisir » (1 Timothée 6:17). « 17  Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.»

 

  1. Ces mots nous exposent  avec Satan pour tromper les hommes,
  2. en nous montrant que toutes les choses matérielles
  3. et le plaisir dans notre vie vient apparemment des richesses incertaines,
  4. mais ils proviennent vraiment de Dieu qui les donne.

 

Par conséquent, nous ne devons  pas fixer notre espoir  sur des richesses matérielles, trompeuses et incertaines.

Mais le même Dieu qui nous donne toutes les choses pour notre plus grand plaisir.

 

  • « Bien-aimé, concernant toutes les choses que je souhaite que vous mai prospérer » (3 Jean 2). « 2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.»

 

  1. La prospérité ici se réfère à l’abondance matérielle et de la prospérité,
  2. en soulignant que la jouissance matérielle de ceux qui sont sauvés et appartiennent à Dieu et qui vient de Dieu.
  3. Il faut s’efforcer dans nos entreprises de cela.
  4. La Bible exige également que nous apprenions à maintenir les bonnes œuvres de nos pour besoins nécessaires (Titus 3:14, 8). «14 Il faut que les nôtres aussi apprennent à pratiquer de bonnes oeuvres pour subvenir aux besoins pressants, afin qu’ils ne soient pas sans produire des fruits. 8  Cette parole est certaine, et je veux que tu affirmes ces choses, afin que ceux qui ont cru en Dieu s’appliquent à pratiquer de bonnes oeuvres. 3-9 Voilà ce qui est bon et utile aux hommes.»

 

Encore sans la bénédiction de Dieu,

tous nos travaux, et nos entreprises minutieuses produira peu.

 

Par conséquent, dans cette affaire de livraison du matériel, à la différence des gens du monde qui ont une confiance qu’en leurs propres capacités, nous devons apprendre à mettre notre espérance en Dieu.

 

 

  • « Maintenant celui qui fournit généreusement semence au semeur… » (2 Corinthiens 9:10).« 10  Celui qui Fournit de la semence au semeur, Et du pain pour sa nourriture, vous fournira et vous multipliera la semence, et il augmentera les fruits de votre justice.»

 

  1. La Bible considère l’offre des richesses matérielles comme l’ensemencement.
  2. La graine est fournie par Dieu et vient de Dieu.
  3. Il en ressort que les richesses matérielles qu’offrent Dieu aux croyants proviennent à l’origine de Dieu et sont donnés par Dieu.
  4. Nous vous proposons donc à Dieu ce qu’il nous a donné.

 

  1. LE SEIGNEUR CHARGE DE

 

  • « Ne doivent pas reposer amassez-vous des trésors sur la terre… mais amassez-vous des trésors dans les cieux » (Matthieu 6:19-20). «19 ¶  Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; 20  mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. »

 

  1. Nous devons examiner cette parole du Seigneur du point de vue des richesses matérielles.
  2. Ici, le Seigneur « N’amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent; 20  mais amassez-vous des trésors dans le ciel de passer sur le Père céleste, faire de telles choses comme aider ceux qui en ont besoin,
  3. ce qui rend les amis avec eux (Luc 16:9) « 9 Et moi, je vous dis: Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer.»
  4. et de faire progresser son Évangile (Phil. 1:5). «5 au sujet de la part que vous prenez à l’Evangile, depuis le premier jour jusqu’à maintenant. »

 

  • « Charge ceux qui sont riches en notre époque ne doit ne pas être une âme noble, ni pour définir leur espoir sur l’incertitude des richesses, mais sur Dieu, qui nous offre toutes choses richement pour notre plus grand plaisir ; faire bon, d’être riches en bonnes œuvres, prêt à distribuer, disposé à communiquer, portant loin d’eux-mêmes comme un trésor de bonnes bases pour l’avenir, qu’ils peuvent pondre tenir sur ce qui est vraiment la vie » (1 Timothée 6:17-19). « 17  Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.18  Recommande-leur de faire du bien, d’être riches en bonnes oeuvres, d’avoir de la libéralité, de la générosité,19  et de s’amasser ainsi pour l’avenir un trésor placé sur un fondement solide, afin de saisir la vie véritable.»

 

  1. Il s’agit des recommandations de l’apôtre,
  2. qui est tout simplement du Seigneur charge à nous.
  3. Les riches se réfèrent à ceux qui ont des excès de leur gain lorsque les besoins de leur vie auront été remplis.

 

 

  1. Pour faire le bien et d’être riches en bonnes œuvres se référer pour distribuer l’excédent de sa vie à ceux qui sont dans le besoin.
  2. Pour être riche en fonctionnement le bien et le bien doit être prêt à  être distribuer.

 

  • C’est aussi de jeter des trésors dans le ciel,
  • de jeter vers le haut comme un trésor de bonnes bases pour l’avenir.
  • Cela permettra de se saisir,
  • c’est, de posséder,
  • d’utiliser et de jouir,
  • ce qui est vraiment la vie,
  • la vie éternelle de Dieu.

 

 

Pour sauver le surplus des richesses de notre vivant sur la terre est les enfoncés et faites usage de notre vie naturelle ;

Certain temps pour mettre en place la même chose dans le ciel,

De le dépenser sur Dieu,

Consiste à maintenir et employer la vie éternelle de Dieu.

 

III. LA PROMESSE DU SEIGNEUR

 

  • « 38 Donnez, et il vous sera donné: on versera dans votre sein une bonne mesure, serrée, secouée et qui déborde; car on vous mesurera avec la mesure dont vous vous serez servis.» (Luc 6:38).

 

  1. Il s’agit d’une promesse,
  2. parlée de la bouche du Seigneur.
  3. Si nous sommes disposés à distribuer notre richesse matérielle aux nécessiteux par l’amour de Dieu,
  4. il donnera en en notre sein ce qui est riche et abondant, une bonne mesure, pressée, secouée, et vous serez servis.

 

 

  • « 35  Je vous ai montré de toutes manières que c’est en travaillant ainsi qu’il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir.» (actes 20:35).

 

  1. Concernant les richesses matérielles,
  2. des êtres humains,
  3. qui sont trompés par Satan,
  4. Vouloir recevoir et non de donner est le stratagème de Satan,
  5. qui entraîne l’homme à perdre la bénédiction de Dieu.
  6. La meilleure façon d’être béni par Dieu en richesses matérielles est de donner,
  7. pour ne plus pour recevoir,
  8. tout comme le Seigneur lui-même a fait pour nous.
  9. Ainsi, le Seigneur lui-même nous a promis que c’est plus de bonheur à donner qu’à recevoir.
  10. Des myriades de croyants à travers les âges qui ont cru en la parole du Seigneur
  11. et qui ont pratiqué en conséquence confirment la fiabilité de cette promesse de leur expérience.

 

  • « 6 ¶  Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.» (2 Corinthiens 9:6).

 

  1. Il s’agit d’une loi naturelle établie par le Seigneur dans le domaine biologique.
  2. Cette loi contient sa promesse.
  3. Offrant des richesses matérielles,
  4. c’est comme de semer.
  5. Puisque les semences finalement apporte la récolte,
  6. celui qui sème moissonne avec parcimonie,
  7. et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.

 

  1. Aux yeux de l’homme, l’offre des richesses matérielles est de pas les donner.

 

  1. Cependant, aux yeux de Dieu, cette offrande est une sorte de semence qui se traduira par la récolte. «celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment. »
  2. Nous devons croire en la promesse du Seigneur dans la présente loi.

 

  • «10 Apportez à la maison du trésor toutes les dîmes, Afin qu’il y ait de la nourriture dans ma maison; Mettez-moi de la sorte à l’épreuve, Dit l’Eternel des armées. Et vous verrez si je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, Si je ne répands pas sur vous la bénédiction en abondance.» (Malachie 3:10).

 

  1. La « dîme » est le montant légal d’offrir que Dieu nécessaire après la récolte des Israélites de l’ancien Testament.
  2. Le « entrepôt » désigne le lieu dans le temple de l’ancien Testament où sont stockées toutes les offrandes à Dieu de son peuple.
  3. « Ma maison » fait référence au temple de Dieu dans l’ancien Testament.
  4. Ce mot super abondant affiche la promesse infiniment riche de Dieu.
  5. Bien qu’il a été parlé aux Israélites de l’ancien Testament,
  6. en principe il vaut aussi pour les croyants du Nouveau Testament.

 

  1. Si nous nous offrons entièrement à Dieu ce qui lui appartient afin que l’église peut être richement fournie,

 

  1. Dieu ouvrir les fenêtres du ciel pour nous
  2. et déverser une bénédiction pour nous,
  3. qui ne seront pas assez d’espace pour contenir.
  4. Il s’agit d’une promesse solennelle de l’Éternel des armées. Conformément à sa promesse de lui prouver, nous pouvons offrir à lui

 

  1. L’UTILISATION
  • Pour les besoins de l’église — dans l’ancien Testament, Dieu a voulu de son peuple, les Israélites, lui offrir une rançon pour son âme. Cette offre a été pour l’utilisation du lieu d’habitation de Dieu, c’est-à-dire, le tabernacle et le temple (Exo. 30:11-16). « 11 ¶  L’Eternel parla à Moïse, et dit:12  Lorsque tu compteras les enfants d’Israël pour en faire le dénombrement, chacun d’eux paiera à l’Eternel le rachat de sa personne, afin qu’ils ne soient frappés d’aucune plaie lors de ce dénombrement.13  Voici ce que donneront tous ceux qui seront compris dans le dénombrement: un demi-sicle, selon le sicle du sanctuaire, qui est de vingt guéras; un demi-sicle sera le don prélevé pour l’Eternel.14  Tout homme compris dans le dénombrement, depuis l’âge de vingt ans et au-dessus, paiera le don prélevé pour l’Eternel.15  Le riche ne paiera pas plus, et le pauvre ne paiera pas moins d’un demi-sicle, comme don prélevé pour l’Eternel, afin de racheter leurs personnes.16  Tu recevras des enfants d’Israël l’argent du rachat, et tu l’appliqueras au travail de la tente d’assignation; ce sera pour les enfants d’Israël un souvenir devant l’Eternel pour le rachat de leurs personnes.»

 

  1. L’église est aujourd’hui des véritable tabernacle de Dieu (lieu d’habitation 2:22) « 22 En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.»
  2. et le véritable temple (1 Corinthiens 3:16-17). « 16 ¶ Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l’Esprit de Dieu habite en vous?17  Si quelqu’un détruit le temple de Dieu, Dieu le détruira; car le temple de Dieu est saint, et c’est ce que vous êtes.»
  3. Tous les croyants du Nouveau Testament, nous devrions également offrir à Dieu pour répondre aux besoins des différentes dépenses dans l’église où nous sommes.

 

  • Pour l’avancement de l’Évangile — « pour votre bourse à l’Évangile dès le premier jour jusqu’à maintenant » (Phil. 1:5). «5 au sujet de la part que vous prenez à l’Evangile, depuis le premier jour jusqu’à maintenant. »

 

  1. La Bourse dans ce verset se réfère à la participation et de jouissance.
  2. Dès le premier jour où ils ont été enregistrés à l’époque où Paul a écrit cette épître pour eux,
  3. les croyants philippien fournis en permanence les besoins de Paul des richesses matérielles dans son Évangile prêcher pour l’avancement de l’Évangile.
  4. Ainsi, ils ont participé et apprécié avec Paul dans l’avancement de l’Évangile.

 

  1. Cela nous indique qu’une fois que nous sommes sauvés,
  2. nous devons offrir à Dieu le surplus de nos richesses matérielles,
  3. qu’il nous donne pour l’avancement de son Évangile.

 

  • Fournissant les serviteurs du Seigneur — « 15  Vous le savez vous-mêmes, Philippiens, au commencement de la prédication de l’Evangile, lorsque je partis de la Macédoine, aucune Eglise n’entra en compte avec moi pour ce qu’elle donnait et recevait; 4-16 vous fûtes les seuls à le faire,16  car vous m’envoyâtes déjà à Thessalonique, et à deux reprises, de quoi pourvoir à mes besoins.» (Phil. 4:15-16).

 

  1. Ceux qui servent le Seigneur avec leur temps plein n’ont aucun le temps de gagner sa vie par une profession.
  2. Ainsi, il y a un besoin pour les croyants pour leur fournir les richesses matérielles qu’ils offrent à l’Éternel.
  3. 1 Timothée 5:17 nous dit que les croyants devaient fournir des richesses matérielles pour les aînés qui prennent la tête bien et ceux qui travaillent dans la parole de Dieu et d’enseignement (les anciens des). « 17 ¶ Que les anciens qui dirigent bien soient jugés dignes d’un double honneur, surtout ceux qui travaillent à la prédication et à l’enseignement.»

 

 

4) Fournissant les saints dans le besoin :

 

  1. « Communiquer aux besoins des saints » (Rom. 12:13). «13 Pourvoyez aux besoins des saints. Exercez l’hospitalité.»

 

  1. Ce verset montre que nous devons fournir les saints l’absence ou dans le besoin avec les richesses matérielles.
  2. C’est aussi une des utilisations de notre offre des richesses matérielles.

 

  1. « Seulement que nous devrions nous souvenir des pauvres » (Galates 2:10). « 10 Ils nous recommandèrent seulement de nous souvenir des pauvres, ce que j’ai bien eu soin de faire.»
  2. Nous devons aussi nous souvenir des pauvres (avec l’accent mis sur les pauvres parmi les croyants),
  3. leur fournissant les richesses matérielles,
  4. Que nous avons reçu de Dieu.

 

  1. LE MONTANT

 

  • «29 Les disciples résolurent d’envoyer, chacun selon ses moyens, un secours aux frères qui habitaient la Judée.» (actes 11:29) ;
  • «2 Que chacun de vous, le premier jour de la semaine, mette à part chez lui ce qu’il pourra, selon sa prospérité, afin qu’on n’attende pas mon arrivée pour recueillir les dons.» (1 Corinthiens 16:2).

 

  1. Nous l’avons vu précédemment que, selon 3 Jean 2, « 2 Bien-aimé, je souhaite que tu prospères à tous égards et sois en bonne santé, comme prospère l’état de ton âme.»
  2. la prospérité est bénédiction de Dieu nous prospérer. Nous devons déterminer le montant de notre offrande au Dieu fondée sur l’état de notre être a prospéré en raison de sa bénédiction. Chaque personne doit déterminer son propre montant selon tout ce qu’il a, non pas en fonction ce qu’il n’a pas (2 Corinthiens 08:12).
  • «6 ¶  Sachez-le, celui qui sème peu moissonnera peu, et celui qui sème abondamment moissonnera abondamment.7  Que chacun donne comme il l’a résolu en son coeur, sans tristesse ni contrainte; car Dieu aime celui qui donne avec joie.» (2 Corinthiens 9:6-7).
  1. Dans notre gamme de richesses matérielles,
  2. nous récolterons peu si nous semons peu
  3. et nous récolterons beaucoup si nous semons beaucoup.
  4. Chaque personne devrait but dans son propre cœur combien il devrait offrir sans douleur ou par nécessité,
  5. car Dieu aime celui qui est un joyeux donateur

 

 

  1. LA VOIE

 

  • Implorer «4  nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l’assistance destinée aux saints.5  Et non seulement ils ont contribué comme nous l’espérions, mais ils se sont d’abord donnés eux-mêmes au Seigneur, puis à nous, par la volonté de Dieu.» (2 Corinthiens 8:4-5).

 

  1. Les églises en Macédoine fourni leurs richesses matérielles aux saints nécessiteux en Judée,
  2. Cela nous montre que l’offre des richesses matérielles qui soit plus acceptable pour le Seigneur est l’offrande de nous-mêmes d’abord au Seigneur et ensuite aux apôtres pour l’œuvre,
  3. qui sont intéressés pour nous, leur demandant par la suite pour une part dans une telle grâce et une bourse.

 

  • «1 ¶ Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.2  Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne  pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.3  Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,4  afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra. » (Matthieu 6:1-4).

 

  1. Pour quelque utilisation que nous offrons nos richesses matérielles,
  2. nous ne devons pas faire intentionnellement pour que les autres puisse le voir afin que nous puissions être glorifiés
  3. et récompensés par les hommes ;
  4. dans le cas contraire,
  5. nous ne serons pas récompensés par le père qui est dans les cieux.
  6. Par conséquent, nous ne devrions pas laisser faire de notre main gauche sait ce que fait notre main droite.
  7. Nous devrions offrir en secret que le Père céleste, qui voit ce que nous faisons.
  8. Selon l’accusation du Seigneur en ces termes,
  9. nous devrions faire de notre meilleur n’est pas pour laisser les autres savoir de notre offrande des richesses matérielles.
  10. Cela correspond à la façon dont le peuple de Dieu dans l’ancien Testament placent leur argent dans le coffre (2 Rois 12:9). «9 Alors le sacrificateur Jehojada prit un coffre, perça un trou dans son couvercle, et le plaça à côté de l’autel, à droite, sur le passage par lequel on entrait à la maison de l’Eternel. Les sacrificateurs qui avaient la garde du seuil y mettaient tout l’argent qu’on apportait dans la maison de l’Eternel.»

 

VII. L’IMPORTANCE

 

 

  • Bourse avec le récepteur — « la bourse de recherche du ministère aux saints » (2 Corinthiens 8:4). «4 nous demandant avec de grandes instances la grâce de prendre part à l’assistance destinée aux saints. »

Fournir les saints avec les richesses matérielles, est une bourse qui porte mutuelle grâce à la fois le donneur et le receveur.

 

  • Justice vers les hommes devant Dieu — « il a donné aux pauvres, sa justice demeure pour toujours » (2 Cor. 9:9). «9 selon qu’il est écrit: Il a fait des largesses, il a donné aux indigents; Sa justice subsiste à jamais. »

 

  1. Donner des richesses matérielles aux pauvres est la justice envers les hommes devant Dieu. Dieu prend soin des pauvres et veut que son peuple aussi prendre soin d’eux «7 La main des témoins se lèvera la première sur lui pour le faire mourir, et la main de tout le peuple ensuite. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi.8 ¶  Si une cause relative à un meurtre, à un différend, à une blessure, te paraît trop difficile à juger et fournit matière à contestation dans tes portes, tu te lèveras et tu monteras au lieu que l’Eternel, ton Dieu, choisira. » (Deut. 15:7-8). « Celui qui a pitié du pauvre prête au Seigneur » (Prov. 19:17). «17 ¶  Celui qui a pitié du pauvre prête à l’Eternel, Qui lui rendra selon son oeuvre. »

 

  1. Il s’agit d’une loi établie par Dieu qui régit les relations entre les êtres humains.
  2. Ainsi, si nous pratiquons conformément à cette loi de Dieu,
  3. notre justice envers les hommes devant Dieu y demeurera pour toujours.
  4. Dans la constitution du Royaume,
  5. le Seigneur Jésus a également examiné nos donnant des aumônes comme justice (Matthieu 6:1-4).  « 1 ¶  Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus; autrement, vous n’aurez point de récompense auprès de votre Père qui est dans les cieux.2  Lors donc que tu fais l’aumône, ne sonne  pas de la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d’être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense.3  Mais quand tu fais l’aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite,4  afin que ton aumône se fasse en secret; et ton Père, qui voit dans le secret, te le rendra.»
  6. Si nous qui vivons dans le Royaume du Seigneur des cieux et si nous ne donnons pas l’aumône  et si nous ne donnons pas nos richesses matérielles servant Dieu,
  7. nous brisons la loi suprême du Royaume.

 

  1. Donner aux pauvres les richesses matérielles que Dieu nous a donné n’est pas seulement la bonté (Héb. 13:16) « 16  Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.»
  2. mais aussi de justice. On peut ou ne peut faire le bien, mais il est impératif que nous faire justice, puisque c’est notre devoir. Si nous ne parvenons pas à faire justice, nous sommes injustes envers les hommes devant Dieu.

 

 

 

  • Sacrifice A bien-aimé de Dieu, « 16 Et n’oubliez pas la bienfaisance et la libéralité, car c’est à de tels sacrifices que Dieu prend plaisir.» (Héb. 13:16) ; «18  J’ai tout reçu, et je suis dans l’abondance; j’ai été comblé de biens, en recevant par Epaphrodite ce qui vient de vous comme un parfum de bonne odeur, un sacrifice que Dieu accepte, et qui lui est agréable.» (Phil. 4:18).

 

Ici faire bon se réfère à la distribution des richesses matérielles aux autres, c’est-à-dire devant Dieu un sacrifice bien-aimé de Dieu. Notre offre des choses matérielles pour les serviteurs de Dieu est aussi un sacrifice acceptable qui est bien-aimé de Dieu.

 

 

  • Odeur parfumée A bien-aimé de Dieu — «18 J’ai tout reçu, et je suis dans l’abondance; j’ai été comblé de biens, en recevant par Epaphrodite ce qui vient de vous comme un parfum de bonne odeur, un sacrifice que Dieu accepte, et qui lui est agréable» (Phil. 4:18).

 

L’odeur parfumée ici se réfère à la bonne odeur des holocaustes (Genèse 8:20-21 «20 ¶  Noé bâtit un autel à l’Eternel; il prit de toutes les bêtes pures et de tous les oiseaux purs, et il offrit des holocaustes sur l’autel.21  L’Eternel sentit une odeur agréable, et l’Eternel dit en son coeur: Je ne maudirai plus la terre, à cause de l’homme, parce que les pensées du coeur de l’homme sont mauvaises dès sa jeunesse; et je ne frapperai plus tout ce qui est vivant, comme je l’ai fait. »; Lévitique 1:9). «9  Il lavera avec de l’eau les entrailles et les jambes; et le sacrificateur brûlera le tout sur l’autel. C’est un holocauste, un sacrifice consumé par le feu, d’une agréable odeur à l’Eternel. »

 

  1. L’offrande que nous donnons aux serviteurs de Dieu est non seulement un sacrifice à Dieu,
  2. mais aussi une odeur parfumée d’un holocauste qui est bien-aimé de Dieu.
  3. Cela montre que le sacrifice ici ressemble à un holocauste qui est satisfaisant et bien-aimé de Dieu.

 

  1. Les quatre significations du placement des richesses matérielles mentionnées ci-dessus devraient nous montrer l’importance et la valeur de cette offre.
  2. Par offrande à Dieu pour utilisation de Dieu par nous qui sommes de Dieu,
  3. ce qui était considéré par Dieu comme « mammon d’iniquité » (Luc 16:9), « 9 Et moi, je vous dis: Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer.»
  4. c’est-à-dire comme richesse trompeuse (Matthieu 13:22) « 22 Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse.»
  5. et des richesses incertaines (1 Timothée 6:17)  « 17  Recommande aux riches du présent siècle de ne pas être orgueilleux, et de ne pas mettre leur espérance dans des richesses incertaines, mais de la mettre en Dieu, qui nous donne avec abondance toutes choses pour que nous en jouissions.»
  6. qui « échoue » (Luc 16:9), «9 Et moi, je vous dis: Faites-vous des amis avec les richesses injustes, pour qu’ils vous reçoivent dans les tabernacles éternels, quand elles viendront à vous manquer. »

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

deux × 3 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.