LE ROYAUME A RÉVÉLÉ EN HÉBREUX

LE ROYAUME A RÉVÉLÉ EN HÉBREUX
Lecture biblique: Hébreux 1:8 ; 02:10-11, 1-3 a ; 3:1-3, 14 ; 4:1, 8-9, 11-12 ; 5:9-10 ; 6:1, 4-8 ; 8:10-11 ; 09:14 ; 10:25-31 ; 12:1-2, 25, 28-29

Maintenant, nous avons besoin de voir quelque chose concernant le Royaume du livre des Hébreux.
À l’exception de Matthieu et de l’apocalypse, Hébreux a davantage liée au Royaume que n’importe quel autre livre dans le Nouveau Testament.
La plupart des chrétiens n’ont jamais considéré que les Hébreux est un livre sur le Royaume. Beaucoup pensent que les Hébreux est simplement un livre qui raconte que Christ est supérieur à tous les principaux éléments du judaïsme. Même si cela est exact, nous devons réaliser que le Christ est supérieur à tous les éléments du judaïsme pour le Royaume. Christ est pour le Royaume.
Selon la révélation du Nouveau Testament, Christ est venu pour le Royaume.
Le concept de la plupart des chrétiens est que Christ est venu seulement pour notre rédemption. Jamais, ils ne considèrent que le Christ soit venu pour le Royaume.
S’il est vrai que Christ vinrent pour le rachat, le remboursement n’est pas le but.
1 La Rédemption est un processus vers l’objectif.
2 L’objectif est le Royaume.
3 L’Intention de Dieu est d’avoir un Royaume.
Dieu créa l’homme à son image afin que l’homme puisse avoir la domination sur toute chose et qui exprimera sa gloire.
Cela signifie que Dieu créa l’homme à son image afin qu’il puisse avoir un Royaume.

LE BUT DE DIEU
Le but de Dieu est le Royaume. Même l’église est pour le Royaume.
1 Pourquoi Dieu a-t-il besoin l’église ?
2 C’est parce que par l’intermédiaire de l’église, par l’église, avec l’église et dans l’église, Dieu peut avoir un Royaume.
3 Dieu n’a pas d’autre moyen d’obtenir un Royaume et pour exprimer sa gloire sauf par l’intermédiaire de l’église.
Ces deux questions, l’église et le Royaume, sont étroitement liées dans Matthieu 16:18-19. « 18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.19 Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.»
Au verset 18, le Seigneur Jésus a dit qu’il bâtirait son église, « 18 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. »
et dans le verset suivant, « 19 Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.» il a dit qu’il donnerait les clés du Royaume . Les clefs du Royaume sont associées à la construction de l’église.
L’église est construite pour le Royaume.

Au cours de ces années qui sont vers la fin de l’âge, le Seigneur nous a accablés avec l’affaire du Royaume.
1 Nous ne sommes pas ici simplement pour la rédemption,
2 l’Évangile,
3 le Salut,
4 La sanctification
5 et autres choses.
6 Nous sommes ici en particulier pour l’Eglise et d’apporter dans le Royaume. Nous sommes ici pour le Royaume.
Pour un long temps, le Seigneur a retardé son retour. Le Seigneur Jésus a été à la recherché de son Royaume pendant plus de vingt siècles, mais encore il n’est pas encore venu.
Ce retard n’est pas à cause de lui, mais à cause de nous. Le problème est que nous n’avons pas la maturité suffisante de la vie.
Pendant de nombreuses années, nous avons été inexistants sur une chose :
1 La vie et la maturité de la vie.
2 La vie et la maturité de la vie est pour le Royaume.
Dans Matthieu Christ est la semence afin de produire du Royaume. Dans le premier chapitre, il y a un tel Christ merveilleux !
Il est de la question des générations de quarante et une mêlée avec Dieu. Son nom est Jehovah-plus et Dieu-plus. Il est la graine afin d’être et de travaillé en nous tous.
1 Cette graine finira par devenir la récolte.
2 La graine est le Christ,
3 et la récolte est le Royaume.
N’oubliez pas la vision de Daniel 2. «34 Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces.35 Alors le fer, l’argile, l’airain, l’argent et l’or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s’échappe d’une aire en été; le vent les emporta, et nulle trace n’en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre. »
Dans ce chapitre une pierre se détacha sans le secours d’aucune main se décrochera et frappera tout le monde païen et finit par devenir une grande montagne.
La pierre dans Daniel 2 signifie le Seigneur Jésus, et la grande montagne signifie le Royaume.
La pierre devient la montagne, ce qui signifie que le Christ devienne le Royaume. Cela indique que le Royaume est juste l’élargissement du Christ.
Cela peut sembler étrange d’entendre que le Royaume est l’élargissement du Christ, mais selon Daniel 2, la pierre est devenue la grande montagne. La pierre signifie Christ et la montagne signifie le Royaume.
LES TYPES DE L’ANCIEN TESTAMENT
L’ancien Testament contient de nombreux types des choses spirituelles a révélé dans le Nouveau Testament.
En fait, presque chaque chose spirituelle dans le Nouveau Testament a son type dans l’ancien Testament.
Le type plus grand et plus exhaustif dans l’ancien Testament est l’histoire d’Israël. La nation d’Israël en tant que type commence avec le premier chapitre de l’Exode et se termine avec le dernier livre de l’ancien Testament.
1 Tout d’abord la nation d’Israël a connu la Pâque en Egypte. Nous savons que la Pâque dans Exode 12 est un type de christ. Christ est réellement notre Pâque. L’agneau de la Pâque a été immolé pour eux, et son sang a été répandu sur le linteau des maisons. Puis ils ont traversaient la mer rouge et est allé dans le désert où ils mangèrent la manne et bu de l’eau de la roche fendu.
2 Toutes ces expériences sont des types.
3 L’agneau de la Pâque et même tous les aspects de la Pâque sont seulement de Christ.
4 La manne est le Christ,
5 et le rocher qui a coulé avec de l’eau est aussi le Christ qui coule comme de l’Esprit qui donne la vie.
6 En outre, même les produits de la terre de Canaan sont un type riche du Christ tout compris.
7 En outre, le pays entier de Canaan est un type TOUT-inclusif du Christ.
Le livre des Hébreux ne nous dit pas que la bonne terre est Christ ; au lieu de cela, il nous dit que la bonne terre est un repos.
1 Dans Hébreux 3 et 4, la bonne terre se révèle comme le reste au peuple de Dieu.
2 Ils ont quitté l’Egypte,
3 ont traversé le désert,
4 traversé la rivière le Jourdan
5 et entrèrent dans la bonne terre.
Deutéronome 12:9 «9 parce que vous n’êtes point encore arrivés dans le lieu de repos et dans l’héritage que l’Eternel, votre Dieu, vous donne.» Mais la bonne terre n’était pas simplement un repos. L’intention de Dieu à son peuple, Israël, les amenant de Canaan était non seulement pour le reste, mais pour l’édification du Royaume. Le But de Dieu en apportant son peuple dans la bonne terre de Canaan était d’établir son Royaume sur la terre. Là, dans la bonne terre Dieu construit un Royaume par, avec et parmi son peuple. C’est le Royaume de Dieu sur terre.
Avant cela, Dieu est le Dieu du ciel (Néh. 1:4) «4 Lorsque j’entendis ces choses, je m’assis, je pleurai, et je fus plusieurs jours dans la désolation. Je jeûnai et je priai devant le Dieu des cieux, », et il était anxieux et désireux de venir sur terre pour s’exprimer.
Cependant, il y avait un grand manque de coordination humaine. Par conséquent, il travaillait, en attente à avoir un groupe de personnes qui coopérerait avec lui.
Finalement, il ressuscite son peuple de la domination de Satan, d’Égypte et à travers le désert jusqu’à dans la bonne terre. En fin de compte, il a vaincu tous les ennemis dans la bonne terre par l’intermédiaire de son peuple, qui a construit le temple et la ville. Lorsque la ville et le temple ont été construits, qui a été la construction du Royaume. Après que le temple a été achevé, et au moment où il a été consacré, la gloire de Dieu le remplit. La Gloire de Dieu est juste Dieu lui-même. Dieu lui-même est descendu du ciel pour entrer dans son habitation. Mais il a obtenu non seulement une maison à habiter, mais aussi une ville pour contenir la maison. En raison de la ville, son habitation était accessible et préservé. La ville, protégeant son lieu d’habitation, signifie le Royaume et l’autorité.
Dieu a finalement eu une maison sur terre dans une ville comme un symbole du Royaume dans lequel il pourrait demeurer et de s’exprimer. Donc la bonne terre était non seulement un type de Christ comme un reste du peuple de Dieu, mais aussi un type de Christ comme étant le Royaume.
Le Royaume est tout simplement la maturité de Christ comme la vie.

1 C’est la consommation de notre jouissance de Christ.
2 Tout d’abord, nous aimons Christ comme la terre, et ce que nous jouissons du Christ finira par devenir le Royaume.

• Lorsque nous avons été sauvés tout d’abord, nous avons apprécié simplement le Seigneur Jésus comme un petit agneau.
• Ensuite, nous n’avons mangé probablement qu’une petite partie de l’agneau.
• Ensuite, que nous avons commencé à manger de plus en plus du Seigneur Jésus jusqu’à ce
• que finalement nous lui profiter pleinement tout le temps.
• La réalisation ultime de la jouissance de Christ est le Royaume.
• Nous recevons Christ en nous comme notre vie, et des règles de cette vie en nous peu à peu ce mets en place, un peu aujourd’hui et un peu plus demain. Il est si patient.
• Nous grandissons avec lui et sa vie est de plus en plus avec nous. Un jour nous aurons la maturité de sa vie, qui sera le Royaume.

LE ROYAUME EN HÉBREUX
1 Le livre des Hébreux est merveilleux !
2 il révèle que le Christ est supérieur à tous les éléments du judaïsme.
3 Un tel Christ est finalement le Royaume. Les Hébreux est un livre concernant le Royaume.
4 Comment peut-on prouver que les Hébreux est un livre concernant le Royaume ?
La première section du livre d’Hébreux chapitre 1et 2 Lisons dans Hébreux 1:8: «8 Mais il a dit au Fils: Ton trône, ô Dieu, est éternel; Le sceptre de ton règne est un sceptre d’équité; »
Ce verset dit: « en ce qui concerne le fils, ton trône » et « Ton royaume. » Il ne dit pas votre rédemption, votre Salut, votre amour ou votre alimentation. Le fait qu’il est dit « Ton trône » et « Ton règne » indique la question du Royaume.
Nous devons aussi lire Hébreux 12:28: « 28 C’est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable, 12-29 avec piété et avec crainte,»
• Dit-Il que nous recevons le Salut ?
• Ou rachat ?
• Ou la paix ?
• Non !
Il est dit que nous recevons un Royaume. Selon la pure parole du Seigneur, Hébreux n’est pas simplement un livre sur le Salut, mais sur le Royaume.
• Qu’est-ce le Royaume ?
Le Royaume est la maturité de Christ comme la vie en nous, et c’est la réalisation ultime de la jouissance de Christ.
Hébreux est un livre sur la jouissance de Christ, et cette jouissance va consommer dans le Royaume.

SUPÉRIEUR AUX ANGES
Hébreux montre certainement que le Christ est beaucoup mieux que tous les éléments du judaïsme.
• Quels sont les principaux éléments du judaïsme ?
1 Tout d’abord étaient les anges, par lequel la loi a été donnée ;
2 ensuite ont été les leaders tels que Moises et Josué ;
3 ensuite ont été les prêtres tels qu’Aaron ;
4 et la dernière était l’ancien Testament, l’ancienne alliance.
Sous l’inspiration du Saint-Esprit, l’auteur d’Hébreux par rapport à Christ avec tous ces éléments, montrant que le Christ était supérieur à eux.
Dans les deux premiers chapitres, Christ est comparé avec les anges. Il est beaucoup plus élevé et bien supérieur aux anges parce qu’il est Dieu et homme. Il est le Dieu-homme.
• Il a créé toutes choses.
• Il a goûté la mort pour nous,
• et il a détruit Satan
• et l’autorité de la mort.
• Le Seigneur Jésus à tout accompli pour nous,
• a été glorifié
• et est couronné dans les cieux.
Actuellement, il s’efforce de se répandre en nous pour nous faire ses frères.
• Il est le fils de Dieu,
• et il nous transforme aussi en fils de Dieu, comme ses frères.
• Maintenant il nous transporte dans la gloire.
• Il a tout fait pour nous,
• il a souffert,
• il a prononcé,
• il a sauvé.
• Il est un tel christ merveilleux !
Que diriez-vous des anges ?
Les anges sont tout simplement des esprits tutélaires. Ils ne peuvent pas se comparer avec le Christ. Il est un merveilleux, et il est notre salut. Notre salut n’est pas une « chose », mais une personne merveilleuse ! Oh, comment c’est un grand Salut !
L’écrivain était est à court de mots pour décrire ce grand Salut, alors il a simplement utilisé le mot alors ! Comment grand un Salut ! Il est impossible de décrire à quel point.
Mais l’auteur dit que si nous négligeons un si grand Salut, nous allons sûrement subir quelque chose (Hébreux 2:3). « 3 comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut, qui, annoncé d’abord par le Seigneur, nous a été confirmé par ceux qui l’ont entendu,»
• Avez-vous réalisé que le livre d’Hébreux a été écrit pas aux incroyants, mais pour les croyants Hébreux ?
Tous d’entre eux ont été sauvés. Mais il y avait un problème — ils étaient distraits de la jouissance de Christ.
Ils ont été sauvés et ils avaient commencé à participer dans le Christ, mais ils étaient dans la position dangereuse de toute distraction loin de Christ est de retourner au judaïsme.
Si cela devait arriver, ils perdraient la jouissance de Christ la manière la plus complète. Cela signifie qu’ils négligeraient un si grand salut.
S’ils étaient distraits de Christ et ne doivent pas négliger si grand Salut, ils subiraient une sorte de punition du Seigneur.
Si nous négligeons un si grand Salut, comment pouvons-nous échapper une sorte de punition ?
• Ne pense pas, cependant, que cela signifie que nous pouvons perdre notre salut. Non !
Notre salut est pour l’éternité. Une fois que nous avons été sauvés, nous ne pouvons jamais être perdus. Hébreux l’appelle même notre Salut « le salut éternel » (Hébreux 5:9). «9 et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel, »
Mais après que nous avons été sauvés, nous devons laisser l’Esprit saint ce développer dans l’Esprit humain pour profiter plus de Christ jusqu’à la consommation c’est vivre avec sa personne dans notre âme. Il n’est pas une question d’être sauvé ou perdu.
C’est une question de plus en plus de jouissance de Christ. Si nous négligeons la jouissance de ce si grand Salut, nous souffrirons des pertes.

SUPÉRIEURE À MOÏSE ET JOSUÉ
La deuxième section du livre, qui est principalement les chapitres trois et quatre, nous dit que Christ est de loin supérieur à Moises et Josué.
Moises et Josué ont été envoyé par Dieu pour diriger son peuple, mais Christ est supérieur à eux. Moises a été envoyé par Dieu comme un apôtre, et Christ est également envoyé par Dieu ; Il est notre apôtre, notre chef. Comme tel, il est supérieur à Moises. Moises a été au début de la maison de Dieu, mais le Christ était le constructeur de la maison. Comme le constructeur de la maison, le Christ a plus de gloire que la maison elle-même.
Moises, cependant, n’a pas apporté le peuple de Dieu dans le repos. Au contraire, Josué à restaurer le reste au peuple. Bien sûr, Josué est le nom hébreu de Jésus. Josué était un type de Christ qui a amené le peuple dans la bonne terre.
Finalement, Josué et la bonne terre sont seulement de Christ. Christ comme le reste devient le Royaume.
Cependant, Josué n’a pas apporté les gens dans la bonne terre par lui-même. Il avait un partenaire dont le nom était Caleb. Selon Hébreux 3:14 «14 Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu’à la fin l’assurance que nous avions au commencement, » nous sommes les Caleb au Christ. Nous sommes ses partenaires et les compagnons.
Non seulement le mot grec utilisé ici signifie participants, mais est également partenaire. Josué n’avait qu’un seul partenaire, Caleb, mais Christ a aujourd’hui de nombreux partenaires.
• Tous les membres de son corps sont ses partenaires.
Nous sommes partenaires avec le Christ dans une grande société. Bien que les chrétiens d’hébreu étaient des partenaires accomplis avec le Christ, il y avait le danger qu’ils pourraient être distrait et n’entre pas dans la bonne terre.
Tous les gens d’Israël aurait dû être partenaires avec Josué, mais un seul est allé dans la bonne terre avec Josué, et c’est Caleb. Si nous sommes distraits de la jouissance de Christ, nous ne pourrons plus être ses partenaires, et il va nous manquer la récompense de la manifestation du Royaume.

Profitant de Christ dans notre esprit
Hébreux 3 et 4 indiquent que notre progression est en trois étapes :
1 tout d’abord nous sortons de l’Égypte,
2 puis on passe à travers le désert,
3 et enfin, nous entrons dans la bonne terre.
4 Quand nous arrivons dans la bonne terre, nous sommes dans le reste.
5 Finalement, ce sera le Royaume.
Ces trois étapes —
1 Égypte,
2 le désert
3 et les bonnes terres —
Correspondent aux trois parties de notre être tout entier.

1 Notre corps correspond à l’Egypte ;
2 Notre âme correspond au désert ;
3 et notre esprit, avec le Christ en lui, correspond à la bonne terre.

4 Avant nous avons été sauvés, nous étions en Égypte.
5 Une fois que nous avons été sauvés, nous avons commencé à errer dans le désert de l’âme. Si nous oublions notre âme et prenons pas soin de notre esprit « humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu », nous marcherons encore et encore dans le désert.
6 Mais si profitons de Christ dans notre esprit « humain avec celui de Christ »comme la bonne terre. Là, nous profiterons de Christ comme notre repos. Ainsi Nous profiterons de lui dans notre esprit« humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu », cette jouissance deviendra le Royaume.
Hébreux 4:12 « 12 Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.» est très stratégique à ce stade.
1 Le verset 11 « 11 ¶ Efforçons-nous donc d’entrer dans ce repos, afin que personne ne tombe en donnant le même exemple de désobéissance.» dit que nous devons faire preuve de diligence pour entrer dans le repos,
2 et le verset 12 « 12 Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.» nous dit comment nous pouvons entrer dans le repos.
3 La façon d’entrer dans le repos on doit avoir notre esprit « humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu », discerné et séparé de notre âme.
Les bonnes terres d’aujourd’hui est le Christ dans notre esprit « humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu ».
Si nous restons dans notre âme, cela signifie que nous sommes en errance dans le désert. Nous devons sortir de notre âme, et aller dans notre esprit, « humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu »où le Christ est et notre repos.
Ce repos finit par devenir le Royaume.
Il ne faut pas être en Égypte ou dans le désert. Nous devons tous être dans la bonne terre, c’est-à-dire, avec le Christ dans notre esprit« humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu ». Cela signifie que nous ne devons pas simplement vivre dans notre corps physique selon la chair, ni devrions nous vivons selon notre âme.
Louez le Seigneur !
Il est possible pour nous de sortir de notre âme et aller dans notre esprit« humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu ». Lorsque nous entrons dans notre esprit, Christ est là.
Nous faisons l’expérience la bonne terre, et nous avons le reste. Nous avons tous vécu que lorsque nous étions errant dans notre âme, nous avons n’eut aucun repos.
Mais une fois que nous nous tournions vers notre esprit« humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu », nous entrons immédiatement dans les richesses de la bonne terre.
Finalement, le temple sera construit et la ville est ressuscitée. On établira le Royaume et la gloire de Dieu remplit la maison.
Il s’agit de la réalisation ultime de la jouissance de Christ.
Le danger est toujours présent pour chacun que nous serions frustrés et distrait loin de Christ. Le vent de doctrine peut nous emmener loin de la jouissance de Christ. Le danger était présent avec les croyants hébraïques, et c’est également présent avec nous aujourd’hui.
Nous ne devrions pas être distraits et de se tourner vers notre esprit « humain mélanger avec l’Esprit de DIEU » pour profiter de Christ comme notre repos.
C’est dans notre esprit que nous avons la pleine jouissance de Christ.
Beaucoup de choses aujourd’hui peuvent être une distraction de la pleine jouissance de Christ.
1 Que lorsque nous avons la pleine jouissance de Christ y a-t-il la possibilité d’avoir le Royaume.
2 La pleine jouissance de Christ va consommer dans le Royaume.

Un exemple pour nous
Dans 1 Corinthiens 9 l’apôtre Paul compare la vie chrétienne à une course. À la fin de cette course, un prix qui attend le vainqueur. 1 Corinthiens 9 «24 ¶ Ne savez-vous pas que ceux qui courent dans le stade courent tous, mais qu’un seul remporte le prix? Courez de manière à le remporter. »
Chapitre dix qui suit immédiatement portant sur l’histoire des enfants d’Israël. Bien sûr, dans le texte original, il y n’a aucune division de chapitre, alors il s’agissait d’un seul compte continu.
Selon le concept de Paul l’ensemble de la nation d’Israël était dans le désert étaient dans une course. «1 ¶ Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, qu’ils ont tous passé au travers de la mer,2 qu’ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer,3 qu’ils ont tous mangé le même aliment spirituel,4 et qu’ils ont tous bu le même breuvage spirituel, car ils buvaient à un rocher spirituel qui les suivait, et ce rocher était Christ.5 Mais la plupart d’entre eux ne furent point agréables à Dieu, puisqu’ils périrent dans le désert.6 ¶ Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d’exemples, afin que nous n’ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. »
Première lettre aux Corinthiens 10:11 dit que «6 ¶ Or, ces choses sont arrivées pour nous servir d’exemples, afin que nous n’ayons pas de mauvais désirs, comme ils en ont eu. » En fait, le mot « exemples » devrait être « typiquement », 2) la figure formée par un coup ou une impression 2a) d’une figure ou image 2b) des images des dieux C’est-à-dire lié à un type.
En d’autres termes, tout ce qui est arrivé aux enfants d’Israël était des types.
1 Leur expérience a été un type pour nous.
2 Leur traversée de la mer rouge était un type de notre baptême.
3 Leur nourriture de la manne était un type de notre consommation du Christ.
4 Leur consommation de l’eau dans la roche était un type de notre consommation de l’Esprit.
5 De plus, tous ont été errant dans le désert
6 et que seulement quatre entrèrent dans la bonne terre.
a. Deux vivants de cette génération, Josué et Caleb
b. et deux morts, Jacob et Joseph, entré dans la bonne terre.
7 C’est également un type pour nous. Cela signifie que, lorsque le Seigneur Jésus reviendra, certains saints vivants et certains saints morts, dont deux sont vainqueurs, entrera dans la manifestation du Royaume.
8 Beaucoup de chrétiens ont traversé la mer rouge « ce sont baptiser »et erre dans le désert, « qui vivent avec leurs esprit humain avec leurs âme» mais selon le type pas beaucoup vont traversez la rivière le Jourdan et entrer dans le repos. « qui vivent avec leurs esprit qui se mélange avec l’Esprit de Dieu et de plus leurs âmes volontairement se régénère avec l’Esprit de Dieu »
9 Nous devons prendre cela comme un avertissement sérieux et sobre. Ceci fortement nous exhorte ne pas à rester dans notre esprit, « humain» mais se tourner vers notre esprit « qui vivent avec leurs esprit qui se mélange avec l’Esprit de Dieu» où nous pouvons profiter de Christ comme notre repos.
Dans notre esprit «qui vivent avec leurs esprit humain qui se mélange avec l’Esprit de Dieu»», nous pouvons avoir la pleine jouissance des richesses du Christ, qui va consommer dans le Royaume.

SUPÉRIEURE À AARON ET À TOUS LES PRÊTRES
La troisième section du livre d’Hébreux commence avec les derniers versets du chapitre 4 et va jusqu’à la fin du chapitre 7.
Dans cette section le Christ est comparé avec Aaron, le souverain sacrificateur.
Christ se révèle comme étant de beaucoup supérieur à Aaron. Christ est devenu un souverain sacrificateur pas selon l’ordre d’Aaron, mais selon l’ordre de Melchisédek. L’ordre de Melchisédek est un ordre éternelle. Il exerça son ministère pas selon un règlement ou le commandement de la Loi, mais selon la puissance d’une vie indestructible (Héb. 7:16). «16 institué, non d’après la loi d’une ordonnance charnelle, mais selon la puissance d’une vie impérissable;17 car ce témoignage lui est rendu: Tu es sacrificateur pour toujours Selon l’ordre de Melchisédek. »
Parce qu’il a ce genre de sacerdoce, il est capable de nous sauver à l’extrême. Si nous ne sommes pas sauvés à l’extrême, cela ne signifie pas qu’il n’est pas en mesure de nous sauver. Au contraire, cela signifie que nous n’étions pas prêts à être sauvés. Nous n’aurons aucune excuse. Si nous sommes disposés à être sauvé, il nous sauvera de la sauvera (Héb. 7:25). «25 C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur. »

Ne pas poser encore une fois les fondations
Lisons aussi Hébreux 6:1-2: « 1 ¶ C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, 6-2 de la foi en Dieu,2 de la doctrine des baptêmes, de l’imposition des mains, de la résurrection des morts, et du jugement éternel.»
Ici l’apôtre Paul a dit « C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait,»
Beaucoup de chrétiens aujourd’hui sont pleinement occupés avec les principes de débutant, élémentaires.
1 Tous ils parlent de la rédemption,
2 De la justification par la foi,
3 Des pardons des péchés
4 et aller au ciel-de la vie éternel. Année après année, ils parlent des mêmes choses. Quand vous êtes avec eux vous pouvez difficilement entendre quoi que ce soit d’autre. En principe, c’est comme un grand-père qui est encore aux études à l’école primaire. Non seulement il est toujours à l’école primaire, mais même son arrière-petit-fils, fils de son fils et son fils sont encore aux études tous dans la même école primaire. Il n’y a aucune passe « maturités ». Mais laissez-nous aller ! Laissez-nous aller vers des enseignements élémentaires du Christ jusqu’à l’échéance « a la maturités ».
Les Versets 4-6 lire: «4 Car il est impossible que ceux qui ont été une fois éclairés, qui ont goûté le don céleste, qui ont eu part au Saint-Esprit,5 qui ont goûté la bonne parole de Dieu et les puissances du siècle à venir,6 et qui sont tombés, soient encore renouvelés et amenés à la repentance, puisqu’ils crucifient pour leur part le Fils de Dieu et l’exposent à l’ignominie. »
1 Dans ces versets, Paul couvre un certain nombre de points.
2 Il dit que certains des saints ont été éclairés,
3 ont mangé de l’Esprit Saint
4 et ont goûté le don céleste.
5 Ils ont également goûté la bonne parole
6 et ont goûté à la puissance de l’âge à venir.
• Ce qui est le don céleste ?
• C’est quelque chose de donné du ciel.
Peut-être c’est le pardon ou la joie du Salut. Nous savons que lorsque nous avons été sauvés, nous avons eu un vrai plaisir. Nous avons connu la joie, la paix, le confort, le pardon et autres choses en profondeurs.
• Ne pensez-vous pas qu’une personne pourrait être éclairée, goûter le don céleste, prendre part à l’Esprit Saint, déguster la bonne parole et la puissance de l’âge à venir et pourtant ne pas être sauvée ?
• C’est impossible !
Cependant, la plupart des enseignants chrétiens considèrent qu’une telle personne n’est pas encore été enregistrée.
Le Verset 6 mentionne que certains sont tombés bien loin.
• Mais à tomber est une chose
• et de se perdre est une autre.
Même après que nous naissions physiquement, nous sommes tombés plusieurs fois. Mais notre chute ne constituait pas de nous des personnes fausses.
Certains utilisent les versets 4-6 pour dire qu’une fois qu’une personne est tombée au loin, il est impossible pour lui d’être sauvés.
Le Verset 1, cependant, dit: «1 ¶ C’est pourquoi, laissant les éléments de la parole de Christ, tendons à ce qui est parfait, sans poser de nouveau le fondement du renoncement aux oeuvres mortes, 6-2 de la foi en Dieu, » « nous devons être introduit le. »
Laissant la Fondation nous devons être introduits vers la perfection.
1 Le premier aspect de la Fondation est le repentir. Nous pouvons dire que c’est la première pierre de la Fondation. La Fondation a été déjà posée avec six pièces de pierre dont la première pierre la repentance. Le Concept de Paul, c’est qu’étant donné que les croyants Hébreux avaient déjà jeté les bases, ils devaient simplement aller de l’avant. Il était inutile pour eux de jeter les bases à nouveau. Même si ils voulaient le faire, il était impossible de jeter les bases à nouveau. Nous pouvons illustrer cela avec un couple qui est marié : Supposons qu’après un moment ils sont divorcés et puis plus tard ils veulent revenir ensemble. Alors qu’ils pourraient dire qu’ils faudrait se remariés, en fait, il est impossible pour eux de se remarier parce qu’ils sont déjà mariés. Le mariage a été déjà posé comme une Fondation. De même, les chrétiens hébreux avait jeté les bases déjà ; ils devaient simplement aller.
Beaucoup de chrétiens dans les rassemblements veulent revenir en arrière et de rejeter les bases encore et encore.
Après un an, il vient a une autre réunion ou il y a un renouveau, et ils se sont repentis à nouveau. Une fois de plus, ils jettent les bases.
Ils marchent encore sur une petite distance, mais ensuite ils tombent. Après qu’ils tombent ils se relancent encore et encore relance, et ils revenir en arrière et se repent à nouveau. Continuellement, ils vont revenir et jeter les fondements de nouveau.
Ces versets ne signifient pas qu’il est impossible pour nous de se relever recouvrer une fois que nous sommes tombés.
Ils signifient qu’après que nous sommes tombés il faut se relever par la grâce de Dieu et aller de l’avant de nouveau.
• Nous ne devrions pas revenir en arrière.
• Nous ne devrions pas jeter les bases du repentir à nouveau.
• La Fondation a déjà été posée.
• Pour tenter de les jeter à nouveau est de perdre notre temps.

Un EXEMPLE Supposons que dans la construction d’un bâtiment la Fondation est posée et puis le travail est interrompu. Après un an, le travail est renouvelé, et au lieu de construire sur cette base, une autre est posée à côté de la première. Encore une fois, le travail est interrompu et plus tard un troisième est posé à côté de la seconde.
Comment c’est ridicule !
Finalement, il y aura de nombreuses fondations posées à côté l’une de l’autre, mais aucune accumulation. C’est le sens propre de ces versets.
Les enseignants des pentecôtistes disent que ce sont des vrais croyants, mais qu’ils ont perdu leur salut et, en raison de leur apostasie, ils ne peuvent être sauvés à nouveau.
• Ce concept n’est pas exact.
Ce que Paul veut dire est ceci : les chrétiens des l’hébreux avait jeté les bases, mais avait été distraits. Ils ont arrêté le bâtiment.
Maintenant, ils devaient se rendre compte qu’ils devraient aller « remarcher dans la construction». Suite à leur distraction il n’était pas nécessaire pour eux de jeter les bases à nouveau. Ils devaient simplement aller.
Nous devons aussi laisser les choses du début «les distractions »et de continuer à profiter de Christ.
Si nous n’allons pas, nous souffrirons sûrement une punition.
Sortir la vie de Christ plus
Maintenant, laissez-nous lire Hébreux 6:7-8: « 7 Lorsqu’une terre est abreuvée par la pluie qui tombe souvent sur elle, et qu’elle produit une herbe utile à ceux pour qui elle est cultivée, elle participe à la bénédiction de Dieu;8 mais, si elle produit des épines et des chardons, elle est réprouvée et près d’être maudite, et on finit par y mettre le feu.»
Si nous quittons la Fondation et nous n’avons pas passez de l’expérience de Christ, nous sommes comme un morceau de terre qui boit la pluie, mais n’apporte pas tout de suite le bon fruit.
• Cela nous fera souffrir d’une perte, mais il ne veut pas dire que nous sommes perdues.
• On va souffrir si on ne construit pas.
Nous ne devrions pas revenir à jeter les bases à nouveau. La Fondation a été posée, alors laissez-nous s’en inspirer.
Cela signifie que nous devons aller d’apprécier Christ encore et encore.
• Nous pouvons tomber plusieurs fois, mais il faut se lever et appliquant le sang, continuer avec le Seigneur.
L’ennemi, Satan, va toujours essayer de nous éloigner ou nous attarder à la Fondation. Il faut dire que vous avez le sang de Jésus et que vous avez les fondations déjà établies.
Il faut aller pour profiter de Christ comme notre grand souverain sacrificateur son ministère dans le sanctuaire céleste, pas selon les commandements de la Loi, mais selon la puissance d’une vie indestructible.
Il est notre souverain sacrificateur, non selon l’ordre d’Aaron, mais selon l’ordre de Melchisédek, capable de nous sauver à l’extrême.
Nous devons simplement profiter de lui plus, et de ne pas s’occuper du passé et ne pas s’occuper de quoi que ce soit derrière nous.
• Nous devons faire pression !
Satan toujours nous rappelle notre passé et ce que avons fait hier.
• Il faut lui dire que nous nous occupons seulement aujourd’hui et l’espoir de demain.
• Nous ne se soucions pas d’hier. Nous devons oublier les choses qui sont derrière nous et aller de l’avant pour les choses qui sont devant nous. Laissez-nous aller pour profiter plus de Christ.

SUPÉRIEURE À L’ANCIENNE ALLIANCE
Nous avons couvert les trois sections du livre d’Hébreux.
1 dans la première section Christ est supérieur aux anges,
2 dans la deuxième section, il est supérieur à Moises et Josué
3 dans la troisième section et il est supérieur à Aaron et à tous les prêtres.
4 La quatrième section, chapitre huit par chapitre dix, montre que le Christ par son sang est bien supérieure à l’ancienne alliance.
Le Nouveau Testament nous donne, pas le droit en lettres à l’extérieur de nous, mais la Loi de la vie en nous.

Par conséquent, nous n’avons pas besoin de personne pour nous enseigne (Hébreux 8:8-11). «8 Car c’est avec l’expression d’un blâme que le Seigneur dit à Israël: Voici, les jours viennent, dit le Seigneur, Où je ferai avec la maison d’Israël et la maison de Juda Une alliance nouvelle,9 Non comme l’alliance que je traitai avec leurs pères, Le jour où je les saisis par la main Pour les faire sortir du pays d’Egypte; Car ils n’ont pas persévéré dans mon alliance, Et moi aussi je ne me suis pas soucié d’eux, dit le Seigneur.10 Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur coeur; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.11 Aucun n’enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant: Connais le Seigneur! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux; »
Nous avons le droit de vivre en nous, qui est beaucoup mieux que la loi vers l’extérieur des lettres.
En outre, son sang précieux nous purges et purifie notre conscience afin que nous puissions servir le Dieu vivant (Héb. 9:14). «14 combien plus le sang de Christ, qui, par un esprit éternel, s’est offert lui-même sans tache à Dieu, purifiera-t-il votre conscience des oeuvres mortes, afin que vous serviez le Dieu vivant! »
La nouvelle alliance est une alliance meilleure, bien supérieure à l’ancienne.
Au moment que le livre des Hébreux a été écrit, il y avait le danger que les chrétiens Hébreux puissent être convaincus de revenir au judaïsme. Peut-être que leurs amis et leurs familles s’efforçant de les ramener au judaïsme.
Ils ont souligné pour les croyants du Nouveau Testament que l’ancienne alliance a été donnée par Dieu et était si merveilleux. Parce que les chrétiens hébreux étaient en questions entre l’ancienne alliance et la nouvelle alliance, l’apôtre Paul les a avertis concernant l’ancienne alliance.
Il leur a dit que l’ancienne alliance avaient été accomplie — que c’était fini.
Il n’y a pas plus de grand sacrifice pour les péchés que lorsque le Christ est mort pour les péchés, il a anéantis le sacrifice pour les péchés.
Christ a accompli le type de l’offrande pour le péché.
Il n’y a donc pas plus de sacrifice pour les péchés (hébreux 10:26) «26 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, ».
Pour revenir en arrière une fois de plus et offrir des sacrifices de l’ancien Testament, pour les péchés serait une véritable insulte à l’Éternel.
• Par ailleurs, Paul leur dit qu’ils ne devraient pas empêcher la réunion avec les croyants (Héb. 10:25) «25 N’abandonnons pas notre assemblée, comme c’est la coutume de quelques-uns; mais exhortons-nous réciproquement, et cela d’autant plus que vous voyez s’approcher le jour». Ils ne doivent pas négliger leur assemblage avec les autres chrétiens.
• Pour arrêter la communion avec les croyants censés était de revenir au judaïsme, qui était une chose péchée aux yeux de Dieu.
• Pour revenir au judaïsme était pécher obstinément.

Ne pas pécher obstinément
Hébreux 10:26 dit: « 26 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés,»
• Certains enseignants chrétiens ont enseigné à tort que ce verset signifie que si nous péchons volontairement, nous ne pouvons pas être pardonnés.
• Ce n’est pas la bonne compréhension.
La bonne compréhension, c’est que tous les sacrifices dans l’ancien Testament étaient remplis lorsque le Seigneur Jésus est mort sur la Croix.
Pour revenir à ces sacrifices d’animaux est une chose pécheresse au Seigneur. Pour revenir au judaïsme après le sacrifice de Jésus sur la Croix est à pécher obstinément. Que Dieu soit concerné il n’y a plus aucunes autres offrandes, parce que son fils s’est offert une fois pour toutes.
Paul a également indiqué que si les chrétiens des hébreux est retourné à offrir les sacrifices d’animaux, Dieu les jugera (Héb. 10:27 27 mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles»).
Leur aller-retour ferait le sang du Christ comme une chose commune. Mais son sang n’est pas commun, comme le sang d’un bœuf ou d’agneau.
En fait, le sang des sacrifices animaux ne pourrait pas racheter, mais le sang de Christ peut racheter. Retourner au judaïsme, et le sang d’un bœuf ou un mouton pour le sacrifice du péché est à mettre en commun le sang du Christ.
• Ceci amènera dans le jugement de Dieu.

Ne pas insulter l’Esprit de grâce
En outre, pour revenir au judaïsme et aux animaux de sacrifices constituerait une sorte de désobéissance à l’Esprit intérieur.
Dans le verset 29 «29 de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce? » Paul a parlé d’insulte à l’Esprit de grâce.
Pour revenir au judaïsme est une insulter à l’Esprit de grâce.
• Cette partie du mot montre qu’une fois que nous avons apprécié et participé à la manière du Nouveau Testament, nous devons en profiter Jusqu‘à l’extrême.
Nous ne devrions pas revenir à l’ancienne, à l’ancienne alliance. Aller-revenir à l’ancienne-alliance est une chose pécheresse au Seigneur et apportera son jugement sur nous. Aller-revenir ferait du sang du Seigneur de quelque chose de commun et constituerait un genre de désobéissance à l’Esprit intérieur.
LE CHEMIN DE LA FOI
Maintenant, nous arrivons à la cinquième section du livre, qui commence avec le chapitre onze.
Dans cette section, Paul nous montre le chemin de la foi.
Comme nous allons avec le Seigneur, nous devons prendre la foi comme notre façon. Le chemin de la foi est très dominant.
Nous avons ici le Seigneur Jésus comme l’auteur et le consommateur de notre foi. Nous tous devons-nous tourner vers lui. Nous ne devrions pas être concernés pour les situations environnantes.
• Nous nous attendons simplement au Seigneur Jésus comme notre façon de faire.
Si nous regardons loin au Seigneur Jésus comme notre chemin, nous perdrons quelque chose et nous souffrirons.
• Puisque nous avons reçu un royaume qui ne peut être ébranlé, nous devons prendre grâce à continuer de manière positive.
• Nous ne devrions pas être perturbés par les circonstances et les situations difficiles. Continuons par la foi.
• Le Seigneur Jésus est le chef et le consommateur de notre foi. Nous cherchons simplement à travers lui. Par la présente nous seront renforcés pour aller « marcher construire son batiment».
COURIR LA COURSE
Chapitre douze nous montre que nous devrions mettre de côté chaque poids et courir la course. Si vous tombez pendant la course, vous devez simplement penser à vos pieds et continuer la course.
Il n’y a pas besoin de revenir au début, mais juste pour commencer où vous êtes tombé. Aucun coureur qui s’abat alors que dans une course ne serait assez stupide pour revenir au début et recommencer. Au contraire, il se relève et continuer à courir la course.
Si nous obéissons au Seigneur et nous marchons, et nous devons réaliser que notre Dieu est un feu dévorant ( hébreux 12:29) « 29 de quel pire châtiment pensez-vous que sera jugé digne celui qui aura foulé aux pieds le Fils de Dieu, qui aura tenu pour profane le sang de l’alliance, par lequel il a été sanctifié, et qui aura outragé l’Esprit de la grâce?». Si nous refusons de prendre la grâce et aller « construisons le bâtiment »,Dieu un jour exercera un jugement sur nous.
• Cela ne signifie pas nous seront perdues, mais cela ne signifie pas que nous allons subir quelque chose.
• Nous avons besoin de voir que nous avons tel un Christ merveilleux qui est supérieur à tout.
• Il est supérieur aux anges à Moises et a Josué, Aaron et les prêtres et à l’ancienne alliance.
• De plus, nous disposons une manière dominante d’aller — avec le chemin de la foi.
• Il faut aller Christ de profiter et de prendre le chemin de l’élimination.
• Finalement, nous aurons la pleine jouissance de Christ qui va consommer dans le Royaume.
• Cependant, si nous n’allons pas apprécier Christ de manière merveilleuse, nous raterons quelque chose, et nous allons subir une perte.
• Tous ces points dans Hébreux sont le développement des graines semées dans le livre de Matthieu concernant le Royaume.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

mots cles eglise chretienne evangelique  bourgoin jallieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

19 − 9 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.