LE LIVRE LE SALUT DE LA VIE DANS LE LIVRE AUX ROMAINS-CHAPITRE SEPT QUI RÈGNE DANS LA VIE DE MATER TOUTES SORTES D’INSUBORDINATION

LE SALUT DE LA VIE DANS LE LIVRE AUX ROMAINS

1. Rédemption du Christ mort et économie dans sa vie
2. La Loi de l’esprit de vie en nous libérant de la loi du péché et de la mort
3. La Sanctification Subjective et dispositionnelle nous sauver d’un caractère trempé dans l’élément du monde
4. Le renouvellement de l’esprit et de la Transformation qui en résulte nous sauver de vie imbibé de l’élément du monde
5. Être construit place ensemble dans le corps du Christ à être délivré de l’individualisme de la vie naturelle
6. Être conforme à l’Image du fils de Dieu à partir de l’Expression de la vie naturelle
7. Qui règne dans la vie de mater toutes sortes d’Insubordination
8. Vivre la vie de l’église dans une localité à partir se découvre et Self-objectif
9. Écraser Satan sous nos pieds pour ramener dans le Royaume de Dieu
10. La réalisation ultime de salut de Dieu dans la vie — Glorification

CHAPITRE SEPT
QUI RÈGNE DANS LA VIE DE MATER TOUTES SORTES D’INSUBORDINATION

Lecture biblique : Rom. 5:16-17, 18 b, 21 ; 8:2

1. Dieu qui justifie les croyants qu’ils aient la vie — Rom.5:18b :
1. Justification traitant de péché pour les croyants — Rom.05:16.
2. Avoir traitant de la vie pour les croyants, la mort — Rom.05:17.
3. La vie a reçu devient la Loi de l’esprit de vie qui libère les croyants de la loi du péché et de la mort — Rom.8:2.

2. Causant les croyants d’avoir la vie qu’ils peuvent régner dans la vie de Dieu — Rom.5:17 :
1. Dompter l’insubordination du péché, la mort et toutes les choses négatives appartenant au péché et la mort.

2. Péché régnant à mort et la mort qui règne à travers le pécheur, causant le pécheur à perdre tous ses droits — Rom.5:21a, 17 a.

3. Grace qui règne par la justice à la vie éternelle et la vie éternelle par Jésus Christ, provoquant les croyants à régner — Rom.5:21b, 17 b:

1. Ce qui porte à la royauté de Dieu.
2. Agrandit pour être le Royaume de Dieu, qui est l’augmentation du Christ que la semence du Royaume de Dieu.

1) Dans ce chapitre et les suivants, nous examinerons les résultats de salut de Dieu dans la vie.

Les cinq premiers éléments parlent de salut de Dieu dans la vie.

2) Le premier point est la Loi de l’esprit de la vie.
3) Cette loi sauve et nous libère.
4) Deuxièmement, nous avons la sanctification subjective et dispositionnelle qui nous sauve d’un caractère trempé dans l’élément du monde.
5) En troisième lieu, le renouvellement de notre intelligence conduit à la transformation de notre âme tout entière qui nous délivre de vie imbibée de l’élément du monde. Considérant que la sanctification dispositionnelle nous livre d’un caractère trempé dans l’élément du monde, le renouvellement de notre intelligence, menant à la transformation de notre âme nous livre d’un vivant imbibé de l’élément du monde.
6) Quatrièmement, nous sont étant construits ensemble dans le corps du Christ et sont donc prononcés à l’individualisme de la vie naturelle. Enfin, nous sommes également être semblables à l’image du fils de Dieu à partir de l’expression de la vie naturelle.

Ces cinq éléments d’épargne dans la vie sont très profonds.
a. Ils touchent les profondeurs de notre être.
b. Elles touchent notre nature, notre vie qui est imbibé de l’élément du monde, notre individualisme dans la vie naturelle
c. Et l’expression de notre vie naturelle.

7) Il y a également quatre résultats à sauver la vie du Christ.

1. Tout d’abord, nous régnons dans la vie de mater toute insubordination.
Quand nous arrivons à la question de régner, nous atteignons le haut et le point ultime ; Il n’y a rien de supérieur à ce sujet.
Dieu nous a sauvés dans la mesure où nous pouvons régner dans se sauver la vie.
2. Le second résultat est que nous vivons tous la vie ecclésiale dans une localité d’être sauvés de nos se découvre et l’auto-but.
3. Le troisième résultat est que Satan est écrasé sous nos pieds et le Royaume de Dieu est introduit devant. Le résultat final est que nous atteignions la glorification, la consommation finale du Salut de Dieu dans la vie.

I. CHRIST, DEVENANT LE SACRIFICE DE PROPITIATION
1) Tous ceux qui sont impliqués dans la diffusion de l’œuvre de l’Évangile devraient savoir qu’après que nous amener une personne au Salut,
a. Nous devons aider lui pour connaître la rédemption du Christ par sa mort.
b. La première étape de la rédemption est pour nous racheter de retour.
c. La deuxième étape est la justification fondée sur ce rachat.

a. Ensuite, nous sommes réconciliés avec Dieu.
b. Le sens de la réconciliation est d’apaiser.
c. Dans la Version de récupération de nouveau Testament,
d. nous avons utilisé la propitiation à terme (1 Jean 4:10). «2 Reconnaissez à ceci l’Esprit de Dieu : tout esprit qui confesse Jésus–Christ venu en chair est de Dieu ; »
e. Auparavant, nous avons péché et développé un problème avec Dieu.
f. Nous avions violé son droit.
g. Dans le même temps, par le biais de nos péchés,
h. Satan en a profité pour injecter son venin
i. La nature pécheresse, en nous.
j. En conséquence, nous étions incapables de vivre avec Dieu en paix.

2) Dieu est disposé à nous bénir.
1. Mais de notre côté, nous avons développé un problème avec lui.
2. Par conséquent, il y a la nécessité de propitiation.
3. Christ est venu pour être notre expiation.
4. Il n’est pas venu pour apaiser la colère de Dieu,
5. Car la colère de Dieu n’était pas supérieure à son amour.
6. Il nous aime encore.
7. C’est pourquoi il a envoyé son fils à être notre expiation (1 Jean 4:10). « 10 Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.»
8. La Propitiation n’est ne pas pour apaiser la colère de Dieu, ni à apaiser notre problème.
a. C’est pour apaiser les péchés que nous nous sommes engagés devant Dieu. Christ est venu pour nous le problème du péché.
b. La solution du problème du péché est son apaisement.
II. QUI RÈGNE DANS LA VIE DE MATER TOUTES SORTES D’INSUBORDINATION

1) Dans l’ancien Testament, il y avait de l’expiation, mais pas de rédemption.
1. Le jour des Expiations était le dixième jour du septième mois chaque année (Lév. 23:27). « 27 Le dixième jour de ce septième mois, ce sera le jour des expiations : vous aurez une sainte convocation, vous humilierez vos âmes, et vous offrirez à l’Eternel des sacrifices consumés par le feu.»
2. Le sacrifice offert a été appelé l’offrande pour le péché.
3. En outre, il y avait l’intrusion offrant, l’offrande,
4. Le repas offrant et l’offrande de paix.
5. L’offre de repas n’avait ni sang ni chair.
6. Son contenu était la farine,
7. L’huile et l’encens.

8. Toutes les autres quatre offres,
9. Cependant, figurant de chair et de sang.
10. L’offrande pour le péché porte sur la nature pécheresse profondément ancrée en nous.
11. L’offrande traite de notre conduite vers l’extérieur, pécheresse.
12. Quand le Seigneur Jésus est mort sur la Croix, sa mort était une offrande ; Il a traite de notre péché. Jean 1:29 dit: « 29 ¶ Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit : Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.»
13. « Voici, l’agneau de Dieu qui ôte le péché du monde. »
14. Le péché ici se réfère à la totalité du péché, le péché vers l’intérieur et de la nature de l’âme vers l’extérieur du péché et les actes de péché.
15. Dans la théologie chinoise par exemple, il y a le péché originel de termes et le péché personnel.
a. Le Péché originel désigne le péché commis d’Adam.
b. Le Péché personnel désigne les péchés que commet lui-même.

2) La première moitié du Salut de Dieu est négative.
a. La mort du Seigneur a résolu le problème du péché pour nous.
b. Il a nous a rachetés,
c. Un achat pour nous,
d. Pécheurs,
e. Un retour vers Dieu.
f. C’est ce que la mort du Seigneur a accompli pour nous.
g. En outre, il est ressuscité et est venu à vivre en nous comme notre vie.
h. La rédemption négative plus l’épargne positive égale le Salut.
i. Sa mort rédemptrice résout tous les problèmes de négatifs,
j. L’objective en dehors de nous.
k. Mais le problème dans notre nature vers l’intérieur ne peut être résolu que par la venue du Seigneur en nous que la vie en résurrection.

Sa vie a résolu les cinq problèmes fondamentaux que nous avons.
Ainsi, aujourd’hui, nous pouvons régner dans cette vie.

3) Lorsque nous régnons dans la vie, nous surmontons principalement deux sources.
a. Une source est péché ;
b. L’autre est mort.
a. En plus de ces sources,
b. Il y a toutes les choses négatives qui appartiennent au péché et à la mort. Aucune de ces choses sont dans la subordination à Dieu.
c. Ils sont sous notre subordination.
d. Romains 8 nous dit que l’Esprit sur la chair est inimitié contre Dieu,
e. Car il n’est pas soumis à la Loi de Dieu,
f. Ni en effet peut-il être (v. 7). « 7 car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas.»
g. Même si l’Esprit est disposé à se soumettre,
h. Elle ne peut pas même se présenter.
i. Il s’agit de la rébellion.
j. Le Péché et la mort sont la rébellion en nous.
a. Toutes les choses négatives qui appartiennent au péché et la mort sont également rébellion en nous.
b. Il s’agit de la situation de l’homme avant qu’il ne soit enregistré.
c. Mais maintenant que nous sommes sauvés,
d. Nous pouvons régner dans cette vie,
e. Et tout est dans la subordination de nous.
f. Le Péché,
g. La mort
h. Et chaque chose négative qui appartient au péché
i. Et à la mort ne peuvent rien faire avec nous.
j. Les Insubordination tous doit être sous notre soumission.
k. Il s’agit de régner dans la vie à la soumission de toutes sortes d’insubordination.

III. DIEU QUI JUSTIFIE LES CROYANTS QU’ILS AIENT LA VIE

1) Romains 5:18 se termine par les mots « jusqu’à la justification de la vie. » «18 Ainsi donc, comme par une seule offense la condamnation a atteint tous les hommes, de même par un seul acte de justice la justification qui donne la vie s’étend à tous les hommes. »
a. Cela nous montre que le résultat de la justification est la vie.
b. Christ est mort pour nous et il nous a rachetés.
c. Quand on croit dans le Christ,
d. Toutes les exigences de Dieu sont remplies par le Christ.
e. Il s’est donné lui-même comme notre justice.

a. Par le biais de cette justice,
b. Nous pouvons tenir devant Dieu,
c. Et Dieu peut justifier nous.

a. En outre, Dieu nous a donné un cadeau.
b. Ce don est la vie éternelle.
c. Actes 11:18 dit « 18 Après avoir entendu cela, ils se calmèrent, et ils glorifièrent Dieu, en disant : Dieu a donc accordé la repentance aussi aux païens, afin qu’ils aient la vie.»
d. Que notre repentir est pour la vie.
e. La Repentance et la justification sont donc pour nous d’avoir la vie de Dieu.

A. La Justification traitant le péché pour les croyants, avoir la vie traitant de la mort pour les croyants et la vie a reçu devient la Loi de l’esprit de vie qui libère les croyants de la loi du péché et de la mort

1) Le Péché des croyants est résolu par la justification (Rom. 5:16). «16 Et il n’en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché ; car c’est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses. »
a. Mais il y a toujours « la mort » dans les croyants.
b. Bien qu’on l’appelle la mort,
c. Elle travaille actuellement très activement chez l’homme.
d. Ce problème ne peut pas être résolu que par la justification.
e. La vie est nécessaire pour résoudre le problème de la mort.
f. La mort chez l’homme l’amène à être affaiblie à tel point qu’il est mort,
g. Sans aucune force concernant les choses de Dieu.
h. De cette façon, la mort règne.

a. Mais la vie a traité avec la mort pour les croyants (rom 5:17). « 17 Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront–ils dans la vie par Jésus–Christ lui seul.»
b. La vie que reçoit les croyants est devenue la Loi de l’esprit de la vie.
c. Il libère les croyants de la loi du péché et de la mort (8:2). «2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus–Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. »
d. Ce que je peux souligner ici est très limitée.
e. Il faut plonger dans une compréhension plus profonde de la question, et vous devez passer du temps dans nos publications et les notes de la Version de récupération du Nouveau Testament. De cette façon, vous recevrez beaucoup de richesses.

IV. DIEU PROVOQUANT LES CROYANTS D’AVOIR LA VIE QU’ILS PEUVENT RÉGNER DANS LA VIE

1) Dieu n’a pas seulement provoqué les croyants à avoir la vie,
a. Mais il a aussi amené à régner dans la vie.
b. Romains 5:17a dit, « 17 Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront–ils dans la vie par Jésus–Christ lui seul.»
c. « Car si par l’offense d’un décès a régné par celui… »
d. La mort règne comme un roi en nous.
e. Ce roi délibérément nous met à mort.

1. En raison de la transgression d’Adam,
2. Tant que ses descendants,
3. Nous avons un roi en nous qui a pris le contrôle de nous et qui est régner en nous.
4. Verset 17 b dit: « 17 Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront–ils dans la vie par Jésus–Christ lui seul.»
5. La Justification est un cadeau (v. 16) «16 Et il n’en est pas du don comme de ce qui est arrivé par un seul qui a péché ; car c’est après une seule offense que le jugement est devenu condamnation, tandis que le don gratuit devient justification après plusieurs offenses. »,
6. Et la grâce abonde.
7. De cette riche grâce est un cadeau.
8. Ce cadeau est à la justice.
9. Nous qui avons hérité la justice régnerons dans la vie par le biais de l’un, Jésus Christ.
10. L’ancien roi était mort.
11. Le dernier roi est ceux qui recevra la grâce à se justifier.

2) Mais pouvons-nous régnons ?
3) La mort est qualifiée pour ne plus régner.

a. Nous sommes les rois mais nous ne savons pas comment être rois.
b. Nous qui avons été enregistrés et qui se justifient sont en effet des rois, mais nous ne savons pas comment être rois.
c. Par conséquent, par l’intermédiaire de l’un, Jésus Christ, qui a mis la vie en nous, nous sommes capables d’être des rois.
d. Il est d’une part, par l’intermédiaire de celui-ci.
e. En revanche, c’est de régner dans la vie.

4) Il faut apprendre à étudier la Bible de cette façon.
a. Découvrez qui sont les deux rois dans Romains 5:17. «17 Si par l’offense d’un seul la mort a régné par lui seul, à plus forte raison ceux qui reçoivent l’abondance de la grâce et du don de la justice régneront–ils dans la vie par Jésus–Christ lui seul. »
b. Le nom du premier roi est mort.
c. Le nom du deuxième roi est votre nom.
d. Nous sommes tous rois aujourd’hui !

1. La raison pour laquelle que nous sommes rois est que nous sommes enregistrés et sommes instruits.
2. Nous ne sommes pas sauvés seulement,
3. Mais nous avons également reçu un grand don, le don de la justice.
4. La grâce que nous avons reçue n’est pas une petite grâce, mais une grâce riche.
5. C’est comme l’océan foisonnant. Ce n’est pas comme une tasse de thé, qui est allé après deux gorgées.
6. La Grace est comme un océan.
7. Dans cette grâce infinie, Dieu nous a donné un cadeau — une justice foisonnante.
8. La justice est Dieu en se donnant à nous dans le Christ.
9. De plus, Dieu veut que nous régnions.
10. Il veut nous aider par le seul homme, Jésus Christ, avec sa vie de régner dans la vie.

5) Lorsque vous accédez à tous les endroits dans votre environnement, vous devriez enseigner le peuple de cette façon.
Ne pas essayer de couvrir trop. Vous serez très réussie si vous pouvez leur enseigner ces dix lignes dans quatre à six mois. Cela élargira leur avis et leur donner une compréhension concernant le salut et la Bible. Ils seront également en mesure d’apprendre de nombreux termes spirituels.
Tout dépend de votre langue ces choses clairement et avec précision.

A. Dompter l’Insubordination du péché, et de la mort et de toutes les choses négatives appartenant au péché et la mort

1) Toute forme de dépendance, comme l’alcool, le jeu et le cours du monde en nous, vient du péché.
a. En outre, tous les types d’addiction sont de la rébellion.
b. Quand un homme a une dépendant à l’opium, il ne peut vivre sans opium. Fumer de l’opium devient une sorte de rébellion.
c. Pour un homme à perdre son calme est aussi une sorte de rébellion,
d. Quelque chose lié au péché.
e. Quand un enfant refuse d’obéir et il est méchant, on dit qu’un tel est rebelle.
f. Selon condition déchue de l’homme, il est rebelle dans sa nature. Il est rebelle à ses os très et même de chacun de ses poils est rebelle.
g. Cette rébellion apporte à l’insubordination.

B. Péché régnant jusqu’à la mort et la mort qui règne à travers le pécheur, lui faisant perdre tous ses droits
1) La chair règne jusqu’à la mort, et la mort règne à travers le pécheur.
a. Par exemple, lorsqu’un couple affirme, l’homme devient le roi du sexe masculin et la femme devient le roi femelle. Non seulement ils devenus rois dans leur voix, les yeux, et les cils, même tous les poils sur leur corps devient un roi.
b. Toute la famille devient une bande de rebelles rois. La fin de l’argument, ils ne veulent pas vivre plus.
c. Cela est dû au règne du péché et de la mort, provoquant un pécheur à perdre tous ses droits.

C. Grace qui règne par la justice à la vie éternelle et la vie éternelle par Jésus Christ, provoquant les croyants au règne
1) Nous savons tous que les grâces sont douces.
a. Mais une grâce n’a pas le pouvoir.
b. Par conséquent, la grâce règne par la justice.
c. Dieu nous donne la grâce, et il nous donne aussi la justice.
d. Aujourd’hui, nous avons tant de grâce et de justice.
e. La Grace règne par la justice, c’est-à-dire par Dieu lui-même.
f. Il en résulte que l’homme obtient la vie éternelle.
g. Cette vie éternelle provoque les croyants à régner à travers Jésus Christ.
h. Romains 5:21 dit: « 21 afin que, comme le péché a régné par la mort, ainsi la grâce régnât par la justice pour la vie éternelle, par Jésus–Christ notre Seigneur.»
i. En fin de compte, nous les croyants règneront dans cette vie éternelle par Jésus Christ.
j.

D. Ce qui porte à la royauté de Dieu

1) Quand les mariés frères et sœurs sont sur le point de choc et discuter entre eux,
a. Ils doivent déclarer qu’ils sont et qui règne à travers Jésus Christ.
b. Ils doivent déclarer qu’ils n’en diront pas plus.
c. Ceci amènera à la royauté de Dieu.
d. Dans une famille, quand les parents se fâchent tout le temps, les enfants deviendront désobéissants, et toute la famille sera dans une situation de rébellion. Cette famille va perdre la grâce et le droit à la bénédiction de Dieu.
e. Ceci est également vrai avec une église de ce qui est vrai avec une famille.
f. Nous ne devrions pas considérer les arguments comme matière légère ; les arguments sont la rébellion. Les Arguments avec justes motifs sont la rébellion.
g. Les Arguments sans justes motifs sont également rébellion. Quelle est alors l’obéissance ? L’obéissance est pour ne pas faire valoir et se taire.
h. Parce que je me soumets à l’autorité du chef, tous mes cheveux, langue, lèvres et dents soutiennent à moi. Il ne faut plus se disputer, et je règne. Ceci amène à la royauté de Dieu qui se dilate pour devenir le Royaume de Dieu.

E. Agrandit pour être le Royaume de Dieu, qui est l’augmentation du Christ avec la semence du Royaume de Dieu

1) La royauté qui est apportée à la suite de notre régnant dans la vie est l’expansion du Christ en nous.

a. Christ est en nous,
b. Comme la vie.
c. Quand votre compagnon ou votre conjoint fait valoir et vous abstenir de faire la même chose, vous autorisez Christ régner au sein, et il se développe en vous.

2) Selon Marc 4 et Matthieu 13, le Royaume de Dieu est le Seigneur Jésus comme la graine de vie semée dans les croyants.

a. Cette graine se développera jusqu’à ce qu’elle devienne une sphère qui est le Royaume de Dieu.
b. Ce Royaume s’étendra jusqu’à la fin de l’âge.
c. À la fin du règne de Gentile,
d. Nous aurons la condition décrite dans Daniel 2 concernant la grande statue.
e. La pierre de découper sans les mains est le Seigneur Jésus (v. 34). « 34 Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces»
f. Il viendra vers le bas du ciel, frapper l’image et casser en morceaux (v. 35). « 31 ¶ O roi, tu regardais, et tu voyais une grande statue ; cette statue était immense, et d’une splendeur extraordinaire ; elle était debout devant toi, et son aspect était terrible.32 La tête de cette statue était d’or pur ; sa poitrine et ses bras étaient d’argent ; son ventre et ses cuisses étaient d’airain ;33 ses jambes, de fer ; ses pieds, en partie de fer et en partie d’argile.34 Tu regardais, lorsqu’une pierre se détacha sans le secours d’aucune main, frappa les pieds de fer et d’argile de la statue, et les mit en pièces.35 Alors le fer, l’argile, l’airain, l’argent et l’or, furent brisés ensemble, et devinrent comme la balle qui s’échappe d’une aire en été ; le vent les emporta, et nulle trace n’en fut retrouvée. Mais la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne, et remplit toute la terre » Daniel 2 (2:31-35 La pierre devient une grande montagne pour remplir toute la terre).
g. La grande montagne est l’expansion de la pierre.

3) Nous espérons tous que le Seigneur Jésus va revenir bientôt.
a. Mais nous avons besoin de lui de permettre d’élargir sa royauté en nous.
b. Plus il se développe dans les croyants,
c. Plus vite on se développé plus vite il sera de retour.
d. S’il va revenir plus tôt ou pas dépend de savoir si nous lui permettons de développer en nous.
e. C’est le Royaume de Dieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

17 − cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.