LE LIVRE LE SALUT DE LA VIE DANS LE LIVRE AUX ROMAINS-CHAPITRE QUINZE LES MYSTÈRES DU ROYAUME (3)

LE SALUT DE LA VIE DANS LE LIVRE AUX ROMAINS

1. Rédemption du Christ mort et économie dans sa vie
2. La Loi de l’esprit de vie en nous libérant de la loi du péché et de la mort
3. La Sanctification Subjective et dispositionnelle nous sauver d’un caractère trempé dans l’élément du monde
4. Le renouvellement de l’esprit et de la Transformation qui en résulte nous sauver de vie imbibé de l’élément du monde
5. Être construit place ensemble dans le corps du Christ à être délivré de l’individualisme de la vie naturelle
6. Être conforme à l’Image du fils de Dieu à partir de l’Expression de la vie naturelle
7. Qui règne dans la vie de mater toutes sortes d’Insubordination
8. Vivre la vie de l’église dans une localité à partir se découvre et Self-objectif
9. Écraser Satan sous nos pieds pour ramener dans le Royaume de Dieu
10. La réalisation ultime de salut de Dieu dans la vie — Glorification

CHAPITRE QUINZE
LES MYSTÈRES DU ROYAUME
(3)
Lecture biblique: Matthieu 13:44-50 ; Exo. 19:5 ; PS. 135:4 ; 1 Corinthiens 10:32 ; Actes 20:28
Les paraboles dans Matthieu 13 concernent les mystères du Royaume.
Cela ne signifie pas que ces mystères ne sont pas réalité.
En fait, ces mystères sont eux-mêmes la réalité. La différence est que cette réalité a été présentée par le Seigneur Jésus à ses disciples, d’une manière mystérieuse et pas de manière ouverte. Il a présenté les mystères du Royaume de telle sorte que seuls ceux qui ont un cœur et qui cours après le désir de Dieu puissent comprendre.
Ceux qui sont indifférents envers les intérêts de Dieu trouveront les paraboles très difficile à comprendre.
Dans Matthieu 13:11-15, «11 Jésus leur répondit: Parce qu’il vous a été donné de connaître les mystères du royaume des cieux, et que cela ne leur a pas été donné.12 Car on donnera à celui qui a, et il sera dans l’abondance, mais à celui qui n’a pas on ôtera même ce qu’il a.13 C’est pourquoi je leur parle en paraboles, parce qu’en voyant ils ne voient point, et qu’en entendant ils n’entendent ni ne comprennent.14 Et pour eux s’accomplit cette prophétie d’Esaïe: Vous entendrez de vos oreilles, et vous ne comprendrez point; Vous regarderez de vos yeux, et vous ne verrez point.15 Car le coeur de ce peuple est devenu insensible; Ils ont endurci leurs oreilles, et ils ont fermé leurs yeux, De peur qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils n’entendent de leurs oreilles, Qu’ils ne comprennent de leur coeur, Qu’ils ne se convertissent, et que je ne les guérisse. »
le Seigneur Jésus a dit aux disciples pourquoi il a utilisé des paraboles comme moyen de révéler les mystères du Royaume. Il a parlé en paraboles, parce que les chefs religieux, bien qu’apparemment très religieux et pour Dieu, étaient en fait indifférents envers les intérêts de Dieu. Ils ont eu les formes et l’apparition de chercher Dieu, mais pas la réalité. Ils n’étaient pas sincèrement préoccupés par le désir de Dieu.
Avant ce moment, dans Matthieu 12:46-50 «46 ¶ Comme Jésus s’adressait encore à la foule, voici, sa mère et ses frères, qui étaient dehors, cherchèrent à lui parler.47 Quelqu’un lui dit: Voici, ta mère et tes frères sont dehors, et ils cherchent à te parler.48 Mais Jésus répondit à celui qui le lui disait: Qui est ma mère, et qui sont mes frères?
49 Puis, étendant la main sur ses disciples, il dit: Voici ma mère et mes frères.50 Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur, et ma mère. », La mère et les frères du Seigneur Jésus sont venu le voir, et vouloir lui parler. Lorsque le Seigneur Jésus a appris cela, il demanda: « qui est ma mère, et qui sont mes frères? » Il a examiné ses frères et ses sœurs, non selon la chair, mais selon leur préoccupation pour la volonté de Dieu.
Celui qui s’inquiète de la volonté de Dieu, c’est son frère et sa sœur. Cela est indiqué dans Matth 12, le Seigneur Jésus avait abandonné le peuple juif. Selon la chair, les Juifs sont les frères du Seigneur. Toutefois, à la fin de Matth 12, le Seigneur Jésus a abandonné cette relation.
Il n’a plus une relation avec une personne selon la chair. Désormais, ses relations seraient dans l’Esprit et associés à la volonté de Dieu. Parce que le peuple juif avait uniquement la forme et l’apparence, avec aucun soin pour préoccupation de Dieu.
Après cela, il a commencé à parler de la réalité du Royaume en paraboles, pas d’une manière ouverte, mais d’une manière mystérieuse.
Tout au long des siècles passés de l’histoire chrétienne, ces paraboles n’ont pas été entièrement comprises.
Au cours de la première année après que j’ai été sauvé, j’ai commencé à lire le livre de Matthieu. J’étais un jeune chrétien, j’ai été très ambitieux, à savoir la Bible soigneusement. J’ai donc décidé d’écrire chaque verset que je ne comprenais pas, et finalement, j’ai eu trop de versets.
Pour cette raison, j’ai acheté quelques livres, en particulier sur Matth 13. Certains enseigné que nous sommes ceux qui ont acheté le domaine (mat 13:44) « 44 ¶ Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.». Ils ont donné une référence de Philippiens 3:7-8, «7 Mais ces choses qui étaient pour moi des gains, je les ai regardées comme une perte, à cause de Christ.8 Et même je regarde toutes choses comme une perte, à cause de l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur, pour lequel j’ai renoncé à tout, et je les regarde comme de la boue, afin de gagner Christ, » indiquant que nous devons tout vendre pour acheter le terrain.
D’autres livres indiqué que le grand arbre était quelque chose de positif (Matthieu 13:32) « 32 C’est la plus petite de toutes les semences; mais, quand il a poussé, il est plus grand que les légumes et devient un arbre, de sorte que les oiseaux du ciel viennent habiter dans ses branches.».
Ces livres, déclaré que, au début, le christianisme est comme une petite graine semée par le Seigneur Jésus, mais, dans sa grandeur, il est devenu quelque chose de merveilleux et de magnifique. Ce genre d’interprétation indique que leurs yeux étaient aveuglés.
Dans ce même chapitre le Seigneur Jésus nous a donné l’interprétation des oiseaux, nous disant qu’ils étaient Satan et ses anges maléfiques (Matthieu 13:19) « 19 Lorsqu’un homme écoute la parole du royaume et ne la comprend pas, le malin vient et enlève ce qui a été semé dans son coeur: cet homme est celui qui a reçu la semence le long du chemin.». Ces mauvais esprits, les oiseaux, logent dans le grand arbre. C’est les oiseaux de l’air, pas le Dieu ni les saints, qui se logent dans les branches du grand arbre.
• Cela prouve que le grand arbre est associé à Satan.
• Comment, alors, pouvons-nous considérer le grand arbre dans un sens positif ?
• Le fait que les oiseaux mauvais se logent dans les branches du grand arbre prouve que cet arbre est quelque chose de négatif.
• Le Grand arbre, cependant, est différent.
L’église est le lieu d’habitation de Dieu, où Dieu habite.
L’église ne peut être comparée à la vigne de Jean 15, mais pas à ce grand arbre de Matth 13.
• La vigne n’est pas utile pour la production de biens matériels.
• Avez-vous déjà vu meubles ou une maison construite sur un arbre de vigne ? L’arbre de vigne est bonne pour la production de raisin et le vin — quelque chose à manger et à boire.
De même, l’église doit être petite, pas une grande structure, mais plein d’endroits ou il y a de quoi boire et manger.
D’autres ont indiqué que le levain était également bon et positif, en disant que, si le pain ne contient-elle pas de levure, il est difficile pour les personnes de le manger. C’est correct.

Toutefois, selon Lévitique 2:4, «4 Si tu fais une offrande de ce qui est cuit au four, qu’on se serve de fleur de farine, et que ce soient des gâteaux sans levain pétris à l’huile et des galettes sans levain arrosées d’huile. » Dieu ne permettait pas un levain à ajouter à l’offre de repas. L’offrande de repas devait être sans levain. Le Catholicisme a trouvé une excuse pour son utilisation du levain en disant que c’est difficile pour les gens à prendre le Christ si le levain est absent.
Le Catholicisme prétend que les gens n’accepteront pas la simple vérité de la naissance de Jésus ou de la résurrection du Christ sans le levain de Pâques ou la fête de noël et de Christ est le repas ; « mais » il y a le levain. Noël est Christ, et encore plus c’est-à-dire la farine et le levain. La résurrection de Christ plus le levain devient Pâques.
J’ai visité des cathédrales catholiques Sur le côté de l’entrée de la cathédrale, j’ai trouvé une idole de Jésus. J’ai discuté avec eux, en disant: « la Bible dit clairement que nous ne devrions jamais faire d’images, d’idoles. Pourquoi faire une image de Jésus? » Ils ont soutenu, en répondant, « sans une image de Jésus, il est difficile pour les gens d’avoir quelques réalisation de Jésus. Nous avons mis en place une telle image afin que tout le monde peut avoir une impression de lui. » Il s’agit de mauvais levain.
Peut-être vous avez encore quelques portraits de Jésus dans votre maison, qui lui font apparaître la beauté de son visage. La Bible dit que Jésus n’avait pas beauté ou la propreté (Ésaïe 53) « homme de douleur et n’attirer pas le regard». Beaucoup de chrétiens, ne réalisant pas le levain impliqués, et qui ont ces images de Jésus dans leurs maisons.
Le système du clergé-laïcs est aussi une sorte de levain. Chaque chrétien est un membre du corps de Christ, et en tant que membre, il doit fonctionner.
Mais qu’en est-il aujourd’hui ?
Dans le service chrétien ce qu’on appelle la plupart des chrétiens est silencieux alors que des ministres d’un seul homme qui fait tout a leurs place. C’est le système de clergé-laïcs. C’est Personnes ,disent qu’aujourd’hui est un âge de la science, que tout le monde ne connaît la Bible et tout le monde ne peut offrir un sermon. Selon les défenseurs du système clergé-laïcs, pas tout le monde ne sait comment servir Dieu.
Par conséquent, certains doivent aller au séminaire pour apprendre l’art et la technique de servir Dieu, tout comme d’autres vont à l’école médicale d’apprendre la pratique de la médecine et d’autres à la faculté de droit d’apprendre à être un avocat. Les défenseurs de ce système font valoir que beaucoup de chrétiens n’ont pas le temps d’apprendre les choses de Dieu et qu’ils ne savent pas comment faire le ministre ou parler. Ainsi, certains doivent se consacrer, étudier dans les séminaires et les écoles de la Bible et aller à servir Dieu. Cela semble être une bonne excuse, mais en fait c’est le levain, aider les gens à servir Dieu d’une manière facile.
Parce que beaucoup d’entre vous sont nés et ont grandi dans le christianisme, vous ont été profondément influencés. Chaque fois que vous venez à une réunion de l’église, vous êtes encore sous l’influence d’inconscient ou subconscient du levain du système clergé-laïcs. Vous pensez que la réunion doit être menée par certains ceux menant et que tout ce que vous devez faire est de s’asseoir, écouter, regarder et discerner.
Finalement, on apprend à être critique. Lorsque vous venez à la rencontre, vous avez la charge ou le désir ou le concept que vous devez fonctionner à la réunion ?
Je crains que beaucoup d’entre vous n’aient pas cette prise de conscience. Votre concept est que quelqu’un d’autre va le faire. C’est une partie du levain qui cette femme a pris et le mélangea dans le bon repas.
Dans la Bible, le levain est toujours quelque chose de négatif.
Il peut être utile, mais que dans un sens négatif.
Si nous avons un cœur ouvert et sincère avec une réelle préoccupation pour Dieu, puis il va nous donner un Esprit de sagesse et de révélation, afin de voir toutes ces choses.
Par sa miséricorde, il nous a montré le sens réel dans ces paraboles.

Dans les quatre premières paraboles de Matthew 13
• il y a six choses positives :
1. le semeur,
2. la graine, la semence
3. la bonne terre,
4. le blé,
5. la graine de moutarde
6. et le repas.
Le Semeur est le Seigneur Jésus qui est venu de semer lui-même que la semence dans la bonne terre.
La bonne terre pousse le blé, et elle pousse comme la graine de moutarde. Le blé et l’herbe la graine de moutarde sont bons à manger.
L’herbe de moutarde est pour la nourriture pour l’homme ; le blé est alimentaire, non seulement pour l’homme, mais aussi pour Dieu, parce que le blé a été utilisé dans la fabrication du pain présenté à Dieu dans l’offrande de repas.
Dans 1 Corinthiens 10, nous voyons aussi un pain de blé. C’est le pain à la table du Seigneur — ce sont de aliments pour Dieu et pour l’homme.
L’église doit être comme ça, une graine de moutarde et du blé pour produire une farine fine pour fournir de la nourriture à la fois pour Dieu et pour homme, pour satisfaire à la fois Dieu et homme.

Dans ces quatre paraboles il y a aussi plusieurs choses négatives :
1. les oiseaux dans l’air,
2. les pierres,
3. les épines,
4. l’ivraie,
5. le grand arbre,
6. le levain,
7. la femme
8. et le malin.
• Nous devons tous être clairs sur ces éléments.
• Les oiseaux représentent, Satan.
• Les pierres signifient l’esprit pas renouvelé, les émotions non traitées et la volonté Insoumises.
• Les épines signifient les angoisses de cet âge et la séduction des richesses.
• L’ivraie signifie les faux chrétiens.
• Le Grand arbre représente la chrétienté d’aujourd’hui.
• Le levain est toutes sortes de paganisme, mondanité, péché et l’idolâtrie.
• La femme signifie l’église catholique romaine, même la chrétienté, et le malin est Satan lui-même.

LE TRÉSOR, LA PERLE, ET LA PECHE MIRACULEUSE
Nous venons maintenant aux trois paraboles restantes dans Matthieu 13 :
• le Trésor,
• la perle
• et La pêche miraculeuse.

Ce qui fera un total de sept paraboles.
Dans la Bible, le chiffre sept est composé de quatre plus trois, trois et quatre et six plus un. Le chiffre sept dans Matthieu 13 est d’abord composé de quatre plus trois.
Les quatre premières paraboles forment un groupe et les trois derniers constituent un autre.
La première instance du chiffre sept trouvé dans la Bible était composée de six plus un : Genèse 1 et 2, il y a six jours pour l’œuvre de Dieu et un jour de repos de Dieu. Chaque fois que nous avons six plus un, cela signifie que Dieu a un achèvement pour son repos.
Le chiffre sept dans ces paraboles se compose de deux façons.
Tout d’abord, il est composé de quatre plus trois ; Ensuite, il est composé de six plus un. La dernière parabole, la parabole du filet, est la seule. Quand le temps de cette parabole auront été rempli, ce sera l’achèvement, la consommation de l’âge. Puis Dieu aura le reste.
Dans Apocalypse 6 et 8, il y a sept sceaux, les quatre premiers sceaux ainsi que les trois derniers. Aussi, il y a six coupes plus une seule jointe, pour la réalisation qui suit le septième sceau. À l’époque la colère de Dieu viendra. Le même principe s’applique pour les sept trompettes dans Apocalypse 8, 9 et 11. Tout d’abord, il y a quatre trompettes et puis trois trompettes. Il y a aussi des six trompettes plus la dernière trompette. Lors de la dernière trompette sonne, la colère de Dieu se manifeste.
Une fois terminée la septième parabole de Matth 13, qui signifie l’achèvement pour le repos de Dieu.
Dans cette parabole, la Version King James utilise la phrase: « la fin du monde ». D’après le grec, cette phrase devrait être traduite, « à la fin de l’âge. »
Cela indique que la septième parabole est l’achèvement. Quand cette parabole est terminée, ce sera le temps pour le repos de Dieu.

Le Trésor et la perle
Chacune des quatre paraboles dans le premier groupe contient quelque chose lié à la vie végétale.
Les deux paraboles qui suite — du Trésor caché dans le champ et la perle — sont toutes deux liées aux minéraux.
• Le Trésor doit certainement doit contenir soit des pierres précieuses ou de l’or, qui sont des minéraux.
• La perle est aussi un type de minéral étant donné que sa structure de base, un minuscule rocher, est un minéral.

Les Trois peuples
Il y en a beaucoup impliqué ici. Le Seigneur Jésus est très sage, et les paraboles, bien qu’ils soient simples, contiennent beaucoup de sagesse. Prises collectivement, les trois dernières paraboles couvrent toute la race humaine.
La race humaine est composée de trois peuples :
1. les Juifs,
2. l’église
3. et les Gentils.
Première lettre aux Corinthiens 10:32 révèle que parmi l’humanité il y a aujourd’hui des seulement ces trois peuples : les Juifs, l’église et les Gentils.
Les Deux mondes
Aux yeux de Dieu, il y a seulement deux mondes :
• un signifié dans la Bible par la terre,
• l’autre signifié par la mer.

• Les Gentils font partie de la mer-monde
• et les Juifs appartiennent à la terre-le monde.
Les deux verses dans Daniel 7 et Apocalypse 13 révèlent que le monde païen est un monde de la mer.
• Le trésor caché est dans le champ, c’est-à-dire dans la terre, désigne le Royaume avec Israël.
• La Perle se réfère à l’église.
• Ainsi, le Trésor est le Royaume, et la perle est l’église.
• Les deux sont finalement pour le Royaume.
Les poissons dessinés sur la mer dans une condition régénérée, est quelque chose de bon et quelques de mauvaises, cela représentent les Gentils.
Cette parabole se réfère à la conclusion du monde païen à la fin de l’âge. Quand le Seigneur Jésus revient, il y aura le peuple juif, l’église et les Gentils.
• Les vrais Juifs seront un Trésor aux yeux de Dieu.
• L’église sera une perle aux yeux de Dieu.
Le reste de l’humanité, le monde païen, est classé comme les poissons de la mer. À la fin de l’âge, les anges seront réuniront eux au Seigneur Jésus, et il exerce son jugement sur eux.

L’église
Si le peuple juif est représenté par la terre et les Gentils sont représentés par la mer, où est l’église ?
L’église n’est ni de la terre, ni de la mer, mais quelque chose qui est sorti de l’eau.
Une perle est formée par une huître vivant dans l’eau de la mort, dans le monde de la mort. Un petit rocher conclut l’huître, il la blesser et fabrique une blessure. L’huître sécrète alors un jus de vie qui couvre le petit rocher. Cette sécrétion du jus sur le petit rocher produit une perle. La perle est emmenée hors de l’eau comme quelque chose de précieuse.
Nous pouvons tous voir la signification spirituelle de cette parabole. L’huître de vie est le Seigneur Jésus qui est venu dans l’eau de la mort.
Nous sommes le petit rocher qui le blessa. Après l’avoir blesser, nous sommes restés à la Croix, ensemble avec sa blessure. Puis sa vie de résurrection est de sécrétée, nous recouvrant encore et encore et de faire de nous une perle. Nous avons été pris hors de l’eau, et nous appartenons à la terre. Ainsi, nous sommes un peuple, et nous sommes dans une position très particulière (1 Pierre 2:9) « 9 Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,».
Nous sommes un peuple qui appartiennent à la terre, plus à la mer. Nous sommes des perles qui avons été prises dans les eaux de la mort.

Un trésor particulier
Quand Dieu a amené le peuple d’Israël hors d’Égypte au Mont Sinaï, il a dit à Moises qu’il les considérer comme son trésor particulier surtout les habitants de la terre (Exo. 19:5) «4 Vous avez vu ce que j’ai fait à l’Egypte, et comment je vous ai portés sur des ailes d’aigle et amenés vers moi.5 Maintenant, si vous écoutez ma voix, et si vous gardez mon alliance, vous m’appartiendrez entre tous les peuples, car toute la terre est à moi;6 vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël.».
Psaume 135:4 «4 Car l’Eternel s’est choisi Jacob, Israël, pour qu’il lui appartînt. » nous dit aussi que Dieu a choisi Israël pour être son propre Trésor particulier.
Ces versets prouvent que, aux yeux de Dieu, les Juifs sont un trésor particulier pour lui.
Dans Matth 13:44 « 44 ¶ Le royaume des cieux est encore semblable à un trésor caché dans un champ. L’homme qui l’a trouvé le cache; et, dans sa joie, il va vendre tout ce qu’il a, et achète ce champ.» le Trésor est mentionné à nouveau, montrant que les Juifs, comme trésor de Dieu font aussi partie du Royaume.
Cette parabole explique qu’un Trésor était caché dans un champ, un homme a n’a trouvé un , et après l’avoir trouvé , il le cacha et le vendu tout et acheter un terrain.
• Le Seigneur Jésus est l’homme qui est venu et trouvé le Trésor et puis le caché.
• Il a d’abord présenté le Royaume au peuple juif, mais parce qu’ils l’ont rejeté lui, le Seigneur, il le cacha le dissimulant aux Juifs incrédules.
• Après avoir découvert et cacher le Trésor, le Seigneur Jésus est allé à la Croix afin de vendre tout le Trésor est avec l’argent il acheta l’ensemble d’un domaine.
• Il a racheté la terre entière pour le Trésor.
• Le Trésor dans le champ signifie le Royaume avec le vrai Israël. Dans Apocalypse 21 et 22, la nouvelle Jérusalem contient non seulement les noms des douze apôtres, mais aussi les noms des douze tribus d’Israël. Il y a des pierres précieuses et des perles, représentant d’Israël et l’église.
• Dieu a acquis certaines personnes de la race juive comme un peuple et un trésor particulier dans ses yeux. Il a également gagné quelques personnalités du monde païen. Par le biais de la mort et la résurrection du Christ et par le biais de la sécrétion de la vie du Christ, ces personnalités du monde païen sont devenues des perles précieuses.
• Dieu a mis ces deux peuples ensemble pour produire une ville, la nouvelle Jérusalem, qui est composée de pierres précieuses et des perles.

La pêche ou le filet
Qu’en est-il du reste du monde païen ?
Quand le Seigneur Jésus revient beaucoup d’entre eux ne sera pas chrétiens. Le Seigneur sait comment prendre soin d’eux. Il enverra ses anges, afin de les regrouper tous vers lui et il exercera le jugement sur eux.
C’est la signification de la parabole du filet matt 13 « 47 Le royaume des cieux est encore semblable à un filet jeté dans la mer et ramassant des poissons de toute espèce.48 Quand il est rempli, les pêcheurs le tirent; et, après s’être assis sur le rivage, ils mettent dans des vases ce qui est bon, et ils jettent ce qui est mauvais.49 Il en sera de même à la fin du monde. Les anges viendront séparer les méchants d’avec les justes,50 et ils les jetteront dans la fournaise ardente, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.51 Avez-vous compris toutes ces choses? Oui, répondirent-ils.52 Et il leur dit: C’est pourquoi, tout scribe instruit de ce qui regarde le royaume des cieux est semblable à un maître de maison qui tire de son trésor des choses nouvelles et des choses anciennes. »et cela complètera le traitement du Seigneur de la race humaine. Après ce jugement, Dieu pourra se reposer.

D’UNE GRAINE JUSQU’A UNE PERLE
Ces paraboles des mystères du Royaume nous montrent que le Seigneur Jésus est venu comme un semeur de semer la graine et que, finalement, il a acquis une perle.
• La perle sort de la graine.
• Christ est la graine, et l’église est la perle.
Pas étonnant que le Seigneur Jésus a vendu tout ce qu’il devait afin d’acheter la perle !
Nous ne devrions pas penser que nous sommes le vendeur ou l’acheteur. Nous sommes pauvres et nous ne peuvons pas payer ; n’avons-nous rien à vendre. La perle est trop précieuse et le prix est trop grand.
Le Seigneur Jésus lui seul a payé le prix, afin de tout vendre pour acheter l’église. Actes 20:28 «28 Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Eglise du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. » révèle que le Seigneur Jésus a acheté l’église avec son propre sang.
• Il a acheté l’église en payant le prix aussi élevé. Le Seigneur Jésus lui-même la semence c’est semé , et par la suite, il recevra une perle. Quelle joie ce sera à l’Éternel !

CROISSANCE ET TRANSFORMATION
Si nous examinons Matth13, nous remarquerons deux choses.
Tout d’abord on voit la croissance ; la graine a besoin pour grandir. Comme nous l’avons souligné précédemment, Paul a planté, Apollos à arrosé et Dieu a fait de croître (1 Cor. 3:6,) « J’ai planté, Apollos a arrosé, mais Dieu a fait croître,».
La deuxième chose est la transformation. La perle n’est pas un élément de la création originelle de Dieu ; C’est une pièce transformée avec un gain de sable. Le sable n’est pas précieux en soi, mais il est couvert et transformé par la sécrétion d’un élément précieux.
La Transformation n’est pas autocorrection mais un changement seulement vers l’extérieur. C’est un changement métabolique qui résulte d’un nouvel élément ajouté en nous.
En même temps, nous étions toutes des petites roches. Puis la vie de la résurrection du Christ a été ajoutée pour nous. Encore et toujours l’élément de la résurrection est sécrété sur nous, produisant un changement dans la vie.
Il s’agit de la transformation.
Dans ce chapitre de Matth, on voit la croissance et la transformation.
Nous devons faire l’expérience de la croissance et de la transformation jour par jour. Dans le prochain chapitre, nous verrons que la croissance et la transformation sont toujours accompagnés par le bâtiment « l’Eglise».
Finalement, il n’y a pas beaucoup de perles, mais une grande perle. Cela signifie une entité composée de beaucoup de ceux qui ont été construits ensemble dans l’unité. Il s’agit de l’édifice.
1. On dispose ainsi, de la croissance,
2. de la transformation
3. et de la construction.
Avec la graine, le blé et le repas, il y a la possibilité pour le malin d’endommager en apportant quelque chose de négatif et corruptrice.
• Mais avec la perle et le Trésor, Satan ne peut rien faire.
• Dans les paraboles du Trésor et perle, Satan n’est pas mentionné. Chaque fois qu’il y a transformation dans une église, Satan est fini. Satan ne peut rien faire contre la nouvelle Jérusalem.
À ce moment-là, il sera dans l’étang de feu.
• Le principe est le même aujourd’hui. Si l’église est transformée, Satan sera sans emploi.
Si notre croissance reste au stade de la graine, ou du blé ou le repas, Satan aura de nombreuses occasions d’endommager et de frustrer.
Cependant, lorsque nous sommes transformés, Satan sera fini. Il ne pourra pas injecter plus de levain.
• Nous avons besoin de croissance, et même plus, nous avons besoin de transformation.
Nous sommes non seulement de blé et de farine ; mais, nous devenons les perles.
• Tout d’abord, nous sommes les légumes « blé puis farine » ;
• Ensuite la croissance et de la transformation, nous devenons les minéraux.
Selon la révélation de la Bible, les pierres précieuses et les perles sont de Dieu pour l’immeuble.
Le bâtiment vient de la croissance et de la transformation.
Pour le bâtiment, la vie végétale est insuffisante, nous devons devenir les minéraux. Nous devons le Trésor et la perle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un + deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.