LA VIE- CHAPITRE QUARANTE TROIS-CERTAINS ÉLÉMENTS DE BASE DANS L’ÉVANGILE DE JEAN

 L’Évangile de Jean occupe une place particulière dans la révélation de Dieu.

C’est un livre très compliqué par les chrétiens.

Dans ce message, j’aimerais que nous examinions certains de ces versets clés, afin que nous puissions réaliser la caractéristique particulière de ce livre.

 

Avec des mots simples qu’ouvre l’évangile de jean : «1 ¶  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. »

  • Même un jeune enfant peut lire ces mots, mais qui peut les comprendre ?
  • Quel a été le début ?
  • Pourquoi dit-on que la libération conditionnelle, plutôt que de Dieu, c’était à l’origine ?

 

Puis à la fin du livre il y a le souffle de vie . « Et lorsqu’il eut dit cela, il souffla sur eux et leur dit : recevez l’Esprit Saint » (20:22).

 

Entre le verset d’ouverture sur  « la parole faite chair» et le dernier point « du souffle, » plusieurs autres affaires sont couvertes.

 

L’INCARNATION

 

Dieu est ici, Dans le versé « la parole était avec Dieu et la parole était Dieu. »

La vie est aussi ici, pour « en lui était la vie » jean (1:4).

La chair  ici, est pour « le verbe s’est fait chair et habite parmi nous » (v. 14).

Chair ici signifie homme.

En fait, comme l’indique la Genèse 6:3, chair signifie l’homme déchu.

 

Il y a deux grands événements qui s’est passé dans l’histoire de l’univers.

 

  1. La première était la création. Avant la création, il y avait rien d’autre que Dieu lui-même.

Le moment venu, Dieu a fait toutes choses dans l’existence. Mais Dieu a été en dehors de toutes les choses qu’il a créé. Il n’était pas dans le soleil ou la lune, ni qu’il était dans les arbres ou les animaux. Il les créa, mais il était hors d’eux.

 

  1. Avec le second grand événement, cependant, l’histoire est différente. C’était l’incarnation, quand Dieu s’est fait chair.

L’incarnation ne devait ne pas amener l’univers à l’existence de rien ; au contraire, c’était mettre Dieu en l’homme qui n’existe pas.

 

  • Il y avait un homme du nom de Jésus il n’était Dieu.
  • Depuis le temps que celui-ci vivait sur la terre, Dieu n’« était plus à l’intérieur » mais était à l’extérieur de ses créatures.
  • Il avait conclu à l’homme.
  • Donc Jésus est Dieu et homme.
  • Il est un Dieu-homme.

 

LA PLÉNITUDE

 

Une autre question couverte dans Jean est la plénitude. « 16  Et nous avons  tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce;» (jean 1:16).

La Plénitude signifie tout de ce qui est Dieu.

  1. Il comprend tous les attributs divins,
  2. toutes les vertus humaines
  3. et toutes les fournitures pour la vie.
  4. Dieu est riche et plein de bonnes choses.

 

  • Hors de cette plénitude nous avons tous reçus.
  • Avez-vous déjà reçu quelque a choisi de Dieu ?
  • C’est un choisi d’apprendre quelque a choisi de Dieu, mais un autre de recevoir quelque a choisi de lui.
  • Combien avez-vous reçu ?
  • Grâce sur grâce.
  • Votre réception n’est pas encore terminée. Jour après jour, vous continuez à recevoir dans sa plénitude.

 

CONSOMMATION DE L’EAU ET D’ADORER

Dans Jean 4, il y a de l’eau qui jaillit. Si vous buvez cette eau, il y a une répercussion  dans la vie éternelle. L’eau se rapporte à l’esprit.

  1. La consommation de l’eau « de l’Esprit » dans le verset 14, « 14 mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.»
  2. Et c’est le culte au verset 24. «24 Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. »
  3. Vous buvez en l’adorant.
  4. L’eau dans le verset 14 est l’esprit dans le verset 24.
  5. Pour boire de l’eau il doit y avoir de l’esprit.

 

LE PAIN DE VIE

  1. Dans le chapitre six il y a le pain de vie.
  2. Avec le pain on le mange Jean 6 (VV. 35, 50, 57).
  3. Il y a l’eau pour boire la boisson et le pain pour manger.
  4. Le pain de vie est dans l’Esprit. « 63 C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.» Jean (v. 63).
  5. Ici, c’est l’Esprit qui donne la vie et aussi la parole qui est l’Esprit.

 

 

LE COURS D’EAU DE LA VIE

La question de la consommation de l’eau est mentionnée à nouveau Jean 7:37-39. « 37 ¶  Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.38  Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.39  Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.»

Au lieu de juste une fontaine qui surgit, il y a des fleuves. Lorsque l’eau s’écoule de la source c’est un fleuve, on peut considérer les richesses de l’eau. Lorsque convergent de nombreuses rivières, il y a une inondation.

 

  1. Comme vous aimez le Seigneur, de vous coulera des rivières d’eau.
  2. Il y aura une rivière de l’amour,
  3. l’autre de l’humilité,
  4. l’autre de la lumière
  5. et une autre de gentillesse.
  6. Lorsque vous commencez à venir pour les réunions d’église, vous couler juste une petite rivière, mais dans le temps, les rivières deviendra une inondation.
  7. Lorsque vous ouvrez la bouche, la séance entière sera inondée par vous. Finalement, les réunions d’église deviendra un océan, que nous devons tous exprimer les richesses du Christ. « Je suis venu pour qu’ils aient la vie et l’aient en abondance » (Jean 10:10).

 

LE DIEU TRINITE EN NOUS

Jean 14:17 dit « l’esprit de la réalité… demeure avec vous et sera en vous. »

  1. Jean le Verset 20 poursuit en disant, « en ce jour-là, que vous connaîtrez que je suis en mon père et vous en moi et moi en toi. »
  2. Cela signifie que le Dieu Trinité est lui-même dispensé en nous et que nous sommes maintenant en lui.
  3. Le verset 23 dit plus, « si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole et mon père l’aimera et nous viendrons à lui et nous ferons une demeure avec lui. »
  4. Ces mots profonds disent que le père et le Seigneur Jésus ne viendra pas simplement nous rendre visite, mais seront effectivement de vivre en nous et s’installent pour faire leurs demeurent. Le texte n’implique pas seulement que nous deviendrons la demeure du Dieu Trinité, mais également qu’il sera notre demeure.
  5. Le mot La demeure ici est réciproque.
  6. Nous serons son lieu où il demeure des lois, et il sera la nôtre.

Voici la dispensation divine, dans un domaine différent entièrement à partir de religion, éthique ou morale.

Il n’est pas seulement le Salut, selon notre manque de compréhension, mais le Dieu Trinité lui-même travaillant dans notre être, et faisant en nous sa demeure.

 

DEMEURER

Quand le Seigneur Jésus dans le prochain chapitre, Jean 15, dit à ses disciples : « je suis le cep, et vous êtes les sarments… demeurez en moi, » il continue simplement la pensée de demeurer mutuellement dans le chapitre précédent.

Le Cep est Jésus Christ, dont le nom même est merveilleux (Ésaïe 9:6) «6  9-5 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. ». Il est le vrai Dieu et homme.

  • Pourriez-vous imaginer qu’il est possible de demeurer en Dieu ?
  • Dans la présente est la meilleure jouissance-plénitude.
  • Je peux témoigner de cela après des années d’expérience.
  • N’est-ce pas merveilleux que même maintenant, nous sommes demeurant en Dieu ?
  • Comment les pauvres est la pensée qu’un jour nous allons vers le ciel ! Dès maintenant, Dieu est demeurant en nous !

Si vous pensez que c’est aussi mystérieux que Dieu demeure en vous, notez le verset 7, où il est dit, «7  Si vous demeurez en moi, et que mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. »

  • Ce que vous pouvez comprendre.
  • La parole de la Bible demeure en vous.
  • Il s’agit de paroles solides et tangibles.

 

LA RESPIRATION

  • Puis nous arrivons au dernier point, comme nous l’avons mentionné, que le Seigneur à insuffler sa vie à ses disciples.
  • En insufflant l’Esprit aux disciples,
  • le Seigneur lui-même se donne comme la vie en eux.

 

BOIRE, MANGER ET RESPIRER

Si l’on considère ces divers éléments couverts dans Jean, nous nous rendons compte de l’importance qu’ils sont pour notre existence.

  1. Sans boire,
  2. sans manger
  3. et sans respirer, nous ne pourrions pas vivre.

Ces trois moyens pour notre existence physique sont tous utilisés par le Seigneur Jésus pour illustrer comment nous pouvons « demeurer en lui ».

  1. Il est notre eau, plus fraîche que la meilleure boisson terrestre. Nous devons boire lui !
  2. Il est notre pain. Nous devons le manger lui ! Le pain est non seulement d’être regardé. Son but est d’être mangé. Ce pain de vie doit être mangé. Ne pense pas que dire que cela est inculte et sauvage. Il le dit lui-même que nous devons manger lui.
  3. Il est notre souffle, l’inculquer comme la vie en nous. Nous devons respirer de lui !

Cette jouissance-plénitude de Jésus est l’économie de Dieu.

  1. C’est ce qu’il veut retrouvrer parmi son peuple.
  2. Jésus est l’eau vive,
  3. le pain de vie
  4. et le souffle de vie.
  5. Nous devons boire de lui, le manger et le respirer.

 

LA FAÇON DE PRENDRE LE CHRIST

Il y a deux moyens par lesquels nous pouvons boire, manger et respirer de Jésus.

Il s’agit de la parole et l’Esprit. « C’est que l’esprit qui vivifie ; les mots que je vous ai dites sont esprit et sont vie » (Jean 6 : 63).

  • Ce verset mentionne les mots et l’esprit.
  • La parole révélée dans Jean 1:1 par la suite devint l’esprit.
  • C’est cet esprit qui est de l’eau, le pain et le souffle.
  • Jean 20:22 lit, « Recevoir le pneuma sacré. »
  • Ce pneuma grec peut être traduit comme esprit ou souffle. Il est tout aussi correct de dire, « recevez l’Esprit Saint » ou « Recevoir le souffle sacré. »
  • L’esprit est aujourd’hui notre souffle.
  • Ce souffle est Jésus,
  • le verbe incarné qui est allé à la Croix,
  • est entré en la résurrection
  • et est monté aux cieux.
  • Il retourne ensuite à nous comme l’esprit qui donne la vie.

 

Nous avons la parole en dehors de nous et l’esprit à l’intérieur de nous. Jour après jour, nous devons arriver à la parole, non seulement avec notre esprit, mais aussi avec notre cœur et notre esprit.

 

  • Quand nous ouvrons la Bible, nous devons ouvrir tout notre être. Nous devons lire non seulement avec notre compréhension, mais aussi avec la prière.
  • La Bible n’est pas un livre ordinaire.
  • Dans cette parole sacrée, il y a la vie, l’esprit, Dieu et Jésus Christ.
  • Toutes ces choses sont toutes contenues dans la parole et sont acheminées vers nous alors que nous ouvrons et prions.
  • Cette lecture priants de la parole est le manger, boire et en respirant de l’Éternel.

 

  • Comment répondriez-vous si quelqu’un vous demande où est Dieu ?
  • Ne dites pas que Dieu est dans les cieux. Le ciel est trop loin.
  • Comment pourrait-on obtenir à le retrouver ?
  • Dieu, vous devez lui dire, est dans la Bible.
  • Où est le Christ ?
  • Il est également dans la parole.
  • Où est l’esprit ?
  • Où est la vie ?
  • La réponse à ces deux questions est également « dans la parole. »

LA PAROLE EST COMME UNE GRAINE

Si vous plantez une petite pierre ou un morceau de roche dans le sol, rien ne viendra, même si vous attendez depuis vingt ans.

  • En revanche, si vous semez une petite graine dans le sol, en seulement quelques jours il poussera.
  • Cette germination prouve que la graine contient la vie.

 

  • Où est la vie se trouve ?
  • Il se trouve dans une graine.
  • Saviez-vous que la parole de Dieu dans la Bible est une graine ?
  • « Être né de nouveau, pas de semence corruptible, mais incorruptible, par la parole de Dieu, qui vit et demeure pour toujours » (1 Pierre 1:23).

 

  • La parole dans la Bible est une graine, afin de transmettre la vie.
  • Ce qui, ensuite, est le sol ?
  • Notre cœur est le sol.

Nous devons ouvrir notre cœur pour recevoir la parole, tout comme le sol doit être ouvert pour recevoir la semence.

Ce qu’est de l’eau ?

L’esprit est l’eau.

  1. Lorsque nous arrivons à la Bible
  2. et nous ouvrir,
  3. la graine qui est de la parole obtient en nous.
  4. Plus tu pries,
  5. Plus tu respires de l’air,
  6. Et plus l’Esprit comme l’eau n’est ajouté pour vous.
  7. L’air de la prière qui se mêlée à l’eau de l’esprit produit la rosée.
  8. Et Beaucoup de rosée devient une rivière.
  9. Il s’agit de la vie chrétienne.
  10. Il y a une graine plantée dans le sol de votre cœur et arrosée par l’esprit.
  11. Il pousse et pousse jusqu’à ce que la fleur s’affiche et le fruit vient.
  12. La raison pour laquelle Christ peut être l’eau,
  13. le pain de vie et le souffle est qu’il est l’esprit qui donne la vie.
  14. Il est l’esprit, aggravée par la divinité, l’humanité, la vie humaine, la mort de la Croix, la résurrection et l’ascension.
  15. Tous ceux-ci sont enveloppés dans cet esprit qui donne la vie.
  16. Et vous pouvez le trouver dans la Bible !

PASSER DU TEMPS DANS LA PAROLE

  • Passer du temps avec ce livre.
  • En plus de vos dix minutes le matin, prenez quelques minutes à midi et un peu plus dans la soirée.
  • Pendant que vous ouvrez ce livre, ouvrez-vous également. Lire, comprendre et prier.
  • Quand vous priez,
  • vous buvez l’eau,
  • vous manger de la nourriture
  • et vous respirer de l’air.
  • Vous grandirez.
  • Plus vous prendrez Christ en vous, de cette manière, plus le Christ vous en aurez de plus en plus en vous.
  • Vous allez devenir une autre personne.

 

  • Ne vous attendez pas de résultats rapides ; la croissance prend du temps.
  • Il ne vient pas avec quelques jours concentré de prière et de jeûne et de puis d’avoir quelque chose qui va tomber sur vous du haut des cieux.
  • Prenez le temps d’arroser la petite graine de vie semée dans le sol de votre

cœur.

 

 

  • Non seulement vous grandirez ;
  • l’église se développera aussi et édifié dans cette voie.
  • Dans les réunions d’église Christ viendra de suite dans l’enseignement, la prédication et le témoignage.
  • Ces richesses dans la vie d’église vont convaincre et attirer des nouveaux.

 

AVOIR DE LA CROISSANCE RÉGULIÈRE

  • Ne soyez pas inquiète combien vous comprenez de ce que vous lisez.
  • Ce qui importe, c’est que vous ouvrez fidèlement la parole, ouvrez-vous et lisez et prier.
  • Ce n’est pas une procédure une fois pour toutes.
  • C’est ne pas comme étant né, mais comme la respiration.
  • La Croissance, est comme la respiration, est continuellement, jour après jour et même de minute en minute. Vous grandirez en venant régulièrement à la parole. Porter une version de poche de la parole avec vous.
  • Où que vous soyez, quand vous avez quelques minutes, l’ouvrir et lire un chapitre, ou alors, puis prier sur ce que vous avez lu. Il faut peu pour vous prier sur vos notes à l’école, ou à votre entreprise. Simplement prier la parole.
  • De cette façon vous recevrez et profitez de Dieu lui-même.

 

LA PAROLE DE LA PRIÈRE

  • Que pensez-vous de ce qui vous rend sain et fort ?
  • C’est de manger, de boire et de respirer.

Quand il est proche du temps de repas vous vous sentez probablement faible ; vous avez besoin de manger pour retrouver votre énergie.

  • La même chose est vrai spirituellement.

Vous êtes faible, si vous n’avez pas mangé, pas bu et plus respirer le Christ dans la parole.

  • En fait, c’est une miséricorde qui vous êtes faites.
  • N’essayez pas de courir la course sans nourriture, sans boisson et sans air ! Venez à la parole.
  • S’ouvrir à l’Éternel.
  • Lui parler avec les mots que vous lisez. « Le verbe s’est fait chair et habite parmi nous. Seigneur, je vous remercie, vous êtes la parole. Vous êtes devenu chair. Je vous remercie que vous habitez parmi nous.
  • Parmi nous ! Amen.
  • Pleine de grâce.
  • Alléluia, pour la grâce !
  • La Grâce et la vérité.
  • Amen, pour la grâce et la vérité !
  • De sa plénitude nous avons tous reçus. Nous avons tous reçu. Nous avons reçu, Seigneur, et nous recevons encore aujourd’hui. Louez le Seigneur ! »

Prier la parole de cette manière semble comme une folie pour vous ?

  • Je vous dis, que c’est la façon de manger, de boire de respirer le Christ.
  • Voilà comment nous pouvons vivre Christ, plutôt que la vie morale ou éthique. Lire et prier la parole !

 

 

 

église chrétienne évangélique voiron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 14 =