LES POINTS NÉCESSAIRES POUR LA PRATIQUE DE LA VIE ECCLÉSIALE (1)

Lecture biblique : Eph. 3:14-17 a ; 4:1-6, 11-16

     I.            LA NÉCESSITÉ POUR LE CHRIST POUR FAIRE SA MAISON DANS NOTRE COEUR

Dans l’ensemble de ses écrits, l’apôtre Paul nous a donné quelques exemples de ses prières.

  • Dans le court de l’épître aux Éphésiens, cependant, nous avons deux prières.

 

  • Avant cela Paul parle concernant la vision de l’église
  1. ce qui est l’église
  2. et comment Dieu a prévu de produire l’église —
  3. il a prié pour nous,
  4. se rendant compte qu’il faut un esprit de révélation,
  5. une ouverture intérieure,
  6. afin que nous puissions voir les choses éternelles L’épître aux Éphésiens chapitre (1:15-23). «15 ¶ C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de votre charité pour tous les saints,16  je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières,17  afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,18  et qu’il illumine les yeux de votre coeur, pour que vous sachiez quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints,19  et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance, se manifestant avec efficacité par la vertu de sa force.20  Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes,21  au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.22  Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise,23  qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. »
  • Il s’agit de la première prière dans ce livre. « «15 ¶ C’est pourquoi moi aussi, ayant entendu parler de votre foi au Seigneur Jésus et de votre charité pour tous les saints,16 je ne cesse de rendre grâces pour vous, faisant mention de vous dans mes prières»
  • Puis après avoir dévoilé la vision de l’église, il se rendit compte que ce n’est pas simplement une question d’être compris, une affaire dans la mentalité.
  • Il se rendit compte qu’il faut de l’expérience réelle de ce que nous avons vu dans la vision.

 

  • Par conséquent, il a prié une seconde fois, dans la dernière moitié du chapitre 3.
  • Le point principal de cette prière, c’est que notre homme intérieur doit être renforcée afin que Christ peut faire sa maison, pas dans notre esprit, mais dans notre cœur. Éphésiens chapitre 3 «14 ¶ A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père,15 duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre,16  afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur,17  en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, »
  • Il y a le réel besoin d’insister sur ce point.
  • Aujourd’hui encore parmi nous, il est un gros manque de savoir, dans notre expérience, comment être renforcée dans l’homme intérieur par l’Esprit puissant de Dieu, afin que Christ puisse faire sa maison dans notre cœur.

 

a)  Notre besoin pour le salut de notre âme

  • Nous sommes régénérés dans notre esprit, et le Christ est venu dans notre esprit il s’est arrêter là. Il n’y a aucun argument quant à savoir si Christ est dans notre esprit.
  • Nous avons besoin non seulement de croire, mais se rendre compte clairement que Christ est demeurant dans notre esprit.
  • Cependant, c’est seulement la régénération de notre esprit.

 

  • Il y a trois étapes dans l’application du Salut de Dieu.
  • La première étape est la régénération, ce qui est réalisable dans notre esprit.
  • Après cela, nous avons encore le problème de l’âme. Le Nouveau Testament révèle clairement que nous peuvent être complètement régénérés dans notre esprit pourtant encore être encore dans notre âme, dans notre naturel et sombre dans l’âme.
  • Par conséquent, le Nouveau Testament nous dit que, après être régénérés dans notre esprit, nous devons avoir le salut de l’âme.

 

 

  1. Notre âme à besoin d’être sauvés ;
  2. elle doit être délivré. Hébreux 10:39 «39 Nous, nous ne sommes pas de ceux qui se retirent pour se perdre, mais de ceux qui ont la foi pour sauver leur âme. » parle de l’obtention de l’âme, et 1 Pierre 1:9 «9  parce que vous obtiendrez le salut de vos âmes pour prix de votre foi. » mentionne le salut de nos âmes. Jacques 1 nous dit clairement que nous avons été enfantées par la parole de vérité, mais encore faut-il l’implantés, dans la parole vivante de Dieu, qui est capable de sauver nos âmes (VV. 18, 21). «18  Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures. 21  C’est pourquoi, rejetant toute souillure et tout excès de malice, recevez avec douceur la parole qui a été plantée en vous, et qui peut sauver vos âmes

Après la régénération dans l’esprit « le mélange de l’Esprit de Dieu a notre esprit», par conséquent, nous devons effectuer la transformation dans notre âme.

 

b)  Notre besoin de se repentir en tournant notre esprit et confessant

Comme nous l’avons vu, se repentir en grec signifie à tourner la tête. L’esprit de l’homme « raisonnement » est la partie principale de l’âme.

  • Lorsque nous exerçons notre esprit « raisonnement » pour se tourner vers le Seigneur,
  • notre conscience suit,
  • et nous confessons selon ce que la conscience perçoit.

 

  1. A l’instar de l’esprit humain « raisonnement » est la partie principale de l’âme,
  2. la conscience est la partie principale de l’esprit.
  3. Par conséquent, pour se repentir c’est avouer est d’exercer notre esprit humain « raisonnement »et notre conscience.
  4. Lorsque nous avons ouvert notre esprit
  5. et ouvrir notre conscience,
  6. le Seigneur a une passerelle ouverte pour nous remplir.

Nous l’avons dit ces choses avant, mais nous devons répéter encore une fois. Ils « rejetant toute souillure et tout excès de malice, » « raisonnements » sont non seulement dans notre mentalité humaine mais aussi dans les lieux célestes.

J’estime qu’il est facile de recevoir d’autres enseignements, mais même si nous répétons les questions évoquées ci-dessus, plusieurs fois, nous pouvons toujours les oublier.

  • En réalité, il n’est pas simplement que nous les oublions.
  • Au contraire, l’ennemi lui arrache ces choses. « Math 13 l’oiseaux viens manger la semence »
  • À maintes reprises quand nous essayons de faire remarquer ces choses aux gens, leurs pensées sont distraites juste au moment crucial.
  • Puis, lorsque leur attention est retournée, c’est trop tard, et ils ne reçoivent aucune impression en eux.
  • C’est pourquoi le Nouveau Testament indique que non seulement les mécréants, mais aussi les croyants cherche, et dans le domaine spirituel on a toujours le besoin de se repentir « pour débloquer et se fortifier ».

 

  • Dans les épîtres dans Apocalypse 2 et 3, le Seigneur commande a la plupart des sept églises de se repentir (2:5 «5 Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi, et pratique tes premières oeuvres; sinon, je viendrai à toi, et j’ôterai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes. », 16«16 Repens-toi donc; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l’épée de ma bouche.», 21 «21  Je lui ai donné du temps, afin qu’elle se repentît, et elle ne veut pas se repentir de son impudicité. »; 3:3, «3  Rappelle-toi donc comment tu as reçu et entendu, et garde, et repens-toi. Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, et tu ne sauras pas à quelle heure je viendrai sur toi. » 19« 19  Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens-toi.»).

 

  • Le premier mot de la prédication dans le Nouveau Testament est de se repentir (Matthieu 3:2 «2 Il disait: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. »; Matthieu 4:17) «17 Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire: Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche. ». 1 Jean 1:9 «9  Si nous confessons nos péchés, il est fidèle et juste pour nous les pardonner, et pour nous purifier de toute iniquité. »nous dit aussi de confesser nos péchés, qui implique de se repentir.

 

  • Se repentir est de transformer notre esprit « humain avoir ce mélange avec celui du Seigneur » au Seigneur, et confesser est d’exercer notre conscience.

 

  • De se repentir et de confesser c’est d’ouvrir notre esprit et notre conscience à l’Éternel. Lorsque notre esprit et la conscience sont ouverts au Seigneur, la porte est ouverte pour lui, et il a la voie libre pour nous remplir.
  • Puis le Seigneur Vient, pas de l’extérieur, mais de l’intérieur, pour se répandre en nous pour saturer toutes les parties de notre âme. Romains 12:2 dit: « Être transformés par le renouvellement de l’esprit. »
  • La voie à notre esprit « humain » pour être renouvelé est en étant saturé par l’esprit avec le Christ. Quand nous nous ouvrons à l’Éternel, il vient à nous remplir, s’étalant dans notre esprit intérieur dans toutes les parties de l’âme. Jérémie 31: 33 appelle ces pièces les « parties vers l’intérieur ». Toutes nos parties entrantes seront saturées par l’esprit avec le Christ. Alors notre esprit sera renouvelé, et notre volonté et notre émotion aussi seront renouvelés.
  • Toutes les pièces de notre âme seront renouvelés et saturés avec le Christ.
  • En d’autres termes, toutes les parties de l’âme seront occupés, pris en charge, par le Christ.
  • Alors Christ se fixera dans toutes les pièces de notre âme.
  • Toutes les parties de l’âme, la conscience de l’esprit, en plus le cœur.
  • Donc, Christ fait chez lui dans notre cœur (Éphésiens 3:17) « 17 en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour,».

 

a)  Libérant le Christ de l’emprisonnement de l’âme

Il n’y a aucun doute que nous avons Christ dans notre esprit, mais il n’y a vraiment pas de quoi douter quant à savoir si le Christ a en n’importe quel endroit dans notre âme.

Il peut y avoir aucune place, pas de place et aucun motif pour le Christ dans notre esprit, dans notre émotion et notre volonté. Si c’est le cas, notre esprit n’est pas une résidence pour le Christ, mais une prison pour lui.

  • Christ est emprisonné par notre âme.
  • Au moment où nous avons cru, nous avons exercé notre esprit « humain à se repentir » de se repentir. Nous avons tourné notre esprit, ce qui signifie que notre esprit a été ouvert.
  • Dans le même temps, nous avons également avoué nos péchés. Ainsi que notre croyance et qu’il n’y a toujours notre confession.
  • De cette façon notre esprit et notre conscience ont été ouverts, donc nous avons reçu du Seigneur Jésus, et il est entré en nous.

Après cela, cependant, beaucoup de croyants ferme leurs esprits et leurs consciences.

  • Le Seigneur Jésus est entré en eux, l’Esprit est loger dans leur esprit « humain -raisonnement».
  • Pour le dire autrement, ils l’on emprisonner par leurs consciences, par leurs esprits, « humain -raisonnement» par leurs émotions, par leurs volonté par leurs attitudes d’être têtue et leurs soi-même.
  • Christ est dans notre esprit « humain », mais il peut être emprisonné.

 

C’est la raison pourquoi l’apôtre Paul, après révélant la vision du corps dans la première partie d’Ephésiens, s’est rendu compte que nous avons besoin de notre homme intérieur, notre esprit, à être renforcée, et que Christ peut faire sa maison dans toutes les parties de soi-même « du cœur, de l’esprit, de l’émotion, de la volonté et de la conscience. »

  • Cela signifie que Christ occupera toutes les parties vers l’intérieur de notre être humain et s’installent en eux.
  • Cependant, mon observation et m’a amener une impression à être attristé.
  • À moins que l’âme est brisée et transformé, il n’y a aucune possibilité d’avoir la vie véritable Église.
  • C’est la raison pourquoi même qu’i faut parler encore et encore sur la rupture de l’homme extérieur pour la libération de l’esprit.
  • L’homme extérieur, l’âme de l’homme, il faut la briser, afin que l’homme intérieur, l’esprit, peut être libéré.
  • Tous les problèmes viennent du fait que l’homme extérieur, l’âme, n’est pas cassée.
  • L’âme est trop forte.
  • L’esprit « raisonnement » est trop naturel, l’émotion est trop mondaine et la volonté est trop humaine.

 

Un frère peut aimer le Seigneur, mais son esprit peut jamais été renouvelé ; Il est toujours naturel. De même, son émotion est terrestre, et sa volonté est trop humaine et égoïste.

Nous pouvons nous-mêmes vérifier par la façon dont nous parlons.

Quand les frères et sœurs se réunissent pour parler, ils sont très forts, mais lorsque nous leur demandons de prier, ils sont faibles. C’est parce que parler est quelque chose dans l’Esprit, mais la prière est quelque chose dans l’Esprit. C’est parce que pour prier nous oblige à exercer notre esprit «humain  qui se mélange avec celui de Dieu », et de nombreux saints ne sont pas prêts à le faire.

Même s’ils ne prient pas, ils exercent seuls leur esprit, et c’est ce qui sort de leur bouche. Leur prière ne touche pas leur cœur ou leur esprit. Ils viennent pour les réunions d’église sans une vie de prière, mais ils sont très actifs dans leur esprit « humain».

Si nous avons  à discuter ou simplement avoir de la communion avec l’autre, finalement nous allons nous battre avec l’autre. Vous avez votre opinion, j’ai mon idée, et tout le monde a quelque chose à dire. Nous sommes très forts dans l’esprit « l’humain-raisonnement».

Cependant, lorsque nous demandons aux gens de prier, la faiblesse de leur esprit est immédiatement exposée.

C’est pourquoi nous sommes insistants sur cette question une fois de plus.

De même, c’est pourquoi Paul, lorsqu’il s’agit de la question de l’expérience dans Ephésiens, 3 Il a prié, « Pour cette cause je m’incline mon genoux au père… qu’il accorderait, selon la richesse de sa gloire, d’être renforcés avec puissance par son esprit dans l’homme intérieur, que Christ peut faire sa maison dans vos cœurs » «14 ¶  A cause de cela, je fléchis les genoux devant le Père,15  duquel tire son nom toute famille dans les cieux et sur la terre,16  afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur,17  en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour,18  vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur,19  et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu. »(VV. 1416-17 a). Christ est à demeure dans notre esprit, mais il ne peut pas occuper toutes les parties vers l’intérieur à cause de l’obstacle de notre âme.

Il s’agit d’une question très vitale.

  • Colossiens 1:27 dit: « 27 à qui Dieu a voulu faire connaître quelle est la glorieuse richesse de ce mystère parmi les païens, savoir: Christ en vous, l’espérance de la gloire.»
  • Il n’y a aucun doute que Christ est en nous, mais notre âme est trop forte, notre naturel, notre être terrestre et humaine.
  • Donc, finalement, si volontairement ou involontairement, nous emprisonnons Christ de notre âme. C’est la même chose avec nous tous. Nous avons tous Christ, mais notre Christ a été emprisonné en nous.

La vie ecclésiale est Christ réalisé, exprimé et vécu par tous les saints de façon corporative. Ce Christ sort de toutes les personnes et nous mêle ensemble.

Q – Toutefois, si le Christ est emprisonné par la vie-âme en toi, et il est emprisonné par l’âme-vie en moi, comment peut-on avoir la vie ecclésiale ?

Christ est en nous, mais il ne peut s’exprimer, et il ne peut être réalisé par nos soins en raison de notre âme.

Une âme est forte, et l’âme d’autrui est encore plus forte. Une personne exerce son esprit et un autre exerce son esprit encore plus.

  • Oui, nous sommes frères et nous sommes membres de l’organe, mais tous ces membres sont couverts et cachés par une couche de l’âme « cire ». Cette âme « cire » est très forte.
  • Nous sommes trop forts dans notre esprit, dans notre émotion et dans notre volonté.
  1. C’est pourquoi nous avons besoin d’être renforcés dans notre homme intérieur.
  2. Alors Christ va nous remplir
  3. et la propagation va s’emparer de notre cœur.
  4. Puis l’âme sera modérée et brisé,
  5. et toutes les parties de l’âme seront renouvelés.
  6. Alors Christ devra être exprimé,
  7. et c’est ce Christ que nous sommes un.

a)  Qui sont jointes par la Nature Divine Grâce au renforcement de notre esprit et la soumission de notre âme

La plus grande partie du tabernacle était les quarante-huit planches debout, qui étaient recouvertes d’or. Sur l’or de superposition étaient les anneaux d’or, et dans les anneaux d’or barres d’or (Exo. 26: 18-29). « 18  Tu feras vingt planches pour le tabernacle, du côté du midi.19  Tu mettras quarante bases d’argent sous les vingt planches, deux bases sous chaque planche pour ses deux tenons.20  Tu feras vingt planches pour le second côté du tabernacle, le côté du nord,21  et leurs quarante bases d’argent, deux bases sous chaque planche.22  Tu feras six planches pour le fond du tabernacle, du côté de l’occident.23  Tu feras deux planches pour les angles du tabernacle, dans le fond;24  elles seront doubles depuis le bas, et bien liées à leur sommet par un anneau; il en sera de même pour toutes les deux, placées aux deux angles.25  Il y aura ainsi huit planches, avec leurs bases d’argent, soit seize bases, deux bases sous chaque planche.26  Tu feras cinq barres de bois d’acacia pour les planches de l’un des côtés du tabernacle,27  cinq barres pour les planches du second côté du tabernacle, et cinq barres pour les planches du côté du tabernacle formant le fond vers l’occident.28  La barre du milieu traversera les planches d’une extrémité à l’autre.29  Tu couvriras d’or les planches, et tu feras d’or leurs anneaux qui recevront les barres, et tu couvriras d’or les barres.»

  • C’était par cette superposition d’or que toutes les planches ont été rejointes comme un ensemble. Si nous pouvions avoir enlevé l’or et laissé seulement quarante-huit planches, elles effondrées immédiatement.
  • Cela signifie qu’en nous-mêmes, et par nature il n’y a aucune unité.

 

  • L’unicité est l’or de superposition, ce qui signifie la divinité, la nature divine. C’est dans cette divinité, dans le Dieu trinitaire comme l’or divine sus-jacent, que nous sommes couverts et réunis.
  • Ce type nous donne une image claire.
  • Il n’est pas possible pour nous d’être l’un avec l’autre par nous-mêmes. Nous sommes seulement les planches en bois. Il n’y a aucun élément d’assemblage en nous-mêmes.
  • L’élément rassembleur est l’or, la nature divine.

Par conséquent, nous devons être superposées par, avec et du Dieu Trinité. Dans le Dieu trinitaire, il y a le pouvoir de ralliement.

Les anneaux d’or et les bars aussi signifient le pouvoir joint à la nature divine.

Quand Christ nous possède et fait sa maison dans toutes les parties de notre être, il devient notre unicité.

Seulement Christ est l’unicité, et nous sommes tous un dans lui. Jean 17:21 dit: «21  afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé. »

 

  • Le secret de l’unicité est
  • le premier point est dans notre à notre esprit « se mélangé correctement avec L’Esprit de Dieu », notre homme intérieur
  • et puis de notre âme.
  • Notre homme intérieur doit être renforcé,
  • et notre âme doit être subjugué, renouvelé, pris en charge, occupé et possédé par le Christ à demeure.
  • Alors Christ sera libéré, et nous serons sous lui et en lui. C’est par le biais de ce Christ à demeure et libéré que nous sommes un.
  • De cette façon, nous pouvons avoir la vie ecclésiale.

Nous devons tous apporter ces choses au Seigneur et passer du temps avec lui à prier pour cette question. Je crois qu’un jour le Seigneur nous ouvrira les yeux afin de voir cela clairement.

  • Ces choses sont des faits spirituels, mais pas beaucoup de gens les ont réalisés.
  • Les mécréants ne peuvent pas les réaliser et pas beaucoup de croyants réalisent cela non plus, sinon il n’y n’aurait aucun besoin de l’Apôtre à prier dans Ephésiens 3.
  • Il a prié pour nous, à cette fin, et nous avons également besoin de prier pour

 

II.            PRATIQUER L’UNICITÉ DE L’ESPRIT POUR LA VIE D’ÉGLISE

Après sa prière dans Ephésiens 3, Paul procède au chapitre 4.

La première partie du présent chapitre révèle la bonne façon de pratiquer la vie ecclésiale.

Aujourd’hui, nous entendons plusieurs voix parlant de l’Eglise de différentes manières, mais beaucoup de gens ont oublié Ephésiens 4.

Dans le bref passage Ephésiens 4. du verset 1 au verset 16, «¶  Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée,2 ¶  en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité,3  vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix.4  Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;5  il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,6  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.7  Mais à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don de Christ.8  C’est pourquoi il est dit: Etant monté en haut, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes.9  Or, que signifie: Il est monté, sinon qu’il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre?10  Celui qui est descendu, c’est le même qui est monté au-dessus de tous les cieux, afin de remplir toutes choses.11  Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,12  pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ,14  afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction, 15  mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.16  C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité.»

  • l’Apôtre sous l’inspiration de l’Esprit Saint a écrit quelque chose de très profond.
  • Tous les aspects de la vie ecclésiale sont ici.

Beaucoup de ceux qui parlent aujourd’hui de la vie ecclésiale ont négligé et oublié cette partie de la parole.

  • Pour pratiquer la vie ecclésiale, nous devons réaliser tous les aspects principaux, les points essentiels, concernant l’église en Ephésiens 4.

 

 

  1. LE PREMIER point Paul commence en disant: «¶ Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, » (v. 1 a). Paul s’est rendu compte qu’il était un prisonnier, pas que seulement dans une prison, mais dans le Christ.

Il a été emprisonné dans le Christ.

Afin d’avoir la vie ecclésiale, nous devons être un prisonnier dans le Christ avec aucune liberté de soi. Nous devons perdre notre liberté d’être emprisonné par le Christ. L’église est une « prison » pour nous. Nous avons besoin d’être emprisonné dans le Seigneur dans l’église.

 

  1. LE DEUXIEME points Paul continue, Ephésiens 4 « 1 ¶  Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée,2 ¶  en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité,3  vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix.» 1 b-3).

Chaque fois que nous parlons de la pratique de la vie ecclésiale, nous devons nous rappeler que faut tout d’abord est de garder l’unité de l’Esprit- par le lien de la paix. Cela exige que nous oubliions tout le reste.

Ce n’est pas un concept précis.

Si quelqu’un a une certaine compréhension sur une portion particulière de la Bible, il peut tenir à la partie sans se soucier de l’unicité.

  • Beaucoup de chrétiens par exemple insistent sur le baptême par aspersion,
  • Et d’autre insistent sur une immersion uniquement,
  • et d’autres insistent sur trois immersions.
  • Certains immerger dans de l’eau d’autres plongent dans l’eau froide et encore d’autres baptisent par d’autres moyens.
  • Dans cette affaire, il y a beaucoup d’opinions.
  • Afin de réaliser la vie ecclésiale, nous avons besoin d’oublier la doctrine. Si nous prêtons attention à la doctrine, nous pouvons devenir une église de « trois-immersions ».
  • Louez le Seigneur, l’esprit est en vous et en moi, donc nous sommes tous un dans l’Esprit.
  • Par conséquent, il est préférable – Je crains que nous pouvons tenir à quelque chose qui n’est pas un élément de la foi salvatrice, ou de l’unicité de l’Esprit. Certains croyants ont leur élément favori, une question qu’ils aiment.
  • Dans un sens, ils sont accros à cette chose.
  • Certains, par exemple, sont « accros » à parler en langues. S’ils entendent quelqu’un parler en langues, ils ne considèrent pas qu’il soit authentique ou faux.
  • Dans le même principe, nous aussi pouvons avoir quelque chose à laquelle nous sommes accros. Tout ce que quelqu’un est accro à est un élément de séparation.
  • Il peut sembler qu’il est un avec d’autres, mais il y a toujours quelque chose en lui qui divise et maintient les autres éloigner Il peut venir aux réunions, mais intérieurement il n’est pas un.
  • Quelque chose en lui secrètement et subtilement divisant.

 

Le Seigneur peut témoigner que, par sa miséricorde j’ai toujours essayé de mon mieux d’oublier tout le reste afin de maintenir l’unité de l’Esprit.

 

  • Quand certains êtres chers jouent du tambourin et fond du bruit et qu’ils sont pas dans l’Esprit dans les réunions, je n’étais pas gêné. Bien que je ne préfère pas cela, je n’insiste pas pour réfère.
  • Nous ne devrions pas avoir quoi que ce soit en nous comme un élément de division.
  • La pratique de l’unicité expose au niveau où nous sommes. Les problèmes que nous avons rencontrés dans notre passées sont dus à certains êtres chers insistant sur autre chose que l’unicité de l’esprit.
  • Nous avons besoin de soin pour le maintien de l’unicité de l’Esprit et pas pour autre chose.
  • Si quelqu’un dit que le Seigneur Jésus n’est pas le fils de Dieu, nous devrions sacrifier notre vie à se battre pour la vérité, mais si quelqu’un veut jouer du tambourin et faire du bruit à la réunion, nous devrions simplement dire, « Frère, ne le faites pas si vous gêner les autres ». S’il faut jouer du tambourin ne veut rien dire.
  • Nous devons oublier tout le reste et garder qu’une seule chose : l’unicité de l’Esprit.

 

 

  1. LE TROIXIEME points Ephésiens 4 les Versets 4 à 6 continuer à nommer tous les éléments de l’unité « 4  Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;5  il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,6  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.»
  2. un seul corps,
  3. un seul Esprit,
  4. une seule espérance,
  5. un seul Seigneur,
  6. une seule foi,
  7. un seul baptême
  8. un seul Dieu et un seul père de famille
  9. qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous — c’est-à-dire le Dieu Trinité en nous pour nous faire un seul corps.

Le père est dans le fils, le fils est l’Esprit et l’esprit est en nous (Jean 14:11 «11  Croyez-moi, je suis dans le Père, et le Père est en moi; croyez du moins à cause de ces oeuvres. »; 1 Cor. 15:45 «45  C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. »; Romains 8:9, 11) « 9  Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.11  Et si l’Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d’entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d’entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.».

 

Maintenant, nous sommes un seul corps, qui est le mélange réel du Dieu Trinité avec l’homme.

Dans toutes les questions évoquées ci-dessus, nous sommes un.

Il n’y a aucun argument au sujet de ces éléments ; ils sont ce que nous devons tenir. Pour maintenir l’unité de l’esprit est le premier aspect de la pratique de la vie ecclésiale.

 

 

 

 

  • RAPPELS
  • LE PREMIER point Ephésiens 4 «¶ Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, » (v. 1 a). Afin d’avoir la vie ecclésiale, nous devons être un prisonnier dans le Christ avec aucune liberté de soi.
  • LE DEUXIEME points Ephésiens 4 « 1 ¶ Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à marcher d’une manière digne de la vocation qui vous a été adressée,2 ¶  en toute humilité et douceur, avec patience, vous supportant les uns les autres avec charité,3  vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix.» 1 b-3). Chaque fois que nous parlons de la pratique de la vie ecclésiale, nous devons nous rappeler que faut tout d’abord est de garder l’unité de l’Esprit.

LE TROIXIEME  points Ephésiens 4 les Versets 4 à 6 continuer à nommer tous les éléments de l’unité « 4  Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;5  il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,6  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.»

  1. un seul corps,
  2. un seul Esprit,
  3. une seule espérance,
  • un seul Seigneur,
  • une seule foi,
  • un seul baptême
  1. un seul Dieu et un seul père de famille
  • qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous — c’est-à-dire le Dieu Trinité en nous pour nous faire un seul corps.

Maintenant, nous sommes un seul corps, qui est le mélange réel du Dieu Trinité avec l’homme.

Dans toutes les questions évoquées ci-dessus, nous sommes un.

 

 

III.            LE MINISTÈRE DES PERSONNES DOUÉS ÉTANT POUR L’ÉDIFICATION DU CORPS

Suite à cela, Paul continue à parler dans Ephésiens 4 sur les fonctions des personnes douées.

  1. D’une part, nous sommes tous un dans l’Esprit, dans le Dieu trinitaire, dans la foi salvatrice et dans toutes les matières dans les versets 4 à 6. « 4 Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;5  il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,6  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.»
  • un seul corps,
  • un seul Esprit,
  • une seule espérance,
  • un seul Seigneur,
  • une seule foi,
  • un seul baptême
  • un seul Dieu et un seul père de famille
  • qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous — c’est-à-dire le Dieu Trinité en nous pour nous faire un seul corps.
  1. En revanche, cependant, les ministères des personnes douées semblent être différents.
  • Il y a Ministère de l’enseignement des apôtres,
  • ministère des prophètes,
  • ministère des évangélistes
  • et le ministère des pasteurs et des enseignants.
  • Il y a au moins ces quatre catégories des ministères.

Néanmoins, le but de tous les ministères est encore un.

 

 

  • Tous les ministères différents sont pour l’édification de l’Église comme corps du Christ. Il faut Tenir compte de la situation actuelle.

 

  • Q -Les évangélistes se soucient-ils pour le corps ?
  • De Nombreux évangélistes oublient le corps et négligent le corps ; ils sont seulement pour l’évangélisation.
  • C’est pourquoi il y a aujourd’hui des divisions.
  • Un évangéliste qui prévaut avec sa prédication dominante peut former spontanément une division.
  • De même, un grand ministère de la parole peut vivre et travailler uniquement pour son enseignement et non pour le corps, et éventuellement une division peut sortir de son enseignement.
  • Au lieu d’être pour la construction du corps, ces ministères créent souvent des divisions.
  • Nous devons appliquer toutes ces choses à nous-mêmes.

Si bon nombre d’entre nous vont pour travailler pour le Seigneur, certains peuvent être plus évangélique, mais d’autres s’occupera plus de l’enseignement. C’est peut-être que les évangélistes feront quelque chose pour leur évangélisation, et les enseignants feront quelque chose pour leur enseignement, les deux en négligeant la construction du corps feront des dégâts.

  • Nous avons besoin de voir la vision que tous les ministères différents sont pour un seul but.

Si quelqu’un prêche l’Évangile, il ne devrait pas garder le résultat, le fruit, de sa prédication dans sa propre main. Il doit garder sa main loin du résultat de sa prédication et soit les fruits de sa prédication pour l’édification de l’église. De même, peu importe combien nous aidons les gens de notre enseignement, nous ne devrions pas garder le résultat de notre enseignement dans notre main. Nous devons laisser les fruits de notre enseignement pour l’église locale. Ce n’est pas une mince affaire.

  • C’est une honte de dire que même parmi nous il y a une secrète tendance de certaines personnes doués maintenant le résultat de leur travail dans leur main.
  • Ce n’est pas pour la mise en place ; C’est plutôt une déchirure vers le bas.

Pour pratiquer la vie ecclésiale, nous devons être clairs à ce sujet.

 

De la même façon, tous les saints ne devraient pas être pour  un ministère. Ils doivent être pour l’église. Quelqu’un peut dire, « J’ai reçu beaucoup d’aide de ce professeur de la parole. Je suis pour lui. »

Toutefois, si vous êtes pour ce professeur, il ne devrait pas vous recevoir de cette manière. Certains à Corinthe ont dit, « Je suis de Paul », mais Paul a répondu en disant qu’il était pour eux (1 Cor. 3:4, 21-22) « 4  Quand l’un dit: Moi, je suis de Paul! et un autre: Moi, d’Apollos! n’êtes-vous pas des hommes? 21 ¶  Que personne donc ne mette sa gloire dans des hommes; car tout est à vous,22  soit Paul, soit Apollos, soit Céphas, soit le monde, soit la vie, soit la mort, soit les choses présentes, soit les choses à venir. 3-23 Tout est à vous;». Nous ne devrions pas être pour une personne ou de son ministère.

 

  • Au contraire, nous sommes pour l’église où nous vivons.
  • Nous devrions oublier tout ministre qui fait quelque chose pour son propre ministère.
  • Cependant, nous ne devrions pas blâmer les personnes douées.
  • Nous avons besoin de blâmer nous-mêmes, la Congrégation.
  • Il est trop facile pour les gens d’être les disciples d’une idole.
  • Pour dire, « je suis de Paul ; Je l’apprécie », ou « Je suis d’Apollos », ou « Je suis de Pierre » est selon la chair (1 Cor 1:12 « 12 Je veux dire que chacun de vous parle ainsi: Moi, je suis de Paul! et moi, d’Apollos! et moi, de Céphas! et moi, de Christ!» ; 3:4) «4  Quand l’un dit: Moi, je suis de Paul! et un autre: Moi, d’Apollos! n’êtes-vous pas des hommes? ».

 

  • Il ne faut pas dire que nous sommes pour une personne. Nous devrions dire, « Je suis pour l’église dans ma localité. »
  • Si les saints sont clairs à ce sujet, personne ne sera capable de créer une division.

 

  • Si quelqu’un essaie de créer une division, il sera par lui-même. Personne ne le suivra.
  • Plutôt, nous allons tous passer ainsi que l’église locale.
  • Nous pouvons être tendre envers ce frère et dire: « mon frère, nous apprécions votre ministère. Louez le Seigneur ! Cependant, nous ne sommes pas pour votre ministère. Nous sommes pour l’église locale. En outre, nous croyons que vous savez aussi que votre ministère est pour l’église. »
  • Lorsque les gens dirent: « Je suis de Paul, » Paul n’était pas heureux.
  • Cependant, aujourd’hui les gens aiment à entendre ce genre de déclaration. Si quelqu’un pourrait nous dire, « Je suis pour votre ministère, » nous pourrions être très heureux, mais si ils disaient: « je ne suis pas pour votre ministère ; Je suis pour l’église locale, » nous pourrions être déçus.
  • Pour être de cette façon est une honte.
  • Néanmoins, nous devons nous blâmer parce qu’il est trop facile pour nous de suivre un ministère.
  • Nous devons tous partager la responsabilité de l’acte répréhensible. Pour recevoir un ministère a raison, mais nous ne sommes pas pour le ministère, et nous ne suivons pas ce ministère. Nous sommes pour l’église locale.
  • Dès lors, où que nous soyons, nous devons être seulement pour l’église locale.
  • Puis aucune personne douée ne sera en mesure de créer une division parmi nous.

 

 

La raison pour laquelle il n’y a presque aucune pratique réelle de la vie ecclésiale aujourd’hui n’est tout simplement que les gens ne sont pas clairs sur ces points.

  • D’une part, certains gardent toujours autre chose que l’unicité de l’Esprit.
  • En revanche, d’autres trop facilement suivre certains ministères.
  • En conséquence, il n’y a aucune vie ecclésiale.

Ces deux éléments seuls suffisent pour annuler et détruire la vie ecclésiale.

 

 

  • Tout d’abord, nous ne devrions pas avoir quelque chose en nous qui divise. Nous devons garder qu’une seule chose, l’unicité de l’Esprit.
  • Deuxièmement, nous apprécions tous les ministères utiles, mais il ne faut pas que l’un de ces ministères soit au-dessus de l’Eglise.
  • Nous devons être pour l’église.

 

IV.            L’ÉGLISE EST MIS EN PLACE PAS DIRECTEMENT PAR LES PLUS DOUÉS MAIS PAR TOUS LES MEMBRES PARFAITES

Les personnes douées ne construisent pas directement vers le haut de l’église.

  • D’une part, le Seigneur nous dit dans Matthieu 16:18, « Je bâtirai mon église », mais en revanche, même Christ la tête ne bâtit son église directement. La tête s’appuie sur l’église à travers les personnes douées — les apôtres, des prophètes, des évangélistes et des bergers et des enseignants.
  • De même, les personnes douées aussi ne devraient pas et ne construisent pas l’église directement. Ephésiens 4:11 « 11 Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,» mentionne les différentes personnes doués.
  • Puis, Ephésiens 4: 12 «12 pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ» nous dit que toutes ces personnes doués ne sont pas pour l’édification de l’église directement, mais sont pour le perfectionnement des saints.
  • Si vous êtes une personne douée, vous ne devriez pas édifier l’église directement. Votre responsabilité est de perfectionner tous les frères, qui vont construire l’église directement.
  • Ce que vous devez faire est parfaire d’autres, former, les qualifier, les enrichir, leur donner les moyens et les enseigner. Puis laisser faire les travaux de construction. Votre devoir est ne pas à édifier l’église directement.
  • Votre devoir est de perfectionner les saints.
  • Laissez les saints perfectionner à faire les travaux de construction directement.

Il s’agit d’une question très importante.

 

Les saints sont l’hôte, donc ils ont besoin de servir. Je dois dire cela à cause de notre expérience dans le christianisme.

Dans l’église catholique il y a des prêtres, dans les dénominations il y a des ministres ou des pasteurs, et parmi les frères, il y a des frères responsables. Nous pouvons comparer ces différentes personnes aux styles de vêtements.

Je puis m’exprimer aujourd’hui avec des vêtements occidentaux, ou des vêtements japonais, mais je suis toujours la même personne.

De même, si nous appelons certaines personnes chers pasteurs, ou ministres ou responsables de frères, ils sont le même genre de clergé. Nous ne devrions pas avoir un clergé ou des laïcs parmi nous.

 

  • Tous les leaders à la réunion doivent être prudents sur la façon dont ils agissent, ne pas donner aux gens l’impression qu’ils prennent les devants. Ici encore il y a des responsables.
  • D’un côté, les leaders peuvent négligemment agir d’une manière qui donne aux gens l’impression qu’ils prennent les devants.
  • De l’autre côté, beaucoup de chers frères et sœurs sont faibles et ne sont pas juste dans leur esprit, et ils ont aussi de mauvais concept, d’une manière passive, et pas de la bonne façon active à venir aux réunions.
  • Cependant, maintenant, nous devons être clairs.

Pour pratiquer la vie ecclésiale, les personnes douées ne devraient pas édifier l’église directement.

Ce qu’ils doivent faire est de perfectionner les saints et laissez-les à édifier l’église directement.

C’est le troisième aspect de la pratique de la vie ecclésiale.

 

 

  V.            EN ARRIVANT À L’UNICITÉ DE LA FOI

Ephésiens 4:Le Verset 13 «13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, » est un verset très important et très pratique.

Il est dit:  «13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, » Ce verset parle d’arriver à trois choses.

  1. « 13 jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi
  2. et de la connaissance du Fils de Dieu,
  3. à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, »

 

  • Tout d’abord, il y a l’unicité de la foi et de la connaissance du fils de Dieu.
  • Cette unité est liée à l’unicité de l’Esprit.
  • Nous pouvons illustrer ces deux types d’unité de cette façon.
  • Un exemple ; Trois frères peuvent être sauvés tous dans la même nuit.
  • Après qu’ils sont sauvés, ils ont tous le même Esprit, afin qu’ils aient l’unicité de l’esprit.
  • À ce moment-là, ils sont innocents et ne connais pas beaucoup de choses spirituelles. Ils sont nouvellement enregistrés, ils ont le Saint-Esprit en eux, et ils s’aiment.
  • Après un court moment, cependant, le premier frère rencontre un pasteur d’une église baptiste du Sud qui est très dévoué au Seigneur et lui rend beaucoup d’aide. Le frère lui apprécie beaucoup, et après quelques mois, le frère est endoctriné par lui.
  • De même, le deuxième frère reçoit beaucoup d’aide de presbytérien sur son lieu de travail, et bientôt il est trop endoctriné par l’enseignement presbytérien.
  • En même temps le troisième frère reçoit l’aide de quelqu’un dans la confession méthodiste.
  • Après quelques mois ces frères se réunir à nouveau, et ils commencent à se battre.

 

  1. Le premier frère se bat pour la manière de Baptiste du Sud,
  2. le second pour la manière presbytérien
  3. et le troisième pour la façon dont les méthodistes.
  4. Plus ces frères apprennent, plus ils sont divisés.

En outre, un frère change et commence à rencontrer les frères. Puis quand il apprend leurs moyens et leurs pratiques, il ramasse des éléments encore plus conflictuels. Il s’agit d’une situation pitoyable. Tous les trois frères pensent qu’ils se sont multiplient.

Cependant, ils se sont développent seulement dans leur esprit « avec l’Esprit de Dieu », pas dans le Seigneur « pas dans l’âme « la parole faite chaire». Ils grandissent dans la connaissance doctrinale et pas dans l’esprit « esprits raisonnements – volonté – désir – émotion – sentiments».

  • Cette situation persistera jusqu’à ce que certaines personnes doués « apportent la connaissance du fils de Dieu » parafèrent ces trois frères et les aideront à se développer.
  • Peut-être, après un an et demi par la miséricorde du Seigneur, ils auront plus de croissance. Puis, plus ils reçoivent l’aide appropriée et plus ils grandissent, plus ils seront en mesure d’abandonner les choses qu’ils ont ramassé après que qu’ils ont été sauvés.
  • Puis tous les trois frères arriveront à l’unicité de la foi.
  • En réalité, cela signifie qu’ils reviendront à l’unicité, qu’ils avaient autrefois.

Ephésiens 4:Le Verset 13 «13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, » parle aussi d’arriver à un homme adulte. Arriver de cette manière est une question pas de connaissances ou de cadeaux, mais de croissance.

Nous ne devrions pas considérer si une personne est bonne selon les enseignements, ou de cadeaux – dons ou d’autres questions.

  • Au contraire, nous devrions vérifier pour voir s’il se développe.
  • La mesure de la stature de la plénitude du Christ dans ce verset est aussi liée à la croissance.
  • Les personnes douées « ministères » ont besoin de perfectionner les saints dans les trois affaires ci-dessus.
  1. « 13 jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi
  2. et de la connaissance du Fils de Dieu,
  3. à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, »
  • Ils doivent aider les saints à croître qu’ils peuvent arriver à l’unicité de la foi. Beaucoup de saints ont ramassé beaucoup de choses en raison de recevoir de l’aide fausse.
  • Maintenant les plus doués doivent rendre l’aide appropriée qu’ils peuvent laisser tomber toutes ces mauvaises choses, pour grandir et arriver à l’unicité de la foi et de la connaissance du fils de Dieu, à un homme adulte et à la maturité dans la vie du Christ.

 

 

         VI.            LAISSER TOMBER NOS DOCTRINES POUR PRENDRE SOIN DE SEULEMENT POUR LE CHRIST ET L’ÉGLISE

Ephésiens 4:Le Verset 14 dit: « 14  afin que nous ne soyons plus des enfants, flottants et emportés à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction,»

La foi est différente de l’enseignement, ou  de la doctrine, mentionné dans ce verset.

  • Tant que nous croyons que le Seigneur Jésus est le fils de Dieu qui s’est incarné en homme, est mort sur la Croix pour nos péchés et ressuscité, nous sommes sauvés, indépendamment de si oui ou non, nous croyons en une doctrine particulière.

Cela prouve que l’enseignement mentionné dans le verset 14 n’est pas une partie de la foi.

  • Il s’agit plutôt d’un vent « et emportés à tout vent de doctrine,» à nous souffler loin de Christ et de l’organisme.
  • Aujourd’hui, beaucoup de vents différents – des doctrines soufflent sur les personnes loin de la vie ecclésiale.
  • Nous devons garder la foi, mais nous devons laisser tomber les doctrines.

Quand je dis ceci, certains diront, « cet homme enseigne l’hérésie. La Bible nous dit d’apprendre la doctrine, mais cet homme dit que nous devrions oublier doctrine. »

  • Néanmoins, si nous allons quitter les doctrines, les vents de l’enseignement, nous serons bénis par Dieu.
  • Nous devons laisser tomber les doctrines
  • et aimez le Seigneur,
  • contactez-le,
  • témoigner pour lui
  • et vivre dans l’esprit avec lui.
  • Nous devons livrer la bataille,
  • pas contre le peuple,
  • mais pour le rétablissement de la vie du corps.

Nous devons témoigner devant les principautés et les pouvoirs dans les lieux célestes que nous sommes ici pas pour rien, mais de Christ et de son corps. Si nous ne le sommes pas, nous ne serons pas en mesure d’affronter la situation quand nous sortons.

Les vents de l’enseignement sont subtils et séduisant. Quand je lis certains enseignements, je sens l’esprit séduisant. Ils semblent très convaincants. Si nous n’avons pas jeté les bases fondamentales, je crains que nous ne soyons pas en mesure de leur résister. Nous avons trop va être époustouflés.

  • Je remercie le Seigneur pour sa souveraineté.
  • Cependant, j’ai réalisé que, par la miséricorde du Seigneur, que ce n’est pas la bonne manière.

Ce n’est pas le mode de vie, et il n’est pas la bonne façon de pratiquer la vie ecclésiale.

  • À l’avenir, nous ne saurons rien d’autre que Christ comme notre vie,
  • et pouvons-nous nous réunir en lui
  • et avec lui pour la pratique de la vie ecclésiale,
  • notre marche,
  • notre action,
  • notre travaille
  • et notre service dans l’Esprit
  • et étant limité par l’organisme.
  • C’est tout ce que nous devons faire.

Dans la crainte de Dieu et dans l’amour du Seigneur nous ne pouvons pas toucher quoi que ce soit de pécheresse.

En outre, nous devons oublier les doctrines et les interprétations des questions similaires.

Nous lisons la parole pas pour la compréhension des doctrines, mais pour prendre part à la vie en Christ par l’Esprit. Jour après jour, nous lisons la Bible pour se nourrir sur le Seigneur,  et de ne pas apprendre les doctrines simplement.

Ephésiens 4:Le Verset 14 parle du vent de l’enseignement «et emportés à tout vent de doctrine, » pas le vent des hérésies.

Il semble que les enseignements et les doctrines sont bons.

Néanmoins, à l’avenir, tous les frères qui estiment un fardeau au ministère parmi nous doivent avoir le ministre dans un moyen de nourrir les gens avec la vie, ne pas d’enseigner aux gens de connaître certaines expositions et des interprétations.

Chaque fois que quelqu’un parle des doctrines, nous devrions prier, le retourner vers le Seigneur et lui dire, « nous devons revenir au Christ. Revenons à communiquer avec lui, suivez-le et se nourrir de  lui. Oubliez la compréhension mentale simple des lettres. »

La lettre, la doctrine, Tue, mais l’Esprit donne la vie (2 Cor. 3:6). «6 ¶  Il nous a aussi rendus capables d’être ministres d’une nouvelle alliance, non de la lettre, mais de l’esprit; car la lettre tue, mais l’esprit vivifie. »

  • Nous avons tous besoin d’exercer de cette manière.
  • Nous devons faire attention simplement à aimer le Seigneur, vivre de lui et le servir. Nous devons construire ce genre d’ambiance entre nous.

 

  • Pour ne pas faire attention aux doctrines ne signifie pas que nous sommes négligents avec l’enseignement approprié. Nous ne sommes pas négligents avec l’enseignement correct, mais nous ne payons pas notre attention à l’enseignement-la doctrine.
  • Bien sûr, nous n’allons pas avec tout ce qui est un péché ou qui endommage le corps du Seigneur.
  • Cependant, nous payons notre attention principalement sur le Seigneur de la vie, à l’Esprit et à son église.

«et emportés à tout vent de doctrine, »Les vents d’enseignement incluent beaucoup de sujets. Si nous plaidons sur l’enseignement, nous raterons la marque.

Au lieu d’argumenter, nous devons toujours garder  la marque du Christ dans l’Esprit qui donne la vie dans notre esprit.

  • Nous devons aimer,
  • communiquer avec lui,
  • marcher avec lui
  • et en lui
  • et être prêts assembler avec d’autres.
  • Nous aurons alors la vie ecclésiale et ministré Christ aux autres.
  • C’est tout que nous avons besoin, et c’est ce que l’Apôtre enseigne dans Ephésiens 4.

     VII.            TENANT AU CHRIST COMME LA RÉALITÉ D’ÉVOLUER VERS LE HAUT VERS LUI EN TOUTES CHOSES

Ephésiens 4:15 continue, « 15  mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.»

  • Nous avons non seulement de dire la vérité, mais nous tenons à la vérité. La Vérité ici ne se réfère pas aux enseignements-doctrines.
  • Pour tenir pour vérité signifie maintenir à la réalité. Nous ne devons pas argumenter sur les enseignements-doctrines ou formes.
  • Au contraire, nous devons tenir la réalité, qui est le Christ.

Nous ne devrions pas discuter avec les gens sur le baptême par aspersion ou immersion, par exemple.

Au lieu de cela, nous avons simplement besoin de détenir la réalité du baptême.

  • La réalité du baptême est notre identification avec Christ.
  • Nous avons été crucifiés,
  • enterrés
  • et ressuscités avec lui.
  • Cette identification avec le Christ est la réalité du baptême.

De même, un exemple  les sœurs ne devraient pas argumenter avec des gens sur le voile « couvre-chef, » vers l’extérieur. Au contraire, ils doivent garder la réalité du vrai voile  « couvre-chef, » qui est le chef de Christ.

Ephésiens 4:Le verset 15 « 15  mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ.» dit que si nous nous accrochons à la réalité, nous pourront grandir en lui en toutes choses, qui est le chef, Christ.

Lorsque nous organisons la réalité, nous grandissons en Christ. Cela prouve que la vérité que nous détenons, la réalité, est le Christ. Nous gardons le Christ comme la réalité en toutes choses.

Que nous avons besoin de grandir en Christ, en toutes choses indique que dans certaines choses nous n’avons pas encore grandi en lui. Pour grandir en Christ en toutes choses est prise en charge par lui. Dans tous les aspects de toutes choses, nous avons besoin d’être possédé par le Christ.

 

VIII.            ETRE MIS EN PLACE À CETTE ÉPOQUE POUR LE RETOUR DU SEIGNEUR

Ephésiens 4:Le Verset 16 a dit: « 16  C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité.»

  • Avec tous les membres, autrement dit, toutes les parties, il existe une opération dans une mesure.
  • Chacun à un rôle et fonction de chacun dans sa mesure doit être appliquée à la vie ecclésiale.
  • La croissance dans ce verset est pour l’édification du corps dans l’amour.
  • Cela signifie que le corps s’accumule lui-même pas directement par les personnes douées, mais par toutes les différentes parties, les différents membres.
  • Les doués assumer la responsabilité d’éduquer, de former, de qualifier, d’habiliter, d’enrichir et de perfectionner les membres, et l’église locale directement par leur fonction, les membres eux-mêmes s’accumulent.
  • Ce verset indique que le corps est réuni et joints-assembler ensemble.
  • Aujourd’hui encore, certains disent que l’église sera construite uniquement dans les cieux, que cela ne peut se faire sur la terre à cette époque. Si tel était le cas, il ne serait pas nécessaire pour nous de se réunir.
  • Selon Ephésiens 4:les versets 1 à 16, le bâtiment est quelque chose qui est accompli aujourd’hui sur cette terre.
  • À moins que cet objectif est réalisé sur la terre, le Seigneur Jésus ne sera pas en mesure d’y revenir. Il y a un réel besoin de la mise en place.
  • Attendre et voir, si pas tout le corps, au moins un petit nombre, un reste, une partie du corps, seront récupéré pour la mise en place. Cette reprise sera une préparation pour le retour du Christ.
  • Pour pratiquer la vie ecclésiale, nous ne devons pas négliger aucune des questions nous avons fraternisé dans ce chapitre.
  • Nous devons garder tous ces points. Nous saurons alors le moyen de pratiquer la vie ecclésiale.

eglise chrétienne évangélique morestel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

dix − huit =