L’ANGE DE LUMIERE

LANGE DE LUMIERE

Il est toujours surprenant d’entendre certaines personnes dire qu’elles croient plus au diable qu’en Dieu !

Comme si le pouvoir de fascination du serpent ancien les aveuglait aujourd’hui de la même manière qu’Eve, hier. Lorsqu’autrefois Madame Soleil parlait sur Europe 1, toutes les lignes téléphoniques étaient bloquées. Dans une interview, elle  aurait déclaré :  » Si les chrétiens vivaient l’Evangile, je n’existerais pas. On s’adresserait directement à Dieu et on trouverait partout des frères et des sœurs à qui demander un peu d’aide « . De quoi nous faire réfléchir !

Apparence ou réalité ?                          …/…

 

 » Avec le Christ, les apôtres et l’Eglise primitive, nous croyons à l’existence, à la substantialité, à la réalité des démons  » (Maurice Ray).

Le Seigneur Jésus rend ainsi témoignage au sujet du diable :  » Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne s’est pas tenu dans la vérité, parce que la vérité n’est pas en lui. Il est menteur et père du mensonge  » (Jean 8/44).

La Bible ne laisse jamais supposer que les puissances occultes ne sont que des forces impersonnelles ou imaginaires. Elle en parle comme des réalités spirituelles ayant leur propre identité, leur propre caractère, leur propre responsabilité et leur propre histoire.

Quelle est l’origine de Satan ?

Par deux fois, l’Ecriture évoque, au-delà de drames humains – Esaïe 14/12-15 et Ezéchiel 28/12-17 – son origine et sa chute par orgueil. Ces textes nous informent sur le fait que  » Satan  » est une créature angélique. Créé libre, il s’est révolté contre Dieu devenant cet ange des ténèbres, ennemi des voies de Dieu : «  Tu étais en Eden, le jardin de 0ieu… Tu étais un chérubin protecteur… Tu as été intègre dans tes voies, depuis le jour où tu fus créé jusqu’à celui ou l’iniquité a été trouvée chez toi…  »

Le mot  » Satan  » signifie  » se comporter en adversaire « . Tout est dit clairement dans ce passage. Comme l’homme n’est pas créé pécheur mais le devient par sa désobéissance, Satan n’a pas été créé démon mais l’est devenu par sa rébellion. Oui, un ange de lumière devenu l’ange des ténèbres !

Son pouvoir est limité comme sa connaissance des temps, même si en cela il est supérieur à chacun de nous. S’il paraît au conseil de la cour céleste (cf. le récit de Job), ceci le montre bel et bien à la fois usant d’une certaine liberté d’action (dans le champ de monde où il exerce son gouvernement) et comme dépendant de la volonté supérieure de Dieu.

Comment est-il qualifié par l’Ecriture ?

Il est désigné comme  » le plus rusé « , de là son surnom de  » malin  » et de  » séducteur « . L’apôtre Paul évoque les  » ruses ou méthodes  » du diable (Ephésiens 6/11) pour séduire les gens, et affirme qu’il se déguise parfois en ange de lumière pour mieux les tromper (2 Corinthiens 11/14). C’est ainsi que, dans nos siècles modernes, certaines  » apparitions  » d’anges ont donné naissance à des mouvements religieux niant la divinité de Christ, ou entraînant les croyants dans les pratiques étrangères à l’Evangile (Galates 1/8 ; cf., l’origine des Mormons ou Témoins de Jéhovah). Ils s’ingénient à corrompre et détourner de leurs fins les meilleures intentions humaines.

Il est le  » tentateur « , son moyen d’agir est la  » tentation « , elle met en doute la Parole de Dieu ; il s’est présenté en tant que tel à Jésus au désert :  » Le tentateur s’étant approché de lui  » (Matthieu 4/3). De ce fait il devient aussi le  » menteur  » ; le «  mensonge  » est son arme préférée pour séduire, tromper et égarer les gens loin des voies de Dieu, c’est ainsi que Jésus le nomme  » père du mensonge  » (Jean 8/44). Son but, révèle Jésus, est de  » dérober, égorger et détruire  » (Jean 10/10). Il a fait tomber Adam et Eve, puis Caïn (qui était du malin, dit l’Ecriture) et tant d’autres, il a voulu tuer Job, il a tenté Jésus au désert et a voulu le détourner de la croix, il a fait tomber Judas qui a livré Christ pour quelques pièces d’argent, et jusqu’à la fin il cherchera à entraîner avec lui le plus grand nombre dans le péché et dans les ténèbres éternelles.

Résistez-lui avec une foi ferme, dit l’Ecriture.

Il est encore appelé  » le diable  » : ce mot signifie  » calomniateur  » et le définit comme  » l’accusateur  » qui agit auprès des hommes et des croyants pour les amener à douter de Dieu et les séparer de lui en leur faisant croire que Dieu ne peut leur pardonner. L’apôtre Pierre le dit clairement :  » votre adversaire, le diable…  » (1 Pierre 5/8), et l’apôtre Jean en reçoit la révélation :  » L’accusateur de nos frères… jour et nuit  » (Apocalypse 12/10). Ne nous y trompons pas, il ne reste pas en repos,  » jour et nuit « , il agit !

C’est pourquoi affermissez votre foi en Christ le Seigneur.

Il est ainsi devenu  » le prince de ce monde « ,  » le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion  » (Ephésiens 2/2). Ce texte témoigne de l’influence diabolique sur les mentalités, les idées et les comportements des hommes en rébellion contre Dieu. Il y a des  » doctrines de démons  » qui font naître des pratiques et des mœurs coupables devant Dieu et s’opposent au bonheur de l’homme (1 Timothée 4/2-5). Relevons que ces gens qui influencent la société et ses changements de mentalité, de mœurs, ne sont pas  » possédés  » mais  » séduits « ,  » aveuglés  » par ces  » esprits séducteurs « , et pensent sincèrement être utiles à leurs contemporains.

Ne soyons pas crédules !

La dérive des mœurs d’aujourd’hui a son origine dans l’influence des ténèbres.

Sa fin ?

La venue de Jésus-Christ dans le monde vient ébranler le règne de l’ange des ténèbres. Jésus est la lumière véritable qui chasse les ténèbres :  » Je voyais Satan tomber du ciel  » dit-il à ses disciples (Luc 10/18). Le Seigneur l’affronte dès le début et tout au long de son ministère. Il en triomphe à Golgotha où  » il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix  » Colossiens 2/15). La fin du diable sera une ruine éternelle loin de la face de Dieu (Apocalypse 20/10). Et le monde en sera définitivement débarrassé quand Jésus prendra possession de son règne, car il est le roi légitime de ce monde.

Encore un peu de temps, et bientôt  » le Dieu de paix écrasera Satan sous vos pieds  » (Romains 16/20)

En attendant ce jour-là, soyez de ceux qui  » l’ont vaincu à cause du sang de l’Agneau  » (Apocalypse 12/11)

 

 

 

 

mots clés eglise chretienne evangelique morestel France DIEU Jésus foi amour

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − 5 =