QUESTIONS D’ORDRE PRATIQUES DANS L’ESPRIT POUR L’ÉDIFICATION DE L’ÉGLISE

QUESTIONS D’ORDRE PRATIQUES DANS L’ESPRIT
POUR L’ÉDIFICATION DE L’ÉGLISE

Lecture biblique : Eph. 4:29-30 ; 5:18-27 ; 6:10-11, 18

  • La dernière partie de l’épître aux Éphésiens est l’instruction concernant la vie pratique ecclésiale.
  1. Rappelons qu’après que l’apôtre Paul a donné une vision complète de l’église, il a offert une prière à la fin du chapitre 3 spécifiquement que nous devons être renforcés dans notre homme intérieur que Christ peut faire sa maison dans notre cœur, c’est-à-dire qu’il peut se propager dans, prendre en charge et occuper notre être entier vers l’intérieur (VV. 16-19). « 16  afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur,17  en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour,18  vous puissiez comprendre avec tous les saints quelle est la largeur, la longueur, la profondeur et la hauteur,19  et connaître l’amour de Christ, qui surpasse toute connaissance, en sorte que vous soyez remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu.»
  2. Il s’agit d’une prière très basique pour la vie ecclésiale.
  3. La vie d’église n’est pas simplement allée dans la pratique.
  4. C’est plutôt quelque chose vers l’intérieur.
  5. Nous devons garder à l’esprit que nous avons un homme intérieur, un esprit humain.
  6. Notre homme intérieur doit être renforcée ; alors toutes nos pièces entrants seront prises, possédés, par Christ, et il va faire maison et s’installent dans tout notre être.
  7. Finalement, nous serons remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu ; autrement dit, nous allons être entièrement mêlés à Dieu.
  8. C’est très basique à la vie ecclésiale. On n’a jamais une vie ecclésiale par nous-mêmes, en nous-mêmes, ou avec nous-mêmes. La vie de l’église doit être une vie de notre être se mêlaient avec Dieu, dans lesquels notre homme intérieur, notre esprit, est renforcée.
  9. Notre homme intérieur doit être fort.
  10. Notre plus grand besoin pour le renforcement n’est pas dans notre corps ou même notre âme, c’est notre esprit, notre volonté et notre émotion. Notre esprit doit être la plus forte partie. Il doit être en vigueur, avoir la première place, pour que notre être tout entier s’inscrit dans l’homme intérieur et le Christ a un contrôle total de celui-ci.
  11. Ensuite, il est possible pour nous de pourvoir à la plénitude de Dieu. Cela signifie que nous sommes complètement, totalement et complètement mêlés avec Dieu.
  • C’est dans ce mélange que nous avons la vie ecclésiale.
  • Il s’agit d’une question très basique, et nous ne pouvons pas trop stresser en l’a comprenant.
  • Il faut donner le message après message d’insister sur cette question —
  • que notre homme intérieur doit être renforcé
  • et que Christ doit reprendre notre ensemble étant ainsi nous pouvons être mêlés avec Dieu
  • et remplis jusqu’à toute la plénitude de Dieu.

     I.            LA PRATIQUE DE LA VIE ECCLÉSIALE, DANS L’ESPRIT

Après la prière dans le chapitre 3, l’écrivain va dans les détails de la pratique de la vie ecclésiale dans le chapitre 4, qui sont essentiellement une question dans l’Esprit.

Le premier élément de la pratique de la vie ecclésiale est de maintenir l’unité, qui est une question de l’esprit (VV. 3-6). «   vous efforçant de conserver l’unité de l’esprit par le lien de la paix.4  Il y a un seul corps et un seul Esprit, comme aussi vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation;5  il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême,6  un seul Dieu et Père de tous, qui est au-dessus de tous, et parmi tous, et en tous.»

Les trois derniers chapitres de ce livre ne donnent pas le terrain aux enseignements  ou aux doctrines.

La vie d’église n’est pas une question de doctrine ou d’enseignement. C’est une question d’être dans l’Esprit.

  • Si nous sommes dans l’Esprit, nous avons l’unicité,
  • mais dans les enseignements doctrinaux, nous avons seulement des divisions. Nous ne pouvons jamais être un dans les doctrines. Même pas un frère et sa femme peut être absolument un dans les enseignements doctrinaux. Nous ne pouvons jamais être un dans l’enseignement, mais il y a une réelle unité dans l’Esprit.
  • Si nous oublions notre mentalité naturelle
  • et nos raisonnements et prenons soin de l’Esprit intérieur,
  • nous serons un avec tous les saints qui sont dans l’Esprit.

L’unicité authentique est l’unicité de l’esprit.

Par conséquent, nous devons être dans l’Esprit. Lorsque nous sommes hors de l’Esprit, nous sommes en division.

Par conséquent, nous devons apprendre à être dans l’Esprit.

La situation des chrétiens d’aujourd’hui est comme un nid d’abeilles, plein de divisions et de compartiments. Chaque fois que nous sommes hors de l’esprit, nous sommes dans un compartiment, une petite division.

L’unicité authentique vient de l’Esprit, et nous devons donc apprendre à être dans l’Esprit.

Presque la toute première partie du chapitre 4 d’Ephésiens est une instruction sur la façon de garder l’unité. La façon de maintenir l’unicité est dans l’Esprit.

  1. Cet Esprit est l’Esprit mêlé.
  2. L’Esprit divin
  3. et l’esprit humain
  4. sont devenu un.

C’est cet esprit mêlé qui sature et reprend tout notre être. Lorsque l‘Esprit se répand dans notre esprit, nous sommes renouvelés dans l’Esprit de notre esprit (v. 23). « 23  à être renouvelés dans l’esprit de votre intelligence,»

  • La seule façon d’être renouvelée est pour l’Esprit d’entrer dans notre esprit et a le saturer, le prendre en charge, posséder et l’occuper.
  • Notre esprit prédomine tout notre être, afin que l’esprit doit prendre le contrôle de l’esprit. De cette façon tout notre être est renouvelé.

En outre, ce renouvellement a beaucoup à faire avec revêtir  l’homme nouveau.

Strictement parlant, l’homme nouveau est le corps d’Ephésiens chapitre (2:15-16). «15  2-14 l’inimitié, 2-15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,16  et de les réconcilier, l’un et l’autre en un seul corps, avec Dieu par la croix, en détruisant par elle l’inimitié. »

Par conséquent, pour mettre-revêtir l’homme nouveau est tout simplement de se mettre sur le corps « revêtir-le corps». Il s’agit d’avoir la vie ecclésiale dans la pratique.

  • Q – Beaucoup de chrétiens aujourd’hui parlent de la vie ecclésiale, ou de la vie du corps, mais où est la vie du corps ?
  • R – La vie pratique du corps est dans le renouvellement dans l’Esprit de notre esprit.

Comme nous sommes renouveler dans l’Esprit de notre esprit « humain », nous revêtons progressivement sur l’homme nouveau ; autrement dit, nous arrivons peu à peu dans la pratique de la vie du corps.

Nous avons commencé à pratiquer la vie ecclésiastique il y a quelques années.

Maintenant, nous pouvons vérifier avec nous-mêmes. Combien la vie ecclésiale, nous avons eu dépend du degré auquel nous avons été renouvelé dans l’Esprit de notre esprit « humain».

Si nous avons seulement une petite quantité de renouvellement dans l’Esprit de notre esprit « humain», nous avons seulement une petite quantité de vie ecclésiale.

La vie d’église que nous avons ne doit pas dépasser notre renouvellement dans l’Esprit de notre esprit « humain». Ce n’est pas une doctrine simple ; Cela est très pratique.

  • L’unicité est dans l’esprit, et de revêtir de l’homme nouveau, la vie du corps, est aussi dans l’Esprit.

 

II.            PARLANT DE L’ESPRIT POUR L’ÉDIFICATION DE L’ÉGLISE

1.     Ne pas attrister l’Esprit Saint en parlant mal

Le Verset 30 du chapitre 4 dit: « 30  N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu, par lequel vous avez été scellés pour le jour de la rédemption.»« N’attristez pas le Saint-Esprit de Dieu. »

Dans ses écrits de l’apôtre Paul a été très prudent dans l’utilisation des mots et des termes.

Ce verset parle de l’Esprit Saint de Dieu. Il semble qu’il n’y a pas besoin d’utiliser le mot Saint ; nous pouvons simplement dire, « l’esprit de Dieu ».

  • Toutefois, la sainteté est la nature même de Dieu, ce qui a trait à la strophe précédente.
  • chapitre 4 le Verset 29 commence, « 29 Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.»
  • « 29 Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise » Différentes versions traduisent corrompu de diverses manières. Corrompu peut signifier « pourrie, malsain, sale, immonde, polluées ou malsaines. » Le mot grec a toutes ces significations. Nous ne devons pas laisser ce genre de mot sorti de notre bouche.
  • Ce type de communication n’est pas Saint ; La personne qui n’a pas été séparé et ne correspond pas à la nature sacrée de Dieu.
  • Aujourd’hui, l’Esprit de Dieu en nous est l’Esprit Saint. Si nous parlons de manière corrompue, nous allons attrister le Saint-Esprit.
  • Selon ces versets, pour attrister le Saint-Esprit a beaucoup à voir avec notre langue. Le Verset 29 nous apprend ne pas à parler de cette façon, et le verset suivant nous dit ne pas d’affliger l’Esprit Saint. Si nous parlons de mots malsains, malsains, nous va attrister le Saint-Esprit.

2.   Prenant la parole selon le besoin actuel pour l’édification de l’église

Le reste du verset 29 dit, «s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.»

D’autre Traduction de ce verset se lit, « de votre bouche ne laisser aucun mot sale de sortir, mais tels que peut édifier l’Église selon son besoin et de donner une bénédiction pour les auditeurs. »

  • Après « à l’édification », la mise en place se réfère à la construction de l’église.
  • Sa référence pour le membre de phrase s’accumuler dit, « littéralement, comme c’est bon pour l’édification nécessaire (« construire »toujours implique « l’église », ou quelque chose d’équivalent), qu’il peut donner une bénédiction pour les auditeurs. »
  • La Compréhension de la traduction est correcte.
  • Ce qui était dans l’esprit de l’Apôtre était le bâtiment vers le haut de l’église. Colossiens 4:6 dit: «6 Que votre parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que vous sachiez comment il faut répondre à chacun. »
  • Nous devons parler des mots de ministre de la grâce de Dieu à d’autres.
  • Ce genre de discours a beaucoup à voir avec la construction de l’église, le corps.
  • Nous devons parler d’une manière qui prend en charge la construction de l’église.

 

Ephésiens 4:29 dit que notre langue devrait être « selon le besoin. » «29  Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. »

Le Besoin peut également être traduit par « occasion » ou « la nécessité du moment. » Chaque fois que nous parlons avec les frères et sœurs dans l’église, nous devons prendre soin de la situation actuelle de l’église.

  • Nous devons parler de manière à répondre au besoin de l’occasion pour l’édification de l’église. Nous pouvons illustrer cela de la manière suivante.
  • Si un frère vient parler avec nous, nous pouvons réaliser qu’il a un certain problème avec l’église, les sœurs, les aînés ou les jeunes.

 

  • C’est sa situation actuelle, qui a beaucoup à voir avec la construction de l’église.
  • À ce stade, nous sommes mis sur place.
  • Notre réponse appropriée dépend de comment parler avec lui.
  • Il y a le besoin de lui parler de quelque chose pour répondre à la situation actuelle pour l’édification de l’église.
  • Nous pouvons lui parler d’une manière négative, disant: « je suis d’accord avec vous.» Cela suffit à « abattre le mur » dans l’église. Après notre conversation, ce frère sera plus construit et accumulé dans l’église.
  • Cependant, si nous sommes dans l’Esprit et sous le contrôle de l’esprit, notre esprit aura l’onction et la sagesse d’en parler avec lui. On va parler d’une manière appropriée afin de répondre au besoin de cette occasion pour l’édification de l’église.

Il y a deux possibilités pour notre langue « bouche».

  • L’un est d’abattre,
  • et l’autre consiste à mettre en place.
  • Le bon sens du verset 29, «29 Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent. » c’est que nous devons toujours parler d’une manière qui répond au besoin de cette occasion pour l’édification de l’église.
  • Une version dit: « mais que ce qui sert bien à améliorer l’occasion, » et, « à une amélioration de la nécessité. » C’est significatif.
  • La Mise en place implique l’amélioration de cette occasion. Quand le frère mentionné ci-dessus vient de parler avec nous, il présente un besoin de l’occasion, dans lequel il a un problème avec l’église. Sa situation est mauvaise, et il a besoin d’être améliorée. L’amélioration dépend de comment on parle de lui. Nous pouvons parler d’une façon d’améliorer l’occasion ou à l’occasion d’aggraver.

3.   Parlant de l’onction pour l’édification de l’église

Ce genre de parole doit être dans l’Esprit et doit aller de pair avec l’onction intérieure (1 Jean 2:20, 27). «20 ¶  Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. 27  Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés. »

Dans le cas contraire, nous serons attristés le Saint-Esprit de Dieu, l’Esprit qui est Saint. Pour parler avec les autres de façon correcte, nous avons besoin de prendre soin de l’onction intérieure. Nous devons vérifier si nous avons à l’intérieure l’onction de paix et de joie alors que nous parlons. Si nous avons l’onction intérieure avec la paix et la joie, il est bon de continuer notre dialogue, mais si nous avons le sentiment intérieur que le Saint-Esprit nous depuis l’intérieur vérifie, et nous n’avons pas la paix et la joie, nous sommes en froid avec lui. Notre langue à beaucoup à faire avec si nous pleurons l’Esprit Saint.

  • Nous devons admettre que beaucoup de fois nous avons peinés le Saint-Esprit de cette façon.
  • Plusieurs fois nous sommes négligents sur notre langue « bouche». Nous pouvons avoir senti que nous ne devrions pas parler d’une certaine manière, mais nous avons toujours parlé dans la voie causant des dommages à la construction de l’église.
  • Notre discours, notre parole, doit être bonne pour répondre aux besoins de la présente occasion pour l’édification de l’église. Sinon, notre parole sera insalubre et malsaines.
  • Ce genre de dommages de mo
  • Nous sommes ici pour l’édification de l’église.
  • Si nous n’étions pas pour la construction de l’église, il y n’aurait aucun besoin de se rencontrer. Notre but en étant ici est le témoignage de la vie ecclésiale. La subtilité, le stratagème de l’ennemi est tout simplement à démolir ce bâtiment.
  • Il y a une vraie lutte entre la construction et la démolition.
  • Nous ne nous plaignons pas contre toutes les personnes ; Nous accusons l’ennemi, Satan, qui fait de son mieux pour frustrer le bâtiment. Beaucoup d’entre nous sont négligents et s’ignorent combien Satan a utilisé notre bouche afin d’abattre. Nous devons tirer les leçons.

 

4.   Ne pas de commérages, mais prenant la parole dans l’esprit
Grace au ministère  de la vie

  • Nous avons l’unicité de l’Esprit,
  • et nous avons le renouvellement dans l’Esprit de l’esprit.
  • Maintenant, nous devons également affuter notre parlant dans l’Esprit. Nous devons apprendre à parler, à communiquer, avec les saints dans l’Esprit, sous le contrôle de l’Esprit et sous l’onction. Si nous avons la paix et la joie, nous devons continuer à parler. Dans le cas contraire, nous devrions arrêter.

Ephésiens 4:29 se poursuit, « 29  Qu’il ne sorte de votre bouche aucune parole mauvaise, mais, s’il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l’édification et communique une grâce à ceux qui l’entendent.» « Qu’il peut donner grâce à ceux qui l’entendent. »

Notre parole, notre discours, peut distribuer la mort et endommager, ou il peut « nous exhortons le ministere de christ » la grâce et la vie aux autres.

La mesure à laquelle « nous exhortons le ministere de christ » la grâce est la mesure à laquelle l’église est construite.

  • Si nous distribuons la mort avec notre langue, l’édification de l’église est endommagée, mais si nous « nous exhortons le ministere de christ » avec sa grâce et la vie par le biais de notre bouche, il sera une grande aide pour la construction de l’église.

 

  • Nous devons faire attention à notre bouche.
  • Il y a une tentation naturelle en nous dans la chair d’écouter sur des choses négatives. L’ennemi, il aime à endommage la construction de l’église. L’ennemi nous pousse à avoir la volonté intérieure pour l’écouter est endommager. Chaque fois que cela arrive, nous devons réaliser que c’est la démolition par l’ennemi. Il y a un désir en nous de connaître ces choses.

 

  • En revanche, quelqu’un peut lire Apocalypse 21 le matin et nous dire que la nouvelle Jérusalem est merveilleuse, mais nous ne pouvons pas être impressionnés.
  • J’ai appris cela à travers de nombreuses expériences dans le passé confirmant cela. Cela provoque beaucoup de dégâts et de démolir le bâtiment. Je le répète, nous devons ne pas nous plaindre contre les personnes. Plutôt, nous devons détester l’ennemi, et nous avons hâte de voir comment il utilise la bouche imprudente afin d’abattre l’église.

Non seulement ce genre de parler déchire vers le bas le corps, mais il gâche aussi les matériaux pour le bâtiment. Nous ne pouvons pas utiliser des morceaux de verre brisé pour faire une tasse. Une fois que le matériel est cassé, c’est fini.

Nous pouvons réaliser pas que le matériel a déjà été endommagé par nous, et il ne peut jamais être récupéré. Le bâtiment a été endommagé, et du matériel a été cassé.

C’est pourquoi l’apôtre Paul a parlé de tels mots dans les deux de ses épîtres aux Ephésiens et aux Colossiens. Nous devons être prudents avec nos discours, et avec nos logos. Nos discours doivent être bons pour répondre au besoin de l’occasion pour l’édification de l’église par son ministère de grâce pour les auditeurs. C’est aussi une question dans l’Esprit.

 

 

III.            À COMBLER DANS L’ESPRIT

On retrouve de nouveau l’Esprit dans Ephésiens 5:18-21. Ces versets disent, « 18  Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit;19  entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;20  rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ,21 ¶  vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.»

Selon la grammaire de cette phrase, à combler dans l’Esprit est liée à la parole, rendre grâce et faisant l’objet d’un autre.

1)   Étant soumis à un autre en étant rempli de l’esprit

Ephésiens 5:Les Versets 22 à 24 continuent, «22  Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;23  car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.24  Or, de même que l’Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses. » C’est de pourvoir à l’Esprit que nous pouvons présenter L’un et l’autre. Lorsque nous sommes dans l’Esprit, nous sommes disposés à faire l’objet de l’autre.

En soi, personne ne soutient  l’autre. Selon le contexte de ces versets, si nous ne pas parler, chanter et je remercie le Seigneur, si nous ne pas soumis l’un à l’autres. Nous avons besoin être heureux dans l’Esprit.

Dans le cas contraire, nous ne serons des rebelles.

Ce passage mentionne quatre choses : Ephésiens 5:18-21. Ces versets disent, « 18  Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit;19  entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;20  rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ,21 ¶  vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ.» «22  Femmes, soyez soumises à vos maris, comme au Seigneur;23  car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l’Eglise, qui est son corps, et dont il est le Sauveur.24  Or, de même que l’Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l’être à leurs maris en toutes choses. »

  • remplis de l’Esprit
  • entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;
  • 20 rendez continuellement grâces pour toutes choses à Dieu le Père, au nom de notre Seigneur Jésus-Christ
  • 21 ¶ vous soumettant les uns aux autres dans la crainte de Christ

Sans être remplie en Esprit en louant en disant Merci, personne ne peut être soumis à d’autres. Que lorsque nous sommes heureux nous pouvons être soumis.

Lorsqu’une sœur est en colère, elle ne sera pas et ne peut pas se soumettre à son mari. Un mari sait qu’il ne pas pour s’attendre à une attitude  calme quand sa femme qui est en colère. S’il est sage, il va vérifier pour voir si oui ou non elle est heureuse et attendre jusqu’à ce que sa bouche soit pleine de grâce et fait l’éloge. Puis elle se soumettra.

La Présentation vient de pourvoir en Esprit.

Lorsque nous sommes remplis de l’Esprit, nous sommes pleins d’éloges et  de grâce au Seigneur. Dans  ces moments, nous sommes capables et disposé à se soumettre à tout le monde.

Dans l’église, il y a un réel besoin de l’Esprit. Un bâtiment doit être vertical, pas horizontal. Si je dis que je ne veux pas être en dessous de vous, et vous  me dite que vous souhaitez être en dessous de moi, nous sommes « à plat », et il ne peut y avoir aucun bâtiment.

  • Afin de créer quelque chose de verticalement, il doit y avoir une communication. Je dois être sous toi, tu dois être quelqu’un d’autre, et il doit être sous une autre personne.
  • Il s’agit de la présentation appropriée.
  • Certains peuvent se demander, « Pourquoi je dois être sous cette personne? » Pour poser la question suivante est de produire un point d’interrogation, qui est la forme d’un serpent quand il se lève.
  • Ce Points d’interrogation dans la vie de l’église est le signe du serpent. Il s’agit d’un dommage réel ; C’est un poison.
  • Dans la vie d’église, il y a la nécessité pratique d’assujettissement. Quand nous sommes soumis à un autre, nous sommes en mesure d’être mis en place.

2.   Recevoir la parole dans l’Esprit afin d’être lavé de l’eau de la parole

Ephésiens 5: Versets 25 à 27 disse , «25  Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui-même pour elle,26  afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,27  afin de faire paraître devant lui cette Eglise glorieuse, sans tache, ni ride, ni rien de semblable, mais sainte et irrépréhensible. »

Le verset 26 parle du lavement de l’eau dans la parole. « 26  afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,»

C’est par ce baptême que l’église est sanctifiée et purifiée, et toutes les taches et les rides sont purgées au loin.

Dans la vie ecclésiale, la saleté et les taches aujourd’hui ne causent pas beaucoup de dégâts. Il n’importe pas si ma main est sale ou a  de la peinture dessus, parce que je peux laver cela loin en peu de temps.

Cependant, les taches sont quelque chose de la vie naturelle, et les rides sont liés au vieillissement, donc, pas même le meilleur savon peut les laver. Aujourd’hui l’ennemi provoque de nombreuses taches et rides dans l’église.

Il fait de son mieux pour causer une grande quantité de ce qui a vieilli. Nous avons été réunis ensemble depuis seulement deux ans, mais certains peuvent déjà être devenus vieux. Rien d’autre que la vie intérieure peut générer toutes ces taches et rides.

Sanctifier et nettoyage sont une question de la parole. Le lavage de l’eau dans la parole est une question de la vie desservie en nous.

  • Dans la parole de Dieu, il y a toujours l’élément de la vie.
  • Lorsque nous sommes en Esprit et en lisant la parole, les mots ministres en nous la vie et cette vie est l’eau qui élimine toutes les taches et les rides.
  • Quand nous prenons la parole dans notre esprit, il devient vie, et cette vie est l’eau de lavage. La parole est vie en  nous uniquement lorsqu’il est dans l’Esprit.
  • Dans Jean 6: 63 le Seigneur dit: «63 C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie. »
  • Lorsque les mots sont reçus dans notre esprit, il devient Esprit pour nous. Puis il ministre la vie en nous, et cette vie à l’intérieur est l’eau de lavage, sanctifiant et nettoyant en  nous de toutes les taches et les rides.
  • Tout cela est une question dans notre esprit « l’ESPRIT qui LAVE».

Si nous avons un problème avec un frère, nous ne pouvons jamais le résoudre en parlant avec des raisonnements. Nous pensons que nous devons dissiper le malentendu, mais plus nous essayons pour l’éclaircir en parlant, plus compliqué, il en sera.

Nous ne pouvons jamais expliquer quoi que ce soit assez clairement une fois qu’un problème survient.

Au contraire, c’est le concept humain, même la tentation de l’ennemi.

Le seul moyen de sortir de cette situation consiste à oublier notre raisonnement et tourner de notre mentalité naturelle dans l’âme à l’Esprit. Puis l’Esprit S’arrangera avec l’âme.

Tant que nous sommes dans la mentalité, dans notre raisonnement, nos arguments et tente de convaincre les autres, la parole du Seigneur ne sera pas la vie pour nous lorsque nous l’avons lu.

Peu importe combien de chapitres que nous lisons, il n’y n’aura aucune vie.

C’est seulement lorsque nous tournons vers l’Esprit et puis  vous venez à la parole et c’est là que nous recevons la vie.

Par conséquent, la façon d’aider les autres est pour les aider c’est de faire appel de leur esprit à l’Esprit.

Si quelqu’un vient nous raisonner et  nous argumenter, nous pouvons être tentés de le convaincre par nos propres raisonnements. Si nous y parvenons, nous serons bloqués par l’ennemi.

C’est la façon naturelle. Nous devons tirer la leçon comment aider ce genre de personne. Une fois que nous nous rendons compte qu’il est dans son esprit « humain raisonnements sentiments », nous devrions l’aider à tourner son esprit « humain raisonnements sentiments », à l’Esprit.

  • S’il se tourne vers l’Esprit et puis revient à la parole, la parole donnera la vie en lui. Puis cette vie va laver les taches et les rides.Les Taches et rides peuvent être lavées seulement par la vie.

 

  • De cette manière l’Eglise est sanctifiée et purifiée de toutes les taches et les rides car tous ce qui est mort vont être assimilés par la vie.
  • Ensuite, l’église sera Sainte et irrépréhensible.
  • Il s’agit encore une fois quelque chose dans l’Esprit.

IV.            LA PRIÈRE DANS L’ESPRIT POUR COMBATTRE LA GUERRE SPIRITUELLE

Ephésiens 6 : les Versets 10 et 11 disse: «10 ¶  Au reste, fortifiez-vous dans le Seigneur, et par sa force toute-puissante.11  Revêtez-vous de toutes les armes de Dieu, afin de pouvoir tenir ferme contre les ruses du diable. »

Puis Ephésiens 6 : le verset 18 dit« 18  Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints

  • Le dernier aspect dans Éphésiens est le combat spirituel,
  • et la clé,
  • le secret,
  • de cette guerre est l’Esprit.
  • Nous devons savoir comment prier en Esprit.
  • S’il y a un problème parmi les saints, nous ne devrions pas traiter avec EUX directement.
  • Au contraire, nous devons apprendre à prier en Esprit pour mener le combat.
  • C’est au moyen de toute prière et pétition en Esprit, pas en parler et de raisonner, que les problèmes sont résolus.

1.     Renforcée dans l’Esprit et Éviter la tentation d’écouter les problèmes

Nous devons prier en Esprit.

  • Lorsque nous sommes confrontés à une situation difficile, nous devons rester nous-mêmes tout à fait loin des problèmes.
  • Même si les gens viennent nous dire les problèmes, nous devrions fermer nos oreilles et ne pas les écoutez.
  • C’est la meilleure façon.
  • Cependant, encore une fois il y a la tentation naturelle de déterrer tous les problèmes. Quand on va à une localité donnée, nous n’aimons pas tout savoir. Il s’agit d’une véritable tentation, et il y a aucune aide à nous-mêmes ou à l’église.
  • Plus nous devenons « sourds, aveugles et muets » dans une situation, mieux c’est.
  • Notre esprit doit être fort. Si c’est le cas, il y n’aura aucun besoin de quelqu’un pour nous dire les problèmes. Nous ne pouvons pas connaître les détails, mais dans notre esprit avec celui du Seigneur, nous saurons la situation.

 

2.   Parler et raisonnement jamais prévaloir pour résoudre les problèmes dans la vie ecclésiale

Nous ne pouvons jamais résoudre les problèmes en parlant plus. Dans toute ma vie je n’ai jamais vu un problème résolu en parlant.

  • Cela seulement perd notre temps et nous seront impliqué à tort.
  • La seule façon de mener le combat est de prier dans l’Esprit.
  • C’est pourquoi chaque fois que je vais à d’autres endroits, je m’éfforce de rien entendre sur les choses négatives. Je n’aime pas à entendre et connaître ces choses. Nous ne pouvons pas aider les gens par la voie de l’écoute de ce genre de parler.
  • Un EXEMPLE Les Sœurs, si vous savez que certaines autres sœurs ont un problème, et ne vont pas à parler avec elles. Si vous allez parler avec elles, vous vous obtiendrez que vous soyez impliqués. Quand ils parlent entre eux. Leur parler brûle entièrement leur naturel, et comme cela le feu s’arrête de lui-même.
  • Ne pas vous ajouter vous-même sur le feu.
  • Il est insensé de sauter dans leur feu pour être brûlé.
  • Beaucoup de ceux ne seront pas satisfaits. Ils appellent les autres saints à sauter bêtement dans le feu avec eux. Alors au lieu de trois morceaux de « bois », il y a six ou sept morceaux de bois. Puis quand les trois premiers sont brûlés, les feux continus avec les matériaux, et vous allez vous-même devenir le matériau de combustion. Il s’agit d’un vrai problème dans l’église.
  • Vous devez vous éloigner de cette combustion.
  • Laissez le « bois de chauffage » brûler de lui-même.
  • Ce genre de discours ne peut pas durer très longtemps.
  • Après quelques années ceux ils verront la nécessité d’arrêter.
  • J’ai appris ce secret, donc je vous le
  • Ne soyez pas dupe.
  • Nous ne pouvons jamais résoudre les problèmes en parlant sur le sujet.
  • Ne perdez pas le temps et vous endommagent pas vous-mêmes en devenant le matériel pour le feu.
  • Au contraire, nous devons prier dans l’Esprit.

  V.            L’INSTRUCTION CONCERNANT LA VIE DE L’ÉGLISE DE PRATIQUE DANS L’ESPRIT

 

  • Nous avons besoin de garder l’unité de l’Esprit,
  • D’être renouvelé dans l’Esprit de notre esprit
  • et de ne pas attrister l’Esprit,
  • mais plutôt parler des choses qui sont bonnes pour l’édification de l’Eglise.
  • Nous devons être remplis dans l’Esprit est de faire l’objet pour distribuer aux autres et prier dans l’Esprit pour mener le combat.
  • Si ces cinq points ont été retirés des trois derniers chapitres d’Ephésiens, ces chapitres n’auraient aucun sens.
  • Ces cinq points sont liés à l’Esprit sont indispensables à cette partie de la parole, qui parle de la pratique de la vie ecclésiale.
  • Ce qui prouve que la vie d’Eglise est entièrement une question dans l’Esprit.
  • Si nous pratiquons vraiment la vie ecclésiale, nous devons tous tirer la leçon de vivre la réalité de l’Esprit, aussi bien par nous-mêmes et aussi avec les autres.
  • C’est seulement dans l’Esprit que la vie ecclésiastique peut être réalisée et tous les problèmes peuvent être résolus.

Il n’y a pas d’autre moyen.

  • Nous devons apprendre à être dans l’Esprit, exercer l’Esprit et de parler dans l’Esprit.
  • Il faut aussi apprendre à oublier notre mentalité naturelle, nos raisonnements et nos façons de parler.
  • L’esprit déchu et la bouche collaborent beaucoup trop. Nous devons apprendre à divorcer avec ces deux.
  • Alors nous saurons Comment exercer l’Esprit « mélanger avec celui de L’homme » et la bouche de commérages deviendra une bouche en louange et en remerciant. Notre bouche sera pleine de psaumes, d’hymnes, de chants spirituels et de donner des remerciements.
  • Nous pouvons témoigner de notre expérience que plus on parle d’une manière en commérages, il est difficile de prêcher. Après deux heures de discussions, nous ne soyons pas capables de prier pendant quelques jours.
  • Cependant, plus nous arrêtons de notre parler et oublions nos raisonnements et notre mentalité déchue, plus nous sommes pleins de louanges.
  • Parfois nous pouvons louer même avec des larmes et de dire: « Seigneur, loué sois-tu. Hallelujah! »
  • Puis nous ne prierons aussi, pas principalement pour nous-mêmes, mais pour d’autres et pour l’église. Nous serons vraiment dans l’Esprit.
  • Nous avons tous besoin de voir que la vie ecclésiale est une vie non pas d’enseignement ou de raisonnement, mais une vie dans l’Esprit.
  • Nous ne pouvons obtenir par le biais de nos malentendus ou par raisonnement. Si nous apprenons à tourner notre esprit à l’Esprit, tout sera effacé vers le haut, pas par le biais de l’esprit, mais dans l’Esprit. Nous avons tous besoin d’apprendre cela.

Je vous demanderais de passer du temps avec le Seigneur d’examiner toutes les questions concernant la pratique de la vie ecclésiale dans les chapitres trois et  quatre d’Ephésiens. Aussi, vous devez beaucoup prier pendant que vous lisez ces chapitres d’Ephésiens et les messages que nous avons parlé ici.

Cela deviendra une grande aide pour nous, et d’autres seront aidés par notre intermédiaire. Puis nous tous se rendront compte de la bonne façon de pratiquer la vie ecclésiale. Ces messages sont sur la voie d’instructions que nous pouvons voir de la bonne façon d’avoir la vie ecclésiale.

  • Nous devons être renforcés dans l’homme intérieur.
  • Il s’agit de la Fondation de base pour la vie ecclésiale.
  • Ensuite, l’Esprit se propagera dans notre esprit pour nous renouveler, et nous allons apprendre à parler avec d’autres sous le contrôle de l’Esprit, ne pas s’attrister l’Esprit mais AVOIR UN SEUL BUT de la mise en place de l’église.

Par la suite, chaque fois que nous parlons de quelque chose de préjudiciable à l’édification de l’église, nous devons nous sentir que nous sommes position d’attrister  l’Esprit Saint, et nous allons perdre la paix.

Maintenant plus que jamais nous avons besoin de prendre soin de notre langue. Nous ne devons jamais parler tout ce qui peut causer des dommages, même s’il semble bon d’une certaine façon. Il est indifférent de savoir si quelque chose est bon ou mauvais, ou bon ou mauvais. Ce qui importe, c’est qu’elle s’accumule ou les larmes vont vers le bas. Notre langue doit être pour la mise en place. Si nous parlons de cette manière, l’Esprit Saint en nous serons heureux ; Sinon, il sera affligé.

En outre, nous devons apprendre à être rempli de l’Esprit et pour avoir des louanges, des Merci et de la soumission à l’autre avec  l’Esprit de remplissage. Enfin, nous devons apprendre à prier dans l’Esprit.

Tous les versés ci-dessus sont les passages clés dans la dernière partie de l’épître aux Éphésiens, nous montrant la bonne façon d’avoir la vie ecclésiale.

Si nous négligeons ces quelques points, nous n’aurons pas la façon de construire l’église, peu importe combien nous connaissons.

En outre, nous devons nous rappeler qu’aucune des deux  plus importants livres qui traitent avec la tête et le corps — Colossiens et Ephésiens —  ne souligner pas les doctrines, les formes ou les dons-cadeaux.

  • Plutôt, ces deux livres ils insister sur le renforcement de notre homme intérieur,
  • le renouvellement de l’esprit « humain-raisonnements –volonté-désirs… » par l’Esprit, marchant et parlant dans cet Esprit et à combler notre esprit « humain-raisonnements –volonté-désirs… ».

 

Il s’agit d’une question de la vie intérieure.

C’est de cette façon que nous avons la vie ecclésiale.

 

 

 

 

église chrétienne évangélique morestel france

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − 11 =