L’ARBRE DE VIE-PAR LETTRES VIVANTES DU CHRIST EN REFLETANT SA GLOIRE

Lecture de l’Ecriture: 2 Cor. 3 ;3, 6, 17-18

L’INTENSION DE DIEU EST DE SE MELER AVEC TOUT NOTRE ETRE

Dans les Ecritures, un fait merveilleux, mystérieux et glorieux est révélé, c’est l’intention de Dieu est de se mêler à nous, les êtres humains.

  • Ce fait glorieux, mystérieux et merveilleux, c’est la pensé centrale révéler dans les Écritures.
  • La première illustration de l’intention de Dieu dans les Écritures, c’est l’arbre de vie, qui est à considérer comme des aliments dans notre être.

 

  • L’arbre de vie symbolise le Dieu Un et Trinite
  • avec le Père comme source,
  • le Fils comme le cours,
  • et l’Esprit comme le flux que nous pouvons partager de Lui comme notre nourriture.

 

Il se présente à nous sous la forme de nourriture afin que nous puissions le prendre puis  ensuite il sera mêlé à nous. La meilleure façon d’avoir quelque chose se mêlait à nous est de manger cette chose.

  • Quand nous mangeons le Seigneur comme l’arbre de vie, il sera un avec nous et il sera mêlé à nous.

 

Une autre illustration dans l’Ecriture sainte est l’agneau (Exo. 12:3-4 «3  Parlez à toute l’assemblée d’Israël, et dites: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.4  Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le prendra avec son plus proche voisin, selon le nombre des personnes; vous compterez pour cet agneau d’après ce que chacun peut manger. »; Jean 1:29) « 29 ¶  Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.».

  • La plupart des étudiants de la Bible savent que l’agneau est pour Le rachat.
  • Au cours de la Pâque, les enfants d’Israël tuèrent l’agneau, et le sang de l’agneau a été versé pour leur rachat.
  • Sous la couverture du sang de l’agneau répandu, les enfants d’Israël bénéficie aussi de l’agneau en le mangeant. Ils se régalèrent de la viande de l’agneau.
  • Le soir de la Pâque, chaque maison avait un agneau, mais dans un court laps de temps tous ces agneaux disparu. Ils sont devenus un avec les enfants d’Israël. Cela montre que l’agneau a été mêlé à des enfants d’Israël en le mangeant.

 

Il y a deux illustrations dans 2 Corinthiens 3,

  • qui illustrent aussi le désir de Dieu de se mêler à nous. Le verset 3 du présent chapitre dit, «3 Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les coeurs. » La première illustration est que nous sommes les lettres du Christ inscrits avec l’Esprit du Dieu vivant dans nos cœurs.
  • La deuxième illustration Deuxième Corinthiens 3:18 dit, « 18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.» c’est que nous sommes des miroirs voyant et reflétant la gloire du Seigneur.

Ces deux illustrations montrent que Dieu veut se mêler à nous.

 

DES LETTRES VIVANTES  DU CHRIST

Lorsque l’encre est appliquée sur le papier, il se mêle avec le papier. Christ Lui-même veut être inscrit dans notre être afin que nous puissions devenir des « Lettres vivantes » du Christ.

Une lettre de Christ est l’une composée du Christ que le contenu de transmettre et d’exprimer le Christ. Tous les croyants du Christ doit être telle une lettre vivante du Christ, que d’autres peuvent lire et connaître le Christ dans son être.

Notre cœur, comme la composition de notre conscience (la partie principale de notre esprit), de l’esprit, l’émotion, et, est la tablette sur laquelle les lettres vivante du Christ sont écrits avec l’Esprit vivant de Dieu.

Cela implique que le Christ est écrit dans toutes les parties de notre être intérieur avec l’Esprit du Dieu vivant pour faire de nous ses lettres de vie qu’il peut être exprimé et lus par d’autres en nous.

Christ veut être inscrit dans toutes les parties de notre être intérieur, notre cœur, mais on peut être préoccupé par bien d’autres choses.

  • Comment le Christ peut-être écrit en nous sur notre cœur, quand notre cœur est préoccupé par autre chose?
  • Notre cœur peut se préoccuper de notre famille,
  • de nos biens matériels,
  • de notre éducation,
  • de notre travail
  • ou de nos attentes pour l’avenir.
  • Il y a beaucoup de choses qui peuvent usurper la place du Christ dans notre cœur.
  • Comment sont nombreuses les préoccupations dans notre cœur, en donnant plus de place pour le Christ à écrire lui-même en nous?

En outre, notre cœur peut être fermé au Christ. Les préoccupations de notre cœur et la fermeture de notre cœur doit être traitée.

La saleté, la souillure, de notre cœur doit aussi être traitée.

  • Est-ce notre esprit est pur?
  • Est-ce que notre émotion est propre?
  • Est-ce que notre volonté est droite ?

Nous devons tous reconnaître que, à un degré ou un autre il y a la saleté dans notre esprit, dans notre émotion, et dans notre  volonté.

 

  • Bien que nous puissions venir à l’église et a des réunions, nous devons nous demander combien de Jésus-Christ a été écrit en nous.
  • Il peut y avoir aucune possibilité, aucun motif, aucune possibilité, pour le Seigneur de venir à écrire lui-même en nous parce que notre cœur est préoccupé par d’autres choses, à proximité du Seigneur, et sale, impur.

 

Par la miséricorde du Seigneur, nous devons ouvrir notre être à lui. Quand nous ouvrons notre cœur à Lui, Il  nous attend pour nous ouvrir à lui afin qu’il puisse s’écrire lui-même dans notre être intérieur.

 

 

  • Nous devons nous nous demander quelle est notre situation, notre l’état, et les relations et la communication avec le Seigneur.
  • Nous avons vu que l’esprit est la partie la plus intime de notre être,
  • l’homme caché du cœur (1 Pie. 3:4) «4 mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu. ».
  • Le Christ comme Esprit vivifiant est venu dans notre esprit pour nous faire vivre, 1 corin 15 .« 45 C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.»
  • de nous régénérer,
  • et de nous habiter,
  • et de demeurer en nous « jean 15 « 1 ¶ Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.2  Tout sarment qui est en moi et qui ne porte pas de fruit, il le retranche; et tout sarment qui porte du fruit, il l’émonde, afin qu’il porte encore plus de fruit.3  Déjà vous êtes purs, à cause de la parole que je vous ai annoncée.4  Demeurez en moi, et je demeurerai en vous. Comme le sarment ne peut de lui-même porter du fruit, s’il ne demeure attaché au cep, ainsi vous ne le pouvez non plus, si vous ne demeurez en moi.».
  • Christ vit dans notre esprit (2 Tim. 4:22). «22 Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous! »
  • Ézéchiel 36:26 «26 Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j’ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair. » nous montre que le cœur et l’esprit sont deux choses. Dieu nous donne un cœur nouveau et un esprit nouveau.
  • Le cœur est composé de l’esprit, de la volonté, de l’émotion et de la conscience.
  • Le Seigneur veut demeurer comme l’Esprit dans notre cœur, « sous forme de lettre de Christ sur notre cœur» (2 Cor. 3:3). «3 Vous êtes manifestement une lettre de Christ, écrite, par notre ministère, non avec de l’encre, mais avec l’Esprit du Dieu vivant, non sur des tables de pierre, mais sur des tables de chair, sur les coeurs. »
  • Comme les lettres de Christ, nous sommes à exprimer Christ. La lettre est une expression.
  • Ainsi, cette lettre n’est pas écrite sur notre esprit, mais dans notre cœur afin que le Christ puisse être exprimé et être lu par d’autres.
  • Une personne s’exprime par son esprit, par son émotion, et par la volonté.
  • Si le Christ est écrit que sur notre esprit, il sera caché; Il ne sera pas vu, lu, ou exprimé.
  • Christ comme l’Esprit vivant doit être écrit sur notre cœur, qui comprend notre esprit « raisonnement», notre émotion, et, de manière qu’il puisse être exprimé et être vu par d’autres.

 

  • Le Christ est dans notre esprit avec l’Esprit vivifiant,
  • et que l’Esprit,
  • il est l’encre céleste inscrite dans notre être, comme des lettres, sur notre cœur, qui comprend l’esprit, l’émotion et la volonté.
  • Cela signifie que le Christ se mêle à notre esprit, notre émotion, et notre volonté.
  • Alors dans notre esprit, il y aura la description du Christ, dans notre émotion, il y aura la définition, la révélation du Christ, et sa volonté, il y aura l’expression du Christ.
  • Puis, quand les gens regardent notre esprit, notre émotion, et, ils verront le Christ.
  • L’amour d’une femme pour son mari doit être plein de Christ. Son émotion devrait être décrivant le Christ, exprimant le Christ.

 

  • Nous sommes les lettres du Christ écrite par l’Esprit vivant du Dieu vivant dans notre cœur. Les gens devraient être capables de lire le Christ dans notre être, dans ce que nous sommes. Quand on pense, l’amour, et prendre des décisions, il devrait être l’expression du Christ.

 

  • Lorsque les gens remarquent nos pensées, nos désirs, notre amour, notre haine, les décisions que nous faisons, et ce que nous choisissons, ils devraient être en mesure de lire quelque chose de Jésus-Christ. Car le Christ que l’Esprit du Dieu vivant pour être inscrit dans notre être est pour lui de se mêler à nous.

 

  • Christ est en nous, mais combien de Jésus-Christ a été écrit dans notre esprit, l’émotion, et la volonté?

 

  • Il se peut que notre cœur soit préoccupé.
  • On peut écouter le ministère de la parole et ne reçoivent rien parce que nous sommes préoccupés.

D’une part, il est facile d’être déçu quand on regarde la situation chez les enfants du Seigneur. De nombreux Cœur chrétiens sont indifférents envers le Seigneur et le Seigneur a gagné du terrain dans très peu d’entre eux.

D’autre part, je suis toujours joyeux car le Seigneur est si gracieux, patient et miséricordieux.

Le Seigneur est continuellement en attente pour avoir chances que lui-même se mêle à nous.

  • Chaque fois que nous demandons « invoquons son Nom» à son nom, il y a la possibilité de se mêler à nous un peu.
  • J’ai l’assurance que, tôt ou tard nous serons transformés. Si nous ne sommes pas transformées en cet âge, nous finirons par être dans l’âge suivant.
  • Le Seigneur est souverain et on ne peut l’empêcher de l’accomplissement de son dessein éternel.
  • Son ennemi peut être en mesure de contrecarrer lui un peu, mais cette frustration lui donne une occasion de montrer sa sagesse multiforme (Eph. 3:10 «10 afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd’hui par l’Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu, »).
  • Le Seigneur accomplira son dessein.
  • Il nous a choisis
  • et nous ne pouvons pas battre en retraite.
  • Il nous a appelés,
  • nous justifie,
  • nous a sauvés,
  • nous régénérée,
  • et nous a habités
  • et nous nourrit.
  • Même si nous voulions divorcer de lui, il ne signerait pas les papiers du divorce.

 

  • Tôt ou tard,
  • vous serez subjugué,
  • convaincu,
  • prise en charge,
  • occupé
  • et transformé par le Seigneur.

Peu importe combien vous aimez le monde d’aujourd’hui, combien vous êtes indifférent au Seigneur, comment votre émotion est froide, et la nuque raide dans votre volonté, je sais qu’un jour vous serez absolument acquise par le Seigneur.

 

Il est miséricordieux et Il attend.

  • Il attend depuis deux mille ans.
  • Nous pouvons nous sentir que deux mille ans sont trop longs, mais pour lui mille ans sont une seule journée comme un jour.
  • Un jour, nous serons purifier et nous serons éclaircir.

 

  • Aujourd’hui, le Seigneur est dans notre esprit et il est toujours en attente d’occasions de se dispenser en nous, pour occuper notre cœur peu à peu.
  • Le tout-inclus, « Christ » riche ce Christ est en nous comme l’Esprit vivant.
  • Il est l’encre céleste lui-même qui veut s’inscrire sur notre cœur.
  • Chaque fois que nous nous tournons vers Lui, l’Esprit vivant écrit quelque chose du Christ sur notre esprit, sur notre émotion, sur notre volonté sur notre cœur.

 

La principale préoccupation du Seigneur n’est pas pour ce que nous faisons  des choses vers l’extérieur, mais pour ce que nous sommes de l’intérieur.

Il veut s’inscrire, dans notre esprit, dans notre émotion, et tout le temps.

Un exemple un frère peut être très bon dans sa disposition naturelle. Il peut être gentil, humble et très stable. Depuis qu’il a été sauvé, il est si gentil et si humble tous le temps et devant tout le monde et tout le monde l’aime. Il vient même à l’église  et aux réunions sur une base régulière. Mais il se peut que ce frère soit toujours fermé au Seigneur. Le Seigneur est dans son esprit comme un prisonnier. Extérieurement, il est un frère gentil, et il est vraiment stable.

  • Mais le Seigneur n’a aucun moyen d’écrire sur son cœur, parce qu’il n’est pas ouvert au Seigneur.

Il peut y avoir un autre frère qui n’est pas bon dans sa disposition naturelle. Juste après, il a été sauvé, il peut  avoir dans de grave pêcher. Puis il revint vers le Seigneur et il a confessé ses péchés, et a ouvert son cœur au Seigneur. Cela a donné au Seigneur une chance d’écrire sur son être. Peut-être un peu plus tard, ce frère avait un combat avec quelques autres frères. Puis il s’est repenti et s’est rendu compte qu’il avait tort. Il a avoué au Seigneur et a ouvert son cœur à nouveau, de sorte que le Seigneur se dispense encore plus de lui-même dans ce frère.

Nous devons tenir compte lorsque ces frères seront, après quinze ans avec le Seigneur.

  • L’un des frères est si gentil, humble, et stable, mais toujours fermé au Seigneur.
  • L’autre frère de son caractère naturel, mais progressivement de plus en plus du Christ a été forgé en lui. Le Christ qui a été forgé en lui peu à peu engloutir son mauvais caractère et il y aura une transformation réelle avec ce frère.
  • Cela nous montre que la vie chrétienne n’est pas une vie de faire,ou d’être de l’extérieur, de travailler vers l’extérieur, mais une vie de transformation intérieure.

Nous avons besoin d’être encouragés que peu importe quel genre de personne nous sommes le Seigneur travailler à sa transformation en vue de nous. Il est miséricordieux, et peu à peu il va nous changer. Il nous transformera.

  • Je n’aime pas ce que vous êtes dehors ou ce que vous faites en dehors, mais je sais qu’il y a un travail en vous intérieurement.
  • Louez-le pour son travail actif en nous.
  • Il saisit toutes les occasions d’écrire quelque chose du Christ en nous peu à peu. Je peux témoigner que de l’observation de plusieurs des saints, plus de Jésus-Christ a été écrite d’année en année de manière spécifique.
  • Nous avons besoin d’être patient avec eux dans la vie de l’Eglise, car de plus en plus du Christ est peu à peu forgé en nous aussi dans le même temps .
  • C’est la transformation du travail du Seigneur.
  • Une personne peut être lente et une autre personne peut être rapide dans son caractère. Mais devant que le Seigneur, il n’y a pas de différence. Pour être rapide ou lent à ne veut rien dire.
  • Ce que veut dire quelque chose, c’est le Seigneur Lui-même qui s’écrit dans notre être tout le temps et nous transformes.
  • À l’ère de l’éternité nous allons tous devenir des lettres complètes du Christ.

Dans cette époque, la composition entière du Christ sera inscrite dans notre être tout entier. Christ seul deviendra le contenu même de notre esprit, de notre émotion, et de notre volonté.

COMME DES MIROIRS REFLETONS LA GLOIRE DU SEIGNEUR

La deuxième illustration dans 2 Corinthiens 3, c’est que nous sommes miroirs  reflétont la gloire du Seigneur.

Nous sommes  des miroirs voyant le Christ et le reflétons, mais le problème est que, parfois, notre cœur se détourne du Seigneur.

Ainsi, nous devons tourner notre cœur vers Lui. Chaque fois que notre cœur se tourne vers le Seigneur, le voile est ôté (2 Cor. 3:16). « 16  mais lorsque les coeurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté.17  Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.18  Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.1 ¶  C’est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage.»

  • Le Seigneur attend que nous tournions nos cœurs vers Lui.
  • Il est à demeure dans notre esprit et notre esprit est l’homme caché de notre cœur.
  • Notre cœur doit être tourné vers l’intérieur pour le Christ qui demeure en nous.
  • Ensuite, nous allons le voir et tenir compte de lui.
  • Nous devons tourner nos cœurs vers lui tout le temps, matin et soir, jour et nuit.
  • Même pendant que nous travaillons ou nous conduisons notre voiture, nous devons  tourner nos cœurs vers Lui.
  • Plus que nous nous tournons vers lui et nous le regardons,
  • plus on va le refléter et être transformé en son image.

 

  • Lorsque nous nous ouvrons à le voir, comme l’Esprit de vie « lui-même » demeure en nous.
  • Chaque fois que nous voyons le Seigneur, nous revenons à l’esprit « l’esprit de l’homme mélanger avec celui de Dieu et régénérer notre esprit raisonnements désirs volonté – une partie du coeur».
  • Nous avons besoin de détourner le regard de Jésus: tout ce qui est l’Esprit vivant dans notre esprit.
  • Quand on le regarde, il a le terrain et la possibilité de se répandre en nous. Cette transmission de lui-même en nous, nous transformes.

 

Quand le thé est ajouté à l’eau claire, le thé se mêle à l’eau, le thé va transformer l’eau en couleur, dans l’expression, et en saveur. L’eau est dans le thé et le thé est dans l’eau.

 

De la même manière le Christ est en nous et nous sommes en Christ. Tout comme le thé et l’eau se mêlent ensemble, nous et le Christ sont mêlés. Le Seigneur fait un mélange et le travail de la transformation se fait en nous.

Le travail du Seigneur n’est pas une question de réglage extérieur, ou de correction vers l’extérieur, ou de l’amélioration vers l’extérieur, mais une question de demeurer à lui-même dans notre être de l’intérieur de nous. Plus il se donne en nous, plus il se mêle à nous et plus il va nous transformer.

Deuxième Corinthiens 3:18 « 18  Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.»

  • nous dit que nous sommes transformés en la même image de gloire en gloire par le Seigneur l’Esprit.
  • Il est l’Esprit vivant en nous, nous devons payer notre attention à l’Esprit tout le temps. Nous avons à apprendre de s’ouvrir a lui.

 

  • Si nous nous ouvrons à Lui,
  • Il a une façon de nous purifier,
  • de nous purger,
  • de nous saturer,
  • pour nous imprégner,
  • pour nous remplir,
  • pour se mêler à nous
  • et de nous transformer.
  • La Transformation a lieu par cette vie on se communiquant de plus en plus en nous.
  • Lui-même se donne en nous par notre consommation de boire de lui,
  • de le manger,
  • et de le respirer

Le fait de le manger, de le boire, de le respirer ça lui permet de s’écrire lui-même en nous, de demeurer en nous.

Il est l’Esprit de vie en attente en nous, nous devons donc apprendre à nous tourner vers l’Esprit et de s’ouvrir.

Puis il va nous saturer, et nous serons transformés.

 

 

 

 

église chrétienne évangélique morestel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − 4 =