L’ÉCONOMIE DE DIEU CHAPITRE TREIZE LA CROIX EST LA VIE DE L’AME

Ces chapitres portent sur les choses de base de l’économie de Dieu et de sa marque.

Ici Nous ne  touchons pas ici à quelques enseignements sans importance, mais sur les choses de base de l’économie de Dieu, et nous touchons ces choses non seulement dans la voie de la doctrine, mais dans la voie de l’expérience.

La base de son Economie

  1. Dieu dans son économie a l’intention de se dispenser en nous.
  2. Il a déjà accompli par lui-même cette distribution dans notre esprit humain.
  3. Le Dieu un et Trinité a été dispensé en nous.
  4. C’est dans ce but que Dieu nous a créés avec trois pièces-esprit, âme et corps.
  5. Ce tripartite est le temple de Dieu.
  6. Dans le temple du Vieux Testament, Dieu se composait de trois parties: la cour extérieure, le Lieu Saint, et le Saint des Saints, l’endroit même où la gloire de Dieu le Shekinah ou Dieu habitait.
  7. Les trois parties de notre être correspondent exactement aux trois parties du temple, le corps correspond à la cour extérieure, l’âme avec le Saint-Place, et l’esprit avec le Saint des Saints.
  8. Aujourd’hui, Dieu dans le Christ est la demeure dans notre esprit, le Saint des Saints au sein de notre être.

   LE DIEU TRINITAIRE SE PROPAGE DANS L’HOMME

L’économie de Dieu est de se passer dans notre esprit comme sa demeure et de prendre sa résidence dans notre esprit comme une base pour lui-même la propagation dans tout notre être.

Notre esprit est la maison de Dieu, sa demeure, son habitation, le lieu même dont il se répand dans tout notre être (Eph. 2:22). « 22  En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.»

En se répand en nous, il sature chaque partie de notre être avec Lui.

  • Tout d’abord, il se mêle bien avec notre esprit lui-même,
  • puis avec notre âme,
  • et, enfin, avec notre corps.
  • Il vient dans notre esprit pour commencer le mélange en régénérant notre esprit. La régénération est le mélange de Dieu lui-même à notre esprit.
  • Après notre régénération,
  • si nous coopérons avec lui,
  • nous offrant à lui
  • et lui donner l’occasion,
  • il se propager à partir de notre esprit dans notre âme à renouveler toutes les parties de notre âme.
  • C’est Sa transformation du travail (Romains 12:2; « 2 Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.» 2 Cor. 3:18).« 18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. »
  • Grâce à la transformation de l’essence même du Dieu un et trinité se mêle à notre âme.
  • Lorsque notre âme se transforme en l’image du Seigneur, nos pensées, nos désirs, et nos décisions seront toujours exprimer le Seigneur.
  • La première étape de Dieu, donc, est de régénérer notre esprit;
  • Sa deuxième étape consiste à transformer notre âme,
  • et enfin, sa dernière étape consiste à transfigurer, ou de changer notre corps à la seconde venue du Seigneur (Phil. 3:21 «21 qui transformera le corps de notre humiliation, en le rendant semblable au corps de sa gloire, par le pouvoir qu’il a de s’assujettir toutes choses. » ; 1 Cor. 15:51-53) «51 ¶  Voici, je vous dis un mystère: nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons changés,52  en un instant, en un clin d’oeil, à la dernière trompette. La trompette sonnera, et les morts ressusciteront incorruptibles, et nous, nous serons changés.53  Car il faut que ce corps corruptible revête l’incorruptibilité, et que ce corps mortel revête l’immortalité. ».

Le Seigneur sera ensuite irriguer notre corps, et sa gloire va saturer tout notre être. Cette transfiguration est la consommation finale de son mélange avec notre être à outrance.

À cette économie au temps de Dieu et de lui-même la distribution en nous sera pleinement accomplie.

  • Nous devons nous rappeler ces trois étapes par lesquelles Dieu lui-même se confond avec nous dans tous les sens.

   LES DEUX PARTIES POUR LA LUTTE CONTRE L’ÂME

  • Nous connaissons tous l’histoire triste.
  • Avant le glorieux Dieu est venu dans l’esprit de l’homme,
  • Satan, l’ennemi de Dieu, est entré en premier dans l’homme.
  • Le diable est venu dans le corps humain par Adam quand il a mangé le fruit de l’arbre de la connaissance.
  • Par conséquent, le péché, personnifié par une personne, est dans le logement des membres de notre corps et les règles comme un maître illégal, nous forçant à faire des choses que nous n’aimons pas.
  • C’est le péché mentionné dans Romains 6, 7 et 8.
  • Ce péché n’est autre que Satan, le mal, un péché dans l’univers.
  • Il est l’ennemi de Dieu.
  • Quand il est venu dans notre corps, notre corps a été transmué, ou changé de nature, devenant ainsi la chair. La chair est corrompu, ruiné, et le corps abîmé, dans lequel le diable habite.
  • Cette chair menace de dominer l’âme.
  • L’esprit humain est devenu une base à partir de laquelle
  • Dieu peut se répandre.
  • Dans le même principe, le corps corrompu, la chair possédée par Satan, est devenu la base à partir duquel il peut faire son travail diabolique.
  • Satan prend sa place dans la chair d’influencer l’âme, et ensuite par l’âme d’amortir l’esprit.
  • La direction de tous les travaux sataniques commence toujours à partir des travaux à l’extérieur et vers l’intérieur. Mais l’œuvre divine commence toujours à partir du centre et se propage vers la circonférence.
  • On peut illustrer cela par le diagramme suivant.
  • L’âme ne peut être maintenue contre Satan, qui est beaucoup plus fort que l’âme humaine.
  • Notre condition avant nous avons été sauvés, c’est que notre âme a été empoisonnée par Satan à travers la chair.
  • Quand nous avons entendu l’Evangile nous avons été éclairés dans notre esprit et dans notre conscience, nous sommes devenus contrit et brisé dans son esprit, le repentir, et nous sommes ouverts au Seigneur.

Par conséquent, il est venu glorieusement dans notre esprit à notre vie dans l’Esprit Saint.

Bien que Satan, l’ennemi, ait pris la chair comme une base pour la lutte vers l’intérieur vers l’esprit, le glorieux Seigneur utilise l’esprit comme une base pour la lutte vers l’extérieur vers la chair.

  • Nous sommes très compliqués parce que nous sommes devenus un champ de bataille. Nous sommes le champ de bataille universel pour le combat universel.
  • Satan et Dieu, Dieu et Satan, se battent l’uns contre l’autre en nous jour après jour.
  • Satan se bat vers le centre, tandis que Dieu se bat vers la circonférence.

 

 

 

  • Quelle est notre attitude à l’égard de cette bataille?
  • Nous ne pouvons pas être neutres, il faut prendre parti.
  • Entre les deux, au milieu, c’est l’âme.
  • Satan est dans le corps corrompu,
  • Dieu est dans l’esprit régénéré,
  • et nous sommes entre, dans l’âme humaine.
  • Nous sommes des personnes très importantes.

 

Comme la préfiguration du serpent  dans le désert la chair « la nature du serpent anciens » nous devons mette à la croix la veille nature.

  • Nous pouvons changer la situation.
  • Si nous prenons les côtés avec Satan, Dieu, en un sens, sera vaincu.
  • Bien sûr, Dieu ne peut jamais être vaincu, mais par notre prise de position avec Satan, il semble que Dieu est temporairement vaincu.
  • Mais si nous prenons les côtés avec Dieu, la situation sera glorieuse, et Satan sera confondu.
  • Avec qui allez-vous prendre parti?
  • C’est le problème.

Nous avons besoin d’écouter les paroles du Seigneur dans Matthieu 16:24: « 24 ¶  Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive.»

Nous devons refuser l’auto.

En d’autres termes, nous devons mettre l’âme à la mort sur la croix, car l’âme est la même. Nous devons toujours refuser l’auto, toujours mettre l’auto à la mort, toujours une croix sur le soi-même.

  • Qu’est-ce qui se passera quand l’âme a été barrée?
  • Quand l’âme a été mis à mort, que Dieu et Satan sont à un bout de chaque côté. En biffant l’âme, nous avons brûlé le barrage de l’ennemi.

Satan est dans la chair, parce qu’il est le péché incarné dans la chair, et le moi est dans l’âme. Les deux péché et de l’auto sont illégalement mariés, en fait, ils ont eu leur jour de mariage il y a longtemps. Tout le mal en nous est dû au fait que l’auto est mariée au péché, et les deux sont devenus un.

Mais quand nous avons été sauvés, Dieu, le Christ et l’Esprit Saint est venu dans notre esprit ainsi la vie divine. Dans la chair, le corps corrompu, il y a le péché; dans l’âme, l’âme menacés, il est l’auto, et dans l’esprit régénéré l’homme, il y a la vie divine, la vie éternelle, qui est la vie de régulation et de puissance.

Pour vivre et marcher par la vie de l’âme le moyen de vivre et de marcher par nous-mêmes, qui nous entraîne dans le mariage avec Satan. Ce mariage signifie que nous ne sommes pas une personne libre, mais sommes  sous l’esclavage du Malin comme un péché. Le mal dans notre chair se lèvera à l’arraché et nous vaincre et nous faire entrer dans sa captivité, qui fait de nous une personne plus misérable (Romains 7:24). « 24  Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?…»

Toutefois, si nous nions l’âme, le moi, et vivons et marchons selon l’Esprit, le Christ et la vie sera de réglementer et de saturer tout notre être.

 

   LE TRAITEMENT DE LA CROIX AVEC L’AME

  • Après que nous avons été régénérés, nous ne devrions pas vivre et marcher et faire des choses par nous-mêmes plus.
  • Tant que nous vivons par notre auto, nous serons en vertu de l’esclavage de Satan.

Peut-être que vous pouvez dire: «Je ne pense pas que je vive ou je fais des choses par moi-même. » Cependant, vous avez besoin de discerner votre esprit de votre âme.

Si vous faites cela, vous verrez combien vous êtes dans l’âme.

  • Vous dites que vous ne vivez pas ou vous faite des choses par vous-même, mais je voudrais vous demander, par qui tu vis?
  • Par la chair?
  • Probablement vous me répondrai: «Non, je ne vis pas par la chair. »
  • Alors, vous vivez par l’Esprit?
  • Vous pouvez dire: «J’en doute. »
  • Si vous vivez ni par la chair, ni par l’Esprit, par qui tu vis?
  • La réponse est que vous vivez seulement par l’âme.
  • Vous pouvez dire: «Je n’aime pas à commettre un péché, je n’aime pas être de la chair, je n’aime pas à coopérer avec Satan. J’ai l’amour de Dieu. J’aime à suivre le Seigneur et marcher dans le chemin du Seigneur. J’aime, j’aime, j’aime … » Cela indique que vous êtes toujours dans l’âme.
  • Vous devez dire au Seigneur où vous êtes. Vous-même doute fort que vous êtes dans l’esprit. Si vous n’êtes pas dans la chair ou dans l’esprit, vous êtes dans l’âme.
  • Louez le Seigneur que vous n’êtes pas en Egypte, car vous avez connu la Pâque. Vous avez été délivrés de l’Egypte, mais vous n’avez pas encore entré dans la bonne terre de Canaan. Vous êtes toujours errant dans le désert de l’âme.

   L’AMOUR HUMAIN

A ce stade, nous devons examiner comment nous pouvons discerner l’Esprit-esprit de l’âme.

Comment pouvons-nous savoir quand nous sommes dans l’Esprit-esprit ou dans l’âme, et comment peut-on diviser l’Esprit-esprit de l’âme?

Pour répondre à cette question, il faut se pencher sur la Parole du Seigneur.

. (Matthieu 10:37-39) « 37  Celui qui aime son père ou sa mère plus que moi n’est pas digne de moi, et celui qui aime son fils ou sa fille plus que moi n’est pas digne de moi; 38  celui qui ne prend pas sa croix, et ne me suit pas, n’est pas digne de moi.39  Celui qui conservera sa vie la perdra, et celui qui perdra sa vie à cause de moi la retrouvera.»

Dans le texte grec le mot traduit par «âme-vie» est le mot pour âme.

  • L’accès de la croix dans ces versets est en référence à l’amour humain pour nos êtres chers.
  • L’amour humain est quelque chose dans notre âme, et il doit être traité par la croix.
  • Combien avons-nous l’amour de nos êtres chers?
  • Si nous voulons savoir comment discerner l’Esprit-esprit et l’âme, nous devons vérifier notre amour.
  • Comment pouvons-nous aimer nos enfants, notre mère, ou de notre père?
  • Comment pouvons-nous aimer notre frère ou notre sœur?
  • Ces mots ne sont pas de l’homme mais la Parole du Seigneur.
  • Le discernement de l’Esprit-esprit de l’âme est atteint uniquement lorsque nous avons vérifié notre amour humain et naturel.
  • Notre amour naturel doit être traité par la croix.

Dans les épîtres du Nouveau Testament le Saint-Esprit nous dit que les maris doivent aimer leurs femmes, les épouses doivent se soumettre à leurs maris, les parents doivent prendre soin de leurs enfants, et les enfants doivent honorer et de respecter leurs parents. Mais tout cela doit être dans la vie de résurrection.

L’affection naturelle, l’amour naturel, et les relations naturelles doit être coupé par la croix. Après avoir été traitées par la croix, nous serons dans l’Esprit-esprit, ce qui signifie que nous serons dans la vie de résurrection.

Nous vivrons dans la vie de la résurrection pas dans la vie naturelle, mais dans la vie spirituelle.

De combien notre âme a été brisée, c’est combien la croix a traité avec notre amour et notre affection naturels. Quand l’amour naturel a été coupé par la croix, nous allons perdre notre âme.

 

En outre, afin de perdre notre âme en traitant avec l’amour naturel, nous devons apprendre à haïr.

«26  Si quelqu’un vient à moi, et s’il ne hait pas son père, sa mère, sa femme, ses enfants, ses frères, et ses soeurs, et même sa propre vie, il ne peut être mon disciple.27  Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suit pas, ne peut être mon disciple. » (Luc 14:26-27)

Encore une fois, dans le texte grec le mot traduit par «âme-vie» est le même que pour âme. Outre l’amour de nos proches, nous avons également l’amour-propre, qui est, l’amour de soi, ou pour notre âme. L’accès de la Croix a beaucoup à voir avec ce l’amour-propre. Selon la parole du Seigneur, nous devons aimer nos ennemis (6:27), «27 ¶  Mais je vous dis, à vous qui m’écoutez: Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, » mais nous devons apprendre à haïr notre âme, notre auto. Pour la haine de notre auto est liée à la perte de notre âme. Par la haine de nous-mêmes, nous pouvons rayer l’auto dans notre âme.

   L’AMOUR DU MONDE

« 23  Puis il dit à tous: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge chaque jour de sa croix, et qu’il me suive.24  Car celui qui voudra sauver sa vie la perdra, mais celui qui la perdra à cause de moi la sauvera.25  Et que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il se détruisait ou se perdait lui-même?» (luc 9:23-25)

N’oubliez pas la femme de Lot. Celui qui cherche à préserver son âme-vie la perdra, et celui qui la perdra la conserver en vie. (luc 17:32-33) «32  Souvenez-vous de la femme de Lot.33  Celui qui cherchera à sauver sa vie la perdra, et celui qui la perdra la retrouvera. »

Dans ces versets, le mot traduit par «âme-vie» est le mot grec pour âme.

Ces passages montrent que l’âme est beaucoup plus impliquée dans l’amour du monde. Renoncer à l’amour du monde et les choses du monde signifie que nous devons faire face à notre âme. Quand l’âme est coupée, l’amour du monde est abandonné.

Par conséquent, ces deux choses, l’amour du monde et l’âme, sont liées les uns aux autres.

« Rappelez-vous de la femme de Loth. » Ces mots se rapporte à l’histoire d’une femme qui aimait les choses de ce monde «15 ¶  Dès l’aube du jour, les anges insistèrent auprès de Lot, en disant: Lève-toi, prends ta femme et tes deux filles qui se trouvent ici, de peur que tu ne périsses dans la ruine de la ville.16  Et comme il tardait, les hommes le saisirent par la main, lui, sa femme et ses deux filles, car l’Eternel voulait l’épargner; ils l’emmenèrent, et le laissèrent hors de la ville.17  Après les avoir fait sortir, l’un d’eux dit: Sauve-toi, pour ta vie; ne regarde pas derrière toi, et ne t’arrête pas dans toute la plaine; sauve-toi vers la montagne, de peur que tu ne périsses.18  Lot leur dit: Oh! non, Seigneur!19  Voici, j’ai trouvé grâce à tes yeux, et tu as montré la grandeur de ta miséricorde à mon égard, en me conservant la vie; mais je ne puis me sauver à la montagne, avant que le désastre m’atteigne, et je périrai. 20  Voici, cette ville est assez proche pour que je m’y réfugie, et elle est petite. Oh! que je puisse m’y sauver,… n’est-elle pas petite?… et que mon âme vive!21  Et il lui dit: Voici, je t’accorde encore cette grâce, et je ne détruirai pas la ville dont tu parles.22  Hâte-toi de t’y réfugier, car je ne puis rien faire jusqu’à ce que tu y sois arrivé. C’est pour cela que l’on a donné à cette ville le nom de Tsoar.23  Le soleil se levait sur la terre, lorsque Lot entra dans Tsoar.24 ¶  Alors l’Eternel fit pleuvoir du ciel sur Sodome et sur Gomorrhe du soufre et du feu, de par l’Eternel.25  Il détruisit ces villes, toute la plaine et tous les habitants des villes, et les plantes de la terre.26 ¶  La femme de Lot regarda en arrière, et elle devint une statue de sel. » (Genèse 19:15-26).

  • Le Seigneur nous avertit d’être prudents.
  • Si nous aimons le monde, nous allons perdre notre âme.
  • Si nous aimons les choses du monde, nous allons perdre notre âme dans le mauvais sens, mais si nous abandonnons l’amour du monde, nous allons perdre notre âme dans le bon sens. L’amour du monde est une preuve du lieu où notre âme est.

   LA VIE NATURELLE

.  « 24  En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.25  Celui qui aime sa vie la perdra, et celui qui hait sa vie dans ce monde la conservera pour la vie éternelle.» (Jean 12:24-25)

Ici encore, le mot traduit «âme-vie» est le mot pour âme.

Par la lecture et l’examen de ces deux versets soigneusement et profondément, nous verrons que l’âme a beaucoup à voir avec la vie naturelle et la force naturelle.

Notre vie naturelle et la force doit être traitée afin de perdre notre l’âme. Lorsque notre vie naturelle et la force sont mises à mort, notre âme sera brisé.

  • Comment pouvons-nous discerner l’esprit-Esprit de l’âme?

Tout simplement en prenant la croix à l’auto-vie et en mettant l’auto en vertu de mort. L’âme se trompe, car il ne semble pas être un péché.

Par conséquent, nous devons toujours apprendre à vérifier l’âme en mettant la croix sur l’auto.

Supposons que nous sommes en communion fraternelle avec un frère.

  • Comment pouvons-nous discerner si nous sommes en communion de l’esprit-l’Esprit ou de l’âme?
  • En mettant la croix sur notre auto, nous allons bien savoir si nous sommes dans l’esprit-l’Esprit ou l’âme.

Nous ne devrions pas dire: «Je ne fais pas quelque chose de mauvais. Je fais quelque chose de bien quand je suis en communion avec un frère. »

Notre amitié est bonne, mais notre type de développement peut être entièrement dans l’âme. Lorsque la croix est appliquée à notre auto, nous serons immédiatement claires si notre communion est dans l’esprit-Esprit ou l’âme.

  • Nous ne devrions jamais vérifier l’âme ou l’esprit-Esprit par le discernement du bien et du mal.

Ce type de contrôle nous mets dans l’obscurité.

  • Il n’y a pas d’autre moyen pour vérifier l’âme et l’esprit-Esprit, mais par la croix.
  • La seule façon de déterminer si nous sommes dans l’âme ou l’esprit-Esprit est de vérifier si nous sommes maintenant sur la croix.
  • Avons-nous écarté tout élément de notre propre intérêt, ou sommes-nous auto-centré dans nos activités?
  • La Croix a-t-elle été mis sur notre propre intérêt et de l’égocentrisme?
  • Nous devons nous contrôler de cette façon.

Toutes les décisions et toutes les activités doivent être contrôlées par la croix, non par la norme du bien et du mal. Dans tous les sujets de conversation que nous devons nous demander si l’auto a été biffée.

  • Il ne faut pas analyser en tenant compte, «Suis-je dans l’esprit ou je suis dans l’âme? »
  • Permettez-moi de réfléchir un instant pour voir comment mon sentiment profond est-il.
  • S’il n’est pas très profond, je dois être dans l’âme.
  • Mais s’il semble être profond, je pourrais être dans l’esprit.
  • Avons-nous été mis sur la croix?
  • En d’autres termes, avons-nous refusé le soi, pris la croix et a suivi le Seigneur dans l’esprit?
  • Lorsque nous refusons l’autonomie en prenant la croix, le Christ Seigneur aura la pleine terre en nous, et il sera facile pour nous aller avec lui.

L’enseignement du Nouveau Testament donne une place à un châtiment, mais la Croix occupe une place beaucoup plus grande. Plusieurs fois, le châtiment de Dieu travaille en collaboration avec la croix. Mais nous ne devons pas attendre que le châtiment de Dieu.

Toutes les fois que nous devons apprendre à prendre la croix, car nous savons que nous avons été crucifiés avec Christ (Galates 2:20). « 20  J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.»

  • Jour après jour, nous devons apprendre la leçon de nier le soi-même, à prendre la croix et ne pas donner un motif à l’âme.
  • Si nous le faisons, nous allons effectivement être l’un avec le Seigneur dans l’Esprit, et le Seigneur prendra la terre pour nous posséder et de nous saturer avec lui-même.

 

  • LA FIN DE LA VEILLE CREATURE

Un jour, Dieu lui-même est devenu incarné en cet homme. Cela signifie que Dieu a mis toute la création en lui-même. Lorsque Dieu a mis l’homme sur lui-même, Il a mis tous les éléments de la vieille création en lui-même.

 

  • Par exemple, l’Ecriture dit que le Christ a été fait péché « au singulier, » non pas les péchés « au pluriel » mais le péché par Dieu en notre faveur (2 Cor. 5:21). « 21 Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.»
  • Dieu a aussi porté toutes nos iniquités et retomber sur le Christ qui (Ésaïe 53:6) «6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. »,
  • A porté nos péchés en son corps sur le bois (1 Pie. 2:24). «24 lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris.»
  • Le Christ incarné a été «à la ressemblance de la chair de péché» (Rom. 8:3).«3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, »
  • Cette ressemblance est la ressemblance de la chair et la chair est la chair du péché. Jean 1:14 dit que «le Verbe s’est fait chair», c’est, il est devenu un homme, un être humain. Quand il est devenu un homme dans la chair, Il est devenu un homme dans la chair du péché, puisque, par ce péché était alors dans la chair humaine.
  • La chair est devenue la chair du péché, et le Seigneur est devenu incarné dans cette chair.
  • Toutefois, nous devons être prudents, car si nous disons qu’il est devenu chair de la même manière que nous sommes la chair, qui est, avec la nature pécheresse de la chair, nous avons tort. Ainsi, les Romains 8:3 « 3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,» nous dit que le Christ avait seulement la ressemblance de la chair du péché, et non pas la nature pécheresse de la chair du péché.

Dans Jean 3:14 «14  Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé, » Jésus Seigneur Lui-même nous a dit qu’il a été caractérisée par le serpent d’airain que Moïse accroché sur un poteau (Nombres 21:9), qui est caractéristique de la croix.

  • Le serpent d’airain avait seulement l’image du serpent, et non pas la nature toxique du serpent.
  • Le Seigneur Jésus est né d’une vierge alors qu’il aurait la ressemblance de la chair du péché, mais il n’avait rien à voir avec la nature pécheresse de la chair. Nous devons être très prudents à ce sujet. Quand le Seigneur a été fait pécher, Il a été fait seulement à la ressemblance de la chair du péché.
  • Le Seigneur n’a pas seulement mit l’homme sur lui-même, mais Il a également mis Satan, le royaume de Satan, le monde, le péché, la chair, etc, lui-même.
  • Là encore, nous devons être prudents.
  • Le Seigneur s’est incarné en un homme, non pas comme un serpent, mais quand il a été crucifié sur la croix, Il a été crucifié comme un homme sous la forme du serpent.
  • Parce que cet homme était un stade avec Satan, le serpent, le Seigneur Jésus, et même Jean-Baptiste a dit aux pharisiens qu’ils étaient les descendants de vipères et une race de vipères (Matthieu 3:7 « 7 ¶ Mais, voyant venir à son baptême beaucoup de pharisiens et de sadducéens, il leur dit: Races de vipères, qui vous a appris à fuir la colère à venir?»; 12:34«34 Races de vipères, comment pourriez-vous dire de bonnes choses, méchants comme vous l’êtes? Car c’est de l’abondance du coeur que la bouche parle. »; 23:33 ) «33  Serpents, race de vipères! comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?».
  • Ils ont été la semence du serpent (Genèse 3:15) «15 Je mettrai inimitié entre toi et la femme, entre ta postérité et sa postérité: celle-ci t’écrasera la tête, et tu lui blesseras le talon. », les enfants du diable (Jean 8:44«44 Vous avez pour père le diable, et vous voulez accomplir les désirs de votre père. Il a été meurtrier dès le commencement, et il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il profère le mensonge, il parle de son propre fonds; car il est menteur et le père du mensonge. »; 1 Jean 3:10) « 10  C’est par là que se font reconnaître les enfants de Dieu et les enfants du diable. Quiconque ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, non plus que celui qui n’aime pas son frère.», parce qu’ils avaient la vie du serpent, la nature toxique du serpent était en eux.
  • Aux yeux de Dieu, en tant que peuple pécheur, était devenu des serpents. Mais le Seigneur, incarné dans un homme, n’avait que la ressemblance de la chair du péché, et non la nature pécheresse. Comme le serpent d’airain sur le poteau, le Seigneur avait seulement l’image du serpent, et non pas la nature et le poison du serpent.

 

  • Maintenant nous avons besoin de voir quelque chose sur la croix.
  1. Christ a d’abord mis dans l’homme,
  2. qui prévoyait toute la vieille création,
  3. puis il amené cet homme à la croix.
  4. Il le tout-inclus à la croix est cet homme ont été crucifié.
  5. Cela signifie que toutes choses ont été portées à la fin sur la croix.
  6. C’est le principe de la croix.
  7. Grâce à ce genre de mort le Christ a apporté l’homme à la croix et ainsi mis fin à tout.
  8. Non seulement le Christ a été crucifié, il y a, aussi l’homme, le monde, Satan et son royaume, le péché, la puissance du péché, le vieil homme, etc, ont été crucifié sur la croix.
  9. Toutes les choses de la vieille création ont été mis fin par la croix du Christ. Nous devons vivre cette mort tout compris.

Les versets suivants montrent le principe de la croix à mettre toutes les choses de la vieille création à sa fin:

1) La vie angélique

2) La vie humaine

3) Satan

4) Le royaume de Satan

5) Le péché»

6) Le monde

7) La Mort

8) La chair

9) L’ancien homme

10) L’auto

11) Toutes les choses, ou la création

 

 

Les versets suivants montrent le principe de la croix à mettre toutes les choses de la vieille création à sa fin:

1) La vie angélique Colossiens 1:20 « 20  il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.»

2) La vie humaine, Galates 2:20 « 20  J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.»

3) Satan Hébreux 2 .14  « 14 ¶  Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable,» et Jean 12:31 «31  Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.»

4) Le royaume de Satan Colossiens 2.15 « 15  il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.» et Jean 12:31 «31  Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.»

5) Le péché 2 Corinthiens 5:21 « 21  Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu.» et Romains 8:3 « 1 ¶  Il n’y a donc maintenant aucune condamnation pour ceux qui sont en Jésus-Christ.»1 Pierre 2:24 «24  lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. » et Esaïe 53:6 «6  Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. »

6) Le monde Galates 6:14 « 14  Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!» et Jean 12:31 «31  Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.»

7) La Mort-Hébreux 2:14 «14 ¶  Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, »

8) La chair Galates 5:24 « 24  Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.»

9) L’ancien homme-Romains 6.6 «6  sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; »

10) L’auto-Galates 2:20«20  J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »

11) Toutes les choses, ou la création Colossiens 1:20-« 20  il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.»Jean 12:31 dit «31  Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. » que le monde et le souverain du monde, qui est Satan, devait être jugé et jeté dehors.

 

  • Quand est-ce arriver?
  • Selon le verset 24, cela arriva au moment de la mort du Christ sur la croix.
  • Grâce à la mort du Christ dans le monde a été jugé et le maître du monde a été chassé.
  • Hébreux 2:14 déclare «14 ¶ Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, ». Ce verset révèle que par sa mort dans la chair et le sang du Christ a détruit ou annulé, Satan, qui a la puissance de la mort.
  • Colossiens 1:20 dit que Jésus donne la paix « toutes choses » à lui-même. « 20 il a voulu par lui réconcilier tout avec lui-même, tant ce qui est sur la terre que ce qui est dans les cieux, en faisant la paix par lui, par le sang de sa croix.»

Cela prouve que l’homme non seulement ne va pas avec Dieu, mais aussi toutes les choses se sont trompés avec Dieu, sinon il n’y aurait pas eu besoin de réconcilier toutes choses à Dieu. Selon le contexte de ce passage, toute la création a été traitée par la croix.

Nous avons besoin d’être profondément impressionné par le genre de mort que le Christ est mort sur la croix.

  • Que la mort était une mort toute compris.
  • C’est la raison pour laquelle nous devons faire l’expérience.

 

  • Tout ce que nous avons,
  • tout ce que nous sommes,
  • tout ce que nous faisons,
  • et tout ce qui est lié à nous ont été portées à la croix.

 

La croix est la fin de toutes les choses liées à nos yeux.

Tout a été traité et déjà crucifié sur la croix. La croix est le seul motif de tout ce que nous sommes et avons. Nous devons mettre toutes les choses sur la croix: notre connaissance, notre sagesse, notre capacité, etc

C’est le principe de la croix.

Il n’y a aucun autre motif.

On peut penser à la façon « d’être bon » que nous sommes.

 

Les jeunes en particulier pensent toujours à la façon dont ils sont bons.

 

Ils pensent: «Nous sommes jeunes, nous sommes bons, nous ne sommes pas comme les vieux … » Peu importe comment nous sommes bons, nous devons venir à la croix.

Nous devons être crucifié et barré.

 

Plus nous pensons que nous sommes bons et biens, plus nous devons être biffé.

Nous ne devrions jamais être fiers ou d’être bon.

Peu importe si nous sommes bons ou mauvais, nous avons tous besoin de passer par la croix.

 

Nous ne devons pas nous évaluer à tort. Il n’y a qu’une seule évaluation, qui est, que nous devons nous mettre à mort.

Rien de la vieille création n’est dans l’église.

 

L’église est l’homme nouveau, la nouvelle création (Eph. 2:15 «15  2-14 l’inimitié, 2-15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,»; 4:24) «24  et à revêtir l’homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité. »

Toutes les choses anciennes sont passées, et tout est devenu nouveau (2 Cor. 5:17) « 17  Si quelqu’un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées; voici, toutes choses sont devenues nouvelles.».

Cela signifie que toutes choses ont été mis fin à la mort, et tout ce qui est nouveau dans la résurrection.

Nous avons vu le principe de la croix, et dans le chapitre suivant, nous verrons le principe de la résurrection.

Nous nous devons mettre notre  confiance que dans  notre esprit est plus il sera ouvert pour voir que toutes les choses qui nous sont liées, qu’elles soient bonnes ou mauvaises, il faut absolument toutes les mettre à mort.

Ensuite, il aura le moyen pour nous d’entrer en la résurrection et dans la nouvelle création.

 

 

 

 

 

 

église chrétienne évangélique morestel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

un × quatre =