LIVRE – LA VIE CHRÉTIENNE EST LA GUERRE – ANNEXES- ANNEXE DEUX – ÊTRE PLUS CONQUÉRANTS ET VAINQUEURS

  1. ANNEXE DEUX

  • ETRE PLUS CONQUÉRANTS  ET VAINQUEURS

 

 

(Ce qui suit est une brochure par Jessie Penn-Lewis, plus conquérants.

Le matériel dans l’addendum, « The Foundation of the victorieux Life, » a été extrait d’un livre par Jessie Penn-Lewis, la Croix :

La pierre de touche de la foi, p. 18-19. Tous deux ont été à l’origine publiés par The Trust de littérature du vainqueur, Parkston, Poole, Dorset, Angleterre.)

« Dans toutes ces choses nous sommes plus que conquérants grâce à lui que nous aimés. » (Romains 8. 37.) « 37  Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.»

 

  • Le Calvaire signifie Christ portant non seulement sur que l’arbre vos péchés,
  • mais qu’il apporte à l’arbre les pécheurs.
  • Lorsque vous venez au point de reconnaître que Dieu ne va pas rafistoler l’ancienne vie,
  • mais vous invite-vous à tenir compte de cette croix,
  • et faire de lui un nouvel homme,
  • vous trouverez que la nouvelle vie
  • Il y a des caractéristiques qui en font partie.
  • L’ancienne vie-Adam à ses propres caractéristiques,
  • et la nouvelle vie d’Adam a ses propres caractéristiques.

 

 Il est nécessaire de répéter ce message de la Croix encore et encore,

 

 

  • En outre, cette croix du Calvaire,
  • Christ,
  • comme l’homme représentant, fait non seulement le pécheur,
  • mais sur la Croix,
  • et par la mort de la Croix,
  • il a vaincu Satan (Colossiens 2. 15). « 15  il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix.»
  • Il n’y a donc pas besoin de la part de chrétien pour une trace de peur de Satan.
  • Satan est un ennemi absolument conquis à l’âme qui sait :

 

 

  • LA VICTOIRE DU CALVAIRE.

 

 

« la Peur et le  tourment. » Les travaux finis du Calvaire termine à la peur de la mort (Hébreux 2. 14, 5)  «14  il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; 15  il a dépouillé les dominations et les autorités, et les a livrées publiquement en spectacle, en triomphant d’elles par la croix. 5  Car, si je suis absent de corps, je suis avec vous en esprit, voyant avec joie le bon ordre qui règne parmi vous, et la fermeté de votre foi en Christ.» et la peur du prince de la mort.

 

 

  • Sur la Croix du Christ ont emporté vos péchés,
  • afin que vous pourriez avoir la victoire d’eux par le biais de son sang,
  • lorsque tous les esprits méchants de Satan ne peuvent vous amener et vous dominer et de jeter  sur vous.
  • Dieu lui-même les a effacés disant, « Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés.» (Hébreux 8. 12). « 12  Parce que je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés.»
  • C’est le salut de la culpabilité et la peine du péché.
  • Lorsque vous savez que vos péchés sont effacés,
  • et vous sont vraiment engendré de Dieu par l’implantation d’une nouvelle vie,

 

  • il y a trois aspects de la vie de la victoire par le biais de la Croix dont vous avez besoin de comprendre.

 

 

  1. VICTOIRE DU PÉCHÉ.

 

 

  • Le pécheur sauvé par la mort de Christ a le droit de rompre avec le péché.

 

Il peut dire, au nom de la conquête de Jésus, «6  sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; Romains 6. 6 »

Comme une âme rachetée, vous avez le droit de dire cela, parce que sur la Croix, le travail a été fait pour vous, et vous porter tout ce que le Christ a obtenu pour vous et il a lieu (Romains 6. 13). «13  Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice. »

 

La Victoire sur le péché de cette façon n’est  d’aucune gloire  de nous,

Car il n’est pas acquis par le biais de votre volonté humaine,

Ni votre puissance humaine,

Mais les travaux finis du Christ sur la Croix.

Il a obtenu le pardon des péchés pour vous.

Il a obtenu la victoire pour vous sur le péché et la mort.

 

 

  • La Croix elle est solitaire, pensez-y !

Y voir l’agneau !

Comme le dit Moody, « Dieu conquis le lion de l’enfer avec un agneau assassiné! »

Et il a été fait.

Oh que l’église du Christ nous lève au nom de Jésus Christ et son Rédempteur et refuser d’être dans la servitude de péché ou de Satan.

L’église doit lever au nom du Christ, déclarant que tous les travaux du diable à son encontre (1 Jean 3. 8) « 8  Celui qui pèche est du diable, car le diable pèche dès le commencement. Le Fils de Dieu a paru afin de détruire les oeuvres du diable.» peuvent être détruit, parce que le Christ était manifesté pour les détruire.

 

 

Laissez-nous obtenir du fait de la victoire du calvaire et de la vérité que Satan est un ennemi conquis.

Christ l’a conquis au Calvaire.

Lorsque vous venez sur romains 6, calcul de l’ancienne vie crucifiée,

Votre esprit devient et rejoint au Christ — « celui qui est joint au Seigneur, et un seul esprit! »

Vous n’allez pas contre un grand et terrible ennemi  tout seul.

Votre esprit « rejoint le Seigneur » est « un esprit » avec lui.

 

  • Christ est le Conquérant, et vous êtes réunis dans un esprit avec le Conquérant.

Il n’est pas que Dieu vous donne victoire par vous-même.

Il vous donne victoire par votre action de rejoint en esprit au vainqueur. «4 ¶  Vous, petits enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, parce que celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.» (1 Jean 4. 4).

 

 

  1. Puis nous allons trembler et trembler devant l’ennemi, lorsque nous sommes rejoints avec le Conquérant, on s’est joint au vainqueur — rejoint dans un esprit « mélangé l’esprit de l’homme sa 3 parties avec l’Esprit du Seigneur ».
  2. Mais vous ne savez pas que « rejoindre » jusqu’à ce que vous venez au Calvaire et se tenir constamment sur le fait de l’ancien Adam-vie est crucifié avec le Christ, parce que la « vie ancienne » obtient de la manière et est responsable de faire quelques « combats » qui n’est d’aucune utilité contre l’ennemi, mais plutôt lui donne le sol et le pouvoir sur vous.
  3. Par conséquent, l’ancien Adam-vie doit être crucifié,
  4. parce que c’est le matériau de Satan,
  5. et si l’ancienne vie n’est pas conservée dans la position de la mort dans chaque moment,
  6. il est le matériau dans que Satan met ces « flèches ».
  7. Satan a tous les droits sur toutes de la veille création.

 

 

 

  1. LA VICTOIRE DANS LA SOUFFRANCE.

 

Cet aspect de la vie victorieuse se trouve dans  Romains. 8.35-39. « 35  Qui nous séparera de l’amour de Christ? Sera-ce la tribulation, ou l’angoisse, ou la persécution, ou la faim, ou la nudité, ou le péril, ou l’épée? 36  selon qu’il est écrit: C’est à cause de toi qu’on nous met à mort tout le jour, Qu’on nous regarde comme des brebis destinées à la boucherie.37  Mais dans toutes ces choses nous sommes plus que vainqueurs par celui qui nous a aimés.38  Car j’ai l’assurance que ni la mort ni la vie, ni les anges ni les dominations, ni les choses présentes ni les choses à venir, 8-39 ni les puissances,39  ni la hauteur, ni la profondeur, ni aucune autre créature ne pourra nous séparer de l’amour de Dieu manifesté en Jésus-Christ notre Seigneur.»

 

L’apôtre dit : « nous sommes comptabilisées comme des moutons pour l’abattage…Dans toutes ces choses nous sommes plus que conquérants grâce à lui que nous aimés! » « Plus que jamais conquérants » quand vous êtes maltraité et lorsque pour l’amour de Christ  que vos jours vous sont comptés, comme Christ, un agneau seulement apte à l’abattage. « Pour ton amour… tué! »

 

  • Il n’est pas bon d’être considéré comme un mouton digne d’abattage ; Ce n’est pas « digne » !
  • Il n’y a pas de place pour la fierté ici.
  • Il n’a pas beaucoup de place pour la mort de « dignité » dans le Calvaire du Seigneur.
  • Quand il a été amené le long de la route avec une couronne d’épines sur son front, du sang sur son visage, après sept milles à pied pendant la nuit, comme il a été transféré d’un endroit à l’autre — il n’y n’avait pas beaucoup de « dignité » — il n’y n’avait « aucune beauté pour que nous devrions le désir. » Il n’était pas une mort « digne » !
  • Il a été placé pour ouvrir la honte !

 

 

  • Avec les enfants de Dieu,
  • la chose qui leurs faits le plus mal est la chose qui touche leur dignité.
  • Ils n’ont pas l’Esprit qui leurs fait honte devant Dieu,
  • mais ils l’esprit « une parties de leurs âmes » qui leurs faits honte devant les hommes. Comment ils rougissent sur tout ce qui les humilie !
  • Mais que tout meurt lorsque le croyant sent qu’il est vraiment dans la souffrance avec le Christ.
  • Elle « la souffrance » ne dit pas  de « tué » pour « votre propre amour », mais « souffrir pour l’amour du Christ. »
  • Elle « la souffrance » ne dit pas battu et fouetté parce que vous avez été mauvais,
  • mais battu et fouetté parce que vous avez été une personne droite !
  • Si vous faite le bien et vous souffrez pour elle et d’attendre  patiemment, c’est une grâce ;
  • mais si fait le mal et je souffre pour lui et  je supporte patiemment, c’est juste un merci (voir 1 Pierre 2). «1 ¶  Rejetant donc toute malice et toute ruse, la dissimulation, l’envie, et toute médisance,2  désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut,3  si vous avez goûté que le Seigneur est bon.4 ¶  Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu;5  et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ. 6  Car il est dit dans l’Ecriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus.7  L’honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle,»
  • Il s’agit de la victoire et être un conquérant dans la souffrance pour le Christ.
  • Si vous vous faite mal et  vous « souffrir pour elle »,
  • vous ne devez pas appeler que sur les « souffrances avec le Christ. » « Pour ton amour… qui tué… dans toutes ces choses plus que conquérants! »
  • C’est le triomphe de l’Esprit de l’agneau,
  • dans la souffrance « pour l’amour de Jésus, »
  • et c’est la victoire dans le monde entier.

 

 

  1. La VICTOIRE SUR SATAN.

 

En ayant la victoire de Satan vous conquérir  est tout à fait une autre manière.

  1. Endurer avoir du chagrin,
  2. souffrant lorsqu’on  nous fait du tort,
  3. avec patience
  4. et un esprit d’amour est la vraie vie de l’Esprit de celui qui est joint au Christ,
  5. dans l’attitude envers les humains qui sont la cause visible
  6. et immédiate de sa souffrance,
  7. mais cela ne veut pas être l’habitude du diable.
  8. Vous avez ne pas à être un « agneau » au diable.
  9. Être un « agneau » au peuple,
  10. soyez patient avec eux,
  11. les aimer,
  12. et être « plus que Conquérant » en montrant l’Esprit de l’agneau pour eux,
  13. mais en même temps, vous devez prendre une attitude de résistance contre le diable
  14. selon 1 Pierre 5. 8, 9 « 8 ¶ Soyez sobres, veillez. Votre adversaire, le diable, rôde comme un lion rugissant, cherchant qui il dévorera.9  Résistez-lui avec une foi ferme, sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde.»
  15. et Jacques 4. 7. «7 Soumettez-vous donc à Dieu; résistez au diable, et il fuira loin de vous. »

 

 

 

Ils sont trois aspects de la vie

 (1) Ils sont victorieux  de l’aspect vers le péché, Romains 6, « en effet  on est mort au péché » ;

(2) l’aspect vis-à-vis du peuple, « plus conquérants » lorsqu’ils vous « tuent »  à travers la souffrance;

Et (3) l’aspect au diable, « résister le diable » dans le nom de Jésus Christ notre Seigneur.

 

 

  • Ephésiens 6 représente ce dernier aspect de la vie victorieuse de résistance à l’ennemi.

 

  • Quand le Seigneur Jésus était le « l’agneau » envers les hommes,
  • il était un « Lion » au diable.
  • On nous dit qu’il a secoué lui-même les principautés et les pouvoirs pour ouvrir la honte et défaite aux yeux des hommes étaient victoire aux yeux de Dieu.
  • Ce qui était « sa forme» aux yeux des hommes,
  • a été la gloire aux yeux de Dieu.
  • Vers Satan et Christ était un LION — le Lion de Juda.

 

 

  • Dans Ephésiens 6, on voit quelque chose de l’esprit-guerre
  • la Lion-vie
  • contre les puissances de l’obscurité.

 

 

  1. Ici nous voyons le soldat, l’esprit du soldat« à présent être fort ».
  2. Sur le côté humain Christ a été « crucifié par obéissance », mais il était « fort »
  3. Etre plus fort que le « homme fort ».
  4. Son nom est appelé « le tout puissant »— « Lorsque le plus il abattra sur lui. » Nom du Christ est donc la « une croissance plus forte que lui ». Il est plus fort que le « homme fort ».
  5. Donc pour le croyant permanent « dans le Christ » et face à Satan, le message est « être fort ».
  6. Vous ne devez pas maintenant parler de la « faiblesse ».
  7. Vous pourriez être faible dans votre humanité et vous-même, mais vous devez être« fort dans le Seigneur. »

 

 

 

Un des dispositifs du diable est d’obtenir des enfants de Dieu à d’accepter de la faiblesse, en raison de la « faiblesse de la Croix » (2 Corinthiens 13. 3, 4), «3  puisque vous cherchez une preuve que Christ parle en moi, lui qui n’est pas faible à votre égard, mais qui est puissant parmi vous. 4  Car il a été crucifié à cause de sa faiblesse, mais il vit par la puissance de Dieu; nous aussi, nous sommes faibles en lui, mais nous vivrons avec lui par la puissance de Dieu pour agir envers vous. »

 

Du côté spirituel «4  Car il a été crucifié à cause de sa faiblesse, » « faibles a causes du péchés» « nous sommes faibles en lui,»

Mais qu’est le côté humain envers les hommes.

 

 

 

Dans le domaine spirituel, le mot élever est « être forte! »

Du côté terrestre,: « Je suis fort de ma faiblesse. », dit Paul.

Mais pour faire face à l’ennemi « être fort! » « Je  suis  désormais fort et solide  »

 

Elle « la faiblesse » ne dit pas « Essayer d’être forte, par soi »

Elle « la faiblesse » dit « être forte ».

Quand Dieu dit « être forte! », il donne le pouvoir de l’être.

 

Il « Dieu » a dit, « permette d’être légère, »

Et il y avait la lumière !

Chaque fois que Dieu vous  dit « d’être forte », dire « Amen, — c’est-à-dire qu’il est donc  ainsi !

 

Dieu parle avec des mots  pour vous approprier

Et  ces deviennent un fait pour vous.

Dieu fait.

Si Dieu a dit « Être fort! » « je suis  faibles et dire en lui « en Jésus », je suis fort! »

 

Pourquoi  je peux dire ?

Parce que dans le domaine spirituel, ils créent des mots.

Dans le domaine spirituel il n’y a pas de mots vides, ce que vous dites, c’est ce qui vient

;. Vous devez donc faire attention de vos paroles.

Lorsque vous marchez : un homme naturel dans le domaine terrestre, que vous pouvez dire des mots qui ont peu d’effet,

Mais si vous marchez dans la sphère spirituelle vous devrez regarder que vous ne pas contredit ;

Si Dieu me dit à « sort Forte,» et, par conséquent

Je suis fort

 

Par « sa force, puis la force vient ».

 

Le diable connaît les lois de la sphère spirituelle

  • et il chuchote, « Oh, vous sentez mauvais aujourd’hui! »
  • et vous dites, « je suis mauvais! »
  • Mais Dieu dit,  » je suis forte »,
  • puis vous dites, « Par la foi en Dieu, je suis fort! »
  • Satan chuchote, « Vous allez faire tomber »,
  • et vous vous dites, « Je crois que je vais tomber! »
  • et vous retrouvez dans une mauvaise passe  « en bas ».

 

  • Il s’agit de la Loi dans le domaine spirituel,
  • mais peu d’entre nous comprennent le pouvoir des mots dans ce domaine. « Laisser les faibles dire, je suis fort! »
ÊTRE FORT !

En vous ?

Non ; « DANS LE SEIGNEUR ».

C’est une position.

 

Ce n’est pas de  l’extérieur sans l’Éternel,

Mais que  « dans le Seigneur. »

Dans « le Seigneur. Prendre soin vous nul part ailleurs. Gardez votre foi sur le fait : »

« Je suis dans le Christ. »

Et le Christ est en moi.

 

Je suis personnellement faible, mais le Christ est fort.

 

Je suis impuissant, mais le Christ est puissant.

Je suis fort dans le Christ.

J’ai de sa force, sa puissance.

 

 « Je  suis dans le Seigneur! »

Beaucoup d’enfants de Dieu sont tellement « faible », se souvenant pas  que leur place  est dans le Christ et « avec le Christ en Dieu »,

Vous  devez vous placez dans une position exposée dans la bataille, et il s’enfuira.

Vous n’osez  pas dire certaines choses que vous avez à conquérir par la prière, parce qu’ils obtiennent si effrayés.

 

 

C’est épouvantable que Dieu ait une faible église,

Faible dans le conflit avec le péché et Satan,

Faible dans son attitude sur le monde,

tous parce qu’il n’a pas appris le message interne de la Croix.

« SA PUISSANCE ».

 

Nous pouvons rencontrer le  diable avec ce verset. (2 Corinthiens 13. 3, 4), «3  puisque vous cherchez une preuve que Christ parle en moi, lui qui n’est pas faible à votre égard, mais qui est puissant parmi vous. 4  Car il a été crucifié à cause de sa faiblesse, mais il vit par la puissance de Dieu; nous aussi, nous sommes faibles en lui, mais nous vivrons avec lui par la puissance de Dieu pour agir envers vous.

« 2Co 12:10  C’est pourquoi je me plais dans les faiblesses, dans les outrages, dans les calamités, dans les persécutions, dans les détresses, pour Christ; car, quand je suis faible, c’est alors que je suis fort.»

 

Dieu a dit,  » je suis forte » et  j’ai  la « force de sa puissance ».

Elle va enlever chaque jour petit à petit de la peur.

C’est la « Puissance » qu’il va mettre.

Exactement le même mot que Paul utilise Éphésiens 1 que Christ était « ressuscité des morts » par la « puissance » de Dieu — par la « force de sa puissance ». « 20  Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes,21  au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.22  Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise,23  qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous.»

 

Laissez-nous donc aller de l’avant avec Dieu dans la victoire, jusqu’à ce que le Seigneur vienne, et nous sommes réunis à lui.

 

  1. LA FONDATION DE LA VIE VICTORIEUSE

 

 

Romains 6 n’est pas un aspect de la vérité,

Mais la vérité de la Fondation sur laquelle chaque croyant doit être maintenu,

De connaître quoi que ce soit sur la victoire.

 

Elle révèle non seulement le cœur même du Calvaire,

Mais le cœur même de la résurrection.

 

Le Calvaire signifie la mort-identification du croyant avec le Christ,

Afin qu’il vit et se déplace dans une sphère spirituelle dans la vie de la résurrection.

 

Romains 6 «8  Or, si nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui,9  sachant que Christ ressuscité des morts ne meurt plus; la mort n’a plus de pouvoir sur lui.10  Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit.11  Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ. »

En  « 2 Co 13:4  Car il a été crucifié à cause de sa faiblesse, mais il vit par la puissance de Dieu; nous aussi, nous sommes faibles en lui, mais nous vivrons avec lui par la puissance de Dieu pour agir envers vous.»

Écrit par l’apôtre aux Romains.

 

 

  • Mais nous avons besoin de voir trop qu’il y a un côté de la vie dans Romains 6, du côté de la résurrection.
  • Sur le côté de la résurrection de la Croix, « La mort » n’a pas plus de dominion. Le côté négatif de la « mort » ne devrait pas être à l’ exclusion du côté positif de la vie, de l’union avec le Christ. La mort est à laquelle il faut compter un fait accompli, chaque instant. Mais le « Christ soulevé, meurt sans plus. »

Il est la vie, le croyant identifiés par la foi avec lui dans la mort, est Uni à lui dans sa vie sur le côté de la vie de la Croix.

 

 

Le croyant doit compter à tout ce qu’il est décédé « mort»— non pas qu’il va mourir.

Si encore et encore, il demande à Dieu de « mettre à mort »  sur certains point encore et encore, il ne réalisera jamais le pouvoir de vie positive.

 

  • Vous êtes en vous disant: « Je ne suis pas ‘ meurt’ avec ceci et cela. »

 

Prenez votre position maintenant sur les Romains 6. 6 «6  sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; » et puis « compter » vous-même « Vivant À Dieu », et que vous êtes vivant à Dieu, vous allez certainement dans le conflit avec les ennemis spirituels dans le domaine spirituel, décrit dans Ephésiens 6. 10-18 «10  Car il est mort, et c’est pour le péché qu’il est mort une fois pour toutes; il est revenu à la vie, et c’est pour Dieu qu’il vit.11  Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ.12  Que le péché ne règne donc point dans votre corps mortel, et n’obéissez pas à ses convoitises.13  Ne livrez pas vos membres au péché, comme des instruments d’iniquité; mais donnez-vous vous-mêmes à Dieu, comme étant vivants de morts que vous étiez, et offrez à Dieu vos membres, comme des instruments de justice.14  Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce.15  Quoi donc! Pécherions-nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce? Loin de là!16  Ne savez-vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice?17  Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de coeur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.18  Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice. – » et debout sur le fait de la Fondation de Romains 6, passer à la victoire.

 

 

 

 

 

 

 

 

église chrétienne évangélique Morestel

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit + douze =