LA PRINCIPE DE BASE SUR LA REVELATION DE LA SAINTE PAROLE –NOUVELLE JERUSALEM LA CONSOMATION ULTIME (1)

LA NOUVELLE JERUSALEM LA CONSOMATION ULTIME (1)

CHAPITRE HUIT  DU LIVRE 22

Lecture de l’Ecriture: Apoc 21:1-3, 9-14, 16-23; 22:1-2, 5, 14, 17

DE LA CREATION ET DE LA CONSTRUCTION

  • Le Seigneur prend toute la Bible pour nous donner la révélation complète de Dieu.
  • Dans la Genèse nous parle sur la création de Dieu.
  • Puis, à la fin de la Bible, nous voyons une ville sainte.
  • Au début, il y a la création et à la fin il y a une ville.
  • Dans la création de Dieu appelé «et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. » (Rom. 4:17), «17 ¶ 4-16 selon qu’il est écrit: 4-17 Je t’ai établi père d’un grand nombre de nations. Il est notre père devant celui auquel il a cru, Dieu, qui donne la vie aux morts, et qui appelle les choses qui ne sont point comme si elles étaient. » mais une ville signifie quelque chose de plus car une ville est un bâtiment.
  • Dans l’économie de Dieu, puis, Il a d’abord créé la création, ensuite Il a commencé à construire.
  1. La pensée de la construction fonctionne à travers tout le Nouveau Testament.
  2. Après que Pierre reconnu que Jésus était le Fils de Dieu, le Seigneur lui dit: « Sur cette pierre je bâtirai mon Eglise » (Matthieu 16:18). «18  Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.»
  3. Voici la pensée de la construction dans Matthieu 16.
  4. L’idée de construire effectivement est venu beaucoup plus tôt.
  5. En contrepartie de Dieu ce qui se passait, même dans l’Ancien Testament était un bâtiment.
  6. Dans Matthieu 21, le Seigneur a utilisé la parabole de la vigne pour signifier la nation juive. À la fin de cette parabole, le Seigneur dit aux dirigeants juifs qui en raison de leur inutilité, le maître de la vigne ferait de vigne à une autre nation (c’est à l’église) (vv. 33-43). « 33 ¶ Ecoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l’entoura d’une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour; puis il l’afferma à des vignerons, et quitta le pays.34  Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne.35  Les vignerons, s’étant saisis de ses serviteurs, battirent l’un, tuèrent l’autre, et lapidèrent le troisième.36  Il envoya encore d’autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers; et les vignerons les traitèrent de la même manière.37  Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant: Ils auront du respect pour mon fils.38  Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux: Voici l’héritier; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage.39  Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent.40  Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons?41  Ils lui répondirent: Il fera périr misérablement ces misérables, et il affermera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en donneront le produit au temps de la récolte.42  Jésus leur dit: N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures: La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est un prodige à nos yeux?43  C’est pourquoi, je vous le dis, le royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.»
  7. Le Seigneur leur dit: «42 Jésus leur dit: N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures: La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est un prodige à nos yeux?» (v. 42).
  8. Le Seigneur leur disait qu’ils étaient les bâtisseurs et qu’il était la pierre angulaire, dont ils les dirigeants juifs l’ont rejeté.
  9. Cette pierre rejetée est devenue à la souveraineté de Dieu, la pierre angulaire de l’édifice.

Christ comme la pierre angulaire est la base de l’Évangile.

 

Beaucoup de prédicateurs citent Actes 4:12, qui dit « 12  Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.» « il n’y a point un autre nom … dans lequel nous devions être sauvés. »

  • Nous devons comprendre, cependant, que Actes 4:12 est basée sur le verset 11. « 11 Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l’angle.»
  • Le verset 11 nous dit que le Christ, la pierre rejetée, est devenue la pierre angulaire.
  • Cette pierre angulaire est le même Sauveur dans le verset 12. « 12 Il n’y a de salut en aucun autre; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés.»
  • Christ est le Sauveur est basé sur son être la pierre angulaire qui a été rejetée par les bâtisseurs de l’économie de l’Ancien Testament. Les leaders juifs ont été jusqu’à ce moment les constructeurs dans les yeux de Dieu, la pierre rejetée devenir la pierre angulaire est une prophétie dans le Psaume 118:22. « 22 La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle.» Aux yeux de Dieu, puis, à la fois le temps de l’Ancien Testament et le temps du Nouveau Testament ont été Sa période de construction.
  • Immédiatement après sa création, il a commencé à construire.
  • Sa création a été de produire des matériaux de construction pour son immeuble.
  • Dieu a créé l’univers et l’homme dans le but de construire une ville.
  • La Création des moyens d’appel ne sont pas en tant qu’être.
  • Une ville, cependant, est un bâtiment des choses créées.
  1. Dieu a deux œuvres.
  2. Le premier est le travail de création,
  3. et le second est l’œuvre du bâtiment.
  • La Nouvelle Jérusalem, une ville que l’édifice de Dieu,
  • est la conclusion de la révélation de Dieu tout entière.

L’HOMME REGENERE, MATERIEL l’EDIFICE de DIEU

  • Car Dieu d’avoir un bâtiment,
  • le centre de sa création,
  • l’homme,
  • a besoin d’être régénéré.
  • l’homme régénéré devient matériau de construction de Dieu.
  • Dieu ne se donne en tout point de sa création.

Dans sa vieille création, il respire le souffle de vie dans l’homme (Genèse 2:7), «7  L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. » mais ce souffle n’était pas quelque chose de son essence ou nature.

  • Ce n’est que son souffle.
  • Ce souffle de vie, neshamah (Hébreux), est devenu l’esprit de l’homme, comme dit Proverbes 20:27, « 27 ¶ Le souffle de l’homme est une lampe de l’Eternel; Il pénètre jusqu’au fond des entrailles.» « L’esprit (neshamah) de l’homme est la lampe du Seigneur. »
  • Rien de l’essence de Dieu n’a été transmis à l’homme jusqu’à l’époque du Nouveau Testament et l’achèvement du rachat intégral des Seigneur Jésus-Christ.
  • Ensuite, Dieu est venu pour donner non seulement quelque chose de lui, mais lui aussi dans l’homme que l’homme peut être régénéré par Lui (Jean 3:5), « 5 Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d ‘eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.»
  • né de Lui (Jean 1:12-13). « 12 Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,13  1-12 lesquels sont nés, 1-13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.»
  1. Lorsque nous sommes nés de notre père terrestre, l’essence de notre père et de la nature ont été communiquée à nous.
  2. Nous sommes maintenant des personnes régénérées, de la race de Dieu.
  3. Nous sommes les enfants nés de Dieu, et non des fils adopté par un père adoptif.
  4. Nous avons été engendrés d’un engendrement du père la source.
  5. La seule chose de lui qui nous n’avons pas, c’est sa divinité. Il est le Dieu même. Même si nous sommes nés de Lui, nous ne participent pas à sa divinité.
  6. Pour dire que nous sommes divinisés dans le sens d’avoir sa divinité est un blasphème.
  7. Nous l’adorons. Mais nous ne sommes pas l’objet de l’adoration d’un homme et ne peut jamais être.
  8. Ce serait un blasphème.
  9. Toutefois, nous devrions avoir l’audace de dire: «Alléluia! J’ai la vie de Dieu » (Col. 3:4 «4 Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire. »; 1 Jean 5:12) « 12  Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.»
  10. et la nature de Dieu (2 Pierre. 1:4). « »
  11. Dans la vie et dans la nature, je suis le même que mon Dieu, parce que je suis né de lui.
  12. Sa vie est notre vie, et sa nature est notre nature. Alléluia!
  13. Nous sommes les enfants excellente de Dieu (Romains 8:16 «16 L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu. »; 1 Jean 3:1). «1 ¶  Voyez quel amour le Père nous a témoigné, pour que nous soyons appelés enfants de Dieu! Et nous le sommes. Si le monde ne nous connaît pas, c’est qu’il ne l’a pas connu. »
  14. Le matériau naturel par la création de Dieu n’est pas qualifié pour être utilisé pour le matériel de la construction,
  15. son bâtiment,
  16. car il n’a rien de l’essence de Dieu.
  17. Ce que Dieu utilise pour son bâtiment
  18. doit avoir son essence.

 

Une montagne d’or

  • Dans notre vie quotidienne, nous sommes gênés par la poussière.
  • Une chose que je n’aime pas, c’est qu’il y a trop de vent. Trop de vent apporte de la poussière.
  • Lorsque nous sommes dans la Nouvelle Jérusalem, cependant, il n’y aura pas de poussière.
  • La Nouvelle Jérusalem, la ville sainte, est une montagne d’or (Apoc . 21:18). « 18 La muraille était construite en jaspe, et la ville était d’or pur, semblable à du verre pur.»
  • Cette montagne est environ treize cents cinquante miles de haut, la distance approximative de New York à Dallas. La Nouvelle Jérusalem est de douze mille stades de haut (Apoc . 21:16), « 16 La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales.» un stade est égale à six cents pieds.
  • Avez-vous jamais vu une haute montagne?
  • Il faudra cinquante jours afin de la gravir à pied, si vous fait vingt-sept miles par jour.

 

De l’Or,  des pierres précieuses et des perles

Le mur de la ville est fait de jaspe sur des bases différentes de douze pierres précieuses (Apoc. 21:18-20). «18  La muraille était construite en jaspe, et la ville était d’or pur, semblable à du verre pur.19  Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de pierres précieuses de toute espèce: le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d’émeraude,20  le cinquième de sardonyx, le sixième de sardoine, le septième de chrysolithe, le huitième de béryl, le neuvième de topaze, le dixième de chrysoprase, le onzième d’hyacinthe, le douzième d’améthyste. »

  1. Les pierres précieuses ont été d’abord créées et ensuite transformée par la pression et la chaleur. Ils ne sont pas seulement physiques, mais ont été créés, puis transformé. Dans le Nouveau Testament, il est la pensée forte de la transformation (2 Cor. 3:18). « 18 Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit.»
  2. Les douze portes sont douze perles Apoc (21:21). «21 Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, comme du verre transparent. »
  3. Les perles ont également connu un processus. Les perles sont produites par les huîtres dans les eaux de la mort. Lorsque l’huître est blessé par une particule de sable, il sécrète son jus de vie autour du sable et en fait une perle précieuse. Dans ce processus, nous pouvons voir la mort, le meurtre, et la sécrétion du suc de vie pour produire une perle.
  • La ville entière est construite d’or, de pierres précieuses et de perles.
  • Nous n’aurons pas besoin de balayer le plancher.
  • Il n’y a pas de poussière!
  • Tous les êtres créés ont été transformées.

 

LA CONSTRUCTION DIVINE Avec humanité TRANSFORMES

Paul dans 1 Corinthiens 3 dit le fondement unique a été prévue, mais nous devons faire attention comment nous construisons. Nous pouvons construire avec deux catégories de matières:

  1. or, argent, pierres précieuses
  2. ou en bois, l’herbe, du chaume 1 Corinthiens (3:10-12). «10  Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus.11 ¶  Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ.12  Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume,13  3-12 l’oeuvre de chacun sera manifestée; 3-13 car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun. »
  • Le bois, de l’herbe, et le chaume deviennent tous poussière après ils sont brûlés,
  • mais l’or, l’argent et les pierres précieuses ne peuvent pas.
  • Selon le concept de Paul est l’homme naturel créé est le bois, le foin et la paille,
  • Dans la régénération, les hommes sont transformés en or, argent et pierres précieuses.
  • Quand Pierre est venu au Seigneur Jésus, il était un «poussiéreux» homme, un homme fait de poussière (Genèse 3:19), parce qu’il est né de la race adamique.
  • Adam a été fait de poussière, et Pierre est né un homme poussiéreux. Néanmoins, le Seigneur Jésus l’a appelé Céphas (Gk., Pierre), ce qui signifie une pierre (Jean 1:42). «42 Et il le conduisit vers Jésus. Jésus, l’ayant regardé, dit: Tu es Simon, fils de Jonas; tu seras appelé Céphas ce qui signifie Pierre. »
  • Le changement de nom de Simon par le Seigneur Jésus à Pierre a indiqué que Pierre serait transformé.
  1. C’est la raison pour Pierre a été très forte dans ce concept,
  2. même dans l’écriture de sa première épître.
  3. Il a dit que le Seigneur Jésus est la pierre vivante (1 Pie. 2:4), « 4 ¶ Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu;» et que, comme nous venons cette pierre vivante, nous devenons tous des pierres vivantes à construire une maison spirituelle 1 Pie (2:5). « 5  et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ.»
  4. La maison spirituelle n’est pas construite de bois, du foin, et du chaume.
  5. Elle est construite de matériaux transformés.
  6. Parce que notre mentalité est entièrement occupée par la pensée naturelle de l’éthique, la philosophie et la morale, nous négligeons cette question dans le Nouveau Testament.
  7. L’ensemble du Nouveau Testament, cependant, est saturé avec cette pensée de l’édifice divin de l’humanité transformée.
  8. La conclusion de la Bible est une ville sainte composée d’or, de perles et de pierres précieuses.

Les deux extrémités de LA BIBLE  ce Reflétant

  • Tous les matériaux qui composent cette ville sainte se trouvent dans les deux premiers chapitres de la Genèse.
  • Dans Genèse 2, il y a l’arbre de vie. A côté de l’arbre il y a une rivière.
  • A côté du fleuve se trouve l’or, « et l’or de ce pays est bon. » Il est bdellium, une perle produite par la vie végétale, et la pierre d’onyx (Genèse 2:9-12). « 9  L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.10  Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras.11  Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or.12  L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx.»
  • Par la suite, à la fin du chapitre, il y a une épouse pour Adam (2:21-23). «21 ¶ Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.22  L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. 23  Et l’homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l’appellera femme, parce qu’elle a été prise de l’homme.»
  1. Dans Apocalypse 21 et 22
  2. il y a une épouse,
  3. une ville construite de l’or, de perles et pierres précieuses.
  4. Dans la ville est une rivière,
  5. et dans la rivière est l’arbre de vie.

Ces six éléments-

  1. la mariée,
  2. La ville
  3. avec de l’or, de perles, de pierres précieuses,
  4. l’arbre de vie,
  5. et la rivière
  6. Ces 6 éléments se trouvent tous dans les deux premiers chapitres de la Genèse.
  • La différence est que dans la Genèse la ville n’avait pas encore été construite.
  • Les trois éléments ont été là, mais n’étaient n’est pas construit dans une ville.
  • Quelque six mille ans plus tard, à travers les travaux de construction de Dieu, toutes les matières ont été construites dans une ville.

 

  • Voyez-vous comment ces deux extrémités de la Bible se reflètent ?

J’espère que nous pouvons également avoir une telle impression glorieuse du début de la Bible et  jusqu’à la fin  se reflétant.

  1. Ce que Dieu veux faire et de développer son économie
  2. pour construire sa demeure éternelle avec les choses créées transformé comme matériaux.

LE BATIMENT DE DIEU Dans l’Exode

  1. Lorsque les enfants d’Israël avaient été transportées jusqu’aux Mont-Sinaï,
  2. Dieu leurs a révélé la conception de son tabernacle,
  3. et ils l’ont construite.
  4. C’est un type.
  5. Dans le Saint des Saints dans le tabernacle, mais il n’y avait rien d’or.
  6. Mais on a recouvert de feuilles d’Or les planches, sauf les ustensiles.
  7. Sur le grand prêtre était la cuirasse d’or avec douze pierres précieuses. Les douze pierres de la cuirasse avait les noms des douze tribus d’Israël (Exo. 28:15-21). «15 ¶ Tu feras le pectoral du jugement, artistement travaillé; tu le feras du même travail que l’éphod, tu le feras d’or, de fil bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors.16  Il sera carré et double; sa longueur sera d’un empan, et sa largeur d’un empan.17  Tu y enchâsseras une garniture de pierres, quatre rangées de pierres: première rangée, une sardoine, une topaze, une émeraude;18  seconde rangée, une escarboucle, un saphir, un diamant;19  troisième rangée, une opale, une agate, une améthyste;20  quatrième rangée, une chrysolithe, un onyx, un jaspe. Ces pierres seront enchâssées dans leurs montures d’or. »
  8. Ce fut de Dieu le spéciale « alphabet » afin de révéler sa pensée à ses enfants par le biais de l’Urim et le Thummim (Exo. 28:30). «30  Tu joindras au pectoral du jugement l’urim et le thummim, et ils seront sur le coeur d’Aaron, lorsqu’il se présentera devant l’Eternel. Ainsi, Aaron portera constamment sur son coeur le jugement des enfants d’Israël, lorsqu’il se présentera devant l’Eternel. »
  9. On peut voir, donc que la pensée de l’édifice de Dieu, à l’aide de pierres précieuses, est également dans l’Exode.

LE BATIMENT DE DIEU Dans le Nouveau Testament

Dans le Nouveau Testament nous sommes chargés de faire attention comment nous construisons (1 Cor. 3:10-12). « 10  Selon la grâce de Dieu qui m’a été donnée, j’ai posé le fondement comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus. Mais que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit dessus.11 ¶  Car personne ne peut poser un autre fondement que celui qui a été posé, savoir Jésus-Christ.12  Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume, 13  3-12 l’oeuvre de chacun sera manifestée; 3-13 car le jour la fera connaître, parce qu’elle se révèlera dans le feu, et le feu éprouvera ce qu’est l’oeuvre de chacun.14  Si l’oeuvre bâtie par quelqu’un sur le fondement subsiste, il recevra une récompense.15  Si l’oeuvre de quelqu’un est consumée, il perdra sa récompense; pour lui, il sera sauvé, mais comme au travers du feu.»

  • Ne pas utiliser du bois,
  • du foin
  • ou de la paille, qui est, n’utilisez pas votre homme naturel.
  • L’église ne se construit pas avec de l’homme naturel.
  • Il est construit avec le régénéré, le transformé de l’homme.
  • Lorsque vous transportez votre vie naturelle dans l’église, vous faite de l’Eglise ce n’est plus l’église. C’est ce qui se passe aujourd’hui. Beaucoup de chrétiens, même les travailleurs chrétiens, font de l’église à l’aide de la façon naturelle et ce n’est pas d’église, la manière charnelle, l’homme moyen qui n’est pas régénérée et transformée.

Pierre nous dit qu’en tant que nouveau-nés dont nous avons besoin de boire le lait de la Parole afin que nous puissions être transformés en pierres précieuses afin de construire une maison spirituelle (1 Pie. 2:2-5). « 2  désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut,3  si vous avez goûté que le Seigneur est bon.4 ¶  Approchez-vous de lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu;5  et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ.6  Car il est dit dans l’Ecriture: Voici, je mets en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; Et celui qui croit en elle ne sera point confus.»

  • Les écrits de Jean en particulier insistent sur ce sujet de transformation.
  • Dans le premier chapitre de son Evangile il est l’incarnation du Christ comme tabernacle de Dieu jean (1:14). « 14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.»
  1. Puis, dans les deux derniers chapitres de l’Apocalypse de Jean est le tabernacle élargi,
  2. y compris non seulement le Christ mais aussi dans tous ses fidèles,
  3. parce que, cette fois,
  4. ils ont été régénérés,
  5. complètement transformée,
  6. et construit en une seule entité.
  7. Telle est la Nouvelle Jérusalem.
  8. Ceci est la véritable révélation de Dieu.
  9. La Bible commence par la création de Dieu et conclut avec son bâtiment.
  10. Ce bâtiment est un régénérée et transformée d’entité « En Perles de régénération ».
  11. C’est pourquoi que toutes les portes de l’entrée sont des perles de la Jérusalem céleste.
  12. Sans la régénération on ne peut entrer dans le royaume de Dieu (Jean 3:5). «3 Jésus lui répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu. »
  13. La régénération est l’entrée dans le royaume de Dieu,
  14. comme est entièrement signifié par les portes de perles.
  15. Les pierres précieuses signifient la transformation.
  16. Après être entré dans ce royaume par la porte de perles,
  17. nous sommes peu à peu transformés pour le bâtiment.

 

Le tabernacle de Dieu

  1. La Nouvelle Jérusalem sera le tabernacle de Dieu avec les hommes dans l’éternité.
  2. Le tabernacle dans l’Apocalypse n’est pas un nouveau mandat. Il est pleinement révélé et décrit dans l’Exode 25 à 40.
  3. Puis Jean 1:14 «14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » dit que le Verbe s’est fait chair et habita parmi nous.
  4. Quand Jésus était sur cette terre, Il était un tabernacle.
  5. Puis dans les deux derniers chapitres de la Bible,
  6. il est le tabernacle éternel.
  7. Pour comprendre les deux derniers chapitres de l’Apocalypse,
  8. puis, nous devons revenir en arrière et étudier Exode 25 à 40 et Jean 1:14.

L’AGRÉGAT DE TOUS les chandeliers

  1. La ville sainte, la montagne d’or, est l’agrégat de tous les chandeliers.
  2. La ville entière a une rue ( Apoc 21:21 «21 Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, comme du verre transparent. » ; Apoc 22:2) « 2  Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations.»,
  3. mais de cette place on arrive à toutes les douze portes.
  4. Comment pourrait-on à partir d’une place de la ville servir douze portes?
  5. En outre, le mur est de cent quarante-quatre coudées de haut Apoc (21:17), «17 Il mesura la muraille, et trouva cent quarante-quatre coudées, mesure d’homme, qui était celle de l’ange. » 1 coudé égale 45,72 cm donc ; 144 fois  45,72 cm = 6583 .68 en cm – 65 m 83
  6. et la ville elle-même est de douze mille stades élevé Apoc (21:16). «16 La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales. »

1 STADE romain  égal  1 .84 m donc ; 12000 fois  1.84 m = 221 KM

  1. Ces faits indiquent que la ville proprement dite doit être une montagne. Le sommet de la montagne est un trône, d’où la rue ou la place en spirale vers le bas pour atteindre les douze portes. Il faut une rue en spirale, vers le bas de la montagne jusqu’à ce qu’il y a un cercles autour est qui joints les douze portes. Une rue qui descend du haut vers le bas, atteint et sert tous les douze portes.
  2. Le sommet de cette montagne d’or est sur le trône comme le centre. Sur le trône, c’est le Christ comme l’Agneau de Dieu en Lui Apoc (22:1). «1 ¶ Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau. »
  3. Cet agneau est la lampe avec Dieu en lui comme la lumière (Apoc 21:23 « 23 La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau.»; Apoc 22:5). « 5  Il n’y aura plus de nuit; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles.»
  4. Cela signifie que Dieu est dans l’Agneau de même que la lumière est dans le feu.
  5. Cette haute montagne d’or est un stand.
  6. Sur ce stand est une lampe, par conséquent,
  7. il s’agit d’un chandelier d’or.
  • Il s’agit d’un chandelier d’or avec le Christ comme la lampe et Dieu en lui comme la lumière resplendissante à travers l’éternité.
  1. Ainsi, la ville sainte, la montagne d’or, est l’agrégat de toutes les chandeliers, la totalité des chandeliers d’aujourd’hui, resplendir la gloire de Dieu dans l’éternité dans les cieux nouveaux et la terre nouvelle.

La ville et sa rue

La ville et ses rues sont en or pur comme du verre transparent Apoc (21:18 b,). «18  La muraille était construite en jaspe, et la ville était d’or pur, semblable à du verre pur. 21b 21  Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, comme du verre transparent

  1. L’or transparent signifie la nature de Dieu.
  2. Les enseignants sont généralement d’accord que la Bible en or typologie signifie la nature divine, l’essence divine.

Les Douze des fondations et des douze portes

  1. Les douze fondations de douze différentes pierres précieuses,
  2. portant les noms des douze apôtres,
  3. signifient tous les saints du Nouveau Testament,
  4. représentée par ces douze apôtres (Apoc 21:14, « 14 La muraille de la ville avait douze fondements, et sur eux les douze noms des douze apôtres de l’agneau.» et Apoc 19-20). « »

La Nouvelle Jérusalem est une composition de tous les saints échangés, l’Ancien et du Nouveau Testament.

  1. Les douze apôtres représentent les saints du Nouveau Testament,
  2. tandis que les noms des douze tribus sur les douze portes représentent les saints de l’Ancien Testament (21,12-13, 21a). «12 Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait douze portes, et sur les portes douze anges, et des noms écrits, ceux des douze tribus des fils d’Israël:13  à l’orient trois portes, au nord trois portes, au midi trois portes, et à l’occident trois portes. 21  Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, comme du verre transparent.»

Perles

  1. Perles signifient :
  2. les saints sont produits par l’incarnation,
  3. la crucifixion et la résurrection de Christ.
  4. Dans son incarnation, il était comme une huître qui vit dans les eaux de mort.
  5. Puis il a été blessé par nous,
  6. les petites particules de sable.
  7. Ces blessures on fait une sécrétion de son jus de vie autour de nous,
  8. Afin de nous rendre comme des
  9. Voici l’incarnation, la crucifixion et la résurrection.
  10. Grâce à ce processus, nous, les grains de sable, ont été faits en perles précieuses.

 

Pierres précieuses

La fondation et le mur construit avec des pierres précieuses signifient les saints transformés par l’Esprit sanctifiant (Apoc 21:19-20, 18a, 11b). « 19  Les fondements de la muraille de la ville étaient ornés de pierres précieuses de toute espèce: le premier fondement était de jaspe, le second de saphir, le troisième de calcédoine, le quatrième d’émeraude,20  le cinquième de sardonyx, le sixième de sardoine, le septième de chrysolithe, le huitième de béryl, le neuvième de topaze, le dixième de chrysoprase, le onzième d’hyacinthe, le douzième d’améthyste. 18  La muraille était construite en jaspe, et la ville était d’or pur, semblable à du verre pur. 11  21-10 ayant la gloire de Dieu. 21-11 Son éclat était semblable à celui d’une pierre très précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal.»

  1. Nous sommes faits de poussière,
  2. mais nous avons été régénérés en pierre
  3. et transformé en pierres précieuses.
  4. La poussière, régénérée en pierre
  5. et transformé en pierre précieuse,
  6. est qualifiée pour être utilisé comme matériau de construction de Dieu.

 

La longueur, la largeur et la hauteur de la ville

La longueur, la largeur et la hauteur de la ville sont égaux, tout comme le Saint des Saints de l’Ancien Testament avait trois dimensions égales (1 Rois 6:20). « 20  Le sanctuaire avait vingt coudées de longueur, vingt coudées de largeur, et vingt coudées de hauteur. Salomon le couvrit d’or pur. Il fit devant le sanctuaire un autel de bois de cèdre et le couvrit d’or.»

  1. La mesure il y a vingt coudées de long, vingt coudées de large et vingt coudées de haut.
  2. C’est le Saint des Saints dans le type du temple.
  3. Le Saint des Saints dans le tabernacle est de dix coudées de dix coudées de dix coudées (Exo. 26:2-8). « 2 La longueur d’un tapis sera de vingt-huit coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées; la mesure sera la même pour tous les tapis.3  Cinq de ces tapis seront joints ensemble; les cinq autres seront aussi joints ensemble.4  Tu feras des lacets bleus au bord du tapis terminant le premier assemblage; et tu feras de même au bord du tapis terminant le second assemblage.5  Tu mettras cinquante lacets au premier tapis, et tu mettras cinquante lacets au bord du tapis terminant le second assemblage; ces lacets se correspondront les uns aux autres.6  Tu feras cinquante agrafes d’or, et tu joindras les tapis l’un à l’autre avec les agrafes. Et le tabernacle formera un tout.7 ¶  Tu feras des tapis de poil de chèvre, pour servir de tente sur le tabernacle; tu feras onze de ces tapis.8  La longueur d’un tapis sera de trente coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées; la mesure sera la même pour les onze tapis.»
  4. Dans les deux cas, les trois dimensions sont égales.
  5. Le principe est que ce bâtiment de trois dimensions égales signifie le Saint des Saints, qui est le lieu même où Dieu habite (Apoc . 21:16). « 16 La ville avait la forme d’un carré, et sa longueur était égale à sa largeur. Il mesura la ville avec le roseau, et trouva douze mille stades; la longueur, la largeur et la hauteur en étaient égales.»
  6. La ville entière, est donc le lieu même de la demeure de Dieu.

Aucun temple

Jean dit qu’il a vu « pas de temple dans la vile ou la montagne, ou le Seigneur Dieu tout-puissant et l’Agneau» Apoc (21,22). «20  le cinquième de sardonyx, le sixième de sardoine, le septième de chrysolithe, le huitième de béryl, le neuvième de topaze, le dixième de chrysoprase, le onzième d’hyacinthe, le douzième d’améthyste.21  Les douze portes étaient douze perles; chaque porte était d’une seule perle. La place de la ville était d’or pur, comme du verre transparent. »

  • Ceci indique que toute la ville est le temple.
  • Il y a d’abord le tabernacle dans
  • Puis, après avoir saisi les bonnes terres,
  • les enfants d’Israël ont construit un temple, qui a remplacé le tabernacle.
  • Même avant que le temple a été construit, dans 1 Samuel 3:3 « 3 la lampe de Dieu n’était pas encore éteinte, et Samuel était couché dans le temple de l’Eternel, où était l’arche de Dieu.» le tabernacle a été appelé le temple.
  • Cela signifie que le tabernacle et le temple font référence à une chose.
  • On peut être démonté et déplacé d’un endroit dans le désert,
  • Et l’autre avait un endroit installé dans la bonne terre comme un bâtiment permanent.
  • La ville sainte est appelée le tabernacle.

 

  1. Dans l’Ancien Testament le temple était dans la ville de Jérusalem,
  2. mais dans Apocalypse 21 et 22 toute la ville est le tabernacle et le temple.
  3. Ce temple n’est pas seulement la demeure de Dieu, mais aussi le lieu d’habitation de tous ses serviteurs qui ont bien servit.
  4. A cette époque, tous les saints seront prêtres un sacerdoce éternel.
  5. Nous le servons tous Apoc 21 (22,3). «22  Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau.3  Il n’y aura plus d’anathème. Le trône de Dieu et de l’agneau sera dans la ville; ses serviteurs le serviront»
  6. Notre lieu d’habitation, alors, sera aussi le temple.
  7. La Nouvelle Jérusalem est un grand temple où Dieu et Son habitent racheté ensemble.

La gloire de Dieu comme la lumière et l’Agneau que la lampe

«La gloire de Dieu, il éclairait, et sa lampe est l’Agneau» « 23  La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau.» (Apoc. 21:23).

«Ils n’ont pas besoin de la lumière d’une lampe et la lumière du soleil, pour le Seigneur Dieu les éclaire » Apoc (22:5). «5  Il n’y aura plus de nuit; et ils n’auront besoin ni de lampe ni de lumière, parce que le Seigneur Dieu les éclairera. Et ils régneront aux siècles des siècles. »

  • La gloire de Dieu comme la lumière
  • et de l’Agneau comme lampe de signifier que Dieu dans le Christ est la lumière de la Nouvelle Jérusalem dans l’éternité.
  • Dans la nouvelle ville il n’y a pas besoin du soleil,
  • la lumière naturelle,
  • ni d’un feu par l’homme parce que Dieu lui-même sera la lumière et le Christ sera la lampe, brillant à Dieu d’éclairer toute la ville.
  • Cela signifie que Dieu dans le Christ est tout dans la Nouvelle Jérusalem.

Le trône de Dieu et de l’Agneau

  • Le trône de Dieu et de l’Agneau est le centre administratif de la ville.
  • Sous le trône la rivière d’eau de la vie sort dans le milieu de la rue, avec l’arbre de vie comme une culture de la vigne le long de ses deux côtés Apoc (22:1-2). «1 ¶ Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau.2  Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. »
  1. La rue est une spirale,
  2. et la rivière est dans la rue.
  3. Depuis l’arbre de vie se développe le long des deux côtés de la rivière. Un arbre sur pied jusqu’à ne pouvait pas se développer sur deux côtés. Il doit donc être une vigne, de plus en plus en spirale le long de la rue.
  4. Jean 15 parle de la vigne (v. 1). « 1 ¶ Je suis le vrai cep, et mon Père est le vigneron.»
  5. Jésus est la vigne, qui est l’arbre de vie.
  • Dans un poste de radio a diffusé d’un enseignant de la Bible a été interrogé sur l’arbre de vie. Il a dit que l’arbre de vie était fini. Ceci est incorrect.

L’arbre de vie existe aujourd’hui, et elle le restera toujours.

  • Dans Apocalypse 2:7 le Seigneur Jésus a dit que pour celui qui vaincra, il « 7 Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.» « je donnerai à manger de l’arbre de vie,»
  • Même aujourd’hui, cette promesse se réalise.
  • L’arbre de vie que nous mangeons est Jésus (Jean 6:57). «57 Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. »
  • Le Seigneur Jésus nous a dit, d’une part, qu’il est le pain de vie ( jean 6:48), «48 Je suis le pain de vie. »
  • caractérisée par la manne.
  • Puis, d’autre part, Il nous a dit dans Jean 15 qu’il est la vigne et jean 14.6 « 6  Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie.» qu’Il est la vie.
  • Comme l’arbre de la vigne et la vie, il est l’arbre de vie.
  • L’arbre de vie dans Genèse 2:9 « » signifie Christ.
  • Il est venu à nous comme la réalité dans Jean 14 et 15.
  • Encore aujourd’hui, il est l’arbre de vie dont on peut manger.
  1. L’arbre de vie comme une culture de la vigne le long des deux côtés de la rivière signifie que Dieu,
  2. dans l’Agneau est le centre de la Nouvelle Jérusalem
  3. fournit sa vie divine
  4. nourrir et donne de la satisfaction.
  5. La rue, où la rivière d’eau de la vie coule,
  6. Qui descend du haut de la montagne en spirale pour atteindre tous les douze portes sur les quatre côtés de la ville pour sa bourse (Apoc 22:1-2). «1 ¶ Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau.2  Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. »
  7. La rue est pour la communication,
  8. la communication est pour la bourse.
  9. Première Jean 1:1 et 3 « 1 ¶ Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché, concernant la parole de vie,3  ce que nous avons vu et entendu, nous vous l’annonçons, à vous aussi, afin que vous aussi vous soyez en communion avec nous. Or, notre communion est avec le Père et avec son Fils Jésus-Christ.»
  10. nous montre que, sur la vie divine est la communion divine.
  11. La rue, la rivière, et l’arbre de vie sont pour la bourse.
  12. Aujourd’hui, dans la récupération du Seigneur, nous sommes dans cette communion, qui est dans la rue avec la rivière qui coule et la plantation d’arbres.

 

L’épouse, la femme de l’Agneau

La consommation finale est l’épouse, l’épouse de l’Agneau Apoc (21 ,2, 9). «2  Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. 9 ¶  Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m’adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau.»

  • La ville entière est une sainte femme.
  • Dans l’Evangile de Jean, à un moment où les disciples de Jean étaient jaloux de Jésus, Jean a dit: «Celui qui a l’épouse est l’époux» (Jean 3:26-29). « 26 Ils vinrent trouver Jean, et lui dirent: Rabbi, celui qui était avec toi au delà du Jourdain, et à qui tu as rendu témoignage, voici, il baptise, et tous vont à lui.27  Jean répondit: Un homme ne peut recevoir que ce qui lui a été donné du ciel.28  Vous-mêmes m’êtes témoins que j’ai dit: Je ne suis pas le Christ, mais j’ai été envoyé devant lui.29  Celui à qui appartient l’épouse, c’est l’époux; mais l’ami de l’époux, qui se tient là et qui l’entend, éprouve une grande joie à cause de la voix de l’époux: aussi cette joie, qui est la mienne, est parfaite.»
  • Comme l’ami de l’Époux, Jean était content pour ses disciples de le quitter et aller à Jésus, parce qu’il était l’époux.
  • La Régénération dans Jean 3 est pour la production de la mariée.

 

  • Consommer, nous serons une femme d’entreprise pour l’éternité (Apoc. 21:2). «2 Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. »
  • Le mâle unique pour l’éternité est notre Dieu.
  • Notre Rédempteur, notre Seigneur.
  • Nous serons une femme d’entreprise à l’égaler.
  • Finalement, alors, ce qui en sort par le double travail de Dieu,
  • la création et le renforcement, est un couple.
  • Dieu est marié à l’homme, et l’homme est marié à Dieu.
  • À la fin des soixante-six livres de la Bible est l’Apocalypse 22:17, qui dit: «L’Esprit et l’Epouse disent … »
  • La conclusion de la Bible, c’est qu’un couple dit.
  1. Cette mariée qui correspond à l’Esprit est la consommation finale de tous les rachetés,
  2. régénérée,
  3. transformée,
  4. et les hommes tripartites glorifiés.

L’Esprit est l’Esprit tout-inclus que la consommation finale du Dieu Un et Trinité. L’Esprit est le Dieu Un et Trinité qui nous parviennent,

  1. Il a passé à travers les processus de l’incarnation,
  2. la vie de l’homme,
  3. la crucifixion,
  4. la résurrection
  5. et l’ascension.
  • Aujourd’hui, notre Dieu est un Dieu transformés.
  • Au commencement était le Verbe, et le Verbe était Dieu, et ce Verbe s’est fait chair. L’Incarnation est un processus.
  • Ce Jésus incarné a vécu sur la terre dans la maison d’un charpentier.
  • Après trente-trois ans et demi, il a été conduit comme un agneau à l’abattoir,
  • et il a été abattu sur la croix.
  • Ce fut aussi un processus.
  • Il est allé aux enfers (Actes 2:27; «27 Car tu n’abandonneras pas mon âme dans le séjour des morts, Et tu ne permettras pas que ton Saint voie la corruption. » 4:9), «9  Or, que signifie: Il est monté, sinon qu’il est aussi descendu dans les régions inférieures de la terre? »
  • et il entra dans la résurrection.
  • toutes ces étapes sont des processus, il les a traversés.
  • Aujourd’hui, Dieu ne peut pas être le même comme il était avant l’incarnation.
  • Croyez-vous que Dieu est le même comme il était avant l’incarnation?

Hébreux 13:8 dit: «8  Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.»

Si vous dites que, depuis sa résurrection, il est le même hier, aujourd’hui et pour toujours, je suis d’accord avec vous, mais si vous dites que ce verset est vrai de Jésus avant l’incarnation, je ne suis pas d’accord.

Il n’a eu que la chair avant son incarnation.

  1. Grâce à tous ces processus Dieu est devenu
  2. notre Rédempteur,
  3. notre Sauveur
  4. et notre vie.
  5. Il est même devenu les richesses abondantes de l’Esprit de vie en nous aujourd’hui.

Ainsi, à l’issue de la Bible est la consommation des traités Dieu un et trinité, tandis que la femme est l’agrégat et la consommation de tous les rachetés, régénérée, transformée, et les hommes tripartite glorifié.

Alléluia!

Le Dieu Un et Trinité épouse l’homme tripartite.

Voici un couple éternel exprimant le Dieu Un et Trinité pour l’éternité. L’homme dans l’éternité tripartite pourra profiter de cette richesse de Dieu trinitaire.

 

  1. Nous avons été choisis et prédestinés.
  2. Et nous avons été appelés,
  3. sauvé,
  4. et régénérée.
  5. Maintenant, nous sommes transformés comme des matériaux précieux pour que nous puissions être édifiés une maison spirituelle au service de Dieu
  6. et d’être le Corps du Christ pour l’exprimer.
  7. Tel est notre objectif.
  8. Nous sommes les enfants de Dieu,
  9. se transforme afin que nous puissions être construit comme une maison pour servir Dieu et un corps pour exprimer Christ.

église chrétienne évangélique morestel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre × 2 =