PRINCIPE DE BASE SUR LA REVELATION DE LA SAINTE PAROLE – LA RÉDEMPTION DE CHRIST

LA REDEMPTION DE CHRIST

CHAPITRE DEUX DU LIVRE 22

 

  1. Dieu a créé les cieux et la terre avec l’homme à la tête et au centre.
  2. Puis l’homme est tombé.
  3. Aux yeux de Dieu, la chute de l’homme a mis en cause toute la création.
  4. Pour profiter « continuer son plan » de cette création déchue Dieu est venu dans le Fils.

Le Rachat n’était pas une réflexion après coup. Il a été pré-ordonné par Dieu. Première Pierre 1:19-20 nous dit  « 19  mais par le sang précieux de Christ, comme d’un agneau sans défaut et sans tache,20  prédestiné avant la fondation du monde, et manifesté à la fin des temps, à cause de vous,» que le Rédempteur, le Christ, a été prédestiner par Dieu avant la fondation du monde.

  • Dans ce verset, le « monde » se réfère à l’univers entier. Avant la fondation de l’univers, Dieu savait que l’homme aller chuter. Ainsi, Dieu a prédestiné le Fils, le Christ, à être le Rédempteur.
  • Nous pouvons voir de ce que la rédemption de Dieu n’est pas accidentelle.

En outre, l’Apocalypse 13:8 dit  «Et tous les habitants de la terre l’adoreront, ceux dont le nom n’a pas été écrit dès la fondation du monde dans le livre de vie de l’agneau qui a été immolé. »

  • De la création au moment venu à l’existence, aux yeux de Dieu, le Christ, comme Agneau ordonné par Dieu, a été tué. A nos yeux, le Christ a été crucifié moins de deux mille ans auparavant. Mais en vue de Dieu, il a été immolé dès la création jour est venu à l’existence, car Dieu a connus d’avance que sa création serait à l’automne.

Ces versets montrent que la rédemption de Dieu n’était pas une réflexion après coup, mais plutôt quelque chose d’ordonné, planifié et préparé par Dieu dans l’éternité passée.

Comment devrions-nous chérir ce fait sur le rachat dont nous jouissons dans le Christ!

 

Dieu s’est incarné

  • La première étape dans l’accomplissement de la rédemption de Dieu était l’incarnation.
  • Il a été une chose merveilleuse de Dieu à entrer en l’homme
  • et d’être né de l’humanité par une vierge.
  • Notre Dieu est devenu un homme!
  • Dans la création il fut le créateur. Mais s’il a créé toutes choses, il n’est pas entrer dans l’une des choses qu’il a créées.
  • Même en créant l’homme, il ne respirait le souffle de la vie en lui (Genèse 2:7). «7 L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant. »
  • Il était encore hors de l’homme.
  • Son souffle, était en fonction dans Job 33:4, « 4 L’esprit de Dieu m’a créé, Et le souffle du Tout-Puissant m’anime.» et a donné la vie de l’homme, mais lui-même n’était pas en l’homme.
  • Jusqu’à l’incarnation, il a été séparé de l’homme.
  • Mais avec l’incarnation en Personne, il est entré en l’homme. Il a été conçu et est ensuite restée dans le ventre de la Vierge pendant neuf mois, après laquelle il était né.

La Parole se faisant chair

Selon Jean 1:14, « 14  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.» il est devenu non seulement un homme, il « s’est fait chair. » La chair dans ce verset se réfère à l’homme après la chute.

  1. L’homme dans la Genèse 1 et 2 n’était pas tombé,
  2. Mais après la Genèse 3, il était. Le mot chair, se référant à l’homme après la chute, porte toujours une dénotation négative.
  3. Devant Dieu aucunes œuvres ne peuvent être justifiées (Rom. 3:20). « 20  Car nul ne sera justifié devant lui par les oeuvres de la loi, puisque c’est par la loi que vient la connaissance du péché.»
  4. La chair se réfère à l’homme déchu,
  5. et le Christ comme le Fils de Dieu s’est fait homme.
  6. Il s’est fait chair.

À l’image de la chair du péché

  • Je ne veux pas dire qu’il est devenu un pécheur.
  • La Bible est très prudente à ce sujet.
  • Si la Bible ne contenait que Jean 1:14, « 14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.» on peut penser qu’il est devenu un pécheur.
  • Mais la Bible contient aussi Romains 8:3, qui dit «3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, » que Dieu a envoyé son Fils «son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, » »

 

  • Christ s’est fait chair, mais il était seulement « à la ressemblance » « une chair semblable à celle du péché,» de la chair du péché.
  1. Il n’y avait pas de péché dans sa chair.
  2. Il avait seulement la ressemblance,
  3. et pas la nature pécheresse, de la chair.

Paul a composé cette phrase de trois mots:

  1. la ressemblance,
  2. la chair
  3. et le péché.
  4. Louez le Seigneur
  5. l’Écriture ajoute: «à la ressemblance», indiquant que dans la nature humaine du Christ, il n’y avait pas de péché, même si cette nature ne porte que la ressemblance, l’apparence, de la chair du péché.
  6. Par ailleurs, Paul ne dit pas que Dieu a envoyé son Fils dans la ressemblance de la chair et s’arrêter là. Il ajoute: «du péché».
  7. La Ressemblance indique fortement que l’humanité du Christ n’a pas péché, mais encore que son humanité était en quelque sorte lié au péché.

Dans un autre verset, 2 Corinthiens 5:21, «21  Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. » Paul dit que le Christ «n’a pas connu le péché. »

Cela signifie qu’il n’avait pas de péché.

Pourtant, 2 Corinthiens 5:21 dit «21  Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. » aussi que celui-ci qui n’avaient pas péché a été fait péché par Dieu.

  • Notre mentalité ne peut pas comprendre cela.

Si les Ecritures n’ont pas été écrites de cette façon, il semble que quelque hérétique puisse dire que le Christ a été fait pécher, mais le Christ a été fait pécher pour nous comme substitut intégral.

Si cela n’était pas arrivé, nous ne pouvions pas pu être sauvée. ««21  Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. » Celui que Dieu a fait péché ne connaissait pas le péché.

  • Cette question figure dans l’Ancien Testament dans le type de serpent d’airain, décrit en No 21. «No 21:9 Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie. » Lorsque les enfants d’Israël ont péché contre Dieu, ils ont été mordus par des serpents et mouraient. Moïse regarda à Dieu pour eux, et Dieu lui dit de faire un serpent d’airain et élevez-le sur une perche.
  • Celui qui regardait le serpent de cuivre vivrait, (vv. 6-9). «6 Alors l’Eternel envoya contre le peuple des serpents brûlants; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël.7  Le peuple vint à Moïse, et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Eternel et contre toi. Prie l’Eternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple.8  L’Eternel dit à Moïse: Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie.9  Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie. »

 

  1. Puis, en Jean 3, le Seigneur Jésus a parlé à Nicodème sur la régénération. Nicodème était un enseignant de la Bible (v. 10) « 10 Jésus lui répondit: Tu es le docteur d’Israël, et tu ne sais pas ces choses!» et a enseigné l’Ancien Testament, en particulier le Pentateuque. «4  Nicodème lui dit: Comment un homme peut-il naître quand il est vieux? Peut-il rentrer dans le sein de sa mère et naître? » (V. 4). Le Seigneur a laissé entendre que s’il pouvait retourner dans le ventre de sa mère et naître de nouveau, il serait encore dans la chair: «Ce qui est né de la chair est chair» (v. 6). « 6  Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit.»
  2. Pour renaître n’est pas d’être né une deuxième fois de la chair, mais d’être né de l ‘Esprit. « Ce qui est né de l’Esprit est esprit» (v. 6).
  3. Nicodème se demande comment ces choses peuvent-elle-être. Alors le Seigneur Jésus lui dit d’un ton pour convaincre, «Tu es le docteur d’Israël, et tu ne sais pas ces choses!» (V. 10).
  4. Il a ensuite évoqué à Nicodème l’enregistrement de nombres 21: «6  Alors l’Eternel envoya contre le peuple des serpents brûlants; ils mordirent le peuple, et il mourut beaucoup de gens en Israël.7  Le peuple vint à Moïse, et dit: Nous avons péché, car nous avons parlé contre l’Eternel et contre toi. Prie l’Eternel, afin qu’il éloigne de nous ces serpents. Moïse pria pour le peuple.8  L’Eternel dit à Moïse: Fais-toi un serpent brûlant, et place-le sur une perche; quiconque aura été mordu, et le regardera, conservera la vie.9  Moïse fit un serpent d’airain, et le plaça sur une perche; et quiconque avait été mordu par un serpent, et regardait le serpent d’airain, conservait la vie. » « Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, même il faut que le Fils de l’homme soit élevé, afin que quiconque croit en Lui ait la vie éternelle» (v.6-9).
  • Ce portrait montre clairement que le serpent d’airain n’est que l’apparence, la ressemblance, du serpent, mais pas sa nature toxique.
  • Cela correspond à la parole de Paul « à la ressemblance de la chair du péché. »

 

Quand le Christ mort sur la croix, Il n’était pas seulement un agneau dans les yeux de Dieu, mais aussi un serpent.

  1. Un agneau
  2. un serpent.
  3. Ces deux aspects du Christ sont en
  4. Jean 1:29 se réfère à l’Agneau de Dieu « 29 ¶ Le lendemain, il vit Jésus venant à lui, et il dit: Voici l’Agneau de Dieu, qui ôte le péché du monde.»,
  5. et Jean 3:14 se réfère au Fils de l’homme, «16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. »
  6. Le Christ, élevé comme le serpent d’airain dans le désert.
  7. Quand le Christ, notre Rédempteur, était sur la croix,
  8. d’une part, il était l’Agneau de Dieu pour ôter nos péchés;
  9. d’autre part, il était aussi un serpent.

La sainte Parole ne nous dit que lorsque le Christ est mort sur la croix, aux yeux de Dieu, il était comme un serpent d’airain. J’insiste sur ce point car nous avons besoin de savoir quel type de la rédemption du Seigneur Jésus a accompli pour nous.

  1. Pour mener à bien un rachat intégral,
  2. lui,
  3. le Fils de Dieu s’est fait chair.
  • Le Verbe s’est incarné.
  • Jean, cependant, n’a pas dit que le Verbe s’est fait homme, il dit: «Le Verbe s’est fait chair. »
  • Au moment de l’incarnation, la chair est un terme négatif.
  • Mais nous devons être prudents en disant cela. Un serpent est certainement négatif, mais ce serpent est un serpent d’airain. Il ne supporte que l’apparence d’un serpent, il n’a pas sa nature.
  • Pensez-vous que lorsque le Christ a été fait péché Il avait une nature pécheresse?
  • Absolument pas!
  • C’est pourquoi Paul qualifie sa parole en disant: «Qui n’a pas connu le péché. »
  • Même s’il a été fait pécher par Dieu, il n’avait pas de péché en lui et il ne connaissait pas le péché.
  • Notre Seigneur est un merveilleux Rédempteur.
  • La Bible nous dit que Dieu est devenu un homme à la ressemblance de la chair déchue et pécheresse.

Le Partage de sang de l’homme et de la chair

  1. L’Incarnation a aussi un côté positif.
  2. Il a apporté Dieu dans l’homme.
  3. Il fait de Dieu et un seul homme.
  4. Près de deux mille ans auparavant il y avait un homme sur cette terre qui était une combinaison de Dieu et l’homme.
  • Jésus-Christ était juste un homme?
  • Était-il Dieu juste?
  1. Il était à la fois Dieu et l’homme.

De nombreux enseignants  de la Bible l’appellent le Dieu-homme. Il n’était pas seulement un homme de Dieu, mais un Dieu-homme. Il a été complète Dieu et un homme parfait.

Selon la véritable révélation de la Bible, dans une telle incarnation ni la nature de Dieu, ni la nature de l’homme était perdu, et  n’y a pas de troisième nature  qui a été produite. Christ est un Dieu-homme à la fois la nature divine et la nature de l’homme, chaque partie existante est distincte.

Notre Rédempteur est un homme-Dieu.

  1. Par son Incarnation,
  2. pour l’accomplissement de la rédemption,
  3. Il,
  4. comme le vrai Dieu,
  5. a pris cette mesure de se faire un avec l’homme.

 

Il a participé dans le sang de l’homme et de la chair. Hébreux 2:14 nous dit: «14 ¶  Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, » Puisque donc les enfants ont mangé de la chair et de sang, il s’est également partagé de la même manière dans le même. « 22  Et presque tout, d’après la loi, est purifié avec du sang, et sans effusion de sang il n’y a pas de pardon.»(Hébreux 9:22).

  • En tant qu’êtres humains, nous avons besoin de sang humain pour se laver de nos péchés.
  • Parce que notre Rédempteur partageait le sang de l’homme, il aurait versé son sang pour nos péchés.

 

Toujours avec le Père

  • Quand le Fils de Dieu s’est incarné, il ne quittait pas le Père qui est dans les cieux. Bien qu’il y a plusieurs années, je découvre peu à peu par l’étude de la Parole que le Fils et le Père ne peut être séparé.
  • Ils sont distincts mais non séparés.
  • Le Fils lui-même nous dit clairement qu’il est venu au nom du Père (Jean 5:43) «43 Je suis venu au nom de mon Père, et vous ne me recevez pas; si un autre vient en son propre nom, vous le recevrez. »
  • et que le Père était avec lui tout le temps (Jean 16:32). « 32 Voici, l’heure vient, et elle est déjà venue, où vous serez dispersés chacun de son côté, et où vous me laisserez seul; mais je ne suis pas seul, car le Père est avec moi.»
  • Lui et le Père nous sommes un (Jean 10:30; «30 Moi et le Père nous sommes un. » jean 17:22). «22  Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, – »

En tant que chrétiens, nous croyons qu’il y a un seul Dieu.

  • Croire en le trithéisme, qu’il y a trois Dieux, est une grande hérésie.
  • Nous avons un seul Dieu, mais notre Dieu est Un et Trinité. Il est trois dans sa divinité: le Père, le Fils et l’Esprit. Pourtant, il y a un seul Dieu. Nous n’avons aucun moyen de concilier cette approche. Cependant, nous savons le fait révélé que notre Dieu est un et trinité, qu’il est de trois et un.
  1. Le plan de Dieu est essentiellement l’œuvre du Père,
  2. Sa rédemption est principalement l’œuvre du Fils,
  3. et son application est principalement l’œuvre de l’Esprit.
  4. Le Père a prévu,
  5. le Fils a rachetées,
  6. et l’Esprit s’applique.
  • Les trois sont distincts mais non séparés.
  1. Lorsque le Fils est venu,
  2. le père vint avec lui.
  3. Quand l’Esprit est venu,
  4. le Fils et le Père est venu (Jean 14:17, 23). «17 l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. 23  Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. »
  5. Nous ne croyons pas au modalisme,
  6. une hérésie qui dit que lorsque le Fils est venu,
  7. le Père était plus,
  8. et puis quand l’Esprit est venu,
  9. le Fils était terminé.
  10. Nous croyons que Dieu est trois et un, le Père, le Fils et l’Esprit comme un Dieu qui coexistent et cohabite de toute éternité dans l’éternité.

LA CRUCIFIXION

  1. L’incarnation a été merveilleuse,
  2. et la crucifixion est merveilleuse.
  3. Nous n’avons pas de mots humains pour expliquer l’Incarnation dans son intégralité;
  4. nous ne pouvons pas expliquer entièrement le fait de la mort du Christ.

Portant nos péchés

Sur la croix, Christ a porté nos péchés.

  1. Trois versets sont très clairs à ce sujet:
  2. 1 Pierre 2:24, «24 lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. »
  3. 1 Corinthiens 15:3, «3 Je vous ai enseigné avant tout, comme je l’avais aussi reçu, que Christ est mort pour nos péchés, selon les Ecritures; »
  4. et Hébreux 9:28. « 28 de même Christ, qui s’est offert une seule fois pour porter les péchés de plusieurs, apparaîtra sans péché une seconde fois à ceux qui l’attendent pour leur salut.»
  5. Ces versets disent tous que le Christ a porté nos péchés.
  6. Selon Esaïe 53:6, «6 Nous étions tous errants comme des brebis, Chacun suivait sa propre voie; Et l’Eternel a fait retomber sur lui l’iniquité de nous tous. » où le Christ était sur la croix, Dieu a pris tous nos péchés et de les mettre sur cet Agneau de Dieu.

Si vous lisez les quatre Evangiles concernant la mort du Christ, vous verrez qu’il a été crucifié à neuf heures du matin, la troisième heure (Marc 15:25), «25  C’était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. » jusqu’à trois heures de l’après-midi, la neuvième heure (Marc 15:33; «33 ¶  La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure. » Matt. 27:46). «46  Et vers la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte: Eli, Eli, lama sabachthani? c’est-à-dire: Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné? »

  1. Au milieu de ces six heures, il était midi, la sixième heure (Marc 15:33).«33 ¶ La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu’à la neuvième heure.»
  2. Le midi divisé ces six heures en deux périodes de trois heures chacune.
  3. la persécution de l’homme a eu lieu dans les trois premières heures.
  4. L’homme cloué sur la croix, se moquaient de lui, et affligé de toutes les manières possibles.
  5. Puis au cours des trois dernières heures Dieu est venu à se prononcer sur lui (Ésaïe 53:10). «10 ¶ Il a plu à l’Eternel de le briser par la souffrance… Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours; Et l’oeuvre de l’Eternel prospérera entre ses mains. »
  6. Ceci est indiqué par l’obscurité qui est venu sur la terre entière à midi. Dieu a mis tous les péchés de l’humanité de Lui.

 

Fait péché pour nous

  1. Au cours des trois dernières heures, aux yeux de Dieu le Christ a été fait pécher.
  2. Il était alors sur la croix que Dieu a condamné le péché dans la chair du Christ.
  3. Romains 8:3 «3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, » dit que Dieu, en envoyant son propre Fils dans la ressemblance de la chair du péché (comme le serpent d’airain, sous la forme d’un péché le serpent- d’airain Jean 3:14), a condamné dans la chair.
  4. La chair a été condamnée.
  5. La chair a été jugée sur la croix.
  6. Non seulement le Christ porte nos péchés,
  7. Il a été fait péché pour nous (2 Cor. 5:21) «21 Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. »
  8. et a été jugé par Dieu une fois pour toutes.

Avec notre vieil homme et la  veille création entière

En outre, lorsque le Christ a été crucifié, tous les croyants ont été crucifiés avec Lui (Galates 2:20). «20  J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »

  1. Quand il s’est incarné, Il nous a pris sur lui.
  2. Il a mis sur le sang et la chair.
  3. Aussi, quand il a été crucifié, nous avons été crucifiés avec Lui.
  4. Du point de vue de Dieu, avant notre naissance nous avons été crucifiés en Christ.
  5. Quand le Christ a été crucifié, non seulement nos péchés ont été traitées et non seulement notre péché traitées; nous furent crucifiés.
  6. Ainsi, les Romains 6:6 dit: «Notre vieil homme a été crucifié avec lui.» «6 sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; »
  7. En outre, la création tout entière a aussi été crucifiée.
  8. Lorsque le Christ est mort, le voile du temple se déchira de haut en bas (Matth. 27:51). «51 Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, »
  9. De haut en bas indique que ce n’était pas par la faute de l’homme,
  10. mais Dieu qui le fait par le haut. louer Dieu que ce voile  se déchire en deux morceaux.
  11. Sur le voile, il y avait des chérubins brodé (Exo. 26:31). «31 ¶ Tu feras un voile bleu, pourpre et cramoisi, et de fin lin retors; il sera artistement travaillé, et l’on y représentera des chérubins. »
  12. Selon Ezéchiel 1:5, « 5 Au centre encore, apparaissaient quatre animaux, dont l’aspect avait une ressemblance humaine.» 10 « 10  Quant à la figure de leurs faces, ils avaient tous une face d’homme, tous quatre une face de lion à droite, tous quatre une face de boeuf à gauche, et tous quatre une face d’aigle.» et 10:14-15, « 14  Chacun avait quatre faces; la face du premier était une face de chérubin, la face du second une face d’homme, celle du troisième une face de lion, et celle du quatrième une face d’aigle. 15  Et les chérubins s’élevèrent. C’étaient les animaux que j’avais vus près du fleuve du Kebar.»
  13. Les chérubins étaient des créatures vivantes.
  14. Les chérubins sur le voile, puis, a indiqué les créatures vivantes.
  15. Sur l’humanité du Christ ont été toutes les créatures.
  16. Quand le voile se déchira, toutes les créatures ont été crucifiées.
  17. Par cela, nous pouvons voir que la mort du Christ a été all-inclusive.
  18. Il a porté nos péchés,
  19. avec notre moi,
  20. notre vieil homme,
  21. et avec la veille création tout entière.
  • La chaire, le péché, l’homme et la création tout entière ont tous été traités sur la croix.

L’abolition de la loi  des commandements dans les ordonnances

 

  1. Dans Éphésiens 2:15, «15 2-14 l’inimitié, 2-15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix, » Paul nous dit que par sa mort sur la croix,
  2. Christ a aboli la loi des commandements dans des ordonnances.
  3. Dans l’Ancien Testament, il y avait grand nombre d’ordonnances.

 

  1. La principale était la circoncision, qui a divisé les Juifs des Gentils.
  2. Les Juifs ont même utilisé l’expression «prépuce» en se référant aux Gentils, alors qu’ils se considéraient comme la circoncision. La circoncision est donc une marque de séparation.
  3. Les Juifs et une ordonnance qui les distingue des Gentils.
  4. Ces deux ordonnances du Christ sur la croix abolie (Col. 2:14, 16).«14 il a effacé l’acte dont les ordonnances nous condamnaient et qui subsistait contre nous, et il l’a détruit en le clouant à la croix; 16 ¶  Que personne donc ne vous juge au sujet du manger ou du boire, ou au sujet d’une fête, d’une nouvelle lune, ou des sabbats:»

Les Autres ordonnances des Juifs ont été les prescriptions alimentaires.

Dans Actes 10, cependant, tandis que Pierre était en prière sur le toit, une vision vint à lui (vv. 9-16). « 9 ¶  Le lendemain, comme ils étaient en route, et qu’ils approchaient de la ville, Pierre monta sur le toit, vers la sixième heure, pour prier.10  Il eut faim, et il voulut manger. Pendant qu’on lui préparait à manger, il tomba en extase.11  Il vit le ciel ouvert, et un objet semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, qui descendait et s’abaissait vers la terre,12  et où se trouvaient tous les quadrupèdes et les reptiles de la terre et les oiseaux du ciel.13  Et une voix lui dit: Lève-toi, Pierre, tue et mange.14  Mais Pierre dit: Non, Seigneur, car je n’ai jamais rien mangé de souillé ni d’impur.15  Et pour la seconde fois la voix se fit encore entendre à lui: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé.16  Cela arriva jusqu’à trois fois; et aussitôt après, l’objet fut retiré dans le ciel.»

  • Le Seigneur dit à Pierre de manger les animaux qu’il considérait commun et impur.
  1. Ainsi, la circoncision,
  2. le sabbat,
  3. et les prescriptions alimentaires
  4. ont tous été supprimés.
  • Ces ordonnances avaient été un mur solide et élevé de séparation entre Juifs
  • et les Gentils,
  • mais maintenant il a été démoli.
  • Il n’y a plus de séparation.
  • Les Juifs et les Gentils peuvent être construits ainsi que le Corps du Christ.

 

  1. Les ordonnances ont été supprimées,
  2. mais qu’en est-il des différences entre les races,
  3. telles que la différence entre les Noirs et les Blancs?
  4. Dans les rachats complets du Christ de toutes ces différences ont également été supprimés.
  5. Il a fait disparaître tous les ennemis.
  6. Pourtant, beaucoup ne vivent pas en fonction de cela.
  7. Les Juifs gardent encore la circoncision,
  8. le sabbat, et les prescriptions alimentaires.
  9. Même les chrétiens ont encore l’inimitié.
  10. Grâce à sa mort le Christ a pris nos péchés et le péché,
  11. Il a crucifié le vieil homme, il termina avec la vieille création,
  12. et il abolit les différences entre les races.
  13. Maintenant, nous ne sommes pas nous-mêmes,
  • nous sommes en Christ.
  1. En Lui, il n’y a pas de péché.
  • En lui il n’y a pas de vielle nature et pas de ancienne création.
  1. L’église est tout simplement le Christ (1 Cor. 12:12). « 12 ¶ Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps, ainsi en est-il de Christ.»
  2. Le contenu même, le constituant, de l’Église est le Christ (Col. 3:10-11). « 10 et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé.11  Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.»
  • Dans le nouvel homme il n’y a pas le grec et aucun Juif, aucun rang social, aucune distinction raciale, pas de différences nationales, le Christ est tout et en tous (Col. 3:11). « 11 Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.»
  1. Le péché dans le Christ, le péché, le vieil homme, la vieille création, et toutes les lois sont abolies.

 

Détruisant Satan et juger le monde

 

  1. La chair a été crucifiée avec Christ.
  2. Parce que la chair est lié à Satan,
  3. en crucifiant le Christ a détruit la chair Satan.
  4. C’est pourquoi Hébreux 2:14 dit «14 ¶ Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable, » que par sa mort, il a détruit le diable.
  5. De Jean 12:31 «31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors. » nous savons que lorsque le Christ a été crucifié, il a chassé Satan, le maître du monde, et il a jugeait le monde.
  • Un exemple
  • Si vous allez vers un jeune croyant et vous demandé qui est mort sur la croix, il dirait que son Rédempteur était mort sur la croix pour les deux ses péchés et le péché.
  • Si vous êtes allé à un autre qui était plus avancé et vous lui demander qui était mort sur la croix, il dirait que le Christ est mort il y a, en gardant ses péchés, le péché, et lui-même (Galates 2:20). «20 J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi. »
  • Quelqu’un encore plus avancé dans la vie chrétienne vous direz que le Christ est mort sur la croix pour ses péchés, le péché, et lui-même avec toute la création.
  • Une quatrième catégorie de chrétiens dirais que le Christ est mort sur la croix non seulement pour leurs péchés, le péché, et eux-mêmes toute la création, mais aussi afin de détruire Satan et juger le monde.

 

Plus tard, j’ai commencé à voir qu’il y avait la nécessité de nouveaux progrès dans la réalisation de la mort du Christ,

  1. En plus
  2. que le Christ est mort sur la croix non seulement pour leurs péchés,
  3. le péché,
  4. et pour eux-mêmes
  5. et toute la création,
  6. mais aussi afin de détruire Satan
  7. et juger le monde.
  8. qui est,
  9. la suppression des ordonnances.
  10. Toutes les ordonnances-les habitudes,
  11. les coutumes, les traditions
  12. et pratiques entre la race humaine,
  13. ont été supprimés sur la croix.
  14. la crucifixion du Christ fut la fin universelle de toutes les choses négatives.
  15. Alléluia pour une telle résiliation!

Libérer la vie divine

  1. La mort du Christ n’est pas seulement une fin,
  2. mais aussi une mort libérer.
  3. Sa mort a publié la vie divine cachée en Lui (Jean 1:4). «4 En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »

Jean 12.24 dit « 24  En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.» que le grain de blé reste seul que si elle est semée dans la terre.

  • Si elle est semée dans la terre, elle meurt et se développe ensuite pour devenir de nombreuses céréales.
  • Ceci illustre la mort de libération du Christ.
  • Sa mort met fin à toutes les choses négatives,
  • il libère également la vie divine,
  • la seule chose positive dans tout l’univers.

 

Lorsque le Christ est mort, un soldat lui perça le côté et il en sortit du sang et l’eau (Jean 19:34). « 34  mais un des soldats lui perça le côté avec une lance, et aussitôt il sortit du sang et de l’eau.»

  1. Ce sont des symboles.
  2. Le Sang signifie la rédemption,
  3. et l’eau signifie la vie.

 

  1. Le Sang et l’eau sont les symboles des deux aspects de la mort du Christ.
  2. L’aspect négatif est la rédemption,
  3. et l’aspect positif est la libération de la vie divine.

Il est mort, et la vie en lui a été libéré.

  1. Par Sa mort, non seulement les flux de sang rédempteur à:
  2. la vie divine est sortie de Lui.
  3. Aujourd’hui, quand nous croyons en Lui,
  4. nous recevons le sang
  5. et on obtient l’eau de vie,
  6. c’est-à-dire la vie divine.
  7. Nous recevons la rédemption et nous obtenir la vie éternelle.

 

Ressuscité

Le troisième jour après sa mort, le Christ ressuscité. Certaines choses merveilleuses ont été réalisées par sa résurrection.

La Gloire à la vie divine

  1. Premièrement, dans sa résurrection du Christ il a été glorifié. Quand une graine est semée, elle meurt dans la terre, puis elle Quand elle fleurit, cet épanouissement est sa glorification.

Jésus a été la semence unique de la vie divine.

  1. Avant sa mort,
  2. la vie divine se cachait en lui.
  3. Son humanité était la coquille.
  4. Lorsque son humanité a été brisée sur la croix,
  5. la vie divine est sortie de son sein,
  6. et il a été glorifié dans la vie (Jean 7:39 « 39 Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié.» et Luc 24:26) «26  Ne fallait-il pas que le Christ souffrît ces choses, et qu’il entrât dans sa gloire?».
  7. Christ est entré dans la résurrection a été comme la floraison de la graine : Il a été glorifié.

Devenir le fils premier-né de Dieu avec beaucoup de frères

 

  1. Deuxièmement, dans la résurrection du Christ est né le Fils premier-né de Dieu. Pas beaucoup de chrétiens se rendre compte que la résurrection de Jésus-Christ était une naissance.
  • L’Incarnation fut sa naissance comme un homme,
  • mais la résurrection a été sa naissance à son humanité, le premier-né Fils de Dieu (Actes 13:33). «33 Dieu l’a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui. »

Christ comme le Fils de Dieu a deux aspects.

  1. Avant sa résurrection, il était le seul Fils (Jean 1:14; «14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.»  jean 3:16) « 16  Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.» ,
  2. puis à la résurrection, il est né de Dieu comme le Fils premier-né. Quand le Christ s’est incarné, Il a été mis l’humanité, mais son humanité n’était pas divine. Il a été par la mort et la résurrection que son humanité a été mise en divinité. Ainsi, (Actes 13:33). «33 Dieu l’a accomplie pour nous leurs enfants, en ressuscitant Jésus, selon ce qui est écrit dans le Psaume deuxième: Tu es mon Fils, Je t’ai engendré aujourd’hui. » nous dit que, dans sa résurrection, il est né.
  3. Le Fils unique est devenu le Fils premier-né (Rom. 8:29). « 29 ¶ Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères.»

Ephésiens 2:6 « 6  il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,»

  1. nous dit que dans la résurrection du Christ,
  2. nous,
  3. ses fidèles,
  4. ont également été ressuscité. Quand il a été crucifié, nous avons été crucifiés. Quand il est ressuscité, nous avons été ressuscités.
  5. Dans sa résurrection, il est né comme le Fils premier-né de Dieu, et nous sommes aussi de nombreux fils de Dieu. Il est devenu le premier-né, et nous sommes devenus ses nombreux frères (Jean 20:17; «17  Jésus lui dit: Ne me touche pas; car je ne suis pas encore monté vers mon Père. Mais va trouver mes frères, et dis-leur que je monte vers mon Père et votre Père, vers mon Dieu et votre Dieu. » Héb. 2:11-12). «11  Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont tous issus d’un seul. C’est pourquoi il n’a pas honte de les appeler frères,12  lorsqu’il dit: J’annoncerai ton nom à mes frères, Je te célébrerai au milieu de l’assemblée. »
  6. La Bible montre clairement que,
  7. avant notre naissance,
  8. nous avons été crucifiés avec le Christ
  9. et ressuscité avec Lui.
  10. Dans la résurrection,
  11. il est né comme le Fils premier-né de Dieu,
  12. et dans sa résurrection nous sommes aussi nés, et nous de nombreux fils de Dieu (1 Pie. 1:3). « 3 ¶  Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts,»
  • Il est devenu le premier-né parmi nous, ses frères.
  • Et nous avons le même père « DIEU »

 

Devenir l’Esprit vivifiant

  1. Troisièmement Dans la résurrection du Christ est également devenu un Esprit vivifiant (1 Cor. 15:45). «45 C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. »
  2. Ce verset dans 1 Corinthiens est l’un des versets les plus négligés dans la Bible.
  3. Dans la résurrection, l’objet de 1 Corinthiens 15,45 le Christ comme le dernier Adam, par sa mort et sa résurrection, est devenu un Esprit vivifiant.

 

  • Beaucoup de chrétiens considèrent le Christ comme leur Sauveur,
  • mais très peu le considérer comme un Esprit vivifiant.
  • Mais notre Rédempteur est l’Esprit de vie en la résurrection.
  • Par sa mort,
  • il nous a rachetés,
  • dans sa résurrection,
  • il donne se lui-même en nous comme la vie.
  • Après Sa résurrection, Il est devenu le Christ « pneuma – souffle ».
  • Le Christ « pneuma – souffle » est identique à l’Esprit.
  • C’est pourquoi 2 Corinthiens 3:17 dit, « Le Seigneur est l’Esprit. »
  • Aujourd’hui, à la résurrection du très-grand-Christ,
  • notre Rédempteur,
  • est identique à l’Esprit qui donne la vie pour nous.

Respirer dans ses fidèles

  1. Jean 20, révèle que, après sa mort et sa résurrection, Christ est revenu. Il revient d’une manière merveilleuse. Les disciples furent dans une maison avec les portes fermées, par crainte des Juifs (v. 19). «19 ¶ Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous! » .Tout à coup, Jésus se tenait là et leur dit: «La paix soit avec vous. » Il ne leur apprend rien, et il ne leur donne pas un sermon comme il le fit sur la montagne.

Il a simplement respiré en eux et leur dit: «Recevez l’Esprit Saint» (v. 22), le Souffle Saint, le Pneuma-Esprit.

  • Le Christ est apparu sans frapper à la porte parce que dans la résurrection, il est l’Esprit.
  • Il avait un corps ressuscité, qui est appelé un corps spirituel (1 Cor. 15:44 «44 il est semé corps animal, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps animal, il y a aussi un corps spirituel. » ; Jean 20:27). «27  Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois. »
  • Nous ne pouvons pas expliquer cela, mais c’est un fait révélé dans la Bible.
  • A partir du moment de sa résurrection, le Christ n’a jamais quitté les croyants.
  • Ici et là, il leur est apparu, mais il était toujours avec eux.

 

Considérons, alors, ce qui est inclus dans sa résurrection:

  1. Il a été glorifié,
  2. il devint le premier-né Fils de Dieu,
  3. faisant de nous tous ses frères,
  4. et il est devenu l’Esprit vivifiant souffle en nous pour être avec nous pour toujours (Jean 14: 16-20). «16 Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.18 ¶  Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.19  Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.20  En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. »

 

Exalté

  • Après sa résurrection, son ascension Christ a été exalté (Eph. 1:20-21). « 20 Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes,21  au-dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir.»
  • Il a été fait Seigneur et Christ (Actes 2:36), «36 Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié. »
  • et il a été donné pour être le chef sur toutes choses à l’église, qui est son corps (Eph. 1:22-23). «22 Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise,23  qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous. »  Notre Chef, le Christ, n’est pas seulement notre chef, mais le chef sur toutes choses pour nous.
  • Dans son ascension du Christ a répandu l’Esprit Saint sur tous les croyants Son (Actes 2:33). «33 Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez. »
  • Ce fut le baptême véritable de l’Esprit qui a formé le Corps du Christ (1 Cor. 12:13). « 13 Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d’un seul Esprit.»
  • Dans sa résurrection, il souffla l’Esprit Saint à ses disciples, et l’Esprit devient pour eux une respiration, puis dans son ascension Il a versé son Esprit sur ses fidèles.
  • Cela signifie que dans les croyants et sur eux il n’y avait que l’Esprit.
  • Dans l’Esprit, et sans l’Esprit.
  • Dans le remplissage était Esprit, et sans a été répandu sur l’Esprit. Cela a été accompli une fois pour toutes et il est un fait éternel à laquelle nous participons.

 

  1. L’Incarnation est un fait,
  2. et la crucifixion est un fait, y compris toutes les réalisations du Seigneur sur la croix.
  3. La Résurrection est un fait.
  • Dans sa résurrection du Christ est devenu le premier-né,
  • qui fait de nous tous ses frères,
  • et il est également devenu le vivifiant Esprit « comme un souffle » une respiration en nous.
  1. En outre, l’ascension est un fait.
  • Dans son ascension du Christ a été le chef sur toutes choses, il a été fait Seigneur et Christ, et il se versa selon que l’Esprit sur nous tous.
  • Maintenant, nous sommes en Lui.
  • Il est dans les lieux célestes, et nous le somme (Eph. 2:6). « 6 il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ,»
  • Il est en nous et sur nous, et nous sommes en Lui.
  • C’est le rachat complet du Christ.

 

 

église chrétienne évangélique  morestel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize + 17 =