LA VIE -CHAPITRE TRENTE CINQ-LA RÉSURRECTION DU CHRIST, LE BON PLAISIR DE DIEU

Le Seigneur Jésus nous a dit qu’il est la résurrection et la vie « 25  Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort;» (Jean 11:25).

  • La vie qui était en lui, contrairement à la vie que nous sommes nés avec, est une vie qui ne peut pas être résiliée.
  • Les Juifs bêtement ont cherché à le tuer afin de se débarrasser de lui (Jean 5:16« 16 C’est pourquoi les Juifs poursuivaient Jésus, parce qu’il faisait ces choses le jour du sabbat.», 18 « 18  A cause de cela, les Juifs cherchaient encore plus à le faire mourir, non seulement parce qu’il violait le sabbat, mais parce qu’il appelait Dieu son propre Père, se faisant lui-même égal à Dieu.»; 7:1), «1 ¶  Après cela, Jésus parcourait la Galilée, car il ne voulait pas séjourner en Judée, parce que les Juifs cherchaient à le faire mourir. » sans se rendre compte que la mort ne relâchent sa vie que dans la multiplication.
  • La stratégie de Satan, était l’instigateur des Juifs à tuer Jésus. Plutôt que de mettre fin à sa vie, la mort a eu l’occasion de se reproduire.
  • Considérez combien de millions de gens sont morts depuis l’époque d’Adam jusqu’à l’époque du Christ.
  • Mais pour eux la mort signifiait la fin,
  • Mais pour le Christ, il signifie la libération et la multiplication de sa vie (voir Luc 12:50 « 50 Il est un baptême dont je dois être baptisé, et combien il me tarde qu’il soit accompli!» ; Jean 12:24) «24  En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit. ».

 

LA VIE DE RÉSURRECTION ET SA PRÉCIOSITÉ

 

Vous êtes probablement au courant que trois mots grecs sont traduits pour la vie dans le Nouveau Testament.

  1. BIOS indique la durée de vie de notre corps physique ;
  2. PSUCHE, l’âme ou la vie de l’âme ;
  3. et ZOE, la vie incréée, éternelle, dont nous n’avions pas jusqu’à ce que nous ayons reçu du Seigneur Jésus.

 

 

  • La vie de zoé est dans notre esprit.
  • La présence de ces trois sortes de vie en nous nous rend compliqué
  • et est source de conflits.
  • BIOS peut se sentir fatigué, mais psuche voudrez aller à un concert à écouter de la musique.
  • Chacun s’attend à l’autre pour aller avec son sentiment.
  • Zoe propose qu’ils cessent leur désaccord et SURPASSE LES DEUX AUTRES.
  • puis le bios se reposera et psuche aura la satisfaction, pas avec de la musique, mais avec le Seigneur Jésus.

 

 

Zoé n’est pas une condition ni une chose, mais une personne, Jésus-Christ lui-même. « Celui qui a le fils a la vie [GK., zoe] » (1 Jean 5:12).

Cette vie est la vie de résurrection.

 

La Résurrection, symbolisée par l’encens (Lév. 2:15), « 15  Tu verseras de l’huile dessus, et tu y ajouteras de l’encens; c’est une offrande.» est précieuse aux yeux de Dieu.

  • Elle est plus douce encore que la Croix, dont elle ouvre la voie.

 

C’est plus cher que l’incarnation, qui a été un tel plaisir à Dieu parce qu’il est devenu un homme. La résurrection est un Dieu avec le plaisir plus que la création de l’homme et de la terre, même si ceux-ci ont été une grande joie pour lui et font l’objet de son amour.

 

  • Dans la résurrection de Christ est révélé à nous.
  • Dans la résurrection Dieu est maintenant énergisant en nous à la fois la volonté et à faire de son bon plaisir.
  • Dans la résurrection, nous devons tous être glorifiées et être les fils de Dieu dans la manifestation.
  • La conclusion ultime de la résurrection sera la nouvelle Jérusalem dans le nouveau ciel et la terre nouvelle dans l’éternité.

 

DE LA CHAIR À L’ESPRIT

 

  • Voyons comment l’Évangile de Jean nous mène à la résurrection.

 

  1. L’Evangile s’ouvre en faisant référence à Dieu comme la parole qui était à l’origine.
  2. Puis le verset 14 nous dit que «14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » « la parole devint chair. »
  3. Jean nous parle de l’éternité, où la parle était et dans le temps, où le verbe s’est fait chair. Celui-ci, qui vivait parmi nous, « pleine de grâce et de la réalité, » a été l’attraction suprême à ses disciples pour les années de trois ans et demi, qu’il était avec eux.
  4. Puis il leur a dit qu’il s’en allait (Jean 13:33 «33 Mes petits enfants, je suis pour peu de temps encore avec vous. Vous me chercherez; et, comme j’ai dit aux Juifs: Vous ne pouvez venir où je vais, je vous le dis aussi maintenant. » ; jean 14:2) «2  Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n’était pas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place.».
  5. Ce qu’il entend vraiment était qu’il serait devenu quelque chose d’autre.
  6. Il était Comme la parole,
  7. il était devenu chair. « la parole faite chair»
  8. Maintenant, il va devenir l’esprit (1 Corinthiens 15:45). « 45 C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.»

 

JEAN 3  

Même dès le troisième chapitre de Jean,

La pensée commence à passer de la chair à l’Esprit.

Nicodème est venu s’entretenir avec lui, lors de la réponse du Seigneur était, «5  Jésus répondit: En vérité, en vérité, je te le dis, si un homme ne naît d ‘eau et d’Esprit, il ne peut entrer dans le royaume de Dieu.6  Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. » (3:5-6). Nicodème pourrait interpréter le besoin d’être né à nouveau seulement en un moyen physique, mais le Seigneur dit que celui qui est né de l’Esprit est comme le vent, rendant un son mais non visibles. « 7  Ne t’étonne pas que je t’aie dit: Il faut que vous naissiez de nouveau.8  Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l’Esprit.»

Ce qui est dit ici provient du physique au spirituel.

 

JEAN 6 

Chapitre six de Jean davantage nous pointe vers l’Esprit. Le Seigneur a dit qu’il était le pain vivant.« 51  Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde.» (Jean 6:51).

Les Juifs, comme Nicodème, ont considérer ses paroles littéralement, dans un sens physique et ne pouvaient pas comprendre comment cet homme pouvait leur donner sa chair à manger.

Le Seigneur avait « exprimer des paroles dures » à ses disciples au sujet de manger sa chair et boire son sang, il a expliqué en jean 6 au verset 63, en les tournant à nouveau à l’Esprit. « 63  C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.»  Il voulait dire que ce qu’il donnait à manger n’était pas la viande de son corps physique ; que la viande, « la chair », a été d’aucune utilité.

  • Ce qui est et réserver  pour eux était lui-même comme l’Esprit.

 

JEAN 14

 

Jean 14 continue de diriger les disciples de la chair et à l’Esprit. «16  Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.18 ¶  Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.19  Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.20  En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous.» (VV. 16-20).

 

Si vous étudiez attentivement ces versets, vous verrez que « un autre consolateur » est tout simplement le Seigneur lui-même son retour comme l’Esprit de la réalité.

 

  • Il a dit, « Je vais au père » « 12 ¶ En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit en moi fera aussi les oeuvres que je fais, et il en fera de plus grandes, parce que je m’en vais au Père; » Jean 14 (v. 12)
  • et ensuite « je viens à vous » «18 ¶ Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous » Jean 14 (v. 18).
  • Celui qui allait arriver était celui qui s’était en allait !
  • Non seulement l’Esprit de la réalité « sera en vous » » Jean 14 (v. 17) «17 l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous»;
  • «20 En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous.» Jean 14 (v. 20).
  • « L’Esprit de la réalité » et «JE» se référer clairement à la personne même.

 

  • Tu te rends compte que l’Esprit est la réalité du Christ ?

 

  1. Lorsque vous avez l’Esprit, vous avez le Christ.
  2. Lorsque vous appelez sur le nom du Seigneur Jésus, l’esprit est livré.

En appelant « Seigneur Jésus », vous avez la personne de Jésus, qui est l’Esprit.

 

La vie terrestre du Seigneur a duré trente-trois ans et demi. Après cette période, il était prêt, en se soumettant à la mort et A la résurrection, afin de faire venir l’Esprit.

  • Le dernier Adam,
  • celui qui a été la parole faite chair,
  • participer en la résurrection devint un Esprit vivifiant (1 Corinthiens 15:45, GK.). « 45 C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant.

 

JEAN 20

  • Le soir du jour qu’il est ressuscité, il revint à ses disciples comme l’Esprit.
  • Bien que les disciples aient des portes fermés par crainte des Juifs,
  • Jésus apparut en quelque sorte au milieu d’eux.
  • Dans cette nouvelle forme il n’avait pas besoin d’entrer par la porte.
  • Après avoir parlé avec eux et en leur montrant ses mains et son côté, « il souffla sur eux et leur dit : recevez l’Esprit Saint » (voir Jean 20:19-23). «19 ¶ Le soir de ce jour, qui était le premier de la semaine, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étant fermées, à cause de la crainte qu’ils avaient des Juifs, Jésus vint, se présenta au milieu d’eux, et leur dit: La paix soit avec vous!20  Et quand il eut dit cela, il leur montra ses mains et son côté. Les disciples furent dans la joie en voyant le Seigneur.21  Jésus leur dit de nouveau: La paix soit avec vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.22  Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit.23  Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés; et ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. »

 

Voici le dernier Adam dans la résurrection, comme l’esprit vivifiant est insufflé dans les disciples.

 

LE-TOUT-INCLUS

 

La résurrection mentionnée dans le Nouveau Testament est celui « le tout inclus ». Il est Dieu et homme.

 

  • Alors qu’il était sur cette terre, il a vécu dans l’humanité de Dieu.
  • Puis il entra dans la mort.
  • Avec lui l’homme et toute la création on passée à travers la mort.
  • Sa mort a été tout- exclusif.
  • De même, il nous a apporté avec lui dans la résurrection.

 

  • L’arche de Noé caractérise ce processus « du tout inclusive – de la mort et de la résurrection. » Noé, sa famille et toutes les créatures dans l’arche, qui représente le Christ. L’arche et tous ceux qui étaient à l’intérieur, sont passées dans les eaux de la mort.

 

  • Lorsque l’arche s’est posé sur les montagnes d’Ararat (Genèse 8:4), « 4 ¶ Le septième mois, le dix-septième jour du mois, l’arche s’arrêta sur les montagnes d’Ararat.» tous ceux qui se trouvaient dans l’arche sont venu aussi pour se reposer.
  • Dans la typologie l’arche c’est le Christ dans la résurrection.
  • Non seulement le Christ est entré dans la résurrection.
  • Plus les tous ceux qui sont inclus en lui,
  • l’humanité
  • et toute la création
  • l’ont étaient aussi.

 

La résurrection dans lequel Christ est entré par la mort est l’Esprit « le tout compris. »

 

  • Ces mots peuvent sembler étranges, mais certains versets peuvent aider à clarifier le sens.

 

  • Quand le Seigneur a parlé des « fleuves d’eau vive » s’écoulant hors de ceux qui vinrent à lui et ont bu «37 ¶ Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.38  Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.39  Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. »(Jean 7:37-39).

 

  • Nous savons que Jésus a été glorifié lorsqu’il a été ressuscité.
  • Quel esprit est ce qui « n’était pas encore » avant la résurrection ?

 

La pommade onction décrite dans Exode 30-25 (voir aussi le livre de la vie le point huit, pp. 75-76) est une image de cet Esprit.

  1. Avant la mort et la résurrection du Christ, l’Esprit de Dieu était de type uniquement de l’huile d’olive.
  2. Mais l’huile d’olive a maintenant en elle quatre épices ajoutées, ce qui en fait un onguent composé.
  • Quels sont ces quatre épices qui ont été ajouté dans l’esprit de Dieu ?
  • Ils représentent l’humanité,
  • la mort
  • et la résurrection du Christ.
  • Cet esprit enrichi est la résurrection, la vie sans fin et indestructible.
  • Notre vie a une fin, mais la résurrection est une vie sans fin.

 

  1. Cette vie indestructible est l’Esprit tout compris,
  2. l’Esprit de Dieu,
  3. ajouté par la mort,
  4. la résurrection
  5. et de l’humanité du Christ.
  6. Cet Esprit composé est aujourd’hui le Seigneur Jésus.

 

DANS NOTRE ESPRIT

 

  • Où est-ce celui qui est la résurrection et l’esprit tout compris ?

 

  • Jésus Christ est aujourd’hui dans notre esprit (2 Timothée 4:22). « 22 Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous!»
  • Romains 8:16 dit « L’Esprit… avec notre esprit. »« 16  L’Esprit lui-même rend témoignage à notre esprit que nous sommes enfants de Dieu.»
  • L’Esprit n’est pas avec notre esprit–raisonnement-volonté ni avec notre cœur, mais avec notre esprit.
  • Cette esprit – L’Esprit un,
  • qui est la vie sans fin,
  • indestructible,
  • est dans notre esprit.

 

  • Comment pouvez-vous identifier votre esprit ?

 

  • C’est la partie de vous qui est toujours là après que vous déduisez de votre esprit,
  • vos émotions
  • et votre volonté.

 

Supposons, par exemple, que vous décidez s’il faut aller à la rencontre. Votre esprit dit non ; Il est fatigué de réunions. Vos émotions ne sont pas en faveur d’aller soit ; ils choisissent d’aller de pair avec l’esprit. Votre volonté est également en accord avec l’esprit et les émotions que vous ne devriez pas aller. Même votre cour déclare qu’il veut se reposer et rejoint les autres en votant pour rester à la maison.

Maintenant, si vous déduisez des sentiments dans votre esprit, émotions, volonté et le cœur, vous avez le sentiment qu’il est encore une autre partie de vous, jaillissant jusqu’à dire qu’elle souhaite aller et vous demandant de ne pas tenir compte de l’avis de votre esprit, les émotions, la volonté et le cœur.

C’est votre esprit !

 

  • Voici une autre illustration. Supposons qu’il y a un frère dont sa façon de faire ne vous plait pas. Vos émotions peuvent dire, « Je ne le supporte pas ». Votre raisonnement déclare: « sa manière est odieux. » Votre esprit dit: « Je n’ai aucune utilité pour une telle personne illogique. » Votre coeur dit, « moins je le vois mieux c’est. » Mais après que vous soustrait toutes ces réactions négatives, il y a toujours une partie intérieure où il est dit, « il y a quelque chose de lui que j’aime. »
  • Voyez-vous comment votre esprit se distingue de vos émotions, volonté, esprit et cœur ?

 

  • L’esprit de notre Esprit !

 

  • Voici la vie chrétienne,
  • La victoire,
  • La sanctification,
  • la présence du Seigneur
  • et tout ce qu’il est.

 

  • Romains 8:4 nous dit que nous ne devons ne pas marcher selon la chair, mais selon l’esprit.« 4  et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.»
  • L’affection avec l’Esprit est la vie et la paix (v. 6). « 6  Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix;»
  • Quand nous marchons selon cet esprit avec notre esprit, Dieu est heureux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

église chrétienne évangélique morestel-

église

église chrétienne évangélique morestel

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 − quatre =