LE BRISEMENT ET LE MINISTÈRE

LE BRISEMENT ET LE MINISTÈRE

 

 

  1. CONCERNANT UN TALENT DANS LA BIBLE

Dans la Bible qualifie-t-elle un talent (Matthieu 25: 15) ?

«15  Il donna cinq talents à l’un, deux à l’autre, et un au troisième, à chacun selon sa capacité, et il partit. 25-16 Aussitôt » Un talent se réfère au don que les croyants reçoivent par la rédemption du Seigneur.

Aujourd’hui, l’église échoue car ceux un talentueux ont échoué.

Si tous ceux qui ont un talentueux  doivent se lever, pour que l’église se manifestera, et d’autres verront ce qu’est le corps.

  • Tout le monde les racheté a au moins un talent ; personne ne peut avoir moins d’un talent.

 

  1. CONCERNANT LA COORDINATION DANS LE CORPS
  • la coordination du corps, quelque chose de spontané, ou est-il une sorte d’arrangement ?

 

  1. Le besoin d’Arrangements

A proprement parler, notre coordination avant que le Seigneur doit être quelque chose de spontané, mais le problème aujourd’hui est que les jeunes ne voient pas la question de la coordination.

  • C’est pourquoi les frères devant elles fassent certains arrangements.

Dans le livre de Timothée, Paul n’a pas laissé aucune chose pour Timothée à prendre de sa propre décision. Il exige seulement que Timothée et ceux avec lui soit obéissant.

Aujourd’hui, si nous ne faisons pas n’importe quel régime, beaucoup de gens ne peut pas se coordonner ensemble.

  1. Présentation d’aider une personne à franchir ses limites individuelles

Il y a certains avantages à être coordonné.

Tous nos jugements devant le Seigneur sont basés sur la lumière qui nous est parvenues.

  • La quantité de lumière que nous voyons détermine le montant du jugement que nous avons.
  • Pendant les premières années de leur vie chrétienne, beaucoup de gens ne vois pas beaucoup de lumière.
  • Leur travail et leur conduite ne doit pas dépasser la lumière qu’ils voient.
  • Par conséquent, leur travail et la conduite sont limités par leurs jugements et leurs jugements sont limités par la lumière qu’ils ont reçue.

 

  • À la Pentecôte, l’église est devenue un témoignage fort en un instant.

 

  • Par conséquent, l’Eglise est concernée, elle a été forte dès le premier jour. Mais selon les personnes concernées, leur condition progresse de temps en temps et sa   Si les plus jeunes accepteraient les jugements des plus anciens, ils seront en mesure de faire des choses au-delà de leur capacité et tous les services pour le Seigneur sera couvert correctement.
  • De cette façon, l’église gagnera un bénéfice.
  • Si tous les talentueux se soumettra à l’autorité, ils n’auront pas un talent seulement, mais feront un bénéfice. Il faut voir que la richesse dans l’église dépasse de loin les richesses des membres individuels.

 

  1. CONCERNANT LA SUITE DU MINISTÈRE DE L’ÂGE

Question : Comment devrait-on choisir son chemin   voir comme exemple Jonathan fils de Saül, dans l’ancien Testament (1 Sam. 14:1-46)? « 1 ¶  Un jour, Jonathan, fils de Saül, dit au jeune homme qui portait ses armes: Viens, et poussons jusqu’au poste des Philistins qui est là de l’autre côté. Et il n’en dit rien à son père.2  Saül se tenait à l’extrémité de Guibea, sous le grenadier de Migron, et le peuple qui était avec lui formait environ six cents hommes.3  Achija, fils d’Achithub, frère d’I-Kabod, fils de Phinées, fils d’Eli, sacrificateur de l’Eternel à Silo, portait l’éphod. Le peuple ne savait pas que Jonathan s’en fût allé. 4  Entre les passages par lesquels Jonathan cherchait à arriver au poste des Philistins, il y avait une dent de rocher d’un côté et une dent de rocher de l’autre côté, l’une portant le nom de Botsets et l’autre celui de Séné.5  L’une de ces dents est au nord vis-à-vis de Micmasch, et l’autre au midi vis-à-vis de Guéba.6  Jonathan dit au jeune homme qui portait ses armes: Viens, et poussons jusqu’au poste de ces incirconcis. Peut-être l’Eternel agira-t-il pour nous, car rien n’empêche l’Eternel de sauver au moyen d’un petit nombre comme d’un grand nombre.7  Celui qui portait ses armes lui répondit: Fais tout ce que tu as dans le coeur, n’écoute que ton sentiment, me voici avec toi prêt à te suivre.8  Hé bien! dit Jonathan, allons à ces gens et montrons-nous à eux.9  S’ils nous disent: Arrêtez, jusqu’à ce que nous venions à vous! nous resterons en place, et nous ne monterons point vers eux.10  Mais s’ils disent: Montez vers nous! nous monterons, car l’Eternel les livre entre nos mains. C’est là ce qui nous servira de signe.11  Ils se montrèrent tous deux au poste des Philistins, et les Philistins dirent: Voici les Hébreux qui sortent des trous où ils se sont cachés.12  Et les hommes du poste s’adressèrent ainsi à Jonathan et à celui qui portait ses armes: Montez vers nous, et nous vous ferons savoir quelque chose. Jonathan dit à celui qui portait ses armes: Monte après moi, car l’Eternel les livre entre les mains d’Israël. 13  Et Jonathan monta en s’aidant des mains et des pieds, et celui qui portait ses armes le suivit. Les Philistins tombèrent devant Jonathan, et celui qui portait ses armes donnait la mort derrière lui.14  Dans cette première défaite, Jonathan et celui qui portait ses armes tuèrent une vingtaine d’hommes, sur l’espace d’environ la moitié d’un arpent de terre.15  L’effroi se répandit au camp, dans la contrée et parmi tout le peuple; le poste et ceux qui ravageaient furent également saisis de peur; le pays fut dans l’épouvante. C’était comme une terreur de Dieu.16 ¶  Les sentinelles de Saül, qui étaient à Guibea de Benjamin, virent que la multitude se dispersait et allait de côté et d’autre.17  Alors Saül dit au peuple qui était avec lui: Comptez, je vous prie, et voyez qui s’en est allé du milieu de nous. Ils comptèrent, et voici, il manquait Jonathan et celui qui portait ses armes.18  Et Saül dit à Achija: Fais approcher l’arche de Dieu! Car en ce temps l’arche de Dieu était avec les enfants d’Israël.19  Pendant que Saül parlait au sacrificateur, le tumulte dans le camp des Philistins allait toujours croissant; et Saül dit au sacrificateur: Retire ta main!20  Puis Saül et tout le peuple qui était avec lui se rassemblèrent, et ils s’avancèrent jusqu’au lieu du combat; et voici, les Philistins tournèrent l’épée les uns contre les autres, et la confusion était extrême. 21  Il y avait parmi les Philistins, comme auparavant, des Hébreux qui étaient montés avec eux dans le camp, où ils se trouvaient disséminés, et ils se joignirent à ceux d’Israël qui étaient avec Saül et Jonathan.22  Tous les hommes d’Israël qui s’étaient cachés dans la montagne d’Ephraïm, apprenant que les Philistins fuyaient, se mirent aussi à les poursuivre dans la bataille.23  L’Eternel délivra Israël ce jour-là, et le combat se prolongea jusqu’au delà de Beth-Aven.24 ¶  La journée fut fatigante pour les hommes d’Israël. Saül avait fait jurer le peuple, en disant: Maudit soit l’homme qui prendra de la nourriture avant le soir, avant que je me sois vengé de mes ennemis! Et personne n’avait pris de nourriture.25  Tout le peuple était arrivé dans une forêt, où il y avait du miel à la surface du sol.26  Lorsque le peuple entra dans la forêt, il vit du miel qui coulait; mais nul ne porta la main à la bouche, car le peuple respectait le serment.27  Jonathan ignorait le serment que son père avait fait faire au peuple; il avança le bout du bâton qu’il avait à la main, le plongea dans un rayon de miel, et ramena la main à la bouche; et ses yeux furent éclaircis.28  Alors quelqu’un du peuple, lui adressant la parole, dit: Ton père a fait jurer le peuple, en disant: Maudit soit l’homme qui prendra de la nourriture aujourd’hui! Or le peuple était épuisé. 29  Et Jonathan dit: Mon père trouble le peuple; voyez donc comme mes yeux se sont éclaircis, parce que j’ai goûté un peu de ce miel.30  Certes, si le peuple avait aujourd’hui mangé du butin qu’il a trouvé chez ses ennemis, la défaite des Philistins n’aurait-elle pas été plus grande?31  Ils battirent ce jour-là les Philistins depuis Micmasch jusqu’à Ajalon. Le peuple était très fatigué,32  et il se jeta sur le butin. Il prit des brebis, des boeufs et des veaux, il les égorgea sur la terre, et il en mangea avec le sang.33  On le rapporta à Saül, et l’on dit: Voici, le peuple pèche contre l’Eternel, en mangeant avec le sang. Saül dit: Vous commettez une infidélité; roulez à l’instant vers moi une grande pierre.34  Puis il ajouta: Répandez-vous parmi le peuple, et dites à chacun de m’amener son boeuf ou sa brebis, et de l’égorger ici. Vous mangerez ensuite, et vous ne pécherez point contre l’Eternel, en mangeant avec le sang. Et pendant la nuit, chacun parmi le peuple amena son boeuf à la main, afin de l’égorger sur la pierre.35  Saül bâtit un autel à l’Eternel: ce fut le premier autel qu’il bâtit à l’Eternel.36 ¶  Saül dit: Descendons cette nuit après les Philistins, pillons-les jusqu’à la lumière du matin, et n’en laissons pas un de reste. Ils dirent: Fais tout ce qui te semblera bon. Alors le sacrificateur dit: Approchons-nous ici de Dieu. 37  Et Saül consulta Dieu: Descendrai-je après les Philistins? Les livreras-tu entre les mains d’Israël? Mais en ce moment il ne lui donna point de réponse.38  Saül dit: Approchez ici, vous tous chefs du peuple; recherchez et voyez comment ce péché a été commis aujourd’hui.39  Car l’Eternel, le libérateur d’Israël, est vivant! lors même que Jonathan, mon fils, en serait l’auteur, il mourrait. Et dans tout le peuple personne ne lui répondit.40  Il dit à tout Israël: Mettez-vous d’un côté; et moi et Jonathan, mon fils, nous serons de l’autre. Et le peuple dit à Saül: Fais ce qui te semblera bon.41  Saül dit à l’Eternel: Dieu d’Israël! fais connaître la vérité. Jonathan et Saül furent désignés, et le peuple fut libéré.42  Saül dit: Jetez le sort entre moi et Jonathan, mon fils. Et Jonathan fut désigné.43  Saül dit à Jonathan: Déclare-moi ce que tu as fait. Jonathan le lui déclara, et dit: J’ai goûté un peu de miel, avec le bout du bâton que j’avais à la main: me voici, je mourrai.44  Et Saül dit: Que Dieu me traite dans toute sa rigueur, si tu ne meurs pas, Jonathan!45  Le peuple dit à Saül: Quoi! Jonathan mourrait, lui qui a opéré cette grande délivrance en Israël! Loin de là! L’Eternel est vivant! il ne tombera pas à terre un cheveu de sa tête, car c’est avec Dieu qu’il a agi dans cette journée. Ainsi le peuple sauva Jonathan, et il ne mourut point.46  Saül cessa de poursuivre les Philistins, et les Philistins s’en allèrent chez eux.»

 

  1. Voir le ministère de l’âge

Dans l’ancien Testament, Salomon et David représentent le Seigneur.

  • Ces deux personnes représentant Le Ministère de deux manières distinctes. Dans l’ancien Testament, il y avait de nombreux ministères. Après Moises, les juges ont été suscités. Après cela, il y avait Salomon, les rois et les prophètes. Après que les Israélites ont été emmenés en captivité, les ustensiles ont été enlevés.
  • L’ancien Testament est rempli de différentes sortes de ministères. Dans tous les âges, il y a le ministère de cet âge. Ces ministères des âges se distinguent par les ministres. Luther était un ministre de son âge. Darby était aussi un ministre de son âge.
  • Dans tous les âges, le Seigneur a certaines choses qu’il veut accomplir. Il a son propre taux de récupération et de ses propres œuvres à faire.
  • La récupération particulière et le travail qu’il fait à un âge est le ministère de cet âge.

 

 

  1. Délaissant les ministères passés

Jonathan s’établissait entre Saül et David. C’était un homme debout entre les deux ministères. Ce qu’il aurait dû faire était de suivre le second ministère.

Cependant, parce que la relation de Jonathan avec le premier ministère était trop profonde, il ne pourrait pas démêler de lui-même.

  • Afin de rattraper avec le ministère de l’âge, il y a la nécessité pour nous de voir la vision.

Mical a été mariée à David, mais elle ne voyait pas quoi que ce soit. Elle a seulement vu condition de David devant Dieu, et elle ne pouvait pas le tolérer.

  • En conséquence, elle a été laissée (2 sam 6:16, 20-23). «16 Comme l’arche de l’Eternel entrait dans la cité de David, Mical, fille de Saül, regardait par la fenêtre, et, voyant le roi David sauter et danser devant l’Eternel, elle le méprisa dans son coeur. 20 ¶  David s’en retourna pour bénir sa maison, et Mical, fille de Saül, sortit à sa rencontre. Elle dit: Quel honneur aujourd’hui pour le roi d’Israël de s’être découvert aux yeux des servantes de ses serviteurs, comme se découvrirait un homme de rien!21  David répondit à Mical: C’est devant l’Eternel, qui m’a choisi de préférence à ton père et à toute sa maison pour m’établir chef sur le peuple de l’Eternel, sur Israël, c’est devant l’Eternel que j’ai dansé.22  Je veux paraître encore plus vil que cela, et m’abaisser à mes propres yeux; néanmoins je serai en honneur auprès des servantes dont tu parles.23  Or Mical, fille de Saül, n’eut point d’enfants jusqu’au jour de sa mort.»

 

  1. Tout est une question de la miséricorde de Dieu
  • C’est une miséricorde de Dieu qu’une personne peut voir et entrer en contact avec le ministère de cet âge.
  • Pourtant, il est tout à fait quelque chose de différent pour un homme de prendre le courage d’abandonner le ministère depuis. C’est une chose précieuse pour voir, et c’est une chose Sainte à entrer en contact avec quelque chose.
  • Encore si oui ou non on peut mettre de côté son ministère passé est entièrement à la miséricorde de Dieu.

 

  • CONCERNANT LE CONTENU DU MINISTÈRE

 

  • quelle est la relation entre le service et la connaissance de la vie ?

 

 

  1. L’homme vers l’extérieur étant cassé, et la vie intérieure libérés

La connaissance de la parole  ne peut décrire adéquatement la voie que nous prenons. Si oui ou non le ministère de l’homme peut être libéré ne dépend pas seulement sur la question de savoir si un tel sait la vie, mais si son homme l’extérieur est cassé.

  • Le contenu du ministère est entièrement une question de la vie à l’intérieur.

Nous avons un homme vers l’extérieur, et nous avons un homme vers l’intérieur. L’homme vers l’extérieur de certaines personnes est cassé, et leurs ministères sont libérés.

  • Il y a de nombreuses années, il y a eu un message intitulé « Profonds appels suscite la »
  • Un homme qui n’est pas cassé vers l’extérieur ne peut avoir que des « Appels peu profonds à faible profondeur. »

 

  1. L’homme vers l’extérieur étant cassé pour l’homme vers l’intérieur être libéré

Nous avons besoin aujourd’hui, pour l’homme vers l’extérieur  c’est être battus – casser -briser. Si l’homme vers l’extérieur n’est pas cassé, l’homme vers l’intérieur ne sortira pas.

  • Tout l’extérieur doit être brisé. Seulement quand de ce qui est extérieur est cassé cela peut libérer  ce qui est de l’intérieur. Le vase doit être rompu avant que le Trésor peut être libéré (2 Corinthiens 4:7) « 7  Nous portons ce trésor dans des vases de terre, afin que cette grande puissance soit attribuée à Dieu, et non pas à nous.».
  • Tant que la pommade est dans la boîte de l’albâtre, le parfum ne sera pas publié. Seulement lorsque le vase est rompue l’huile sortira (Jean 12:3). «3  Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum. »

 

Dieu traite avec nous tous les jours par le biais de notre environnement.

  • D’une part, le Seigneur opère en nous.
  • En revanche, il fait des arrangements dans notre environnement.

Strictement parlant, pour un chrétien il n’y a rien de tel que l’environnement ; avec lui, il n’y a pas que seulement la discipline de l’Esprit Saint. Chaque environnement est une discipline de l’Esprit Saint. Le but de ces disciplines est de briser notre homme vers l’extérieur. Une fois les pensées de l’homme sont brisées, son homme vers l’intérieur s’écoule. Une fois que les émotions de l’homme sont brisées, aussi son homme vers l’intérieur s’écoule.

  1. La libération de notre homme intérieur toucher l’homme vers l’intérieur des autres

Ne pense jamais que tant que vous direz la bonne chose et les bons mots, vous serez bien.

  • Il y a une autre question : si les mots que vous dites proviennent de votre homme vers l’extérieur ou votre homme vers l’intérieur. Une personne dont l’homme vers l’extérieur n’a pas été rompu, peut-être utiliser les mêmes termes et peut dire la même chose ; ses mots peuvent même signifier la même chose.
  • Pourtant, vous ne peut pas toucher quoi que ce soit dans les mots que vous parlez.
  • Si nous voulons servir les autres, notre homme extérieur doit être brisé.
  • Seulement lorsque l’homme vers l’extérieur se brise l’homme vers l’intérieur peut être libéré.
  • Seulement quand notre homme intérieur sort pouvons-nous toucher d’autrui l’homme vers l’intérieur.

 

  1. Dans quelle mesure l’homme vers l’extérieur est cassé
    montre la valeur du ministère qu’il a

Un homme qui est capable de penser et d’avoir des intrigues, et pense être intelligent dans son esprit, et qui n’est pas très utile dans les choses spirituelles.

Vous pouvez parler de quelque chose avec un sourire, ou vous pouvez parler de la même chose avec des larmes. La question est comment vous ne parlez pas ; la question est combien de votre homme intérieur est libéré.

  • Aujourd’hui, dans quelle mesure un homme est brisé détermine le montant du ministère qu’il a.
  • Nous devons tous être traitées par le Seigneur dans ces domaines. Nous aimons rencontrer certaines personnes dont l’homme vers l’extérieur est cassé. Une fois que vous voyez ces personnes, vous touchez son homme vers l’intérieur. Le but pour lequel nous sommes disciplinés et restreint, c’est que notre homme extérieur peut être brisée.
  • Un homme peut parler de choses tristes, mais lui-même ne se sent pas triste du tout. Il peut parler de choses heureuses, mais lui-même ne sent pas de joie. Ce genre de personne peut uniquement exécuter ; il ne peut pas prêcher.
  • Certaines personnes sont si difficiles avec leur homme extérieur et que tout ce que ne disent les autres, ils n’ont aucune réponse. Ils sont comme les hommes à l’époque de Jean le Baptiste, qui ne danse pas quand d’autres ont joué de la flûte et n’ont pas chanté alors que d’autres se réjouissaient (Matt. 11:17). «17 disent: Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez pas dansé; nous avons chanté des complaintes, et vous ne vous êtes pas lamentés. »

 

  1. Aucun raccourci

La base du ministère de l’homme est sa connaissance devant Dieu.

Mais  le ministère peut se libéré dépend de si oui ou non l’homme vers l’extérieur est cassé. Lorsque nous avons commencé à apprendre à être un ministre de la parole, nous avons appris à avoir la connaissance appropriée devant Dieu.

  • Cependant, plus nous allons, plus nous allons voir qu’il ne peut y avoir aucun véritable ministère sauf si l’homme extérieur est cassé. Si l’arbre à caoutchouc n’est pas coupé, la sève ne s’écoule pas dehors. Il est impossible pour une personne qui n’a aucune blessure en lui d’avoir un ministère avec lui. Il n’y a aucun raccourci.
  • Certaines personnes encore ne savent pas encore aujourd’hui ce que veut exprimer quelque chose de son homme vers l’intérieur.

N’oubliez jamais qu’un homme ne peut posséder un certain Ministère s’il n’est traité par le Seigneur. Après qu’un homme a été traité, son esprit « humain» sera plus pur. Si oui ou non l’esprit de l’homme peut être libérée dépend entièrement si oui ou non il a été traité.

Dans le même temps, si oui ou non l’esprit de l’homme est propre dépend de si oui ou non il a été traité. Une fois que l’homme extérieur est rompu, l’homme vers l’intérieur peut être libéré et les mots d’une personne sera en mesure d’atteindre d’autres cœurs. Beaucoup de gens pensent que tant qu’une personne peut aider les autres à devenir excité et peut apporter dans une atmosphère passionnante, tout ira bien. Mais ceux qui n’ont jamais été coupés ouvert dans leur homme extérieur ne sera pas d’une grande utilité. Le service chrétien s’inspire de brisement.

 

  1. Le degré de brisement montre la valeur du ministère qui sera libéré.

 

  • Comment un homme doit parler afin que son esprit « humain» puisse être libéré ?

 

La seule façon pour  que son  esprit « humain»  puisse être libéré est que sa coquille vers l’extérieur  doit être brisée. Si oui ou non la coquille extérieure de l’homme est cassée détermine si oui ou non son esprit « humain»  vers l’intérieur est libéré.

Si un homme veut avoir un esprit qui peut être utilisé, son homme vers l’extérieur doit être frappé.

 

À l’époque nous sommes régénérés, le Seigneur vient dans notre esprit « humain». A cette époque, notre esprit « humain»  est comme le Saint des Saints ; Il est plein de lumière et de vie.

Toutefois, si le Seigneur peut être libéré dépend si notre homme extérieur est cassé. Si l’homme extérieur est cassé, aucunes choses vers l’extérieur ne deviendront  des obstacles pour nous longtemps.

Au contraire, ils deviendront tous les points d’ouverture pour l’Esprit d’être libéré. Si notre esprit « humain» et l’émotion sont cassés, ils ne sont plus deviendra l’obstacle à l’écoulement de la vie plus.

 

Au contraire, ils deviendront des canaux pour l’homme vers l’intérieur être libéré.

Après qu’un homme a été brisé, son esprit « humain» et l’émotion vont devenir la porte d’entrée pour son homme vers l’intérieur et  sortir.

Toutes les villes dans le monde souvent ont  seulement quatre portes. La nouvelle Jérusalem a douze portes apoc (21:12). «12  Elle avait une grande et haute muraille. Elle avait douze portes, et sur les portes douze anges, et des noms écrits, ceux des douze tribus des fils d’Israël: »

  • Si Christ peut nous libéré dépend de si oui ou non nous avons été brisés

 

 

  1. Le fait que le Point le plus fort être battus

Le nez est la partie la plus visible du corps humain. Si un homme heurte le mur, la première chose qui frappe c’est son nez.

Pour beaucoup de gens, quand ils s’expriment les choses plus fortes et la plus évidentes qui rencontrons d’autres sont leur intelligence ou leurs pensées. Dans l’ordre d’une personne pour servir le Seigneur, la plus forte partie de son homme vers l’extérieur doit être brisée. Alors seulement sortira son homme vers l’intérieur.

  • Nous ne pouvons être des chrétiens depuis tant d’années et pourtant toujours rester entier et intact.
  • Vous pouvez dire que vous n’avez pas reçu de grandes révélations devant le Seigneur.
  • Mais vous ne pouvez pas dire que pendant toutes ces années, vous n’avez pas reçu la discipline de l’Esprit Saint.
  • L’objectif de la discipline de l’Esprit Saint est pour vous d’être un homme brisé.
  • Un jour, lorsque vous recevez la miséricorde de Dieu, vous serez en mesure de dire que vous comprenez enfin ce qu’il doit être un homme brisé.
  • D’ici là, vous vous rendrez compte combien il est facile pour votre esprit « humain» à être libéré. Afin que l’homme vers l’intérieur être libéré, il y a la nécessité d’une affaire grave du Seigneur.
  • Ceux qui n’ont jamais été traités ne peuvent permettre au Seigneur d’être un chemin.

 

  1. La Miséricorde de Dieu
  • Chaque chose spirituelle est reçue par des hommes qui sont équilibrés et qui sont juste en tout.
  • Nous pouvons être ni trop ni trop peu.
  • Ceux qui sont trop zélés dans leur poursuite ne recevront rien.
  • Ni ceux qui sont paresseux recevra quoi que ce soit.
  • Quand nous demandons, nous devons demander dans une mesure appropriée ; Nous ne pouvons pas demander pour rien, et nous ne pouvons pas demander trop. Parfois, quand nous demandons plus, il en sera trop, et quand nous demandons moins, il en sera trop peu.
  • Nous avons besoin de la miséricorde de Dieu.
  • La croissance spirituelle ne dépend pas du fonctionnement de la personne.
  • Mais ceux qui n’exécutent pas volonté ils ne reçoivent rien.
  • Si Dieu vous accorde la miséricorde, vous allez exécuter selon juste la bonne mesure.
  • Pour cette raison, tout le monde doit s’engager pour le Dieu de toutes les miséricordes (Rom. 9:16) « 16 Ainsi donc, cela ne dépend ni de celui qui veut, ni de celui qui court, mais de Dieu qui fait miséricorde.» . Si nous y parvenons, nous deviendrons juste en tout.

 

 

Aujourd’hui, nous pouvons seulement dire que nous sommes  de ceux qui ont connu la miséricorde de Dieu.

La croissance spirituelle est quelque chose qui est totalement au-delà de la puissance de l’homme et de son contrôle.

  • Dieu vu nous mettre dans un endroit d’incapacité totale
  • et d’impuissance totale avant qu’il puisse avoir un moyen sur nous.

 

Si le Seigneur est miséricordieux envers nous, nous traverserons.

Si le Seigneur n’est pas miséricordieux envers nous, nous ne pouvons rien faire.

  • Beaucoup de gens reçoit des châtiments fréquents, mais leur homme extérieur n’est pas cassé du tout.
  • Afin de devenir pasteur, le seul moyen est que nous attendons a la miséricorde de Dieu. Personne ne peut être à la hâte dans cette affaire.

 

 

  1. Avoir une connaissance plus approfondie de la vie du Seigneur
    par suite des opérations du Seigneur

 

  • peut-on dire que le contenu du ministère est notre connaissance de la vie ?

Nous connaissons le Seigneur en tirant les leçons par le biais de ses tests et de ses brisements. Lorsque notre homme extérieur se brise, nous allons commencer à connaître le Seigneur. Un homme connaît le Seigneur à travers le processus d’être frappés.

Lorsque nous sommes frappés par le Seigneur jour après  jour, notre connaissance du Seigneur va augmenter jour après jour, et nous allons voir comment sa vie remplace notre vie. Ce n’est pas une augmentation dans la vie, mais une augmentation des connaissances.

Nous avons déjà cette vie.

Mais, par suite des opérations du Seigneur, nous allons gagner une connaissance plus approfondie de cette vie.

 

I En passant par la suite des opérations de connaître les richesses de la vie du Seigneur

  • La vie que nous recevons tous les croyants est une vie riche.

 

  • Nous ne réalisons pas encore comment les richesses sont de cette vie.

 

  • C’est seulement quand notre coquille extérieure est cassé que nous réalisons en quoi est la vie de riche  de notre Seigneur, et comment nous  pouvons réaliser des choses que nous ne pouvons pas atteindre.

 

Au cours de la guerre en Europe, un homme a été touché par quarante-sept balles. Pourtant, il a toujours vécu. Un corps d’homme peut prendre quarante-sept balles et pourtant toujours être en vie.

  • Certaines personnes sont très saines, et leurs corps n’ont jamais été coupés une fois. Ces gens n’ont pas encore trouvé la quantité d’abus, que le corps peut supporter.
  • Les richesses de la vie du Seigneur sont au-delà de notre imagination.
  • Par conséquent, personne ne devrait se sentir triste concernant les tests qui viennent sur lui. Les tests ne sont pas là uniquement pour tester la foi de l’homme ; le but de ces essais est pour la vie du Seigneur est de l’exprimer.
  • Dieu mesure nous toutes sortes de circonstances et d’environnements afin que nous recevrons l’avantage de le connaître.
  • Seuls ceux qui sont passé par des  situations ou des opérations connaîtront  Dieu et seront en mesure de le servir.

 

 

  1. Payer un prix élevé pour le Seigneur d’avoir un moyen

 

Aujourd’hui, notre homme extérieur doit être rompu avant que l’homme vers l’intérieur peut être construit. Nous devons nous consacrer d’une manière désespérée au Seigneur avant qu’il nous amènera à travers.

Si nous  nous ne mettons pas nous-mêmes dans la main de manière désespérée, le Seigneur ne fera rien.

 

Un exemple Il était une fois une sœur qui a eu une dispute avec sa famille, et elle à  été affecter et menacé de se tuer. Elle a dit tout le monde qu’elle allait sauter dans la rivière. Aujourd’hui, à moins que nous soyons téméraires à tout abandonner, nous n’aurons  aucun  chemin à parcourir.

  • Si un homme s’inquiète de ceci ou cela, et si il est toujours prudent et il a peur, il ne sera pas capable d’aller sur ce chemin.
  • Un homme doit apprendre à payer le prix d’une manière désespérée.
  • Si nous voulons être un chrétien, il faut s’agir d’une manière désespérée et approfondie.
  • Aujourd’hui, c’est l’heure de fin. Nous avons besoin de personnes désespérées.
  • Sinon, il n’y aura aucun avenir spirituel pour nous. Il est difficile pour ceux qui vont à mi-chemin et qui sont réticents et ne voulant pas à cœur de le faire.

 

 

  • Parmi nous, nous devons avoir des plus désespérés de se soulever. Qu’alors le Seigneur aura un moyen.

 

 

 

 

 

 église chrétienne évangélique montalieu Dieu foi amour

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13 + sept =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.