LA VIE – CHAPITRE SOIXANTE-DEUX VIVRE LE CHRIST

Lecture biblique : Jean 6:57 ; 16:9 ; Gal 2:20 ; Phil de 1:21a.

La révélation centrale de la Bible est le Christ comme notre vie pour compléter les desseins de Dieu. C’est le plan éternel de Dieu d’avoir un peuple  est un corps afin de le manifester.

  • Pour que Dieu s’exprime à travers l’homme,
  • il doit entrer en lui
  • et vivre à l’intérieur de lui.
  • Ce Dieu,
  • qui devient ainsi notre vie,
  • est le Christ,
  • qui est l’esprit.

 

L’HOMME CRÉÉ À L’EXPRESS ET CONTIENNENT DIEU

Le premier chapitre de la Bible nous dit que Dieu créa l’homme à son image et selon sa ressemblance (gn 1:26).

  • Il y a deux raisons pourquoi l’homme a été créé de cette manière.
  • La première est qu’il pourrait être en mesure d’exprimer à Dieu. Pour l’homme de pouvoir exprimer Dieu, il devait être fait dans l’image et la ressemblance de Dieu.
  • La deuxième raison est que Dieu pourrait un jour être capable d’entrer dans l’homme. Le récipient doit être en forme de son contenu. Pour un gant de contenir une main, le gant doit être formé comme un coup de main, avec un pouce et les quatre doigts. Quand un gant est un bon ajustement, la main se sent confortable dedans.

Quand Dieu pénètre dans l’homme, il se sent aussi confortable que cette main dans le gant. Il estime où il est.

Dans la création de l’homme, Dieu a utilisé deux matériaux :

  1. l’un, le visible et de la terre ;
  2. et l’autre, le spirituel.
  • Le Corps de l’homme a été formé de la poussière de la terre (Genèse 2:7) « 7 L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, » cette partie de la physique ne vivait pas dans la liste. Puis Dieu il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant.» ;
  • En Hébreu le mot souffle est le même que le mot traduit l’esprit dans les proverbes 20:27. « 27 ¶ Le souffle de l’homme est une lampe de l’Eternel; Il pénètre jusqu’au fond des entrailles.»
  • Le souffle de vie, bien qu’il ne puisse pas être vu, est vivant.
  • Quand il est venu dans l’homme, l’homme devint une âme vivante.
  1. Il avait alors un corps vers l’extérieur
  2. et une âme dans un esprit dans cette âme.

 

LE RÉCEPTEUR DE DIEU EN MANGEANT

  • L’esprit est l’organe par lequel l’homme peut recevoir Dieu.
  • L’homme fut créé à l’image de Dieu, mais il ne contenait pas de Dieu. Dans Genèse 1 et 2 de l’homme était un récipient vide.
  • Dieu a placé dans un jardin et a appelé son attention sur l’arbre de vie.
  • Cet arbre de Dieu lui-même a signifié est par la vie.
  • Dieu veux que l’homme puis le recevoir ;
  • la façon pour l’homme de le faire était de manger de l’arbre de vie.

 

  • Dès le début de la Bible, alors, il est évident que Dieu peut entrer et demeurer dans l’homme comme la nourriture.
  • Lorsque nous mangeons, la nourriture est métaboliquement ventilée et assimilée par toutes les cellules de notre corps, devenant ainsi une partie de nous.
  • Lorsque nous mangeons le Christ, nous devenons Christ.
  • Pour parler de Dieu « comme aliment cela offense certains chrétiens ; dire que Dieu devienne une partie de nous, à leur avis est hérétique.
  • Mais c’était le Seigneur Jésus lui-même qui a dit : « Celui qui Me mange vivra aussi à cause de moi » (Jean 6:57). «57 Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi. »
  • Paul a pu déclarer, « 21 ¶ car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain.» (Phil. 1:21).
  • Sa vie même était Christ.

UN SEUL COMMANDEMENT POUR LES MÉCRÉANTS

  • Dans l’ancien Testament, il y avait dix commandements.
  • Dans le nouveau, cependant, il y en a seulement deux.

 

  • Le premier est que nous devons se repentir et croire au Seigneur Jésus. Jean 16:9 dit : «9 en ce qui concerne le péché, parce qu’ils ne croient pas en moi; »
  • Pour les mécréants un péché pour lequel ils seront jugés par Dieu est celui de ne pas croire au Seigneur Jésus. Si leur comportement est bon ou mauvais est sans conséquence. Le genre de gens honnêtes, et les voleurs et des menteurs finiront en enfer ensemble, s’ils ne croient pas en Jésus. Le péché pour lequel ils seront condamnés est celui du rejet du Seigneur.

UN SEUL COMMANDEMENT POUR LES CROYANTS

Le deuxième commandement est pour les croyants : vivre à Christ. Jean 16: « 8  Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement:»

  • Vous ne pouvez pas considérer que c’est une affaire sérieuse.
  • J’ai réalisé il y a longtemps que c’était un péché de ne pas vivre le Christ, mais mon sentiment n’était pas très fort.
  • C’était il y a quelques années que cette conviction est tombée sur moi.
  • J’étais dans sa présence, il semble dire, « si souvent vous Confessez vos péchés. » Cela était vrai.
  • Chaque fois qu’une mauvaise pensé vint à moi, j’ai eu une mauvaise attitude, ou j’ai dit quelque chose de mal, que je l’avoue. C’était comme routine pour moi de le faire pour moi pour me laver les mains. « Permettez-moi de vous demander, »
  • « avez-vous jamais avoué, que vous n’avez pas vécu de Christ ? »

RAREMENT LE CHRIST VIVANT

  • Depuis ce jour, j’ai découvert qu’il n’y a pas de fin à confesser ce péché.
  • Combien je n’avais pas la vie en Christ !
  • Dans un jour de vingt-quatre heures, combien de temps j’étais vivant de Christ ?
  • Prenant huit heures de sommeil, j’ai pensé que peut-être pas plus de deux heures, qu’un jour je vis Christ.
  • Les quatorze heures restantes, je faisais mal, je n’ai pas la vie de Christ.
  • Comment vivre Christ dans ces deux heures ?
  • C’était surtout quand j’étais dans la prière.
  • Au début je ne suis pas vivant en Christ.
  • Je serais dans mon esprit.
  • Mais par la prière je viendrais dans mon esprit et vivre le Christ.
  • Plus j’ai prié, plus je vivrais par lui.
  • Que la journée avançait, j’ai aurait l’impression que je partais au début j’étais en esprit.
  • Bien que je n’aie pas fait quelque chose de mal, je n’avais pas vécu Christ.
  • J’ai avoué, « Seigneur, je n’ai pas vécu vous. Je n’ai pas été dans l’esprit. J’ai vécu moi-même. Ô Seigneur, pardonne ce péché. Je ne suis pas digne de confiance. Garde-moi en me rappelant que je suis un seul esprit avec vous. Je ne veux pas avoir quelque chose en dehors de l’esprit. » Je serais rétablie et à nouveau vivre en lui.
  • Mais un appel téléphonique pourrait venir, et je pourrais encore être tirée hors de l’esprit. Même sans un appel téléphonique, peut m’éloigner et trouver que je ne vivais pas en lui.
  • Il peut y avoir rien de mal avec la façon dont vous vivez, mais vous pouvez encore vivre en dehors de Christ.
  • Vous pouvez vivre par votre moralité. Vous pouvez vivre votre propre raisonnement. Vous pouvez vivre par les doctrines dans la Bible.
  • Voici quelques exemples pour vous montrer combien peu habite en Christ.
  • Je doute que même les meilleurs d’entre vous vivent Christ plus de cinq pour cent du temps.
  • Le reste du temps vous ne pouvez pas faire valoir, que vous êtes vivant de Christ.

 

LES DEUX ARBRES

  • Dieu s’est offert lui-même à l’homme comme l’arbre de vie, mais l’homme a été trompé.
  • Il a voulu manger d’un autre arbre, l’arbre de la connaissance du bien et du mal (Genèse 3:6).
  • Tout ce qui n’est pas de Dieu appartient à l’autre arbre.
  • Il n’y a pas que le mal qui se rapporte à cet arbre ; mais aussi le bien.
  • Votre doctrine appartient à cet arbre ;
  • donc, votre raisonnement,
  • votre humilité,
  • votre fierté
  • et votre moralité.

 

CONFORME À UNE NORME EXTÉRIEURE

  • Oui, vous avez changé depuis que vous êtes entré dans la vie ecclésiale. Vous étiez vulgaires. Votre femme a un tempérament fougueux.
  • Mais comme vous avez observé les façons plus raffinées du reste des personnes dans l’église, vous avez changé graduellement.
  • Je suis désolé de dire que vous étaient conformes à l’image de l’église, et non à l’image de son fils.
  • Votre changement n’était pas le résultat du participant de l’arbre de vie. On peut sembler moins rugueux maintenant et regardez plus ordonnée dans votre apparence. Votre femme a son tempérament sous contrôle. Votre belle-famille dire aux autres combien vous deux avez changé depuis que vous êtes entré dans la vie ecclésiale. D’autres peuvent être impressionnés par tes voies plus doux, mais les deux votre grossièreté et votre gentillesse sont de l’arbre de la connaissance du bien et du mal. Ils ne sont pas Christ.

Un exemple Quand je regarde vos visages, je vois que vous ne regardez pas comme les mécréants. Avant que vous soyez entré dans la vie ecclésiale, vous pouvez avoir peint le visage comme les femmes dans le monde. Mais quand vous avez remarqué que les sœurs ne portaient pas de maquillage, vous avez cessé de porter des vêtements trop cours et qui vous exiler. Maintenant votre apparence est conforme à ce que les autres ressemblent.

J’avais l’habitude d’être heureux quand j’ai vu comment je fus changé en personnes neufs  à l’arrivée dans l’église. Les cheveux bien coupés, et la barbe rasée. Je pensais que c’était le résultat de la vie.

Mais je suis  aperçu que c’était seulement l’aspect extérieur qui a changé ; la disposition est restée le même.

 

  • Si ces nouveaux avaient véritablement été transformés,
  • leur disposition entière aurait été différente.
  • Ils n’étaient pas transformés ;
  • seulement leurs coutumes ont changé.
  • Ils étaient étant conforme à l’église locale.
  • La longueur de ses cheveux et leurs comportement était encore étant déterminée par l’arbre de la connaissance du bien et du mal.

 

 

LE DIEU AGRÉABLE

  • Dieu n’est pas intéressé à votre évolution vers l’extérieur.
  • Il ne vous demande pas de porter vos cheveux long ou court.
  • Il ne cherche pas à vous faire aimer au lieu d’avoir de la haine ou d’être humble au lieu d’être fier.
  • Le Dessein éternel de Dieu est que Christ soit en vous.
  • La seule chose qui lui plaît, c’est que vous vivez à Christ.

Il n’y a qu’un seul arbre de vie.

  • Toutes les choses que nous faisons qui ne proviennent pas de l’arbre de la vie mais proviennent de l’autre arbre.
  • L’arbre de la connaissance du bien et du mal font partie de la religion,
  • de la doctrine,
  • du mal
  • et de la bonté.
  • Tout ce qui n’est pas de la vie est de cet autre arbre.
  • Selon la pensée de l’homme, soyez honnête, soyez moral et soyez humble.

 

  • La Préoccupation de Dieu, cependant, n’est pas avec votre comportement.
  • Il a l’intention que chaque instant que vous puissiez vivre sur le Christ en nous.
  • Ne vivez pas selon les pensées dans votre esprit,
  • Ou de vos connaissances,
  • Ou de votre doctrine
  • ou de votre situation vers l’extérieur.
  • Vivre dans votre esprit, en communion avec le Christ et selon l’esprit.
  • C’est ce que Dieu veux.

 

 

LA NÉCESSITÉ DE L’EGLISE

  • Aujourd’hui, l’église ne possède pas cette vie de Christ.
  • Notre chemin est juste.
  • Le sol de l’église est correct.
  • Sur ce terrain approprié, cependant, nous devons avoir le contenu de l’esprit.
  • Nous devons être remplis de Dieu.
  • Nous ne devons pas être satisfaits d’être sur la bonne voie
  • et d’avoir le terrain adéquat.
  • Il doit y avoir un témoignage pratique, réel de vivre l’esprit.
  • Nous devons constamment être en communion avec lui, prier tout le temps, afin que nous ayons l’audace de dire : « pour moi de vivre est le Christ. »

 

L’APPLICATION

  • Vous avez appris que vous devez avoir vécu par le Christ.
  • Cependant, êtes-vous dans cette réalité ?
  • Vivez-vous Christ chaque jour ?
  • Pour que cela soit votre expérience, vous devez prier.
  • En outre, vos prières ne doivent pas être pour les choses ou des personnes.
  • Si vous priez seulement pour les choses, vous ne pouvez pas prier sans cesse ;
  • vous manquerez de choses à prier pour !

 

  • Votre prière doit être un contact du Seigneur.
  • Votre prière doit être notre souffle spirituel,
  • Votre prière doit être les moyens par lesquels nous respirons de lui en communion avec lui dans la prière incessante.

 

  • Il ne suffit pas d’aimer le Seigneur.
  • Pour avoir l’amour du Seigneur est une chose ;
  • pour vivre en Christ est une autre.
  • Je crois que la plupart d’entre vous aime le Seigneur ;
  • dans le cas contraire, vous ne serez pas ici.
  • Toutefois, la question est si vous vivez à Christ.
  • Dieu n’est pas satisfait de votre amour simplement amour.
  • Parce que tu l’aimes, vous ne devez pas résider par vous-même.

Au cours des années, les jeunes ont souvent été pour moi d’aider leurs problèmes. J’ai l’habitude d’être plein de réponses pour eux. Quand quelqu’un voulait des conseils, je lui donnais les instructions point par point. Si un frère a demandé comment il doit traiter sa femme, je lui donnais quelques commandements à suivre. Quel que soit le problème, j’avais une réponse. Ce genre de conseils, je me suis rendu compte, qu’il est d’aucune utilité réelle. Maintenant, si tu viens à moi avec un problème, je n’ai aucune suggestion. Je n’ai aucune solution à proposer. Tout ce que je peux vous dire est que chaque instant vous devez communion avec le Christ. Comment vous devriez en parler avec votre femme, je ne peux pas dire. Tout ce que je sais est que vous devez être constamment être dans la respiration de christ. Pendant que vous êtes avec votre femme, vous devez rester et communier avec le Seigneur. « Seigneur, tu es ma vie. Je suis un seul esprit avec vous. Tu es dans mon esprit. » Ceci est respirer c’est façon.

  • Vous n’avez pas besoin d’une méthode.
  • Il suffit que de la communion avec le Seigneur.
  • Rester en lui en disant que vous êtes un avec lui, qu’il est en-vous et qu’il est votre vie, et qu’il est un avec vous.
  • Où que vous soyez et quoi que vous faites, priez sans cesse afin de communiquer avec lui au sein de vous.
  • Lorsque cela devient votre façon de vivre, vous serez hors de la sphère de la religion et de la doctrine.
  • Vous serez dans l’esprit vivant de Christ.
  • C’est ce que Dieu veut.

 

 

 

 

église chrétienne évangélique montalieu crémieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

18 − trois =