L’ÉCONOMIE DE DIEU CHAPITRE VINGT UN LA COUVERTURE DE L’ÉDIFICE DE DIEU

tombeau

Maintenant, le tabernacle, tu feras avec dix rideaux de fin lin des retors  bleu, pourpre et d’écarlate volets; tu les feras des chérubins, le travail d’un ouvrier habile. (Exo. 26:1) «1 ¶  Tu feras le tabernacle de dix tapis de fin lin retors, et d’étoffes teintes en bleu, en pourpre et en cramoisi; tu y représenteras des chérubins artistement travaillés. »

(Exo. 26:v. 7, 14) « 7 ¶  Tu feras des tapis de poil de chèvre, pour servir de tente sur le tabernacle; tu feras onze de ces tapis. 14  Tu feras pour la tente une couverture de peaux de béliers teintes en rouge, et une couverture de peaux de dauphins par-dessus.»

De ces passages, nous apprenons qu’il y avait quatre couches qui forment la couverture du tabernacle.

  • La première couche se composait de dix rideaux de toile fine,
  • la seconde couche était composée de rideaux en poil de chèvre,
  • la troisième couche était une couverture de peaux de béliers,
  • et la quatrième couche était le revêtement extérieur de peaux de marsouins.

Ces quatre couches de revêtement formé le toit de la tente. Beaucoup de choses ont été écrites par d’autres concernant le tabernacle et sa couverture, mais mon fardeau est de montrer comment ce revêtement est lié à la construction du Seigneur.

 

   L’EGLISE CONSTRUITE PAR LE CHRIST COMME LA VIE

Dans le chapitre précédent nous avons vu que la construction du Seigneur n’est pas seulement une question de conformité à un modèle, mais une question de Christ étant forgé dans l’humanité.

La construction de l’église ne peut être fabriquée de main d’homme, en imitant un modèle ou en formant une organisation.

Bien sûr, par la naissance divine et de la croissance dans la vie a un certain rythme va sortir spontanément, tout comme la taille et la forme d’un homme évoluer à la suite de sa naissance et la croissance dans la vie.

Nul ne peut fabriquer ou de modeler un homme à sa forme mature.

De même, la construction de l’église n’est pas un modèle d’homme, pas une imitation fabriquée, mais la croissance spontanée du Christ comme notre vie.

Chaque partie et chaque aspect de la tente caractérise soit le travail ou la personne du Christ il est bien plus qu’un motif.

Le tabernacle montre que par le biais de son œuvre rédemptrice Christ lui-même qui doit être forgé en nous comme un tout.

L’autel dans la cour extérieure est caractéristique de la mort tout compris du Christ sur la croix, qui nous a fait entrer dans une juste relation avec Dieu. Confesser que nous sommes pécheurs et que nous avons été mis fin par la mort du Christ, nous recevons le Christ comme notre vie.

Ensuite, le nettoyage et la purge de son travail de l’Esprit, caractérisée par la cuve, nous purifie de la saleté du monde afin de nous faire bon et convenable pour lui et d’être forgé en nous.

Après ces deux points, on peut alors regarder la construction du tabernacle.

Immédiatement, nous voyons que, dans tout le tabernacle manifeste le Christ comme ayant été forgé en nous.

Presque partout dans le Lieu Saint et dans le Saint des Saints il y avait du bois recouvert d’or, ce qui signifie que la nature humaine est superposée à la nature divine, que la divinité a été forgé dans et sur l’humanité.

La table du pain de proposition, le chandelier, l’autel de l’encens, l’Arche, tous les planches qui forment le cadre de la tente, et même les quatre couches du revêtement révèlent et mettent l’accent sur une chose: le Christ comme l’incarnation même de Dieu qui a été forgé en nous et que nous pouvons faire l’expérience de la vie et comme tout.

Le Seigneur doit nous ouvrir les yeux et nous impressionner par toutes ces choses.

Nous ne pouvons pas simplement trouver un modèle dans le livre des Actes, qui est en partie la mise en place des anciens et des diacres, et d’appeler cela l’église.

Ce n’est pas l’église, ce qui est une imitation de l’église.

Si on demande à quelqu’un comment il est né et est devenu une telle personne de grande taille, il nous dira, «je suis né de ma mère, j’ai mangé beaucoup de bonne nourriture, et j’ai grandi à une telle hauteur. » Nous pouvons fabriquer un jouet ou une poupée, mais il n’existe aucun moyen pour nous de fabriquer un homme.

L’église est un vrai homme, personne ne peut faire une église. Il doit être quelque chose de la nouvelle naissance dans l’Esprit et la croissance de la vie dans le Christ. Nous devons dire et redire que nous devrions garder nos mains hors tension. Nous ne devrions pas essayer de former ou d’organiser quoi que ce soit.

Dans de nombreux endroits au cours des dernières années, j’ai plaidé dans ce sens, mais pas beaucoup de frères réalisent ce que je veux dire. Ils disent: «Si nous ne formons pas une église, si nous n’organisons rien, que devons-nous faire? »

Nous devons faire une chose: manger et boire le Christ de Christ (Jean 6:57 « 57  Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.»; 7:37) «37 ¶  Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive. ».

En outre, nous avons besoin d’être englouti par le Christ. Plus nous nous régalons de Lui, plus nous serons avalé par lui.

Nous pensons que nous ne sommes que pour se nourrir de lui et de profiter de lui, mais en fait, plus nous nourrissons de lui, plus nous sommes en trains d’être avalé par lui.

  • L’église ne peut être formulée et organisée.
  • Il doit être né de Christ dans l’Esprit,
  • il doit être le Corps vivant du Christ grandi avec la vie du Christ.

En conséquence, il sera spontanément assumer une certaine forme, et un motif on le verra. L’Eglise grandit avec le Christ, par le Christ et en Christ (Éphésiens 2:21 «21  En lui tout l’édifice, bien coordonné, s’élève pour être un temple saint dans le Seigneur. »; 4:16; « 16  C’est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s’édifie lui-même dans la charité.» Col 2:19) « 19  sans s’attacher au chef, dont tout le corps, assisté et solidement assemblé par des jointures et des liens, tire l’accroissement que Dieu donne.».

  • Dans la cour extérieure nous faisons l’expérience du travail accompli du Christ, qui est le moyen pour nous d’entrer dans le sanctuaire.
  • Le Lieu Saint et le Saint des Saints ne sont pas une question de connaître l’œuvre du Christ, mais de connaître le Christ lui-même.
  • Dans ces deux endroits Christ lui-même est vécue
  • comme le pain,
  • comme le chandelier,
  • comme la résurrection que l’on savoure avec l’encens,
  • et ensuite on a la victoire sur la chair
  • on peut entrer dans le lieu très saint
  • on trouve que l’Arche du témoignage quelque chose de plus profond
  • y compris la manne cachée,
  • la loi cachée,
  • et la verge d’Aaron l’autorité cachés

Une fois que le Christ est travaillé en nous, le matériel sera disponible pour la construction de l’église.

Ensuite, nous serons unis et construit en une seule part par l’Esprit Saint, qui nous régénère et nos mûrit (tel qu’il apparaissait dans les anneaux d’or et les lingots d’or-superposée).

Ceci est le Corps du Christ, et c’est la demeure de Dieu.

 

  • Encore une fois nous le répétons:
  • la construction de l’église est une question de croissance,
  • qui est le Christ progressivement forgé en nous comme notre tout.
  • Ce produit à elle seule fabrique les matériaux pour la construction de l’église.
  • Grâce au processus de régénération et de maturation par l’Esprit,
  • tous les matériaux seront convenablement encadrés ensemble et unis comme un tout.
  • Ce bâtiment est dans l’unité du Corps du Christ et la demeure de Dieu.

   L’ÉGLISE COUVERTS PAR CHRIST COMME SONT EXPRESSIONS

Toutefois, nous devons prendre conscience que même à ce stade, le tabernacle est toujours sans toit pour le couvrir.

Quelle que soit la mesure dans laquelle nous avons été forgé dans le Christ et le Christ a été forgé en nous, nous ne sommes que les planches aucuns d’entre nous peut devenir le revêtement. Si nous sommes le revêtement, l’église deviendra l’expression de l’homme.

Seul le Christ peut être le revêtement, pour l’Eglise doit être l’expression de seulement Christ lui-même.

  • Dans le type de la tente, comme nous l’avons vu, le toit était composé de quatre couches, et chaque couche signifie un aspect du Christ.
  • Le toit est une révélation de Christ comme l’unique couvrant.
  • Le tabernacle devient ainsi une expression du Christ à travers cette enveloppe, qui couvrait le tabernacle complètement. Après la couverture n’a été mis sur le tabernacle, rien que la couverture pourrait être vue de l’extérieur.
  • Même les planches et les ustensiles étaient à l’intérieur du revêtement.
  • Cette couverture protège non seulement tous les planches et aussi les ustensiles dans le tabernacle; il exprimé également le tabernacle dans son ensemble.
  • En fait, il est l’expression qui protégeait tous les planches et les ustensiles.
  • Cela signifie que si nous n’avons pas le Christ comme notre expression, nous n’avons pas de sa protection.
  • Si nous voulons que le Christ puisse protéger l’église, nous devons l’avoir pour notre expression.

 

  • Dans certains endroits, il semble que l’église n’est pas couverte par le Christ, mais plutôt par une sorte de doctrine.
  • Dans d’autres endroits le revêtement est la manifestation de certains types de dons-cadeaux sont devenus le toit.
  • Dans Différents groupes de croyants sont soit sous la couverture de l’enseignement ou dans la couverture des cadeaux, ils ne sont pas sous la couverture du Christ. Mais les dons et les enseignements ne peuvent nous protéger. Les dons cadeaux, les enseignements et les doctrines ne sont suffisantes pour couvrir un groupe de croyants.
  • Seul le Christ doit être levé; seul le Christ doit être exalté; seul le Christ doit être exprimé sous le toit pour nous couvrir.

 

Si nous lisons les mesures du tabernacle (Exo. 26:1-14), «1 ¶  Tu feras le tabernacle de dix tapis de fin lin retors, et d’étoffes teintes en bleu, en pourpre et en cramoisi; tu y représenteras des chérubins artistement travaillés.2  La longueur d’un tapis sera de vingt-huit coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées; la mesure sera la même pour tous les tapis.3  Cinq de ces tapis seront joints ensemble; les cinq autres seront aussi joints ensemble.4  Tu feras des lacets bleus au bord du tapis terminant le premier assemblage; et tu feras de même au bord du tapis terminant le second assemblage.5  Tu mettras cinquante lacets au premier tapis, et tu mettras cinquante lacets au bord du tapis terminant le second assemblage; ces lacets se correspondront les uns aux autres.6  Tu feras cinquante agrafes d’or, et tu joindras les tapis l’un à l’autre avec les agrafes. Et le tabernacle formera un tout.7 ¶  Tu feras des tapis de poil de chèvre, pour servir de tente sur le tabernacle; tu feras onze de ces tapis.8  La longueur d’un tapis sera de trente coudées, et la largeur d’un tapis sera de quatre coudées; la mesure sera la même pour les onze tapis.9  Tu joindras séparément cinq de ces tapis, et les six autres séparément, et tu redoubleras le sixième tapis sur le devant de la tente.10  Tu mettras cinquante lacets au bord du tapis terminant le premier assemblage, et cinquante lacets au bord du tapis du second assemblage.11  Tu feras cinquante agrafes d’airain, et tu feras entrer les agrafes dans les lacets. Tu assembleras ainsi la tente, qui fera un tout.12  Comme il y aura du surplus dans les tapis de la tente, la moitié du tapis de reste retombera sur le derrière du tabernacle;13  la coudée d’une part, et la coudée d’autre part, qui seront de reste sur la longueur des tapis de la tente, retomberont sur les deux côtés du tabernacle, pour le couvrir. 14  Tu feras pour la tente une couverture de peaux de béliers teintes en rouge, et une couverture de peaux de dauphins par-dessus. »

Nous allons découvrir que le revêtement comprend non seulement le toit, mais aussi les deux parties. « Lieu saint et lieu très saint» De l’extérieur rien ne pouvait être vu, sauf la couverture.

Les socles, les planches et tout le contenu a l’intérieur n’étaient pas visibles.

Cela signifie que ceux de l’extérieur doit voir que le Christ comme la couverture de l’église.

  • Quand les gens venaient à l’intérieur du tabernacle, ils ne virent rien d’autre que le mélange du Christ avec l’homme.
  • Dehors, ils ne voyaient que le Christ, et à l’intérieur ils ne virent rien, mais le Christ forgé en mêlée et avec l’humanité.

 

En d’autres termes, quand je suis dehors et je regarde l’église, je ne vois que le Christ, et quand je rentre à l’intérieur de l’église et je regarder les gens, je vois que le mélange du Christ avec chaque croyant.

C’est l’Église réelle.

Du dehors, les gens ne peuvent rien voir, mais le Christ, et de l’intérieur ils ne voient rien, mais le Christ forgé dans de nombreuses personnes. C’est une photo merveilleuse.

  • Si j’avais plus de dix livres comme les Épîtres au Romains,
  • Ou douze livres comme les Épîtres 1 et 2 Corinthiens,
  • Et soixante livres comme le livre des Ephésiens,
  • sans cette photo je ne pouvais pas être si clair.

 

Je suis comme un enfant un peu simple, encore besoin de photos et de dessins. Lorsque nous apprenons aux enfants à la maternelle, ils ont besoin de quelques photos.

Par exemple, seulement l’orthographe du mot chat les enfants ne donne pas amplement ce que le mot signifie. Nous devons apporter une photo d’un chat et de la leur montrer.

De même, en voyant l’image de la tente, nous pouvons comprendre la véritable construction de l’église.

  • Il ne s’agit pas d’un motif ou une organisation, ou de n’importe quel type de formation par des mains humaines,
  • mais plutôt, l’église est le Christ forgé dans de nombreuses personnes, et ces personnes-Christ sont élever vers le haut et exaltent le Christ et vivent sur le Christ comme leur expression dans afin de les couvrir et de les protéger.

Maintenant, nous allons nous pencher sur les quatre couches du revêtement.

De l’intérieur du tabernacle la première couche de couverture a été des plus beaux matériaux-rideaux avec de fin lin retors avec la broderie de chérubins et les belles couleurs de bleu, de pourpre et d’écarlate forgé en eux (Exo. 26:1). « 1 ¶  Tu feras le tabernacle de dix tapis de fin lin retors, et d’étoffes teintes en bleu, en pourpre et en cramoisi; tu y représenteras des chérubins artistement travaillés.»

  • La couleur Blue signifie ce qui est céleste,
  • le violet représente et signifie le sang écarlate du Christ versé pour le rachat.
  • Le matériau de base, cependant, était un fin lin, qui symbolise l’humanité du Christ, avec toutes les caractéristiques et le comportement.
  • Les quatre Évangiles donnent un dossier d’un homme à la fois avec sa nature humaine et sa conduite exactement comme de beau linge. Les rideaux du tabernacle étaient encore très robustes, parce qu’ils étaient faits de lin retors, ils ont été doublés en force. Le Seigneur Jésus est très beau, mais il est fort, il n’y a rien en lui qui est brut ou faible.

La broderie des chérubins de la gloire de Dieu se manifeste dans sa créature. Les chérubins caractérisent la gloire de Dieu (Hébreux 9:5) «5  Au-dessus de l’arche étaient les chérubins de la gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire. Ce n’est pas le moment de parler en détail là-dessus. », et le travail de broderie des chérubins sur le fin lin, signifie que la gloire de Dieu a été forgé dans l’humanité et dans sa créature.

Tandis que Jésus était sur la terre, nous pouvons réaliser que dans cet homme avec sa nature humaine et le caractère de la gloire divine de Dieu a été forgé dans sa créature.

Il était un vrai homme avec une nature et la conduite de l’homme, mais il était aussi l’incarnation de la gloire de Dieu faisait dans sa créature. Il est l’homme que l’éclat même de la gloire de Dieu (Hébreux 1:3). «3  et qui, étant le reflet de sa gloire et l’empreinte de sa personne, et soutenant toutes choses par sa parole puissante, a fait la purification des péchés et s’est assis à la droite de la majesté divine dans les lieux très hauts, »

  • En d’autres termes, sur lui les chérubins sont brodés.
  • Pouvez-vous suivre ce genre de langage?
  • Il n’est pas seulement l’homme mais aussi divine. Sa nature humaine porte la gloire divine. Nous ne pouvons épuiser cette question, mais nous devons continuer.

La deuxième couche de couverture composée de poils de chèvre.

Dans les types de l’Écriture, les chèvres signifie pécheurs. Matthieu 25:31-46 « 31 ¶  Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire.32  Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs; 33  et il mettra les brebis à sa droite, et les boucs à sa gauche.34  Alors le roi dira à ceux qui seront à sa droite: Venez, vous qui êtes bénis de mon Père; prenez possession du royaume qui vous a été préparé dès la fondation du monde.35  Car j’ai eu faim, et vous m’avez donné à manger; j’ai eu soif, et vous m’avez donné à boire; j’étais étranger, et vous m’avez recueilli; 36  j’étais nu, et vous m’avez vêtu; j’étais malade, et vous m’avez visité; j’étais en prison, et vous êtes venus vers moi.37  Les justes lui répondront: Seigneur, quand t’avons-nous vu avoir faim, et t’avons-nous donné à manger; ou avoir soif, et t’avons-nous donné à boire?38  Quand t’avons-nous vu étranger, et t’avons-nous recueilli; ou nu, et t’avons-nous vêtu?39  Quand t’avons-nous vu malade, ou en prison, et sommes-nous allés vers toi?40  Et le roi leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites.41  Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche: Retirez-vous de moi, maudits; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges.42  Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire; 43  j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. 44  Ils répondront aussi: Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté?45  Et il leur répondra: Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous n’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites.46  Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle.» parle de la division et la différence entre les moutons et les chèvres, et les chèvres sont indiqués à l’homme pécheur.

Cela correspond exactement à 2 Corinthiens 5:21: «21  Celui qui n’a point connu le péché, il l’a fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu. » Dieu a fait celui qui ne connaissait pas le péché d’être péché pour nous.

Par conséquent, la couche de rideaux en poil de chèvre caractérise le Christ, qui a été fait pécher pour nous. Bien qu’il soit de beau linge, il a été «en poil de chèvre. » Il n’avait pas péché et n’a pas connu le péché, mais il a été fait péché pour nous.

À la suite de la couche de poils de chèvre a été La troisième couche de couverture et d’une couche de peaux de béliers teintes en rouge.

La couleur rouge signifie l’effusion de sang dans l’œuvre rédemptrice du Christ. Christ est le péché qui a été fait pécher pour nous d’assumer nos péchés.

  • Cette simple phrase explique les trois premières couches.
  • La première couche est caractéristique de Christ comme un péché,
  • la deuxième couche signifie qu’il a été fait pécher pour nous,
  • et la troisième couche, signifie qu’il a porté nos péchés et a versé son sang pour nous racheter.

Après les peaux de béliers teintes en rouge, il y avait la quatrième couche, qui constitue l’enveloppe extérieure du tabernacle.

Cette couverture a été formée de peaux de marsouins, qui sont très robustes. Il pourrait résister à tout type de temps.

  • Cela signifie que le Christ comme notre enveloppe nous permet de prendre position contre Satan et toutes ses attaques.
  • Le revêtement extérieur de peaux de marsouins n’est pas attractif en apparence mais un peu rude.
  • Aujourd’hui, le Christ n’est pas agréable à l’extérieur pour les gens du monde.
  • Comme un homme, son apparence était désagréable, comme celle des peaux de marsouins forte (Ésaïe 53:2). « 2 Il s’est élevé devant lui comme une faible plante, Comme un rejeton qui sort d’une terre desséchée; Il n’avait ni beauté, ni éclat pour attirer nos regards, Et son aspect n’avait rien pour nous plaire.»
  • Toutefois, bien qu’il ne soit pas beau dehors, il est beau, merveilleux, et céleste à l’intérieur.
  • Il n’est pas comme le christianisme d’aujourd’hui avec ses grands, beaux bâtiments-dehors prétentieux mais intérieurement et spirituellement laid, vide, et parfois corrompu. Les organisations chrétiennes sont en effet du monde laid.
  • Dans l’église proprement dite, l’édifice de Dieu, il y a quelque chose de céleste et de beau, mais à l’extérieur de l’église est humble et rude, n’ayant pas de beauté ou de la beauté.

Je voudrais saisir cette occasion pour dire que nous devons tous essayer de nous cacher. Nous ne devons jamais mettre une image de nous-mêmes dans le journal. Ce n’est pas quelque chose de l’église, mais quelque chose d’entièrement des morts, de ce monde, de la religion du christianisme. Si possible, nous ne devons pas permettre à quiconque de connaître notre nom dans le journal. Le Seigneur Jésus ne s’est jamais annoncés.

Nous lisons dans les quatre évangiles qu’il était toujours tenté de se cacher et, si possible, de se tenir cachés (Matthieu 8:4; «4  Puis Jésus lui dit: Garde-toi d’en parler à personne; mais va te montrer au sacrificateur, et présente l’offrande que Moïse a prescrite, afin que cela leur serve de témoignage. » Matthieu 9:30« 30  Et leurs yeux s’ouvrirent. Jésus leur fit cette recommandation sévère: Prenez garde que personne ne le sache.»; Matthieu 12:15-19) « 15  Mais Jésus, l’ayant su, s’éloigna de ce lieu. Une grande foule le suivit. Il guérit tous les malades, 16  et il leur recommanda sévèrement de ne pas le faire connaître,17  afin que s’accomplît ce qui avait été annoncé par Esaïe, le prophète:18  Voici mon serviteur que j’ai choisi, Mon bien-aimé en qui mon âme a pris plaisir. Je mettrai mon Esprit sur lui, Et il annoncera la justice aux nations.19  Il ne contestera point, il ne criera point, Et personne n’entendra sa voix dans les rues.».

Notre beauté et cette beauté doit être l’expérience du Christ dans notre esprit. Telle est la vraie beauté devant Dieu (cf. 1 P. 3:3-4) «3  Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt,4  mais la parure intérieure et cachée dans le coeur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu. ».

Je voudrais saisir cette occasion pour dire encore un mot, concernant la construction de salles de réunion. Si possible, nous devrions construire une salle de réunion qui est très clair et simple en apparence. Nous ne devrions pas construire une salle de réunion de luxe et de beauté. Il n’est pas possible d’attirer les gens vers le Seigneur par de beaux bâtiments extérieurs.

A Rome la cathédrale Saint-Pierre, je ne peux pas vous dire combien de millions de dollars que le bâtiment est une valeur ou combien de personnes sont attirés par jour. Mais je crains que personne pas un sur mille ne soit sauvé.

  • Quel est l’avantage d’attirer les gens par de tels moyens?
  • Je dirais que ce serait mieux si ce genre de bâtiment n’existait pas.
  • Ce n’est pas un plaisir, mais une infraction au Seigneur.

Mon accent, toutefois, n’est pas sur ces questions, mais sur le même Christ qui est plein de beauté à l’intérieur et est simple et humble a l’humilité.

Un tel Christ doit être l’expression de notre témoignage et la couverture de l’église. Ce n’est pas l’opinion de l’homme ou de la pensée, c’est l’image montrée par la Parole de Dieu.

Nous ne devons pas mettre en place quelque chose d’autre comme une expression. Nous devons lever et exalter seulement merveilleux notre Christ comme la couverture de Dieu bâtiment, un Christ en qui est plein de beauté divine, et un Christ qui est simple et humble aux yeux du monde.

Il est l’église avec un tel revêtement qui peut durer contre toute attaque et de se présenter contre toute tentation.

Une fois l’attaque de l’ennemi arrive, ceux qui ont les beaux bâtiments des églises dites chrétiennes seront les premiers à tomber.

 

Seuls ceux qui ne supportent pas n’importe quel spectacle extérieur, mais ont la beauté céleste et divine beauté en eux durera jusqu’à la fin.

  • Christ est leur contenu et leur couverture.

Rien ne peut surmonter les dommages ou la construction réelle de l’Église recouverte d’un tel Christ (Matthieu 16:18). «18  Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. »

  • Laissez-nous apprendre à mettre ces choses en pratique et à chercher le Christ dans notre esprit.
  • Laissez-nous apprendre à discerner notre esprit et l’expérience que le Christ est tout pour nous.

Si nous faisons ces choses, nous aurons la mesure de la stature de la plénitude du Christ (Éphésiens 4:13) «13  jusqu’à ce que nous soyons tous parvenus à l’unité de la foi et de la connaissance du Fils de Dieu, à l’état d’homme fait, à la mesure de la stature parfaite de Christ, »

et nous serons tous disponibles et nous serons des matériaux à être mis en place avec d’autres pour la construction de Dieu couverts et recouverts par le Christ comme l’expression.

  • Puis il y aura une bonne,
  • une église forte,
  • capable de résister à toute attaque,
  • supporter un procès,
  • et de surmonter toute tentation de la gloire suprême de Dieu.

 

 

église chrétienne évangélique les avenieres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × un =