L’ÉCONOMIE DE DIEU CHAPITRE DIX SEPT L’EXERCICE ET L’ENTRE DANS L’ESPRIT

Dans le chapitre 16 nous avons vu que la vie divine que nous avons reçu des questions dans la communion de la vie, ou le courant de la vie, et ce courant de vie qui produit le sentiment intérieur, la conscience plus profonde, de la vie. Considérons maintenant la différence entre l’âme et l’esprit.

Nous devons garder à l’esprit que le tabernacle et du temple avait trois parties:

  • la cour extérieure,
  • le Lieu Saint,
  • le Saint des Saints.

                                 

Le Nouveau Testament déclare avec certitude que nous sommes le temple de Dieu (1 Cor. 6:19). «19  Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes? »

Par conséquent, le tabernacle et le temple sont des types non seulement du Christ, mais aussi des chrétiens.

L’être humain se compose de trois parties: le corps, l’âme et l’esprit (1 Thes. 5:23). «23 ¶  Que le Dieu de paix vous sanctifie lui-même tout entiers, et que tout votre être, l’esprit, l’âme et le corps, soit conservé irrépréhensible, lors de l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ! »

Ces trois parties correspondent aux trois parties du tabernacle: le corps de la cour extérieure, l’âme avec le Saint-Place, et l’esprit avec le Saint des Saints.

Dans le type de la tente, la présence de Dieu, ou la gloire de Dieu Shekinah, et l’arche, qui est un type de Christ, ont été dans le Saint des Saints. Christ dans notre esprit est l’application du Nouveau Testament et la réalisation de ce type.

Aujourd’hui, le Christ est dans la partie la plus profonde de notre être, qui est maintenant le Saint des Saints.

De ce fait, le livre des Hébreux traite de cette question.

Comme nous l’avons vu, Hébreux 4:12 «12  Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur. » énonce la nécessité de diviser l’esprit de l’âme.

En d’autres termes, nous devons discerner l’esprit de l’âme afin de réaliser dans notre expérience du Christ vivant, qui habite dans notre esprit.

Ceci est cohérent avec les enseignements de tout le Nouveau Testament.

Les quatre évangiles nous exhorter à refuser et à renoncer à l’âme, et les épîtres nous encourager à marcher selon l’Esprit et de vivre dans l’esprit humain. C’est dans cet esprit que le Seigneur Jésus comme la demeure divine Esprit (2 Tim. 4:22). «22  Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous! »

Par conséquent, nous discernons l’esprit humain de l’âme en niant l’âme et par la suite du Seigneur dans notre esprit.

 

 

   L’EXPÉRIENCE DE L’AUTEL

Prenons un problème dans l’application de ce principe.

Une fois une sœur vint à moi, disant: «Si nous ne sommes pas dans l’esprit dans le Saint des Saints, nous sommes encore dans le corps ou l’âme.

  • Comment, alors, pouvons-nous exercer l’esprit?»

Cette question semble tout à fait logique. Si nous sommes encore dans le corps ou dans l’âme et nous ne sommes pas entrés dans l’esprit, comment pouvons-nous exercer l’esprit?

  • Nous ne pouvons pas répondre à cette question par un processus mental.
  • Lorsque nous vivons encore dans notre corps ou notre âme, cela ne signifie pas que nous sommes totalement coupés de notre esprit.
  • Lorsque nous exerçons nos mains ou nos pieds, ce que cela signifie que nos mains ou nos pieds sont coupés de notre tête?
  • Nous sommes un être tout entier: corps, âme et esprit. Nous ne pouvons pas se couper en trois parties.

J’ai dit à cette sœur que, même quand elle se repenties et crut au Seigneur Jésus, son repentir a été un exercice de son esprit. La Réelle repentance exige un esprit contrit (Psaume 51:17 « 17  51-19 Les sacrifices qui sont agréables à Dieu, c’est un esprit brisé: O Dieu! tu ne dédaignes pas un coeur brisé et contrit.» ; esa. 57:15 «15  Car ainsi parle le Très-Haut, Dont la demeure est éternelle et dont le nom est saint: J’habite dans les lieux élevés et dans la sainteté; Mais je suis avec l’homme contrit et humilié, Afin de ranimer les esprits humiliés, Afin de ranimer les coeurs contrits. »; 66:2) « 2  Toutes ces choses, ma main les a faites, Et toutes ont reçu l’existence, dit l’Eternel. Voici sur qui je porterai mes regards: Sur celui qui souffre et qui a l’esprit abattu, Sur celui qui craint ma parole.».

  • Si le repentir n’est que dans notre mentalité, ce n’est pas un repentir profond et réel. Le repentir doit être réalisé au fond de notre esprit.
  • Lorsque nous avons reçu le Seigneur Jésus, nous avons exercé notre esprit, même si nous n’avions pas la connaissance du terme Chaque étape de notre expérience du Seigneur est quelque chose dans notre esprit.

Lorsque nous avons reçu le Seigneur Jésus comme notre Sauveur, nous sommes arrivés à la croix, où nous avons été rachetés.

 

  1. Dans le type de la croix du tabernacle est caractérisée par l’autel, qui se trouvait dans la cour extérieure.
  2. Nous nous sommes repenti et on reçut le Seigneur Jésus à la croix. Au moment même où nous avons été sauvés, il y avait un véritable exercice de notre esprit. Parce que nous avons exercé notre esprit, nous avons touché Dieu, senti que Dieu, et a eu un contact vivant avec Dieu.

Mais peut-être après avoir été sauvé, nous ne vivons pas dans l’esprit, ou même par l’âme, mais par les voies du monde. Oui, nous avons été sauvés à la croix, ce qui signifie que nous sommes passés près de l’autel dans la cour extérieure, mais nous n’avons finalement pas par l’esprit, ni même par l’âme, mais plutôt, nous vivions selon les moyens du monde.

 

  • Vous pouvez demander à ce que sont les moyens terrestres.

Permettez-moi d’illustrer l’histoire d’un frère qui était un juge dans une cour de justice. Un jour, il est venu à une réunion d’évangélisation. Après la réunion il est  venu me voir avec une question mondaine: «s’il vous plaît dites-moi, si Dieu est un mâle ou une femelle? »

J’ai répondu en lui disant un peu plus sur Dieu et sur le Christ. Puis il a dit qu’il était très impressionné par ma prédication, mais il ne savait pas comment le faire croire.

Je lui ai dit tout simplement de s’ouvrir pour recevoir le Christ, car le Christ est l’Esprit et il est partout. J’ai dit: «Rentrez chez vous et fermez votre porte, mettez-vous à genoux, confessez vos péchés, et vous vous ouvrer au Christ. Dites-lui que vous croyez qu’il est mort pour vous et que vous le recevez comme votre Sauveur. » Il a promis qu’il le ferait.

Cette nuit-là alors qu’il était avec sa famille, qui ne savait rien sur le christianisme, il a soudainement fermé la porte de sa chambre. Sa femme et son fils lui demanda ce qu’il allait faire, à laquelle il a répondu qu’il avait quelques affaires particulières, et qu’il a dû fermer la porte. Il s’agenouilla et pria.

Sa femme et son fils, l’espionnage par la fenêtre, se demandait pourquoi il était à genoux et se moquaient de lui. Après avoir prié, il pensé que quelque chose lui serait tout d’un coup arrivé, mais rien ne s’est passé.

 

Le lendemain matin après le petit déjeuner, il a dû aller au tribunal pour prendre soin d’une affaire, et sur son chemin, tout d’un coup, quelque chose s’est passé. Il m’a dit que l’univers entier a changé. Il était si joyeux qu’il se mit à rire.

  • Il se demander, « Qu’est-ce que c’est? »

Quand il entra dans la salle d’audience et a commencé son cas, il ne pouvait pas contrôler son rire, et après que l’affaire a été conclue, il rentra en riant de plus en plus.

  • Sa femme demanda: «Qu’est-ce qui t’est arrivé?
  • Avez-vous reçu beaucoup d’argent?
  • Qu’est-ce qui te rend si heureux et joyeux?

« Il répondit: Je ne sais pas. Je suis tout simplement heureux. Tout dans l’univers a changé. »

Le lendemain, il rencontra un jeune frère qui l’a aidé à réaliser qu’il était vraiment sauvé.

Après cette date, même s’il a été sauvé, il a continué à agir et à vivre d’une façon mondaine et regarder les choses comme les gens du monde les regarde.

Dans son expérience, il était encore dans la cour extérieure sous le soleil, tous ses sens étaient les mêmes que précédemment.

Le troisième jour, il a été ramené à la réunion de l’église. J’ai été heureux de le voir là.

Après la réunion, il a dit: «vous êtes un bon orateur et assez éloquents. De quelle école avez-vous obtenu votre diplôme? »

Ses remarques ont révélé la façon dont ce monde dans lequel il regardait les choses.

Ensuite, il s’entretint avec moi au sujet de nombreuses questions concernant l’église. Il dit: « Comment avez-vous apporter tant de gens? Quels moyens avez-vous utilisé? Avez-vous de la publicité ou utiliser une sorte de propagande comme un parti politique? » C’est une manière du monde de voir les choses. Puis il me demanda: « je voudrais être un chrétien. S’il vous plaît dites-moi la procédure. Dois-je remplir des formulaires ou signer des papiers? »

Bien sûr, je l’ai aidé à avoir la bonne compréhension. Mais ensuite il m’a demandé: « Supposons que je deviens un membre de votre église, combien d’argent dois-je contribuer chaque année? Et que dois-je faire avec ma famille? Est-ce que votre église contrôle toute ma famille? Allez-vous donner de nombreux règlements à ma femme et a l’enfant? » C’est la manière du monde.

Cette personne a vraiment été sauvée, mais toutes ces choses a prouvé qu’il était encore dans la cour extérieure et même encore en Egypte. Il avait connu la Pâque, mais il n’avait pas encore traversé la Mer Rouge. Il était encore dans le monde physique.

   L’EXPÉRIENCE DU PREMIER VOILE

Laissez-nous continuer à utiliser ce frère à titre d’illustration. Il a été enregistré. L’année d’après encore rien ne s’est passé. Il était vraiment sauvé, mais il était encore dans le monde. Pendant trois ans, rien n’est arrivé. Puis au bout de trois ans il a été réanimé, quelque chose l’a révolutionné. Un jour alors qu’il priait, il a abandonné tout ce monde.

Il a dit: « Seigneur, je renonce à ma connaissance, à mon travail en tant que juge, à ma famille, et au monde. Seigneur, à partir de maintenant je vous aime. J’ai été sauvé il y a trois ans, mais maintenant je sais que j’ai besoin de tout laisser tomber de ce monde. »

Il a abandonné le monde.

Ce faisant, ce frère est passé par le premier voile de la cour extérieure et est entré dans le sanctuaire.

A partir de ce jour, il découvre comment la communion avec le Christ et la façon de prendre le Christ comme sa manne quotidienne à travers la lecture de la Bible. La Bible est devenue très précieuse et douce pour lui.

Chaque jour, il aimait prendre quelque chose de la Bible comme la nourriture. Depuis ce jour il n’a pas seulement bénéficié du pain sur la table, mais aussi a été éclairée par la lumière à l’intérieur.

En outre, il eut la joie de prier. Il m’a dit: «Frère chaque fois que je ferme les yeux et je prier, j’ai le sentiment que je suis dans les cieux. »

  • Qu’est-ce que c’est?
  • Il est l’odeur de l’encens brûlé.

Il sentait la présence de Dieu, parce qu’il avait l’expérience du Christ comme sa manne quotidienne, comme la lumière intérieure, et que la douce saveur de la résurrection.

  • A ce stade, nous devons être très clairs concernant l’endroit où cette expérience a eu lieu.
  • Ce frère est entré de la cour extérieure dans le sanctuaire en passant par le premier voile.
  • Il n’avait pas encore passé par le second voile.
  • Tout d’abord, ses péchés ont été traités à l’autel,
  • caractérisant la croix,
  • mais le monde et les choses de ce monde étaient encore sur lui.
  • Trois ans plus tard, en passant par le premier voile, il a abandonné le monde et les choses de ce monde et est entré dans le sanctuaire.
  • Jour après jour, il se mit à l’expérience du Christ que sa vie, sa nourriture, sa lumière et sa saveur douce de la résurrection.

   L’EXPÉRIENCE DU SECOND VOILE

Pourtant, il n’était pas dans le Saint des Saints. Les péchés et les choses du monde ont disparu, mais une chose est restée, la chair.

Par conséquent, il y avait encore un autre voile de séparation.

Ce frère plus tard a connu la rupture de l’homme extérieur.

La rupture de l’homme extérieur est la déchirure du voile seconde. Il est le déchirement ou la rupture, de la chair. Les lettres révèlent qu’à partir de son expérience de la rupture de l’homme extérieur, ce frère reçoit le discernement réel de l’esprit. Il peut discerner non seulement son propre esprit, mais aussi l’esprit des autres, parce que maintenant il est plus dans l’esprit.

  1. Lorsque nous sommes entrés dans la cour extérieure par le salut, nos péchés ont été traités.
  2. Lorsque nous sommes entrés dans le lieu saint, le monde fut mis à mort. Le soi, cependant, reste encore si nous n’avons pas entré dans le Saint des Saints. Jour après jour, nous pouvons profiter de la manne Christ comme merveilleux, que la lumière céleste, et que la douce saveur de la résurrection, mais cette expérience est encore assez peu profonds, pour tout le lieu saint est ouvertement affichée. Le pain n’est pas la manne cachée, la lumière n’est pas la loi cachés, et l’encens n’est pas la tige cachée de la résurrection. Quand nous arrivons à la réunion, tout le monde peut voir que nous montrons la manne, faisant la lumière, et répandre la bonne odeur de l’encens brûlé. Si tel est le cas, nous ne devrions pas penser que nous sommes profondément. Plusieurs fois, lorsque nous en venons à la rencontre avec la douce odeur de l’encens brûlé, certains peuvent faire des commentaires, « Qu’est-ce qu’un frère gentil! » ou « Elle est comme une sœur douce! Chaque fois qu’elle ouvre la bouche, tout le monde sent la bonne odeur du Christ ».

 

  • Mais ce n’est pas la manne cachée, la loi cachés, ou la tige cachés en fleurs.
  • Toutefois, ces bonnes expériences dans le lieu saint ne doit pas être rejetée.
  • Au contraire, nous devons les respecter.
  • Louez le Seigneur que de nombreuses bénéficient Christ comme leur manne quotidienne. Jour après jour, ils sont également profiter de Christ comme leur lumière et leur odeur en la résurrection. Mais nous devons comprendre que ce n’est pas le but, ce n’est pas la terre de Canaan. Ce n’est que le désert, où il est le rocher de vie qui coule avec l’eau de vie et où le Christ est avec nous fournir la manne quotidienne. Pour partager la manne du ciel et l’eau vive qui coule dans la roche ne prouve pas que nous sommes dans le but de Dieu.
  • Cela prouve seulement que nous ne sommes pas en Egypte, ce n’est pas dans le monde.
  • En d’autres termes, nous sommes dans le lieu saint, mais se n’est pas être dans le Saint des Saints.
  • Il ne suffit pas d’être simplement hors d’Egypte, ce n’est que l’aspect négatif. Il y a quelque chose de beaucoup plus positif.
  • Nous avons besoin d’entrer dans les bonnes terres, qui est le type du tout compris le Christ dans notre esprit.
  • Ni l’agneau de la Pâque en Egypte, ni la manne quotidienne dans le désert ne peut rivaliser avec la bonne terre de Canaan. La bonne terre de Canaan ne comprend pas seulement un aspect ou une partie du Christ, elle symbolise le tout inclus-Christ.

 

Encore une fois nous devons souligner que, lorsque nous avons été sauvés, inconsciemment, nous avons exercé notre esprit. Il ne fait aucun doute à ce sujet.

Or, dans le lieu saint, jour après jour, nous lisons les Écritures, veuillez communiquer avec le Christ, et faire l’expérience l’éclat de la lumière.

Toutes ces choses doivent aussi être vécues par l’exercice de notre esprit, même si nous pouvons être une personne qui vit dans l’âme plutôt que dans l’esprit. On peut lire les Écritures dans la matinée par l’exercice de notre esprit et, partant, se nourrissent de Christ comme notre manne quotidienne, mais en ce qui nous concerne, nous ne sommes pas encore dans l’esprit, nous sommes encore dans l’âme.

Enfin, un jour on se rendra compte que l’auto doit être traitée et brisé.

Lorsque nous nous rendons compte que nous avons déjà été crucifié, nous appliquerons la croix pour notre amour, et quand nous nous rendons compte par expérience que l’auto a été enterré, nous en tant que personne sera transféré dans l’esprit.

Ensuite, nous allons non seulement d’exercer notre esprit à communiquer avec le Seigneur, mais tout notre être sera dans l’esprit.

 

 

  • Ainsi, il y a trois points stratégiques que nous avons besoin de passer:
  • l’autel, le premier voile,
  • et le second voile.
  • À l’autel, à travers le premier voile nos péchés sont traités,
  • et lors du deuxième voile la vie de l’âme, l’homme naturel, l’homme extérieur, la chair, l’auto sont traités.

 

Alors nous devenons une personne dans l’esprit-L’Esprit. C’est au-delà du simple exercice de notre esprit de vivre quelque chose du Seigneur.

   L’EXPÉRIENCE DE LA MER ROUGE ET DU JOURDAIN

Voyons plus loin dans la géographie et l’histoire des enfants d’Israël.

  • En Égypte le peuple d’Israël participait de la Pâque, qui traite de leurs péchés.
  • Ils ont été sauvés lors de leurs péchés ont été traitées par l’agneau, mais les forces égyptiennes, Pharaon et son armée, toujours asservis.
  • En conséquence, Israël a dû passer par la mer Rouge. Sous les eaux de la mer Rouge les forces terrestres ont été enterrées.
  • Comme un type, l’armée de Pharaon représente une foule de gens et toutes les choses de ce monde. Avec certaines personnes, une paire de lunettes est un «soldat de l’armée égyptienne, » parce que pour eux il s’agit d’un élément du monde. Avec d’autres, la question de la robe est non seulement un soldat, mais une division entière de soldats dans l’armée égyptienne. Beaucoup sont lié avec les articles du monde et nous contrôlent en vertu de leur tyrannie.
  • Mais quand Israël a traversé la mer Rouge, le monde entier a été traité.
  • Toute l’armée égyptienne a été ensevelie sous les eaux de la mer Rouge.
  • L’eau de la mer Rouge symbolise le premier aspect de l’efficacité de la mort du Christ. Toutes les choses du monde sont traitées et enterré dans la mort du Christ (Jean 12:31 « 31 Maintenant a lieu le jugement de ce monde; maintenant le prince de ce monde sera jeté dehors.»; Gal. 6:14) «14  Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!».

Plus tard, après qu’Israël ait quitté l’Égypte, cela représente le deuxième aspect ils ont commencé à errer dans le désert avec la manne quotidienne et apprécié, ce qui a été quelque chose de céleste comme un type de Christ.

Ils peuvent toujours témoigner aux autres la façon dont ils jouissent de la manne, mais en même temps, ils erraient dans le désert. Un jour, ils ont traversé le Jourdain, et dans l’eau du Jourdain il s mis douze pierres représentant les anciens d’Israël ont été enterrés (Josué 4:9). « 9  Josué dressa aussi douze pierres au milieu du Jourdain, à la place où s’étaient arrêtés les pieds des sacrificateurs qui portaient l’arche de l’alliance; et elles y sont restées jusqu’à ce jour.»

Sous l’eau de la mer Rouge les forces égyptiennes ont été enterrées, mais sous l’eau les douze pierres misent aux milieux du Jordanie, ce qui représente le soi et le vieil homme des Israélites, ont été enterrés.

Après cela, les Israélites entrèrent le troisième aspect , la terre de Canaan, et jouit de ses richesses tout compris.

  1. Lorsque le peuple d’Israël était en Egypte, ils étaient dans la cour extérieure.
  2. Quand ils sont venus dans le désert, ils étaient dans le lieu saint.
  3. Enfin, lors de leur entrée en Canaan, ils ont été dans le Saint des Saints.
  • La mer Rouge correspond au premier voile,
  • et le Jourdain à la voile seconde.

Il est très clair que ces deux eaux caractérisent les deux aspects de la croix du Christ.

  • Le premier aspect de la Croix-traite avec toutes les choses de ce monde,
  • et le second aspect traite avec notre âme.

En d’autres termes, c’est la croix qui déchire les deux voiles. Nous devons passer par les deux voiles, tout comme les Israélites devaient passer par les deux eaux.

Maintenant, nous devons nous contrôler et de déterminer où nous en sommes.

  • Sommes-nous en Egypte, dans le désert, ou en Canaan?
  • En d’autres termes, nous sommes dans la cour extérieure, dans le lieu saint, ou dans le saint des saints?
  • Sommes-nous dans l’atmosphère terrestre, où tout est sous le soleil?
  • Ceux qui sont dans la cour extérieure n’ont pas la lumière du lieu Saint ou du lieu très saint, ils ont seulement le soleil. Toutes les choses du monde sont sous le soleil.
  • Sommes-nous les chrétiens qui croient dans le Seigneur Jésus, l’accepter comme notre Sauveur, et je crois qu’il est mort sur la croix pour nos péchés, mais encore du point de vue du monde et de vivre dans l’atmosphère terrestre?
  • Ou nous sommes dans le lieu saint, en appréciant le Christ comme la manne, notre lumière céleste, et notre bonne odeur de la résurrection?
  • Ou sommes-nous plus profond que cela?
  • Dans le Saint des Saints, nous pouvons expérimenter le Christ comme le jardin secret de chacun, non pas comme Aaron dans la cour extérieure, mais comme Melchisédech dans le Saint des Saints du ciel.
  • Ici, nous pouvons apprécier le Christ comme la manne cachée, que la loi cachée, et que l’autorité de la résurrection cachée afin de statuer sur toutes choses.
  • Tout ici est caché, parce que le Christ est maintenant connu de manière dans le plus profond en nous.
  • Que le Seigneur nous fasse grâce que nous sachions où nous en sommes et où nous devons aller.

église chrétienne évangélique les avenieres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 − trois =