L’ARBRE DE LA VIE – L’ARBRE DE LA VIE QUI TRANSFORME

CHAPITRE SIX

L’ARBRE DE LA VIE QUI TRANSFORME

Lecture de l’Ecriture: Lev. 2:7-10; 7:14-15

NOTRE BESOIN DE COMPRENDRE LA BIBLE  AVEC LA VISION DIVINE DANS UNE VOIE INTERIEUR QUI DEVELOPPE SA VIE

  • L’ensemble de soixante-six livres de la Bible sont la révélation de l’Esprit Saint (Jean 16:13) « 13 Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité; car il ne parlera pas de lui-même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir.»
  • et la parole de Dieu par des hommes pris en charge par le Saint-Esprit (2 Pierre. 1:21). «21 car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. »

 

  • L’ensemble de la Bible a été inspirée par l’Esprit et a été écrit avec un but précis pour nous montrer le cœur est le désire de DIEU.
  • Pour acquérir la connaissance divine dans la Bible dans son intégralité n’est pas une tâche facile.
  • Dans Matthieu 22 les Sadducéens sont venu sur la question du Seigneur qui concerne la question de la résurrection. Ils ne croyaient pas qu’il y avait une résurrection. Le Seigneur leur a dit qu’ils ne connaissaient pas les Ecritures ni la puissance de Dieu (v. 29) « 29 Jésus leur répondit: Vous êtes dans l’erreur, parce que vous ne comprenez ni les Ecritures, ni la puissance de Dieu.»
  • et il leur répondu du certaine façon, «31 Pour ce qui est de la résurrection des morts, n’avez-vous pas lu ce que Dieu vous a dit:32  Je suis le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, et le Dieu de Jacob? Dieu n’est pas Dieu des morts, mais des vivants. » 31-32). « »

Comme Dieu est le Dieu des vivants et est appelé le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, de sorte que la suite de la  mort d’Abraham, d’Isaac et de Jacob ils seront ressuscités.

  • C’est la façon dont le Seigneur Jésus a traitées les Écritures, non seulement par la lettre, mais par la vie et le pouvoir implicite en leur sein.
  • Depuis le titre divin de Dieu comme le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob, le Seigneur Jésus a vu la vérité, le fait, de la résurrection.
  • Il n’est pas si facile de comprendre la Bible d’une façon interne et de manière vivante.
  • Apparemment, il n’y a rien à voir dans ce titre, mais dans un tel titre, il y a la vérité de la résurrection, parce que Dieu ne pouvait pas être le Dieu d’une personne morte.
  • Si Dieu est le Dieu d’Abraham, qui est décédé, Abraham sera ressuscité, parce qu’il n’est pas le Dieu des morts mais des vivants.

 

RESTAURER L’ARBRE DE LA VIE

  • Le Seigneur a besoin de nous apporter dans la compréhension des Écritures d’une manière interne et de séjourner-demeurer avec lui pour voir ce qui est sur son cœur.
  • Après la création de l’homme,
  • Dieu lui-même présenté à l’homme comme l’arbre de vie pour l’homme à manger.
  • La seule chose que Dieu a voulu pour l’homme est de le nourrir, de prendre part avec lui, comme l’arbre de vie.
  • Il voulait l’homme afin de le prendre dans la vie, pour apprendre à vivre, à exister, par l’arbre de vie. Sans manger, une personne ne peut pas exister. Vous pouvez avoir la vie, mais votre vie ne peut durer sans votre alimentation.

 

  • En se présentant à l’homme comme l’arbre de vie,
  • l’intention de Dieu était pour l’homme d’apprendre à vivre selon Dieu,
  • en prenant Dieu comme son approvisionnement quotidien.
  • La plupart d’entre nous mangent trois repas par jour pour notre approvisionnement en vie.
  • Nous vivons, il existe, en mangeant.

 

  • Dieu n’a pas commandé a l’homme à tout faire, mais seulement de le L’homme doit prendre soin de son alimentation.
  • S’il mange correctement, il aura de la croissance.
  • S’il ne mange pas correctement, il n’aura pas de croissance.
  • Si vous mangez quelque chose de la vie, tu auras la vie.
  • Si vous mangez quelque chose de la mort, vous aurez la mort.

La vie chrétienne n’est pas seulement une question de fait ou de travail, mais une question de se nourrir de Dieu comme l’arbre de vie.

Ce point a été clairement établi par le Seigneur Jésus dans Jean 6, où il a dit qu’il était le pain de vie (v. 35) « 35  Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.» et que celui qui me mange vivra par moi (v. 57). « 57  Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.»

L’AGNEAU DE DIEU

 

  • L’arbre de vie a été le premier élément présenté par Dieu à l’homme,
  • Mais après la chute de l’homme Dieu a fait des manteaux de peaux du sacrifice pour Adam et sa femme et les en revêtit. Les manteaux pleinement les a couverts, ce qui signifie que Dieu les a justifié (Genèse 3:21). «21 ¶ L’Eternel Dieu fit à Adam et à sa femme des habits de peau, et il les en revêtit. »
  • Pour être le moyen justifié d’être couvert de la justice de Dieu, qui est le Christ lui-même. Afin de faire des manteaux de peaux des agneaux, Dieu a probablement tué des agneaux, en présence d’Adam et Eve. Le revêtement des manteaux de peaux était fondée sur l’effusion du sang du sacrifice, de l’agneau du sacrifice est devenu un substitut à l’homme pécheur.

 

  • Avant la chute dans la Genèse 2 est l’arbre de vie présenté à l’homme par Dieu.
  • Après la chute dans la Genèse 3 est l’agneau, le sacrifice, offert à l’homme par Dieu.

 

  • L’arbre de vie dans la Genèse 2 a changé à un agneau dans la Genèse 3.

 

  • L’arbre de vie est le Christ, et l’agneau est le Christ. Ces deux éléments ne font qu’un. En raison de la chute de l’arbre de la vie devait devenir l’agneau.

 

  • Dans Jean 6, le Seigneur Jésus nous dit qu’il est le pain de vie.
  • Le pain de vie est égal à l’arbre de vie.
  • Ces deux articles sont de la vie végétale.

Mais dans le même chapitre le Seigneur parle Jésus de le manger « le pain de vie », Il dit aussi: « 55  Car ma chair est vraiment une nourriture, et mon sang est vraiment un breuvage.»  Jean 6 (v. 55).

Dans un sens physique du pain ne peut pas avoir de sang.

Mais, selon la réalité spirituelle, le pain de vie comprend le sang. C’est parce que le pain de vie, et sans  le sang, ne pourrait jamais être mangé par nous.

L’arbre de vie nous était fermée par la chute de l’homme, mais il s’est ré ouvert à nous par l’Agneau avec son sang rédempteur.

  • Après la chute, l’Agneau est le premier élément de notre jouissance de Dieu dans l’Ancien et du Nouveau Testament.
  • Tous les autres éléments de la jouissance du Seigneur suive et sort de ce premier point.
  • Même dans l’éternité dans la Nouvelle Jérusalem, le Christ sera toujours l’éternel Agneau de Dieu (Apoc. 21:22; 22:1). «22 Je ne vis point de temple dans la ville; car le Seigneur Dieu tout-puissant est son temple, ainsi que l’agneau. 1 ¶  Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau.»
  • Dans l’Apocalypse, l’Agneau est la lampe,
  • et dans le feu de Dieu est comme la lumière (21:23). « 23 La ville n’a besoin ni du soleil ni de la lune pour l’éclairer; car la gloire de Dieu l’éclaire, et l’agneau est son flambeau.»
  • Tout ce que Dieu est aussi notre part pour notre plaisir qui est dans l’Agneau, qui est la lampe.
  • Nous devons jouir de lui d’abord comme l’Agneau de Dieu.
  • Après la présentation de l’arbre de vie à l’homme, de la Genèse 3 à Exode 12 il est l’Agneau de Dieu, pour la jouissance de son peuple élu.

LE SECRET DE L’EXPERIENCE DE LA COUR EXTÉRIEURE DANS LE LIEU SAINT

  • Maintenant, nous devons continuer à voir quelque chose de plus,
  • riche de quelque chose,
  • quelque chose de profond,
  • et quelque chose de supérieur en appréciant le Christ comme l’Agneau de Dieu.

 

  • Après le livre de l’Exode est le livre du Lévitique avec toutes les offrandes.
  • Toutes les offrandes sont basées sur deux choses:
  • sur l’arbre de vie,-la vie végétale,
  • et sur l’agneau,-la vie animale.

 

  • Toutes les offrandes sont composées de ces deux sortes de vies.
  • L’holocauste est de la vie animale,
  • mais l’offrande est la vie végétale

(Lévitique 2:7-10). «7  Si ton offrande est un gâteau cuit sur le gril, il sera fait de fleur de farine pétrie à l’huile 8  Tu apporteras l’offrande qui sera faite à l’Eternel avec ces choses-là; elle sera remise au sacrificateur, qui la présentera sur l’autel.9  Le sacrificateur en prélèvera ce qui doit être offert comme souvenir, et le brûlera sur l’autel. C’est une offrande d’une agréable odeur à l’Eternel.10  Ce qui restera de l’offrande sera pour Aaron et pour ses fils; c’est une chose très sainte parmi les offrandes consumées par le feu devant l’Eternel. »

  • La vie animale est de rachat,
  • et la vie végétale est de générer, pour nourrir.

 

  • Toutes les offrandes telles
  • que l’offrande pour le péché,
  • le sacrifice de culpabilité,
  • l’holocauste,
  • l’offrande,
  • l’offrande de la paix, ont bénéficié dans la cour extérieure du tabernacle.
  • Ces offrandes sont des types de Christ comme l’offrande unique.

 

  • Dans le lieu saint,
  • il y avait la table avec les pains les pains de proposition,
  • le chandelier avec la lumière,
  • et l’autel des parfums d’or de l’encens.

 

  • Tout est le Christ,
  • et l’autel est le Christ,
  • et les pains de proposition,
  • la lumière,
  • et l’encens sont-Christ.
  • Toutes les offrandes sont le Christ,
  • tous les meubles,
  • dans le lieu saint est le Christ,
  • et tous les éléments liés à l’ameublement sont le Christ.

 

  • Comment pouvons-nous nous tourner de l’expérience du Christ, comme toutes les offrandes à l’expérience du Christ, comme tous les meubles, dans le lieu saint avec tous les éléments connexes?
  • En d’autres termes, comment pouvons-nous avoir un tour de l’expérience du Christ dans la cour extérieure à l’expérience du Christ dans le lieu saint?
  • Le moyen d’avoir cette expérience est de manger. Manger est le secret.
  • Dans la cour extérieure, le prêtre ne mange pas les premières offrandes.
  • Les offrandes sont tuées et présenté à Dieu d’abord.
  • Le sang des offrandes caractérise l’aspect rédempteur du Christ.

 

  • Après le rachat, nous avons à manger. Le point tournant est le manger.
  • Manger est le secret qui nous pousse de la cour extérieure dans le lieu saint.

 

  • Dans la cour extérieure, les premiers prêtres dont jouissent toutes les offrandes dans l’aspect du Christ comme leur justice.
  • Puis ils sont allés profiter des offrandes en mangeant (Lévitique 7:14-15). «14  On présentera par élévation à l’Eternel une portion de chaque offrande; elle sera pour le sacrificateur qui a répandu le sang de la victime d’actions de grâces.15  La chair du sacrifice de reconnaissance et d’actions de grâces sera mangée le jour où il est offert; on n’en laissera rien jusqu’au matin. »
  • Après que le rachat fût réalisé, nous devons continuer à manger. Notre notion de manger des offrandes nous introduit dans le lieu saint.

 

  • Lorsque nous entrons dans le lieu saint,
  • le premier élément est le pain de proposition pour notre alimentation.

 

  • Si vous ne savez pas comment de se nourrir du Seigneur Jésus, vous êtes un chrétien seulement dans la cour externe.
  • Lorsque vous voyez la vision de manger le Seigneur et vous commencer à se nourrir sur le Seigneur, cette alimentation va pousser de la cour extérieure dans le lieu saint.

FAIRE SORTIR D’EGYPTE EN MANGEANT

  • Dans Exode 12, les enfants d’Israël dont ils bénéficient de l’effusion du sang de l’agneau pour satisfaire les exigences justes de Dieu.
  • Après ils ont été invités à manger de la viande de l’agneau.
  • Par le fait de manger ils ont été mis sous tension, renforcé, fourni, et ont été permis de sortir de l’Egypte. Leur repas de l’agneau a été pour le déplacement de sortir de l’Egypte.
  • Le fait de manger nous amène hors de l’Egypte, de la cour extérieure, dans le désert, jusqu’au lieu saint.
  • Dans le désert, les enfants d’Israël ont bénéficié de la manne quotidienne et dans le lieu saint, le prêtre apprécié les pains de proposition.
  • Les enfants d’Israël erraient dans le désert,
  • mais ils vivaient en mangeant de la nourriture céleste.

MANGER LE VEAU GRAS DANS LA MAISON DU PERE

Dans Luc 15, le Seigneur Jésus dit une parabole d’un père aimant et un fils prodigue.

  • Après le fils revint,
  • le père le revêtu de la plus belle robe
  • et lui met un anneau au doigt
  • et des sandales aux pieds Luc 15 (v. 22). «22 Mais le père dit à ses serviteurs: Apportez vite la plus belle robe, et l’en revêtez; mettez-lui un anneau au doigt, et des souliers aux pieds. »

 

  • Le père tenait à bien recevoir le pécheur et le revêtit à l’extérieur de la maison « avant qu’il entra dans la cour».
  • Avant d’être habillé, le fils prodigue était un mendiant et ne mérite pas d’entrée dans la maison du père.
  • Bien que le fils avait été approuvé par le père et habillés correctement, il avait encore faim.
  • Ainsi, le père ordonna à ses serviteurs d’apporter et de préparer le veau gras pour le  retour  de son fils por qu’il puisse  manger Luc 15 (v. 23). «23  Amenez le veau gras, et tuez-le. Mangeons et réjouissons-nous; »
  • Puis ils se rendirent à la fête mangée le veau gras dans la maison du Père.
  • La robe est le Christ comme notre justice afin de nous habiller-revêtir, selon les exigences justes de Dieu que nous puissions être justifiés aux yeux de Dieu (Jérémie 23:6. «6  En son temps, Juda sera sauvé, Israël aura la sécurité dans sa demeure; Et voici le nom dont on l’appellera: L’Eternel notre justice. »; 1 Corinthiens 1:30. «  Or, c’est par lui que vous êtes en Jésus-Christ, lequel, de par Dieu, a été fait pour nous sagesse, justice et sanctification et rédemption, »; Phil. 3:9). « 9 ¶  et d’être trouvé en lui, non avec ma justice, celle qui vient de la loi, mais avec celle qui s’obtient par la foi en Christ, la justice qui vient de Dieu par la foi,»
  • Le veau gras, signifie la richesse du Christ (Eph. 3:8) . «8 A moi, qui suis le moindre de tous les saints, cette grâce a été accordée d’annoncer aux païens les richesses incompréhensibles de Christ, »  tué sur la croix pour le plaisir des croyants.

 

  • Beaucoup de chrétiens ont des trésors le fait que le Christ est leur justice, mais ils négligent l’alimentation du Christ pour leur plaisir actif.
  • Dieu a utilisé Martin Luther pour récupérer la vérité sur la justification par la foi au Christ comme notre justice.
  • Mais le repas du Christ est pour notre plaisir doit encore être complètement rétabli chez les enfants de Dieu.
  • L’accomplissement du dessein de Dieu dépend principalement de manger du Christ.
  • Le Christ est notre passif, la justice objective pour que nous puissions faire la fête sur Lui intérieurement et subjectivement.

Après avoir mangé le veau gras et d’être remplie, le fils pourrait faire quelque chose pour le père s’il vous plaît. Nous avons a faire n’est pas seulement quelque chose de la justice, mais de la manger.

 

  • Si le père de Luc 15 avait seulement habillé le fils et lui dit alors de faire quelque chose pour lui, il n’aurait pas eu la force.
  • Le fils était vêtu proprement et parfaitement nettoyé, mais il avait faim et était vide à l’intérieur. Il n’avait pas l’énergie, il était faible, aucun pouvoir, aucune force, et aucun remplissage.
  • Après il a était inviter a table pour se nourrir de Christ comme notre fête, nous serons aussi actifs, en attendant le commandement du Père.
  • Nous avons la force, l’énergie et l’approvisionnement de la vie pour mener à bien la volonté du Père.

 

 

  1. Nous apprécions le côté objectif de la rédemption du Seigneur, notre justification par Son sang précieux.
  2. Mais notre rédemption et la justification en est ainsi que nous pouvons manger le Christ, jouir pleinement de Christ.

Le père du fils prodigue l’a habillé en dehors de la porte pour lui afin d’entrer à la  fête est être a la table où ils pourraient manger et s’amuser.

Nous devons tous être aux fêtes sur le Seigneur pour profiter  de lui.

  • Nous pouvons avoir été sauvés par la rédemption du Seigneur, mais combien avons-nous été à la fête du Seigneur?
  • Dans notre expérience, nous sommes devant la porte de la maison du Père ou à l’intérieur de la porte fête sur le Christ avec toutes ses richesses?
  • Vous pouvez être en dehors de la porte revêtus de la plus belle robe, avec une bague à la main et les sandales aux pieds, mais êtes-vous dedans?
  • Êtes-vous satisfait et comblé ou vide?

 

  • Nous avons tous besoin de manger le Seigneur pour être rempli de Lui.
  • Quand nous le mangeons, nous allons apprécier l’arbre de vie.

 

  • Christ comme l’Agneau de Dieu nous permet d’être justifiés par la foi afin que nous puissions être ramenés à la jouissance du Christ comme l’arbre de vie.

MANGER CHRIST  POUR ETRE TRANSFORMER EN MATERIAUX PRECIEUX POUR L’EDIFICE DE DIEU

  • En mangeant et en appréciant le Christ, nous sommes transformés.
  • Dans la cour extérieure il n’y a pas d’or mais en cuivre et d’argent.
  • Le cuivre signifie le jugement
  • et l’argent signifie la rédemption de Dieu.

Le Rachat sort du jugement divin de Dieu.

Les piliers et les socles dans la cour extérieure étaient d’airain, mais les chapiteaux, les couronnes des piliers, ont été recouvertes avec de l’argent, et les crochets et les bielles étaient d’argent (Exo. 27:11; 38:19). . «11  Du côté du nord, il y aura également des toiles sur une longueur de cent coudées, avec vingt colonnes et leurs vingt bases d’airain; les crochets des colonnes et leurs tringles seront d’argent. 38:19 ses quatre colonnes et leurs quatre bases étaient d’airain, les crochets et leurs tringles étaient d’argent, et leurs chapiteaux étaient couverts d’argent.»

Cela indique que la rédemption du Christ sort du juste jugement de Dieu. Christ est Celui qui a subi le jugement de Dieu sur la croix et sûr lui vient notre rédemption.

Les prises de quarante-huit planches du tabernacle ont également été faites de l’argent. Ces quarante-huit planches ont été faites en bois d’acacia recouvert d’or.

  • Tous les meubles dans le tabernacle étaient soit en or ou en plaqué d’or.
  • Cela signifie que la nature divine (l’or) est forgée dans notre être par la consommation de Christ, par des fêtes sur le Christ.
  • Par le manger, nous serons mêlés avec Dieu, et ce mélange nous transforme.

Si nous allons profiter du Seigneur de plus en plus, nous devons apprendre à le manger, comment se régaler de Lui.

Il s’agit d’un véritable tournant.

Si nous savons comment le manger, et comment se régaler de Lui, nous serons transformés en matériaux précieux pour être mis en place comme le temple (1 Cor. 3:12), « 12  Or, si quelqu’un bâtit sur ce fondement avec de l’or, de l’argent, des pierres précieuses, du bois, du foin, du chaume,» comme la maison du Seigneur, et dans cette maison, nous allons apprécier le Seigneur de plus en plus richement.

Comme nous mangeons le Seigneur nous allons  être transformés par lui, et nous allons profiter de la graisse de sa maison. Nous allons profiter de lui dans toute la mesure.

  • Nous avons besoin d’une vision afin de voir que toute la Bible nous présente une image que Dieu est l’arbre de vie bon pour la nourriture pour nous.
  • C’est pourquoi l’arbre de vie est au début de la Bible et à la fin de la Bible (Genèse 2:9, « 9 L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.» appoc  22:2, 14«2  Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. 14  Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville!»).

 

  • Entre ces deux extrémités de la Bible sont de nombreuses histoires négatives concernant le peuple du Seigneur d’être distrait, frustré, gêné et de jouir de Dieu comme l’arbre de vie.

 

  • Toutes les histoires positives dans la Bible nous montrent le peuple élu de Dieu bénéficiant de Dieu comme l’arbre de la vie sous différents aspects. L’arbre de vie a changé dans la forme d’un agneau à cause de la chute.

 

  • Maintenant, nous devons jouir de lui comme le rachat de l’agneau.
  • Après que nous avons profité de lui dans son aspect rédempteur,
  • nous avons immédiatement a jouir de lui comme une nourriture, énergisant et vivifiant.
  • Nous devons apprendre à apprécier le Seigneur d’une façon de manger.
  • Quand avons dépassé l’étape de se nourriture quotidiennement du Seigneur ensuite nous pouvons aller plus loin de la cour extérieure pour le lieu saint.

 

  • Par le manger, nous serons transformés en matériaux précieux pour être mis en place avec d’autres pour l’édifice de Dieu (1 Pier. 2:5).« 5  et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d’offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ.»
  • Puis il y aura une maison, un temple, pour le repos du Seigneur, et dans ce temple nous jouirons du Seigneur en plénitude.
  • Ainsi, dans le but de Dieu sera accompli.
  • Enfin, la maison, le temple, sera élargie à la ville, qui est la consommation finale de l’intention divine et éternelle.
  • L’intention de Dieu est réalisée par nous de se nourrir de Lui. Nous devons tous à apprendre a manger, à la fête, et à la table du Seigneur.
  • Le Seigneur Jésus est devenu l’Esprit vivifiant (1 Cor. 15:45 b).
  • Il est l’Esprit qui donne la vie (2 Cor. 3:6; Jean 6:63).
  • Nous pouvons recevoir cette vie en se nourrissant de lui dans l’esprit.
  • Nous devons apprendre à exercer notre esprit à communiquer avec le Seigneur.

 

C’est pourquoi les mots de  départ de l’apôtre Paul dans 2 Timothée 4:22 dit: « 22  Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous!»

Le Seigneur Jésus est l’Esprit de vie à notre esprit « humain». Nous devons apprendre à exercer notre esprit et à se nourrir de Lui.

  • Si nous jouissons de lui par la façon de manger, cela va nous pousser de l’extérieur de la maison du Seigneur à l’intérieur, et cela va nous transformer en morceaux d’argile en pierres précieuses bon pour l’édifice de Dieu.

église chrétienne évangélique les avenieres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatre + cinq =