LA VIE – CHAPITRE TRENTE HUIT -ADORER EN ESPRIT — LE BON PLAISIR DE DIEU

Le Nouveau Testament révèle que, lorsque nous avons été régénérés un grand changement a eu lieu dans notre constitution.

 

  • La partie principale d’un homme naturel de naissance est l’âme.
  • L’âme n’a pas seulement les parties du mental, émotion et volonté, mais est aussi la personne.

 

  • A la régénération, la personne se déplace de l’âme à l’esprit.
  • Strictement parlant, nous devrions être plus qu’une âme. Nous devrions plus utiliser uniquement ses parties.
  • Je ne dirais pas que nous devrions être un esprit, mais au moins nous pouvons dire que nous devons considérer notre esprit comme notre personne.
  • Cela ne veut ne pas dire que notre esprit n’est plus un organe.

 

L’ESPRIT EN TANT QU’ORGANE

 

Dans Jean 4:23 et 24, «23  Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.24  Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. »

 

  • On nous dit que Dieu doit être adoré en esprit.

La parole peut être considérée comme une préposition et peut donc être traduits « avec » au lieu de « en».

  • Nous adorons « avec » notre esprit.
  • Cela indique que notre esprit agit comme un organe.

 

  • Nous voyons avec nos yeux, entendons avec nos oreilles et d’adorons avec notre esprit.
  • Quand nous disons que nous adorons en esprit, nous voulons dire que nous adorons dans le Royaume de l’esprit.
  • Quand nous disons que nous adorons avec notre esprit, nous voulons dire que l’esprit est la partie de notre être par lequel nous adorons.

 

 

  • L’esprit est alors devenu non seulement la nouvelle personne,
  • l’homme intérieur,
  • mais aussi le nouvel organe avec lequel nous adorons Dieu.

 

 

LE SERVICE ET LE CULTE

 

  • Le mot « le culte » en grec implique également l’idée de service.
  • Romains 1:9 dit, « 9 Dieu, que je sers en mon esprit dans l’Evangile de son Fils, m’est témoin que je fais sans cesse mention de vous,»

Le mot je sers  dans ce verset est traduit « par culte » dans certaines autres versions.

 

  • Si nous disons culte ou servir, la signification est identique.
  • Notre culte est notre service à Dieu ;
  • notre service lui est aussi notre culte.
  • Lorsque nous l’adorons, nous le servions ; Lorsque nous servons de lui, nous l’adorons.

 

 

L’ESPRIT HUMAIN, PAS LE SAINT-ESPRIT

 

L’esprit humain, comme l’organe par lequel nous adorons ou servons Dieu, est en grande partie inconnu parmi les chrétiens.

  • Quand ils viennent à travers l’Esprit de la parole, ils le comprennent comme l’Esprit Saint.

 

  • Beaucoup de chrétiens ont une estime légère pour l’esprit humain.
  • Dans la théologie chrétienne, il y a une école de dichotomie, qui enseigne que l’homme est en deux parties, pas trois. Ils considèrent que l’âme et l’esprit sont synonymes.

 

  • Ce type de croyance affecte la façon dont la Bible a été traduite.
  • La version française, même si c’est une bonne traduction, dans de nombreux versets restitue l’esprit de la parole comme « cœur-esprit ». Un tel rendu montre que les chercheurs n’avaient pas une vision claire concernant l’esprit humain.
  • Qu’est le cœur-esprit ?
  • Il s’agit d’un terme bizarre !

 

  • Bien que les chercheurs connaissent la langue, ils ne savaient pas l’esprit si bien. Ils ont réalisé que le mot pneuma dans Jean 4:24 ne se réfère pas à l’Esprit Saint, mais à certains organes de notre être.
  • Pensant que la mentalité française comprendra mal « l’esprit », ils ont ajouté un autre mot, « ce qui en fait le cœur-esprit ».
  • Ils pensaient que le cœur et l’esprit humain sont les mêmes.

 

 

L’ACCENT DE L’ÉCONOMIE DE DIEU

 

  • L’Économie de nouveau Testament de Dieu se concentre sur notre esprit humain et est réalisée par l’Esprit divin et de l’esprit humain étant mélangées ensemble.
  • 1 Corinthiens 6:17 déclare, « 17 Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. »
  • Paul dit: « Pour moi de vivre est le Christ » « 21 ¶ car Christ est ma vie, et la mort m’est un gain.»(Phil. 1:21).

 

  • Qui est le Christ ?
  • N’est-il pas Dieu ?
  • Qui est le « moi » ?
  • C’est un simple homme, Saul de Tarse.
  • Comment un homme peut vivre Dieu ?

 

  • Nous ne comprenons pas très bien, mais nous pouvons profiter de ce que le mot dit de manger.
  • Quand les mots dit « 17 Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit. », nous répondons: « Alléluia ! Je suis un homme, mais j’ai un esprit ! Je suis un seul esprit avec le Seigneur! »
  • Cela signifie-il que Dieu s’est abaissé jusqu’au niveau de l’homme ?
  • Ou sommes-nous au niveau de Dieu ?

 

La réponse à ces deux questions est oui !

 

Dieu s’est incarné.

« Le verbe s’est fait chair » (Jean 1:14). « 14  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.»

La chair est un terme négatif pour l’homme.

 

 

Ce n’est qu’après la chute que l’homme s’appelait la chair (voir Genèse 6:3). « 3 ¶  Alors l’Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.»

Étant donné que l’incarnation est après la chute, la parole s’est faite chair, autrement dit, Jésus est devenu un homme dans le cadre de l’homme déchu.

Dieu a été abaissé au niveau de l’homme déchu.

Son effet de s’abaisser nous élève au niveau de Dieu.

 

  • Ce trafic « l’action » en descendant et en remontant les résultats ce résulte dans un mélange.
  • Si le mélange se produit sur le faible niveau ou sur le niveau élevé, je ne sais pas, plus que cela que je n’ai pas besoin de le savoir.

 

 

 

LES EFFETS DE NOTRE ESPRIT ET DE NE PAS EN TENIR COMPTE

 

Dans cet esprit mêlé l’économie de Dieu va être effectuée.

Les Chrétiens parlent souvent de l’Esprit Saint de manières étranges, mais en ce qui concerne l’esprit humain, ils sont aveugles.

 

  • Que diriez-vous de nous ?
  • Nous avons étaient éclairés, mais nous ne sommes pas absolues clairs concernant notre esprit.
  • Dans la vie ecclésiale, nous exerçons encore notre esprit « raisonnement -volonté – désirs».
  • Nous donnons encore trop de place à nos émotions, en particulier les sœurs. Nous ne le faisons pas adéquatement et à utiliser notre esprit.
  • Si des questions se posent dans la vie ecclésiale, les sœurs réagissent émotionnellement. Les Mots ne seront pas soumis, mais sera des larmes qui émergeront.
  • Avec les frères, le problème est avec leur grosse tête ! Alors qu’ils sont à l’écoute d’un message, ils pensent, « oui, mais —. »
  • La plupart des frères sont trop logiques et les sœurs la plupart sont trop illogiques.
  • Outre les problèmes de logique et d’émotion, il y a aussi la question de la volonté forte. Les Têtues ne se soucient pas ce qui est dit, ni combien de larmes coulent des sœurs. Leur seul souci est leur volonté têtue.
  1. La Logique
  2. L’émotion
  3. têtue

 

Ces trois problèmes agis dans la vie ecclésiale.

 

Même à la réunion de prière ou à la réunion de la table du Seigneur, certains frères exercent leur esprit, quelques sœurs exercent leurs émotions et quelques-uns pensent savent combien et combien peu les anciens savent.

Sans tenir compte de notre esprit, de cette façon annule notre culte.

 

Lorsque nous en viendrons aux réunions et dans notre vie quotidienne, ainsi, nous devons apprendre à utiliser notre esprit, notre volonté et notre émotion comme ustensiles.

Tout comme nous avons utilisé une clé pour ouvrir la porte et remettre ensuite la clé dans notre poche et oubliez-la, donc lorsque nous devons utiliser nos émotions, notre esprit ou notre volonté, nous les utilisons temporairement mais nous ne restent pas en eux.

Nous restons dans notre esprit.

Lorsque nous entendons les potins des choses sans intérêts, nous exerçons notre esprit « raisonnements-émotions-volonté».

Quand nous arrivons à des réunions, nous devons oublier notre esprit -raisonnements, les émotions et vont et viennent entièrement dans notre esprit.

 

LE SENS DE L’ADORER EN ESPRIT

 

  • Pour adorer en esprit est un culte dans l’unité.

 

  • Quand le Seigneur a parlé à la Samaritaine, elle a été exposée comme un pécheur.
  • Elle tourna donc le sujet de la question des maris à la question du culte. Elle a changé le sujet de conversation de vilain honteux pécher à celui de culte merveilleux, merveilleux !
  • La femme a répondu «17 La femme répondit: Je n’ai point de mari. Jésus lui dit: Tu as eu raison de dire: Je n’ai point de mari.18  Car tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n’est pas ton mari. En cela tu as dit vrai. » (Jean 4:17-18).
  • , La réponse du Seigneur était que l’âge a changé. «20 Nos pères ont adoré sur cette montagne; et vous dites, vous, que le lieu où il faut adorer est à Jérusalem. » (v. 20).
  • Anciennement pour adorer Dieu les gens devaient aller au centre choisi de Dieu, de Jérusalem, au Mont Sion.

 

  • Maintenant, les temps ont change.
  • C’était un nouvel âge, parce que Christ était venu.
  • L’adoration ne pouvait plus être sur cette montagne ni à Jérusalem, mais dans l’esprit – avec L’ESPRIT (voir » (Jean 4:versets 21-24). «21 Femme, lui dit Jésus, crois-moi, l’heure vient où ce ne sera ni sur cette montagne ni à Jérusalem que vous adorerez le Père.22  Vous adorez ce que vous ne connaissez pas; nous, nous adorons ce que nous connaissons, car le salut vient des Juifs.23  Mais l’heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité; car ce sont là les adorateurs que le Père demande.24  Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. »

 

  • Cet esprit dans lequel nous adorons Dieu est l’accomplissement de Jérusalem.

Dans Deutéronome 12, 14, 15 et 16, le Seigneur accusés encore et encore les enfants d’Israël que lorsqu’ils sont entrés dans la bonne terre, ils ne devraient pas adorer à la place de leur préférence.

Ils doivent venir à l’endroit désigné avec leurs dîmes et la partie supérieure du produit de la bonne terre.

Ils doivent venir à l’endroit où Dieu établirait son nom et où serait son habitation.

 

 

L’UNICITÉ À JÉRUSALEM

 

Depuis des siècles ce centre unique, de Jérusalem, a gardé les enfants d’Israël dans l’unité.

Les mâles devaient apparaître là devant le Seigneur trois fois par an ; dans le cas contraire, ils seraient retranchés.

 

Supposons un exemple que j’ai vécu à cette époque et j’ai eu une dispute avec mon voisin au sujet de son chien qui aboyait. Je lui dis que le chien avait m’avez  éveillé toute la nuit. de Dieu n’a-t-il pas dit, par l’intermédiaire de Moïse, que nous devons aimer notre prochain comme nous-mêmes ?

Le résultat de la querelle a été que nous avons arrêté de se parler. Deux mois passèrent. C’est maintenant le septième mois ; la fête des tabernacles allez venir. J’ai dû me réconcilier avec mon voisin car nous devons aller ensemble à Jérusalem.

 

 

L’UNICITÉ DANS LA VIE DE L’ÉGLISE

 

  • Voyez-vous comment ce centre unique nous oblige à agir ?
  • C’est le culte à Jérusalem de l’ancien testament.

 

Dans le Nouveau Testament, l’adoration est dans l’esprit. » (Jean 4: 24 « Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. »

Nous savons que c’est parce qu’Ephésiens 2:22 « 22  En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.» dit que Dieu est loge aujourd’hui dans notre esprit.

  • Notre esprit est le centre où nous adorons Dieu.

 

 

Les enfants d’Israël ont été divisés en plusieurs groupes, mais chaque fois qu’ils sont venus à Jérusalem ils étaient un.

Le même procéder est vrai pour nous aujourd’hui.

 

Quand nous sommes dans nos émotions, ou dans l’esprit « raisonnement ou dans notre volonté, et nos émotions nous sommes divisés. » Non seulement les sœurs émotionnelles ne sont pas est un avec les frères lâchent ou légers; ces mêmes frères ne peut pas être un avec les autres.

 

Supposons qu’il y a une réunion du groupe de service. Si vous n’allez pas dans votre esprit, et être préparé. En Moins de dix minutes vous serez dans vos concepts, même si vous Discutez dans le meilleur moment.

  • Le problème n’est pas de ton cœur ;
  • vous aimez l’amour du Seigneur
  • et avez un cœur pour l’église.
  • Le problème est avec votre tête.
  • Ainsi vous ne pouvez pas être un avec d’autres dans votre esprit.

 

  • La meilleure façon de s’unir pour servir dans l’unité est d’éviter de parler.
  • Prier à la place.

 

Dans l’unité de l’Esprit lorsque les groupes de service se réunissent, ils prient et lissent et donne la parole au nom du Seigneur.

Cela  tous dans un seul esprit.

C’est la fin de leurs opinions.

 

  • Où qu’ils deviennent un ?
  • Dans l’esprit.
  • Où les chrétiens sont divisés ?
  • Dans leur mentalité.

 

  • Chacun d’entre nous dans la récupération doit être sur le qui-vive.
  • Nous devons avoir une Sainte crainte de nos avis.

Paul dit aux Corinthiens qui divisent qu’ils devraient s’adapter parfaitement à la même opinion (1 Corinthiens 1:10, GK.). «10 ¶  Je vous exhorte, frères, par le nom de notre Seigneur Jésus-Christ, à tenir tous un même langage, et à ne point avoir de divisions parmi vous, mais à être parfaitement unis dans un même esprit et dans un même sentiment. »

 

  • Comment pouvons-nous s’adapter à une opinion ?
  • C’est seulement en exerçant notre esprit. «Jean 4: 24Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. »

 

  • Si je ne reste pas dans mon esprit, je peux vous donner plusieurs avis.
  • Nous sommes tous opiniâtres. Tant que nous vivons dans raisonnement, nous avons des opinions.
  • Alors que nous sommes à l’écoute pour un message, nous pouvons penser à tout autre choses, ou pourquoi les cheveux de certains frère sont coupé d’une certaine manière et nos opinions sont toujours critiques d’autrui.
  • Qu’allons-nous faire de ces opinions et de ces critiques ?

 

  • Tournons-nous vers notre esprit ; et tous s’arrêtent de tourner et toutes les critiques s’éteignent.

 

Si vous essayez d’éliminer les opinions des saints en enseignement ou en argumentant à travers l’enseignement ceci est une opinion.

 

  • Cela n’aide pas pour tenter de régler d’autres.
  • Ne pas faire de commentaires au sujet de la façon dont elles s’habillent.
  • Votre entreprise-débat doit se tourner vers votre esprit avec celui du Seigneur
  • Ne parlent pas avec les versets de l’écriture que vous interprétez différemment.

 

  • Pour l’église le mieux est celui où les opinions ne sont pas entendues.
  • Tout le monde doit pratiquer en ce qui concerne l’esprit.

 

  • Plusieurs fois nous ne sommes pas au courant mais nous critiquons.
  • Nous pouvons demander une question simple, juste après la réunion, comme, « Comment a été la réunion de ce matin? »
  • Cette question ouvre la porte à l’opinion.
  • La réponse sera, « Oh, le message était très bien, mais —. »
  • Il y a toujours un mais.

 

  • Nous devons apprendre à répondre à des questions avec « la Louange du Seigneur! » Il est déconseillé d’exprimer toute opinion.

 

  • Que la réunion soit vivante morte, n’ayez aucune idée.
  • Il n’est pas facile de rester en dehors de notre esprit « ou de nos émotions, nos raisonnements, nos désirs » et de rester dans notre esprit.
  • Dans cet endroit, il y a pas de futilités, aucune bourse inutile et pas encore d’avis.
  • Au contraire, il y a prière, chantant et louant

 

 

LA JOIE DANS L’ESPRIT

 

  • Dans la vie d’église nous devrions tous « 18 Ne vous enivrez pas de vin: c’est de la débauche. Soyez, au contraire, remplis de l’Esprit;19  entretenez-vous par des psaumes, par des hymnes, et par des cantiques spirituels, chantant et célébrant de tout votre coeur les louanges du Seigneur;» (Éph. 5:18-19).
  • «16 afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, » (Éph 3:16).
  • Nous sommes remplis non seulement avec les richesses de Dieu, mais aussi avec la parole de Dieu. La parole vivante remplira alors que nous allons être chantant, louant.
  • Plutôt que d’exercer l’esprit ou donnant place à l’émotion, notre être tout entier sera rempli de joie dans l’esprit.

 

C’est la vie d’église à L’intérieur.

Il ne peut être dans notre esprit « raisonnement-volonté-désirs».

Il est facile de sortir de notre esprit sans même s’en apercevoir.

Nous pouvons avoir quitté et aller assez loin, mais pas le savoir.

Mais une fois que nous découvrons que nous sommes loin, nous devrions revenir rapidement.

 

 

LA RÉCUPÉRATION ET L’UTILISATION DE L’ESPRIT

 

Si l’on tient à l’écart du Nouveau Testament, ces deux esprits,

  1. le divin
  2. et l’humain,
  3. le Nouveau Testament devient vide.

 

  • Les chrétiens ne font pas attention et croit a des choses inexactes sur l’Esprit-Saint et négligent presque l’esprit humain.
  • C’est le moment où le Seigneur va récupérer non seulement la réalisation adéquate de l’Esprit Saint, mais aussi l’usage complet de notre esprit humain.

 

Aujourd’hui, la chose la plus agréable aux yeux de Dieu est que nous restons dans notre esprit.

Nous ne souhaiterons pas à dire quoi que ce soit en dehors de notre esprit. Nous ne souhaiterons pas à aller n’importe où ou faire quelque chose sans être dans notre esprit.

Tout au long de la journée « en esprit » devrait nous gouvernent et dirigent toutes nos activités.

  • Si nous parlons,
  • pensons,
  • déplaçons
  • et agissons dans l’esprit,
  • nous sommes victorieux,
  • sacrés et spirituels.
  • Nous pouvons être agréables, non seulement pour nous-mêmes, mais à Dieu et aux autres aussi. Une telle vie quotidienne est un bon plaisir de Dieu.
  • Une vie chrétienne et une vie d’église qui sont dans l’esprit sont ce qui lui plaît.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 église chrétienne évangélique les avenieres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

quatorze − 3 =