LA VIE – CHAPITRE QUARANTE UN – LA RÉVÉLATION DE LA VIE ET LA FAÇON DE PRENDRE CHRIST COMME LA VIE

Même si nous savons que la Bible est un livre de la vie et que Christ est la vie, dans une certaine mesure, nous sommes toujours à court de la révélation de la vie.

 

UNE ÉTUDE DE LA VIE DANS LA BIBLE

 

  • Pourquoi est-ce que la Bible commence et se termine avec l’arbre de vie ?

 

  1. Après avoir créé l’homme, a sa ressemblance et son image,
  2. Dieu l’a mis dans un jardin dans lequel était l’arbre de vie.
  3. Sur cette photo, il est clair que l’homme créé à l’image de Dieu n’a pas la vie signifiée par cet arbre.
  4. Nous pouvons également voir que c’était l’intention de Dieu pour l’homme d’avoir cette vie,
  5. et non seulement il a que sa vie humaine.
  6. Il existe plusieurs sortes de vies mentionnées dans la Bible.
  7. Outre la vie divine et la vie humaine,
  8. il y a aussi la faune et la flore.
  9. La vie de Dieu est le plus élevé
  10. et la vie végétale la plus basse.
  11. En outre, en tant qu’êtres humains, en nous il y a trois sortes de vie.
  12. La vie physique est appelée bios (GK.) ;
  13. la vie psychique, psuche ;
  14. et la vie divine, éternelle, zoe.
  15. Dieu nous a créés avec le bios la vie pour notre corps
  • et la vie psuche pour notre âme.
  1. Lorsqu’une personne meurt, c’est le bios qui cesse ; le psuche vit.
  2. Dieu n’a pas mis la vie divine en l’homme, lorsqu’il a été créé.
  • Plutôt, il a donné à l’homme un libre arbitre qu’il pourrait choisir la vie divine, symbolisée par l’arbre de vie.
  1. Comme nous le savons, l’homme n’a pas tellement choisi.
  • Puis le Seigneur Jésus est venu.

 

Dans l’Evangile de Jean il est décrit comme la parole et comme Dieu et ensuite, on nous dit, « en lui était la vie » ( jean 1:1, 4). « 1 ¶  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 4  En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.»

J’étais familier avec beaucoup d’arbres différents, mais l’arbre de vie, que je ne savais pas et je ne connaissais pas.

  • Avec le temps, je suis venu à réaliser que l’arbre de vie est le Seigneur Jésus.
  • Jean 1 mentionne la vie mais pas l’arbre.
  • Mais quand vous venez à Jean 15 il est l’arbre.
  • C’est un arbre de vigne.
  • Une vigne n’est pas utile dans la fourniture de bois pour la construction, ni est-il bon pour la gravure.
  • Il est seulement bon pour la vie.

 

  1. Nous avons en demeurant « réunissant »
  2. Jean 1 la vie
  3. et Jean 15 l’arbre,
  4. donc l’arbre de vie,
  5. le Seigneur Jésus lui-même.

 

Il a dit: « Je suis … la vie…Je suis venu qu’ils aient la vie et ils peuvent l’avoir abondamment » (jean 14:6 « 6  Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.» ; jean 10:10) «10  Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. ».

Il nous a également dit qu’il est le pain de vie ( jean 6:35) « 35  Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.»

et  l’eau de vie (jean 4:14). « 14  mais celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura jamais soif, et l’eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d’eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.»

 

  1. Le pain de vie est bon pour la consommation,
  2. l’eau de vie pour se désaltérer.

 

Christ est aussi appelé le Prince de la vie (actes 3:15). « 15  Vous avez fait mourir le Prince de la vie, que Dieu a ressuscité des morts; nous en sommes témoins.»

 

Le mot traduit par prince pourrait également être traduit initiateur ou auteur. Mais nous le traduisons, il indique que la vie se rapporte à lui.

 

Dans les épîtres, il y a l’esprit de vie (Rom. 8:2), « 2  En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.»

la parole de vie (Phil. 2:16) «16  portant la parole de vie; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n’avoir pas couru en vain ni travaillé en vain. »

et le Christ notre vie (col. 3:4). « 4  Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire.»

 

Tous ces versets, nous pouvons voir que la vie est une personne, pas une condition.

 

 

Supposons que lors d’une réunion de gens sautent  et en criant.

  • Ce serait une indication qu’ils sont pleins de vie ?

 

Dans l’affirmative, cela est plus de vie le saut n’est pas la vie, bien que la vie peut sauter.

  • Le Saut est une condition ;
  • la vie est une personne,
  • le Christ notre vie.

 

  • À la fin de la Bible est la première promesse aux vainqueurs, « Celui qui vaincra, lui je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu » (Apoc. 2:7).
  • Ici l’arbre de vie apparaît à nouveau.
  • Ensuite l’image dans le dernier chapitre comprend l’arbre de vie.
  • Dans la ville sainte, il y a une rivière qui coule sur le trône de Dieu ; de chaque côté des rives de la rivière est l’arbre de vie.
  • Je me demande comment un arbre peut se développer sur les deux rives, mais une fois que j’ai réalisé que cet arbre est une plante grimpante, j’ai pu voir comment elle se propage aux deux côtés.
  • Cet arbre pousse dans l’eau de vie.
  • Quand vous entrez dans l’eau, vous obtenez l’arborescence.
  • Ainsi, la dernière invitation dans la Bible est, « que celui qui a soif aussi venir ; celui qui veut, laissez-le prendre l’eau de vie librement «17 Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. » (22:17).
  • Celui qui prend l’eau de vie a l’arbre de vie aussi, parce que l’arbre est inclus dans l’eau.
  • Il y a l’implication qu’il pousse dans l’eau de vie.

 

UN MANQUE DE RÉVÉLATION ADÉQUATE DE LA VIE

 

Bien que beaucoup d’entre nous aient entendu parler de la question de la vie dans la Bible, on ne le voit pas adéquatement. Pour exprimer ce genre de souhait montre que je suis à court la révélation de la vie. Il indique que je suis encore en train d’améliorer mon comportement ; que je ne prends pas Christ comme la vie ; et que je n’ai pas l’intention véritable de l’emmener dans ma vie.

 

LA PRÉOCCUPATION DE DIEU POUR LA VIE, N’EST PAS D’AMELIORER LE COMPORTEMENT

 

Nous avons besoin d’une révélation pour voir que Dieu n’est pas préoccupé de la façon dont nous nous comportons.

Si vous déteste votre épouse ou son amour, que vous soyez fiers ou humble, se ne sont pas des points qui sont importants.

 

Dieu veut que vous le preniez dans votre vie.

 

  • Notez que lorsque Dieu a créé Adam
  • et le plaça dans un jardin devant un arbre, « l’arbre de vie
  • il n’avait pas commandé à Adam de l’adorer,
  • ou à aimer sa femme
  • ou être un bon mari,
  • ni de se comporter gentiment
  • et être un bon père de famille pour les enfants qu’ils auraient pu avoir.
  • Le Seul commandement de Dieu donné à Adam et de manger.

 

  • Si Adam a mangé de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, la mort serait le résultat ;
  • S’il a mangé de l’arbre de la vie, la vie, la vie éternelle, divine serait le résultat.
  • Ce que nous mangeons devient une partie de nous. La nourriture que nous mangeons est assimilée pour devenir notre être même.
  • Dans ce jardin se trouvait l’arbre de vie, ce qui signifie le Prince, auteur, auteur de la vie, Jésus Christ, le Dieu, comme notre vie.

 

  • Adam aurait pu prendre de cet arbre, il aurait pris Dieu en lui ; Dieu aurait été en lui.
  • Cette grande pensée est dans le Nouveau Testament, dans l’Évangile de Jean, quand le Seigneur Jésus a dit qu’il serait à nous et nous en lui (Jean 14:20). «20  En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. »
  • Comment est-il en nous ?
  • Nous devons le recevoir est signifié par manger et boire.
  • Il est le pain de vie.

«35  Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif.37  Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne mettrai pas dehors celui qui vient à moi; » (jean 6:35, 37).

Il est aussi celui qui a de l’eau de vie. « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et boire…Hors de son être profond couleront des fleuves d’eau vive » jean (7:37-38). «37 ¶  Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.38  Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. »

 

  • Le Seigneur Jésus a comparé notre réception de le manger et à le boire. Quand nous mangeons et buvons, quelque chose est prise en nous.

 

REVOIR NOS CONCEPTS DE LECTURE DE LA BIBLE

 

  • Quand nous arrivons à la Bible, cependant, nous manquons de ce concept que Dieu désire présenter une demande pour être notre vie.
  • Genèse 2 implique clairement cela.
  • Mais on passe sur ce concept et payons attention à ce que l’Ecriture dit de l’humilité ou de la bonté, de l’amour ou de la soumission.
  • En effet, nous avons chacun notre propre version de la Bible.

Bien qu’il n’y ait qu’une seule Bible, entre les mains des chrétiens, il devient beaucoup. Notre Bible nous reflète ; Elle dit ce que nous voulons lui  faire dire.

  • Si nous sommes lents, lorsque nous lisons la Bible, nous donnent sur les parties qui mentionnent étant rapide.
  • Si nous sommes maris, nous amènent sur le verset sur les époux aimant leurs épouses et prêter attention à, « Épouses, être soumis à vos propres Maris quant à l’Eternel » (Eph. 5:22).
  • Les femmes, pour leur part, les versets sur la soumission de légères et notez le verset qui dit: « Maris, aimez vos femmes » (v. 25).

 

  • Tout au long de la Bible entière tourne sur le thème de la vie.
  • Mais parce que nous n’avons pas ce concept en nous, nous ne le remarquons pas.
  • Au lieu de lire quelque chose de la Bible en nous, nous lisons dans la Bible ce qui est déjà en nous. C’est pourquoi nous trouvons la soumission, l’amour, humilité et la gentillesse. C’est pourquoi nous voyons le bon comportement et correction dans ses pages.

 

Nous avons besoin d’une révélation de la vie !

 

Ensuite, nous allons réaliser que si on aime ou on déteste, il est toujours parmi nous.

En quelque sorte, l’amour est le pire, parce qu’alors nous nous exposons nous-mêmes ; Lorsque nous haïssons, nous essayons de le cacher. Il en va de même avec humilité et la fierté. Il ne fait aucune différence que nous soyons fiers ou humble.

 

  • Dieu veut que nous vivions de Christ,
  • pas d’humilité ou de la fierté.
  • J’ai été crucifié avec Christ ;
  • Il n’est donc plus le « je »,
  • mais Christ qui vit en moi.
  • C’est le désir et l’intention de Dieu.

 

Si je vois cela, je parlerai à mon épouse différemment après que je perds mon sang-froid avec elle pour ne pas ouvrir la porte assez rapidement. Plutôt que de la promesse de ne pas se comporter que mal encore une fois, je dirai, « Ma cher, j’ai honte. Je ne vivais pas assez Christ. Priez pour moi, que je peux avoir la grâce, dans les choses grandes et petites, à vivre de lui. Si je suis humble ou fiers devant vous, il n’y a pas Christ. Priez pour moi. Je regarde à lui et je le vivre avec lui dans toutes les situations. »

  • C’est ce que Dieu veut.
  • En vivant l’arbre de la vie de Christ qui nous pénètre.

 

SE REPENTIR POUR NOTRE BON COMPORTEMENT

 

  • Dans les premiers jours de ma vie chrétienne, je me suis repenti plusieurs fois pour mes péchés, mes faiblesses et mes échecs.

 

Maintenant, cependant, la plupart de mon repentir est d’être à court de Christ.

Un certain nombre de fois après que j’ai été avec les frères et les a traités d’une manière courtoise, humble, je suis allé au Seigneur afin me repentir.

« Seigneur, pardonne-moi. J’ai été humble, mais je vous ai manqué. Les frères m’apprécié et pensais que j’étais bien, mais je ne leur ai pas ministrer le Christ. Pardonnez-moi, Seigneur, car je ne vis pas beaucoup avec vous. »

 

  • N’êtes-vous jamais repentis que vous manqué de Christ ?

 

  • Vous aimez les autres, mais il n’y a pas de Christ.
  • Vous vous comportez correctement, mais il n’y a pas de Christ.
  • Vous avez besoin d’un repentir plus élevé.
  • Vous avez besoin de se repentir de votre bonté, ou de votre humilité que vous avez pratiqué, en dehors de Christ.
  • Vous pouvez être né humble. Vous vivez sur votre humilité, mais vous n’habitez pas en Christ ; vous êtes à court de lui.

 

La vie d’église n’est pas une vie de bonne conduite.

  • L’église est le corps du Christ, pas le corps de l’amour, ou de l’humilité ou de la patience.
  • Car nous sommes son corps, ce que nous sommes doivent être Christ. Mon corps physique n’exprime que moi.
  • Le corps de Christ doit exprimer que lui. L’amour dans l’église doit être le Christ. Il en va de même de toutes les autres vertus.

 

  • Voir que c’est d’avoir une révélation de la vie.
  • Cette vision vous fera rejeter votre amour ou votre  haine ou votre patience. Vous condamnerez votre humilité.
  • Cela ne veut ne pas dire que vous serez haineux, impatient et fier.
  • Non, cela signifie que vous vivrez Christ seulement.
  • Vous n’aurez pas plus amour ou de patience ou quoi que ce soit d’autre.
  • Vous saurez seulement Christ et l’église.
  • Une fois que vous avez vu la vie, vous haïrai ce qui est bon, mais pas la vie. Beaucoup d’hommes aiment leurs épouses, mais il n’ont pas Christ qui est l’amour. Notre amour doit être le Christ.

 

Si vous cherchez vraiment après le Seigneur, le jour viendra où vous pourrez voir que ce que Dieu désire

  • n’est pas votre pratique,
  • votre comportement,
  • ou vos vertus,
  • mais
  • Christ est votre vie,
  • votre promenade quotidienne,
  • votre tout.

 

  • J’ai appris que beaucoup dans les églises n’ont pas cette révélation.
  • Ils peuvent avoir quelques connaissances à ce sujet, mais la connaissance ne vous affecte pas.

Comme les Proverbes dit 29:18, «18 ¶  Quand il n’y a pas de révélation, le peuple est sans frein; Heureux s’il observe la loi! » (Hébreux).

  • Une vision contrôle mais n’a pas de connaissance.
  • Il n’est pas suffisant de savoir que Christ est la vie.
  • Vous devez voir cela comme une vision qui régit votre vie.

 

COMMENT PRENDRE CHRIST COMME LA VIE

 

  • j’ai entendu que dire que Christ est le pain de vie.
  • J’ai eu à ce moment-là Christ intérieur.
  • Je me souviens de se demander : si c’est le pain de vie, comment je le mange?
  • Mais personne ne pouvez m’expliquez.

 

Même notre vie physique est mystérieuse, sans oublier de mentionner en prenant le Christ comme la vie.

Même si je suis évidemment une personne vivante et pleine de vie, ma vie elle-même ne peut pas être vu ou touché.

  • C’est encore plus vrai du Christ.
  • Il est invisible,
  • bien réelle.
  • Il est concret,
  • encore abstrait.
  • Il est présent avec nous,
  • encore mystérieux.

 

  • S’il est le pain de vie, comment le mangeons-nous ?
  • S’il est l’eau de vie, comment boit-on ?

 

Nous devons réaliser que Christ n’est rien de moins que Dieu lui-même.

 

Ne crois pas qu’en dehors de Christ, il y a Dieu.

Christ est Dieu.

C’est au-delà de notre compréhension, mais ne pas être dérangés par l’enseignement au sujet de la Trinité.

 

La Bible dit clairement que Christ est Dieu (Jean 1:1 «1 ¶  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.» ; Romains 9:5). «5  et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen! »

Christ est aussi l’esprit (2 Corinthiens 3:17« 17  Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.»; 1 Corinthiens 6:17) « 17  Mais celui qui s’attache au Seigneur est avec lui un seul esprit.».

En outre, il est la parole (Jean 1:14). «14  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

 

Pour nous de prendre le Christ comme notre vie, nous devons réaliser que le Christ est mystérieux, qu’il est Dieu, qu’il est l’esprit, et qu’il est la parole.

 

 

  • Dans les écritures, nous avons les termes,
  • L’arbre de la vie
  • pain de vie,
  • eau de vie,
  • l’esprit de la vie
  • et la parole de vie.
  • Pourquoi tant des termes sont nécessaires pour décrire le Christ en tant que vie ?
  • C’est pour nous aider à comprendre celui-ci qui est abstrait et mystérieux.
  • L’arbre de vie indique la source de la vie ;
  • le pain de vie,
  • cette vie est comestible ;
  • l’eau de vie,
  • qu’elle est potable ;
  • l’esprit de la vie,
  • que la vie est juste l’esprit de Dieu ;
  • et la parole de vie,
  • où que la vie doit être trouvée.

 

  • Pour trouver celui-ci invisible qui est l’esprit, nous avons un livre intitulé la Bible, la parole de Dieu.

 

  • La Bible elle-même n’est pas Christ,
  • ni l’Esprit,
  • mais la parole de la Bible est l’Esprit
  • et est Christ et Dieu.

 

Nous disons cela parce que dans notre expérience lorsque nous touchons la parole,

Nous touchons l’Esprit,

Christ et Dieu.

 

Pour trouver le Christ, nous n’allons pas jusqu’aux cieux. Si nous disons qu’il est dans notre esprit, d’autres diront qu’il ne peut pas y entrer dans notre esprit est de le voir.

Mais on peut le trouver dans la parole.

 

Si on nous demande où Christ est, nous pouvons répondre qu’il est dans Jean 1:1-18 !

« 1 ¶  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu.2  Elle était au commencement avec Dieu.3  Toutes choses ont été faites par elle, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans elle.4  En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.5 ¶  La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.6  Il y eut un homme envoyé de Dieu: son nom était Jean.7  Il vint pour servir de témoin, pour rendre témoignage à la lumière, afin que tous crussent par lui.8  Il n’était pas la lumière, mais il parut pour rendre témoignage à la lumière.9  Cette lumière était la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme.10  Elle était dans le monde, et le monde a été fait par elle, et le monde ne l’a point connue.11  Elle est venue chez les siens, et les siens ne l’ont point reçue.12  Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu,13  1-12 lesquels sont nés, 1-13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu.14  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.15 ¶  Jean lui a rendu témoignage, et s’est écrié: C’est celui dont j’ai dit: Celui qui vient après moi m’a précédé, car il était avant moi. 16  Et nous avons  tous reçu de sa plénitude, et grâce pour grâce;17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.18  Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.»

 

Nous pouvons  que si vous aller lire ces versets à plusieurs reprises et s’ouvrir a lui, vous trouverai Christ. Essayez la prédication de l’Évangile de cette façon.

 

  • Pour nous-mêmes, nous pouvons témoigner que Christ est non seulement Jean 1, mais dans tous les chapitres de la Bible.
  • Celui-ci dans La parole est notre nourriture. « l’Homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort sur par la bouche de Dieu » (Matthieu 4:4).
  • Toute parole qui sort de la bouche de Dieu donne à Christ. Christ est la vraie vie la parole de la bouche de Dieu.

 

EN PRENANT LA PAROLE

 

Nous devons avoir deux petits déjeuners tous les matins. Inutile pour vous d’exhorter pour avoir votre petit-déjeuner physique, mais je vous encourage à garder du temps tôt dans la matinée pour prendre votre petit-déjeuner spirituel par la lecture de la parole.

 

Vous pouvez dire que vous êtes trop occupé, que vous allez à l’école ou au travail trop tôt, que vous avez de jeunes enfants, ou que vous devez descendre votre mari au travail.

  • Ceux-ci sont justes des excuses.
  • Plus vous avez d’excusez plus vous en avez.

C’est une tentation pour s’occuper du travail.

Maintenant, cependant, par sa miséricorde et de grâce j’ai appris à ignorer le travail sur mon bureau et tout d’abord se tourner vers la parole.

 

Prenez dix minutes pour manger quelques versets. Ne mangez pas trop. Ne pas lire la Bible de manière aléatoire.

 

Demander au Seigneur de quel livre vous devriez lire. Si c’est les Romains, il faut lire consécutivement, quelques versets par jour. Vous n’aimez pas la dernière partie du chapitre un, le lire quand même de toute façon. Il maintiendra et vous inoculera. Après que vous avez passé par les Romains, le Seigneur peut contraindre à lire par l’intermédiaire de 1 Corinthiens.

  • Avant trop longtemps vous trouverez qu’il y a une différence dans votre vie.
  • Parce que Christ est dans la parole, quand vous prenez la parole, vous la prenez. Cette nourriture riche vous fera grandir.
  • Rien ne peut se comparer à la richesse de la Bible.

 

La Bible est un livre inépuisable.

 

Un seul mot peut vous aider d’une manière générale, d’une manière négative et d’une manière positive.

J’ai eu ce livre dans ma main pendant plus de cinquante ans, et à peine un jour a disparu lorsque je le n’ai pas lu.

Je n’ai jamais obtenu de la fatigué ou entre ennuyé d’elle.

Plus vous la lisez, plus vous êtes mieux.

Rien n’existe qui va nourrir plus, ou nous renforcer, ou nous réconforter ou vous édifier comme la Bible.

 

Tous les matins, alors, avoir un bon petit déjeuner spirituel.

Puis à midi prendre encore cinq à dix minutes à se tourner vers la parole. Le soir, passez un peu plus de temps pour lire deux ou trois chapitres.

Vous ne regretterez jamais faire cela.

C’est la façon de manger de Christ.

 

 

BOIRE DE L’ESPRIT

 

  • En plus d’être la parole pour vous de manger,
  • Christ est aussi l’Esprit pour vous de boire.
  • Pour boire, spirituellement parlant, est de respirer.
  • Pour respirer est de prier.
  • En respirant que vous buvez.
  • Mêlez-vous à votre lecture de la Bible, puis, avec la prière.

 

Dans vos dix minutes le matin, lire vos versets, puis relire avec la prière.

 

Il n’y a pas besoin de composer une prière. Simplement prier les mots des versets. Répétez-les comme votre prière. Utiliser le texte de la Bible comme votre livre de prières !

Si vous lisez dans Jean 1, vous pouvez dire: « au commencement. Merci, Seigneur, vous étiez là au début. Au commencement était la parole. Seigneur, tu étais la parole et vous étiez au début. »

 

  • Par la lecture et de prier de cette façon vous manger et buvez.
  • Pour manger sans boire est être sec.
  • Notre lecture doit être mélangée avec notre prière.

 

  • Après que vous priez et lirez et priez, vous serez plein de nourriture et d’eau.

Vous aurai pris du Christ lui-même

 

EN FAISANT ATTENTION AU CHRIST

 

Il peut avoir été votre ancien cabinet à chercher la volonté du Seigneur, pour savoir ce qui est bon ou mauvais, et ce que vous devriez ou ne devriez pas faire. Ne suivez pas comme ça plus longtemps.

 

Il suffit de garder tout votre être tourné vers le Christ.

 

  • Ne demandez pas, « Seigneur, devrais-je rester ici ou aller? » ou « Seigneur, ce que je parlerai? »
  • Priez plutôt, « Seigneur, vous restez ici, ou tu pars ? Seigneur, vous allez prendre la parole ? »

 

  • Je ne suis pas intéressé à savoir si cela est juste ou injuste, si je devrais parler ou ne pas parler.
  • Je veux seulement savoir, est-ce toi? « Si votre épouse vous offense, vérifier avec le Seigneur, » « Seigneur, je suis agacé avec ma femme. Vous êtes en colère contre lui trop? » Le Seigneur dira, « Non, je ne suis pas ennuyé avec elle. »
  • Étant donné que le Seigneur n’est pas gêné, il n’y a rien à faire pour vous.

 

 

FAIT TOUT AVEC LUI

 

Apprendre à ne pas faire n’importe quoi sans le Seigneur.

Faire tout avec lui.

 

Dans l’économie de Dieu, il n’est pas une question de quoi faire et quoi ne pas faire.

  • La question est, qui fait, vous ou le Seigneur ?

Même quand il s’agit d’aimer les autres, votre amour n’est pas acceptable à Dieu. Doit être le Christ qui aime.

Tout ce que vous faites, de garder le contrôle avec le Seigneur, « Seigneur, est-ce vous ou moi? »

 

  • Ne vous inquiétez pas au sujet du monde,
  • ou de Satan,
  • ou vos péchés,
  • ou de vos faiblesses
  • et des erreurs.

 

  • Gardez votre entière attention centrée sur le Christ. « Seigneur, en dehors de vous je ferais pas n’importe quoi. Je ne dirais pas encore un mot à ma femme. Je ne détesterais pas personnes ; ni je les aime. Je ne ferais rien sans toi. En dehors de vous, je suis sans emploi ; Je n’ai pas de vie pour vivre ; Je suis à travers. »
  • Nous avons essayé d’autres moyens.

Nous avons lu et pratiqué quels livres chrétiens préconisés comme la voie à la victoire ou la sainteté. Les livres ont été d’un grand secours ; les moyens ne fonctionnaient pas bien.

 

  • Finalement, nous avons appris que le Christ est le seul moyen qui fonctionne vraiment. Quand vous faites tout en lui et avec lui, la chair, le péché, et mondanité s’enfuiront.

 

  • « Seigneur, accorde-moi la grâce que jour après jour cette affaire de faire tout ce que Christ ne soit pas un simple enseignement. Je veux qu’il soit ma pratique du moment par moment. Tout au long de la journée je ne vivrais pas en dehors de vous. Je veux tout faire avec vous et en vous. »
  • Si vous vous entraînerez tous les jours et toutes les heures, vous trouverez que Christ sera en pratique votre vie.
  • En dehors de lui, nous pouvons faire rien (Jean 15:5), « 5 Je suis le cep, vous êtes les sarments. Celui qui demeure en moi et en qui je demeure porte beaucoup de fruit, car sans moi vous ne pouvez rien faire.»
  • Mais nous pouvons faire toutes choses par lui qui nous habilite (Phil. 4:13, GK.). « 13 Je puis tout par celui qui me fortifie.»
  • Il s’agit de la vie chrétienne.

 

église chrétienne évangélique les abrets –  voiron

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − huit =