LA VIE – CHAPITRE CINQUANTE-HUIT DEUX VIES GREFFÉS SUR UNE

Lecture biblique : Romains 6:5, 8 ; 7:4 ; 9:21, 23-24 ; 11:17, 24 ; 12:5

LE CRÉATEUR ET LA CRÉATURE

  • La relation entre Dieu et l’homme est un mystère.
  • Le concept commun est que Dieu est le créateur et l’homme est la créature.
  • Dieu est le Seigneur des cieux et de la terre.
  • Il a créé toutes choses.
  1. Par conséquent, l’homme comme un être petit,
  2. fini doit adorer,
  3. vénérer et peur de lui.
  4. Puisqu’il est tout-puissant et les êtres humains sont faibles et fragiles, homme doit faire confiance et dépendre de lui.
  • Chaque fois que l’homme est dans les épreuves et souffrances, il appelle les cieux à l’aide.
  • Ce point de vue de la relation de l’homme à Dieu peut-être être mentionnés dans les écritures, mais c’est superficiel.

 

 

UNE RELATION PLUS PROFONDE

  • Ce que la Bible révèle que la relation ultime entre Dieu et nous est bien plus profonde que celle du créateur et de la créature.
  • La nature de cette relation est au-delà concept humain.
  • C’est que Dieu et nous pouvons avoir une union dans la vie.
  • La vie divine et la jointure de la vie humaine ensemble pour devenir une seule vie.

 

  • Il y a une photo de cette nature. Je crois que nous sommes tous conscients que les choses physiques dans le monde sont des signes de réalités spirituelles.
  • Le Seigneur Jésus a utilisé encore et encore certaines choses communes comme des illustrations des questions spirituelles.
  • Dans le règne végétal une branche qui est poussif ou faible peut être coupée de l’arbre parent et attachée à un arbre plus sain et plus productif.
  • Cette procédure, dite de greffage, illustre l’union entre Dieu et nous.

ILLUSTRATIONS DE L’EPITRE AU ROMAINS

Le Greffage

La pensée exprimée dans ce verset provient de Romains 1117  Mais si quelques-unes des branches ont été retranchées, et si toi, qui étais un olivier sauvage, tu as été enté à leur place, et rendu participant de la racine et de la graisse de l’olivier, nouveau.24  Si toi, tu as été coupé de l’olivier naturellement sauvage, et enté contrairement à ta nature sur l’olivier franc, à plus forte raison eux seront-ils entés selon leur nature sur leur propre olivier. » Romains 11 (VV. 17, 24).

  • Nous étions les branches de l’olivier sauvage petits, pauvres, greffés sur l’olivier cultivé, supérieure et sont maintenant et profiter de la nourriture riche de la racine.
  • La branche qui est greffée n’est pas identique à l’arbre auquel il est attaché.
  • Si elles étaient identiques, il n’y aurait aucun besoin d’une greffe.
  • C’est une branche d’un arbre de problème qui est greffée à un arbre ayant une qualité supérieure.
  • La conséquence est que le bon arbre dompte la branche inférieure.

 

  • Telle est la nature réelle de la vie chrétienne.
  • Le Seigneur Jésus comme le vrai Cep est l’arbre de qualité supérieure.
  • Un jour, par la foi et par la grâce que vous avez été greffés sur lui.
  • Ne méprisez pas ce greffage.
  • Cela signifie que vous n’avez plus qu’une vie.
  • Votre vie est maintenant de deux vies qui ont été greffés en un seul.
  • Que vous appréciez la racine de cet Olivier cultivé, votre vie plus pauvre est modérée, et on commence à s’épanouir.
  • Il s’agit de la relation, que la Bible révèle entre Dieu et nous.
  • Elle doit dépasser celle du créateur et de la créature jusqu’à ce qu’elle atteigne une union dans la vie.

 

Le Mariage

  1. Le greffage est une photo de cette union entre Dieu et nous.
  2. Une autre illustration est donnée en Romains 7, où nous sommes considérés comme une femme et le Seigneur Jésus comme le mari.«1 ¶  Ignorez-vous, frères, car je parle à des gens qui connaissent la loi, que la loi exerce son pouvoir sur l’homme aussi longtemps qu’il vit?2  Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu’il est vivant; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari.3  Si donc, du vivant de son mari, elle devient la femme d’un autre homme, elle sera appelée adultère; mais si le mari meurt, elle est affranchie de la loi, de sorte qu’elle n’est point adultère en devenant la femme d’un autre.»

« 4 De même, mes frères, vous aussi vous êtes été, par le corps de Christ, mis à mort en ce qui concerne la loi, pour que vous apparteniez à un autre, à celui qui est ressuscité des morts, afin que nous portions des fruits pour Dieu.» (v. 4).

  1. Comme la femme, nous avons eu un ex-mari, notre vieil homme. Lorsque le Seigneur Jésus est mort sur la Croix, notre « vieux mari » avait été crucifié avec lui, ce qui nous rend de position une veuve.
  2. Peu après, cependant, on s’est remarié, cette fois-ci au Seigneur Jésus!

 

  • Laissez-nous examiner plus avant la question du mariage comme un exemple de notre relation avec le Christ.
  • Le premier mariage était entre Adam et Eve.
  • Adam, vous vous en souviendrez, a été créé par Dieu de la poussière du sol. Puis Dieu insuffla en lui le souffle de vie, et il devint une âme vivante (voir Genèse 2:7). Dieu à s’endormir Adam, puis pris une côte de son côté et construit une femme (Genèse 2:21-22). «21 ¶  Alors l’Eternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l’homme, qui s’endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place.22  L’Eternel Dieu forma une femme de la côte qu’il avait prise de l’homme, et il l’amena vers l’homme. »
  • Adam et cette femme sont devenu un.
  • Leur union fut une union dans la vie.
  • Eve est sortie Adam, et a donc sa vie.
  • Les deux partagent une seule vie.

 

  • Le Nouveau Testament applique cet exemple au Christ et à l’église (Éphésiens 5:31-32).« 31  C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère, et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair.32  Ce mystère est grand; je dis cela par rapport à Christ et à l’Eglise.»

 

  • Quand nous venons au Christ ;
  • Sa vie devient notre vie,
  • et nous devenions un.
  • Encore une fois, c’est une union à vie.

Le contenant et le contenu

Dans Romains 9 Paul nous compare a des  vaisseaux formés par Dieu Romains 9 (VV. 21, 23). «21  Le potier n’est-il pas maître de l’argile, pour faire avec la même masse un vase d’honneur et un vase d’un usage vil?,23  et s’il a voulu faire connaître la richesse de sa gloire envers des vases de miséricorde qu’il a d’avance préparés pour la gloire? »

  • Ces navires ont Dieu lui-même en tant que leur contenu, rendant les vaisseaux à l’honneur, et pleine de richesse et de la gloire. Dieu est notre contenu vers l’intérieur ;
  • Nous sommes son expression extérieure.
  • Le contenu et le contenant sont un ;
  • Voici encore une union.

 

La Tête et le corps

Une nouvelle illustration est donnée dans Romains 12, où nous sommes représentés comme le corps du Christ (v. 5) « 5  ainsi, nous qui sommes plusieurs, nous formons un seul corps en Christ, et nous sommes tous membres les uns des autres.».

Nous sommes unis à lui, tout comme le corps et la tête sont une seule entité.

 

 

LA BRANCHE GREFFÉE CONSERVANT SA PROPRE VIE

Notez que cette vie greffée, sur la photo pour nous de ces différentes manières, n’est pas une vie échangée.

La branche inférieure n’a pas renoncé à sa pauvre vie afin d’obtenir la vie plus riche de l’arbre auquel elle est greffée.

Non !

La branche qui a conservé ses caractéristiques essentielles mêmes, mais sa vie est soulevé et transformée en étant greffé à l’amélioration de la vie.

Quels sont les résultats de la greffe ?

Lorsque « la graisse » de l’arbre mieux fournit la branche greffée, toutes les choses négatives sont emportées. Ensuite, la fonction d’origine de cette branche est restaurée et renforcée. Le fruit est encore ce qu’elle était avant la greffe, mais les facteurs du problème ont été résolus.

Nous sommes les branches à problème que Dieu a greffé au Christ.

La graisse de sa vie vient en nous emportant tous les éléments mauvais. Il élève Dieu pour nous, nous renforcer et enrichir la fonction d’origine.

Alors naturellement et spontanément tout notre être est saturé et transformé, et un fruit merveilleux qui émerge.

J’ai été concerné à partager avec les saints, cette question de la vie greffée, parce qu’ils ont été d’une grande aide pour moi. Pendant de nombreuses années, j’ai tâtonné et cherché le moyen de découvrir ce que nous dit la Bible. Nous avons suivi d’autres pour enseigner que nous devons échanger notre pauvre vie pour la bonne vie du Seigneur Jésus. Nous avons aussi essayé dans le  calcul pratique comme le moyen d’être à l’abri de pécher. On apprend que puisque nous sommes enclins à pécher, nous devons voir que nous sommes déjà morts et ensuite compter sur ce fait.

Le résultat du calcul est le découragement.

Avant nous avons essayé de compter, nous étions dormants. Mais quand nous avons commencé à compter, non seulement on n’a trouvé que nous n’étions pas morts ; Nous étions plus vivants qu’avant.

Seulement peu à peu nous n’est venu de voir que les Romains ne parle pas d’une vie échangée ou une méthode de calcul. Cette vie greffée signifie que tout manque, nous avons, aussi longtemps que nous sommes greffés sur l’arbre précieux de notre Seigneur Jésus, son excellente vie entrera en nous.

 

LE MOMENT DE LA GREFFE

Quand a-t-elle eu lieu cette greffe ?

C’était à l’époque, nous avons cru et avons été baptisés.

Romains 6:3 dit :« 3  Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés?»

  • Lorsque nous avons été baptisés,
  • nous avons été baptisés dans le Seigneur Jésus en esprit
  • et avons été identifiés avec lui.
  • La vie en lui est entrée en nous.

 

DE PLUS EN PLUS AVEC LUI

Romains 6:5 poursuit en disant, «5  En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, »

  • Les mots « si nous sommes devenus une même plante avec lui» en grec signifie une union organique.
  • Le sens est assez riche.
  • Un exemple cela peut être comparé à une greffe de peau. Le chirurgien peut couper un morceau de chair de la jambe du patient et l’attacher à son bras. Après quelques jours, la peau de la jambe se développera avec la chair du bras ; ils seront rejoints organiquement les uns aux autres. Croissance de la vie se produira.

 

  • C’est le type même d’union signifie dans Romains 6:5 «5 En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, ».

 

  • Nous avons été greffés au Seigneur Jésus
  • et sommes maintenant fournis par sa vie et ses richesses.
  • Une croissance se déroule en nous est nous profitant de lui.
  • Cette union n’est pas comme deux morceaux de bois sans vie mis en place ;
  • Cependant étroitement, ils peuvent être placés les uns aux autres, mais il n’y a pas de croissance ensemble.
  • Pour avoir de la croissance il doit y avoir une branche vivante greffée sur un arbre vivant pour qu’il y ait non seulement une adhésion mais aussi une culture biologique ensemble, pour ensuite profiter de la richesse de la vie de l’arbre mieux.

 

  • « La version chinoise » se traduit par « grandi avec lui » « identifié avec lui. »
  • C’est assez bon, mais il faut comprendre la pensée de jonction et de plus en plus avec lui.
  • L’assemblage et la croissance sont essentiels pour une greffe réussie.
  • Si les deux morceaux de chair ne se développent pas ensemble après une greffe, dans les prochains jours la peau greffée décroîtra et mourra.
  • La réussite doit apporter la croissance ;
  • alors les deux vies deviennent un.

 

LA TAILLE

  • Quand une branche est greffée, elle et l’arbre doivent être coupés « l’entaille».
  • Que les liens ensemble ne s’assemble pas organiquement.
  • Les deux doivent être coupées et ensuite greffés ensemble à l’endroit de la taille. Lorsque les deux plaies s’embrassent, la greffe peut prendre et il y aura de la croissance.
  • Quand le Seigneur Jésus a été coupé-taillé ?
  • Quand Il était sur la Croix. La plaie du Seigneur Jésus est en attente pour les pécheurs.
  • Son côté a été percé, le sang versé.
  • Quand le pécheur est coupé-taillé ?
  • Lui aussi sur la Croix. Il éprouve cette coupe-taille quand il se repente et reçoit le Seigneur.

Un exemple Nous avons eu un collègue, qui, avant sa conversion, s’opposait avec arrogance au christianisme. Un jour, il entra dans un temple et remarqué une Bible ouverte sur la table devant les idoles. Sa curiosité a été éveillée, et il commença à lire le Psaume 1. Par ses mots il fut très impressionné et il a décidé de saisir la Bible et l’a lu .Ensuite la lumière a brillé. Reconnu coupable de ses péchés, il pleura, se tapa  sa poitrine et se roula sur le plancher dans le repenti.

  • Ce repenti n’était pas une coupe ?
  • Il était une branche à couper-taillé.
  • Puis quand il a appelé le Seigneur de le sauver,
  • il a été greffé à celui qui avait déjà été coupé.
  • Sur l’endroit où la plaie du pécheur a rencontré la plaie du Seigneur Jésus, ils ont été greffés ensemble.
  • Le Seigneur a commencé à vivre et à grandir dans cette branche nouvellement greffée et lui déversé sa vie.

 

GREFFAGE ET PLUS EN PLUS

Quand Paul dit : rom 6.«5  En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, » il dit que dans l’endroit où nous avons été coupés, nous avons été greffés dans le Seigneur.

  • Cette greffe est la croissance.
  • Nous ne sommes pas greffés tout d’abord
  • et puis commencent à se développer.
  • Au contraire, nous avons été greffés sur lui à la ressemblance de sa mort et avons grandi avec lui tout à la fois.

 

MORT ET RÉSURRECTION

Les deux aspects

  • greffage
  • et de grandir ensemble
  • dans Romains 6:5:«5  En effet, si nous sommes devenus une même plante avec lui par la conformité à sa mort, nous le serons aussi par la conformité à sa résurrection, »
  1. Le premier aspect est à la ressemblance de sa mort et se réfère à notre être greffés sur lui.
  2. Le second est à la ressemblance de sa résurrection et se réfère à sa venue à nous développer en nous. Ce deuxième aspect est la résurrection.

Le greffage initial est lié à la mort du Seigneur. Il est le vrai cep. Quand il a été crucifié, il a été complètement coupé-taillé.

 

  • Maintenant sa blessure sa coupure attend les pécheurs repentants
  • et il a comme les mouvements d’esprit qui donne la vie en nous,
  • la recherche de notre être intérieur,
  • nous éclairant de sorte que nous nous repentons.
  • Notre chagrin et les larmes sont la coupe que nous recevons.
  • Nous n’avons pas d’autre choix que de croire en le Seigneur et lui demander de nous sauver. « O Seigneur, je vous remercie que tu sois mort pour moi. Merci d’avoir versé votre sang pour moi. Merci, Seigneur, de m’avoir sauvé.»
  • C’est le moment où nous sommes greffés sur lui et grandir avec lui à la ressemblance de sa mort.

 

  • Une fois que nous sommes ainsi greffés sur lui,
  • sa vie de résurrection vient en nous
  • et supprime tous les éléments négatifs au sein de nous.
  • Sa vie devient la nôtre dans la résurrection.
  • Il élève des fonctions initiales nous données lors de la création
  • et enrichit,
  • renforce
  • et même sature tout notre être.
  • Cette nouvelle vie est une vie de deux vies greffées en une seule.

 

  • De cette union sont victoire,
  • Il y a la vie,
  • La lumière,
  • La puissance
  • et tous les autres attributs divins.
  • Tous ceux-ci sont les nôtres,
  • pas par un échange,
  • pas par le jugement,
  • mais par être greffés sur lui.

 

  • Ce concept de la vie divine
  • et de la vie humaine étant greffé sur une pensée étrangère à la pensée humaine.
  • Pour cette raison, quand on arrive à lire la Bible, que nous le manquions.
  • J’espère que maintenant nous avons tous été profondément impressionnés que comme ceux enregistrés,
  • la vie que nous vivons est celle de deux vies greffées en une.
  • Par la grâce du Seigneur,
  • nous avons à se repentit,
  • et par le repentir
  • et de croire,
  • nous avons été greffées à la vie divine.
  • Dans cette greffe, nous sommes cultivés avec lui.
  • Puis dans la résurrection sa vie grandit en nous.
  • La vie divine est en nous, nous fournit.
  • Il s’agit de la vie chrétienne.

 

 

 

 

église chrétienne évangélique crémieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois − 2 =