LA VIE – CHAPITRE QUARANTE CINQ – UNE PERSONNE VIVANTE, PAS DE SUBSTITUT

Lecture biblique : Jean 1:1, 4, 14 ; 6 : 63 ; 14:23 ; 15:7 ; 2 Corinthiens 3:17-18

 

  • Christ est la tête, et l’église est son corps.

Ensemble, ils forment une seule personne. La Bible, dès sa première page à son dernier, révèle cette personne. La tête et le corps ne sont pas deux entités distinctes. Lorsque le Seigneur dit : « je suis le CEP, vous êtes les sarments » (Jean 15:5), il disait qu’il et nous sommes un point de vie.

  • La tige et les branches sont incluses dans l’autre.
  • La signification de cette unicité de la vigne et des sarments est au centre de la révélation divine entière dans la Bible.

 

LA LEÇON D’HISTOIRE

  • L’Histoire de l’humanité est déjà passée par l’intermédiaire de six mille ans. Ce n’est pas un peu de temps.
  • Toute l’histoire témoigne d’une chose.
  • Une chose est la nécessité du Christ.
  • Pourquoi, par exemple, religion a été inventée ?
  • C’est parce que l’homme n’avait pas de Christ. Il manquait de Dieu.

 

Genèse 4 rend cela très clair. Lorsque Caïn a été chassé de la présence de Dieu et par conséquent perdu Dieu, lui et ses descendants ont commencé à inventer des choses (VV. 16, 20-22). «16 ¶  Puis, Caïn s’éloigna de la face de l’Eternel, et habita dans la terre de Nod, à l’orient d’Eden. 20  Ada enfanta Jabal: il fut le père de ceux qui habitent sous des tentes et près des troupeaux.21  Le nom de son frère était Jubal: il fut le père de tous ceux qui jouent de la harpe et du chalumeau.22  Tsilla, de son côté, enfanta Tubal-Caïn, qui forgeait tous les instruments d’airain et de fer. La soeur de Tubal-Caïn était Naama.»

Jubal, par exemple, était « le père de tous gérer tels que la harpe et l’orgue. » L’invention de la musique comprend se divertir, comme la danse, le chant et le sport. Pourquoi est-ce que les gens sont tellement attirés par les discothèques, les concerts et autres choses ?

C’est parce qu’ils n’ont pas Christ.

  • Pour nous, Dieu est notre divertissement.
  • Il est notre joie.
  • Il est notre plaisir.
  • Le Seigneur est notre « sujets de louange ». Moïse dit : « 2 L’Eternel est ma force et le sujet de mes louanges; C’est lui qui m’a sauvé. Il est mon Dieu: je le célèbrerai; Il est le Dieu de mon père: je l’exalterai.» (Exo. 15:2).

Une autre invention découlant de la perte de l’humanité de Dieu était l’élevage (genèse 4:20). Jabal était un nomade, qui loger dans des tentes. Parce que la terre ne donnerait pas sa force pour eux, il est forcé d’être un vagabond et de garder les bovins pour gagner leur vie.

La fabrication d’armes a été encore une autre invention pour combler la perte de Dieu (genèse 4:22). « 22  Tsilla, de son côté, enfanta Tubal-Caïn, qui forgeait tous les instruments d’airain et de fer. La soeur de Tubal-Caïn était Naama.» Les Armes modernes peuvent être développées plus performantes, mais leur début a peu de temps après que Cain « sortit de la présence du Seigneur » (v. 16). «16 ¶  Puis, Caïn s’éloigna de la face de l’Eternel, et habita dans la terre de Nod, à l’orient d’Eden. »

Dans Genèse 11, une autre invention a été introduite, celui de la religion. À Babel, le culte des idoles a été introduite. Toutes les idoles sont un remplacement de Dieu. Si vous avez Dieu, vous n’avez pas besoin d’idoles.

Dieu veut que homme puisse l’avoir seulement, comme une vie ,t comme une personne.

Un autre remplaçant de Dieu est l’éthique « Qui concerne la morale.». Encore mille ans avant Jésus Christ est nés, les chinois avaient les enseignements éthiques de Confucius. Déontologie peut être souhaitable du point de vue de la société, mais ces enseignements ne sont qu’une invention de plus pour combler la pénurie dans l’humanité.

  • Les pots de l’humanité sont vides parce que Dieu a été perdu.
  • Toutes ces inventions sont des tentatives pour combler ce vide.
  • Etes-vous un bocal vide ?
  • Je ne suis plus vide parce que je suis rempli de Christ.
  • Je n’ai aucun besoin de religion ;
  • J’ai une vie de personne.
  • Je n’ai pas besoin d’éthique ;
  • J’ai le Christ vivant.

 

SUPÉRIEUR DE L’ÉTHIQUE

Cela ne veut ne pas dire que nous sommes contraires à l’éthique. Si on nous donne trop changement quand nous nous montrons au-delà du seuil jusqu’à ce que nous sommes invités d’abord dans le cas contraire, nous allons empiéter.

  • Un tel comportement est supérieur à l’éthique.
  • « 20 Car, je vous le dis, si votre justice ne surpasse celle des scribes et des pharisiens, vous n’entrerez point dans le royaume des cieux.» (Matthieu 5:20).
  • Ce que nous avons est supérieur à l’éthique.
  • Nous avons une personne.
    • Vivre sur le plan éthique est simplement un spectacle.
  • Notre stabilité, l’honnêteté et la fidélité ne font pas partie d’un code de déontologie. Ils sont le Christ.

 

LA PERSONNE PRÉSENTÉE DANS LA PAROLE

Nous n’étions pas de bonnes gens avant nous avons été sauvés. À cette époque nous n’avions pas de Christ.

Mais maintenant, nous avons la vie de cette personne.

  • Nous n’avons pas besoin de religion ou d’éthique.
  • Malheureusement, nous, aujourd’hui les chrétiens sommes encore sous l’influence de concepts éthiques et religieuses. Ces concepts frustrer nos besoins de voir la vie de cette personne, même lorsque nous venons à la Bible.
  • Nous devons laisser tomber toutes ces préoccupations et prier, « Seigneur, je viens à vous par le biais de ta parole. La Bible est ta parole. Je laisse tomber mes concepts. Je ne veux que toi. »

 

  • C’est une personne qui se présente à nous dans ce livre !
  • Il était la parole.
  • Il était Dieu.
  • Il s’est fait chair.
  • En lui était la vie, et cette vie était la lumière des hommes.

Cela sonne comme religion ou éthique ?

Quand j’étais jeune, je me suis se demander comment il pourrait être de Dieu et la parole et comment je pourrais le prendre comme ma vie.

Au fil des ans j’ai découvert que celui-ci est non seulement la parole, mais aussi l’Esprit. «17  Or, le Seigneur c’est l’Esprit;» (2 Cor. 3:17).

Puis, dans Jean 6 : 63, nous pouvons voir que la parole est aussi l’Esprit.

  1. Il y a une personne,
  2. appelée le Seigneur,
  3. la parole
  4. et l’Esprit.

Ces trois sont un.

  1. Le Seigneur est aussi la vie (Jean 14:6), « 6 Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.»
  2. sont la parole et l’Esprit (jean 6 :63 « 63 C’est l’esprit qui vivifie; la chair ne sert de rien. Les paroles que je vous ai dites sont esprit et vie.»; rom. 8:10) « 10 ¶  Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice.».
  3. Le Seigneur, la parole, l’Esprit et la vie sont quatre en un.

 

LA PAROLE ET L’ESPRIT

  1. Nous avons la parole.
  2. La Bible est la parole de Dieu.
  3. Depuis deux mille ans entre Dieu et la race humaine, il y a eu cette parole, nous sauve de la confusion, du mélange et de l’obscurité. Sans elle nous aurions été trompés et induits en erreur. Nous avons cet ouvrage, que nous pouvons lire et comprendre.

Nous avons aussi l’esprit.

  • Supposons que toutes ces années nous avions eu seulement la parole dans la lettre, sans l’esprit. Nous aurions été en torpeur, même si nous ne pourrions pas avoir été induits en erreur.

 

  • Alléluia !
  • Nous avons la parole et l’esprit intérieur.
  • Tous deux appartiennent au Seigneur.
  • Tout ce qui est organique comporte deux volets.
  • Comme un être humain, par exemple, nous avons un corps physique et une vie humaine au sein.
  • Un autre exemple serait une petite graine. Il y a une carapace vers l’extérieur et une vie intérieure. Vous pouvez comprendre que s’il y a la vie, la coquille est inutile ; mais sans la coquille, la vie serait perdue. Si, en revanche, vous semez une coquille vide dans la terre, elle ne se développera pas.

 

  1. La parole est l’interpréteur de commandes.
  2. Sans l’esprit, il est vide.
  3. Quelle merveille que nous avons à la fois la parole et l’esprit !
  4. En fait, la coquille et la vie sont inséparables. Si nous ouvrons une graine pour sortir de la vie, il y aura rien.
  5. De même, si nous diminuons quelqu’un afin de s’ouvrir pour trouver sa vie, la vie sera disparue.
  6. Sans l’esprit, la parole est sans vie.
  7. Sans la parole, l’esprit est abstrait et intangible.
  8. Nous devons avoir les deux.

 

LA CONCLUSION DE DIEU EST DANS LA PAROLE

Quand nous arrivons à la parole, nous n’arrivons pas à la lettre. Nous devons avoir la réalisation profonde que nous arrivons à Dieu.

Nous devons prier, « Seigneur, tu es ici dans ta parole. Tu es dans ta parole, et tu es la parole, mais aussi l’esprit. »

  • Où est Dieu ?
  • Oui, il est dans le troisième ciel.
  • Oui, il est en nous.

 

Ces déclarations sont vraies, mais elles ne sont pas solides.

D’un point de vue, Dieu est dans la parole. Sont également dans la parole de vie, l’amour et la lumière.

  • Pour recevoir de Dieu, Christ, l’esprit, vie, lumière et l’amour, nous devons arriver à terme.
  • Nous ne devons pas se détournerez de la parole et prier de quelque chose à tomber sur nous du ciel ; ce n’est pas la manière biblique.
  • La biblique consiste à prendre la parole en vous.
  • Puis vous serez remplies.
  • La parole est l’incarnation du Dieu,
  • du Christ,
  • de l’Esprit
  • et de toutes les vertus divines.

 

LA FAÇON DE MAL UTILISER LA PAROLE

Les chrétiens ont la Bible, mais beaucoup l’utiliser seulement quand ils vont à leur hebdomadaire « service de culte ». Le reste du temps il se trouve sur l’étagère.

Il y a autres chrétiens qui utilisent la Bible comme un livre de science. Ils pensent qu’il faut savoir le grec pour la comprendre.

Ils recherchent des mots tels que logos et theos et essaient de comprendre le sens réel. Si seulement ils avaient une formation théologique, il serait une aide !

  • Quel est le résultat de cette approche mentale ?

« La lettre tue » (2 Cor. 3:6).

C’est la mauvaise façon de toucher le mot.

 

 

LA JUSTE MANIÈRE DE VENIR À LA PAROLE

Quand nous arrivons au terme, nous devons ouvrir les quatre couches de notre être.

  1. Dans un premier temps, nous devons ouvrir les yeux. S’ils sont fermés, nous ne pouvons pas lire !
  2. Ensuite, nous devons ouvrir notre esprit afin de comprendre ce que nous lisons. Mais la lecture et la compréhension ne suffisent pas.
  3. Nous devons enfin ouvrir notre cœur pour recevoir ce que nous lisons.
  4. Enfin, nous devons ouvrir notre esprit pour réaliser ce que nous avons reçu.

La façon d’être aidé par la parole,

  1. alors, est de lire,
  2. comprendre,
  3. recevoir
  4. et de réaliser.

 

 

Pour cela, notre ouverture de nos yeux, cœur et l’esprit. La Bible n’est pas un simple livre. Lire avec profit implique tous les quatre couches de notre être.

 

Pour ouvrir ces quatre parties comprend un effort.

  1. Oui, garder nos yeux ouverts et de lire est simple.
  2. Notre esprit, cependant, est une autre affaire.
  • Dès que nous sommes assis pour lire la parole, notre esprit prend son envol sur un 747 !
  • Nous devons rappeler et insister pour qu’il se concentrer.
  • Pour ouvrir notre esprit signifie simplement se concentrer sur ce que nous lisons. Si nous faisons cela, nous allons découvrir ce qui se cache dans la parole.
  1. Quant à l’ouverture de notre cœur, nous fera aimer l’Éternel. Nous pouvons ouvrir notre esprit et prier-lire la parole de manière superficielle, mais si nous n’aimons pas le Seigneur, nous sommes entraînés au large par les pensées des autres choses que nous aimons. Quand notre temps dans la parole semble sèche et sans vie, il peut être que notre cœur n’est pas ouvert à lui pour lui donner notre amour.
  2. Le moyen d’ouvrir notre esprit, la couche la plus profonde, est par la prière authentique.
  3. Une fois que nos yeux voient,
  4. notre esprit comprend,
  5. et notre cœur le reçoit, nous pouvons prier-la parole pour la recevoir en nous.
  6. Puis la parole deviendra notre approvisionnement en vie, ce qui porte à nous, Dieu, Christ, l’esprit et toutes les vertus divines.

 

UN REMPLACEMENT

Le résultat de notre ouverture vers le Seigneur de cette façon par quatre couvertures ou couches ou étapes, c’est que cette vie remplacera la religion, ou l’éthique et nos vertus naturelles. Quand il s’agit, tout ce qui n’est pas de lui doit aller.

  • C’est la raison pour laquelle qu’il est donc urgent que nous arrivons à la parole. Avec la lecture, la compréhension, la réception et la réalisation, la parole devient nôtre.
  • Il se développera et se former en nous.
  • Le Seigneur est la parole et l’esprit. La parole est aussi l’esprit. C’est ainsi que, dans la parole, nous trouvons le Seigneur, l’esprit et la vie.

Chaque fois, que nous venons à la parole, chaque fois que vos yeux, ou votre esprit, ou votre cœur et votre esprit s’ouvre, vous grandirez et l’église sera construite, par ce mode de vie.

 

 

 

église chrétienne évangélique bourgoin-jallieu – la tour du pin – voiron -les abrets -les avenieres – belley –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

10 + sept =