LE SERVICE DE L’ENSEMBLE DU CORPS

LE SERVICE DE L’ENSEMBLE DU CORPS


TOUS CEUX QUI ONT BESOIN DE SERVIR DIEU ONT ETE RACHETÉ

À l’heure actuelle, parmi les enfants de Dieu il semble être un phénomène courant de ceux qui servent correctement Dieu  sont uniquement un petit groupe de personnes.

 

Cependant, la parole de Dieu dit que quiconque appartient à Dieu est un serviteur de Dieu. Quand les Israélites étaient en Egypte comme esclaves, ils n’avaient pas toute la  liberté. Dieu les délivra hors d’Égypte et à travers le chemin la mer rouge dans le but qu’ils lui seraient utiles dans le désert (Exo. 3:18) « 18  Ils écouteront ta voix; et tu iras, toi et les anciens d’Israël, auprès du roi d’Egypte, et vous lui direz: L’Eternel, le Dieu des Hébreux, nous est apparu. Permets-nous de faire trois journées de marche dans le désert, pour offrir des sacrifices à l’Eternel, notre Dieu.».

Le nombre de personnes sous le sang était le nombre de ceux qui ont quitté l’Egypte.

Le nombre de ceux  qui ont enregistrés était le nombre de ceux qui l’ont servit. Lorsque les Israélites ont  quitté l’Égypte, ils avaient tous de l’or et de l’argent avec eux (Exo. 12:35-36) «35  Les enfants d’Israël firent ce que Moïse avait dit, et ils demandèrent aux Egyptiens des vases d’argent, des vases d’or et des vêtements.36  L’Eternel fit trouver grâce au peuple aux yeux des Egyptiens, qui se rendirent à leur demande. Et ils dépouillèrent les Egyptiens. » .

 

Par conséquent, beaucoup comme il y avait qui ont été rachetés, et par la suite beaucoup ont servi Dieu dans le cadre des offres matérielles, et encore beaucoup ont suivi le tabernacle. Ce n’est pas une minorité qui a servi.

Dans l’ancien Testament et dans le nouveau ainsi, il n’avez pas une distinction entre la portion de ceux et de celles qui servez.

Seulement  avec le christianisme dégradée cela à établit une distinction entre la portion ceux  qui servent est ceux qui servent pas.

 

  1. L’HISTOIRE DE LA PRÊTRISE ET DE SES MODIFICATIONS

 

  1. Être de salut de Dieu pour obtenir un Royaume de prêtres

Dieu a explicitement dit qu’il ferait des Israélites un Royaume de prêtres (Exo. 19:6). «6  vous serez pour moi un royaume de sacrificateurs et une nation sainte. Voilà les paroles que tu diras aux enfants d’Israël. »

Les prêtres sont ceux qui s’attendent sur Dieu et qui le suivre. Personne d’autre n’est en mesure de venir au plus près de Dieu que les prêtres.

 

  • Leur travail consiste à servir Dieu.
  • Les Israélites devaient être un Royaume de prêtres ;
  • l’ensemble de la nation devait être prêtres.
  • Le manger des prêtres,
  • leur vie
  • et leur abattage des taureaux
  • et des boucs
  • étaient tous dans le but de servir Dieu.

La profession appropriée des prêtres devait servir Dieu ; tout le reste était secondaire.

Ils ne fonctionnaient pas comme les enseignants, médecins, ou dans les autres professions. Exode 19 nous dit que Dieu voulait que tous les Israélites, vieux ou jeune, grand ou petit, homme ou femme, devaient être les prêtres.

Le but du Salut de Dieu  il veut gagner les sacrificateurs (Apocalypse 1:5-6 a). «5  et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang,6  et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen!»

Le sang de l’agneau de la Pâque envoyées les Israélites dans le but d’obtenir et d’inaugurer un Royaume de prêtres.

 

Le plus grand appel et également la plus grande grâce est que les hommes peuvent avoir et de servir Dieu comme prêtres.

Ceux qui avaient quitté l’Egypte,  était le même nombre  que ceux qui ont servi Dieu.

 

B La dégradation des Israélites ayant pour résultat un Royaume de prêtres, devenant une tribu des prêtres

Une histoire tragique.

Au bas de la montagne, quand était sur le mont Sion, les Israélites ont adoraient le veau d’or et ont péché contre Dieu.

En conséquence de cela, Moises a dit aux gens de tuer leurs propres frères.

Toutefois, seuls les Lévites ont obéit aux mots de Moises, et ils ont tué trois mille personnes (Exo. 32: 1-29). « 1 ¶  Le peuple, voyant que Moïse tardait à descendre de la montagne, s’assembla autour d’Aaron, et lui dit: Allons! fais-nous un dieu qui marche devant nous, car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu.2  Aaron leur dit: Otez les anneaux d’or qui sont aux oreilles de vos femmes, de vos fils et de vos filles, et apportez-les-moi.3  Et tous ôtèrent les anneaux d’or qui étaient à leurs oreilles, et ils les apportèrent à Aaron.4  Il les reçut de leurs mains, jeta l’or dans un moule, et fit un veau en fonte. Et ils dirent: Israël! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte.5  Lorsqu’Aaron vit cela, il bâtit un autel devant lui, et il s’écria: Demain, il y aura fête en l’honneur de l’Eternel!6  Le lendemain, ils se levèrent de bon matin, et ils offrirent des holocaustes et des sacrifices d’actions de grâces. Le peuple s’assit pour manger et pour boire; puis ils se levèrent pour se divertir.7 ¶  L’Eternel dit à Moïse: Va, descends; car ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Egypte, s’est corrompu.8  Ils se sont promptement écartés de la voie que je leur avais prescrite; ils se sont fait un veau en fonte, ils se sont prosternés devant lui, ils lui ont offert des sacrifices, et ils ont dit: Israël! voici ton dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Egypte.9  L’Eternel dit à Moïse: Je vois que ce peuple est un peuple au cou roide.10  Maintenant laisse-moi; ma colère va s’enflammer contre eux, et je les consumerai; mais je ferai de toi une grande nation. 11  Moïse implora l’Eternel, son Dieu, et dit: Pourquoi, ô Eternel! ta colère s’enflammerait-elle contre ton peuple, que tu as fait sortir du pays d’Egypte par une grande puissance et par une main forte?12  Pourquoi les Egyptiens diraient-ils: C’est pour leur malheur qu’il les a fait sortir, c’est pour les tuer dans les montagnes, et pour les exterminer de dessus la terre? Reviens de l’ardeur de ta colère, et repens-toi du mal que tu veux faire à ton peuple.13  Souviens-toi d’Abraham, d’Isaac et d’Israël, tes serviteurs, auxquels tu as dit, en jurant par toi-même: Je multiplierai votre postérité comme les étoiles du ciel, je donnerai à vos descendants tout ce pays dont j’ai parlé, et ils le posséderont à jamais.14  Et l’Eternel se repentit du mal qu’il avait déclaré vouloir faire à son peuple.15 ¶  Moïse retourna et descendit de la montagne, les deux tables du témoignage dans sa main; les tables étaient écrites des deux côtés, elles étaient écrites de l’un et de l’autre côté.16  Les tables étaient l’ouvrage de Dieu, et l’écriture était l’écriture de Dieu, gravée sur les tables.17  Josué entendit la voix du peuple, qui poussait des cris, et il dit à Moïse: Il y a un cri de guerre dans le camp.18  Moïse répondit: Ce n’est ni un cri de vainqueurs, ni un cri de vaincus; ce que j’entends, c’est la voix de gens qui chantent.19  Et, comme il approchait du camp, il vit le veau et les danses. La colère de Moïse s’enflamma; il jeta de ses mains les tables, et les brisa au pied de la montagne. 20  Il prit le veau qu’ils avaient fait, et le brûla au feu; il le réduisit en poudre, répandit cette poudre à la surface de l’eau, et fit boire les enfants d’Israël.21 ¶  Moïse dit à Aaron: Que t’a fait ce peuple, pour que tu l’aies laissé commettre un si grand péché?22  Aaron répondit: Que la colère de mon seigneur ne s’enflamme point! Tu sais toi-même que ce peuple est porté au mal.23  Ils m’ont dit: Fais-nous un dieu qui marche devant nous; car ce Moïse, cet homme qui nous a fait sortir du pays d’Egypte, nous ne savons ce qu’il est devenu.24  Je leur ai dit: Que ceux qui ont de l’or, s’en dépouillent! Et ils me l’ont donné; je l’ai jeté au feu, et il en est sorti ce veau.25  Moïse vit que le peuple était livré au désordre, et qu’Aaron l’avait laissé dans ce désordre, exposé à l’opprobre parmi ses ennemis.26  Moïse se plaça à la porte du camp, et dit: A moi ceux qui sont pour l’Eternel! Et tous les enfants de Lévi s’assemblèrent auprès de lui.27  Il leur dit: Ainsi parle l’Eternel, le Dieu d’Israël: Que chacun de vous mette son épée au côté; traversez et parcourez le camp d’une porte à l’autre, et que chacun tue son frère, son parent.28  Les enfants de Lévi firent ce qu’ordonnait Moïse; et environ trois mille hommes parmi le peuple périrent en cette journée.29  Moïse dit: Consacrez-vous aujourd’hui à l’Eternel, même en sacrifiant votre fils et votre frère, afin qu’il vous accorde aujourd’hui une bénédiction.»

  • La perte de trois mille hommes n’était pas la plus grande perte.
  • La plus grande perte, c’est que les gens ne peuvent plus être des prêtres.

A l’origine, c’était des douze tribus qui devaient être les prêtres.

 

  • Maintenant qu’une seule tribu qui restait (nom. 8:5-19). «5 ¶ L’Eternel parla à Moïse, et dit:6  Prends les Lévites du milieu des enfants d’Israël, et purifie-les.7  Voici comment tu les purifieras. Fais sur eux une aspersion d’eau expiatoire; qu’ils fassent passer le rasoir sur tout leur corps, qu’ils lavent leurs vêtements, et qu’ils se purifient.8  Ils prendront ensuite un jeune taureau, avec l’offrande ordinaire de fleur de farine pétrie à l’huile; et tu prendras un autre jeune taureau pour le sacrifice d’expiation.9  Tu feras approcher les Lévites devant la tente d’assignation, et tu convoqueras toute l’assemblée des enfants d’Israël.10  Tu feras approcher les Lévites devant l’Eternel; et les enfants d’Israël poseront leurs mains sur les Lévites.11  Aaron fera tourner de côté et d’autre les Lévites devant l’Eternel, comme une offrande de la part des enfants d’Israël; et ils seront consacrés au service de l’Eternel.12  Les Lévites poseront leurs mains sur la tête des taureaux; et tu offriras l’un en sacrifice d’expiation, et l’autre en holocauste, afin de faire l’expiation pour les Lévites.13  Tu feras tenir les Lévites debout devant Aaron et devant ses fils, et tu les feras tourner de côté et d’autre comme une offrande à l’Eternel.14  Tu sépareras les Lévites du milieu des enfants d’Israël; et les Lévites m’appartiendront.15  Après cela, les Lévites viendront faire le service dans la tente d’assignation. C’est ainsi que tu les purifieras, et que tu les feras tourner de côté et d’autre comme une offrande. 16  Car ils me sont entièrement donnés du milieu des enfants d’Israël: je les ai pris pour moi à la place des premiers-nés, de tous les premiers-nés des enfants d’Israël.17  Car tout premier-né des enfants d’Israël m’appartient, tant des hommes que des animaux; le jour où j’ai frappé tous les premiers-nés dans le pays d’Egypte, je me les suis consacrés.18  Et j’ai pris les Lévites à la place de tous les premiers-nés des enfants d’Israël.19  J’ai donné les Lévites entièrement à Aaron et à ses fils, du milieu des enfants d’Israël, pour qu’ils fassent le service des enfants d’Israël dans la tente d’assignation, pour qu’ils fassent l’expiation pour les enfants d’Israël, et pour que les enfants d’Israël ne soient frappés d’aucune plaie, en s’approchant du sanctuaire. »
  • A l’origine, c’était un Royaume de prêtres.

 

  • Maintenant, il est devenu une seul tribu des prêtres.

 

  • Les Lévites ne se souciaient pas de sentiments humains ou des sentiments, et ils étaient du côté de Dieu. Ainsi, ils obtinrent la prêtrise. Ici, nous voyons que certains avaient abandonné leur sacerdoce.

 

  • Ils l’avaient abandonné à travers l’adoration de l’idole ; ils ont établi un autre culte.

En raison de la rébellion, la terre ouvrit sa bouche et englouti les rebelles (nombres 16:30-33). «30  mais si l’Eternel fait une chose inouïe, si la terre ouvre sa bouche pour les engloutir avec tout ce qui leur appartient, et qu’ils descendent vivants dans le séjour des morts, vous saurez alors que ces gens ont méprisé l’Eternel.31  Comme il achevait de prononcer toutes ces paroles, la terre qui était sous eux se fendit. »

Seulement la verge d’Aaron avait fleuri ; toutes les autres verges sont devenus mortes (nom. 17:6-10). « 6  Moïse parla aux enfants d’Israël; et tous leurs princes lui donnèrent une verge, chaque prince une verge, selon les maisons de leurs pères, soit douze verges; la verge d’Aaron était au milieu des leurs.7  Moïse déposa les verges devant l’Eternel, dans la tente du témoignage. 8 ¶  Le lendemain, lorsque Moïse entra dans la tente du témoignage, voici, la verge d’Aaron, pour la maison de Lévi, avait fleuri, elle avait poussé des boutons, produit des fleurs, et mûri des amandes.9  Moïse ôta de devant l’Eternel toutes les verges, et les porta à tous les enfants d’Israël, afin qu’ils les vissent et qu’ils prissent chacun leur verge.10  L’Eternel dit à Moïse: Reporte la verge d’Aaron devant le témoignage, pour être conservée comme un signe pour les enfants de rébellion, afin que tu fasses cesser de devant moi leurs murmures et qu’ils ne meurent point.»

Une seule tribu a été choisie pour servir Dieu.

Après cela,  beaucoup de personnes ont perdu leur position devant Dieu ; maintenant ils pourraient seulement venir à Dieu  que par les prêtres.

Même ceux qui ont un cœur de venir à Dieu se trouvaient à l’extérieur.

Les onze tribus sont devenues ceux qui étaient loin de Dieu, et seulement les Lévites étaient ceux qui ont été attiré près de Dieu. Les onze tribus sont devenues ceux qui ne pouvaient venir seulement vers Dieu mais qu’indirectement, tandis que les Lévites étaient ceux qui puissent venir directement à Dieu.

Les onze tribus sont devenues ceux qui ont été desservis, tandis que les Lévites deviennent la seule portion.

Le livre des juges montre que les Lévites deviennent excessivement honorés parce que les Israélites ne pouvaient siéger, même s’ils avaient de l’argent. Les Israélites devaient demander aux Lévites pour eux (17 juges) et il a fallu un grand effort pour les hommes d’inviter un lévite pour servir dans leur maison.

 

  1. Dans le Nouveau Testament, être dans la volonté de Dieu pour l’église comme un Royaume de prêtres

Cette situation a duré pendant plus de mille cinq cents ans.

Tous ces temps,  les onze des douze tribus étaient gardés à l’extérieur de la tente, et seulement la tribu de Lévi a été admise dans le tabernacle. Cela a duré jusqu’à ce que le Nouveau Testament, lorsque Pierre a dit dans sa première épître, « mais vous êtes… un sacerdoce royal » (2:9) « 9  Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière,».

  • Maintenant, tout le monde devient un serviteur de Dieu.

À la fin du Nouveau Testament, en 95 après JC, lorsque Jean s’apprêtait à mourir, il a dit que nous avons été faits « un Royaume, des sacrificateurs pour Dieu son père » (Apoc. 1:6). «6  et qui a fait de nous un royaume, des sacrificateurs pour Dieu son Père, à lui soient la gloire et la puissance, aux siècles des siècles! Amen! »

L’intention de Dieu envers l’église aujourd’hui est pour tout le monde d’être un prêtre. Nous sommes un Royaume de prêtres.

  • Ce que les Israélites avaient perdu, Dieu le remet à travers l’église.

Par le biais de leur infidélité, les Israélites ont perdu le Royaume sacerdotal. L’Intention de Dieu est aujourd’hui pour tous les chrétiens à être récupéré pour être prêtre.

 

  1. LA RÉCUPÉRATION DU SACERDOCE UNIVERSEL

 

  1. Tous ceux enregistrés servant Dieu

On ne peut  pas dans  le service qui n’est pas dans la nature d’un Royaume sacerdotal.

  • L’église a déjà été sélectionnée hors du monde.

Il ne peut y avoir un choix plus vaste au sein de l’église. Tant qu’il n’y a pas de péché, aucune chute et aucun veau d’or, Dieu interdit toute séparation supplémentaire.

Cependant il y a beaucoup de fils, cela devrait être aussi le nombre de serviteurs. Le nombre de serviteurs  doit égaler le nombre de fils. Le Service devrait inclure le même nombre qui inclut tous ceux qui ont le Salut.

Aujourd’hui parmi le peuple de Dieu, il y a seulement que de la récidive Il n’y a pas des esclaves ou non-domestiques. Il y a seulement les rebelles.

  • Tout service doit être un service de toute l’Eglise.
  • C’est le service de corps que nous parlons en ces jours.
  • Aujourd’hui, le problème est que Dieu n’est pas encore satisfait lorsque quatre-vingt-dix-neuf pour cent des personnes néglige nt le vrai service.
  • Dieu veut que tout le monde servent.
  • Nous ne pensons pas qu’une majorité du peuple devrait servir, alors qu’une minorité de la population ne servent pas. Ni nous ne pensons pas qu’une minorité de la population devrait servir, alors que la majorité des gens ne servent pas.
  • Le Service n’est pas le travail des ministres, ou le travail de quelques évangélistes.
  • Pourquoi parlons-nous tant de choses sur le service de corps ?
  • C’est parce que c’est une question qui appartient à tous les frères et sœurs.

 

  1. Une personne ayant besoin de renoncer à tout pour servir Dieu, dès qu’il est sauvé

La parole de Dieu nous dit que nous sommes ceux qui ont reçu la miséricorde de Dieu.

  • Mais que devons-nous faire maintenant ?
  • Le Christianisme pense que l’homme est tout d’abord sauvé par le sang du Seigneur et par sa grâce et ensuite va plus loin afin d’abandonner le monde. Comme il avance plus loin, il laisse tomber tout pour servir Dieu.
  • C’est le christianisme dégradé.
  • Selon la parole de Dieu, dès qu’un homme est sauvé, et dès qu’il passe les étapes d’entrée, le Seigneur lui dit de prendre la Croix (Matthieu 16:24) «24 ¶ Alors Jésus dit à ses disciples: Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive. »
  • Un homme ne devient-il pas un disciple, ou il doit s’agir d’une manière absolue. Le Seigneur définit le prix clairement dès le début pour tout le monde sauvé. Le premier jour, qu’ils viennent, ils voient la tombe.
  • Le premier jour, qu’il vient, il est invité à abandonner le monde.

Le Seigneur n’a jamais fait baisser le prix pour attirer les clients.

 

L’Évangile est la chose la moins cher qu’il y a. Encore dans le même temps, c’est la chose la plus coûteuse qu’il y a. Si nous voulons être sauvés, nous devons être sauvés d’une manière claire. Seuls ceux qui ont payé un lourd tribut peuvent ressentir de la joie.

De retour chez le jeune homme, son argent est resté avec lui, et n’a donc que sa tristesse (Matt. 19:22) «Matthieu 13:22 Celui qui a reçu la semence parmi les épines, c’est celui qui entend la parole, mais en qui les soucis du siècle et la séduction des richesses étouffent cette parole, et la rendent infructueuse. ». Où l’argent est, il la tristesse qui demeure. Quand l’argent est parti, la joie arrive.

Ce genre de Salut exige qu’un homme  doive tout abandonner totalement.

Aujourd’hui, beaucoup de frères et sœurs sont tristes, tout comme le jeune homme était.

Ils ont des choses dans leurs mains qu’ils ne peuvent pas lâcher. La seule différence entre eux et le jeune homme, c’est qu’ils ne sont pas rentrés chez eux encore ; ils se réunissent encore ici.

Si vous souhaitez de la joie, vous devez vous consacrer pleinement et offrir tout.

 

  1. La consécration de tout le corps, Inaugurant un Service complet
  • Toutefois, ceux qui sont joyeux devant le Seigneur sont ceux qui, après avoir été frappé sur la joue droite, tourne leur joue gauche à l’ennemi. Après qu’une personne a été touchée deux fois, il sera joyeux, et il sera en mesure de prononcer la louange.
  • La façon du Seigneur est le moyen du caractère absolu. Ceux qui ne sont pas absolus ne peuvent pas chanter. Je ne supplie pas les gens à venir pour servir. Je vous montre que vous êtes un serviteur de Dieu. Dieu veut que vous server.

Aujourd’hui, la responsabilité est sur tout le corps.

Quand nous lisons 1 Corinthiens 12 et Romains 12, nous voyons que le service appartient à l’ensemble du corps ; ce n’est pas un service de trois ou cinq personnes spéciales.

Pour cette raison, que nous demandons à tous les frères et sœurs de  se remettre eux-mêmes au-dessus. Ce que le Seigneur veut est  un service absolu.

Nous espérons que chaque frère et sœur peuvent passer dans cette affaire. Le Seigneur veut un service absolu. Non seulement les collègues de travail ont besoin de coordination dans leur travail ; chaque frère et sœur doivent être coordonnée également.

 

  • LE SEUL SERVICE QUI COMPTE LE SERVICE DE CORPS

Je veux poser les frères quelques questions.

  • Quel genre de service est considéré comme réel service ?
  • Le seul service qui compte est le service dans lequel on sert le corps entier.
  • Seul le service du corps peut être compté comme service réel.

 

IV ASSURER UNE COORDINATION  POUR LE METTRE AU SERVICE DU CORPS

Pour avoir le service de corps, il y a la nécessité d’une coordination.

Ce qui est une coordination ?

Il n’est pas un arrangement seul. Si mes mains sont connectées à mon corps, ils seront utiles. Mais s’ils « sont enfermés à l’étage-loin », ils ne seront pas utiles.

 

  • Depuis le temps que vous avez été un chrétien, n’avez-vous jamais consulté le Seigneur concernant votre métier, votre maison et votre entreprise ?
  • Votre travail est-il adapté pour l’Évangile ?
  • Lorsqu’un homme se déplace vers un nouvel endroit, il considère que l’endroit est bénéfique pour lui spirituellement. Mais jamais, il considère que le travail qu’il faut l’aidera pour se donner à l’Evangile.

 

  • Vous devez remettre votre travail, et vous devriez apprendre à coordonner l’ensemble.

En d’autres termes, tous les frères et sœurs sont des collègues de travail. Tout le monde devrait se disposer pour l’Évangile. Il doit y avoir coordination, il faut une coordination de tous les frères et sœurs.

  • Certains d’entre nous doivent changer d’habitation ou de professions, et nous avons tous à offrir nos biens.
  • Il s’agit d’un prix avantageux.

Il peut causer  à certaines personnes d’avoir des douleurs. Nous devons réaliser que dès le début, le Seigneur exige que nous le servions de cette façon.

  • Tout service qui traîne les pieds n’est pas un service joyeux et clair.

 

 

  1. LA CONSÉCRATION APPORTANT UNICITÉ EN SERVICE

Il faut dire les jeunes frères et sœurs que quoi qu’ils fassent dans l’avenir, si elles seront un enseignant ou un docteur de la parole, ils peuvent le faire uniquement comme une occupation secondaire.

  • Chacun d’entre nous vit dans le but de servir Dieu.
  • Pourquoi nous disons aux gens d’offrir leurs biens ?

C’est parce que sans offrir nos biens, nous ne pouvons jamais servir Dieu.

Le Seigneur dit qu’un homme ne peut servir deux maîtres ; il ne peut pas servir Dieu et Mammon en même temps (Matthieu 6:24). «24  Nul ne peut servir deux maîtres. Car, ou il haïra l’un, et aimera l’autre; ou il s’attachera à l’un, et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. »

L’ânesse doit être « délié » libérer (Matthieu 21:2), «2  en leur disant: Allez au village qui est devant vous; vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle; détachez-les, et amenez-les-moi. » et tout doit être offert et libéré avant qu’une personne puisse servir.

Ceux qui ne sont pas délié « libre» ne peuvent servir.

Si quelqu’un me demande combien il doit offrir, je répondrais, «tout».

Normalement l’Eglise va mettre de côté les choses consacrées pour vous. Mais que feriez-vous si l’église ne prévoit pas de leur côté pour vous ?

  • Si nous voulons servir Dieu, il faut le servir d’une manière désespérée.

 

  1. SERVIR DIEU, ÉTANT LA PLUS HAUTE GLOIRE

 

  1. Qu’il soit Dieu nous honorer et nous accorder la faveur

La consécration est pour nous d’honorer Dieu.

Il n’est pas une faveur que nous accordons à Dieu. Il s’agit plutôt une acceptation de Dieu pour nous et pour nos possessions.

Par conséquent, c’est  un honneur de Dieu pour nous. Nous ne sommes pas là pour lui  accorder une faveur ; Il nous accorde une faveur.

Car pour Dieu d’accepter une personne comme nous sommes est le plus grand privilège.

  • L’homme pense qu’il se sacrifie en se consacrant à Dieu.
  • Peu, ne réalise que pour Dieu d’accepter de l’accepter est une miséricorde.
  • Pourquoi avons-nous à calculer tellement ?
  • Nous devons apprendre à accepter sa façon pour servir, de ramper devant lui et se mettre à genoux devant lui. Un homme doit apprendre à s’humilier devant Dieu.

 

  1. Servir l’être de Dieu à notre Profit et d’être le résultat de Salut dynamique l’Éternel

Aujourd’hui, les aveugles ne sont pas ceux qui ne peuvent pas voir ; les aveugles ceux sont ceux qui ne voient pas.

  • Notre seule crainte est que nous donnons trop peu à Dieu, que Dieu n’accepte pas ce que nous donnons à lui.
  • Est-ce que notre consécration est un bénéfice pour Dieu, ou est-ce un bénéfice pour nous ?
  • Est-ce que nous rendons une faveur à Dieu, ou une faveur de que Dieu rend nous ?
  • Quand nous venons à Dieu, la seule chose que nous craignons est que Dieu nous rejettent et nous refuse.

Nous devons craindre que  si nous donnons à Dieu trop peu, qu’il ne nous acceptera plus. Tous ceux qui connaissent Dieu diront, « Seigneur, Voici d’autres. Voici quelques autres. »

  • Tous ceux qui ont vu une fois le Seigneur peuvent donner la moitié de ce qu’ils ont envers les pauvres sans aucune plainte.

Le Seigneur dit à Zachée, « aujourd’hui Salut est venu à cette maison » (Luc 19:9). «6  Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie.7  Voyant cela, tous murmuraient, et disaient: Il est allé loger chez un homme pécheur.8  Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit: Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple.9  Jésus lui dit: Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham.»

Aujourd’hui, beaucoup de gens ne réalise pas la grandeur du Salut du Seigneur.

C’est pourquoi ils rencontrent des difficultés.

Le salut non seulement économise notre âme, cela signifie aussi que nous sommes délivrés de tout. N’oublions pas l’histoire de notre mort.

  • Pourquoi nous avons été baptisés ?
  • Le baptême est une déclaration que nous avons été séparés du monde. Simplement d’inviter trois ou cinq personnes de venir servir ne résoudra pas le problème.
  • Ce que nous devons faire aujourd’hui, c’est pour tout le corps à se lever pour l’Évangile, il faut une nouvelle consécration.

 

 

  • LE BESOIN EN SERVICE ET LE MODE DE SERVICE

Si j’avais 100 milliards de dollars aujourd’hui, je pourrais distribuer tout à l’utilisation appropriée. Notre travail a besoin d’argent.

À l’avenir, nous devons travailler avec un but et des dispositions adéquates.Tous les collaborateurs doivent vivre pour le Seigneur.

  • Nous demandons à tous les frères et sœurs au travail afin de s’offrir.
  • Nous devons travailler en coordination et dans le corps.

Nous devons vivre pour le Seigneur et pour l’Évangile. Nous ne pouvons pas avoir une partie du peuple s’offrant eux-mêmes, tandis que l’autre partie du peuple ne s’offrent pas eux-mêmes.

  • Nous devons avoir tous les frères et sœurs de s’offrir eux-mêmes et de  vivre pour l’Évangile.
  • Ceux qui enseignent ou qui sont en affaires ont à s’offrir tout vers le haut.
  • Le Seigneur doit faire ce qu’il fit au premier siècle.
  • Nous n’avons pas peur de croire en l’Évangile du premier siècle. Nous n’avons pas peur de la prédication de l’Évangile du premier siècle. Nous n’avons pas peur de faire ce que fait l’Évangile du premier siècle.
  • Si nous nous levons comme un corps entier, l’ensemble de la France sera prise ; personne ne sera capable de nous résister. Si nous ne croyons pas en un Évangile complet, et si nous n’avons pas une consécration complète, il sera difficile pour le Seigneur de se servir de nous.

 

  • UN TÉMOIGNAGE FORT EN PRODUISANT UN RÉSULTAT FORT

Au premier siècle,  l’homme n’était pas en mesure de prêcher l’Évangile librement. Ils ne pouvaient avoir les bâtiments de l’église. À cette époque, les hommes pensaient car ils ont vu l’Évangile et ils virent les chrétiens. Les chrétiens à cette époque se sont cachaient dans leurs maisons. C’était quand ils ont été mis sur les enjeux de feu « la persécution »qu’ils ont vu et entendu pour la première fois.

L’effet de voir l’Évangile est beaucoup plus forte que celle d’entendre l’Évangile.

Ce genre d’Évangile montre des hommes que le salut n’est pas bon marché. La prière des martyrs pendant ces heures sont devenus leurs messages de l’Évangile. Les historiens nous disent que les croyants à Rome ont été tués en premier, et ceux qui ne furent pas tués ont été exilés.

Aujourd’hui, le christianisme est faible dans le monde, parce qu’il est faible en nous.

Au cours du premier siècle, les hommes avaient peur, pourtant ils accepter.

Aujourd’hui, chrétiens tièdes sont inutiles.

  • D’une part, les témoignages des premiers croyants effrayés beaucoup de gens et ils s’éloigner.
  • Mais d’autre part, ce genre d’Évangile fait aussi beaucoup peur de s’enfuir. Lorsqu’il y a le service de l’enseignement des apôtres, il y a la bénédiction des apôtres.
  • Aujourd’hui, l’entière responsabilité repose sur notre travail. Si le Seigneur ne peut pas passer parmi nous, il ne peut l’obtenir par le biais de n’importe où. Ces vingt dernières années ont été préparation du Seigneur de nous, alors que nous étions en prière et cherchant pendant cette période. Toutefois, si le Seigneur doit venir aujourd’hui, il ne peut pas attendre plus longtemps. Aujourd’hui, nous avons tous à nous offrir notre argent, notre temps et  notre cœur. Alors seulement le Seigneur aura un moyen, et alors seulement nous pouvons atteindre notre destin.
  • Ne permettez pas que l’argent pour étouffer notre cœur et Ne permettez  pas  de bloquer le chemin de l’homme vers Dieu.
  • Tous les frères et sœurs doivent participer dans le travail spirituel, et tous les biens doivent être offert. Si nous faisons cela, le Seigneur aura une voie libre parmi nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

église chrétienne évangelique bourgoin jallieu france foi Dieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

9 − deux =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.