L’ÉCONOMIE DE DIEU CHAPITRE DIX NEUF L’HOMME TRIPARTIE ET L’ÉGLISE

Nous devons nous rappeler que l’économie de Dieu doit se répartir en nous.

C’est aussi la marque de son économie.

Nous sommes faites avec trois parties :

Le corps vers l’extérieur vers l’intérieur, l’esprit et l’âme entre.

L’intention de Dieu est de se répartir dans l’esprit de l’homme et lui travailler ensuite dans l’âme de l’homme.

 

 

  • HOMME TRIPARTITE EST COMPLIQUÉ PAR TROIS PERSONNES

 

Avant que Dieu pourrait remplir son intention, Satan, l’ennemi de Dieu, lui-même forgé dans le corps de l’homme.

Ainsi, les membres du corps, il y a le  péché, et ce péché est personnifié.

 

Comme un roi illégal, il peut régner sur nous et nous faire faire les choses contre notre volonté (Romains 7: 15-17). «15  Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. 16  Or, si je fais ce que je ne veux pas, je reconnais par là que la loi est bonne.

17  Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi. »

Satan lui-même, comme la nature du mal et que les lois du péché, habite à nous à corrompu notre corps.

La chair est l’organe empoisonné par Satan et en nous, c’est-à-dire dans notre chair, rien de bon n’habite (Romains 7: v. 18). « 18  Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.»

 

Notre chair sert la loi du péché contre notre esprit et notre volonté (Romains 7: vv. 15, 20, 25). «15  Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. 20  Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi. 25  Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!… Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. »

 

Satan est venu dans notre corps ainsi que les lois du péché, mais soit louer le Seigneur, lorsque nous avons était enregistrés, le Dieu Trinité est venus se loger dans notre esprit et ainsi il est devenue notre vie.

Le Christ comme notre vie est dans notre esprit (col. 3: 4; « 4  Quand Christ, votre vie, paraîtra, alors vous paraîtrez aussi avec lui dans la gloire  22  Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous! 2 Tim. 4: 22). »

 

 

  • Notre soi est dans notre âme.

 

Nous devons être impressionné que tous les trois êtres — Adam, Satan et Dieu — sont aujourd’hui en nous.

  • Ainsi, nous sommes compliqués.

L’homme Adam est en nous, le diable Satan est en nous, et le Seigneur de la vie, Dieu lui-même, est en nous.

 

Par conséquent, nous sommes devenus un petit jardin d’Eden.

Adam, représentant de la race humaine,

L’arbre de vie, représentant à Dieu

et l’arbre de la connaissance, représentant Satan,

Était les trois parties dans le jardin d’Eden, et ces trois parties sont maintenant tout en nous.

 

Adam, en soi, est dans notre âme.

Satan, le diable, est dans notre corps.

et Dieu, le Dieu Trinité, dans notre esprit.

 

  • Mais nous ne sommes plus qu’un peu de jardin ; Nous sommes un grand champ de bataille.

 

  • Satan est en nous luttant contre Dieu et Dieu est en nous luttant contre Satan.
  • Satan prend notre corps, qui est la chair comme base pour ses combats, et Dieu prend notre esprit comme base pour sa guerre.
  • Galates 5: 17 dit: « 17 Car la chair a des désirs contraires à ceux de l’Esprit, et l’Esprit en a de contraires à ceux de la chair; ils sont opposés entre eux, afin que vous ne fassiez point ce que vous voudriez.»
  • Selon le contexte de Galates 5, l’esprit ici doit être l’esprit Saint, qui habite et se mêle à notre esprit régénéré.
  • Cela signifie que nos passions de la chair sont contre l’esprit à demeure et l’esprit est contre notre chair.
  • Ces deux s’opposent l’un à l’autre afin que nous ne fassions pas les choses que nous désirons. La chair corrompue se bat contre l’esprit dans notre esprit et l’esprit se bat contre la chair.
  • Ces deux parties sont toujours en guerre l’un avec l’autre.
  • Satan est dans notre chair comme un péché, et le Dieu Trinité est dans notre esprit comme la vie.
  • Jour après jour il existe une rage de la guerre spirituelle entre ces deux parties dans le champ de bataille de notre âme.

 

 

 

  • L’HOMME TRIPARTITE, REPRÉSENTÉ PAR L’ESPRIT

 

Comme nous l’avons vu, il y a trois parties dans l’âme, l’esprit, l’émotion et la volonté.

 

  • L’esprit comme l’organe de réflexion de l’âme représente le soi.

 

Par conséquent, notre esprit représente notre soi.

 

Pour cette raison, romains, 7, 8 et 12 traitent de l’esprit.

 

Romains 7 nous apprend que l’esprit se tient à la Loi de Dieu. Mon esprit désire garder la Loi de Dieu et à lui seul désir de servir Dieu (Romains 7 v. 25) ; «25  Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!… Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché. »

 

Cependant, mon esprit, représentant mon auto, est trop faible. Je suis trop faible.

 

Chaque fois que je veux faire faire le bien, il y a quelque chose d’ailleurs une force plus forte que mon moi, plus fort que moi. Celle-ci est plus forte  qui est le péché de ma chair.

Chaque fois que j’exerce mon esprit à faire la volonté de Dieu et de la Loi de Dieu, le mal dans mes membres s’élève contre moi, me vainc et m’amène en captivité Romains 7 (v. 23). «23  mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres. »

 

  • Mon esprit, représentant de mon moi, ne peut pas garder la Loi de Dieu.
  • Si mon esprit tente de faire la volonté de Dieu lui-même, il est toujours battu.

 

 

L’esprit « une partie de mon âme » Romains 7 est un esprit indépendant qui tente de faire le bien en soi.

 

L’apôtre nous amène au chapitre 8 et nous raconte comment l’esprit doit être dépendant.

L’esprit indépendant, essayé de faire les choses par ses propres moyens, sera vaincu.

 

  • Pourquoi l’esprit est donc dépendant ?

 

Romains 8: 6 dit, «6  Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; »

Il existe deux possibilités pour l’esprit :

  • il peut dépendre de la chair ou de l’esprit. S’il dépend de la chair, le résultat sera mort,
  • mais si il dépend de l’esprit, il y aura la vie et de la paix.

 

Est-ce que nous avons vu la différence entre l’esprit indépendant dans le chapitre 7 et de l’esprit dépendant du chapitre 8 ?

Un esprit indépendant sera battu, mais un esprit dépend de l’esprit aura la victoire.

 

Puisqu’il y a deux parties au sein de nous —

 

  1. Satan dans nos membres
  2. le Dieu Trinité est dans notre esprit
  3. nous pouvons être encore plus indépendantes ; ainsi, nous ne devrions jamais essayer. Si nous le faisons, nous serons défaits. Si nous essayons de vaincre l’ennemi, nous serons vaincus par lui.
  4. Nous devons donc nous tourner vers, le Dieu Trinité dans notre esprit c’est La clé.

 

 

   L’HOMME TRIPARTITE LA REALISATION DE LA VIE DU CORPS

  • Maintenant, nous allons partir sur les Romains 8 à Romains 12.
  • Les chapitres 9, 10 et 11 sont des chapitres entre parenthèses;
  • Ainsi, le chapitre 12 est la continuation du chapitre 8.
  • Dans le chapitre 7 de l’esprit est indépendante,
  • mais dans le chapitre 8 de l’esprit dépend-dépendant de l’esprit.
  • L’esprit dans le chapitre 7 représente la lutte indépendante de soi par son propre effort, qui finit toujours dans la défaite.
  • L’esprit dans le chapitre 8 représente la charge reposant sur l’auto du Seigneur Jésus.
  • Cela donne au Seigneur de l’occasion pour saturer tout notre être avec Lui, nous oblige à devenir un membre vivant de son corps. Nous sommes alors introduits au chapitre 12.
  • Le Chapitre 12 traite de trois choses pour la réalisation de la vie église proprement dite:
  1. le corps,
  2. l’esprit, qui est la partie principale de l’âme
  3. et l’esprit.

   PRESENTER NOTRE CORPS POUR LA VIE DE L’EGLISE

Une fois que nous nous appuyons sur le Christ et il prend possession de tout notre être, notre corps est libéré de la main de l’ennemi usurpateur.

Lorsque nous avons vécu de façon indépendante, Satan ne pouvait prendre possession de notre corps et nous forcer à faire des choses contre notre volonté.

Or, comme nous nous appuyons sur le Christ, le plus fort, il sort de notre corps de main usurpant l’ennemi.

  • Alors quelle est la prochaine étape?
  • Nous devons présenter notre corps au Seigneur (Rom. 12:1).«1 ¶  Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. »
  • C’est une chose bien chers frères et sœurs chrétiens n’ont pas encore fait.
  • Nous devons lui présenter notre corps définitivement, en disant: «Seigneur, je Te remercie que mon corps, qui était autrefois un corps de péché et un corps en vertu de la mort, est maintenant animé et publié. Je présente cet organisme pour votre corps. Si je laisse mon corps dans mes mains, votre corps ne peut pas être réalisé. »
  • Si nous allons réaliser le Corps du Christ, nous devons absolument et pratiquement présent à notre corps de Christ.
  • un bon nombre de chrétiens qui parlent de la vie corporelle.

 

  • Mais comment est notre corps?
  • Nous parlons beaucoup autour du corps de Christ, mais que faisons-nous avec notre corps?
  • Sommes-nous toujours le garder dans nos propres mains?

 

  • Tant que notre corps est conservé dans nos mains, il n’y a aucune possibilité pour nous de réaliser le Corps du Christ.
  • Dans Romains 12 nous dit que si nous voulons réaliser la vie de l’Eglise, nous devons d’abord présenter nos corps était remis au Seigneur. Depuis qu’il n’est plus notre corps, il doit être présenté au Seigneur comme un sacrifice vivant.

Ne nous arrivons à des réunions avec notre cœur ou notre corps?

Beaucoup de chrétiens peuvent dire: «J’ai un cœur pour la vie de l’Eglise. »

  • Oui, ils peuvent avoir un centre pour la vie de l’Eglise, mais leur corps n’est pas pour la vie de l’Eglise.
  • Leur corps est laissé à la maison.
  • Nous devons être capables de dire: «Non seulement j’ai un cœur pour la vie de l’Eglise, mais j’ai aussi un organisme pour la vie de l’Eglise. »
  • Notre cœur est pour la vie de l’Eglise et de notre corps pour notre vie privée? Si oui, comment peut-on réaliser la vie de l’Eglise?
  • On peut parler très bien sur la vie de l’Eglise, mais en fait tout est dans l’air » et dans le cœur. Afin de réaliser la vie de l’Eglise, la vie du Corps du Christ, nous devons absolument présenter notre corps au Seigneur.
  • Nous devons prier: «Seigneur, mon corps était autrefois sous la main de l’ennemi usurpateur. Maintenant, je vous remercie, vous avez débloqué, ce corps. Je vais maintenant vous le présenter. Il n’est plus mon corps, mais votre sacrifice. »
  • Alors nous serons en mesure de réaliser la vie de l’Eglise.

   NOTRE ESPRIT RENOUVELE  DE LA VIE DE L’EGLISE

Après, que nous avons présenté notre corps au Seigneur, (Rom. 12:1). «1 ¶  Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. » la deuxième chose que pour la réalisation de la vie de l’Eglise doit rapidement avoir lieu.

Nous devons être transformés par le renouvellement de notre esprit (v. 2). « 2  Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l’intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait.» Autrefois, notre esprit a toujours essayé de faire quelque chose par lui-même pour Dieu, maintenant il repose sur le Christ.

Cet esprit qui dépend du Seigneur doit être renouvelée, éclairée, et rééduqué.

Ce qui suit est un exemple concret. Un frère qui a vraiment aimé le Seigneur et la vie de l’Eglise à définitivement offert son corps comme un sacrifice au Seigneur et à l’église. Toutefois, après il se présenta au Seigneur, il est devenu un gros problème à l’église. Quand il était indifférent à la vie de l’Eglise, l’Eglise était en paix, mais quand il a mis à disposition son corps est venu à l’église, son esprit est venu aussi, et son esprit n’avait pas encore été renouvelé. Les choses anciennes du christianisme n’avait pas encore été barré et purgé. Quand il ne présente pas son corps, il était indifférent à l’église. Il dit: «Si j’ai le temps et j’en ai envie, je vais venir aux réunions. Mais si je n’ai pas, le temps est je n’ai pas envie tout simplement je ne viendrai pas. »

Mais plus tard, il aimait le Seigneur plus, et il se présenta devant le Seigneur et devant l’Eglise. Il se mit tout son corps dans l’église. Mais comme son corps est venu à l’église, et aussi son esprit qui va gêner, apportant avec lui de nombreuses opinions, de nombreux enseignements, de nombreuses pensées et des considérations diverses, qui a causé beaucoup de peine à la vie de l’Eglise. Après notre corps est présenté, notre esprit doit être renouvelée.

Quand nous prenons notre part entière dans la vie pratique de l’Église, nous devons avoir notre esprit purgé, renouvelé, et rééduqué. Afin d’avoir notre esprit renouvelé et rééduqué, nous devons abandonner toutes nos vieilles pensées et les idées naturelles et tous les enseignements et les considérations du christianisme traditionnel.

C’est ce que cela signifie d’être transformés par le renouvellement de l’esprit. Grâce à une telle transformation et de renouvellement de la vie de l’Eglise est possible, sinon, l’esprit sera le plus gros problème et la plus grande source de problèmes dans l’église.

Certains êtres chers ont fait appel à de nombreux problèmes depuis leur entrée dans l’église. Avant leur arrivée, l’église était dans la paix et dans l’unité, mais depuis leur entrée, leurs esprits ont créé des ennuis de l’église. Ils peuvent penser que leur cœur est bon, mais en fait, leur esprit est terrible. Beaucoup de vieilles choses doivent être dépouillé de la transformation de leur esprit.

   AVOIR UN ESPRIT BRULANT POUR LA VIE DE L’EGLISE

  1. Tout d’abord, notre corps doit être présenté-offert,
  2. puis notre esprit, ce qui représente notre âme,
  3. doit être renouvelée et,
  4. enfin, notre esprit doit être le feu, brûlant avec ferveur.

Nous devons avoir l’esprit en feu (v. 11). « 11  Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur.»

Un cher frère aurait présenté son corps au Seigneur et à l’église, et il peut être entièrement rénové dans son esprit, après avoir abandonné toutes les vieilles pensées, les enseignements, et de considérations.

Cependant, il peut faire froid dans son esprit.

Un tel frère n’est plus un problème à l’église, mais il devient un fardeau.

Chaque fois qu’il vient à la rencontre, il reste là, froid comme une tombe. Il est toujours calme et jamais ennuyeux, mais l’Eglise doit le porter comme un fardeau.

Lorsque la responsabilité est partagée « dans les anciens ou une réunion diacres», il reste là. Son attitude est, je suis totalement avec vous et je suis pour l’église.

Je n’ai aucun problème; tout ce que vous dites c’est bon pour  moi. « Supposons que tous les frères responsables sont comme ça quand ils se rencontrent. Qui va supporter la charge? Tous les frères eux-mêmes deviennent une charge, pas un support et prendre leurs part du fardeau de l’église.

  • D’une part, nous ne devrions pas être gênants,
  • mais d’autre part, nous avons besoin d’être « un fauteur de troubles ». « En d’autres termes, nous devrions avoir aucun écart, aucun contre-courant, avec les frères, mais nous devrions être en feu. Nous devrions être brûlé et brûlant. Nous devons être en feu dans notre esprit. »

La vie chrétienne peut sembler être individuel et privé, mais en réalité il n’est pas, c’est une vie de l’entreprise, une vie du corps.

Vous seul  vous n’êtes sont pas les corps, vous êtes un membre, et vous avez besoin d’autres comme les membres afin de réaliser la vie de l’Eglise.

Lorsque nous arrêtons d’essayer de faire le bien par nous-mêmes et apprennent à compter sur le Christ et vivons par Lui, nous sommes un membre vivant et sommes prêts à être un membre qui fonctionnent de son corps.

 

  • Ensuite, nous avons besoin pour réaliser la vie de l’Eglise que par la détermination de présenter notre corps au Seigneur,
  • en ayant notre esprit renouvelé,
  • et en ayant notre esprit en feu.
  • Quand notre corps est présenté, notre âme se transforme, et notre esprit est en feu, nous aurons la vie de l’Eglise.
  • Nous serons une vie, nous aurons le fonctionnement de membres,
  • Pas un membre gênant, froid, ou morts.
  • Nous ne serons pas un membre de fonction,
  • mais un membre dominant et agressif dans la fonction.
  • Nous aurons la réalité de la vie de l’Eglise.

Eglise chrétienne évangelique bourgoin jallieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

huit − 6 =