L’ARBRE DE VIE- CHRIST OUVRE LA VOIE A L’ARBRE DE VIE

CHRIST OUVRE LA VOIE A L’ARBRE DE VIE

Lecture de l’Ecriture: Gen 3:22-24; He. 4:12, 14-16; 10:19-20

LES EXIGENCES LA GLOIRE DE DIEU LA JUSTICE DE DIEU, ET LA SAINTETE DE DIEU REMPLIES PAR LA MORT DE DU CHRIST

Genèse 3:22-24 dit: «22 ¶  L’Eternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.23  Et l’Eternel Dieu le chassa du jardin d’Eden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris.24  C’est ainsi qu’il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie. »

  • Les Chérubins signifient la gloire de Dieu (Hébreux 9 : 5) «5  Au-dessus de l’arche étaient les chérubins de la gloire, couvrant de leur ombre le propitiatoire. Ce n’est pas le moment de parler en détail là-dessus. ». L’exigence de la gloire de Dieu ferme la voie à l’arbre de vie de l’homme déchu.
  • L’épée signifie jugement par la justice de Dieu. Nous avons à remplir la justice de Dieu, sinon, nous sommes sous le jugement de Dieu.
  • Le feu signifie la sainteté de Dieu.

 

  • Les exigences de la gloire de Dieu, la justice de Dieu, et la sainteté de Dieu garde l’homme déchu de l’arbre de vie.
  • Tant que ces exigences puissent être pleinement respectées, le chemin de l’arbre de la vie ne peut jamais être ouvert à l’homme déchu.

Hébreux 4:14-16 dit: « 14  Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.15  Car nous n’avons pas un souverain sacrificateur qui ne puisse compatir à nos faiblesses; au contraire, il a été tenté comme nous en toutes choses, sans commettre de péché.16  Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.»

  • Dans ces trois versets, premièrement il est le Christ et le prêtre montait vers le ciel.
  • Deuxièmement, ce Christ monté au ciel peut compatir à nos faiblesses. Même si il est dans les cieux et nous sommes sur cette terre, il peut être touché par le sentiment de nos infirmités.
  • Troisièmement, dans le verset 16 nous sommes chargés de venir au trône de la grâce. Le verset 14 nous dit que le Christ, qui est sur le trône de la grâce, est dans les cieux.
  • Comment peut-on alors monté sur le trône de la grâce dans le ciel?

Avant de nous résoudre ce problème, laissez-nous lire Hébreux 4:les versets 12 et 13 du chapitre quatre: « 12  Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.13  Nulle créature n’est cachée devant lui, mais tout est à nu et à découvert aux yeux de celui à qui nous devons rendre compte.»

Hébreux 10:19-20 dit: 19 ¶  Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire20  par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair,»

Dans ces versets, on nous dit que nous avons l’audace d’entrer dans le Saint des Saints. Le trône de la grâce est équivalent à la propitiatoire dans le Saint des Saints (Exo. 25:17, 21). « 17  Tu feras un propitiatoire d’or pur; sa longueur sera de deux coudées et demie, et sa largeur d’une coudée et demie. 21  Tu mettras le propitiatoire sur l’arche, et tu mettras dans l’arche le témoignage, que je te donnerai.»

  • Ainsi, pour arriver au trône de la grâce un des moyens d’entrer dans le Saint des Saints.
  • Nous entrons dans le saint des saints par le sang de Jésus,
  • par un chemin nouveau et vivant.
  • l’arbre de la vie n’est rien moins que Dieu lui-même dans sa trinité qui nous est présenté.
  • Mais en raison de la chute de la race humaine, l’homme est devenu pécheur et le chemin de l’arbre de la vie a été fermé. L’homme était tombé de la gloire de Dieu (Romains 3:23) «23 Car tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu; ».
  • L’homme a également été sous la condamnation de la justice de Dieu et l’homme était contre la sainteté de Dieu.
  • le désir de Dieu est que l’homme puisse encore jouir de lui comme l’arbre de vie, mais sa gloire, sa justice, sa sainteté permet a l’homme déchu de toucher l’arbre de vie.
  • Aucun homme déchu ne peut passer à travers ces trois éléments sa gloire, sa justice, sa sainteté
  • les chérubins, avez la permission de tuer par l’épée et par le feu ardent.

 

  • Si l’homme veut manger l’arbre de vie,
  • il doit remplir les exigences de la gloire de Dieu,
  • la justice de Dieu,
  • et la sainteté de Dieu.

 

D’une part, la condition déchue de l’homme, le péché de l’homme, doit être résolu, doit être enlevé. D’autre part, toutes les exigences de la gloire de Dieu, la justice de Dieu, et la sainteté de Dieu doivent être remplies.

 

Sinon, il n’existe aucun moyen pour les êtres humains de manger de l’arbre de la vie.

  • Où est l’arbre de vie?
  • L’arbre de vie est dans le Saint des Saints.
  • Comment une personne coupable passer à travers la cour extérieure, est entre dans le lieu saint, et passer à travers le voile intérieur dans le Saint des Saints afin de manger l’arbre de vie?
  • Sur l’autel dans la cour extérieure, les sacrifices traite de la condition déchue et les péchés de l’homme. L’autel est caractéristique de la croix du Christ. Sur la croix, non seulement le péché a été traitée, mais aussi le voile se déchira (Hébreux 10:20).«20  par la route nouvelle et vivante qu’il a inaugurée pour nous au travers du voile, c’est-à-dire, de sa chair, » C’est le second voile (9:3) « 3  Derrière le second voile se trouvait la partie du tabernacle appelée le saint des saints,» dans le tabernacle, qui caractérise la chair du Christ.
  • Lorsque la chair du Christ a été crucifié, ce voile se déchira (Matthieu 27:51), «51 Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu’en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, »
  • ouvrant ainsi la voie pour nous, qui ont été exclus de Dieu, signifié par l’arbre de vie (Genèse 3:22-24), « 22 ¶ L’Eternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement.23  Et l’Eternel Dieu le chassa du jardin d’Eden, pour qu’il cultivât la terre, d’où il avait été pris.24  C’est ainsi qu’il chassa Adam; et il mit à l’orient du jardin d’Eden les chérubins qui agitent une épée flamboyante, pour garder le chemin de l’arbre de vie.» d’entrer dans le Saint des Saints de communiquer avec lui et le prendre comme l’arbre de vie pour notre plaisir.
  • Christ, le sacrifice éternel tout-inclus, est mort sur la croix, sur l’autel.
  • Il a rempli toutes les exigences de la justice de Dieu, la sainteté de Dieu, et la gloire de Dieu.
  • Par sa mort, le Christ a ouvert la voie pour nous de manger Dieu comme l’arbre de vie.
  • C’est pourquoi le Christ nous dit dans Jean 14 qu’il devait aller à préparer une place pour nous.
  • L’Evangile de Jean nous dit que la Parole qui était Dieu s’est fait chair (1:14), « 14 Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père.»
  • ce qui est le Christ, le Messie (v. 41), « 41 Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie ce qui signifie Christ.»
  • Celui qui est la vie (14:6), «6 Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. » 
  • la lumière (8 :12), « 12 ¶ Jésus leur parla de nouveau, et dit: Je suis la lumière du monde; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie.» 
  • la nourriture (6:35) «35 Jésus leur dit: Je suis le pain de vie. Celui qui vient à moi n’aura jamais faim, et celui qui croit en moi n’aura jamais soif. »,
  • la boisson (7,37-38), «37 ¶ Le dernier jour, le grand jour de la fête, Jésus, se tenant debout, s’écria: Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi, et qu’il boive.38  Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture. »
  • l’air (20.22), « 22 Après ces paroles, il souffla sur eux, et leur dit: Recevez le Saint-Esprit.»
  • le berger (10:11), «11 Je suis le bon berger. Le bon berger donne sa vie pour ses brebis. »
  • la porte (10:1), «1 ¶ En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui n’entre pas par la porte dans la bergerie, mais qui y monte par ailleurs, est un voleur et un brigand. »
  • Comment Christ pourrait-t-il nous donné tellement de choses?
  • Nous avons péché à l’intérieur, et nous nous engageons sans péchés. Si le Christ va se donner à nous comme tant de choses, il doit résoudre le problème du péché et les péchés.
  • la gloire de Dieu, la justice et la sainteté ne permettrez pas de lever à ces personnes le péché.
  • Par conséquent, le Christ devait répondre aux exigences de la gloire de Dieu, la justice et la sainteté à travers sa mort sur la croix.

COMMENT LE DIEU-HOMME A ETE MIS A LA DISPOSITION DE TOUTES LES PARTIES

Il nous faut maintenant voir comment ce Dieu-homme pourrait être mis à notre disposition.

 

A titre d’illustration, prenons l’exemple d’un participant de la famille d’une pastèque. Les parents ne laisseraient pas leurs enfants de manger avec les mains sales. Les enfants devaient d’abord se laver les mains avant de manger de la pastèque. Ensuite, le melon doit être découpé en morceaux. Lorsque les tranches sont mangées par les enfants, ils deviennent du jus pour faciliter la digestion.

  • D’une part, les enfants se sont nettoyés;
  • d’autre part, le jus est disponible pour eux afin d’être digérer.

 

Le Dieu Un et Trinité a été traitée de la même façon. Pour que le melon d’eau entre dans les enfants la séquence c’est que la pastèque, puisse être coupé en tranches, et enfin arriver jusqu’aux jus.

  • Le Père est illustré par le melon entier,
  • le Fils par les tranches,
  • et enfin, l’Esprit par le jus.

Le Père n’est pas seulement le Père, mais est aussi le Fils. Et le Fils n’est pas seulement le Fils, mais est aussi l’Esprit.

En d’autres termes, ce melon est également les tranches à manger et le jus de l’intérieur de nous. Le melon disparaît une fois qu’il aura mangé. À l’origine, le melon était sur la table, mais après avoir mangé, le melon est à toute la famille.

Le Père est dans le Fils, le Fils et l’Esprit, qui est tout comme le jus. En fait, l’Esprit est plus disponible que le jus, car l’Esprit est l’air (Gk. pneuma et He. ruach). Les deux pneuma et ruach peut être traduit en anglais en quatre mots-air, souffle, vent, et l’esprit.

  • Christ, l’Homme-Dieu, en la résurrection est devenu un Esprit vivifiant. Ce melon est devenu le grand jus de fruits rafraîchissant.

APPRENDRE A EXERCER NOTRE ESPRIT AFIN DE CONTACTER ET D’APPRECIER CHRIST

Par sa mort le Christ a aboli toutes les choses négatives, telles que notre nature pécheresse et nos péchés. Il nous a purifiés par son sang précieux et de sa résurrection, il est devenu un Esprit vivifiant.

  • Il fut transfiguré en un Esprit vivifiant.
  • Maintenant nous sommes prêts et il est disponible.
  • Tout ce qui est nécessaire pour nous et de jouir de lui.

Une fois que  les mains des enfants ont été lavés, nettoyés, et le jus est disponible, il serait stupide pour les enfants à écouter la pastèque ou de la regarder et de ne pas la manger.

Beaucoup d’entre nous sont ainsi envers le Seigneur.

 

  • Tout au long de notre vie chrétienne,
  • nous avons été à l’écoute,
  • nous avons été dans l’apprentissage,
  • nous avons été de voir,
  • nous avons été de lire et étudier,
  • mais nous n’avons pas mangé.
  • Nous avons été affamés, mais nous n’avons pas eu faim.

Si nous sommes dans un besoin urgent de nourriture et ils n’ont pas faim, cela signifie que nous sommes malades.

Le Seigneur réprimanda l’église de Laodicée, car ils ont dit qu’ils étaient riches, quand ils étaient vraiment pauvres (Apoc. 3:17) « 17  Parce que tu dis: Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu,». Ils étaient pauvres, mais ils n’ont pas le sentiment ou la sensation qu’ils étaient pauvres. Ils ont cru qu’ils étaient riches. Ils pensaient qu’ils savaient tout. Ils avaient toutes les doctrines, mais ils n’ont pas l’objectif. Ils n’ont pas le Seigneur lui-même à manger avec eux.

Que le Seigneur ait pitié de nous afin de nous délivrer de la doctrine et des enseignements qui nous distraire de la jouissance du Christ.

Nous avons tous à apprendre à manger et à boire le Seigneur en exerçant l’organe qui lui est propre, cet organe approprié est notre esprit.

  • Merveilleux est notre Seigneur,
  • l’arbre de vie,
  • le Verbe fait chair,
  • l’homme-Dieu,
  • mort pour ouvrir la voie
  • et de préparer la place.

Par sa mort, Il a fait disparaître toutes les choses négatives et nous sommes purifiés. Dans sa résurrection, il est aussi devenu un Esprit vivifiant.

  • Si nous allons prendre contact avec cet Esprit, nous devons exercer notre esprit. « Dieu est Esprit, et ceux qui l’adorent doivent adorer en esprit …» (Jean 4:24).
  • Nous ne devons pas simplement d’exercer notre esprit pour comprendre, à apprendre et à étudier, mais nous devons exercer notre esprit à communiquer avec lui, par lui de faire boire et de manger.
  • Par son sang, notre conscience a été purgé, alors notre esprit est nettoyé et exempt de toute forme de condamnation.
  • Nous avons la paix à communiquer avec lui.
  • Plus nous nous ouvrons au Seigneur de notre esprit, plus nous avons la paix et le sentiment qu’il est un avec nous.
  • Nous pouvons communiquer avec lui que l’Esprit de vie en nous et profiter du Seigneur.

C’est pourquoi Hébreux 4:12 « 12  Car la parole de Dieu est vivante et efficace, plus tranchante qu’une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu’à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du coeur.»

  • nous dit que l’esprit doit être séparé de l’âme.
  • L’âme est le vrai problème.
  • Le fond du livre des Hébreux est liée au judaïsme est de distraire les gens de la jouissance du Christ. Ils peuvent avoir dit à un croyant en hébreu, «Nous sommes les descendants de nos ancêtres qui ont reçu la loi de notre Dieu. Nous devons croire en Jésus, mais nous ne devons pas renoncer à la loi.  » – Cet argument doctrinal aurait confondu les croyants hébreu. Paul a écrit  aux Hébreux de dire à ces chrétiens que nous avons à traiter avec le Christ vivant et de jouir de cette vie du Christ, de ne pas traiter avec une religion.
  • Nous n’avons pas besoin d’une religion, mais nous avons besoin d’une personne vivante, qui est le Christ comme l’arbre de vie.
  • Si nous voulons faire face à une religion, nous avons besoin de l’âme, et de l’esprit.
  • Mais si nous allons faire face à une personne vivante, qui est le Christ, l’Esprit de vie, nous devons apprendre à exercer notre esprit. Notre esprit doit être séparé de notre âme troublante et trompé. Nous avons à discerner notre esprit de cette âme trompée et inquiétante.
  • Nous devons apprendre à exercer notre esprit à contacter et profiter de Christ, l’Esprit de vie.
  • D’une part, le Christ est dans les cieux.
  • D’autre part, il est dans notre esprit.

Avec le ressuscité et monté le Christ il n’y a pas de problème d’espace ou de temps. Il est le même hier, aujourd’hui et à jamais (Hébreux 13:8). « 8  Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui, et éternellement.»

Il est comme l’air. Avec l’air ne pose aucun problème d’espace ou de temps. Comme l’air, le Christ est partout. Il est céleste, et non terrestre, et il est spirituel, et non la chair.

Nous devons apprendre à exercer notre esprit à contacter ce céleste et ce spirituel, le Christ, qui est l’Esprit vivifiant. Avec nous, il y a le problème d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Nous pouvons dire aux autres de ne pas venir avec nous voir après minuit. Mais le Seigneur ne nous dirait pas à communiquer avec lui après minuit. Il est disponible en tout temps.

L’air est différent de la nourriture. Nous prenons la nourriture à certains moments, mais que nous respirons l’air en tout temps, même lorsque nous dormons. Avec l’air il n’y a pas de problème de temps ou d’espace. Une personne peut être tellement occupée qu’il en oublie même de manger, mais il ne sera jamais trop occupé à oublier de respirer.

  • Chaque fois que nous nous tournons vers le Seigneur et où que nous soyons, il est là comme l’air divin, le divin
  • Où il est, il est le Saint des Saints. Où il est, il est le trône de la grâce.
  • Notre contact avec lui ne dépend que d’une chose,
  • l’exercice de notre esprit.
  • Il nous faut toucher,
  • le sentir,
  • tenir compte de sa présence à demeure.
  • Si nous utilisons mal l’organe « notre esprit », sa présence sera cachée.

 

Tous les obstacles, et les choses négatives, comme le monde, Satan le diable, les démons, les ténèbres, le péché, et la chair ont été supprimées, et toutes les exigences de la gloire de Dieu, la justice de Dieu, et Dieu la sainteté ont été entièrement satisfaites.

  • Il n’y a pas de problème pour nous de communiquer avec Dieu.

En outre, Dieu a traversé un processus de sorte qu’il pourrait être mis à notre disposition.

Le melon a été faite en jus.

  • Le Dieu trine est devenu un homme, et ce Dieu-homme, Jésus, est devenu un Esprit vivifiant. Tout est préparé, et il est si disponible, tout comme l’air. Il attend que nous fassions une chose à exercer notre esprit.
  • Lorsque nous exerçons notre esprit afin de communiquer avec le Seigneur, nous sentons que nous sommes dans le Saint des Saints et que nous touchons le trône de la grâce.
  • Nous pouvons obtenir la miséricorde nécessaires et de trouver la grâce qui coule en nous comme l’eau vive à notre aide en temps opportun.
  • C’est la façon de profiter de l’arbre de la vie d’aujourd’hui.
  • Je crois que le Seigneur veux que l’ont récupère l’expérience de l’arbre de la vie entre ses enfants.

 

Par sa mort tout compris et sa résurrection merveilleuse, il a ouvert la voie et a préparé la place.

Il est maintenant si facile pour nous d’entrer dans le Père et si facile pour le Père pour être mis en nous. Tout est fait, tout a été préparé, et le Christ est devenu un Esprit vivifiant. L’Esprit de vie est l’expression ultime du Dieu Un et Trinité. Il est le Créateur, Dieu tout-puissant, et que la c’est faite chair. Il est le Dieu-homme qui passait à travers la mort et la résurrection de devenir un Esprit vivifiant. Cet Esprit vivifiant est le Créateur, le Dieu tout-puissant, le Père, le Fils et l’Esprit. Inclus dans ce Esprit vivifiant sont l’incarnation du Christ, la vie de l’homme, la crucifixion, la résurrection et l’ascension. la justice de Dieu, la sainteté et la gloire et l’accomplissement de toutes les conditions sont également inclus dans l’Esprit vivifiant. Il est donc disponible. Tout ce que nous devons faire, c’est de recevoir cet Esprit en appelant sur le nom du Seigneur (1 Cor. 12:3; « 3  Et quand je distribuerais tous mes biens pour la nourriture des pauvres, quand je livrerais même mon corps pour être brûlé, si je n’ai pas la charité, cela ne me sert de rien.» Actes 2:17 a«17  Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions, Et vos vieillards auront des songes. », 21) «21  Alors quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. ».

  • Ensuite, nous allons jouir de lui à l’intérieur.
  • Le livre aux Hébreux nous dit que nous avons besoin d’être délivré de la religion dans cette Personne vivant.
  • Nous avons à renoncer à la religion pour prendre un présent vivant.
  • Il a besoin de soixante-six livres de la Bible pour définir qui est cette vie. Cette vie merveilleuse et magnifique On est aussi disponible que l’air. Tous nos ennuis et les problèmes ont été résolus par sa mort tout compris. Notre conscience, la partie principale de notre esprit, a été entièrement purgée et soigneusement nettoyés. Nous devrions avoir la paix totale, la pleine confiance, une pleine l’audace, et une assurance complète de venir prendre contact avec lui.
  • Nous ne pouvons entrer dans le Lieu très saint et de toucher le trône de la grâce de jouir de lui que la miséricorde et la grâce, comme l’eau qui coule et que la vie agréable.
  • Comme l’Esprit de vie, il est comme l’air vivifiant.
  • Partout où nous sommes et quand nous nous tournons vers Lui, Il est là.
  • La seule chose que nous devons comprendre, c’est que nous devons exercer notre esprit à le contacter.
  • Lorsque nous exerçons notre esprit à le contacter, nous sommes dans le Saint des Saints toucher le trône de la grâce et profiter de la source de la grâce, l’Esprit de vie.
  • Il s’agit de la jouissance de l’arbre de vie, qui nous transforme, nous équipe, nous renforcer, nous revêt, et même nous ornent avec le Christ.
  • Sur cette jouissance nous serons tous ensemble en tant que construit le bâtiment, le lieu de repos, de Dieu.

À la fin de la Bible, il s’agit d’un bâtiment universel (Apoc. 21,2) «2  Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. ».

Le trône est le centre de ce bâtiment, et sur ce trône coule une rivière d’eau vive (Apoc. 22:1) «1 ¶  Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n’était plus».

  • L’arbre de vie se développe dans l’écoulement de l’eau pour approvisionner tous rachetés de Dieu (v. 2) «2 Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux. ».
  • Cela ne doit pas être une doctrine pour nous, mais doit être quelque chose de connu par nous de jour en jour et heure par heure.
  • Le Seigneur a besoin d’un groupe de personnes à jouir de lui, de prendre part à Lui, et en faire l’expérience de manière vivante qu’ils peuvent se regrouper pour être son expression vivante.
  • Avec eux, il y aura l’image de Dieu pour exprimer le Dieu Un et Trine,
  • l’autorité de Dieu pour représenter la décision de Dieu,
  • et la vie de Dieu au sein de remplir toutes les exigences.

 

  • Tout cela dépend d’une chose:
  • la jouissance du Dieu trinitaire comme l’arbre de vie.
  • Nous devons demander au Seigneur de faire de la bourse dans ce chapitre une vision céleste pour nous et lui supplie de nous amener dans la réalité de cette vision.

 

 

 

église chrétienne évangélique bourgoin jallieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 6 =