Leçons de la vies 3 LEÇON 32 OBÉISSANT AU SENS DE LA VIE

 

 

Lorsque nous croyons en Christ

Et sont unis à lui dans la vie,

Sa vie à tous les parties produit un sens de la vie,

Qui nous  sommes joints à lui,

Qui sont un seul esprit avec lui

Et qui faut lui prêter attention

Et obéir dans notre vie spirituelle.

 

 

  1. CE QUE LES CROYANTS ONT UNE FOIS QU’ILS SONT ENREGISTRÉS

 

 

Afin de demeurer dans  le sens de la vie,

nous devons connaître les six points que nous avons, une fois que nous sommes sauvés.

 

 

  1. la lumière de la vie
  2. les lois de Dieu sur le coeur
  3. la Loi de l’esprit de la vie
  4. Dieu opérant dans
  5. Christ vivant à l’intérieur
  6. l’onction au sein

 

  1. la lumière de la vie

 

 

1) « Qui a le fils a la vie » (1 Jean 5:12) ; « 12  Celui qui a le Fils a la vie; celui qui n’a pas le Fils de Dieu n’a pas la vie.» « La vie était la lumière des hommes » (Jean 1:4). « 4  En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes.»

 

 

  1. Le moment où nous recevons le fils de Dieu comme notre Sauveur,
  2. nous avons le fils de Dieu
  3. et nous avons la vie,
  4. parce que la vie est en lui (1 Jean 5:11). « 11 Et voici ce témoignage, c’est que Dieu nous a donné la vie éternelle, et que cette vie est dans son Fils.»
  5. Cette vie est la lumière des hommes.

 

 

Par conséquent, étant donné que nous avons cette vie, nous avons aussi la lumière illuminant nous dans la vie.

 

 

  1. les lois de Dieu sur le coeur

 

 

1) « J’ai va transmettre mes lois dans leur esprit, et sur leur cœur je vous inscrire » (Héb. 8:10).

 

 

  1. Dans de l’ancien Testament les lois de Dieu ont été écrites sur des tablettes de pierre à l’extérieur de l’homme.
  2. Dans le Nouveau Testament,
  3. Dieu donne, ou met, ses lois dans notre esprit en nous et s’inscrit sur nos cœurs.
  4. Ceci est accompli grâce à Dieu de donner sa vie pour nous et plaça ces lois à l’intérieur de nous,
  5. que le droit au sein de sa vie peut devenir la Loi de notre cœur et dans notre esprit.
  6. Une loi n’est pas nécessairement une vie,
  7. mais une vie est sûrement un droit avec une capacité innée et la fonction.

 

 

  • En outre, la durée de vie élevée,
  • plus le droit de cette vie.
  • Étant donné que la vie de Dieu en nous est la meilleure vie,
  • cette vie en nous n’est pas seulement un droit,
  • mais la loi suprême avec la plus haute capacité innée et la fonction.
  • Une fois que nous avons été enregistrés
  • et ont la vie de Dieu,
  • nous avons cette loi de vie inscrite sur nos cœurs.

 

 

 

  1. la Loi de l’esprit de la vie

 

 

1) « Pour la Loi de l’esprit de la vie dans le Christ Jésus m’a libéré de la loi du péché et de la mort » (Romains 8:2).

 

 

  1. L’esprit de la vie est l’esprit de Dieu sont dans notre esprit.
  2. Étant donné que l’Esprit de Dieu est de la vie,
  3. sa loi doit également être de la vie.
  4. C’est la Loi de l’esprit de la vie.

 

 

  1. Par conséquent, la Loi de l’esprit de la vie et les lois susmentionnées écrits sur nos cœurs sont liés et sont un.
  2. Que les lois sont écrites sur nos cœurs indiquent que ces lois sont en vie,
  3. l’accent étant sur la fonction de la vie.
  4. La Loi de l’Esprit de vie indique que la Loi de la vie en nous est de l’Esprit Saint,
  5. qui est dans notre esprit,
  6. l’accent étant sur la fonction de l’Esprit Saint.
  7. Dès que nous sommes sauvés, nous avons tous les deux.

 

 

  1. Dieu opérant dans

 

 

1) “…Dieu qui opère en vous la volonté et le travail pour son bon plaisir » (Phil. 2:13).

 

  1. Une fois que nous sommes sauvés,
  2. Dieu vient vivre en nous
  3. en nous que nous pouvons le sentir au sein de nous
  4. et nous travaillerons pour son bon plaisir.

 

 

 

  1. Christ vivant à l’intérieur

 

1) « Le Christ vit en moi » (Galates 2:20). « 20  J’ai été crucifié avec Christ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi; si je vis maintenant dans la chair, je vis dans la foi au Fils de Dieu, qui m’a aimé et qui s’est livré lui-même pour moi.»

 

  1. Une fois que nous sommes sauvés,
  2. Nous avons aussi le Christ vivant en nous,
  3. Comme la vie.
  4. Sa vie en nous est active et efficace.

 

 

 

 

  1. l’onction au sein

 

1) « L’onction que vous avez reçu de lui [le fils avec le père] demeure en vous » (1 Jean 2:27).

 

 

  1. Dans la Bible l’huile d’onction se réfère à l’Esprit Saint (Luc 4:18). « 18 L’Esprit du Seigneur est sur moi, Parce qu’il m’a oint pour annoncer une bonne nouvelle aux pauvres; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le coeur brisé, 4-19 Pour proclamer aux captifs la délivrance, Et aux aveugles le recouvrement de la vue, Pour renvoyer libres les opprimés,»
  2. Dès que nous sommes sauvés Dieu oint nous avec son esprit (2 Corinthiens 1:21-22). «21 Et celui qui nous affermit avec vous en Christ, et qui nous a oints, c’est Dieu,22  lequel nous a aussi marqués d’un sceau et a mis dans nos coeurs les arrhes de l’Esprit. »

 

  1. L’onction est le déplacement vers l’intérieur de l’Esprit Saint,
  2. avec lesquels nous sommes oints.
  3. Le mouvement de l’Esprit Saint,
  4. c’est comme un onguent onction nous dedans,
  5. nous force à l’esprit de Dieu sens et nous enseigne en toutes choses.

 

 

  1. LE SENS DE LA VIE

 

 

1) L’éclat de la lumière de la vie en nous nous amène à avoir un sens dedans.

 

  1. Étant donné que la lumière de la vie est la vie du Seigneur qui brille en nous,
  2. ce brillant certainement produira un sens de la vie,
  3. afin que nous puissions sentir ce qui est du Seigneur
  4. et ce qui est agréable pour lui.

 

 

2) La manifestation de la fonction des lois inscrites dans nos cœurs par Dieu et la Loi de l’esprit de la vie aussi nous permet d’avoir un sentiment intérieur.

 

  1. Étant donné que les deux lois sont rédigées sur notre cœur de Dieu
  2. et la Loi de l’esprit de vie en nous est une fonction innée de la vie du Seigneur en nous,
  3. chaque fois que cette fonction se manifeste,
  4. nous aurons un sentiment.
  5. Ce sentiment est le sens de la vie,
  6. que nous pouvons percevoir grâce à la fonction de la Loi de la vie.

 

 

3) De Dieu opérant aux Etats-Unis nous avons un sentiment au sein entraîne également.

 

 

  1. Étant donné que de Dieu en nous,
  2. est une activité,
  3. il va produire un sentiment intérieur.
  4. Ce sentiment est le sens de la vie en nous,
  5. qui nous amène à percevoir ce que Dieu désire que nous devons faire.

 

 

 

4) Du Christ vivant en nous entraîne également nous avons un sentiment intérieur.

 

 

  1. Du Christ vivant en nous est plein de faits et gestes,
  2. causant certainement nous avons un sentiment intérieur.
  3. Étant donné que ce sentiment n’est pas les activités de la vie du Christ au sein,
  4. c’est sûrement de la vie.
  5. Par conséquent, il est aussi le sens de la vie.

 

 

5) L’onction aux États-Unis provoque également nous avons un sentiment intérieur.

 

  1. Le Saint-Esprit nous oint comme la pommade en nous.
  2. Son déplacement provoque également que nous avons le sens de la vie dans notre esprit.
  3. Par conséquent, après que nous sommes sauvés,
  4. nous avons non seulement la vie mais aussi le sens de la vie au sein que nous sachions intérieurement l’esprit de Dieu et les choses qui ont trait à Dieu.

 

 

 

III LA RESPONSABILITÉ DES CROYANTS ENVERS LE SENS DE LA VIE

 

 

  1. marche uniquement selon l’esprit, Définition de l’Esprit sur l’esprit

 

 

 

1) «  Marcher… selon l’esprit;… l’esprit mis sur l’esprit » (Romains 8:4-6). « 4  et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.5  Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit.6  Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix;»

 

 

  • Le sens de la vie en nous vient à l’esprit
  • et est aussi dans notre esprit.
  • Ainsi, notre première responsabilité vers le sens de la vie est de marcher seulement selon l’esprit,
  • affectant notre esprit sur l’Esprit.
  • Autrement dit, nous devrions obéir à l’Esprit et l’esprit dans tous les domaines.

 

 

  1. prendre soin du sens interne de la vie

 

 

1) « Le pensant à l’esprit est vie et paix » (Rom. 8:6). « 6  Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix;»

 

 

  1. Lorsque nous avons créé notre esprit sur l’Esprit,
  2. nous avons la vie et paix à l’intérieur.
  3. La vie et la paix sont le sens de la vie,
  4. qui peut être perçue par nous.
  5. Par conséquent, nous doivent prendre soin du sens de la vie et la paix à l’intérieur.

 

 

 

  1. obéir avec crainte et tremblement

 

 

1) « Alors même que vous avez toujours obéi… travail à votre propre salut avec crainte et tremblement » (Phil. 2:12). « 12 ¶  Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent;»

 

 

  1. Nous devons obéir avec crainte et tremblement a l’opération de Dieu qui nous détermine au-dedans de nous,
  2. que cette opération soit pour le prêt ou le travail.
  3. La peur est notre motivation vers l’intérieur,
  4. et tremblement est notre attitude vers l’extérieur.
  5. Nous devrions obéir de cette façon le sens de la vie en nous.

 

 

 

 

  1. se conformer dans le Seigneur Selon l’enseignement de l’onction

 

1) « Comme son onction… à vous a appris, demeurez en lui [le Seigneur] » (1 Jean 2:27). «27  Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés. »

 

 

  1. L’onction a toutes les parties et nous apprend à connaître le Seigneur et les choses qui ont trait à l’Éternel.
  2. Nous devrions demeurer dans le Seigneur d’avoir la communion avec lui selon cet enseignement.

 

 

 

  1. LA QUESTION DE L’OBÉISSANCE AU SENS DE LA VIE

 

  1. profiter de la vie et la paix

 

1) « Le pensant à l’esprit est vie et paix » (Rom. 8:6). « 6  Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix;»

 

 

  1. En définissant notre esprit sur l’Esprit,
  2. nous avons le sens de la vie.
  3. Si nous obéissons à ce sens de la vie,
  4. nous allons profiter de la vie et la paix.
  5. La vie est la satisfaction et la paix est reste.
  6. La jouissance de la satisfaction de la vie et le reste de la paix est un problème immédiat de notre obéissance à ce sens de la vie.

 

 

 

  1. se conformer dans le Seigneur

 

1)  « Comme son onction… vous a appris, demeurez en lui [le Seigneur] » (1 Jean 2:27).

 

  1. L’enseignement de l’onction nous donne le sens de la vie au sein.
  2. En obéissant à ce sens de la vie,
  3. nous pouvons demeurer dans le Seigneur.
  4. C’est aussi une question d’obéir au sens de la vie.

 

 

  1. vivre notre salut

 

1) … Vous obéit,… travailler à votre propre salut avec crainte et tremblement » (Phil. 2:12). « 12 ¶  Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent;»

 

 

  1. Nous avons obtenu du Salut, mais après l’obtention du Salut, nous devons toujours vivre ce Salut,
  2. comme le dit ce verset, « Travailler à votre propre salut. »
  3. Quand nous obéissons avec crainte et tremblement au sens de la vie qui vient de Dieu,
  4. se déplaçant en nous,
  5. nous vivons sur le salut que nous avons obtenu.
  6. C’est aussi une question de notre obéissance à ce sens de la vie.

 

 

 

  1. remplir le bon plaisir de Dieu

 

 

1) « … Vous obéir…Dieu qui opère en vous la volonté et le travail pour son bon plaisir » (Phil. 2:12-13). « 12 ¶  Ainsi, mes bien-aimés, comme vous avez toujours obéi, travaillez à votre salut avec crainte et tremblement, non seulement comme en ma présence, mais bien plus encore maintenant que je suis absent;13  car c’est Dieu qui produit en vous le vouloir et le faire, selon son bon plaisir.»

 

  1. L’accomplissement du bon plaisir de Dieu est une autre question de notre obéissance à ce sens de la vie de l’opération de Dieu en nous

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 église chrétienne évangélique bourgoin jallieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 × 5 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.