LIVRE – LA VIE CHRÉTIENNE EST LA GUERRE -LA CHAIR . CHAPITRE DEUX

CHAPITRE DEUX

LA CHAIR

 

 

  1. Le mot chair est utilisé de différentes façons dans la Bible.
  2. Ici nous mentionnerai seulement ses deux utilisations plus importantes.

 

 

  1. Tout d’abord, il est utilisé en référence à la chair de l’homme.
  2. Deuxièmement, il est utilisé en référence à la convoitise de la chair de l’homme.
  3. Lorsqu’il se réfère à la chair, cela signifie le corps physique.

 

Lorsqu’il se réfère à la luxure, cela signifie la chair psychologique.

 

Quelle est la convoitise de la chair de l’homme ?

 

  1. Le corps humain a cinq sens.
  2. Ces cinq sens ont leurs désirs.
  3. Les yeux désirent de beauté.
  4. Le sens du toucher désire gratification.
  5. L’« oreille démangeaison » désire sensuelles de sons.
  6. La bouche désire goûts émoustillant.
  7. Le nez désire arômes exotiques.
  8. Il existe de nombreux autres désirs.
  9. Parce que ces convoitises sont de la chair, ils sont aussi appelés la chair.

 

 

L’HOMME RÉGÉNÉRÉ ET LA CHAIR

 

 

  1. Homme est né de la chair.
  2. Cela signifie qu’il est né de la volonté de l’homme.

 

  • Par conséquent, l’homme est Chair (Jean 3: 6). «6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. »
  • Dire que l’homme est chair signifie l’homme a été rempli intérieurement avec les convoitises et les choses de la chair. Toute la journée, ses pensées sont remplies de mal. L’Homme n’a rien en dehors de la chair. C’est pourquoi l’homme est appelé chair (Genèse 6: 3). « 3 ¶ Alors l’Eternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.»
  • Cela signifie qu’il est une composition de vie de la luxure.
  • Puisque l’homme est chair, il se comporte « dans les convoitises de [son] chair, faire les désirs de la chair et des pensées » « 3 Nous tous aussi, nous étions de leur nombre, et nous vivions autrefois selon les convoitises de notre chair, accomplissant les volontés de la chair et de nos pensées, et nous étions par nature des enfants de colère, comme les autres…» (Éphésiens 2: 3).
  • En raison de la saleté luter contre chair « différente » « 7 que Sodome et Gomorrhe et les villes voisines, qui se livrèrent comme eux à l’impudicité et à des vices contre nature, sont données en exemple, subissant la peine d’un feu éternel.» (Jude 7) et la chair souillée (v. 8), « 8 ¶  Malgré cela, ces hommes aussi, entraînés par leurs rêveries, souillent pareillement leur chair, méprisent l’autorité et injurient les gloires.»
  • Jude accusé les croyants à la haine « même le vêtement interne tacheté de la chair » ( 23). « 23 sauvez-en d’autres en les arrachant du feu; et pour d’autres encore, ayez une pitié mêlée de crainte, haïssant jusqu’à la tunique souillée par la chair.»
  • En raison du péché d’Adam, la chair de l’homme ne peut pas remplir l’exigence de la Loi (Rom. 8: 3). «3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, »
  • En outre, homme est selon et pour la chair, et il esprits les choses de la chair.
  • Par conséquent, il se retrouve dans la mort (Rom. 8: versés 5-6). «5 Ceux, en effet, qui vivent selon la chair, s’affectionnent aux choses de la chair, tandis que ceux qui vivent selon l’esprit s’affectionnent aux choses de l’esprit.6  Et l’affection de la chair, c’est la mort, tandis que l’affection de l’esprit, c’est la vie et la paix; »«7  car l’affection de la chair est inimitié contre Dieu, parce qu’elle ne se soumet pas à la loi de Dieu, et qu’elle ne le peut même pas. »( Rom. 8: v. 7).
  • Ceux qui sont régénérées ne marcheront pas selon la chair mais marcheront conformément à l’esprit « 4 et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.» (Rom. 8:. 4).
  • En outre, ceux qui « vivre selon la chair… vous mourrez»« 13  Si vous vivez selon la chair, vous mourrez; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez,»( Rom. 8: v. 13).
  • Ils vivent selon la chair parce qu’ils n’ont pas accepté la condamnation du péché dans la chair par le fils de Dieu devient expiatoire à l’image de la chair du péché «3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, » 8:  (v. 3).
  • C’est pourquoi ils sont « débiteurs… à la chair à vivre selon la chair » 8: (v 12). « 12 Ainsi donc, frères, nous ne sommes point redevables à la chair, pour vivre selon la chair.»  «5  Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort.» Rom.(7: 5).
  • Par conséquent, « ceux qui sont dans la chair ne peut pas plaire a Dieu » (8: 8). « 8 Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort.»

 

 

 

APRÈS la RÉGÉNÉRATION

 

 

  • « 3 Car chose impossible à la loi, parce que la chair la rendait sans force, Dieu a condamné le péché dans la chair, en envoyant, à cause du péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché,» (Rom. 8: 3).
  • « La parole est devenu chair » (Jean 1: 14),
  • et Dieu « était manifestée dans la chair » (1 Tim. 3: 16).
  • Celui-ci, au nom des hommes en train de mourir et portant le jugement sur tous les péchés, est devenu un sacrifice pour le péché. Lorsqu’un pécheur croit que le Seigneur Jésus est mort pour lui et qu’il est devenu son Sauveur, il est régénéré (Jean 3: 16). « 16 Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle.»
  • A La minute, il croit, le Saint-Esprit conclut son esprit pour le régénérer. La vie éternelle de Dieu est de se mêlent avec son esprit, « La troisième partie de l’homme mélangé avec celui de Dieu» et il a la vie éternelle.
  • La régénération est une relation de recevoir entre Dieu et l’homme.
  • Cette relation ne peut jamais être annulée.

 

Par exemple, quand un père engendre un fils, indépendamment de ce qu’il devient ou devient de ce que son fils, la relation — que son fils a été engendré de lui — ne peut jamais être annulée. Un croyant, qui est régénéré, est enregistré pour toujours.

Bien qu’il puisse tomber, il a encore la vie éternelle. Cette relation recevoir ne peut jamais être dissous.

  • En outre, la vie de Dieu a déjà été se mêler avec son esprit« La troisième partie de l’homme mélangé avec celui de Dieu». Il perdra sa vie uniquement lorsque meurt de la vie de Dieu. Si la vie de Dieu ne peut jamais mourir, sa vie éternelle ne peut jamais être perdue.
  • Autrefois, il était «  charnel » (Rom. 7: 5). «5 Car, lorsque nous étions dans la chair, les passions des péchés provoquées par la loi agissaient dans nos membres, de sorte que nous portions des fruits pour la mort. »
  • Maintenant il est « l’esprit» « La troisième partie de l’homme mélangé avec celui de Dieu».  ( rom 8: 9). « 9  Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.»
  • De cette façon, il est «13  1-12 lesquels sont nés, 1-13 non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. » (Jean 1: 13).
  • Il est également « né d’en haut » « Jean 3: 3,»
  • (littéralement) et « né de l’esprit » » jean (3: 6).
  • Il est né de Dieu, parce que la vie de Dieu se mêle avec son esprit. « La troisième partie de l’homme mélangé avec celui de Dieu».
  • Il est né d’en haut parce que cette vie vient du ciel. Il est né de l’Esprit, parce que la régénération est l’œuvre de l’esprit Saint.
  • Maintenant, « L’Esprit de Dieu habite en vous [votre esprit  humain] » (Rom. 8: 9). « 9  Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.»
  • Grâce à cet Esprit-Saint, Christ vit aussi en nous. « 10 ¶ Et si Christ est en vous, le corps, il est vrai, est mort à cause du péché, mais l’esprit est vie à cause de la justice.» 8: (v. 10).
  • Après qu’un croyant a cru, même s’il est esprit (Jean 3: 6) «6 Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. »
  • et est aussi dans l’esprit (Rom. 8: 9), « 9 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.» il n’est pas encore spirituel ; Il est toujours de la chair.

 

  1. Paul a dit à l’église de Corinthe, « 1 ¶ Pour moi, frères, [il abordées par un tel titre parce qu’ils croyaient déjà dans le Seigneur et ont été régénérées], ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.» (1 Cor. 3: 1).
  2. Bien qu’ils étaient déjà régénérés et « dans le Christ » (v. 1),
  3. « jalousie et conflits » il y a des problèmes. (v. 3). «3 3-2 parce que vous êtes encore charnels. 3-3 En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme? »
  4. «4 Quand l’un dit: Moi, je suis de Paul! et un autre: Moi, d’Apollos! n’êtes-vous pas des hommes?» (v. 4). Des conflits
  5. « Pour vous sont encore charnels » (v. 3). «3  3-2 parce que vous êtes encore charnels. 3-3 En effet, puisqu’il y a parmi vous de la jalousie et des disputes, n’êtes-vous pas charnels, et ne marchez-vous pas selon l’homme? » ils étaient charnels
  6. « Les nourrissons dans le Christ » (1 Cor. 3: 1) « 1 ¶ Pour moi, frères, [il abordées par un tel titre parce qu’ils croyaient déjà dans le Seigneur et ont été régénérées], ce n’est pas comme à des hommes spirituels que j’ai pu vous parler, mais comme à des hommes charnels, comme à des enfants en Christ.»

 

  1. Signifie qu’ils ont été régénérés et qu’ils étaient devenus nouveau-nés. Ils ont été rejoints avec le Christ et dans le Christ.
  2. Cependant, ils ne vont pas , car ils sont resté dans les rudiments du début de leur vie spirituelle (cf. Héb. 5: 11-14). «11  Nous avons beaucoup à dire là-dessus, et des choses difficiles à expliquer, parce que vous êtes devenus lents à comprendre.12  Vous, en effet, qui depuis longtemps devriez être des maîtres, vous avez encore besoin qu’on vous enseigne les premiers rudiments des oracles de Dieu, vous en êtes venus à avoir besoin de lait et non d’une nourriture solide.13  Or, quiconque en est au lait n’a pas l’expérience de la parole de justice; car il est un enfant.14  Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal. »
  3. Ils ne comptaient pas pendant une longue période. A ce stade, ils n’avaient pas été mis au point par la pratique et n’ont pas pu faire la distinction entre le bien et le mal (Héb. 5:14). « 14 Mais la nourriture solide est pour les hommes faits, pour ceux dont le jugement est exercé par l’usage à discerner ce qui est bien et ce qui est mal.» Ils ont fait beaucoup de choses dans la chair et ils ont été véritablement  charnels !
  4. La chair on a vu cela avant ,est lié par les désirs et les convoitises de la chair ; « 14 Mais revêtez-vous du Seigneur Jésus-Christ, et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.» (Rom. 13 : 14).

 

  1. Quelles sont les choses de la chair ?

 

  1. «19 Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,20  l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, » (Galates 5: 19-21).

 

 

Les croyants ne devraient pas s’engager à ces péchés. Pourtant les croyants peuvent commettre ces péchés. Lorsque la chair est suscitée et les cinq sens sont remués, l’âme permettra de produire ces choses.

L’âme est la partie la plus solide de notre être, lorsqu’il s’agit de la question de l’obéissance.

Les croyants infantiles sont forts dans leur chair.

En conséquence, l’âme devient sous réserve de la chair. Une compréhension complète concernant l’application de la puissance de la Croix est absent chez la personnalité de ces personnes.

Par conséquent, l’esprit est faible et incapable de régner sur le tout être. Satan profite de l’occasion de venir attiser la chair et les péchés de la personne. Si un croyant exécute un  de c’est péchés ci-dessus, il est de la chair.

C’est une chose pitoyable pour les croyants de la chair.

Ils constituent à plusieurs reprises leur esprit d’obéir à la volonté du Seigneur, pour constater qu’ils ne peuvent pas le faire. Ils sont déterminés à plaire et servir le Seigneur en l’espèce et de cette façon, mais il y a un pouvoir dans la chair qui leur demande instamment de faire les choses qui plaisent à la chair. Rom. 7 .15, 17, 18). « 15  Car je ne sais pas ce que je fais: je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais……………..17  Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi.18  Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.»

 

 

Lorsque la chair est suscitée, une force formidable semble exhorter l’homme jusqu’à ce qu’il soit obligé de le libérer la convoitise de la chair.

Parfois, elle peut être préconise à satisfaire uniquement des besoins physiques et qui ne sont pas juste, alors même  cela devient incontrôlable.

 

Il s’agissait de la façon dont les disciples étaient avant la Pentecôte. Dans la nuit, que le Seigneur Jésus fut trahi, ils étaient avec lui dans le jardin de Gethsémani. Le Seigneur les voulait être vigilant, et pourtant ils ont fermé les yeux et se sont endormie. Cela ne signifie pas qu’ils n’aimaient pas le Seigneur, ni ne signifie pas qu’ils n’étaient pas disposés à être vigilant.

 

C’est parce que « l’esprit est prêt, mais la chair est faible » (Matthieu 26: 41). «41  Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. »

 

Leurs esprits étaient trop faibles et incapable de se prononcer et dominer sur leur chair. Ils ont été vaincus par la chair et n’ont pas pu être vigilant avec le Seigneur, ils se sont endormie. C’est généralement le cas avec les croyants charnel qui ne comprennent pas l’enseignement de la Croix.

 

Nous devrions clairement voir un point :

Dans l’église de Corinthe, la manifestation de la chair était en conflit et avec la fornication. Dans les disciples, la manifestation de la chair était dans l’incapacité de l’organisme et d’être vigilant dans la prière. Bien que les résultats produits par la chair fussent différents, ils étaient néanmoins de la chair.

 

 

La guerre de Paul mentionné dans Romains 7 représente un niveau dans l’expérience des croyants: « 18  Ce qui est bon, je le sais, n’habite pas en moi, c’est-à-dire dans ma chair: j’ai la volonté, mais non le pouvoir de faire le bien.19  Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas.20  Et si je fais ce que je ne veux pas, ce n’est plus moi qui le fais, c’est le péché qui habite en moi.21  Je trouve donc en moi cette loi: quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi.22  Car je prends plaisir à la loi de Dieu, selon l’homme intérieur;23  mais je vois dans mes membres une autre loi, qui lutte contre la loi de mon entendement, et qui me rend captif de la loi du péché, qui est dans mes membres.24  Misérable que je suis! Qui me délivrera du corps de cette mort?…25  Grâces soient rendues à Dieu par Jésus-Christ notre Seigneur!… Ainsi donc, moi-même, je suis par l’entendement esclave de la loi de Dieu, et je suis par la chair esclave de la loi du péché.» (Versés 18-25).

DÉLIVRANCE DE LA CHAIR

 

 

La façon unique d’être livrés de la chair est la Croix.

  • Une personne régénérée est régénérée grâce à croire en la mort substitutive du Seigneur Jésus sur la Croix.
  • Il n’est plus besoin d’être selon la chair ou les choses de la chair de l’esprit.
  • Cependant, parfois il peut que nous ayons l’Esprit avec « La troisième partie de l’homme mélangé avec celui de Dieu», les choses de la chair et peut encore commettre les péchés énumérés dans Galates 5: 19-21. « 19  Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,20  l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,21  l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu.»

 

  • Il y a une différence entre l’esprit régénéré et l’esprit non régénéré.

 

 

  • Avant la régénération, l’esprit est généralement défini sur les choses de la chair.
  • Après la régénération, l’esprit « La troisième partie de l’homme mélangé avec celui de Dieu», peut trébucher temporairement par le biais de tentations soudaines, mais nous ne voulons pas que c’est notre expérience deviennent habituelle. Si une personne aura un pas en avant à la Croix, et il devient victorieux.
  • «3 Car chose impossible à la loi, parce que la  péché, son propre Fils dans une chair semblable à celle du péché, » (Rom. 8: 3).
  • Le fils de Dieu n’a pas seulement racheté nos péchés comme  notre expiatoire, mais a aussi « condamné péché dans la chair » afin que nous  nous joignons à lui et pouvons ne plus pécher dans la chair.
  • Parce qu’il est le fils de Dieu, il est capable d’être expiatoire.
  • Il s’agit de sa mort substitutive.

Parce qu’il était à l’image de la chair du péché, il a pu de condamner le péché dans la chair.

 

  1. Il s’agit de la « Co-coordination» — quand il est mort dans la chair,
  2. il a crucifié sa chair avec le péché.
  3. Sur la Croix du Seigneur Jésus portaient non seulement le jugement des péchés pour le pécheur,
  4. mais il a aussi présenté le pécheur et le péché avec lui à la Croix. Lorsqu’il mourut, ces meurt avec lui.
  5. Ceux qui sont les nourrissons dans le Christ devraient aller sur une étape de plus en plus afin d’apprendre la vérité de la Croix.
  6. Lorsque l’on croit en la mort substitutive du Seigneur Jésus, on est régénéré.
  7. Mais pour un croyant être livrés de la chair, il doit mourir avec le Seigneur.
  8. Paul a dit, «24 Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.» (Galates 5: 24).
  9. La chair doit être crucifiée.
  10. L’homme ne peut pas nettoyer la chair ou l’éduquer.
  11. Le seul moyen est de sacrifier la chair avec le Seigneur sur la Croix.
  12. Les passions de la chair aiment beaucoup de choses et sont extrêmement puissantes.
  13. La convoitise de la chair a toutes sortes de désirs et n’est jamais satisfaite. Lorsque les passions et les convoitises de la chair s’exercent, nous voyons les péchés divers mentionnés dans Galates 5: les versets 19 à 21. « 19  Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l’impudicité, l’impureté, la dissolution,20  l’idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes,21  l’envie, l’ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d’avance, comme je l’ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n’hériteront point le royaume de Dieu.»

Pour supprimer les péchés, il faut supprimer la racine du péché.

Étant donné que les croyants ont connu la mort substitutive du Christ, ils devraient aller de connaître la co-crucifixion avec le Christ.

  1. Ensuite, ils ne plus être lié par la chair mais marcheront conformément à l’esprit« La troisième partie de l’homme mélangé avec celui de Dieu»,devenant des croyants spirituelles.
  2. Colossiens 2: 11 dit, « 11 Et c’est en lui que vous avez été circoncis d’une circoncision que la main n’a pas faite, mais de la circoncision de Christ, qui consiste dans le dépouillement du corps de la chair:»
  3. Cette circoncision est notre crucifixion avec le Seigneur, dont le baptême est une figure.
  4. Le verset suivant explique, Colossiens 2: « 12 ayant été ensevelis avec lui par le baptême, vous êtes aussi ressuscités en lui et avec lui, par la foi en la puissance de Dieu, qui l’a ressuscité des morts»
  5. Auparavant, nous avons été « mort dans [notre] infractions et dans l’incirconcision de [notre] chair Colossiens 2: (v. 13 ) « 13 ¶ Vous qui étiez morts par vos offenses et par l’incirconcision de votre chair, il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses;».
  6. Dieu nous pardonne à travers la mort du Seigneur Jésus et nous a fait vivant avec lui (v. 13 b) «il vous a rendus à la vie avec lui, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses; ».
  7. Seulement que la mort du Christ peut nous séparer de la convoitise de notre chair.

 

  1. Certains pensent que la tenue des ordonnances prononcera « condamnera » pas une personne de la chair.
  2. En fait, ces ordonnances simplement aux hommes « la réputation de la sagesse [qui est hypocrite de culte volontaire [ce qui est du règlement de l’homme au lieu de la voie de Dieu] et [une sorte d’humilité false]] » et traitement sévère de l’organisme [le corps durement de vêtements, de nourriture et de l’activité de traitement, pensant que, ce faisant, la convoitise de la chair sera maîtrisée], mais pas de n’importe quelle valeur contre l’indulgence de la chair colo « 23 Ils ont, à la vérité, une apparence de sagesse, en ce qu’ils indiquent un culte volontaire, de l’humilité, et le mépris du corps, mais ils sont sans aucun mérite et contribuent à la satisfaction de la chair.» 2 .(v. 23). Et «Col 2:18  Qu’aucun homme, sous une apparence d’humilité et par un culte des anges, ne vous ravisse à son gré le prix de la course, tandis qu’il s’abandonne à ses visions et qu’il est enflé d’un vain orgueil par ses pensées charnelles, »
  3. La voie de Dieu, le moyen efficace, est de mourir avec le Christ Col 2: (v. 20). « 20 Si vous êtes morts avec Christ aux rudiments du monde, pourquoi, comme si vous viviez dans le monde, vous impose-t-on ces préceptes:» L’homme est chair parce qu’il est né de la chair (Jean 3: 6). «6  Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. »
  4. Homme héritée de sa chair par être engendrés.

 

 

  1. Par conséquent, afin de livrer de la chair, il faut examiner d’une façon qui s’exécute face à la façon de procréation.
  2. Le contraire de la vie est la mort.
  3. L’Homme reçoit sa chair de naissance.
  4. Il faut donc perdre sa chair par l’intermédiaire de la mort.
  5. L’Homme reçoit sa chair physique de naissance ; Il perd sa chair physique par le biais de la mort.
  6. La chair psychologique est aussi venue de naissance.
  7. Par conséquent, la délivrance de la chair psychologique doit également être grâce à la mort.
  8. « le Veil homme » est la chair.
  9. L’âme est le chef motivant la puissance de la chair, parce que le péché est dans la chair (Rom. 7: 17).  «17  Et maintenant ce n’est plus moi qui le fais, mais c’est le péché qui habite en moi. »
  10. (Dans la Bible, L’âme est au singulier toujours elle désigne le péché originel ou la nature du péché.
  11. Première Jean 1: 8 dit, « si nous disons que nous n’avons pas péché… » « 8 ¶ Si nous disons que nous n’avons pas de péché, nous nous séduisons nous-mêmes, et la vérité n’est point en nous.»
  12. Puis Première Jean 1: le verset 10 dit, « si nous disons que nous avons péché pas… » « 10 Si nous disons que nous n’avons pas péché, nous le faisons menteur, et sa parole n’est point en nous.»
  13. « Péché » est la nature et la racine du péché en nous, et pour avoir « péché » l’âme a fait comme un acte).
  14. Le vieil homme doit être crucifié et sin doit être supprimé.
  15. Nous ne pas sacrifier le vieil homme de notre propre force. Au contraire, nous avons confiance en Dieu pour le fait qu’il a accompli pour nous.
  16. Le Fait de Dieu est, «6 sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché; » (Rom. 6: 6).
  17. Nous sommes ceux « qui sont morts au péché » (Rom. 6: 6). (v. 2) et « ont été baptisé dans sa mort » (Rom. 6: 6). (v. 3). «2 Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché?3  Ignorez-vous que nous tous qui avons été baptisés en Jésus-Christ, c’est en sa mort que nous avons été baptisés? » (Rom. 6: 6).
  18. La Croix du Christ est la Croix du pécheur. Sa Croix est devenue Croix du pécheur.
  19. La race humaine en vertu de l’ancienne Adam est tombée et est au-delà de la réparation. Il est plein de poison serpentine de Satan. Dieu ne peut améliorer, modifier ou réformer cette race humaine corrompue.
  20. Son unique solution consiste à crucifier cette vieille race humaine afin qu’il puisse devenir une nouvelle course en vertu de Jésus Christ. Ce travail a été accompli par le Seigneur Jésus sur la Croix.
  21. Il faut maintenant pas pour nous de crucifier nous-mêmes. Tous ce que nous avons à faire est de croire que notre vieil homme a été crucifié avec lui sur la Croix.
  22. Nous devrions accepter la parole de Dieu et l’estiment comme vrai. Hormis le croyant, il n’y a pas d’autre moyen pour le vieil homme à être crucifié.
  23. Le Croyants devraient demander la grâce de Dieu par la foi de manière précise et devraient s’appliquer dans leur expérience. Il faut se demander soi-même, « quand le Seigneur Jésus est mort, nous sommes tous meurt avec lui ; mais est-il personnellement mort ?
  24. C’est où la foi est appliqué.
  25. Si une personne croit que nous avons tous été crucifiés avec le Seigneur, puis, selon l’expression générale, « nous avons tous été crucifiés », il devrait être en droit de réclamer qu’il personnellement a été crucifié. Il est mort, mais il doit encore se demander,
  26. «je suis mort de tous les péchés, mais je meurs de chaque péché minute par minute, dans ma vie? »

 

C’est encore une fois où la foi est appliquée.

Puisque nous avons cru  et que nous sommes mort à tous les péchés, puis, fondée sur le fait que nous sommes  morts à tous les péchés, nous devrions avoir la foi pour réclamer que nous  sommes morts  à chaque péché. Nous sommes tous morts avec le Seigneur, et nous sommes morts  à tous les péchés.

Il s’agit de faits en Dieu.

Nous devrait y croire et devrait réclamer.

  • Chaque fois que la chair est suscitée, nous devons traiter en revendiquant la mort du Seigneur.

 

À titre d’exemple, en Amérique du Nord les blancs utilisés des droits pour maintenir la population noire comme esclaves. Après la lutte d’une grande guerre, la décision a été prise à émanciper les noirs. En un seul endroit, la plupart des hommes riches avait des esclaves noirs. Lorsque la proclamation d’émancipation des esclaves noirs atteint cet endroit, la proclamation a été annoncée pas pour les esclaves, parce que ces esclaves étaient considérés comme de leurs propriétés. Si la proclamation a été annoncée, les esclaves noirs seraient ont rapidement été libérés, et les propriétaires auraient subi également. Quand un esclave découvre la proclamation, il a quitté son maître et parti  libre. Il a eu plus tard d’autres esclaves la proclamation. Ceux qui ont cru  ont quitté leurs maîtres et  sont reparti également libre.

 

 

 

  • L’Homme était l’esclave du péché.
  • Mais le Seigneur Jésus est venu et mourut pour l’homme.
  • Il a gagné la bataille.
  • Maintenant, la parole de Dieu nous proclame des hommes libres.
  • Ceux qui croient et qui ont la confiance dans la victoire de cette proclamation sont libres.
  • ils ont besoin de plus de « servir la chair ».
  • Ceux qui ne croient pas peuvent être légalement libres, mais ne sont pas libres dans l’expérience.

 

Les esclaves noirs avaient de croire individuellement avant qu’ils pouvaient être libres un par un.

 

De la même façon, nous croyons individuellement et point par point avant que nous pouvons de plus être « esclaves du péché. »

Chaque fois que quelque chose arrive, nous devons appliquer de mort complet du Seigneur et mettre  sur cette  mort cette question particulière.

Si nous le faisons pour toute question, nous aurons l’expérience de la victoire.

 

« 11  Ainsi vous-mêmes, regardez-vous comme morts au péché, et comme vivants pour Dieu en Jésus-Christ.» (Rom. 6: 11).

À « tenir compte-et comme » est un acte de foi.

 

On devrait prendre et tenir compte de lui-même « Jésus »morts pour nos pécher, c’est-à-dire, d’être morts pour le péché dans le Christ Jésus.

Pour prendre en compte veut dire voir.

Si l’on ne voit pas de ses propres yeux est qu’il mort aux pécher, probablement il ne verra pas dans sa vie.

Prendre en compte n’est pas la même chose  à se sentir.

Si l’on n’a à se sentir qu’il est mort à pécher, probablement il ne sera capable de le faire avant de mourir.

Prendre en compte, c’est de croire.

 

Prendre en compte est instantané.

Un homme peut immédiatement estiment lui-même morts aux pécher, croyant qu’il est déjà mort aux pécher.

Il n’y a aucun besoin de toucher,

De se sentir

Ou de voir quoi que ce soit.

Tout ce qu’on a à faire est de croire ce qu’il estime être vrai et factuel.

 

Si nous estimons moment par moment et considérons morts au péché moment par moment, le péché sera effectivement incapable d’être au-dessus de nous.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

EGLISE chrétienne évangelique bourgoin jallieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze + seize =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.