LA VIE- CHAPITRE 18 à 22 COMMENT SE COMPORTER DANS LA MAISON DE DIEU 1-2-3 culte de NOVEMBRE -DECEMBRE 2017

  • LIVRE LA VIE 273

 

CHAPITRE DIX-HUIT

COMMENT SE COMPORTER DANS LA MAISON DE DIEU (1)

 

L’apôtre Paul a écrit à Timothée, afin qu’il sache ……….« 15  mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité.» (1 Timothée 3:15). Timothée a besoin de cet enseignement, combien plus devons-nous aussi avoir !

 

  • Laissez-nous répondre à certaines questions avant d’envisager ensemble notre comportement dans la maison de Dieu, qui est l’église.

 

 

INAUGURATION DU CHRIST

 

Afin que nous puissions se comporter correctement dans la maison de Dieu, nous devons réaliser que Dieu a fait Christ chef sur toutes choses pour l’église (Eph. 1:22). « 22  Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise,»

Dans l’administration de Dieu, il y avait un moment précis où s’est produite cette inauguration du Christ dans le poste de directeur de l’univers.

Il ressort clairement des mots de Pierre le jour de la Pentecôte que cette intronisation a eu lieu au moment de l’ascension du Christ (actes 2:32-36). «32  C’est ce Jésus que Dieu a ressuscité; nous en sommes tous témoins.33  Elevé par la droite de Dieu, il a reçu du Père le Saint-Esprit qui avait été promis, et il l’a répandu, comme vous le voyez et l’entendez.34  Car David n’est point monté au ciel, mais il dit lui-même: Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Assieds-toi à ma droite,35  Jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied.36  Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié. »

 

UN HOMME AFIN DE FAIRE FACE À L’ENNEMI DE DIEU

 

  • Pourquoi la direction du Christ a été créée pas entièrement à l’époque de l’ancien Testament ?

Actes 17:31 nous donne un indice : «31  parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts… »

Dieu dans son administration voulait un homme de bien exercer son jugement ; Il n’était pas sa volonté de traiter directement avec l’ennemi. À l’époque de l’ancien Testament Christ n’avait pas encore été incarné ; Il était fils de Dieu, mais pas fils de l’homme.

 

  1. Pour le Christ être le chef qualifié complet il était impossible que Dieu puisse venir ;
  2. Il devait avoir la nature humaine et aussi la volonté divine.
  3. Nous pouvons penser que Dieu tout-puissant est suffisant pour diriger l’univers,
  4. mais dans son économie il n’a pas la volonté d’exercer son mandat dans sa divinité.

 

  • Pourquoi est-il nécessaire pour une administration gouvernementale dans l’univers ?

 

Nous devons tous se rendent compte que le gouvernement est principalement pour retenir le non-droit, comme des voleurs et des assassins ;

Si tout le monde se comporte bien, il n’y aurait pas beaucoup besoin de gouvernement humain.

 

De même, si dans l’univers il n’y a pas Satan avec ses mauvais esprits et ses démons, il  n’aurai pas tellement besoin de gouvernement divin sur l’univers.

  • C’est négatif pour le gouvernement de Dieu.
  • Positivement parlant, Dieu a aussi un dessein éternel de se réaliser.

 

 

  • Il y a la nécessité d’un homme pour son accomplissement.
  • Dieu ne peut pas traiter directement avec Satan, parce que leur relation est celle du créateur et de la créature.
  • Afin de ne pas pour baisser son statut de créateur,
  • Dieu doit utiliser l’homme,
  • une autre de ses créatures,
  • pour vaincre la créature de Satan, son ennemi.

 

 

  • Par son incarnation, le Christ, le fils de Dieu, a gagné l’humanité qui fait de lui le fils de l’homme aussi.
  • Par sa mort sur la Croix, il a accompli le dessein de Dieu et défait son ennemi.
  • Maintenant, il remplit les conditions pour être chef sur toutes choses au sein du gouvernement de Dieu :
  • il a pris sur le facteur humain, par l’incarnation, et il a accompli le dessein de Dieu et de détruire l’ennemi par la crucifixion. Une fois que ce travail fut terminé, il s’est reposé dans le tombeau pendant trois jours.

 

Il a été ressuscité et est monté au ciel.

À ce stade, il a été inauguré dans la direction complète de l’univers tout entier.

Il est non seulement la tête de l’église,

Mais aussi le chef de tout homme.

Ce que nous touchons ici n’est pas une question doctrinale,

Mais une vérité,

Pour le voir,

Nous avons besoin d’avoir nos yeux intérieurs éclairés.

 

 

 

UN HOMME EXALTÉ

 

« 36  Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié.» (Actes 2:36).

Quand Pierre a fait cette déclaration dans le premier message de l’Évangile, il a été proclamé que Dieu avait inauguré un petit homme de Nazareth à la tête universelle sur toutes choses. Nous devons nous réjouir qu’un homme a été exalté au trône, un homme d’un petit village de campagne dans le quartier de Galilée méprisé.

  • Ce Jésus a la tête, pas sur un seul pays, mais sur toutes choses.

 

 

HONORANT LA TÊTE

 

  • Le Bon comportement dans la maison de Dieu signifie d’abord que nous honorons est avant tout celui que Dieu a exalté.
  • C’est l’intention de Dieu qu’il n’y a aucun autre chef parmi son peuple.
  • Dans l’économie de l’ancien Testament, il y avait des rois qui ont agi comme chef du peuple de Dieu.
  • Ce n’est pas le cas dans le Nouveau Testament.

 

 

  • Ne pensez-vous pas que Pierre était le premier apôtre ?

 

Tout d’abord lorsque les noms des apôtres ont été donnés, mais une lecture attentive des quatre évangiles qu’il n’a jamais été l’intention du Seigneur Jésus de faire de Pierre  le numéro un.

 

Même si la disposition naturelle de Pierre a été de prendre les devants, le Seigneur faisait toujours des choses qui durent pour lui. Il peut avoir été le premier à sauter hors du bateau et dans l’eau, mais en fin de compte, il a commencé à couler et a été blâmé pour son peu de foi (Matthieu 14:28-31). « 28  Pierre lui répondit: Seigneur, si c’est toi, ordonne que j’aille vers toi sur les eaux.29  Et il dit: Viens! Pierre sortit de la barque, et marcha sur les eaux, pour aller vers Jésus.30  Mais, voyant que le vent était fort, il eut peur; et, comme il commençait à enfoncer, il s’écria: Seigneur, sauve-moi!31  Aussitôt Jésus étendit la main, le saisit, et lui dit: Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté?»

 

  • Il semble avoir été le premier de ses disciples se prononcer sur le Mont de la transfiguration, mais avant même qu’il a terminé, il a été arrêté par la voix du père du nuée (jean 17:4-5). « 4  Pierre, prenant la parole, dit à Jésus: Seigneur, il est bon que nous soyons ici; si tu le veux, je dresserai ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie.5  Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les couvrit. Et voici, une voix fit entendre de la nuée ces paroles: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection: écoutez-le!»

 

  • Vous avez probablement remarqué que lorsque la femme est allé au sépulcre après la résurrection, on leur a dit, « 7 Mais allez dire à ses disciples et à Pierre qu’il vous précède en Galilée: c’est là que vous le verrez, comme il vous l’a dit.» (Marc 16:7).
  • Vous ne pensez pas que la petite phrase « et à Pierre » signifie que pierre était premier parmi les apôtres. Si Pierre était avant tout, il a été avant tout en refusant le Seigneur (mat 26 .72). «72 Il le nia de nouveau, avec serment: Je ne connais pas cet homme. » Aucun autre disciple n’a nié le Seigneur trois fois.

 

  • Ce membre de phrase « et à Pierre » a été le chemin du Seigneur de Pierre révélateur, il a été pardonné et serait accueillis de nouveau.

 

  • Le Rôle temporaire de Pierre comme chef de file dans les actes.

 

 

LES ORGANISATIONS

 

  • La relation entre les croyants dans la maison de Dieu touche à nouveau la direction du Christ.
  • Comment l’église doit être « structurer » (pour reprendre un mot qui ne s’applique pas vraiment) ?

 

  • Tout au long des vingt siècles d’histoire de l’église, ce problème n’a jamais été résolu.
  • Des myriades de gens se sont impliquées.
  • Sur une seule journée, trois mille ont été enregistrées et introduit dans l’église (actes 2:41). « 41 Ceux qui acceptèrent sa parole furent baptisés; et, en ce jour-là, le nombre des disciples s’augmenta d’environ trois mille âmes.»
  • Peu de temps après, plus de cinq mille ont été ajoutés (actes 4:4). «4 Cependant, beaucoup de ceux qui avaient entendu la parole crurent, et le nombre des hommes s’éleva à environ cinq mille. »

 

  • Ce qui pourrait être fait avec tant de gens ?

 

  • Dans le temps il y avait non seulement l’église à Jérusalem.
  • Il y avait une propagation en Samarie, à Antioche, à partir de là, vers l’Asie mineure, puis à l’Europe.
  • Dans la maison de Dieu, il y avait non seulement les croyants, mais aussi des apôtres, des prophètes, des évangélistes et les enseignants. Il y avait aussi les anciens, les diacres et les diaconesses.

 

  • Comment toutes ces interactions peuvent se mettre au point ?

 

  • La plupart d’entre vous se rendent compte qu’il n’y a pas plus besoin d’organiser l’église qu’il est nécessaire d’organiser le corps physique.

 

  • Qui a organisé les deux yeux ?
  • Pourquoi les bras sont-ils accrocher au corps?

 

 

  • L’église est organique, une entité de la vie.
  • Il n’est pas de morceaux, sans vie, organisés en une unité de main d’homme.
  • Dès le deuxième siècle l’histoire du christianisme est, hélas, il y a l’organisation.
  • Pour imposer une telle structure sur l’église est une insulte à la tête du Christ.

 

 

  • Vos bras ont changés de place ?
  • A votre nez a changé de place ?

 

Mais nous devons encore résoudre comment des milliers et des milliers dans l’église doivent être reliées. Avec les saints sont dispersés en différents lieux et ensuite se rassembler dans leurs localités respectives pour les églises locales, comment régler et arrangées les questions pratiques ?

 

  • J’ai entendu dire que les séminaires offrent un cours sur la façon d’organiser une église. « L’organisation de l’église » n’est sûrement pas un terme trouvé dans le Nouveau Testament.
  • Eh bien, vous pouvez demander, quel est le problème avec l’organisation ?

 

 

  • C’est un principe fondamental une organisation mène à la hiérarchie, un leadership ayant un rang subordonné sur l’autre.
  • Cela insultes les inconstitutionnelles du Christ.

 

L’église catholique le démontre dans sa configuration organisationnelle. La papauté a commencé avec la reconnaissance de Pierre comme le représentant unique et le successeur du Christ. Pierre a été appelé plus tard le premier pape, et les papes ultérieurs ont été appelés à la tête de l’église.

Ceci est un affront au Christ !

Puis leurs congrégations locales ont des dirigeants responsables d’un évêque qui dirige vers le haut un district.

  • Dans le Nouveau Testament, le mot évêque signifie surveillant (cf. 1 Timothée 3:1-2 ; Actes 20:28) et se réfère à la fonction d’ancien.
  • Le mot grec ancien signifie une personne âgée.
  • La Fonction de l’ancien est à surveiller.
  • Ainsi ces deux mots, aîné et évêque, se réfère à la même personne.
  • C’était Ignace qui introduit un enseignement erroné qu’un évêque est supérieur à un aîné.
  • Une fois que l’église a accepté cet enseignement et définie des évêques sur les anciens, la hiérarchie développé avec archevêques au fil des évêques et des cardinaux pendant archevêques. Les cardinaux sélectionnez un d’entre eux d’être le pape.
  • Cette pyramide de rang aîné, évêque, archevêque, cardinal et Pape — est une contradiction et une insulte à la tête du Christ

 

 

VOUS ÊTES TOUS FRÈRES

 

  • Vous souvenez-vous de la demande de la mère des fils de Zébédée ?

 

Elle est venue chercher la position de ses deux fils.

C’est à cette occasion que le Seigneur a dit à ses disciples, «25  Jésus les appela, et dit: Vous savez que les chefs des nations les tyrannisent, et que les grands les asservissent.26  Il n’en sera pas de même au milieu de vous. Mais quiconque veut être grand parmi vous, qu’il soit votre serviteur; 27  et quiconque veut être le premier parmi vous, qu’il soit votre esclave. » (Matthieu 20:25-27).

Celui qui veut être grand doit être un esclave.

 

Le Seigneur a poursuivi ce sujet plus loin dans le chapitre 23, quand il a dit,  «8  Mais vous, ne vous faites pas appeler Rabbi; car un seul est votre Maître, et vous êtes tous frères.10  Ne vous faites pas appeler directeurs; car un seul est votre Directeur, le Christ.11  Le plus grand parmi vous sera votre serviteur.» (VV. 8, 10, 11).

 

Ce que l’on appelle « les frères de Plymouth » dans leurs premiers jours se sont appelés « frères » à cause de ce verset 8. Ils ne considéraient pas qu’ils aient de chef parmi eux. Le frère George Müller, il s’asseyait toujours au fond.

 

Le concept que nous d’avoir un chef de file et des influences  est une voie de trop dans le rétablissement du Seigneur.

Si même vingt d’entre nous se réunis, si notre première pensée, qui sera le chef de file ?

Mais la pratique lors de nos réunions indique une certaine une mentalité transformée.

  • Lorsque nous rencontrons ensemble, on fera appel à un hymne, d’autres peuvent prier, et puis il y a peut-être un témoignage ou des demandes de plusieurs hymnes.

 

C’est une indication que nous n’attendons pas que quelqu’un diriger la réunion. C’est certainement une amélioration par rapport à nos jours dans le christianisme, quand nous sommes arrivés dans une église le dimanche matin et tranquillement assis sur  notre siège, attendant le leader à venir et d’effectuer le service.

 

Depuis des années, j’ai été préoccupé par les aînés assis au premier rang. Cette pratique a été initiée par moi pour que les aînés d’avoir un moyen de conférer au sujet de quoi que ce soit qui peut-être surgir au cours de la réunion. Mais je sais que cela peut donner une fausse impression que ce sont les dirigeants.

 

 

AUCUN INTERMÉDIAIRE

 

  • Se comporter à juste titre, aussi dans la maison de Dieu exige que nous recevions nos ordres directement du Christ, sans intermédiaire.
  • UN EXEMPLE Les ongles peuvent être le plus éloigné de la tête par position, pourtant leurs ordres aller directement à eux de la tête, tout comme le font ceux de l’épaule, ce qui est plus proche de la tête en position.
  • Nous pouvons refuser le blasphème catholique au sujet d’une « Sainte mère » entre les croyants et Jésus, et pourtant nous souhaiterons peut-être un autre saint pour nous conseiller quel cours à prendre dans la pratique.

 

Supposons qu’un jeune croyant et très zélé va à un aîné et lui demande si tout va bien pour aller EN BOITE DE NUIT.

D’une certaine manière, il est bon que ce nouveau croyant ne se fie pas par lui-même et vérifie avec un autre saint, mais d’un autre aspect, qu’il est erroné de laisser quelqu’un d’autre comme un chef de file ou intermédiaire pour prendre sa décision.

De là, la première fois, le jeune croyant vient pour obtenir des conseils, que aîné devrait lui dire, « je pourrai vous aider, mais je ne suis pas le Seigneur. Vous pouvez être jeune, mais le Seigneur Jésus est en vous, tout comme il est en moi. Aller et vérifier avec lui. Agenouillez-vous et  afin de prier pour qu’il puisse vous guider. »

Pour conseiller les jeunes de cette façon, on veut dire que tous deux respectent la seigneurie du Christ.

Comment choquant, ce serait de prendre sa tête si ça l’aîné doit dire: « mon frère, parce que je t’aime, je veux vous dire la vérité. Maintenant que vous êtes sauvés, vous ne devriez pas aller au cinéma. Chrétiens ne devraient jamais aller au cinéma. C’est une avarie au témoignage du Seigneur. Vous comprenez, mon frère ? Vous ne devez pas aller. »Tu te rends compte que pour l’ancien pour parler de cette façon est pour lui de prendre la place du Seigneur.

Nous devons informer d’autres d’aller de nouveau au Seigneur jusqu’à ce qu’ils soient clairs. La maison de Dieu est l’église du Dieu vivant.

  • Nous sommes les membres encore vivants avec le Dieu vivant à l’intérieur de nous. La bonne façon de se comporter dans sa maison est de communiquer avec lui directement et d’aider les autres à faire de même.

 

LE PILIER ET LA BASE DE LA VÉRITÉ

 

En plus d’être appelée la maison du Dieu vivant,

L’église est aussi appelée le pilier et la base de la vérité. 1 Timothée 3 .15 «15  mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité. »

 

Ici, Paul fait allusion à l’architecture méditerranéenne de son époque. Les anciens bâtiments ont été conçus pour être soutenu par de solides piliers ou de colonnes qui ont été placés sur une base.

Les piliers qui tiennent vers le haut toute la structure.

 

L’église est la base et le pilier qui porte la vérité.

  • Ce n’est pas les anciens, mais l’église — et tous les membres — qui assument cette responsabilité.
  • C’est pourquoi il est important pour vous, les jeunes à être bien construit dans l’église. Vous devez réaliser que les réunions sont pas pour vous divertir, mais pour votre édification, votre bâtiment, afin que vous aurez le discernement de la vérité et résistera à tout mensonge qui pourrait être emporté.

 

UN EXEMPLE Une des raisons pour que les États-Unis est si forte sont à cause du respect donné à la Constitution. Même le président doit se conformer à elle.

 

Quel autre pays pourrait renverser pacifiquement un président pour son mépris de la loi du pays ?

 

  • Comme le pilier et la base de la vérité, l’église doit exercer la même vigilance pour avoir aucun mensonge, aucunes mauvaises choses et pas en contradiction avec la direction du Christ, ou de la hiérarchie peuvent être mises en place.
  • C’est la responsabilité de tous les membres.

 

L’épître aux Philippiens s’ouvre avec ce verset: «1 ¶  Paul et Timothée, serviteurs de Jésus-Christ, à tous les saints en Jésus-Christ qui sont à Philippes, aux évêques et aux diacres: » (1:1).

 

S’il vous plaît notez le petit mot « le mot aux dans certaines traduction et avec ».

 

  • Cela indique que le composant majeur de l’église est les saints, les anciens et les diacres sont comme des pièces jointes.
  • Par le choix des mots dans ce verset, que le Saint-Esprit impressionnerait davantage que le chef d’établissement est Christ de lui seul.
  • La responsabilité de défendre la vérité appartient à l’Église entière, pas seulement pour les aînés ou les diacres.

 

  • C’est une nécessité dans l’église aujourd’hui.
  • Nous devons apprendre la vérité et la façon de la défendre.

 

 

Dans le cas contraire, l’église n’a aucun avenir. Chacun d’entre nous doit porter la responsabilité de connaître et de pratiquer la vérité.

 

Ce sont les deux principales questions concernant notre comportement dans la maison de Dieu :

  1. respecter la direction du Christ
  2. et sachant, garder et défendre la vérité.

 

CHAPITRE 19

COMMENT SE COMPORTER DANS LA MAISON DE DIEU (2)

 

Les deux épîtres à Timothée étaient rédigées lorsque l’église s’est dégradée.

 

En ces temps de confusion, Timothée avait besoin de ces deux lettres sur comment se comporter dans la maison de Dieu.

 

J’aimerais que nous focaliser notre attention sur quatre termes qui reviennent tout au long de ces deux livres.

 

Le premier est l’économie de Dieu, mentionné dans 1 Timothée 1:4: «4  et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu’elles n’avancent l’oeuvre de Dieu dans la foi. » « Ni prêter attention à des fables et des généalogies sans fin, dont le ministre questions, plutôt que de l’économie de Dieu [grec] qui se trouve dans la foi ».

 

 

 

L’ÉCONOMIE DE DIEU. EST DIFFÉRENTS DE L’ENSEIGNEMENT

 

1 Timothée chapitre 1  montre clairement que, même lorsque l’apôtre Paul était toujours ici sur terre, de différents enseignements étaient venu dans l’église.

 

Le principal enseignement qui confronte Paul « désireux de devenir enseignants de la loi » (1 Timothée 1:7). «6  Quelques-uns, s’étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours;7  ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment. »

 

La loi, comme nous sommes tous conscients, était scripturaire ; il avait été donné par Dieu à Moïse et avait enseigné pendant des siècles à l’époque de l’ancien Testament.

Néanmoins, elle diffère de l’enseignement de l’Évangile, de l’économie de Dieu.

Ainsi, Paul a écrit à Timothée dans le verset 3, «3  Je te rappelle l’exhortation que je te fis, à mon départ pour la Macédoine, lorsque je t’engageai à rester à Ephèse, afin de recommander à certaines personnes de ne pas enseigner d’autres doctrines, »  (GK.).

 

Les quatre évangiles présentent Christ sous quatre angles différents ;

 

  • Les mots et le style d’écriture sont différents,
  • mais le ministère est la même chose.

Les évangiles sont comme quatre photographies d’une personne, les prises sont d’un côté différent.

Supposons, en revanche, que Pierre avait écrit un enregistrement de Moïse. Il faudrait qu’il s’exprime différemment de la protestation. Il aura parlé de Moïse et de la loi, tandis que Matthieu, Marc, Luc et Jean parlaient de Jésus Christ.

Il y a ceux qui disent que nous sommes dans la récupération du Seigneur et n’acceptent pas le ministère d’autrui.

Il ressort clairement des Éphésiens 4:11 et 12, « 11  Et il a donné les uns comme apôtres, les autres comme prophètes, les autres comme évangélistes, les autres comme pasteurs et docteurs,12  pour le perfectionnement des saints en vue de l’oeuvre du ministère et de l’édification du corps de Christ,» que les personnes douées mentionnées tous n’ont qu’un seul ministère, celui de l’édification du corps du Christ.

 

Qu’il n’y a qu’un seul ministère est confirmé dans 2 Corinthiens 4:1 «1 ¶  C’est pourquoi, ayant ce ministère, selon la miséricorde qui nous a été faite, nous ne perdons pas courage. » et 1 Timothée 1:12. «12 ¶  Je rends grâces à celui qui m’a fortifié, à Jésus-Christ notre Seigneur, de ce qu’il m’a jugé fidèle, 1-13 en m’établissant dans le ministère, »

  • Un ministère n’implique pas que les apôtres et les prophètes.
  • Les quatre évangiles sont en effet différents les uns des autres, mais seulement en ce qu’ils présentent des aspects différents de la même chose.
  • Dans ce nouveau Testament Dieu dans des différentes périodes a soulevé vers le haut beaucoup de personnes douées avec des fonctions variées, mais tous appartiennent au même ministère, celui de son ministère de Christ pour l’église.

 

 

LA FOI

 

Hébreux 1:1 et 2 « 1 ¶  Après avoir autrefois, à plusieurs reprises et de plusieurs manières, parlé à nos pères par les prophètes, 1-2 Dieu,2  dans ces derniers temps, nous a parlé par le Fils, qu’il a établi héritier de toutes choses, par lequel il a aussi créé le monde,» nous dit que Dieu a parlé aux pères dans les prophètes en plusieurs portions et à bien des égards.

 

  • Mais maintenant « lors des derniers temps » il « nous a parlé dans le fils. » Dieu à l’ère du Nouveau Testament parle uniquement à une seule personne.
  • Ce qui, ensuite, de Pierre, Paul et les autres apôtres ?
  • Tous les apôtres et nous avons même, sont des parties du fils, membres de son corps.
  • Quand Dieu a parlé dans l’ancien Testament, c’est à travers les prophètes dans beaucoup de prophéties distinctes, car Moïse, David, Isaïe et Jérémie n’étaient pas dans le fils.
  • Dans ce temps du Nouveau Testament, les douze apôtres, Paul et Barnabas, Martin Luther, Watchman Nee et chacun d’entre nous ont été constitués dans le fils.
  • Ainsi, lorsque Dieu parle à notre époque à travers ses serviteurs, il parle dans le fils.

 

 

FABLE ET GENEALOGIE

 

 

Première Timothée 1 nous dit qu’outre les enseignants de la loi, certains parlaient «4  et de ne pas s’attacher à des fables et à des généalogies sans fin, qui produisent des discussions plutôt qu’elles n’avancent l’oeuvre de Dieu dans la foi. » (v. 4).

 

Outre la loi, il y avait ces deux autres catégories de discussions. Disons que depuis plusieurs années, vous avez écouté à la parole que Dieu veut se distribuer lui-même en nous, que toutes ses richesses sont incorporés au Christ, et aujourd’hui, que Christ est l’Esprit qui donne la vie et  demeure en nous.

 

  • Vous êtes devenu ennuyé avec tout cet enseignement.
  • Maintenant vient le long un orateur talentueux jeune, dont les messages sont pleins d’histoires fascinantes, ou de fables. Il semble également avoir une connaissance approfondie des généalogies de l’ancien Testament. Seriez-vous attiré ?
  • C’était le genre de la parole qui a été entendu à Éphèse.

 

  • En fait, il y a seulement deux catégories d’enseignements.
  • Les fables et les généalogies font partie de l’ancien Testament choses relatives à la Loi ; ils sont soit de tradition ou de ses opinions.
  • L’autre catégorie est l’économie du Nouveau Testament, Jésus Christ comme la vie de l’église

 

LE LAVEMENT DES PIEDS

 

Supposons qu’un frère vient parmi nous et commence à réprimander les églises dans le rétablissement de la pratique du lavement des pieds.

 

Le Seigneur Jésus lui-même nous donner un exemple de cela dans Jean 13 et nous dit expressément qu’il faut se laver les pieds (v. 14). « 14  Si donc je vous ai lavé les pieds, moi, le Seigneur et le Maître, vous devez aussi vous laver les pieds les uns aux autres; 15  car je vous ai donné un exemple, afin que vous fassiez comme je vous ai fait.»

Il s’agit d’un enseignement du Nouveau Testament.

 

  • Voudrais vous me dire si cela fait partie de l’économie de Dieu ou c’est différent ?

Nous pouvons être sûrs que le lavement des pieds, même si elle se trouve dans le Nouveau Testament, ne fait pas partie de l’économie de Dieu parce que le lavement des pieds poses des  questions et des discutions.

  • Une fois que nous commençons à envisager le lavement des pieds, nous ouvrons la porte aux questions sans fin.

 

  • Les frères et les sœurs Devraient se laver les pieds l’un de l’autre ?
  • Les sœurs lavement des pieds ouvertement dans le hall ou dans des salles privées ?
  • À quelle fréquence doit-il être rédigé ?

 

  • Le résultat de ces questions qui se posent est que nous sommes distraits de la prière et de prendre contact avec le Seigneur et commencer à discuter de toutes les opinions variées sur les mérites du lavement des pieds et comment il doit être pratiqué.
  • Je suis sûr que vous pouvez voir que même certains aspects du Nouveau Testament ne font pas partie de l’économie de Dieu et en fait peuvent l’endommager.

 

 

VIN OU JUS DE RAISIN?

 

Un autre frère, dans ses études du Nouveau Testament, peut-être venir à la conclusion que le jus de raisin, pas le vin, devraient servir à la table du Seigneur.

Supposons que, après la fraction du pain, il doit donner un message nous exhortant à utiliser le jus de raisin au lieu du vin.

Le Vin peut encourager un plus faible pour la boisson.

 

  • Devrions-nous nous tenir compte de son exhortation ?

 

Mais il peut avoir à peine fini de parler quand un autre frère peut se lever et dire que le jus de raisin était inconnu dans l’Antiquité, que, selon la parole de la Bible entière, il y a seulement le vin.

Nous pourrions encore ajouter que le Seigneur, dans Matthieu pardonneras, n’a pas utilisé le terme de vin mais plutôt « le fruit de la vigne. »

 

  • Pensez-vous des questions qui sont engendrées par ces discours ?

 

Il ne ministre pas la vie mais plutôt provoque des controverses. Laissez-nous apprendre à éviter les opinions et les questions qui pourraient attiser les opinions d’autrui. Apprendre à ne pas parler différemment.

  • Éviter tout ce qui pourrait distraire le peuple de Dieu de son économie.

 

Un ministère distribue Dieu dans les croyants, qu’il soit leur vie, la nature et l’être. Ce peuple élu forme le corps du Christ, l’église.

Ne pas ajouter à cette pensée centrale de Dieu votre concept ou ses opinions.

Ne s’appliquent pas aux différents débits parmi nous ; un flux est un concept. Ne pense pas en termes d’une vieille et une façon nouvelle. Se concentrer sur l’économie de Dieu.

 

 

LA VÉRITÉ

 

En cette période de dégradation dans l’église, il est important que tous les saints connaissent la vérité. Le deuxieme est la vérité,

Par conséquent, ce terme est utilisé plus de dix fois dans ces deux épîtres.

« L’église est le pilier et la base de la vérité » (1 Timothée 3:15) ; par conséquent, chacun d’entre nous doit être clair au sujet de la vérité de la direction du Christ.

 

  • Cette direction est ignorée par le christianisme organisé ?

 

Il y a plusieurs années, j’ai lu un livret par Dr A. W. Tozer de l’Alliance chrétienne et missionnaire. Intitulé « Le déclin de l’autorité de Christ dans l’église », il aborde peu de Christ et leurs autorités sont estimés par les confessions religieuses et autres groupes chrétiens, bien qu’ils paient pour la forme à la doctrine de sa seigneurie.

 

Parmi nous ces dernières années ont été les indications que nous ne voyons pas trop l’importance de la direction du Christ.

Un effort a été fait pour organiser toutes les églises de la récupération avec une coordination internationale. Cela peut sembler merveilleux d’avoir cette « unité », mais en réalité il s’agissait d’une subtilité pour prendre le contrôle de toutes les Eglises, ainsi en prenant la tête du Christ et le mettre dans les mains du « coordonnateur, « qui est essentiellement un pape. Une telle configuration hiérarchique prive les saints de leur contact personnel avec Dieu. »

 

 

DISTINGUER LA VERITE DES DOCTRINES

 

  • Dans l’univers, Dieu est la réalité d’un seul.
  • Tout ce qui est lié à Dieu est la réalité et la vérité.
  • Les Doctrines, sont à l’opposé, des enseignements.

 

  • Considérez la table du Seigneur, par exemple.
  • Qui est admissible à participer ?
  • Devrait-il y avoir de jus de raisin ou de vin ?
  • Une / plusieurs petites tasses ?
  • Le pain avec du levain ou sans levain ?
  • Un pain ou petits morceaux coupés ?
  • À quelle fréquence se tiendrait le Seigneur de table ?
  • Qui doit distribuer le pain et la coupe ?

 

  • Toutes ces questions sont doctrinales et ne touchent pas à la réalité.
  • La vérité du Seigneur Le tableau ce qu’il représente la tête et le corps.
  • Le sang dans la séparation d’avec le corps affiche la mort du Christ.
  • Le pain de nombreux grains de fleur de farine parle d’un corps dans la résurrection. La vérité de la table du Seigneur, alors, est la réalité de la tête, à la mort et la résurrection et le corps.

 

 

  • Le Baptême fournit une autre illustration des doctrines contre la vérité.
  • Qui devrait être baptisé ?
  • Qui doit baptiser ?
  • Au nom de qui nous sommes baptisés ?
  • Par immersion ou par aspersion ?
  • Une ou trois fois ?
  • Dans l’eau salée ou douce ?
  • À l’extérieur ou dans un baptistère ?

 

Ces questions portent sur la doctrine. La vérité du baptême concerne la mort et la résurrection du Christ. « Comme tous ceux qui ont été baptisés en Jésus Christ ont été baptisés en sa mort » (Romains 6:3).

Les personnes peu profondes, à courte vue ne pas regarder au-delà des doctrines de voir les vérités dans ces doctrines.

 

Si nous pensons qu’une église a besoin d’aînés parce que c’est la façon dont il est mis en place dans les écritures, nous sommes dans le domaine de la doctrine.

La vérité derrière cette doctrine est que la pluralité des anciens indique que le peuple de Dieu n’ont aucun leadership officiel, structuré et permanent, car Christ est la tête seule reconnue par Dieu.

 

  • Une Eglise forte et saine dépend de tous les saints en sachant la vérité.

Les doctrines confondent et apportent dans l’opinion, mais la vérité consolide et génère les gens ensemble.

Si nous utilisons du vin ou du jus de raisin n’est pas cruciale, mais bienveillants pour la vérité sur la mort et la résurrection du Christ et de veiller à ce que le pain signifie un corps sont une garantie contre toute pensée qui divisent.

Débattre  l’immersion  ou pas nous divise, mais dans la réalité de la mort du Christ qui nous unit.

Si nos préoccupations lorsque nous baptisons les nouveaux croyants, c’est que nous les mettions sur la mort du Christ, nous allons tous être dans un Esprit de prière que c’est peut-être leur réalité.

 

 

LA PIÉTÉ

 

« Grand est le mystère de la piété » (1 Timothée 3:16). Il s’agit de la troisième partie, nous allons envisager. Il ressort clairement de ce verset que la piété est Dieu manifesté dans la chair.

  • Quand l’église est en période de dégradation, nous devons prêter attention particulière à la piété.

 

Notez la séquence des phrases dans ce verset: «16  Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire. »

 

 

  • Beaucoup d’enseignants chrétiens ont pensé que ce verset fait référence au Christ, mais la séquence de ces phrases ne comporte pas ceci.

 

  • Christ a été « reçu vers le haut dans la gloire »
  • avant qu’il était « prêché aux gentils. »

 

  • Ce verset se réfère davantage à l’église qu’il le fait à Christ. « Reçu vers le haut dans la gloire » fait référence à l’enlèvement de l’Eglise plutôt qu’à l’ascension du Christ.
  • Oui, le Christ est la manifestation de Dieu dans la chair, mais ainsi est l’église. Nous sommes l’Eglise, mais nous sommes encore dans la chair.
  • Lorsque nous nous rencontrons ensemble dans l’Esprit, Dieu se manifeste parmi nous ; Il s’agit de la manifestation de Dieu dans la chair.
  • Tout comme le chef Christ est la manifestation de Dieu dans la chair, est donc aussi son corps. Si toute l’église est se sont réunis de manière adéquate et un incroyant vient dans, « tombant sur son visage il va adorer Dieu et déclarer que Dieu est à vous d’une vérité » (1 Corinthiens 14:23-25). « 23 Si donc, dans une assemblée de l’Eglise entière, tous parlent en langues, et qu’il survienne des hommes du peuple ou des non-croyants, ne diront-ils pas que vous êtes fous? 24  Mais si tous prophétisent, et qu’il survienne quelque non-croyant ou un homme du peuple, il est convaincu par tous, il est jugé par tous,25  les secrets de son coeur sont dévoilés, de telle sorte que, tombant sur sa face, il adorera Dieu, et publiera que Dieu est réellement au milieu de vous.»
  • La présence de Dieu est appelée chaque fois que l’Eglise rencontre ensemble correctement.

 

Paul exhorte Timothée à prier pour ceux «2  pour les rois et pour tous ceux qui sont élevés en dignité, afin que nous menions une vie paisible et tranquille, en toute piété et honnêteté. » (1 Timothée 2:2).

  • Quelle preuve y a-t-il dans notre vie de piété ?
  • Ce verset dit « toute la piété. »
  • Si nous sommes pieux, il affectera le choix de notre analyse, le genre de vêtements que nous portons, notre style de cheveux et notre conversation.

 

  • La vie intérieure de la piété est une expression extérieure ; telle une manifestation de la divinité est un témoignage et a un impact sur ceux qui nous répondent. Tout ce que nous disons, tout ce que nous faisons, tout ce que nous portons, il devrait y avoir une impression de Dieu qui se manifeste à nous.

 

Une autre référence à la divinité se trouve dans 1 Timothée 4:7-8: « 7  Repousse les contes profanes et absurdes. 4-8 Exerce-toi à la piété;8  car l’exercice corporel est utile à peu de chose, tandis que la piété est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir.»

 

CHAPITRE VINGT

CHRIST EN MARCHE

 

« 6  Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui,7  étant enracinés et fondés en lui, et affermis par la foi, d’après les instructions qui vous ont été données, et abondez en actions de grâces.» (col. 2:6-7).

 

  • Vous avez reçu Christ ?
  • Si oui, comment l’avez-vous reçu ?

 

  • Vous vous êtes ouvert à lui,
  • vous vous êtes repenti
  • et confesse vos péchés
  • et vous lui avez demandé de venir.

 

Il est venu dans votre esprit (2 Timothée 4:22), « 22  Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous!»

  • Pas dans votre cœur,
  • De votre esprit,
  • Le centre de votre être,
  • Christ se propage dans les pièces environnantes
  • esprit, émotion, volonté et conscience — qui composent votre cœur.

 

Pour cette raison, Paul priait «17  en sorte que Christ habite dans vos coeurs par la foi; afin qu’étant enracinés et fondés dans l’amour, » (Eph. 3:17).

 

Christ est comme un invité dans votre maison.

 

  • Lorsqu’il s’agit tout d’abord, il reste dans la salle de séjour (votre esprit).
  • Après un certain temps, vous pouvez l’inviter dans la chambre,
  • la chambre intérieure (votre cœur)
  • et lui demander de se rendre à la maison.
  • Vous invitez encore le Seigneur Jésus dans la chambre intérieure de votre cœur ?
  • Lorsque le Christ s’est répandu dans toutes les pièces entrantes dans notre esprit, il sera alors fait sa maison dans nos cœurs.
  • Nous allons examiner comment marcher en lui après avoir répondu à quelques questions.

 

 

COMMENT MARCHER EN CHRIST

 

Le verset que nous avons cité (col. 2:6) « 6  Ainsi donc, comme vous avez reçu le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui,» nous exhorte à marcher dans le Christ de la même manière que nous avons reçu de lui.

  • Nous devons être clairs que Christ aujourd’hui n’est pas seulement loin dans le troisième ciel ; Il est maintenant aussi l’esprit qui donne la vie (1 Corinthiens 15:45, GK.), «45 C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. »qui résident dans notre esprit.
  • Premier Corinthiens 6:17 nous dit encore que « celui qui est joint au Seigneur est un seul esprit. »
  • Ces deux espritsChrist, l’esprit vivifiant et notre esprit humainsont un seul esprit.

 

  • Marcher dans le Christ est de marcher dans cet esprit mêlé.
  • Il s’agit d’observer sa vie en nous, ne pas de recevoir des instructions sur la façon de prier, comment prêcher l’Évangile, comment honorer nos parents ou comment soumettre à notre mari ou notre femme l’amour.

 

Le Seigneur nous a accordé sa gracieuse visite pour voir que son salut réel n’est pas un moyen, mais une personne vivante. Quand il vient à nous pour être notre vie, il est tout le reste nous avons besoin de plus — sainteté, droiture, humilité, amour, bonté, patience, endurance et fidélité.

 

Le jour que nous avons vu la vision que tout ce dont nous avons besoin est dans celui-ci marqua la fin de tous nos moyens. Il est la voie de Dieu (cf. Jean 14:6). «6  Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi. »

 

Il est inutile pour nous de chercher ou s’efforcer. Marcher dans le Christ. En lui sont Dieu et l’homme ; en lui habite toute la plénitude de Dieu. Étant donné que celui-ci tout compris est dans notre esprit, nous pouvons marcher en lui.

 

 

UN ÉCHANTILLON QUOTIDIEN

 

Chaque matin, dès que nous nous levons, nous devrions  nous tourner vers le Seigneur et dire, « Seigneur, je vous remercie pour un autre jour que je peux vous vivre. Rappelez-moi que toute la journée je rejeter le moi-même, ne pas faire confiance en moi et ne pas à vivre par moi-même. Fortifie-moi pour vivre par vous-même et de vous prendre comme mon tout, demeurant en vous comme une branche de la vigne en direct. »

 

  • Pendant toute la journée, cela devrait être notre prière.

 

Le Seigneur prend soin de toutes choses.

Juste vous préoccuper de cette un question de marcher en lui.

 

 

  • Parce qu’il est si facile de glisser hors de Christ et revenir à la vie en nous-mêmes,
  • de faire les choses par nous-mêmes,
  • en disant des choses en nous-même,
  • ou d’autres épris par nous-mêmes,
  • Paul nous exhorte à « travailler à votre propre salut avec crainte et tremblement » (Phil. 2:12).
  • Nous devons être sauvés chaque jour, même toutes les heures, de quoi que ce soit en dehors de Christ.
  • Nous devons être dans la crainte et tremblement à retranscrire notre salut instantané, de peur que nous disions un mot en dehors de lui, répondre à une question en dehors de lui, ou réagir à nos sentiments plutôt qu’à lui.

 

 

LA MANIÈRE DE PRÊCHER L’ÉVANGILE

 

La manière de prêcher l’Évangile est de marcher dans le Christ. Cette affirmation peut sembler abstraite, parce que nous sommes habitués à trouver des moyens, ou de planification des activités, pour obtenir des choses accomplies.

 

Certains d’entre nous peuvent penser que la façon de prêcher l’Évangile est d’utiliser des instruments de musique ou d’avoir un quatuor de chanter quelques chansons  de gospel. Il y a aussi le moyen de l’éloquence, avoir un orateur talentueux donnent un message amusant. Il a même été dit entre nous que le moyen d’acquérir des gens est d’aller où ils se trouvent ; J’ai entendu parler de certains va au cinéma, d’autres dans des bars »

 

Toutes ces propositions sont des moyens.

Elles sont dépourvues de Christ.

 

  • Pour prêcher l’Évangile, vous devez avoir Christ dans votre vie quotidienne.
  • Cette vie ne manquera pas d’impressionner ceux qui vous le savez, vos parents, amis, camarades de classe, collègues et autres que vous voyez dans le cours normal de votre journée.
  • C’est peut-être que pendant un délai d’un an, le Seigneur se déplacera au cœur de l’un d’entre eux au moyen de certaines circonstances, et que l’on sera contraint de parler avec vous. Avec peu d’effort de votre part, peut-être que votre suggestion que vous prierez ensemble, cette personne sera enregistrée. L’année suivante il y a peut-être un collègue au bureau qui se blesse dans un accident de voiture ; alors qu’il est hospitalisé, il peut rappeler votre façon de vivre et l’envoyer pour vous de venir et de parler avec lui. Avec peu de mots, juste une courte prière, il trop peut être sauvé. Encore l’année suivante, un autre peut suivre.

 

Parce que nous vivons à Christ, il est la voie que nous prêchons l’Évangile. N’ont pas d’avis qu’il s’agit d’une façon lente pour obtenir l’augmentation. Si un seul est enregistré chaque année par chacun d’entre nous, il y aura une augmentation de cent pour cent.

 

En outre, ceux qui sont sauvés de cette manière deviendront les fruits restants. Tel ne sera pas le cas avec ceux qui sont apportés par l’utilisation de gadgets ; la plupart d’entre eux ne restera pas.

 

Sûrement le Seigneur faisait allusion à notre mode de vie quand il a dit, « Vous serez mes témoins» (actes 1:8). Nous vivons comme témoin, un témoignage, à lui ; ce témoignage permettra progressivement d’autres que nous connaissons de connaître lui aussi.

 

Cela ne veut ne pas dire que l’église n’ait pas un Évangile régulière. Ensuite, nous pouvons prier pour chercher l’attaque du Seigneur quant à laquelle nous devrions apporter. Chacun d’entre nous peut apporter . C’est la bonne prédication de l’Evangile avec Christ comme étant le moyen.

 

 

 

LA FAÇON DE PRIER

 

Non seulement dans la prédication de l’Évangile, mais dans tout le reste ainsi, nous avons nullement mais Christ.

Nous ne pouvons jamais avoir appris comment prier, mais parce que nous ne savons pas comment faire pour marcher dans le Christ, nous trouverons que spontanément, tout au long de la journée, nous prions.

Christ est notre façon de prier.

Parce que nous sommes un avec lui, nous marchons en lui et trouvons la prière.

 

 

 

LA MANIÈRE D’ÊTRE HUMBLE

 

Apprendre à faire preuve d’humilité prévaut rien. Toute humilité que vous apprendrez devient votre fierté. Vous pensez que vous êtes la personne la plus humble dans votre famille, que tous vos frères et sœurs sont fiers et têtu. Cette humilité que vous avez développée est la fierté.

  • Le nom de l’humilité correcte est Christ.

Si vous vous promenez dans le Christ, jour après jour, vous serez humble sans aucune conscience de celui-ci.

  • En marchant en lui, il deviendra votre humilité, bien que vous ne soyez pas au courant de celui-ci.

 

 

 

LE CHEMIN DE L’AMOUR

 

Tout comme vous ne devriez pas essayer d’être humble, alors il est inutile dans votre tentative d’aimer les autres. Tous vos efforts pour l’amour de votre femme, à se soumettre à votre mari, à contrôler votre tempérament et à être aimable sont vains.

Juste marcher dans le Christ, qui est l’Esprit qui donne la vie demeure dans votre esprit.

Quand vous vous poser dans la matinée, priez lire sa parole et lui parler.

 

Ceci vous introduira dans une promenade avec lui.

  1. Attention pas vos émotions,
  2. Pas vos décisions, ou ce que disent les autres.
  3. Juste marcher dans le Christ,
  4. et vous trouverez qu’il est lui-même est l’amour envers les autres dont vous avez besoin.

 

 

L’EFFET SUR LES RÉUNIONS

 

 

Si nous avons commencé notre journée en communiquant avec le Seigneur et continuer à marcher en lui toute la journée, nous avons des expériences riches et nous l’apporter aux moments des réunions. Puis quand on a besoin de partager un certain aspect de l’expérience du Christ, nous serons en mesure de donner un témoignage sur cette ligne.

  1. Les richesses que nous accumulons bénéficient de toute l’Eglise.
  2. La vie chrétienne normale est de marcher dans le Christ.
  3. En marchant en lui que nous allons être enracinés et fondés.

 

 

CHAPITRE VINGT ET UN

LA LOI DE LA LIBERTÉ

 

« Car vous êtes non sous la loi, mais sous la grâce » (Romains 6:14).

 

  • Croyez-vous que grâce vous fait sans foi ni loi ?

 

Un tel enseignement vient dans l’église en un temps de dégradation, quand certains seront met « qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution,» « 4  Car il s’est glissé parmi vous certains hommes, dont la condamnation est écrite depuis longtemps, des impies, qui changent la grâce de notre Dieu en dissolution, et qui renient notre seul maître et Seigneur Jésus-Christ.» (Jude 4).

 

Quand la Bible dit que nous ne sommes pas sous la loi, il se réfère à la loi donnée par Moïse ; Il est clair que nous ne sommes pas dans le cadre de cette loi.

 

  • Devons-nous conclure de ceci que Dieu n’a aucun droit vers son peuple aujourd’hui ?

 

Dans la nouvelle Alliance, le Seigneur dit: «16  Voici l’alliance que je ferai avec eux, Après ces jours-là, dit le Seigneur: Je mettrai mes lois dans leurs coeurs, Et je les écrirai dans leur esprit, il ajoute: » (Héb. 10:16).

 

Il a été possible sous l’ancienne alliance d’écarter les deux tablettes de pierre contenant les dix commandements, mais avec des lois qui ont été écrits sur nos cœurs, nous n’avons aucun moyen de se débarrasser d’eux ou de les négliger.

 

  • Qui pensez-vous est plus stricte, la Loi de Moïse ou de la loi du Nouveau Testament ?
  • La loi écrite dans nos cœurs, c’est plus contraignant est de loin.
  • Dans Jacques 1:25 et 2:12 ce droit subjectif est appelée « la Loi de la liberté ».

 

UN DROIT DE SERVITUDE POUR NOS DETTES

 

Alors que le Nouveau Testament se réfère à la Loi de la liberté, la Loi de Moïse était vraiment un droit de servitude pour  nos dettes.

Dès qu’on nous donne un droit, nous constatons que nous ne pouvons pas le garder (Voir Romains 7:7-9). « ¶  Que dirons-nous donc? La loi est-elle péché? Loin de là! Mais je n’ai connu le péché que par la loi. Car je n’aurais pas connu la convoitise, si la loi n’eût dit: Tu ne convoiteras point.8  Et le péché, saisissant l’occasion, produisit en moi par le commandement toutes sortes de convoitises; car sans loi le péché est mort.9  Pour moi, étant autrefois sans loi, je vivais; mais quand le commandement vint, le péché reprit vie, et moi je mourus.»

 

  • Qui peut garder «pratiquer » la Loi de Moïse ?
  • Il est impossible ;
  • C’est un droit de servitude pour nos dettes.

 

LA LOIS DANS NOTRE CŒUR

 

La loi du Nouveau Testament, écrite dans notre cœur, nous libère. «2  En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort. » (Romains 8:2).

  • Nous ne sommes pas sous la Loi de la servitude, mais la Loi de la liberté.

 

  • Comment cette loi nous libère ?
  • Comment fonctionne la présente loi de la liberté afin de nous libérer ?

Mais une fois que vous êtes sauvés, vos sentiments sont différents. Il y aura quelque chose en vous qui dérange ; vous vous sentirez perturbé quand vous pécher. Même si vous écouter pas vos nouveaux sentiments intérieurs, cette loi est patiente.

Chaque fois, vous vous sentirez troublée quand vous allez a un endroit qui n’édifie pas  ou mentez à votre mère.

  • Par la suite vous sera être subjugué par cet élément qui dérange en vous.
  • Le droit au sein devient ainsi le droit de la liberté, vous libérant ainsi de l’esclavage du pécher.

 

Parfois nous témoignons aux autres que nous avons  la paix étant donné que nous sommes devenus un chrétien.

En fait, au lieu d’avoir la paix, plusieurs fois nous sommes dérangés. Cela dérange et c’est persistant.

Cela peut être après nous pendant plusieurs années jusqu’à ce que nous soyons finalement soumis.

  • Nous ne pouvons pas nous convaincre de regarder les choses de notre façon.
  • Tôt ou tard, à sa manière patiente, douce, il va gagner.

 

  • Peu importe combien vous dites que vous êtes libéré de tout, vous ne pouvez pas être libéré de la loi interne écrite sur ton cœur.
  • Chaque fois que vous faire quelque chose contre Dieu, cette loi de vie en vous, vous aurez le sentiment que vous n’êtes pas droit.
  • C’est seulement en ce qui concerne ce sentiment qui nous mets en liberté.

 

UNE LOI PLUS STRICTE

 

 

  • Avant que nous avons été sauvés, nous étions sans foi ni loi.
  • Mais après que nous sommes sauvés, la Loi de Dieu est écrite dans nos cœurs et nous sommes « pas sans la Loi de Dieu, mais en vertu de la Loi de Christ » (1 Corinthiens 9:21). « 21 avec ceux qui sont sans loi, comme sans loi quoique je ne sois point sans la loi de Dieu, étant sous la loi de Christ, afin de gagner ceux qui sont sans loi.»
  • La nouvelle loi dans le Nouveau Testament est appelée la Loi de la liberté ou de la loi du Christ.

Cette loi est plus stricte que  celle de Moïse. Il nous lie encore avec des points mineurs. Il exige non seulement la vérité mais étant précis.

  • Elle nous condamnera pour se sentir fier même lorsque personne ne peut voir aucun élément de preuve de fierté.

 

Cette nouvelle loi a beaucoup plus de commandements que dix. Nous allons en  citer que quelques-uns.

  • Repentez-vous !
  • Être baptisé !
  • Priez sans cesse !
  • Réjouissez-vous !
  • Être brûlant dans l’esprit !
  • Aimez-vous les uns !
  • Être transformés par le renouvellement de l’esprit !
  • Fuir les convoitises de la jeunesse !
  • Si vous tournez les pages de votre nouveau Testament, vous trouverez commandement après le commandement.

 

On nous dit de «Ne vous inquiétez de rien » « 6  Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.» (Philippiens 4:6).

  • Combien il est difficile ne pas s’inquiéter !
  • Ceci est particulièrement vrai pour les parents dans leur souci pour leurs enfants.
  • Vous pouvez voir comment nous sommes souvent dans   la craindre. Mais la Bible dit: «Ne vous inquiétez de rien»

 

 

LIBÉRÉ EN ÉTANT SOUS LA LOI

 

Les chrétiens sont les gens les plus légitimes.

En mangeant, en buvant, et ayants des Articles vestimentaires et hébergement nous sommes licites. «Permis par la loi : User de moyens licites. »

  • Dans tout nous sommes sous les commandements du Nouveau Testament.
  • Plus nous gardons la nouvelle loi, la Loi de la liberté, plus nous serons vraiment libérées, non pas à l’anarchie, mais de l’esclavage de faire les choses pécheresses.

 

 

 

CHAPITRE VINGT-DEUX

 

COMMENT SE COMPORTER DANS LA MAISON DE DIEU (3)

 

Il y a deux descriptions de l’église trouve dans 1 Timothée qui ne figurent pas ailleurs dans la Bible.

Seulement dans cette épître l’église est appelée « l’Eglise du Dieu vivant » et « le pilier et la base de la vérité » «15  mais afin que tu saches, si je tarde, comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et l’appui de la vérité. » (3:15).

 

 

 

LE DIEU VIVANT

 

  • Pour nous de bien se comporter dans la maison de Dieu, nous devons prendre note que c’est l’église du Dieu vivant.
  • Dieu est «le Dieu vivant » a appelé plusieurs fois dans l’ancien Testament (Deutéronome 5:26 ; Josué 3:10 ; 1 Samuel 17:26, 36 ; 2 Rois 19:4, 16 ; Psaume 42:2 ; 84:2 ; Ésaïe se, 17 ; Jérémie 10:10 ; 23:36 ; Daniel 6:20, 26 ; Osée 1:10).
  • Il est également mentionné par le présent titre en neuf livres du Nouveau Testament (Matthieu 16:16 ; 26:63 ; Jean 6:69 ; Actes 14:15 ; rom. 9:26 ; 2 Corinthiens 3:3 ; 6:16 ; 1 Thes. 1:9 ; 1 Timothée 3:15 ; 4:10 ; Héb. 3:12 ; 09:14 ; 10:31 ; 12:22 ; Apoc. 7:2).
  • Quand Pierre a reconnu qui était Christ, il l’appelait « le Christ, le fils du Dieu vivant. »
  • Dans Hébreux 3 que nous sommes exhortés de ne pas se retirer « du Dieu vivant »
  • et dans le chapitre neuf on nous dit que le sang du Christ purifie « notre conscience des œuvres mortes pour servir le Dieu vivant. »

 

 

LA MAISON ET LE PILIER

 

Dans 1 Timothée 3:15 l’église est également dénommée « la maison de Dieu. »

Le terme « La maison » signifie « famille ou ménage », ainsi que le lieu d’hébergement de la famille.

 

  • Ainsi dans la Bible la maison de Dieu signifie aussi bien sa famille et son lieu d’habitation, parce que le lieu d’habitation de Dieu est au sein de son peuple, pas bâtiment.
  • La « Maison de Dieu » est également utilisée dans 1 Pierre 4:17 (« jugement doit commencer à la maison de Dieu ») et dans Hébreux 10:21 (« ayant un grand prêtre sur la maison de Dieu »).
  • L’église est aussi appelée le pilier et la base de la vérité.

 

 

Le temple dans l’ancien Testament avait deux piliers en face (1 Rois 7:15-22). «15  Il fit les deux colonnes d’airain. La première avait dix-huit coudées de hauteur, et un fil de douze coudées mesurait la circonférence de la seconde.16  Il fondit deux chapiteaux d’airain, pour mettre sur les sommets des colonnes; le premier avait cinq coudées de hauteur, et le second avait cinq coudées de hauteur.17  Il fit des treillis en forme de réseaux, des festons façonnés en chaînettes, pour les chapiteaux qui étaient sur le sommet des colonnes, sept pour le premier chapiteau, et sept pour le second chapiteau.18  Il fit deux rangs de grenades autour de l’un des treillis, pour couvrir le chapiteau qui était sur le sommet d’une des colonnes; il fit de même pour le second chapiteau.19  Les chapiteaux qui étaient sur le sommet des colonnes, dans le portique, figuraient des lis et avaient quatre coudées.20  Les chapiteaux placés sur les deux colonnes étaient entourés de deux cents grenades, en haut, près du renflement qui était au delà du treillis; il y avait aussi deux cents grenades rangées autour du second chapiteau.21  Il dressa les colonnes dans le portique du temple; il dressa la colonne de droite, et la nomma Jakin; puis il dressa la colonne de gauche, et la nomma Boaz. 22  Il y avait sur le sommet des colonnes un travail figurant des lis. Ainsi fut achevé l’ouvrage des colonnes. »

  • Debout sur leur base, ils portent le poids du bâtiment.

 

L’apôtre Paul a considéré que l’église n’était pas seulement une maison dans laquelle le Dieu vivant demeurait mais également un pilier debout sur sa base avec la vérité.

 

Beaucoup de chrétiens pensent que l’église est comme un simple rassemblement de Dieu avec les appelés.

  • Les noms donnés à l’église dans 1 Timothée, nous pouvons voir que l’église est aussi une maison où habitent le Dieu vivant et un pilier qui soutient la vérité (réalité).
  • Il va nous aider à savoir comment se comporter dans la maison de Dieu, si l’on considère ces deux mots, « vivre » et « la vérité ».

 

 

 

LE DIEU VIVANT

 

Pour nous de faire correspondre notre vie de Dieu, nous aussi  nous devons vivre.

  • Supposons que vous êtes dans une maison que tout est trouvé en désordre. Les tableaux ont été bouleversés, chaussettes sales étaient éparpillées, les chaussures étaient dans l’évier et les chaises ont été renversées. Vous avez conclu que les personnes étaient mortes ou kidnappés, mais lorsque vous avez vérifié dans la chambre, ils étaient là au lit malade.
  • La Maladie ou le décès sont la seule excuse pour une telle maison

Désordonnée.

  • Comment est la maison d’une famille en bonne santé ?
  • Tout est soigné, propre et ordonnée. Si vous êtes entré dans une telle maison, vous serait assurée que les membres de cette famille étaient vivants et en bonne santé.

 

 

  • Quels signes de vie devraient caractériser l’église du Dieu vivant ?

 

  • Examiner comment le Dieu vivant a affecté la vie de Schadrac, Méschac et Abed-Nego. Lorsque le pouvoir des ténèbres du mal a essayé de les forcer à adorer des idoles, ils ont déclaré hardiment à Nebucadnetsar, « notre Dieu que nous servons est capable de nous délivrer de la fournaise ardente brûlante, et il nous délivrera de ta main, Ô roi. Mais sinon, que ce soit connu à toi, Ô roi, que nous ne seront pas servir tes dieux, ni la statue d’or que tu as mis en place le culte «17 Voici, notre Dieu que nous servons peut nous délivrer de la fournaise ardente, et il nous délivrera de ta main, ô roi.18  Sinon, sache, ô roi, que nous ne servirons pas tes dieux, et que nous n’adorerons pas la statue d’or que tu as élevée. » (Dan. 3:17-18).
  • Ce comportement même, vivant caractérisé également Daniel quand il a été confronté à une fosse aux lions pour la prière à son Dieu C’est pourquoi le roi appela le « serviteur du Dieu vivant » et a proclamé que « le Dieu de Daniel… est le Dieu vivant » «20  En s’approchant de la fosse, il appela Daniel d’une voix triste. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions? 26  J’ordonne que, dans toute l’étendue de mon royaume, on ait de la crainte et de la frayeur pour le Dieu de Daniel. Car il est le Dieu vivant, et il subsiste éternellement; son royaume ne sera jamais détruit, et sa domination durera jusqu’à la fin. » (Daniel 6:20, 26).

 

La récupération du Seigneur s’étend tout au long de cette terre, la porte est ouverte pour toutes sortes de gens pour entrer.

Paul a mis en garde les anciens de l’église d’Éphèse, «29  Je sais qu’il s’introduira parmi vous, après mon départ, des loups cruels qui n’épargneront pas le troupeau,30  et qu’il s’élèvera du milieu de vous des hommes qui enseigneront des choses pernicieuses, pour entraîner les disciples après eux.31  Veillez donc, vous souvenant que, durant trois années, je n’ai cessé nuit et jour d’exhorter avec larmes chacun de vous. » (actes 20:29-31).

  • Cette responsabilité pour regarder pour voir que la maison est maintenue dans l’ordre inscrit sur chacun d’entre nous, jeunes et vieux.
  • Le Seigneur est non seulement ajoutant sa vie pour nous, mais aussi nous faire vivre.
  • Cette phrase, « l’Eglise du Dieu vivant, » a été utilisée pendant une période de dégradation dans l’église, juste parce que la plupart des chrétiens n’étaient pas vivant, mais dormer.
  • La Récupération du Seigneur ne doit pas être comme être endormie dans le christianisme. Notre Dieu est vivant ! Nous sommes ses enfants vivants.
  • Chez lui, nous devons ainsi se comporter dans nos vie. Nous devons être sur le qui-vive pour être garder de tout mal.

 

 

 

LA VÉRITÉ

 

La vérité s’oppose au droit de moise Jean 1:17. « 17  car la loi a été donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus-Christ.»

 

L’ancien Testament est divisé en deux parties,

  1. la Loi
  2. et les prophètes (cf. Matthieu 7:12 «12 ¶ Tout ce que vous voulez que les hommes fassent pour vous, faites-le de même pour eux, car c’est la loi et les prophètes. » ; rom. 3:21) «21  Mais maintenant, sans la loi est manifestée la justice de Dieu, à laquelle rendent témoignage la loi et les prophètes, ».
  3. Ce que nous trouvons dans l’ancien Testament peut être comparé à une photographie ou une image, de la vérité. C’est comme si je devais vous envoyer une photo de moi avant que je veux vous rendre visite.
  4. Dans le Nouveau Testament la vérité ou la réalité, est venu à travers Jésus Christ, qui lui-même nous a dit, « Je suis la vérité » (Jean 14:6).
  5. La loi était une ombre, mais il est la réalité.

 

 

 

CHRIST EST LA REALITE

 

Pour l’église pour être le pilier et la base de la vérité, il doit porter le Christ comme la réalité.

  • L’Homme dans Genèse 1 est une ombre de l’image de Dieu ;
  • la réalité de son image est Christ (1:26). « 26 ¶ Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image,»
  • Toutes les offrandes mentionnées dans Lévitique sont des types ;
  • l’offrande réelle est Christ (Hébreux 10:11-12).«11  Et tandis que tout sacrificateur fait chaque jour le service et offre souvent les mêmes sacrifices, qui ne peuvent jamais ôter les péchés,12  lui, après avoir offert un seul sacrifice pour les péchés, s’est assis pour toujours à la droite de Dieu, »
  • Il en va de même de toutes les autres choses positives mentionnées dans l’ancien Testament ;
  • Le Christ est leur réalité.
  • C’est également le cas avec des qualités comme l’amour et l’humilité ; leur réalité est Christ.
  • L’expression humaine d’eux est juste une ombre.
  • L’église est le pilier pour soutenir le Christ seul comme la réalité.

 

 

Au-delà de Doctrine

 

« Dieu notre Sauveur… aurez tous les hommes soient sauvés et venir à la connaissance de la vérité » (1 Timothée 2:3-4). «3  Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur,4  qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. »

  • Ce n’est pas que Dieu veut que nous nous familiarisions avec les doctrines. Les Doctrines sont comme des coquilles ; la vérité est le contenu.
  • Derrière la doctrine du lavement des pieds, par exemple, il y a une vérité. La vérité, c’est Christ lui-même. Si je lave les pieds de mon frère par moi-même, en moi, il ne signifie rien. J’ai été crucifié avec le Christ et ne plus vivre ; Christ vit en moi. Ainsi, lorsque je viens à laver les pieds de mon frère, il n’est pas que je, mais Christ qui fait le lavage. En fait, j’ai eu cette expérience il y a plus de quarante ans. J’ai trouvé que je ne pouvais pas laver les pieds ; Je devais avoir le Christ dans ma vie afin de le faire.

 

 

  • Pour nous de venir à la connaissance de la vérité,
  • nous ne pouvons pas rester dans la doctrine.
  • Même la doctrine du Salut est courte.
  • Nous devons tous tourné le dos a la doctrine du Salut et sa réalité.

 

 

 

 

LE BESOIN EN CETTE PERIODE DE DEGRADATION

 

Ces deux épîtres contient onze références à la vérité (1 Timothée 2:4, 7; 3:15 ; 4:3 ; 6:5; 2 Timothée 2:15, 18, 25 ; 3:7, 8; 4:4).

  • Paul exhorte Timothée à être droit à la parole de vérité.
  • Il y avait à Éphèse, ceux qui sont démunis de la vérité ; qui a commis une erreur concernant la vérité ; qui avaient besoin de se repentir et de reconnaître la vérité ; qui a résisté à la vérité ; et qui détourna leurs oreilles de la vérité.
  • Cette scène reproduit attention particulière est accordée à la question de la vérité, parce que, lorsque l’apôtre Paul écrivit de prison à Rome, l’église a été dégradée de la réalité aux doctrines officielles et enseignements vaines.
  • Ces deux épîtres est de ramener l’église à la réalité.

 

 

COMMETTRE D’ERREUR DE LA VÉRITÉ

 

Paul utilise plusieurs termes descriptifs qui indiquent la direction qu’à Éphèse, certains étaient loin de la vérité.

 

  • Dans 1 Timothée 1:6 il dit, «6 Quelques-uns, s’étant détournés de ces choses, se sont égarés dans de vains discours;» (GK.).De vains discours  et de parler «  vide ».
  • 1 Timothée 1 Le Verset 7 se poursuit, «7 ils veulent être docteurs de la loi, et ils ne comprennent ni ce qu’ils disent, ni ce qu’ils affirment. » Ils ont tourné le dos de l’économie de Dieu à la loi, qui, comme nous l’avons dit, est seulement une ombre.
  • 1 Timothée 1 Le verset 4 nous dit: « Ni de prêter attention à des fables et des généalogies sans fin ».
  • 1 Timothée 1 Le chapitre 4, et le verset 7 dit: « ordures profane [monde] et fables anciennes comme des épouses. »
  • En 1 Timothée 5:13 nous lisons, «13 Avec cela, étant oisives, elles apprennent à aller de maison en maison; et non seulement elles sont oisives, mais encore causeuses et intrigantes, disant ce qu’il ne faut pas dire. »
  • Au lieu de s’occuper de la vérité, ils ont passé leur temps à bavarder avec leurs voisins.
  • 1 Timothée 6:3-5 nous avons un contraste évident entre ce qui est enseignement sain et ce qui n’est pas: «3 Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété,4  il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons,5  les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain. »
  • Remarquez comment les mots sains sont opposé a ceux qui sont démunis de la vérité.
  • Ceux qui provoquent des disputes de mots et sont pervers Paul  les décrit comme malade.

 

Dans la deuxième épître de Paul, Paul continue à mettre en garde contre ces mots malsains. « 16  Evite les discours vains et profanes; car ceux qui les tiennent avanceront toujours plus dans l’impiété, 17  2-16 et leur parole rongera comme la gangrène. 2-17 De ce nombre sont Hyménée et Philète,» 2 Timothée 2:16-17, GK.).

2 Timothée 2: au verset 23 il exhorte encore Timothée, «23  Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles. »

 

Tous ces versets, nous pouvons recueillir quel était l’état de l’église à la fin du premier siècle. Il y avait des paroles creuses.

 

Il y avait ceux qui avaient été refoulé à la Loi ; qui donnaient d’attention à des fables et des généalogies sans fin ; qui étaient comme les commères et les mouches du coche. Il y avait des questions, des disputes de mots, des discussions perverse, mondain et de vains discours.

 

 

 

CORRIGER UNE SITUATION MALSAINE

 

C’est pour corriger cette situation déplorable que Paul a écrit ces épîtres, dans laquelle il soulignait donc fortement la question de la vérité.

 

  • Voici quelques-uns des termes descriptifs que se rapportant à la vérité, il avait l’habitude.

 

  1. En outre, les mots en bonne santé et enseignements en bonne santé, nous avons discuté dans la vie Message dix-neuf ans, Paul aussi a parlé de la parole de Dieu (1 Timothée 4:5« 5 parce que tout est sanctifié par la parole de Dieu et par la prière.»; 2 Timothée 2:9), «9  pour lequel je souffre jusqu’à être lié comme un malfaiteur. Mais la parole de Dieu n’est pas liée. »
  2. les mots de la foi (1 Timothée 4:6), «6 ¶ En exposant ces choses aux frères, tu seras un bon ministre de Jésus Christ, nourri des paroles de la foi et de la bonne doctrine que tu as exactement suivie. »
  3. les paroles de notre Seigneur Jésus Christ (6:3) «3 Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété, »
  4. et l’écriture (2 Timothée 3:16). «16 Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice, »
  5. Ces termes positifs sont un rappel pour nous que, pour l’église comme le pilier et la base de la vérité, nous devons adopter dans la parole de Dieu.

 

 

 

RESPIRER  CORRECTEMENT

 

Deuxième Timothée 3:16 «16  Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,  » est la seule référence dans toute la Bible qui nous dit que toute écriture est Dieu qui insuffla GK (.)

 

  • Il s’agit d’une étrange façon de parler.
  • Ne pensons pas nos mots serons comme notre souffle.
  • Si nous écrivons une lettre, ne considérons pas que nous allons insuffler les mots.
  • Mais Paul ici introduit le concept que la parole divine est la respiration de Dieu.
  • La parole dans la Bible est plus qu’un énoncé ; C’est le souffle de Dieu.

 

  • Quel est la bonne façon de prendre la parole de Dieu ?
  • Vous pouvez dire que nous devons manger.
  • Oui, il y a une telle pensée dans les écritures.
  • Le Seigneur Jésus dit: « Homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort sur par la bouche de Dieu » (Matthieu 4:4). Jérémie a également exprimé cette pensée: « tes paroles ont été trouvés, et j’en ai mangé » (Jérémie 15:16).

 

Cependant, il y a un moyen encore plus dominant dans La parole.

Puisque Dieu insuffle ses mots, nous pouvons le respirer.

  • Comment pouvons-nous faire cela ?
  • C’est par la prière.
  • Notre respiration spirituelle est notre prière incessante.
  • Manger et dormir sont pendant un certain temps, mais la respiration est sans fin tout au long de notre vie. « Priez sans cesse » (1 Thes. 5:17).
  • Ce verset compare notre prière à la respiration.
  • Nous ne pouvons pas inhaler le souffle de Dieu en exerçant notre mentalité ; Nous devons respirer en priant.

 

 

 

LIRE ET PRIER

 

La lecture priant de la parole a été pratiquée par beaucoup de saints d’autrefois. George Müller décrit sa montre matin comme un mélange de lire la parole et prier à ce sujet. Il a appelé cette façon de prier sur la parole la manière « âme-nourrissante. » (Bien sûr, il a été effectivement nourrir son esprit, mais les frères ne savaient pas la distinction entre l’âme et l’esprit.)

 

  • Lecture de la parole et la prière doivent aller de pair.
  • L’inspiration de prier spontanément se pose quand on commence à lire la parole.
  • Nous devons cultiver cette inspiration plutôt que de tenter d’interpréter ce que nous lisons.

 

 

 

 

NETTOYAGE DE LA RESPIRATION

 

Il est plus bénéfique pour notre santé spirituelle d’inhaler le souffle de Dieu. Tout comme la respiration profonde amène l’air frais dans nos poumons et expulse l’air mauvais, donc notre être tout entier doit être nettoyé par le souffle de Dieu une respiration profonde.

 

Il s’agit de la plus haute hygiène.

 

  • Respirer l’air frais de la parole de Dieu fera plus pour nous que mémorisant.
  • Mémoriser est un exercice de notre mentalité ;
  • la prière sur la parole est un exercice de notre esprit.

 

  • En prenant à la parole de Dieu, nous recevons la vérité dans notre être.
  • De cette façon nous sommes construits par le pilier et la base de la vérité.
  • En séjournant dans cet air pur et la respiration profonde, nous allons être conservés suivant les vapeurs nocives de fables, de vaine parole qui produit les disputes. « 1 Timothée 6:3-5 «3 Si quelqu’un enseigne de fausses doctrines, et ne s’attache pas aux saines paroles de notre Seigneur Jésus-Christ et à la doctrine qui est selon la piété,4  il est enflé d’orgueil, il ne sait rien, et il a la maladie des questions oiseuses et des disputes de mots, d’où naissent l’envie, les querelles, les calomnies, les mauvais soupçons,5  les vaines discussions d’hommes corrompus d’entendement, privés de la vérité, et croyant que la piété est une source de gain. »

 

 

 

LA PAROLE IMPÉRATIF

 

  • Dans l’église du Dieu vivant, le Seigneur attend ses enfants vivent.
  • Ces deux épîtres contiennent de nombreux commandements que Paul exhorter Timothée.
  • Lorsque l’église se dégrade, le mensonge satanique vient murmurer, « vous ne pouvez-vous rendre compte; vous êtes trop faible ».
  • Les enfants du Dieu vivant doivent dénoncer ce mensonge et recevoir la parole impérative.
  • Il s’agit du comportement attendu de nous dans la maison de Dieu.

 

Nous considérerons quelques-unes des commandes fournies ici. Si vous dépassez ces épîtres soigneusement, vous trouverez beaucoup plus d’exhortations, indiquant que le Seigneur nous oblige à exercer notre initiative à visant « se saisir de la vie éternelle » (1 Timothée 6:12) « 12  Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé, et pour laquelle tu as fait une belle confession en présence d’un grand nombre de témoins.» et rejeter le mensonge subtil que nous sommes faibles.

 

Fuir

 

Dans ces deux épîtres de Paul dit à Timothée à fuir. «11  Pour toi, homme de Dieu, fuis ces choses, et recherche la justice, la piété, la foi, la charité, la patience, la douceur. » (1 Timothée 6:11, GK.).

Timothée  a été  exhorté de fuir l’amour de l’argent et son lot de maux « 9  Mais ceux qui veulent s’enrichir tombent dans la tentation, dans le piège, et dans beaucoup de désirs insensés et pernicieux qui plongent les hommes dans la ruine et la perdition.

10  Car l’amour de l’argent est une racine de tous les maux; et quelques-uns, en étant possédés, se sont égarés loin de la foi, et se sont jetés eux-mêmes dans bien des tourments.»

Il devait se retirer de ces hommes d’esprit corrompu qui enseignaient différemment pour le gain.

  • Il devait se tourner d’une direction à une autre, fuyant les mauvaises choses et poursuivant la droiture et la piété.
  • « 22 ¶ Fuis les passions de la jeunesse, et recherche la justice, la foi, la charité, la paix, avec ceux qui invoquent le Seigneur d’un coeur pur.» (2 Timothée 2:22, GK.).

 

  • Cette deuxième exhortation à fuir ce qui est mal et de  poursuivre ce qui est pur  est montrer et ce que nous devons maintenir  comme un  haut standard.
  • Nous devons être purs dans notre façon de penser,
  • pur dans notre parole,
  • pure dans notre façon de voir les choses,
  • purs dans nos motifs,
  • purs dans notre cœur
  • et même pur dans notre colère.

 

 

 

 

ÊTRE UN EXEMPLE

 

Lorsque Timothée a reçu ces épîtres de Paul, c’était un jeune homme, pourtant Paul l’exhortait, «12  Que personne ne méprise ta jeunesse; mais sois un modèle pour les fidèles, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. » (1 Timothée 4:12, GK.).

  • Il y a beaucoup de jeunes dans la vie ecclésiastique.
  • Ne laissez pas quelqu’un méprise ta jeunesse ;
  • au contraire, être un exemple pour d’autres,
  • pas en manque de rigueur,
  • mais dans la pureté.

 

  • Dans la société humaine,
  • l’église doit présenter les plus hautes qualités de moralité,
  • de l’éthique
  • et de caractère.
  • L’église sous un chandelier d’or est un tour complet de la lumière, exprimant la nature divine.

 

 

 

GARDER LE COMMANDEMENT

 

  • «7 Repousse les contes profanes et absurdes. 4-8 Exerce-toi à la piété; » 1 timothée (4:7).
  • «23 Repousse les discussions folles et inutiles, sachant qu’elles font naître des querelles. » (2 Timothée 2:23).
  • 1 Timothée 6 «14 6-13 de garder le commandement, 6-14 et de vivre sans tache, sans reproche, jusqu’à l’apparition de notre Seigneur Jésus Christ, » (v. 14).
  • Parce que nous avons la vie Seigneur, nous sommes en mesure de garder ces commandements.

 

 

 

AUTONOMISATION GRÂCE

 

« 7  Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse.» (2 Timothée 1:7, GK.). Dieu nous a donné un esprit qui permet à notre volonté d’être forte, de plus renforce notre amour et nous rend sobres dans notre esprit.

Il n’y a aucune excuse pour nous d’être des personnes faibles !

 

Remarquez la conclusion de ces épîtres.  «22  Que le Seigneur soit avec ton esprit! Que la grâce soit avec vous!» (2 Timothée 4:22).

  • Pour le Seigneur Jésus être avec ton esprit signifie que la grâce est avec vous.
  • Dans cette grâce que vous êtes habilité (« toi donc, mon fils, être habilité dans la grâce qui est en Christ Jésus « 1 ¶ Toi donc, mon enfant, fortifie-toi dans la grâce qui est en Jésus-Christ.» — 2 Timothée 2:1, GK.).

 

  • Cette autonomie de la grâce nous fera vivre et être solide pour supporter la vérité.
  • L’église a été en passant par un moment où la vérité a été minée et même ouvertement attaquée.
  • Les Enseignements pervers ont été autorisés à se répandre dans l’ensemble de la récupération.

 

  • Chers frères, quel comportement est exigé pour nous dans l’église du Dieu vivant ?
  • Comme ses enfants vivants, nous devons relever est protéger et vivre la vérité comme   un pilier vivant.

 

 

 

 

 

église chrétienne évangélique bourgoin jallieu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

4 × 5 =