LA PENSÉE CENTRALE DE CHRIST – CHAPITRE CINQ -SE TRANSFORMER PAR LA FOURNITURE DE VIE POUR DEVENIR DES ÉLÉMENTS PRÉCIEUX POUR L’ÉDIFICE DE DIEU –

CHAPITRE CINQ

SE TRANSFORMER PAR LA FOUNITURE DE VIE POUR DEVENIR DES ELEMENTS PRECIEUX POUR L’EDIFICE DE DIEU

Lecture de l’Ecriture: Gen 2:8-17; Apoc 22:1-2

 

              I.   TOUT D’ABORD CHRIST LA RÉALITÉ

Nous avons de voir que toutes les choses de la vieille création créée par Dieu ne sont pas les choses réelles, mais sont des images et des types de Jésus-Christ.

Durant les premières années de ma vie chrétienne, je n’ai pas eu une telle réalisation.

  • Cependant, plus j’ai suivi le Seigneur,
  • plus je me rends compte,
  • d’une part par l’expérience et,
  • d’autre part par la révélation de la sainte Parole,

Que toutes les choses de cet univers dans la vieille création ne sont que des  images et des types de Jésus-Christ.

Les images et les types ne sont pas les vraies choses. La photo d’une certaine personne n’est pas la personne réelle.

Le Christ est la réalité de toutes les choses positives dans la création.

 

Il y a deux créations:

  • la première création, qui est la vieille création,
  • la seconde création, qui est la nouvelle création.
  1. La création est une vieille figure, un type,
  2. et la nouvelle création est la réalité.
  3. Dans toutes les choses de la vieille création il n’y a rien de Christ,
  4. Dans la nouvelle création,
  5. IL EST le Christ est en tant que l’essence, la substance et la réalité.
  • Par exemple, nous avons été faits dans la vieille création à l’image du Christ,
  • si nous avions la forme et l’image du Christ,
  • mais à cette époque nous n’avions pas la nature du Christ.
  • Nous n’avons pas eu quelque chose de réel du Christ.

 

 

  • Mais quand nous avons été régénérés,
  • recréé dans une nouvelle façon,
  • nous avons reçu du Christ en nous.
  • Maintenant, nous avons non seulement la forme,
  • l’apparence et l’image du Christ,
  • mais aussi l’essence,
  • la substance,
  • la nature,
  • la vie,
  • et la personne du Christ en nous.
  • En outre, nous cherchons le jour où l’univers tout entier sera du Christ dans les cieux nouveaux et une terre nouvelle.

             II.            L’HOMME ETANT UN NAVIRE VIDE AFIN D’Y  METTRE  CHRIST

 

  • L’homme dans la vieille création a été,
  • une forme,
  • un vase vide,
  • pour contenir le Christ.
  • Si l’homme rejette Christ, les animaux le rejetteront aussi.
  • C’est parce que l’homme est le chef de la vieille création.
  • Nous aussi, chrétiens, nous sommes comme des personnes régénérée sommes les prémices de la nouvelle création (Jacques 1:18) «18 Il nous a engendrés selon sa volonté, par la parole de vérité, afin que nous soyons en quelque sorte les prémices de ses créatures. ».
  • Nous avons été mis en mesure de prendre l’initiative de recevoir Christ comme notre vie.
  • La création tout entière est une forme ancienne,
  • un vase vide,
  • pour contenir le Christ,
  • avec l’homme comme centre
  • et comme le leader.

Genèse 1 montre que Dieu a créé l’univers tout entier comme un réceptacle vide dans la forme, en image, en apparence, sans rien sauf le conteneur.

Nous pouvons utiliser un gant à titre d’illustration. Un gant est un réservoir vide pour contenir une main. En tout point le gant a la forme de la main, mais il n’a pas la main dans son contenu.

  1. Dans le premier chapitre de la Genèse vous avez seulement le gant vide, la forme vide, l’univers vide.
  2. Dans Genèse 2, on nous dit que l’homme en tant que leader, le centre, et le chef de la vieille création a été faite de manière à recevoir quelque chose d’autre.
  3. Après la création de l’homme, Dieu lui a indiqué la façon de manger. Cela signifie simplement que l’homme doit recevoir quelque chose d’autre, quelque chose qu’il n’a pas, et cette chose deviendra lui-même. Ce que nous mangeons est ce que nous devenons.

 

  1. L’homme a été créé pour recevoir le Dieu Un et Trinité comme sa nourriture spirituelle pour que Dieu puisse devenir sa constitution. « 8 ¶  Puis l’Eternel Dieu planta un jardin en Eden, du côté de l’orient, et il y mit l’homme qu’il avait formé. 9  L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal.    16 ¶  L’Eternel Dieu donna cet ordre à l’homme: Tu pourras manger de tous les arbres du jardin; 17  mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras. »

 

  • Si l’on établit un tableau de l’univers,
  • nous pouvons montrer des milliers d’articles de la bible avec l’homme au centre,
  • et cet homme a une bouche pour recevoir de l’arbre de vie.
  • Après la création de l’homme comme le centre,
  • ce centre avec une bouche a été mis en face de l’arbre de vie,
  • qui était comestible.
  • L’arbre de vie est un symbole du Dieu trinitaire à notre vie et offre la vie.
  • L’homme est au centre pour prendre la tête pour recevoir le Dieu Un et Trine pour l’univers entier,

 

  1. de même que notre bouche comprend la tête pour recevoir la nourriture pour notre corps tout entier.
  2. Après notre bouche reçoit la nourriture,
  3. notre corps tout entier reçoit également.
  • Dieu a créé les cieux et la terre, avec la vie végétale, la vie animale, et des milliers de choses comme un environnement.
  • Dans le centre même, Dieu a préparé un jardin.
  • Au centre du jardin il y avait l’arbre de vie,
  • et l’homme a été mis là comme le centre de la vieille création avec une bouche pour recevoir quelque chose qu’il n’avait pas.
  • En outre, cette chose même dont il devait recevoir serait devenue lui-même.
  • Ainsi, l’homme est une coquille vide, un conteneur vide, avec une ouverture pour recevoir le Dieu Un et Trinité, qui est symbolisé par l’arbre de vie.
  • Une fois que l’homme reçoit le Dieu trinitaire,
  • le Dieu Un et Trinité sera digéré par lui pour devenir son essence même.

 

  • En face de l’arbre de vie, il y avait un autre arbre, l’arbre de la connaissance du bien et du mal, comme un test pour l’homme.
  • Nous devons être prudents sur ce que nous allons recevoir.
  • Si nous recevons l’arbre de vie, nous avons Dieu pour la vie et l’offre de la vie.
  • Si nous recevons l’autre arbre, l’arbre de la connaissance, nous aurons Satan, l’ennemi de Dieu, et la mort.

Il y a deux possibilités pour une bouche. Il y a la possibilité de recevoir Dieu ou de recevoir Satan.

 

 

    III.            CHRIST LE TRESOR LE FLUX DE LA VIE

  1. Si vous recevez Dieu,
  2. vous aurez la vie de Dieu.
  3. Vous aurez alors un flux,
  4. un flux,
  5. une rivière,
  6. d’eau vive en vous.

Dans Genèse 2:10-14, «10  Un fleuve sortait d’Eden pour arroser le jardin, et de là il se divisait en quatre bras. 11  Le nom du premier est Pischon; c’est celui qui entoure tout le pays de Havila, où se trouve l’or. 12  L’or de ce pays est pur; on y trouve aussi le bdellium et la pierre d’onyx. 13  Le nom du second fleuve est Guihon; c’est celui qui entoure tout le pays de Cusch. 14  Le nom du troisième est Hiddékel; c’est celui qui coule à l’orient de l’Assyrie. Le quatrième fleuve, c’est l’Euphrate. »

  1. Nous voyons que sur  le côté de l’arbre de la vie
  2. Il y a une rivière qui coule vers les quatre directions de la terre entière.
  3. Lorsque vous recevez le Christ comme votre vie,
  4. il y a quelque chose en vous qui coule tout le temps comme un flux d’eau vive.

 

  1. Les chrétiens sont des personnes vivantes.
  2. Ils sont très actifs et très positif parce qu’il y a une autre vie en eux qui est vivant, mouvant, en qualité, et de vitalité.
  3. Il n’y a qu’une seule façon pour vous de vérifier si vous êtes un bon comme
  4. De cette façon, est de vérifier si vous avez le flux de vie qui coule en vous tout le temps.

 

  • Avez-vous le flux de vie, le flux de vie est en vous en ce moment même?

 

  1. Par notre expérience,
  2. nous savons qu’il y a un flux,
  3. un courant,
  4. de la vie de Dieu.
  5. Lorsque nous sommes régénérés,
  6. nous avons quelque chose en nous qui est vivant,
  7. agissant,
  8. en mouvement,
  9. et de vitalité comme un flux interne.

 

  • Un jour, un serviteur du Seigneur que je connaissais bien m’a dit que dans un certain endroit à un certain moment, il sentait désespérément que le flux au sein de lui s’arrêta.
  • Un an plus tard je l’ai rencontré à nouveau, et il m’a dit: «Frère, même jusqu’à ce jour, le flux, l’écoulement, en moi n’a pas été retrouvé. »
  • Puis il dit: «Frère, ce matin, je me suis levé tôt, vers cinq heures, de crier au Seigneur: « Seigneur, pourquoi la circulation en moi c’est arrêter?
  • Depuis plus d’un an, même jusqu’à ce jour, je n’e l’ai pas été retrouvé. Seigneur, pourquoi? »
  • En tant que chrétien, dans la naissance spirituelle, vous devriez avoir la vie divine qui coule en vous tout le temps.
  • Si le débit est arrêté, cela signifie que vous avez tort.
  • Comme un mari ou une femme, vous pouvez avoir une querelle pour savoir qui a raison et qui a tort.
  • Pendant que vous quereller, cependant, le courant est en vous est arrêté. Vous avez raison, mais le courant est interrompu. Vous avez raison, et tout est à votre crédit, mais il y a un débit en vous.
  • En ce qui concerne le courant est concerné, il y a un débit. La banque céleste ne vous fait plus de crédit. Plus vous vous vous disputez, et plus vous raisonnez avec d’autres, et plus votre conscience intérieure vous dit que le courant en vous est arrêté.

 

  1. Parfois, vous avez un autre type d’expérience.
  2. Si vous essayez la querelle,
  3. Ensuite il y a une frustration en vous.
  4. Cette frustration est l’inhibition de l’écoulement du flux de la vie.
  5. Si vous voulez aller de pair avec ce sentiment intérieur et vous dites : «Seigneur, je vais tout arrêter, tu sens la façon dont vivent les flux en moi. Vous me pouvez donner votre raisonnement, mais vous avez le flux de vie, le courant, la fraternité, la communion, le flux, de la vie de Dieu.
  6. A quoi bon d’avoir raison mais il y plus la circulation «  le flux »?
  7. Tant que vous avez la vie divine, vous devriez avoir le flux divin.
  8. Si vous êtes dans la communion, la communion avec Dieu, vous avez le flux.
  9. Sinon, vous êtes hors de la bourse.

 

 

   IV.  LA QUESTION DE LA CIRCULATION DE LA VIE

 

 

L’image dans Genèse 2 nous montre en outre que, sur le flux, il y a trois points précieux.

  1. Ces trois éléments
  2. sont l’or,
  3. le bdellium (perle),
  4. et la pierre d’onyx.

 

 

Il y a un arbre et une rivière, mais trois articles.

Le numéro des trois  articles « comme la Trinité divine. »

  1. Si vous avez Dieu,
  2. comme l’arbre de vie,
  3. vous aurez le courant divin qui coule en vous tout le temps.

 

Ensuite, la question, est le résultat, sera de trois points de choses précieuses.

  1. L’homme a été un morceau d’argile,
  2. formé de la poussière de la terre,
  3. mais avant un homme de la terre,

 

  1. c’était l’arbre de vie
  2. avec un débit
  3. d’eau vive d’émission en trois points précieux.

Cette image montre que nous pouvons être transformés en matériaux précieux pour l’édifice de Dieu, se nourrissan de l’arbre de vie et profiter de la circulation intérieure de la rivière d’eau de vie.

 

  • Au début de l’Ecriture,
  • il y avait un homme du nom d’Adam.
  • Cet homme était de la poussière,
  • un homme d’argile,
  • un homme de la terre.
  • Mais à la fin de l’Écriture entière, qui est, à la fin du livre de l’Apocalypse,
  • il y a un autre homme,
  • un homme d’entreprise,
  • un homme collectif,
  • avec les noms des douze tribus et des douze apôtres.
  1. Avec cet homme collectif,
  2. cet homme d’entreprise,
  3. tout est en or,
  4. tout est en perles
  5. et en pierres précieuses.
  6. Cet homme d’entreprise est la ville sainte,
  7. la Nouvelle Jérusalem.
  8. La ville elle-même est de couleur or,
  9. les entrées de la ville sont des perles,
  10. et le mur avec ses fondations de pierres précieuses.

 

  1. L’homme de la première création est un homme de la poussière,
  2. mais l‘homme de la seconde création est un homme d’or, de perles et de pierres précieuses.
  3. Dans les deux premiers chapitres de l’Écriture, que l’homme était le vieil homme dans la vieille création.
  4. Dans les deux derniers chapitres, cet homme est l’homme nouveau dans la nouvelle création.
  5. L’homme comme un morceau d’argile est transformé, transfiguré, dans des matériaux précieux en prenant le Dieu Un et Trine que la vie.

 

  • En prenant l’arbre de vie
  • et en ayant le débit de la rivière divine,
  • nous sommes d’abord régénérés.
  • La régénération est un changement,
  • une transformation,
  • une transfiguration,
  • dans notre esprit. « la « parties  de l’homme»
  • Après la régénération, nous sommes peu à peu transformer
  • et, enfin, notre corps vil sera changé, transfiguré, dans un corps glorieux.
  • Nous avons trois parties: esprit, âme et corps.
  • Dans notre esprit« la « parties  de l’homme», nous avons été régénérés.
  • Partir de ce moment,
  • nous devons être transformés dans l’âme, dans l’esprit, l’émotion, et la volonté.
  • Puis finalement, quand le Seigneur reviendra, notre corps sera transfiguré.
  • Tout d’abord, nous sommes régénérés dans l’esprit, « la « parties  de l’homme»
  • d’autre part, nous sommes en cours de transformation dans l’âme,
  • et enfin, nous serons dans notre corps transfiguré.
  • Des personnes de l’argile, de la terre de la poussière,
  • mais en prenant Dieu comme la vie et en ayant la rivière qui coule la divinité en nous,
  • nous pouvons être régénérée et transformée en or, de perles et de pierres précieuses.

 

Tous ces matériaux précieux sont quelque chose de Dieu Un et Trine.

  1. Le premier point est le Père, Dieu le Père pour nous, c’est la nature divine, comme l’or
  2. le deuxième point est le Fils, « la perle »
  3. et le troisième vient de l’Esprit. « la régénération en nous »

Après nous avons été régénérés, nous avons la vie de Dieu et la nature divine de Dieu, qui est signifiée par l’or.

Dans les types de l’Écriture, de l’or signifie la nature divine, alors que les bois signifient la nature humaine.

 

  1. Par exemple, dans l’Ancien Testament, il est en bois d’acacia recouvert d’or pour faire de nombreux articles dans le tabernacle.
  2. Le bois d’acacia, signifie la nature humaine du Christ,
  3. et l’or signifie la nature divine.
  4. L’or est Dieu de la nature divine du Père.
  5. L’or n’est pas un élément qui a été transformée.

 

  1. Toutefois, la perle est différente. La perle n’est pas quelque chose créée par Dieu.
  2. Elle sort d’une huître perlière.
  3. Pour créer une perle il faut que l’huître soit blessée,
  4. par un grain de sable.
  5. Ensuite, la sécrétion de l’huître transforme peu à peu le grain de sable dans une perle.
  6. L’huître signifie Christ.

 

  1. Christ a vécu dans les eaux de mort, dans ce monde de mort.
  2. Il a été blessé par nous, « par notre péché» un morceau de sable,
  3. et il sécrète sa vie sur nous pour nous faire comme des perles précieuses pour la construction d’expression éternelle de Dieu.
  4. Par la plaie du Christ sur la croix « le sang et le rachat et l’eau est la vie de l’Esprit »
  5. et la vie en nous de petits grains de sable « de la terre »sont régénérés en perles.
  6. Par conséquent, c’est le travail de la deuxième de la Divinité.
  7. La perle signifie Dieu le Fils,
  8. comme la régénération en nous. « le travail de l’Esprit »
  9. Notre régénération est apparue dans le Fils, par le Fils, et avec le Fils.

 

  1. Pour FINIR Il nous faut maintenant considérer la signification des pierres précieuses.
  2. Les pierres précieuses ne sont pas créées par Dieu.
  3. Elles ont été transformées, transfigurés, à partir d’autres matériaux.
  4. Un morceau de charbon devient un diamant, une pierre précieuse, grâce à une énorme quantité de chaleur et de pression sur une longue période de temps. « le travail de Dieu et exécuter par l’Esprit en s’appuyant sur le fils »
  • Puisque nous sommes nés de nouveau,
  • le Saint-Esprit a essayé de son mieux pour nous mettre sous une certaine forme de pression et dans un certain type de gravure pour notre transformation.

 

  • Vous vous vous considérez peut être comme  précieux, bonne et belle?

 

  1. Honnêtement, je ne me crois pas que je suis si gentil que ça.
  2. Plusieurs fois, je me regarde comme un morceau noir de charbon foncé.
  3. J’ai été régénéré, et j’ai la nature de Dieu.
  4. Cela ne fait aucun doute à ce sujet,
  5. mais je suis encore un morceau de charbon ou d’un morceau d’argile.
  6. J’ai besoin de pression et de gravure.
  7. Le Saint-Esprit essaie toujours de faire de son mieux,
  8. si nous sommes disponibles,
  9. à nous mettre sous une certaine pression et de gravure pour notre transformation.
  10. Alors nous devenons le matériau précieux pour son bâtiment.

eglise chretienne évangélique belley – la tours du pin -voiron –

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 × cinq =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.