ÉGLISE LOCALE

Les sept esprits pour les Eglises locales

 

CONTENU

  1. L’esprit d’intensification

  2. La révélation de Dieu et récupération de Dieu

  3. Les quatre Visions d’Apocalypse

  4. Les églises locales étant pour manger et boire à Christ

  5. Le feu qui brûle et l’eau qui coule

  6. Le Christ dans l’Apocalypse

  7. Exigences du Christ des églises locales

  8. Apocalypse est un livre de la vie

  9. Apocalypse est un livre de louange

  10. Un livre de la victoire de la révélation

 

 

 

 

CHAPITRE PREMIER

L’ESPRIT D’INTENSIFICATION

Pour voir l’intensification  de l’Esprit nous devons consacrer un peu de temps pour examiner l’ensemble du Nouveau Testament.

Le premier chapitre du Nouveau Testament nous dit comment le Christ était Dieu incarné pour être un homme, et cet homme merveilleux est appelé Emmanuel, « Dieu avec nous » (v. 23). Dieu s’est incarné pour être un homme, afin qu’il puisse être avec nous.

Puis, à la fin de l’Évangile de Matthieu, on nous dit « d’aller et disciple toutes les nations, les baptisant au nom du père et du fils et du Saint-Esprit » (28: 19).

Ce sont les deux extrémités de l’Évangile de Matthieu.

Au début il nous dit que Dieu s’est incarné comme un homme d’être avec nous, et la fin il nous dit que nous devons baptisés les nations dans le Dieu divin — dans le père, le fils et l’esprit.

C’est le premier livre du Nouveau Testament.

LE PÈRE, LE FILS ET L’ESPRIT

Alors quand on arrive dans le Nouveau Testament du dernier livre de l’Apocalypse, il est donc intéressant de noter que l’Esprit de Dieu est mis à la deuxième « place de la divinité ».

Dans Apocalypse 1:4-5 «4  Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: 1 que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part 2 des sept esprits qui sont devant son trône,5  et 3 de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, »

Les sept Esprits de Dieu sont placés avant Jésus Christ dans l’ordre de la divinité. C’est parce que, comme je l’ai déjà indiqué, l’âge a été changé.

Aujourd’hui n’est pas l’âge du fils, mais l’âge de l’Esprit.

Lisons ces versets:  «4  Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,5  et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, »

Dans Matthieu, il y a tout d’abord le père, le deuxième, le fils et le troisième, l’esprit. Il est donc clair qu’il est le père, le fils et l’esprit.

Mais dans l’Apocalypse, il est le père, l’esprit et puis le fils.

  • Avez-vous vu ce changement ?

Dans Matthieu, l’Esprit est la troisième personne « de la divinité »,

 

  • Mais dans l’Apocalypse, la troisième personne devienne le second.
  • Il y a un changement définitif.

 

C’est pourquoi nous disons que l’âge est changé. Il n’est plus l’âge du fils, mais c’est l’âge de l’Esprit.

 

Dans les Évangiles, le fils et en  deuxième, mais maintenant dans le livre de l’Apocalypse, l’Esprit devient le second. Je dois dire encore que l’âge a été changé!

Il a été changé à l’Esprit.

En ces jours, j’ai  un fardeau pour dire aux enfants de Dieu que l’âge a été changé.

Certains ne peuvent pas être d’accord avec cela.

  • Ils peuvent dire, « Comment pouvez-vous dire cela ?
  • Quelle preuve avez-vous à dire que l’âge a été changé? »

La preuve est ici dans Apocalypse 1:4-5, «4  Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,5  et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, le premier-né des morts, et le prince des rois de la terre! A celui qui nous aime, qui nous a délivrés de nos péchés par son sang, »dans le changement de l’ordre de la divinité.

Nous vivons à l’époque de Matthieu, ou nous sommes dans les jours de l’Apocalypse ?

Il n’y a aucun doute que nous sommes à l’époque de la révélation « l’apocalypse » et même à la fin de l’époque de la révélation« l’apocalypse ».

  • frères et sœurs, l’âge a été changé !
  • L’âge a été changé!

Aujourd’hui ce n’est plus  l’âge de Matthieu, mais l’âge de l’Apocalypse, et nous devons réaliser que maintenant nous ne sommes pas au début de l’âge de la révélation, mais à la fin. L’âge a été changé pour l’Age de l’Esprit.

Ne pensez-vous pas que sais juste ?

Relisez votre Bible. Matthieu nous dit que Dieu s’est incarné pour que nous puissions être baptisés dans le père, le fils et l’esprit.

Mais dans révélation « l’apocalypse », quelque chose a été modifié. L’esprit devient la deuxième personne de la divinité.

L’ESPRIT SEPTUPLE AMPLIFIER

En outre, l’Esprit de la révélation  « de l’apocalypse » est l’Esprit septuple amplifié.

L’Esprit devient sept parce que c’est maintenant l’âge de l’intensification de l’Esprit.

Nous avons besoin de l’Esprit septuple.

Ce n’est pas sept Esprits mais l’esprit septuple amplifier, l’Esprit d’intensification.

Combien avons-nous besoin aujourd’hui  de l’Esprit ! Nous avons besoin de l’Esprit sept fois. Sept est le nombre De l’achèvement. Nous avons besoin de l’Esprit complet, l’Esprit septuple amplifier.

Mais nous sommes « trop mort ». Nous avons besoin de l’Esprit amplifié. Nous avons  des enseignements morts, nous avons des doctrines mortes, et nous faisons même la Bible mortes. Nous avons tant d’églises mortes,  et de chrétiens morts .

C’est pourquoi, aujourd’hui, nous devons avoir  l’Esprit septuple amplifier .

Sommes-nous dans une situation de vie ou  de mort ?

Je crois que nous sommes tous d’accord  pour dire que nous sommes dans une situation morte. Nous avons la Bible, mais nous devons avoir l’Esprit intensifiée pour nous animer et de nous faire vivre.

Le Seigneur Jésus est venu à un moment où tout le peuple juif avait l’ancien Testament. Les chefs religieux du peuple juif avaient l’Ecriture, mais ils avaient l’écriture en lettre morte.

  • Le Seigneur est venu à ceux qui avaient l’écriture d’une manière morte ;
  • Il est venu pour ceux qui avaient les doctrines et la morte connaissance de Dieu ;
  • Il est venu à ceux qui avaient le code mort écrit.

Ils étaient censés pour être tellement religieux et beaucoup pour Dieu. Ils ont parlé aux gens sans cesse en ce qui concerne les choses de Dieu.

Mais quelle étaient leurs situation ?

  • Ils ont été morts!
  • Ils étaient des gens religieux morts.
  • Ils étaient morts avec une Bible dans les lettres mortes et connaissant la mort de Dieu.
  • Étaient-Ils gentils ?
  • Étaient-Ils païens ?

Non, c’étaient le peuple élu de Dieu.

  • Mais lorsque Dieu s’est incarné comme un homme d’être avec nous « habiter en nous », qui s’opposaient à lui ?
  • Qui se sont opposé au Seigneur Jésus ?

C’était ceux qui avaient la Bible dans leurs mains, ceux qui connaissaient la mort de Dieu dans leur esprit. Ils étaient censés d’avoir le  Dieu, mais finalement, ils ont mis le Dieu incarné, le Seigneur Jésus, à la mort.

C’est la même chose avec la situation actuelle dans le christianisme.

  • Qu’en est-il de votre église ?
  • Est-elle morte ou vivante ?

O frères et sœurs, le Seigneur soit miséricordieux envers nous que nous ne soyons  pas les mêmes que les Juifs lorsque Christ est venu.

Je suis tellement accablé pour la situation actuelle du peuple du Seigneur à cause de la torpeur d’aujourd’hui : les enseignements de morts, les réunions de mortes, les « églises », mortes, la connaissance et les doctrines  mortes , les messages de morts, les livres morts et « même la bible morte ».

  • Oh, le Seigneur est miséricordieux envers nous.
  • Nous sommes juste morts!

Nous avons assez de connaissance. Nous savons tous ?

Mais la Bible dans notre main est donc morte. Toutes les connaissances dans notre esprit sont donc mortes.

Que nous faut-il  donc ?

Faut-il des  enseignements meilleurs, de meilleures doctrines, plus de livres ?

Non, nous devons avoir l’Esprit  d’intensification au septuple. Il n’est pas la connaissance mais l’esprit septuple.

Il faut lire La Révélation « l’apocalypse » de nouveau.

L’âge a été changé.

Même l’ordre de la divinité a été changé, à cause de la torpeur.

  • Le Christianisme aujourd’hui est mort.
  • C’est une religion de morte.
  • Nous devons le livre de l’Apocalypse.

Nous avons besoin d’un changement et un virage. Même dans ce livre, de l’apôtre Jean  fut transformée: «12  Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or, »  ( apoc 1:12).

Nous avons tous besoin d’un virage, et nous devons tous être mis sous tension. Nous devons être isolés du christianisme d’aujourd’hui.

À cette époque, Jean a été isolé sur une île. Puis qu’il entendit une voix, et quand il se tourna, il vit sept chandeliers d’or.

  • Je vous demande, «avez-vous vu les chandeliers d’or ? »
  • Je ne vous demande pas, « Savez-vous? »
  • Je vous demande, « Avez-vous vu? »

Nous avons tous besoin  d’un virage par rapports aux doctrines mortes pour l’Esprit septuple AMPLIFIER. Nous avons besoin d’un virage  des enseignements morts à l’Esprit septuple.

Nous avons besoin d’un virage de la connaissance de mort à l’Esprit septuple. Nous devons encore un virage  de notre Bible de la lettre morte à l’Esprit septuple.

  • Ce n’est pas juste mon avis que l’âge a été changé.
  • Par la suite, le Seigneur n’honorera jamais les enseignements morts.
  • Le ministère de l’enseignement mort est terminée.

Aujourd’hui, c’est l’âge de l’esprit d’intensification septuple.

Aujourd’hui, l’Esprit de Dieu est l’Esprit sept fois, et ce titre de l’Esprit est employé quatre fois dans le livre de l’Apocalypse (1:4 «4  Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, »; 3:1 «1 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Sardes: Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes oeuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. »; 4:5 «5  Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu. »; 5:6«6 ¶  Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. »).

Le Seigneur Jésus est le détenteur de cet esprit intensifié. «3:1 1 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Sardes: Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes oeuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort».

Le Seigneur est le détenteur de l’Esprit  au septuple, et il est également titulaire des sept étoiles. Il tient l’Esprit sept fois, et il nous tient. Ainsi, l’Esprit septuple est juste pour nous.

 

L’ESPRIT INTENSIFIÉE POUR LES EGLISES LOCALES

L’âge a vraiment changé. Il n’est pas juste une question de la parole par le Seigneur ou de la parole écrite dans la Bible, mais parlant de l’Esprit septuple.

L’intensification de l’Esprit dit aux Eglises locales. « Celui qui a des oreilles entende ce que l’esprit dit aux églises. » Ces mots ont  été répété sept fois par le Seigneur (apoc 2:7 «7  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu. », 11«11  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort. », 17«17  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit.», 29«29  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises! » ; apoc 3:6«6  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises! », 13« 13  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises, 22«22  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises! »).

 

Aujourd’hui les gens parlent beaucoup sur l’église universelle, mais ils regardent vers le bas de l’église locale.

Cependant, le Seigneur Jésus dans l’Apocalypse parle aux Eglises locales.

  • S’il parle aux églises locales, et pourtant vous êtes à l’extérieur des églises locales, vous allez complètement manquer à cet ouvrage.
  • Je crois que c’est pourquoi cet ouvrage est fermé pour autant.
  • Ils ne savent ce que sont les sept sceaux, les sept trompettes et les sept coupes.
  • Ils n’ont jamais vu l’Esprit septuple pour les églises locales, car elles ne sont pas dans les églises locales.
  • Celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit à qui ?
  • Est-ce pour les saints, l’église universelle, l’église dans le ciel, ou la nouvelle Jérusalem ?
  • Non, c’est aux églises, aux Eglises locales.

Donc, nous voyons que l’Esprit septuple est pour les églises locales. Tant de chrétiens n’ont pas vu l’Esprit septuple.

Mais c’est dans le livre de l’Apocalypse, le dernier livre de la Bible.

La Position de l’Esprit a été changée de la troisième place à la deuxième place, et il a été intensifié. Un seul Esprit est devenu l’Esprit sept fois, et c’est dans le but des églises locales.

Il n’est pas pour vous ou moi individuellement ou pour l’église dans les cieux. C’est pour les églises locales sur la terre. « Aux sept églises qui sont en Asie : grâce à vous et paix… par les sept esprits » « 4  Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,» (1:4).

L’Esprit septuple n’est pas pour n’importe quel individu ou pour la soi-disant église universelle, mais pour les églises locales sur cette terre.

Aujourd’hui, nous devons  avoir l’Esprit accrue en raison de la dégradation de l’église. Lorsque le livre de l’Apocalypse a été écrit, l’église était devenue dégradée.

Le Seigneur est devenu l’Esprit accrue en raison de la dégradation de l’église.

L’histoire de l’église nous apprend que, même dans la dernière partie du siècle alors que l’apôtre Jean, était encore en vie, l’église était dégradée de l’Esprit à la religion.

L’église est tombée de l’Esprit de la vie à une religion morte. C’est dans une telle situation que le Seigneur a écrit ce livre aux sept Eglises locales, en utilisant le titre de l’Esprit septuple.

En vertu de la dégradation de l’église, nous avons besoin de ne pas être dans une religion ou  d’en de la doctrine mais l’Esprit intensifiée.

LES SEPT LAMPES DE FEU

L’Esprit septuple est également les sept lampes de feu qui brûle. « Sortait du trône sortira éclairs et des voix et des tonnerres. Et il y avait sept lampes de feu qui brûle devant le trône, qui sont les sept esprits de Dieu » «5  Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.» ( apoc 4:5).

Pourquoi l’Esprit  est devenu comme les sept lampes de feu ?

C’est parce que l’église dégradée était devenu si froide. Toutes les églises étaient comme des réfrigérateurs, alors l’Esprit septuple est venu vers le bas pour mettre le feu.

Aujourd’hui, les églises n’ont pas besoin des enseignements froids ; ils ont besoin de l’Esprit brûlant. Nous ne devons pas être enseignés froidement ; Nous devons avoir le feu.

Certaines personnes disent que nous devons avoir un Esprit sobre. Mais j’ai peur que ce qu’ils entendent n’est pas un esprit sobre, un esprit froid.

Nous pouvons être extrêmement sobres dans un sens, mais dans un autre sens si froid.

Vous êtes chaud et brûler ?

Je ne veux pas vous enseigner ; Je tiens à ce que vous brûlez.

Dans un âge aussi froid, nous ne devons pas avoir les enseignements froids et de  froides doctrines ; Nous avons besoin du feu brûlant.

  • L’Esprit d’intensification est le feu afin de nous brûler.
  • Nous avons besoin de la combustion. Nous devons être révolutionnés.

Le christianisme est trop froid et trop silencieux. C’est pourquoi nous devons être consommé  et brûlant tout le temps. L’Esprit septuple est les sept lampes de feu nous met le feu. C’est ce que l’église dégradée, l’église  est morte, l’église est froide ,elle a besoin de feu .

Un autre point :

Les sept esprits sont les sept lampes pour éclairer.

Quand nous sommes morts et froid, nous sommes dans l’obscurité. La Froideur, la torpeur et l’obscurité vont toujours de pair.

Lorsque nous avons besoin de la chaleur  et animant, il faut l’éclairer. La Lumière apporte dans la vie de la chaleur.

L’Esprit septuple est les lampes éclairants et consommer par le feu. Quand il brûle, il éclaire et nous anime. Il éclaire et nous anime en nous consommant.

Aujourd’hui, nous devons  avoir la combustion ainsi que d’éclairer et de dynamisation de l’Esprit intensifiée afin que nous puissions mettre le feu pour voir les églises locales et du but du Seigneur et que nous pourrions faire vivre.

LES SEPT YEUX DE L’AGNEAU

Il est donc étrange que l’Esprit d’intensification est non seulement les sept lampes, mais aussi les sept yeux du Seigneur.

«6 ¶  Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre. »  apoc (5:6).

Quand le Seigneur était sur la terre, il avait seulement deux yeux, et je crois que ses yeux étaient toujours tellement doux et doux.

Mais il a maintenant sept yeux, tout comme les lampes brûlantes.

Quel genre de Jésus s’agit-il ?

Nous avons besoin d’un tel Jésus aujourd’hui avec les sept yeux et aussi comme  les sept lampes de feu.

Alors quand il nous voit, il nous donnera le feu. Si ses yeux nous regardent, nous serons brûlés. C’est tout que nous avons besoin aujourd’hui.

Pourtant, nous devons garder à l’esprit que ce feu, c’est le septuple Esprit n’est pas pour n’importe quel individu ou pour l’universel que l’on appelle église.

C’est pour les églises locales.

Si nous voulons être brûlés et Bouillant, nous devons être dans les églises locales.

Le livre de l’Apocalypse n’est pas écrit à n’importe quel saint individuel ou à l’église universelle dans les cieux.

C’est un livre écrit pour les églises locales sur la terre. « Ce que vous voyez écrire dans un parchemin et envoyez-le aux sept églises »  « 11  qui disait: Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée.» (apoc 1:11).

Si nous allons écouter, comprendre et recevoir la bénédiction de ce livre, nous devons être dans les églises locales.

Pour recevoir quoi que ce soit, nous devons être dans la bonne position. Le Seigneur ne changera pas sa position ; Nous devons changer la nôtre.

La bonne position est d’être dans les églises locales, car le Seigneur a envoyé ce livre aux Eglises locales.

 

  • Si nous ne sommes pas dans les églises locales, nous perdons notre position, et si nous manquons la position, comment pouvons-nous comprendre ?
  • C’est impossible.

Nous devons être dans les églises locales. Ce n’est pas une mince affaire, car l’Apocalypse nous dit clairement que l’Esprit septuple est pour les sept églises locales.

L’ESPRIT PARLANT

Il y a quelque chose de plus que nous devons veiller sur l’Esprit d’intensification.

Au début de chacune  des sept épîtres dans l’Apocalypse, le Seigneur dit à Jean d’écrire ce qu’il dit (2:1 «1 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise d’Ephèse: Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or: » , 8«8 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Smyrne: Voici ce que dit le premier et le dernier, celui qui était mort, et qui est revenu à la vie: », 12« 12 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Pergame: Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants:», 18 « 18 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Thyatire: Voici ce que dit le Fils de Dieu, celui qui a les yeux comme une flamme de feu, et dont les pieds sont semblables à de l’airain ardent:»; 3:1«1 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Sardes: Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes oeuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort. », 7«7 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira: », 14«14 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: »).

Mais à la fin de chaque épître, le Seigneur dit que nous devons entendre ce que l’Esprit dit aux églises ( apoc 2:7 « 7  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.», 11«11  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: Celui qui vaincra n’aura pas à souffrir la seconde mort.», 17«17  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit. », 29«29  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises! » ; 3:6«6  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises! », 13«13  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises! », 22«22  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises! »).

Au début, c’est le Seigneur qui parle, mais à la fin, c’est l’esprit.

Aujourd’hui, nous pouvons lire ce que le Seigneur a mis dans l’écriture, mais simplement en lisant que la parole de l’Éternel n’est pas suffisant. Il faut aussi entendre ce que dit l’Esprit.

Voir La parole  écrit n’est pas suffisante. Nous avons tous besoin d’entendre l’Esprit qui parle.

  • L’ancien Testament dit toujours: « ainsi dit Jéhovah. »

Mais dans l’Apocalypse c’est, « dit l’Esprit. » Nous devons réaliser que l’âge a été changé.

Aujourd’hui, c’est l’âge de l’Esprit.

Ce que le Seigneur a dit dans La parole  n’est pas suffisant ; Nous devons écouter ce que dit l’Esprit.

Nous avons la Bible et l’Esprit. La Bible est un livre qui est déjà écrit, mais ce que dit l’Esprit est quelque chose qui est parlé instantanément.

Le Christianisme mort d’aujourd’hui seulement s’occupe de la Bible écrite. Ils le font valoir qu’ils sont fondamentaux et scripturaire.

Mais fondamentalement, ils sont morts et Scripturalement froids. Ils ont seulement le début des sept épîtres ; ils n’ont pas la fin. Ils n’ont pas l’Esprit parlant.

À la fin de chaque épître, le Seigneur Jésus nous dit que nous devons entendre ce que l’Esprit dit à toutes les églises.

Aujourd’hui, nous devons écouter ce que l’Esprit septuple nous parle. Nous devons non seulement lire le livre écrit mais aussi écouter l’Esprit parlant.

Quand j’étais jeune, j’ai appris qu’un chrétien doit garder la parole de la Bible et faire tout ce que selon la Bible.

On ne m’a jamais appris que je dois écouter le parlant de l’Esprit de la vie.

Aujourd’hui encore, beaucoup d‘églises chrétiennes et d’enseignants soulignent que nous devons comprendre la Bible, marcher selon la Bible et faisons tout selon la Bible.

Mais le Seigneur Jésus nous a dit que ce n’est pas suffisant. Je ne veux pas dire que nous devrions abandonner la Bible.

Mais à côté de la Bible, nous devons avoir le parlant de l’Esprit de la vie.

Nous avons besoin de l’Esprit afin de nous parler à travers la Bible. Nous avons besoin de l’Esprit  pour faire un livre vivant de la Bible pour nous.

Louez le Seigneur, nous avons la parole  écrite dans nos mains, et nous avons l’Esprit de vie dans notre esprit. Nous devons avoir les deux. Nous avons besoin de la Bible, et nous avons besoin de l’Esprit — et plus encore, l’Esprit d’intensification.

Il est nécessaire que nous lisions la parole écrite. Mais il est plus nécessaire  d’être à l’écoute de l’Esprit.

Nous devons entendre ce que l’Esprit dit aux églises. Ce n’est pas aux saints, ou à l’église, mais aux églises. Ce n’est pas à l’église dans les cieux, mais aux églises locales sur la terre.

  • C’est pourquoi, dans ce livre de la Bible,
  • il ne dit pas que le Seigneur dit :
  • ou l’apôtre Jean dit,
  • mais l’Esprit dit.
  • Dans l’ancien Testament, c’est « Jéhovah dit. »
  • Dans les Évangiles, c’est « Jésus dit. »
  • Dans les épîtres, c’est toujours « disent les apôtres. »
  • Mais dans ce livre, c’est « L’esprit dit. »
  • C’est parce que l’âge a été changé à l’esprit.

Finalement, dans le livre de l’Apocalypse, l’Esprit et l’église sont un. « L’esprit et l’épouse disent : viens! » (apoc 22:17). au début, l’Esprit s’adressait aux églises.

Mais à la fin de l’Esprit et l’épouse (composé de toutes les églises) parlent ensemble.

L’Esprit et l’église sont devenus un. C’est l’accomplissement de Matthieu 28. L’église a été baptisée dans le père, le fils et le Saint-Esprit. Maintenant, l’Esprit et l’église sont un.

MARCHER SELON L’ESPRIT

Nous devons apprendre à avoir notre promenade quotidienne chrétienne selon l’Esprit.

J’ai déjà mentionné que j’ai appris quand j’étais jeune et que nous devons marcher selon la Bible.

Mais finalement, j’ai trouvé dans la Bible que nous devons marcher selon l’Esprit. «4  et cela afin que la justice de la loi fût accomplie en nous, qui marchons, non selon la chair, mais selon l’esprit.» (Romains 8:4). Galates 5:16 et 25 disent la même chose.

Certains aujourd’hui diront concernant que si nous avons tort ou pas est discutable, mais une chose est sûre : ceux qui soutiennent tout le bien et le mal sont vraiment morts.

  • Tant que tu es mort, quelle est la valeur d’avoir raison ?

Parfois, j’ai  souvent dit que les personnes les plus droites sont ceux qui sont enterrés dans les cimetières. Ils ne peuvent jamais faire quoi que ce soit mal. Dès le premier jour de l’année jusqu’aux dernier, ils sont toujours bien mortes.

Nous devons prendre soin de savoir si nous devons marcher selon l’Esprit ou pas . Il n’est pas une question de savoir si nous avons raison, mais de savoir si nous vivons. Il n’est pas une question de comment faire cela ; C’est une question d’écoute et dans l’Esprit septuple.

L’âge est remplacé par l’Esprit, donc nous avons tous besoin d’un virage.

Tant de gens parlent beaucoup sur l’église, mais ils n’ont jamais fait de virage.

  • Pour voir les églises locales avec l’Esprit intensifiée, nous avons besoin d’un virage. Jean a dit qu’après qu’il est fait un virage, il a vu. Je crois que Jean à cette époque était très déçu. Il savait que les églises ont été détériorées, et il était en exil de tous les saints, sur l’île de Patmos.
  • Dans sa déception, il entendit une voix, et quand il se retourna pour voir la voix, il vit sept chandeliers d’or. Il s’est tourné « fait un virage » et il a vu.

Oh, comment nous devons tourner  « faire un virage » aujourd’hui !

  • Nous devons « faire un virage » de nos doctrines à l’Esprit septuple.
  • Nous devons « faire un virage » des enseignements à l’Esprit septuple.
  • Nous devons « faire un virage » de la religion à l’Esprit septuple.
  • Nous devons « faire un virage » de la tradition chrétienne à l’Esprit septuple.
  • Nous devons faire ce que nous savons de l’Esprit septuple.
  • C’est seulement quand nous passons de notre esprit à l’Esprit que nous allons voir que l’Esprit intensification septuple est pour les églises locales.

CHAPITRE DEUX

LA RÉVÉLATION DE DIEU ET LE TEMPS DE LA RÉCUPÉRATION DE DIEU

Le dernier livre de la Bible est un livre d’or.

Au début, il y a les sept chandeliers d’or et à la fin de la cité d’or, la nouvelle Jérusalem.

Ce qui est mentionné au début et à la fin de n’importe quel livre, c’est toujours le contenu principal de ce livre.

Il y a les sept sceaux, les sept trompettes et les sept coupes mentionnés dans ce livre, mais elles ne sont pas au début ou à la fin.

Au début, sont les sept chandeliers d’or, et à l’extrémité est  la ville dorée. Nous aussi nous dit clairement que les sept chandeliers d’or sont les sept églises locales. On nous dit aussi que la cité d’or est l’épouse du Christ.

Par conséquent, aux deux extrémités de ce livre, nous voyons l’église.

Tout d’abord, il y a les églises locales, et puis finalement, il y a la réalisation ultime des églises, qui est la nouvelle Jérusalem.

Par conséquent, nous devons avoir un regard approfondi dans les églises locales, comme nous l’avons vu, ce livre est un livre des sept Esprits pour les églises locales.

QUATRE GRANDES FIGURES

La Bible est un recueil de soixante-six livres, avec plus de mille chapitres. Il y a beaucoup de sujets, beaucoup de doctrines et beaucoup de choses dans ce livre, mais les principales figures sont de  seulement quatre.

Dans toute la Bible, il y a seulement quatre personnages principaux.

Dans une peinture d’un tigre, il peut y avoir beaucoup de choses dans le fond, mais le personnage principal dans la peinture est le tigre. Dans le fond il peut y avoir des montagnes,  des bois et beaucoup d’autres articles, mais c’est principalement un portrait d’un tigre. Notre attention doit se concentrer sur le tigre.

La Bible est aussi une peinture. C’est une divine peinture, peinture, une peinture éternelle et céleste avec des milliers et même des millions de choses en arrière-plan spirituel.

  • Mais quelles sont les principales figures ?

Au tout début de la première page, il dit: « au commencement Dieu… » (Genèse 1:1).

1- Dieu, est donc la première figure.

 

Nous tous devons dire, « au commencement Dieu… » Puis après cela, la Bible nous dit comment Dieu a créé les cieux et la terre, et comment il a fait beaucoup d’autres choses.

Mais même dans l’ancien Testament, il y a un autre chiffre présenté par  des types et prophétise.

 

2 – C’est le Christ, la deuxième principale figure dans la Bible.

 

Christ est caractérisé et prophétisé dans l’ancien Testament. L’ancien Testament est simplement Dieu comme Christ typifiés et prophétisé, mais Christ n’est pas encore venu.

Puis au début du Nouveau Testament, ce merveilleux est venu. La première page du Nouveau Testament parle du Christ, le fils de David, le fils d’Abraham. Christ est le deuxième personnage de la Bible.

 

Qui est le troisième personnage principal après le Christ ?

 

Dans Matthieu 16 le Seigneur Jésus demanda à ses disciples de lui dire qui il était. Pierre répondit: « Tu es le Christ, le fils du Dieu vivant » (v. 16). Mais ce n’est pas tout.

Le Seigneur dit alors à Pierre:  «18  Et moi, je te dis »(v. 18). A voir que Christ n’est pas assez.

Il y a le aussi. «18  Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. »

3 – Donc nous avons l’Église comme le troisième personnage principal dans la Bible.

  • Nous voyons le Christ dans les quatre évangiles,
  • et dans les quatre évangiles aux actes, nous voyons l’église.

Mais est-ce tout ?

Non, comme nous l’avons dans  les épîtres, nous voyons que l’Église devient les églises (Romains 16:4 « 4  qui ont exposé leur tête pour sauver ma vie; ce n’est pas moi seul qui leur rends grâces, ce sont encore toutes les Eglises des païens.», 16« 16  Saluez-vous les uns les autres par un saint baiser. Toutes les Eglises de Christ vous saluent.»; 1 Cor. 7:17 «17 ¶  Seulement, que chacun marche selon la part que le Seigneur lui a faite, selon l’appel qu’il a reçu de Dieu. C’est ainsi que je l’ordonne dans toutes les Eglises. »; 11:16 «16  Si quelqu’un se plaît à contester, nous n’avons pas cette habitude, non plus que les Eglises de Dieu. »; 14:33-34 « 33  car Dieu n’est pas un Dieu de désordre, mais de paix. Comme dans toutes les Eglises des saints,34 ¶  que les femmes se taisent dans les assemblées, car il ne leur est pas permis d’y parler; mais qu’elles soient soumises, selon que le dit aussi la loi.»; 16:1«1 ¶  Pour ce qui concerne la collecte en faveur des saints, agissez, vous aussi, comme je l’ai ordonné aux Eglises de la Galatie. », 19«19 ¶  Les Eglises d’Asie vous saluent. Aquilas et Priscille, avec l’Eglise qui est dans leur maison, vous saluent beaucoup dans le Seigneur. »; 2 Cor. 8:1«1 ¶  Nous vous faisons connaître, frères, la grâce de Dieu qui s’est manifestée dans les Eglises de la Macédoine.», 18-19« 18  Nous envoyons avec lui le frère dont la louange en ce qui concerne l’Evangile est répandue dans toutes les Eglises,19  et qui, de plus, a été choisi par les Eglises pour être notre compagnon de voyage dans cette oeuvre de bienfaisance, que nous accomplissons à la gloire du Seigneur même et en témoignage de notre bonne volonté.», 23-24 « 23  Ainsi, pour ce qui est de Tite, il est notre associé et notre compagnon d’oeuvre auprès de vous; et pour ce qui est de nos frères, ils sont les envoyés des Eglises, la gloire de Christ.24  Donnez-leur donc, à la face des Eglises, la preuve de votre charité, et montrez-leur que nous avons sujet de nous glorifier de vous.»; 11:8«8  J’ai dépouillé d’autres Eglises, en recevant d’elles un salaire, pour vous servir. », 28 «28  Et, sans parler d’autres choses, je suis assiégé chaque jour par les soucis que me donnent toutes les Eglises. »; 12:13 «13  En quoi avez-vous été traités moins favorablement que les autres Eglises, sinon en ce que je ne vous ai point été à charge? Pardonnez-moi ce tort. »; Galates 1:2«2  et tous les frères qui sont avec moi, aux Eglises de la Galatie: », 22 «22  Or, j’étais inconnu de visage aux Eglises de Judée qui sont en Christ; »; 1 Th. 2:14 «14  Car vous, frères, vous êtes devenus les imitateurs des Eglises de Dieu qui sont en Jésus-Christ dans la Judée, parce que vous aussi, vous avez souffert de la part de vos propres compatriotes les mêmes maux qu’elles ont soufferts de la part des Juifs.»; 2 Thes. 1:4«4  Aussi nous glorifions-nous de vous dans les Eglises de Dieu, à cause de votre persévérance et de votre foi au milieu de toutes vos persécutions et des tribulations que vous avez à supporter. »). Même dans les actes, nous pouvons voir cette église prenant place.

Il y en a une à Jérusalem (acte 8:1«1 ¶  Saul avait approuvé le meurtre d’Etienne. Il y eut, ce jour-là, une grande persécution contre l’Eglise de Jérusalem; et tous, excepté les apôtres, se dispersèrent dans les contrées de la Judée et de la Samarie. »), une autre à Antioche (acte 13:1«1 ¶  Il y avait dans l’Eglise d’Antioche des prophètes et des docteurs: Barnabas, Siméon appelé Niger, Lucius de Cyrène, Manahen, qui avait été élevé avec Hérode le tétrarque, et Saul. ») et l’autre à Éphèse (acte 20:17«17 ¶  Cependant, de Milet Paul envoya chercher à Ephèse les anciens de l’Eglise. »). Il existe des églises dans de nombreuses villes différentes (acte 9:31 «31  L’Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, s’édifiant et marchant dans la crainte du Seigneur, et elle s’accroissait par l’assistance du Saint-Esprit. »; acte 14:23 «23  Ils firent nommer des anciens dans chaque Eglise, et, après avoir prié et jeûné, ils les recommandèrent au Seigneur, en qui ils avaient cru. »;  acte 15:41«41  Il parcourut la Syrie et la Cilicie, fortifiant les Eglises. »).

 

Alors que nous arrivons à travers toutes les épîtres du dernier livre de l’Apocalypse, nous voyons que cet ouvrage porte principalement sur les églises.

4 – Donc le quatrième personnage principal de la Bible est les églises.

Il est non seulement l’église, mais aussi les églises.

Le personnage principal dans la peinture nous avons vu  une illustration est le tigre. Si nous pouvons voir le tigre, on peut oublier les choses en arrière-plan. Il y a des milliers de livres chrétiens écrits aujourd’hui. Ils parlent plus souvent sur les « montagnes », les « arbres », l’ « herbe », et donc beaucoup d’autres choses, mais ils ont oublié le « tigre ».

De ce qui la Bible parle ?

Si nous devions demander aux  épouses, elles nous diraient que la Bible dit dans Ephésiens 5, que les maris doivent aimer leurs femmes.

Voyez-vous comment à courte vue que nous sommes ?

Les épouses ne voient  que leur mari doit aimer. Pour eux, c’est la principale chose dont parle la Bible. Ils estiment que la Bible est merveilleuse parce qu’elle nous a dit que les maris doivent aimer leurs femmes.

Alors, si nous devions demander aux maris ce que la Bible parle, ils diraient qu’il dit que les femmes doivent se soumettre à leurs maris. Nous tous avons été aveuglés par notre tendance naturelle et nos concept. Nous ne voyons que quelques petites choses en arrière-plan selon notre concept, et il nous manque le « tigre ».

  • Avez-vous vu les quatre principales figures dans la Bible ?
  • Avez-vous vu Dieu, Christ, l’église et les églises ?

Les sœurs doivent oublier leurs maris, et les frères doivent oublier leurs épouses. Nous devons oublier toutes nos préoccupations et de voir Dieu, Christ, l’église et les églises. Alléluia !

Nous ne suffit pas essayer de se rappeler  de tous les éléments à l’arrière-plan. Nous devons juste nous rappeler le « tigre ». Le « tigre » doit être profondément impressionné dans notre esprit.

Nous devons seulement prendre soin de Dieu, de Christ, de l’église et des églises.

LA RÉVÉLATION PROGRESSIVE

Connaître Dieu est en effet facile. Selon moi, il n’a jamais été une personne sur la terre qui n’a pas connu quelque chose de Dieu. Tous les Juifs connaissent Dieu et même sans  le savoir les païens  connaissent Dieu.

Tous les gens ne connaissent pas Dieu. Dans la salle de classe, ils peuvent dire qu’il n’y a pas de Dieu, mais en privé, ils  se demandent, « Qu’en est-il Dieu? » Dans l’école, ils peuvent nier l’existence de Dieu, mais à la maison, ils  se demandent  en eux-mêmes, « supposons qu’il y a un Dieu, que vais-je faire? »

Lorsque nous contactons les gentils, nous ne devrions pas argumenter avec eux sur Dieu. Ils savent déjà sur Dieu.

Pour connaître que Dieu est facile, mais à connaître le Christ n’est pas si facile. Tous les Hébreux connaissent Dieu, mais pas tous les connaissent Christ. Ils connaissent Dieu, mais ils ne connaissent pas le Christ. Ils connaissent Dieu, mais ils ne connaissent pas le Christ. Tous les musulmans connaissent Dieu, mais ils ne connaissent pas le Christ. Pour connaître le Christ est une véritable amélioration à connaître Dieu.

Tous les êtres humains connaissent Dieu, mais seulement un petit nombre connaissent  Dieu et Christ, car Christ est un vrai mystère. Il est Dieu, mais il est devenu un homme. Il était Dieu, mais qu’il était Dieu en l’homme. Je crois qu’il était un petit homme alors qu’il était sur cette terre dans la chair. Jésus était un petit homme, pourtant ce petit homme était Dieu. Dieu s’est incarné en lui.

N’est-ce pas merveilleux ?

Donc, nous voyons que de savoir que Christ n’est pas aussi facile que de connaître Dieu. Mais ceux d’entre nous qui sommes chrétiens connaissent le Christ comme notre Dieu.

Cependant, pour aller du Christ, à savoir l’église est encore plus difficile.

Beaucoup de chrétiens veulent connaître le Christ, mais pas tant veulent  savoir l’église.

À savoir l’église est une grande amélioration. Nous avons tous besoin d’être améliorée encore et encore.

  • Nous devons d’abord savoir de Dieu,
  • nous devons savoir Christ deuxièmement
  • et puis il faut aller,
  • à savoir l’église.

L’église est également un mystère. Dieu est dans le Christ, et Christ est aujourd’hui dans l’église. Dieu est incarné dans le Christ, et Christ est réalisé dans l’église.

Mais ce n’est pas tout.

De l’église, nous devons aller à voir les églises. Relativement parlant, il est facile de savoir l’église, mais il n’est pas si facile de connaître les églises.

Certains chrétiens connaissent l’église, mais ils ne savent pas les églises. Ils parlent beaucoup de l’église, mais ils n’ont pas vu les églises.

  • Combien de livres avez-vous dans votre Bible ?
  • Bien sûr, vous direz que vous avez soixante-six.
  • Vous connaissez Dieu, et vous connaissez Christ ?
  • Si vous le faites, alors vous avez l’ancien Testament et les quatre évangiles.
  • Mais savez-vous quelque chose au sujet de l’église ?

Si vous ne le faites pas, vous avez seulement quarante-trois livres dans votre Bible.

Certains diront que de connaître Dieu et de savoir que Christ est suffisant pour aller au ciel.

C’est vrai, mais votre Bible est encore seulement de quarante-trois livres. Cependant, si votre Bible a soixante-six livres, vous devez connaître Dieu, Christ, l’église et les églises. Alors seulement, avez-vous vraiment soixante-six livres dans votre Bible.

La Bible nous montre clairement que l’église est devenue les églises locales dans de nombreuses localités.

Cela signifie que l’église céleste faite terrestre en le rendant local ?

Non ; Cela signifie que l’église céleste est faite localement doré. Elle est locale mais pas terrestre. Il est local et doré.

Dans le passé, certains ont dit qu’ils connaissent Dieu, ils connaissent le Christ, et ils savent de l’église. Ils sont clairement des Éphésiens que l’église est le corps du Christ.

Mais il n’accepte pas d’avoir les églises locales. Donc, ils ont coupé tant d’épîtres, mais surtout le dernier livre, de leur Bible. Leur Bible a seulement soixante-cinq livres.

Si nous avons  soixante-six livres dans notre Bible, nous avons non seulement Dieu, Christ et l’église, mais nous avons aussi les églises locales.

  • Dans l’ancien Testament, nous avons Dieu.
  • Dans les quatre évangiles nous avons Christ.
  • Dans les actes et les épîtres, nous avons l’église et les églises,
  • et dans l’Apocalypse, nous avons des églises, qui sont mis en avant comme étant local.

Par conséquent, pour connaître les églises, les églises locales, est la plus grande amélioration en sachant les quatre principales figures révélées dans la Bible.

ÊTRE À JOUR DE POSITION

Mon fardeau est que nous tous devons voir le dernier livre de la Bible. La Révélation «apocalypse » nous parle sur  les églises locales pas de « l’église universel ».

  • Connaître Dieu n’est pas suffisant.
  • Connaître le Christ n’est pas suffisant.
  • Connaitre l’église n’est pas suffisant.

Nous devons  savoir sur les églises qui sont locales.

Si nous sommes à jour à suivre le Seigneur, nous réaliserons qu’aujourd’hui est le jour des églises locales.

Durant la dernière époque de dispensation de Dieu et dans le dernier livre de son écriture, l’essentiel est les églises locales.

Je dois répéter que si nous sommes à jour avec le Seigneur, nous devons être dans une église locale. Le dernier livre de la Bible est écrit pour  les églises locales. Si nous ne sommes pas dans les églises locales, nous ne sont pas en mesure et donc pas le droit, pour recevoir ce livre « et sa révélation».

Nous savons tous que les livres de la Bible font partie de la volonté divine qui nous est donnée. C’est un titre de propriété, un testament, une volonté.

La dernière partie de cette volonté est donnée aux Eglises locales. Si nous ne sommes pas dans les églises locales, nous n’avons pas la position d’hériter de cette partie de la volonté.

Mais loue le Seigneur, si nous entrons dans les églises locales, nous avons droit à cette partie !

Le livre de l’Apocalypse a été écrit pour les églises locales, ainsi que dans que les églises locales nous sommes  en position d’hériter de ce livre. Si nous n’avons rien à voir avec les églises locales, nous n’avons rien à voir avec ce livre.

Nous devons être élevés à ce livre.

LA RÉCUPÉRATION DU SEIGNEUR

Nous devons tous se rendent compte que tout est dans la Bible.

Mais peu après que le Nouveau Testament a été achevé, l’église a commencé à perdre de toutes les choses importantes dans la Bible.

Finalement, au quinzième siècle, tout était perdu les chrétiens Savait très peu de Dieu.

  • Puis le Seigneur a commencé sa convalescence à l’époque de la réforme de Martin Luther.
  • Tout d’abord, il a récupéré la justification par la foi.

Puis, après cela, il a récupéré beaucoup plus de choses. Mais les choses au sujet de l’église n’ont pas été retrouvées jusqu’au XVIIIe siècle.

La première fois après la réforme que les chrétiens ont commencé à pratiquer la vie ecclésiastique était quand les frères moraves se sont réunis sous la direction du comte Zinzendorf. Ils pratiquaient la vie ecclésiale, mais ils n’avaient pas une connaissance suffisante concernant l’église. Ils étaient, cependant, inspiré de s’unir pour la pratique de la vie ecclésiale. Ils sont venus de Moravie et se sont installés en Bohême, une partie de l’Autriche d’aujourd’hui.

La doctrine de l’église était largement insuffisante jusqu’en 1829. Si nous lisons l’histoire de l’église, en particulier l’histoire de la récupération du Seigneur, nous allons voir en  1829 que les frères britanniques, sous la direction de John Nelson Darby, est apparus sur la doctrine de l’église.

Dans la première partie de leur vie d’église, il y avait une réalité énorme. Mais peu à peu, ils ont perdu la réalité et ont diminué beaucoup à la doctrine simple. La doctrine est bonne, mais seulement d’avoir la doctrine sans la réalité est vide.

Puis dans la première partie du XXe siècle, le Seigneur a commencé à récupérer quelque chose de plus au sujet de l’église. Ce qu’il a récupéré était la réalité, ou nous pouvons appeler la spiritualité, de l’église. Les principes spirituels du corps de Christ ont été retrouvés principalement dans le premier tiers du XXe siècle.

L’ASPECT PRATIQUE DE L’ÉGLISE LOCALE

Presque tous les livres écrits au siècle dernier par les frères étaient concernant la doctrine de l’église.

Il y avait une pénurie de la réalité et même de la spiritualité. Mais dans la première partie du XXe siècle, beaucoup de livres ont été écrits au sujet de la réalité, la spiritualité et tous les principes spirituels du corps de Christ. C’était merveilleux, c’est vrai, mais il n’était pas  en pratique.

Il y a la théorie et la réalité et dans un sens, la spiritualité, mais aucune utilité pratique.

Ceux qui ont vu la spiritualité de l’église ne savaient tout simplement pas comment pratiquer.

Il faut voir  non seulement la théorie et la réalité, mais aussi l’aspect pratique.

Au moins trois ou quatre livres ont été écrits par Watchman Nee concernant l’aspect pratique de la vie ecclésiale. Le premier a été publié en 1934. Ce livre a été écrit avant La vie de l’église chrétienne normale et s’appelait l’Assemblée vie. Les messages dans ce livre ont été donnés en janvier 1934. Ce fut le début de la publication de la vision de frère Nee au sujet de l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

Puis plus tard, en 1937, frère Nee nous a donné une autre série de messages, qui était claire et adéquate concernant l’aspect pratique de la vie ecclésiale. Ces messages ont été mis dans un livre en chinois en 1938 et traduites en anglais en 1939. La traduction anglaise était à l’origine intitulé Concernant nos Missions , mais s’appelle maintenant la vie normale de l’église chrétienne. C’est le deuxième livre de frère Nee au sujet de l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

Puis après la guerre, de 1948 jusqu’à son incarcération en 1952, frère Nee a donné beaucoup de messages sur l’aspect pratique de la vie ecclésiale. Nous avons choisi certains de ces messages et les mettre ensemble dans le livre d’ Autres discussions sur la vie de l’église par Watchman Nee.

Cela pourrait être considérer le troisième livre de frère Nee concernant l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

Il s’agit de l’histoire de la récupération du Seigneur de la vie ecclésiale.

  • Tout d’abord, il a récupéré la pratique de la vie ecclésiale au XVIIIe siècle avec les frères moraves. Mais ce n’était pas adéquat.
  • Puis, au XIXe siècle, il a récupéré la doctrine de l’église et au début de ce siècle la réalité et la spiritualité de l’église.
  • Puis, après 1930, il commence à récupérer l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

Maintenant, nous avons hérité  de tous les éléments de récupération du Seigneur. Nous avons hérité de la doctrine,  de la spiritualité et de la praticité. Nous ne sommes pas bénéficiant de manière fière, mais nous pouvons dire humblement par sa miséricorde que nous avons la doctrine, la spiritualité et l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

Où est l’aspect pratique ?

La pratique de la vie ecclésiale se trouve dans les églises locales. Si nous n’avons pas les églises locales, nous n’avons pas l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

L’ÂGE DE L’ÉGLISE

Il y a certains qui parlent tant de choses sur l’église universelle. C’est merveilleux et donc spirituelle.

  • Mais où est-elle ?
  • Où est l’église universelle ?

Elle  est donc céleste, est tellement spirituelle, donc éternelle, si merveilleux et si merveilleux, mais où est-elle aujourd’hui ?

  • C’est vraiment invisible.

Ceux qui sont tellement pour l’église universelle disent que l’église invisible est le vrai, et toutes les églises visibles sont le faux.

Bien sûr, il est facile de dire cela. Ils vous disent que quelque chose est merveilleux, mais si vous leur demandez où elle est, ils peuvent seulement dire qu’il est invisible.

C’est tellement céleste, si spirituelle, donc éternelle, si merveilleux et tellement merveilleux.

Mais aujourd’hui, elle est invisible. C’est tout.

C’est juste invisible merveilleux, invisiblement céleste, spirituel invisible et invisiblement éternelle. Mais où est son caractère pratique ?

Ne pense pas que nous serons un jour dans l’église dans les cieux. Lorsqu’on arrive au ciel, l’âge de l’église sera fini. Même lorsque nous entrons dans la nouvelle Jérusalem, qui ne sera pas l’âge de l’église.

Aujourd’hui est l’âge de l’église.

On Ne  doit pas parle de l’église à l’avenir. L’église n’est pas quelque chose à l’avenir ; l’église est quelque chose d’aujourd’hui.

L’église n’est pas quelque chose dans les cieux, mais dans les endroits où nous sommes sur la terre.

Dans les Évangiles, dans Matthieu 16, le Seigneur a commencé à parler de l’église. Puis en actes, dans toutes les épîtres et Apocalypse la question principale concerne l’église.

Si la Bible est principalement au sujet de l’église, nous devons avoir quelque chose de pratique aujourd’hui. Ceci est nécessaire pour le retour du Seigneur, et il s’agit d’une véritable honte à l’ennemi.

Certains enseignants chrétiens disent que, en cette ère de mal, c’est une impossibilité d’avoir une vraie église ; Nous devons attendre jusqu’à ce jour. Nous tous devons rejeter ce type d’enseignement. Il est cent pour cent erroné.

L’âge futur n’est pas l’âge de l’église. Lorsque l’âge futur commencera, et l’âge de l’église sera fini. Ensuite, il sera trop tard. Maintenant ! Alléluia ! Peu importe comment sombre ou mal comment l’âge est, nous sommes dans l’âge  ici dans l’église locale aujourd’hui.

LA MARÉE DES ÉGLISES LOCALES

C’est ce que je veux dire quand je dis que nous devons être à jour avec le Seigneur. Le Seigneur se déplace à récupérer les églises locales. Il n’est pas une question de doctrine ; C’est une question de la marée, l’inondation, le déplacement, du Seigneur.

Les frères ont vu la doctrine, mais ils se sont arrêtés là ; ils n’iraient pas avec le Seigneur. Mais le Seigneur ne pouvait pas attendre. Le Seigneur a ensuite  récupérer la réalité et la spiritualité de l’église. Alors le premier groupe a commencé à critiquer le deuxième groupe : ils ont dit que la spiritualité n’était pas conformément à la doctrine. Ainsi, ils ont commencé à être et sont toujours contre le deuxième groupe.

Mais la triste histoire se répète.

Le deuxième groupe a été utilisé par le Seigneur au début du XXe siècle pour récupérer la réalité de l’église, mais ils ont aussi arrêté là ; ils irait pas avec le Seigneur. Pourtant, le Seigneur ne pouvait pas attendre. Il a dû récupérer l’aspect pratique de la vie ecclésiale. Alors maintenant le premier groupe et du deuxième groupe est tous opposé au  troisième groupe.

Ce qui viendra après l’aspect pratique ?

Je crois que le Seigneur va revenir.

Le Seigneur préparera sa fiancée en récupérant les églises locales, l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

Louer le Seigneur pour sa guérison !

Loue le Seigneur de la doctrine,  de la réalité et  de l’aspect pratique de la vie ecclésiale.

  • L’aspect pratique de la vie ecclésiale se trouve dans les églises locales.
  • Dieu est dans le Christ,
  • Christ est dans l’église
  • et l’église est dans les églises locales.

Alors pour être à jour est à la hauteur des églises locales. Nous devons être dans les églises locales. Il s’agit de la voie divine de Dieu.

CHAPITRE TROIS

LES QUATRE VISIONS D’APOCALYPSE

DANS L’ESPRIT

Dans le livre de l’Apocalypse l’écrivain, l’apôtre Jean, nous dit que quatre fois qu’il était dans l’Esprit.

La première fois, il était dans l’Esprit le jour du Seigneur et vit sept chandeliers d’or: apoc 1:10, 12 « 10  Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j’entendis derrière moi une voix forte, comme le son d’une trompette, 12  Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or,»).

La deuxième fois, il était dans l’esprit, il a vu un trône:  «1 ¶  Après cela, je regardai, et voici, une porte était ouverte dans le ciel. La première voix que j’avais entendue, comme le son d’une trompette, et qui me parlait, dit: Monte ici, et je te ferai voir ce qui doit arriver dans la suite.2  Aussitôt je fus ravi en esprit. Et voici, il y avait un trône dans le ciel, et sur ce trône quelqu’un était assis. » (apoc 4:1-2).

La troisième fois, Jean a été emporté dans l’esprit au désert et a vu la grande Babylone: «3  Il me transporta en esprit dans un désert. Et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. 5  Sur son front était écrit un nom, un mystère: Babylone la grande, la mère des impudiques et des abominations de la terre. » (apoc  17:3, 5).

La quatrième fois, Jean a été emporté dans l’esprit d’une haute montagne et vu la nouvelle Jérusalem: «10  Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu,» (apoc 21:10).

Quatre fois Jean était en esprit, et chaque fois qu’il a eu une vision. Le livre de l’Apocalypse est composé de ces quatre visions.

LES ÉGLISES LOCALES

Dans la première vision, l’apôtre Jean a vu les sept chandeliers d’or, et ces chandeliers d’or sont les sept églises locales.

Par conséquent, la première vision a été la vision des églises locales. C’est couvert dans les trois premiers chapitres.

LE JUGEMENT DU MONDE

Dans la seconde vision Jean a vu un trône, et celui qui était assis sur le trône avait un parchemin scellé dans sa main droite. Sur ce parchemin, il n’y a sept sceaux, sur les sept sceaux étaient des sept trompettes et inclus dans les sept trompettes étaient sept coupes. Les sept sceaux, sept trompettes, et sept coupes sont les différents jugements de Dieu sur le monde.

C’est couvert dans les chapitres 4 à 16.

En d’autres termes, ces treize chapitres contiennent la seconde vision de cet ouvrage, la vision du jugement divin de Dieu sur ce monde de péché et du mal.

LA GRANDE BABYLONE

Dans le chapitre 17, La troisième vision Jean était encore dans l’esprit ; mais cette fois qu’il a été emporté parce qu’il voyer quelque chose de terrible et d’horrible, dont aucune parole humaine ne peut décrire. Il a été transporta en esprit dans le désert. Si nous verrions quelque chose, nous devons être transportés  au loin, à une certaine distance. Quand nous sommes trop près, nous ne voyons pas clairement, mais lorsque nous sommes emportés, cela  devient alors évident.

Jean a été emporté dans le désert et avait une vue dégagée. Là, il a vu une femme pécheresse, assise sur une bête. Il s’agit de la troisième vision. Si nous lisons ce livre soigneusement avec des références d’autres livres de la Bible, nous réaliserons que la femme représente la religion et la bête le gouvernement politique.

Strictement parlant, la bête ici est l’Empire romain, alors que la femme signifie l’église catholique romaine. Une femme se joint à elle avec une bête (c.-à-d., la religion rejoint la politique). Sur son front, il y avait un nom écrit : mystère, Babylone la grande. Cette vision de la grande Babylone est couverte aux chapitres 17 et 18.

Le Seigneur nous dit clairement que cette femme, la Babylone la grande, est une prostituée. Elle est aussi appelée la mère de la prostituées.

Qui sont toutes ses filles ?

Je n’aime pas dire, mais je crois que nous le savons tous. Chaque étudiant de la Bible reconnaît que la grande Babylone signifie l’église catholique romaine et l’église catholique comme la grande prostituée est la mère des impudiques.

L’église catholique est un mélange. Elle a de l’or, des pierres précieuses et les perles, les trois éléments utilisés pour la construction de la nouvelle Jérusalem ; mais elle a quelque chose de plus. Lisons Apocalypse 17:4: « la femme était vêtue de pourpre et d’écarlate et dorée à l’or et de pierres précieuses et de perles, ayant dans sa main une coupe d’or pleine d’abominations et des choses impures de son impudicité! ». Même si elle était dorée à l’or, de pierres précieuses et de perles, elle était tout d’abord vêtue de pourpre et d’écarlate. Ce ne sont pas des choses pour la nouvelle Jérusalem.

Par conséquent, cette femme est un véritable mélange.

Il y a quelque chose d’or, de pierres précieuses et de perles ; Pourtant, ce sont plutôt des choses superficielles et vers l’extérieur. Elle était seulement dorée avec eux. La Premières  des choses elle était vêtu de  pourpre et d’écarlate.

Tous les cardinaux de l’église catholique romaine portent des robes écarlates et un chapeau écarlate — tout est écarlate, et le pape porte  du pourpre.

Mais il n’y a rien d’écarlate et pourpre dans la nouvelle Jérusalem. Il y a sans doute quelque chose de Dieu dans l’église catholique romaine.

Quelle est cette grande Babylone ?

C’est le mélange du christianisme. La Babylone la grande est une mère prostituée avec nombreuses filles prostituées. L’église catholique romaine est la mère, et les branches  sont les filles.

LA NOUVELLE JÉRUSALEM

La quatrième vision, c’est que de la nouvelle Jérusalem, couvert au chapitre 19 par chapitre 22.

Ces quatre visions composent l’ensemble du contenu du livre de l’Apocalypse.

Donc, nous voyons que ce livre parle simplement de ces quatre choses : les églises locales, le monde sous le jugement de Dieu, la grande Babylone comme une mère prostituée avec nombreuses filles prostituées et la nouvelle Jérusalem.

  • Les églises locales sont à l’origine, et la nouvelle Jérusalem est à la fin.
  • Entre les deux sont le monde et la grande Babylone sous le jugement de Dieu.

Dieu va se débarrasser d’eux. Le monde sera jugé, et Babylone va partir en fumée ! Alléluia ! Louez le Seigneur !

À Dieu, mille ans sont comme un jour. Si nous sommes  patient, avec lui nous verrons le jugement et  tous les éléments du monde et le mélange de Babylone.

Les sept sceaux, les sept trompettes, et les sept coupes sont tous pour juger de ces deux catégories de choses. Dieu va les juger complètement et attentivement. Nous avons la pleine assurance qu’ils seront entièrement éliminés par son jugement.

LA PLACE DU MÉLANGE

Il y a trois endroits où que nous soyons aujourd’hui ; bien sûr, la nouvelle Jérusalem comme la quatrième place est à l’avenir.

  • Où es-tu?
  • Vous êtes dans les églises locales, ou dans le monde ou dans Babylone ?

Louez le Seigneur, nous devons être dans les églises locales. Nous ne devons pas être dans le monde ou rester plus longtemps à Babylone.

Où est l’église catholique ?

C’est sans aucun doute, à Babylone.

Alors où sont les confessions ?

Nous tous devons répondre à cette question devant l’Éternel. Je ne dis pas qu’il n’y a aucuns vrais croyants dans les confessions, et je ne dis pas qu’il n’y a rien du Seigneur.

La grande prostituée est dorée à l’or, de pierres précieuses et de perles, mais elle est un mélange. Cette prostituée est la même femme mentionnée dans Matthieu 13.

Dans les sept paraboles de ce chapitre, il y a une parabole parlée par le Seigneur d’une femme qui a mis du levain dans la farine fine. Christ est la farine qui nous est donnée par Dieu comme notre nourriture, mais voici une femme mettant certain levain à la farine.

  • Le Levain dans la Bible parle de ce qui ruines ou qui corrompt.
  • Un mélange de farine et du levain est quelque chose d’impur.

La farine est de Dieu, mais le levain est de cette femme, l’église catholique romaine.

Par conséquent, il y a un mélange.

  • Les dénominations plus ou moins suivent les mêmes étapes.
  • La Babylone la grande est donc la mère de beaucoup d’impudiques. C’est extrêmement moche.

Tout le pain que nous mangeons quotidiennement est fait de farine au levain. Quand il est levé, il est plus facile à manger. C’est juste l’excuse du christianisme.

Le Christianisme utilise le mélange afin qu’il soit plus facile pour les gens à se joindre à eux.

Plusieurs fois j’ai dit que la naissance du Christ, l’incarnation du Seigneur, est la fleur de farine, mais Noël est le levain.

Combien de ruine et de corruption païenne a été amenés par la grande prostituée avec Noël ! Si nous soyons clairs à ce sujet, nous n’aurons rien à voir avec Noël et son père Noël, bas de Noël et arbre de Noël.

Avez-vous jamais retraçait l’histoire de Noël ?

Toutes ces choses sont venus du paganisme. Même le 25 décembre, une date choisie par l’église catholique romaine, est un jour païen pour adorer le Dieu soleil. Tous ce mélange provenait de la mère et est suivi par les filles.

LES GROUPES LIBRES

Nous savons où est l’église catholique romaine, et nous savons où  sont les coupures « les fils »sont, mais où sont les groupes libres ?

Selon moi, que nous le savons tous. Je n’aime pas rien dire à ce sujet, mais j’ai la charge de vous présenter cette photo.

Ce n’est pas mon interprétation. Si nous sommes honnêtes devant le Seigneur et fidèle à sa parole, il faut regarder cette photo d’examiner où nous devons être. Je n’aime pas dire où sont les groupes libres, mais je suis certain qu’ils ne sont pas dans les églises locales.

Si nous ne plaisantons pas avec le Seigneur et sincèrement continuer avec lui, où nous devons être ?

Il n’y a pas d’argument ; Nous devons être dans les églises locales. Vous me direz que vous êtes à cent pour cent contre la Babylone la grande et le monde, mais où es-tu ?

Vous êtes dans les églises locales ?

Vous pouvez utiliser un grand nombre de termes différents —non confessionnelle, interconfessionnelle et super confessionnelle mais où vous êtes et qui vous êtes et ce que vous êtes ?

Mon fardeau du Seigneur est pour nous présenter une photo de son dernier livre. Nous saurons où nous devons être. Certains diront qu’ils ne se soucient pas pour cela, parce que dans le temps, ils seront dans la nouvelle Jérusalem. Ils ne sont pas pour les églises locales ou pour la Babylone la grande, mais pour la nouvelle Jérusalem.

Cela sonne bien, mais où sont-ils ces jours-ci ?

Si nous pourrions être dans la nouvelle Jérusalem maintenant, ce serait merveilleux !

Mais je crains que nous devions rester sur la terre encore  quelques années. Alors que ferons-nous avec ces années ?

Si nous sommes fidèles au Seigneur, nous devons faire une décision à ce sujet.

FAUSSE UNITÉ ET L’UNITÉ RÉELLE

Mon deuxième fardeau consiste à exposer la subtilité de l’ennemi. Quand nous étions dans les dénominations et a commencé à voir le jour concernant la façon du Seigneur, la subtilité de l’ennemi était de nous condamner en disant que nous étions et causant plus de divisions.

Il s’agit d’une réelle subtilité du malin. Pensez-vous que nous pourrions avoir de véritable unité dans Babylone ?

C’est impossible.

Babylone est la fausse unicité.

C’est l’unicité dans le domaine de la division. Nous ne devons pas être trompés. Si quelqu’un est à l’origine  de division, c’est Babylone, la place de la division.

Dans la bonne terre de Canaan, Jérusalem était le seul endroit où tous les enfants d’Israël étaient Unis.

Plus tard, ils ont tout emportés en captivité en Syrie, en Egypte et surtout à Babylone.

Comment l’unicité pourrait être maintenue à Babylone ?

Afin de réaliser l’unité appropriée et unique, il faut revenir à la terre de l’unité. C’est le domaine approprié, l’endroit approprié, la position correcte et la bonne position pour les enfants de Dieu à se rendre compte de l’unicité du réelle. Nous ne devons pas être trompés par n’importe quel genre de conversation agréable. Nous avons besoin d’un discernement spirituel afin de voir à travers la situation de Babylone.

Il y en a qui disent qu’il est plutôt difficile pour le peuple du Seigneur de revenir à la position originale. Ils disent: « voir comment beaucoup de croyants sont dans les églises. Il est trop difficile pour eux de quitter. » Mais même dans le type dans l’ancien Testament, pas beaucoup de captifs retourna à Jérusalem. Seul un petit nombre est retourné ; la majorité des captifs étaient toujours en captivité. Nous ne devons pas être trompés.

Nous ne devons pas  se soucient pour le nombre mais pour la place de l’unité réelle.

 

LA BONNE POSITION

Pourtant, il y a certains qui disent que, puisque l’église comprend tous les croyants, et que nous ne pourrions pas prévoir  que tous les croyants doivent  sortir des confessions, alors il n’est pas possible d’avoir de l’église.

En réponse, Reportons-nous à une certaine situation dans le monde aujourd’hui. Nous savons il y a au moins 13 millions du peuple hébreu maintenant sur la terre — à New York seul, il y a environ 3 millions. Mais de ces 13 millions, seulement environ 2 millions sont retournés en Palestine pour former la nation d’Israël. Le nombre du peuple hébreu à New York, puis, est beaucoup plus grand que ceux qui sont retournés à la Palestine ; Pourtant, ceux en Palestine sont appelés la nation d’Israël. Supposons que certains des Hébreux à New York sont malheureux avec cela et dise:

  • « Pourquoi vous m’appelez nation d’Israël ?
  • Ne sommes-nous pas Hébreux comme vous? »

Si j’étais un de ceux qui est retourné, je répondrais, « tous à droite, si vous souhaitez être la nation d’Israël, reviennent à la bonne position de la nation d’Israël. Ne restez pas à New York. »

Ne restez pas dans le presbytérien, Baptiste, méthodiste ou quelque autre de dénomination. Ne restez pas dans n’importe quel genre de dénomination. Tant que vous restez dans une dénomination, vous perdez tout simplement votre position.

En d’autres termes, dans le cadre de l’illustration, que nous avons utilisé, vous êtes des Hébreux, mais vous êtes à New York. Vous n’êtes pas au bon endroit pour être la nation d’Israël. Si vous prétendez être la nation d’Israël, vous devez revenir à l’endroit où la nation d’Israël devrait être. « L’église locale »

 

SELON SON ESPÈCE

Il y a d’autres qui disent que nous ne devrions pas dire que nous sommes l’Eglise à un certain endroit, parce que nous sommes un si petit nombre. Cela sonne bien, mais c’est aussi dans le domaine de la subtilité de l’ennemi.

Permettez-moi d’illustrer ce de cette façon.

Supposons que la famille Smith a vingt-deux membres, mais pour certaines raisons, ils quittent peu à peu jusqu’à ce que seul demeure. Plus tard, un ou deux se rendent compte qu’ils sont les membres de la famille Smith, et ils reviennent.

Mais ils sont encore de dix-neuf ans,  les autres ne reviendront pas.

Si trois  des dix-neuf dise, « Par la miséricorde du Seigneur, nous sommes de la famille Smith. »

Mais ceux qui sont partis commencent à discuter avec eux en disant, « Pourquoi vous  vous appelez la famille Smith ? Vous ne pouvez pas nous représenter. Bien que  vous ne reviendrons pas, s’il vous plaît ne dites pas que vous êtes la famille Smith. » .

Depuis on  m’a demandé, « pouvez-vous expliquer pourquoi vous vous appelez l’église à Los Angeles ? Puisque l’église à Los Angeles devrait inclure tous les croyants à Los Angeles, comment peut un petit nombre peuvent s’appeller eux-mêmes l’église à Los Angeles? »

J’ai répondu en disant que nous savons tous que l’église dans une ville inclut tous les saints dans cette ville. Mais la situation actuelle est anormale, et donc beaucoup ont quitté pour rejoindre les différentes dénominations.

Maintenant, seul un petit nombre d’entre nous à Los Angeles se rendent compte que nous devons être dans l’église locale et que nous ne devrions pas joindre toutes les confessions. Nous nous rendons compte que nous sommes un petit nombre, mais si nous n’appelons pas nous-mêmes l’église à Los Angeles, et pourtant, nous sommes dans la ville de Los Angeles, que devons-nous nous appeler?

Nous nous rendons compte que nous ne sommes que trois membres de la famille Smith, et nous réalisons que nous ne pouvons pas représenter tous les membres de la famille Smith ; Pourtant, nous sommes toujours là. Si nous ne sommes pas la famille Smith, alors que sommes-nous ?

Nous n’avons pas d’autre nom que Smith.

Genèse 1 nous dit que dans la création de Dieu toutes choses sont « selon leur genre. » Si nous disons que nous ne sommes pas la famille Smith, mais le centre de Smith, puis nous ne sommes pas selon notre type.

Certains pensent qu’ils ne doivent pas s’appellent l’église afin d’éviter les ennuis, mais ils ne réalisent pas qu’ils  vont engendrer encore  plus d’ennui.

  • Que sommes-nous alors ?
  • Nous sommes la grande Babylone ?
  • Sommes-nous les dénominations ou les groupes libres ?

Alléluia ! Louez le Seigneur ! Nous sommes les églises locales.

Si nous n’admettons pas « l’église locale », nous avions mieux à nous appeler  un groupe libre. Tout doit être conforme à son genre.

L’hybride entre une pomme et une pêche ne peuvent pas survivre dans la deuxième génération. Une pomme doit être une pomme et une pêche doit être une pêche.

Dieu n’aime pas quelque les choses de mélange. Si vous êtes les dénominations ou les groupes libres, vous êtes les dénominations ou les groupes libres. Si vous êtes les églises locales, vous êtes les églises locales. Il n’y a aucun terrain neutre.

Nous tous devons être selon notre genre.

LES DIVISION SANS FIN

Il y a trop de confusion aujourd’hui. Certains disent que cette situation d’aujourd’hui est si confondue que personne ne peut préciser p, nous ne devrions pas parler de l’église locale, plus nous le faisons, plus d’ennuis, nous allons créer.

Aussi longtemps que nous sommes  deux ou trois qui se réunissent au nom du Seigneur, Matthieu 18:20 nous dit que le Seigneur est parmi nous. «20  Car là où deux ou trois sont assemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux. » Cela semble très beau, mais il provoque simplement plus de confusion.

Supposons que nous avons un groupe de frères et sœurs réunis. Si nous disons que deux ou trois réunis tout va bien, après un temps certains frères ne sentira pas heureux  de se rencontre  et vont commencer une autre réunion de deux ou trois sur la prochaine rue. Ils diront qu’ils ne sont pas divisés des autres mais sont un avec tous les enfants de Dieu. Puis après un certain temps, ces frères auront le même genre d’expérience, et certains parmi eux commence une autre réunion chez un autre frère. Je pense que nous pouvons nous rendre compte que ce genre de division sera sans fin.

Pourtant, tous ces petits groupes prétendent qu’ils ne sont pas circonscrit, mais qu’ils ouvert à tous. Encore peu importe le degré d’ouverture qu’ils sont, ils sont divisés.

  • Est-ce la façon dont Dieu ordonne ?
  • Si oui, où est l’impact, et où est la limite ?

La voie de Dieu est très sage : c’est la façon d’une église dans une seule ville.

Que vous soyez heureux avec moi ou pas, vous devez être un avec moi. Que je vous plaise ou non, je dois être un avec vous. Il n’y a pas d’échappatoire. Nous devons rester sur le terrain approprié où l’on veut garder l’unicité unique.

De cette façon, notre homme naturel est barrée, et l’église est construite.

LES TREMPLINS

Il y a une chose de plus.

Les églises locales sont également les tremplins présents à la nouvelle Jérusalem.

Je crois que toutes les églises locales sont entrées aujourd’hui à la nouvelle Jérusalem.

Nous pourrions arriver à la fin sans passer par le début ?

  • Les églises locales sont dans les trois premiers chapitres de l’Apocalypse,
  • et la nouvelle Jérusalem est dans les deux derniers chapitres.

Il est impossible d’ignorer le début. Nous devons être dans les églises locales afin d’être mis en place, à se discipliner, à tirer les leçons et de croître dans la vie.

Alléluia ! Louez le Seigneur ! Il nous a montré les églises locales.

CHAPITRE 4

LES ÉGLISES LOCALES POUR MANGER ET BOIRE À CHRIST

L’ACCENT ÉTRANGE DANS L’APOCALYPSE

Dans le livre de la révélation « apocalypse » il y a quelque chose de très étrange.

Dans le chapitre 1, l’accent sur les églises. Jean a écrit aux sept églises qui sont en Asie (v. 4) « 4  Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,». Le Seigneur Jésus lui a dit que ce qu’il voyait, il était d’écrire dans un parchemin et envoyez-le aux sept églises: « à Éphèse et à Smyrne et à Pergame et à Thyatire et à Sardes et à Philadelphie et de Laodicée » (v. 11).

  • Sept églises égale à sept villes ; à une seule église signifie donc, dans une ville et aux moyens d’une ville à une église.
  • Il s’agit de l’accent mis dans le chapitre 1.

 

Mais dans le chapitre 2, l’accent est mis à manger  ca a changé. «7  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.» v. 7).

Dans le premier des sept épîtres dans cet ouvrage, la promesse est la promesse de manger, et dans le dernier d’entre eux, la promesse est aussi de manger. «20  Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » (apoc 3:20). Même dans l’épître au  milieu, la promesse et  encore  en mangeant. « Celui qui vaincra, pour lui je te donnerai de la manne cachée » «17  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit. »(apoc 2:17).

Il s’agit d’une partie spéciale. C’est quelque chose de caché, pas comme la manne dans le désert, qui était alors ouverte. Ici, le Seigneur promet aux  vainqueurs « de la manne cachée ».

Donc la chose étrange dans l’Apocalypse est la suivante : les églises locales sont pour manger. Plus nous mangeons, heureux, nous faisons le Seigneur.

Puis chapitre 7 nous dit quelque chose de l’éternité. «16  ils n’auront plus faim, ils n’auront plus soif, et le soleil ne les frappera point, ni aucune chaleur.17  Car l’agneau qui est au milieu du trône les paîtra et les conduira aux sources des eaux de la vie, et Dieu essuiera toute larme de leurs yeux.» (VV. 16-17).

Certains peuvent penser qu’il est trop peu profond pour parler de manger et de boire. « Pourquoi ne pas parler de quelque chose de plus profond? »

Mais le Seigneur Jésus n’aime pas parler de quelque chose de plus profond. Il veut parler de quelque chose  de pratique. Rien n’est si pratique que manger et de boire.

Rien n’est si pratique comme quelque chose qui saura satisfaire notre faim et  notre soif.

L’agneau va  nous nourrir, ils n’y aura plus la faim et la soif. Il les conduira aux sources des eaux de vie.

Il sera non seulement un ressort, car le Seigneur n’est pas ce pauvre. Il y aura de nombreuses sources. Il sera non seulement une eau mais nombreuses eaux de vie. « Des Sources des eaux de vie. » C’est une vie avec nombreuses sources et de nombreuses eaux vives.

Le Seigneur dit qu’il prendra soin d’eux et les guidera vers les sources d’eaux de vie.

Puis, dans le chapitre 21, il dit qu’ils sont  produits  « évoluer ». Qu’est-il arrivé de passer par  la préparation pour manger et boire. Depuis les apoc chapitres 2 – 7 – 21 – 22  «6  Et il me dit: C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement.» (v. 6). Tout est prêt pour manger et boire.

Puis le dernier chapitre dit,  «1 ¶  Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau.2  Au milieu de la place de la ville et sur les deux bords du fleuve, il y avait un arbre de vie, produisant douze fois des fruits, rendant son fruit chaque mois, et dont les feuilles servaient à la guérison des nations. » (VV. 1 – 2). Un fleuve Sortait du trône de Dieu et de l’agneau signifie sortait du trône de l’agneau-Dieu.

Dieu est maintenant le Dieu de l’agneau.

 

Il est le Dieu Rédempteur et hors de son trône passe le fleuve d’eau de vie. Maintenant, il n’est pas juste une fontaine mais une rivière. Une rivière qui donne de la rédemption de Dieu et c’est clair comme du cristal.

Quel est le but de cette rivière ?

  • Il doit être pour nous à boire. Nous tous devons boire du fleuve d’eau de vie.
  • Sur les deux rives de la rivière pousse l’arbre de vie. L’eau est potable pour boire, et l’arbre de vie est pour manger.

O frères, nous devons consommer de Christ, et nous devons boire Christ ! Nous devons profiter Christ tout le temps en mangeant de l’arbre de vie et de boire à la rivière de la vie.

Enfin, Apocalypse 22:17 dit: «17  Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. »

  • Le livre de l’Apocalypse commence avec les églises locales,
  • et il finit par manger et boire.

LA CONSOMMATION DES ÉGLISES LOCALES

Comme je l’ai mentionné précédemment, l’église a été dégradée. C’était surtout à cause des enseignements.

Même à la fin du premier siècle, l’histoire nous dit qu’il y a différentes sortes d’enseignements dans l’église. L’église est devenue une religion.

Savez-vous ce qu’est une religion ?

Une religion est quelque chose avec des enseignements, des formulaires et règlements, qui disent aux gens comment adorer Dieu. C’est sous ce type de dégradation le  livre de l’Apocalypse a été écrit.

C’est pourquoi il n’y a pas d’enseignement dans ce livre.

Ce qu’enseignent les vingt-deux chapitres de l’Apocalypse ?

  • Le livre de Romains donne la vie chrétienne complètement.
  • La Première lettre aux Corinthiens apprend tant de choses au sujet de l’église.
  • Mais que le livre de l’apocalypse « révélation » nous apprend ?

Je dirais qu’il n’y a pratiquement aucun enseignement dans cet ouvrage. Il nous raconte surtout  sur les églises locales, qui finira par devient la nouvelle Jérusalem.

La nouvelle Jérusalem sera la consommation de toutes les églises locales.

  • Dans la nouvelle Jérusalem est l’arbre de vie,
  • et dans la première épître à la première église de ce livre, la promesse est celle de manger de l’arbre de vie.

Dans les églises locales, il y a l’arbre de vie, et dans la nouvelle Jérusalem est aussi l’arbre de vie. Cela nous montre que toutes les églises locales finiront par devenir la nouvelle Jérusalem.

Entre les églises locales et de la nouvelle Jérusalem, comme nous l’avons vu, est le monde condamné.

Dans les chapitres 4 à 16, il est révélé que  le monde sera jugé. Dieu exercera son jugement divin sur ce monde condamné. Il y a aussi le mélange de Babylone, qui est révélé dans le chapitre 17. La mystérieuse Babylon est un mélange de l’Eglise avec le monde ; C’est moins de l’église et plus du monde. C’est le monde, mais il n’y a au moins quelque chose de l’église en elle. Dans un sens, c’est l’église, mais il y a beaucoup de monde dedans. C’est un mélange.

Dans Genèse 1, Dieu dit que tout doit être conforme à son genre. Si vous êtes un homme, vous devez être homme. Si vous êtes une femme, vous devez être une femme. Si c’est un cheval, il doit être un cheval. Si c’est une vache, il faut une vache. Il ne peut pas être partie vache et cheval de partie. Vous ne pouvez être homme et femme en même temps.

  • Mais Babylone à une partie de l’église et du monde.
  • Il ne correspond pas à son
  • C’est le christianisme d’aujourd’hui.

Il s’agit de la chrétienté d’aujourd’hui, et cette chrétienté à une mère qui est l’église catholique romaine. L’église catholique romaine est la mère, et cette mère à beaucoup de filles. Selon moi, que nous savons tous qui sont les filles.

Le monde sera jugé, et Babylone la grande sera  brûlé. Dieu exercera son jugement encore plus sur Babylone la grande que sur le monde, parce que Dieu hait le mélange.

  • Si vous êtes du monde, vous vivez par le
  • Si vous êtes l’église, vous vivez par l’église.
  • Si vous êtes un homme, vous vivez pour être un homme.
  • Si vous êtes une femme, vous vivez pour être une femme.

Ne faites pas vous-même partie d’un  homme et une partie de femme. Le christianisme est un mélange, et ce mélange est entièrement brûlé.

Tombé est tombée, Babylone la grande !  « 2  Il cria d’une voix forte, disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande! Elle est devenue une habitation de démons, un repaire de tout esprit impur, un repaire de tout oiseau impur et odieux,» (Apoc. 18:2) et tous les saints dira: « Hallelujah! » «1 ¶  Après cela, j’entendis dans le ciel comme une voix forte d’une foule nombreuse qui disait: Alléluia! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu,2  parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main.3  Et ils dirent une seconde fois: Alléluia! …et sa fumée monte aux siècles des siècles. » apoc  (19:1-3).

Il n’y a aucun enseignement doctrinal dans le livre de l’Apocalypse, aucune justification par la foi, sans sanctification et aucune rédemption. Il raconte avec force  pour nous sur les églises locales et que la consommation de ces églises locales qui ensuite sera la nouvelle Jérusalem. Mais dans le processus, il y a une longue histoire. Il y a le jugement divin qui sera exercé sur le monde condamné, et le mélange de Babylone, qui est le christianisme d’aujourd’hui, est brûlé.

« À…À…À… « 

« Ce que vous voyez écrire dans un parchemin et envoyez-le aux sept églises »  «11  qui disait: Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée. » ( apoc 1:11).

Ces sept églises ne sont pas sept églises dans les rues, sur les campus, dans les maisons ou dans les usines. Ils sont sept églises dans sept villes. Les sept églises sont égales à sept villes.

On peut penser que le Seigneur n’a pas composé Apocalypse 1 «11  qui disait: Ce que tu vois, écris-le dans un livre, et envoie-le aux sept Eglises, à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée. » ( apoc 1:11). très bien.

Je ne pense pas que n’importe qui d’entre nous serait composer ce verset de la bonne façon. « Ce que vous voyez écrire dans un parchemin et envoyez-le aux sept églises: à Éphèse et à Smyrne et à Pergame et à Thyatire et à Sardes et à Philadelphie et à Laodicée. » Le Seigneur il a  composé de cette manière.

Le Seigneur dit à Jean pour envoyer cet ouvrage aux sept églises, comme suit:,,, à. À quoi ? Aux églises locales ! Il avait à répéter tous les noms des villes avec autant des et tant de conjonctions, afin que nous puissions voir les églises locales.

Pouvez-vous avoir une église dans votre campus ?

Si vous pensez que vous pouvez, vous aviez mieux à réfléchir  et voir l’Apocalypse 1:11. Le Seigneur Jésus va répéter pour vous. « Aux sept églises: à Éphèse et de Smyrne… » Il est de la ville, pas pour les campus, ou  les rues,  ou les maisons, usines ou des confessions.

C’est dans cette ville et à cette ville. Louer le Seigneur pour son amplification au  septuple.

Nous montrent que, dans une ville il est et devrait être, une seule église, et une église est et doit être, pour une seule ville. Ce n’est pas mon enseignement mais ma citation, et cette citation provient de la parole du Seigneur Jésus.

Où l’église devrait être ?

  • Louez le Seigneur, il devrait être dans la ville !
  • Combien d’églises y aurait-il dans une seule ville ?

Il est évident qu’il devrait y avoir qu’un seul.

Combien d’églises  dans de nombreuses villes devraient avoir ?

Il devrait y avoir une église pour chaque ville. De nombreuses villes devraient avoir beaucoup d’églises, mais une ville devrait avoir qu’une seule Eglise. Nous devons être clairs à ce sujet. C’est le dernier livre dans la Bible, et il est fermé à tant de chrétiens parce qu’ils ne verraient pas les églises locales. Si nous sommes prêts à voir les églises locales, l’ensemble du livre de l’Apocalypse s’ouvrira à nous parce que notre position sera correcte. Louez le Seigneur ! Quand notre position est correcte, nous pouvons voir.

« 12  Je me retournai pour connaître quelle était la voix qui me parlait. Et, après m’être retourné, je vis sept chandeliers d’or,» (v. 12). C’est tellement merveilleux.

Quand on  se tourne, on voit ; Nous ne pouvons pas dire que nous n’avons pas vu.

J’ai été condamné par de nombreuses personnes en raison de cette question des églises locales, mais je ne peux pas l’aider. Je l’ai vu.

Je ne peux pas dire que je n’ai pas vu. Je suis tellement accablé avec les églises locales, parce que j’ai vu les églises locales. Je ne peux que s’encombrer, parce que j’ai vu.

Nous avons tous besoin d’un virage. J’ai peur qu’il y a encore des amis qui sont en doute. Mais ce ne sont pas nos paroles ; Ce sont les paroles prononcées par le Seigneur. « Ce que vous voyez écrire dans un parchemin et envoyez-le aux sept églises: à Éphèse et à Smyrne et à Pergame et à Thyatire et à Sardes et à Philadelphie et à Laodicée. » Il y a aucun mot dans la Bible entière aussi clair que ces mots. Une église locale est égale à une seule ville. La taille, la compétence et la limite de l’église locale doivent être égale à celle de la ville.

Apocalypse 1:11 est extrêmement claire.

IL SUFFIT DE MANGER ET BOIRE

Nous devons être dans les églises locales, et l’intention du Seigneur dans les églises locales est tout simplement que nous mangeons et buvons. Le Seigneur n’a pas dit qu’il nous enseignerait ou qu’il donnera une   instruction. Il a dit qu’il nous donnerait quelque chose à manger.

  1. Les églises locales sont une question de manger.
  2. Tout le temps, nous devons nous nourrissent de Christ.

Notre salle de réunion est vraiment notre salle à manger. Chaque fois que nous nous réunissons, nous arrivons à manger. « Celui qui vaincra, lui je vais donner à manger. »

  • Ce qui est la condition juste d’une église locale ?

Si elle « Eglise locale » est pleine d’enseignement, cela  est faux. Les églises locales doivent être pleines de manger « nourriture ». Chaque fois que nous arrivons à la réunion, nous devrions être nourris. Puis après la séance on va dire, « Loue le Seigneur, je suis comblé et je suis convaincu! »

Toutes les réunions de l’église locale doivent être remplie de Christ comme l’aliment, et après chaque séance, que nous tous devons dire, « Alléluia, je suis satisfait! »

Bien que nous ne sachions pas beaucoup, nous sommes complets.

Il s’agit d’une église locale appropriée.

L’église locale n’est pas un endroit pour nous de savoir mais un endroit pour nous de manger. L’église locale n’est pas une école mais une salle à manger pour manger céleste. « Celui qui vaincra, lui je donnerai à manger de l’arbre de vie. » « Apocalypse 2:7  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.»

L’arbre de vie même dans Genèse 2, qui a était perdu  par Adam est maintenant ouvert pour nous dans les églises locales.

Le Seigneur dit à Jean d’écrire à l’église d’Éphèse qui celui qui vaincra sera donné l’arbre de vie à manger dans les églises locales.

Il est donc clair que c’est dans les églises locales où le Seigneur nous donne quelque chose à manger.

Dans les dernières années, il est toujours  difficile pour moi d’écouter un message de la simple doctrine. Mais il n’y a aucune onction du Seigneur de donner un tel message.

Quand je parle, je dois dire quelque chose selon l’onction intérieure. Le seul fardeau que j’ai au sein est d’aider les enfants du Seigneur pour savoir comment profiter de Christ en mangeant et en buvant de lui.

Nous tous devons apprendre que les Eglises locales ne sont pas des lieux pour l’enseignement. Ce sont des lieux pour manger.

Les églises locales sont des lieux où le peuple de Dieu peut se réunir pour manger et boire du Christ.

Christ est l’arbre de vie, et il est aussi de la manne cachée.

Le Christianisme d’aujourd’hui seulement connaît le Christ d’une manière publique.

Ils ne connaissent  pas un Christ caché.

Le Christ caché est dans les églises locales.

Plusieurs fois, d’autres m’ont demandé pourquoi nous allons aux réunions  tout le temps et ce que nous faisons dans ces réunions. Lorsque nous leur disons que nous allons aux réunions pour se nourrir sur le Christ, ils ne comprennent  pas.

C’est parce que c’est quelque chose de caché.

C’est le Christ comme la manne cachée. Nous avons mangé de cette manne cachée dans les églises locales. Nous jouissons tous les jours  de quelque chose dont personne ne comprend. Même s’ils viennent à nos rencontres, ils ne comprennent toujours pas.

Nous sommes satisfaits, mais ils ne peuvent pas en profiter. C’est quelque chose de caché. Louez le Seigneur ! Il est caché, mais nous en profiter.

Beaucoup d’entre nous qui ont été dans le christianisme et sont maintenant dans les églises locales ont trouvé un plaisir caché.

C’est non seulement l’arbre de vie, mais aussi la manne cachée. C’est le vrai plaisir dans les églises locales. Il est non seulement l’arbre de vie et de la manne cachée mais aussi une fête.

«20  Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. » (apoc 3:20). Chaque séance est non seulement une table à manger, mais aussi une fête. Nous ne mangeons pas seulement, nous  festoyer, le Christ.

Alors quand nous serons dans l’éternité, l’agneau  prendra soin de nous et nous guidera  vers les sources d’eaux de vie. Il est non seulement un printemps mais les sources des eaux de vie. Jour après jour, nous allons boire de ces sources. Je crois que nous pouvons comprendre cela parce que nous avons apprécié l’avant-goût dans les églises locales.

Les églises locales ne doivent pas être des lieux d’enseignements.

Nous ne devrions pas nous inquiéter des enseignements, mais pour manger et boire du Seigneur Jésus.

Comme nous l’avons vu, dans la nouvelle Jérusalem, il est un fleuve d’eau vive qui coule  du  trône du Dieu Rédempteur.

Dans l’écoulement de l’eau vive, des deux côtés de la rivière, pousse l’arbre de vie. Il s’agit pour nous de manger pour l’éternité. Notre devoir est tout simplement pour  nous de manger et  de boire.

On ne fera rien mais profiter de Christ comme l’eau vive et l’arbre de vie.

Louez le Seigneur, nous n’avons rien à voir avec le monde, et nous n’avons rien à voir avec Babylone.

Notre seul souci est de jouir de Christ et se nourrir de lui dans les églises locales.

Ici, nous jouissons Christ, ici nous ministrons de Christ, ici nous mangeons Christ et ici nous buvons du Christ.

Alléluia, finalement nous se régalerons  dans la nouvelle Jérusalem ! Mais aujourd’hui, nous avons un réel avant-goût dans les églises locales.

CHAPITRE CINQ

LE FEU QUI BRÛLE ET L’EAU QUI COULE

La Révélation « l’apocalypse » est le dernier livre de la Bible et le dernier livre à l’église.

Nous avons vu clairement que ce livre  parle des sept Esprits aux Eglises locales.

Il n’y a pas de doctrine dans ce livre. C’est un livre long avec vingt-deux chapitres, mais il n’y a pas de doctrine.

Quel est donc cet ouvrage ?

C’est un livre sur les églises locales: « Jean aux sept églises qui sont en Asie » ( apoc 1:4a).

Ce livre  est pour les églises locales, l’Esprit de Dieu est les sept esprits devant le trône. « Que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,» (v. 4 b).

Ici l’Esprit intensification au septuple est maintenant à la deuxième place du Dieu « dans la trinité ». Il était à la troisième place (Matthieu 28: 19), mais maintenant dans ce livre il est en second lieu, parce que l’âge a été changé. Le Seigneur s’est transformé à l’âge de la doctrine  en l’âge de l’esprit.

Il n’y a donc aucune doctrine dans ce livre, mais les sept esprits.

Si nous avons les sept esprits, nous avons tout ; Si nous n’avons pas les sept esprits, nous n’avons rien.

DEUX CHOSES HORS DU TRÔNE

Les sept Esprits sont devant le trône. L’Apocalypse parle du trône un certain nombre de fois.

La première fois  est en  apoc  1:4« Que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône,» (v. 4 b).  Comme nous l’avons vu dans la citation ci-dessus.

Puis apoc 4:5 dit: «5  Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.»

Le dernier est en  apoc 22:1:  « 1 ¶  Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau.»

  • Il est donc clair qu’il y a deux choses qui viennent du trône de Dieu :
  • l’un est le feu brûlant,
  • et l’autre est l’eau qui coule.

Il n’y a pas de doctrine dans ce livre, mais il y a le feu et l’eau.

Le feu est les sept Esprits de Dieu. Les sept Esprits de Dieu sont les sept lampes de feu qui  brûlent.

  • Alors, c’est quoi l’eau ?

Pour voir cela, nous devons nous retourner à l’Évangile de jean.

Dans l’Évangile de Jean, on nous dit que l’eau est aussi l’esprit. «38  Celui qui croit en moi, des fleuves d’eau vive couleront de son sein, comme dit l’Ecriture.39  Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. »( jean 7:38-39). Le même Esprit est le feu et l’eau qui coule. Encore une fois, je dis qu’il n’y a pas de doctrine dans ce livre. Quand nous arrivons à cet ouvrage, nous rencontrons seulement le trône avec le feu et l’eau.

  • Le feu Est pour nous brûler,
  • et l’eau est pour nous fournir.
  • D’une part, nous avons besoin d’être brûlé,
  • et d’autre part, nous avons besoin d’être alimentés et abreuvés.

 

LE FEU QUI BRÛLE

Dans ces chapitres, nous avons été beaucoup occupés avec l’affaire des églises locales. Les églises locales ne doivent pas être pleines de doctrines, mais plein de combustion.

Les Doctrines  agitent seulement les opinions différentes.

Si une église locale est un authentique, naturel, normal et vivante, brûlant, il n’y aura plus les doctrines qui divisent.

Lorsque nous  nous tournons  et appuyons  sur le trône de Dieu, nous sommes brûlés.

O frères et sœurs, combien avez-vous été brûlé ?

Si vous dites que dans l’église locale, ici vous avez reçu plusieurs nouveaux enseignements, je vais être déçu.

Mais si beaucoup d’entre vous dit, « Louez le Seigneur, j’ai été brûlé ici! » Je serai si heureux.

Nous tous devons être brûlés.

Nos opinions doivent être brûlées, nos différents concepts doivent être brûlé et nos doctrines et nos connaissances doivent tous être brûlés. L’église locale doit être un lieu de brûlure. Plus nous sommes dans le l’église local, plus nous devrions être brûlés.

L’église locale doit être un tel lieu de raffinage. Indépendamment de ce que nous savons et ce que nous sommes, nous tous devons être affinées par le feu en feu dans l’église locale.

Plus on touche l’église locale, plus nous seront brûlés. Toutes les anciennes doctrines, les vieux décors et toutes sortes d’avis seront brûlées.

Dans le livre de l’Apocalypse, le feu vient avant l’eau, car à cette époque, l’église a été dégradée. Beaucoup de choses négatives était venus, et tout cela devait être brûlé.

Les Enseignements peuvent ne jamais faire cela. Seul le brûlage des sept Esprits peut accomplir. L’Esprit est l’Esprit septuple dans les églises locales pour faire un travail de feu. Plus nous toucher le trône, plus nous seront brûlés. Plus nous disons: « Ô Seigneur, » plus nous seront brûlés. Plus nous dirons  « Amen », plus nous seront brûlés et plus nous dire, « Hallelujah », plus nous seront brûlés.

De brûler tout simplement veut dire se débarrasser de toutes les choses anciennes.

Si nous appellerons, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia! », nous percevons que nous sommes débarrassés de quelque chose. Après quelques jours nous regardons en arrière et être dégoûté de toutes les choses anciennes, que nous avons utilisé pour admirer. C’est la combustion.

L’EAU VIVE

Côté négatif, nous sommes brûlés, mais Louez le Seigneur, sur le côté positif nous sommes arroser. Quelque chose de nouveau, rafraîchissant,  et qui renforce  et qui éclaire en nous . Il n’y a pas de mots humains qui peuvent expliquer ce qui est en nous. C’est comme les fleuves d’eau vive, comme Jean mentionne dans son Évangile.

Si nous vraiment cela et ne plaisantons pas avec le Seigneur, quand nous disons, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia, » il y aura quelque chose qui coule en nous.

Parfois, c’est une rivière de confort, parfois c’est une rivière de l’amour, parfois c’est une rivière de l’humilité, parfois c’est une rivière de la patience et parfois c’est une rivière de force. Même lorsque nous sommes dans une sorte d’obscurité, nous dirons, « Ô Seigneur! » la lumière brillera

  • C’est la rivière de lumière qui coule.
  • Ce n’est pas de l’enseignement.

Parfois, il est un fleuve de réprimande en nous quand nous disons: « Ô Seigneur, Amen, alléluia. »

Dans les quelque chose  qui nous dit que quelque chose ne va pas. Il n’y a pas besoin de quelqu’un pour nous réprimander extérieurement ; Il y a un reproche vers l’intérieur.

Il s’agit de l’écoulement des sept esprits de Dieu.

L’âge a été changé.

Le Seigneur n’honorera jamais les doctrines. Nous avons besoin, ce n’est pas les doctrines mais la combustion et l’arrosage de l’Esprit au septuple.

Les Doctrines ne fonctionnent pas si bien. C’est pourquoi il n’y a pas de doctrine dans le livre de l’Apocalypse.

Au lieu de cela, il y a les sept Esprits de Dieu comme les lampes de feu qui brulent et la rivière d’eau vive. Quand nous disons, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia, » nous touchons le trône et quelque chose se passe dans les brûlures et les eaux  se répand nous.

Chaque fois que je dis, « Seigneur Jésus, » j’aime beaucoup le Seigneur. C’est encore mieux que de lire un passage de la Bible. Pour dire: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia » plusieurs fois cela est si rafraîchissant.

C’est l’arrosage des sept Esprits de Dieu.

TOUCHER LE TRÔNE

Nous devons  nous appuyer continuellement sur le trône. Ne pense pas que le trône est si loin.

  • En un sens, c’est dans les cieux,
  • Mais dans un autre sens, c’est en nous.

Hébreux 4:16 dit: « 16  Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.»

  • Où est le trône de la grâce ?
  • C’est dans notre esprit «humain ».

Nous devons ouvrir notre esprit et dire: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » Puis nous seront brûlés et arrosés.

C’est merveilleux.

Il est très intéressant, comment le Seigneur nous a donné ces quatre mots :

Ô Seigneur, Amen, alléluia.

J’ai dit, les frères et sœurs qu’ils ont tous dû fonctionner et dire quelque chose aux réunions. Puis j’ai dit que tout le monde pourrait dire au moins quatre mots. Mais je ne savais pas quels étaient les quatre mots.

J’ai été surpris de ce que j’avais dit et pensé à moi, « quels sont les quatre mots? »

Puis j’ai  dit, ces quatre mots spontanément sont sorti : Ô Seigneur, Amen, Alléluia!

Nous ne saurons jamais combien ces quatre mots ont aidé les frères et sœurs.

Supposons que dans les réunions de l’église locale nous nous faisons pas  autre chose que de dire: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! »

Si le Seigneur devait nous amènent à faire cela pendant deux heures, je crois que nous auraient tous être mis le feu. Tout le monde pourrait être brûlé.

C’est beaucoup, beaucoup mieux que n’importe quel genre de message qui prévaut. Pourquoi est-ce ?

C’est parce que lorsque nous disons ces quatre mots, nous touchons les sept Esprits de Dieu qui sont devant le trône.

Essayez-le et voyez si les sept esprits ne vous brûleront pas.

Nous avons vu que, pour atteindre « les gens du dehors », aucune prédication n’est nécessaire. Si nous les aidons à dire « Seigneur » trois fois, ils seront sauvés.

Si ils ouvrent la fenêtre, l’air viendra. Tout ce qu’ils ont à faire est d’ouvrir leur bouche et leur dire: « Ô Seigneur, Ô Seigneur. »

Même s’ils n’ont aucune intention de croire, encore qu’ils seront interceptés. Peu importe qu’ils aient l’intention ou non, tant qu’ils ouvrent la fenêtre, l’air viendra. Il n’est pas une question d’enseignement ;

Il s’agit de toucher les sept Esprits de Dieu.

AUCUNE FORMES OU DE RÈGLEMENTS

Le livre de l’Apocalypse n’a également aucunes formes ou des règlements.

Vous ne trouverez aucun règlement où formes dans ce livre ?

  • Je ne peux pas en trouver, mais je ne trouve pas, « Amen, Alléluia! »

«4  Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant: Amen! Alléluia!5 ¶  Et une voix sortit du trône, disant: Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands!6  Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. » (apoc 19:4-6).

Vous me direz que c’est quelque chose qui se passe dans les cieux. Mais nous en avons besoin sur la terre comme au ciel (Matthieu 6:10 «10  que ton règne vienne; que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. »).

Cependant, ce n’est pas un règlement. Parfois les sept Esprits nous mènera à se taire, et à d’autres moments les sept Esprits nous conduira à crier. Nous n’avons pas de règlement.

Dans le dernier livre de la Bible, il y a aucune doctrine, aucun formulaire et aucune réglementation pour les églises locales.

Louez le Seigneur !

Il y a seulement les sept Esprits. C’est tout ce que nous avons besoin. Si nous arrivons au trône de Dieu et de dire: « Ô Seigneur, Ô Seigneur, Ô Seigneur, » les sept Esprits  de Dieu brûlera et couler en nous.

Aujourd’hui c’est le jour des sept Esprits. On  ne parle pas plus de doctrines ou vous serez tués. La lettre tue. La Connaissance tue. La Doctrine tue. Les Enseignement tue. Tout le code écrit tue.

La parole de la Bible ne doit pas être les lettres, mais l’Esprit.

Le Seigneur dit: « les paroles que je t’ai parlé sont esprit et sont vie » (Jean 6: 63). Il ne faut pas les connaissances, les doctrines et les enseignements. Il doit être l’Esprit et encore plus, les sept Esprits. Nous devons tous nous ouvrir à l’Esprit pour être vraiment brûlé et arroser pour que le Seigneur ait un moyen gratuit parmi nous dans les églises locales.

CHAPITRE SIX

LE CHRIST DANS L’APOCALYPSE

Dans ce chapitre, nous devons voir quelque chose du Christ dans l’Apocalypse.

Christ dans ce livre est très différent de tous les autres livres de la Bible. Lisons Apocalypse 1:13-16. «13  et, au milieu des sept chandeliers, quelqu’un qui ressemblait à un fils d’homme, vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine.14  Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, comme de la neige; ses yeux étaient comme une flamme de feu;15  ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux.16  Il avait dans sa main droite sept étoiles. De sa bouche sortait une épée aiguë, à deux tranchants; et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. »

 

MARCHER AU MILIEU DES ÉGLISES LOCALES

Dans les versets ci-dessus Christ est l’homme qui marche au milieu des sept chandeliers d’or. Nous savons que ces chandeliers d’or sont les églises locales. Cela révèle aujourd’hui que le Christ est le fils de l’homme, marchant au milieu des églises locales.

Nous sommes  peut-être des chrétiens depuis plusieurs années mais ils ne savaient pas que le Christ est aujourd’hui l’homme glorieux qui marche au milieu des églises locales. Il marche au milieu des chandeliers d’or, et les chandeliers d’or sont les églises locales.

Si nous voulons qui marche au milieu de nous, nous devons être dans l’église locale.

Si nous sommes dans les confessions, nous sommes encore en captivité.

Christ Marche au milieu des églises locales. Nous ne devons pas penser que c’est une petite chose pour être dans les églises locales.

Christ comme l’homme glorifié est marchant au milieu d’eux. Il s’agit de la plus grande récompense pour nous dans l’église locale.

Il ne  marcher  pas dans les dénominations ou dans toute organisation. Il marche au milieu des églises locales.

Pour que le Christ marchant en France, il doit y avoir les églises locales. Louez le Seigneur ! Où sont les églises locales, Christ marche au milieu d’elles.

Pour que le Christ marchant au milieu de nous ce n’est pas une mince affaire.

Supposons que ce soir nous devions avoir le Président des États-Unis à pied au milieu de nous. En effet, ce serait passionnant. Mais il est juste le Président et rien à comparer avec le Christ. Avoir Christ marche parmi nous est inexpressibly glorieux !

Maintenant, nous nous rendons compte combien précieux est le livre de l’Apocalypse.

Ce livre nous dit que Christ aujourd’hui marche au milieu des églises locales.

LE SOUVERAIN SACRIFICATEUR AIMANT

La Révélation «apocalypse » continue de nous dire quel genre d’un Christ qu’il est.

Il est un Christ qui est si parfait : il est vêtu d’un long vêtement jusqu’à ses pieds.

Rien n’est court ou inexistantes ; rien n’est nécessaire. Il est parfait. Le vêtement dans la Bible signifie toujours ce qu’une personne est et ce qu’il fait. Christ porte un vêtement parfait, et nous savons que c’est la robe parfaite du souverain sacrificateur. Il marche au milieu des églises locales comme le souverain sacrificateur.

Il apporte les églises locales dans le sacerdoce. Il marche au milieu de nous pas comme un général dans l’armée, ou comme un roi, mais comme le grand prêtre dans une robe parfaite.

Il est aussi intéressant de noter que comme le souverain sacrificateur, Christ n’a pas ceindre ses reins, mais sa poitrine.

Cela signifie que son travail a été accompli. Son travail est passé, mais sa préoccupation et son amour  demeure encore. La ceinture n’est pas maintenant sur ses reins, mais sur sa poitrine. Son travail est terminé, mais sa préoccupation aimante demeure encore pour les églises locales.

Sa préoccupation est une préoccupation de l’amour pour toutes les églises locales — c’est pourquoi il ceint sa poitrine.

ANCIENS  ET VIVANT

Ce livre nous dit aussi que Christ est vieux, car ses cheveux sont extrêmement blancs. Cheveux blancs, humainement parlant, signifie toujours qui a vieilli, mais ici, cela signifie que Christ est « anciens » . Personne n’est aussi vieux que lui. Mais cela ne signifie pas qu’il est vieux. Il est ancien, mais il est tellement vivant. «  1-18 Je suis le premier et le dernier, 18  et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.» (1:17-18) «17  Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! 1-18 Je suis le premier et le dernier,18  et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts. ».

Les plus âgés que nous sommes, nous devons être plus vivants. Nous, les plus âgés, devons être plus vivants. Christ est le plus ancien, mais il est le plus vivant. Il est vivant pour toujours et à jamais. Il est ancien, et il est vivant.

J’ai connu certaines églises locales qui étaient très vivantes quand ils ont commencé à répondre, mais après deux ou trois ans, ils sont devenus vieux. « C’est pas possible ». L’église doit être comme le Christ, la tête. Il est le plus ancien, le plus ancien, mais il est encore plus vivant.

Les églises locales ne devraient pas être mortes. C’est pourquoi le Seigneur Jésus a parlé comme il l’a fait à l’église de Sardes. Il leur a dit qu’il était celui qui a les sept Esprits ; par conséquent, ils ne faut pas si morts. Il y avait rien de mal avec l’église de Sardes sauf qu’elle était morte. Elle avait un nom, mais en fait elle était morte.

Ce n’est pas possible. À Sardes était une église locale morte, mais Christ est vivant donc.

Cela signifie qu’elle avait perdu son contact avec le Christ vivant.

L’église doit être comme le Christ, la tête. Il est le plus ancien, le plus ancien, mais il est encore plus vivant.

 

LE CHRIST BRÛLANT

Ensuite, nous lisons que le Christ dans l’Apocalypse a les yeux comme une flamme de feu et pieds comme du bronze, comme ayant été tirés d’un four. Tout cela signifie qu’il brûle.

Il est ancien, il est vivant, et il brûle.

Dans les églises locales il ne faut avoir aucune froideur ou de la tiédeur, car Christ est  brulant. Il ne vit pas que seulement, mais il brûle aussi.

Serions-nous prêts à lire prier pendant quinze minutes et permettent le Christ pour nous regarder avec ses yeux brûlant ?

Nous devons nous rappeler qu’il a sept yeux.

Apocalypse 5:6 nous dit que ses sept yeux sont les sept esprits de Dieu. Les sept esprits de Dieu sont comme les sept lampes de feu ( apoc 4:5 « 5  Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.»).

Si nous laissons ces sept yeux voir notre cœur, nous serons brûlés. Si nous pouvons prier-lecture pendant quinze minutes et encore être froid, notre lecture-prier doit être mauvaise.

Il doit y avoir une sorte d’obstacle depuis l’intérieur ; dans le cas contraire, nous serons « consumer » brûlés.

Christ n’est pas seulement vivant, mais il brûle aussi. Nous tous devons être brûlant.

Lorsque nous sommes brûlés et brûlante, nous ne sommes pas toujours aussi claires. Les gens plus froids sont les cas les plus manifestes.

Lorsque nous sommes froids, nous aurons un esprit extrêmement clair. Mais quand nous sommes brûlant, nous sommes un peu stupides. Louez le Seigneur ! Nous ne devons pas essayer d’être aussi claire. Nous devons être un peu fous, parce que nous sommes brûlants.

Christ est celui qui marche au milieu des églises locales, et il est le grand prêtre dont le travail est accompli, mais qui a un souci d’amour pour les églises locales. Il est aussi celui qui est si ancien, et si vivant et donc brûlant.

Supposons que Christ était ici aujourd’hui, avec ses sept yeux brûlant et ses pieds comme  du bronze, comme ayant été tirés d’un four.

Dans l’église locale Christ marche au milieu d’eux comme un tel feu.

LE BRUIT DES GROSSES  EAUX

Il y a quelque chose de plus. Christ n’est pas si silencieux.

Il a été un peu silencieux lorsqu’il se promenait sur cette terre, mais aujourd’hui il est différent.

Aujourd’hui, il est dans les églises locales avec une voix comme le bruit de grosses eaux. Nous devons tous être vivants et parlant.

Nous ne servons pas un Christ silencieux, mais une avec une voix comme le bruit de grosses eaux. Lorsque nous nous réunissons dans les églises locales, nous avons besoin d’avoir le bruit de grosses eaux. «ailes.

Apocalypse 14:2  Et j’entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d’un grand tonnerre; et la voix que j’entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes.Apocalypse 19:6  Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. »

Dans les églises locales, Christ n’est pas si silencieux. Nous devons être remplis avec lui ; puis nos louanges seront comme le bruit de grosses eaux. « O Seigneur, Amen, Alléluia! » Nous devons être bruyant, car le même Christ qui est en nous et qui marche au milieu de nous est un Christ d’une voix forte.

Ceux dans le christianisme peuvent dire que c’est extrême, mais le Seigneur va révolutionner le christianisme. Il va même révolutionner nos réunions. Il n’y a aucune nécessité pour nous de garder l’ancienne façon. Il doit y avoir quelque chose de nouveau et vivant tout le temps.

LE CHRIST FÉROCE

Le premier chapitre de l’Apocalypse est absolument différent du premier chapitre de Jean. Jean 1:1 dit « Au commencement était le mot et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu. »

C’est vraiment bon.

Mais j’admire aussi le premier chapitre de l’Apocalypse, car il nous apprend quelque chose sur un Christ qui n’est pas si doux mais si féroce.

Regardez l’image du Christ dans ce chapitre.

Ses yeux sont comme une flamme de feu, ses pieds sont comme bronze, comme ayant été tirés d’une fournaise, et sa voix était comme le bruit de grosses eaux. À la fin de l’âge, le Seigneur doit être féroce. C’est parce que les jours sont si sombre, si mauvais  et si mort. Nous avons besoin de quelque chose de farouche.

Le Christianisme mort  a besoin d’un Christ féroce.

 

Mais si vous oubliez votre esprit et vous lissez la Bible jour après jour, vous serez tellement froid et silencieux. Si vous exercez votre esprit pour communiquer avec le Christ qui marche au milieu des églises locales de la vie, vous  brûler.

Pourquoi êtes-vous si silencieux ?

C’est parce que vous lisez trop. Pourquoi êtes-vous si silencieux ? C’est parce que vous dites jamais: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » Si vous essayez, vous verrez. Vous sera brûlant, et vous sauterez et crier. Vous ne pouvez jamais être si silencieux si vous communiquez avec le Christ dans l’Apocalypse. Quelque chose brûle en vous.

Il s’agit de la façon dont Christ est aujourd’hui dans les églises locales.

Nous ne devons pas porter notre dernière impression du Christ dans les églises locales.

Nous devons avoir une nouvelle impression du Christ.

Le Christ qui marche au milieu des églises locales est très ancien, encore si vivant et brûlant. Il a sept yeux brûlant, ses pieds sont comme  du bronze, comme ayant été tirés d’une fournaise, et sa voix était comme le bruit de grosses eaux. C’est tout à fait différent de l’impression du Christ, nous avons reçu dans le christianisme. Louez le Seigneur que nous avons vu un tel Christ !

Le Christ qui marche au milieu des églises locales est très ancien, encore si vivant et brûlant et féroces

 

LES SEPT ESPRITS ET LES SEPT ÉTOILES

Dans Apocalypse 2:1 le Seigneur dit: « Voici ce que dit celui qui tient les sept étoiles dans sa main droite, celui qui marche au milieu des sept chandeliers d’or. » Les sept étoiles sont les leaders dans les églises locales. Le Seigneur tient aujourd’hui les leaders. Il marche au milieu des églises locales, et il tient les aines principales.

Puis Apocalypse 3:1 nous dit qu’il ne tient pas seulement les principaux, mais il a les sept Esprits. « Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles. » Les sept Esprits sont non seulement pour les sept Eglises, mais aussi pour les dirigeants des églises locales.

Tous les leaders des églises locales doivent être brûlants avec sept Esprits.

LA PORTE OUVERTE

La révélation « apocalypse »nous dit aussi que le Christ a les clés de David. Lorsqu’il ouvre, personne ne peut fermer et quand il ferme, personne ne peut ouvrir. «7 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Philadelphie: Voici ce que dit le Saint, le Véritable, celui qui a la clef de David, celui qui ouvre, et personne ne fermera, celui qui ferme, et personne n’ouvrira: » v. 7).

Le Seigneur ne définit qu’une porte ouverte de l’église locale. Je peux témoigner que dans les dernières années l’ennemi a essayé à fermer les portes pour nous. Mais plus il a essayé, plus les portes se sont ouvertes.

Les églises locales sont son témoignage.

Qui peut fermer ?

La clef de David est dans sa main.

L’AMEN DE CELUI DE DIGNE

Dans l’Apocalypse 3:14 Christ est l’Amen. «14 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée: Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: »

Lorsque nous disons: « Ô Seigneur, Amen, » nous demandons simplement sur son nom.

Jah, la dernière syllabe de Hallelujah, est aussi le nom du Seigneur. Jah signifie « Jéhovah » et hallelu signifie « louange ».

Hallelujah signifie donc « Louez le Seigneur. » C’est pourquoi, Ô Seigneur, Amen et Hallelujah sont tous remplis avec les titres de l’Éternel. Il est le Seigneur, Amen et Jah. « O Seigneur, Amen, Hallelujah! »

La révélation nous dit aussi que le Seigneur est digne. Apoc 4:11 «11  Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l’honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses, et c’est par ta volonté qu’elles existent et qu’elles ont été créées. » (apoc  5:2-6). « 2  Et je vis un ange puissant, qui criait d’une voix forte: Qui est digne d’ouvrir le livre, et d’en rompre les sceaux?3  Et personne dans le ciel, ni sur la terre, ni sous la terre, ne put ouvrir le livre ni le regarder.4  Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder.5  Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.6 ¶  Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.»

Il n’y a aucun dans le ciel ou dans la terre ou sous la terre comme digne comme Christ.

Sa dignité est réalisée dans les églises locales.

Nous ne devons pas oublier qu’il s’agit d’un livre aux Eglises locales. Sa dignité n’est pas révélée dans d’autres livres ; C’est seulement dans celui-ci pour les églises locales.

Autrement dit, que sa dignité doit être réalisée dans les églises locales. Un jour, tout au long de l’ensemble, tant d’églises locales seront construites. Ce sera le moment où la dignité du Christ se révélera.

Dans le christianisme la dignité du Christ ne peut jamais être dirigée. Plus nous sommes construits dans les églises locales, plus le Christ se manifestera comme celui  qui est digne.

Pour l’ennemi, il est le Lion, et pour nous, il est l’agneau. « Voici, le Lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu. » Il est donc digne.

Jean est venu voir le Lion, mais il a vu un agneau. Pour  l’ennemi, il est un Lion qui prévaut, mais pour nous, il est l’agneau Rédempteur. Louez le Seigneur !

LE CHRIST COMBATTANT

Enfin, dans Apocalypse 19, nous voyons que Christ est monté sur un cheval blanc pour la bataille. «11 ¶  Puis je vis le ciel ouvert, et voici, parut un cheval blanc. Celui qui le montait s’appelle Fidèle et Véritable, et il juge et combat avec justice.;14  Les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues d’un fin lin, blanc, pur. » VV. 11, 14).

Ce Christ dans les églises locales est finalement le Christ combat, à cheval sur un cheval blanc, et nous sommes ses disciples. Nous sommes l’armée céleste pour mener le combat avec lui pour le Royaume céleste.

C’est le Christ dans l’Apocalypse.

Que le Seigneur nous donne la vision de voir ce Christ dans les églises locales, un Christ qui est absolument différent du Christ dans le christianisme.

CHAPITRE SEPT

EXIGENCES DU CHRIST DES ÉGLISES LOCALES

  • Nous avons vu dans le chapitre précédent que le Christ dans l’Apocalypse est différent.
  • Maintenant, nous devons voir d’Apocalypse Comment les églises locales dans la récupération du Seigneur sont également différentes.
  • Après avoir lu les épîtres aux sept églises locales, nous nous rendons compte que la parole du Seigneur ici est très différente de sa langue dans les épîtres, écrites par l’apôtre Paul.
  • Je crois que notre situation actuelle est mentionnée comme ça dans ces sept épîtres.

En d’autres termes, ce que le Seigneur parle dans ces épîtres exactement correspond à notre situation actuelle. Ces épîtres ont été écrites à des églises dans un état de dégradation, et les églises aujourd’hui sont, également dans la dégradation. Si toutes ces épîtres s’adaptent à nos conditions.

Si nous voulons savoir ce que les églises locales devraient être comme dans la récupération du Seigneur pendant le temps de dégradation, nous devons veiller à ce que le Seigneur exige et impose dans ces sept épîtres.

Nous n’avons pas le temps de voir tous les détails, mais nous pouvons voir les points principaux.

AIMER L’ÉTERNEL, TOUT D’ABORD

Dans la première épître, celui d’Éphèse, le Seigneur exige dans son rétablissement des églises locales le premier amour. Le Seigneur dit: «2  Je connais tes oeuvres, ton travail, et ta persévérance. Je sais que tu ne peux supporter les méchants; que tu as éprouvé ceux qui se disent apôtres et qui ne le sont pas, et que tu les as trouvés menteurs; 3  que tu as de la persévérance, que tu as souffert à cause de mon nom, et que tu ne t’es point lassé.4  Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné ton premier amour. ……. 7  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.» (apoc 2:2-4, 7).

Le Seigneur dit à cette église qu’ils ont les œuvres, le travail et beaucoup de bonnes choses, mais ils ont laissé le premier amour.

Le mot premier en grec signifie tout d’abord non seulement dans le temps ou un ordre, mais aussi dans la nature ou la qualité. Le même mot est traduit comme « meilleur » dans l’histoire du fils prodigue en Luc 15. Le père a ordonné la meilleure robe pour lui.

C’est la première robe, pas seulement le premier dans l’ordre mais aussi de meilleure qualité.

Les demandes de Seigneur de sa section locale des églises non seulement le premier amour, mais aussi le meilleur de l’amour.

Il veut l’amour qui apparaît en premier dans la qualité et sa nature. Si quand d’autres viennent à nos rencontres, ils réalisent seulement que nous faisons beaucoup de choses pour le Seigneur, mais qu’il ne sent pas que nous rendre le meilleur de l’amour envers le Seigneur, nous sommes un échec.

Le peuple doit sentir  lors de nos réunions, c’est que nous aimons  le Seigneur  du  premier et le meilleur amour.

Nous devrions nous inquiéter pas trop pour la main d’œuvre ou des œuvres ou pour toute autre chose.

Nous devons seulement prendre soin pour le premier et le meilleur amour au Seigneur.

Il doit y avoir un sentiment parmi nous que le Seigneur Jésus est si aimable, si cher et si précieux.

Chaque fois que nous mentionnons son nom, notre cœur doit se sentir si sensible.

Il s’agit de la première exigence des églises locales dans la récupération du Seigneur.

Ne pense pas que nous devons faire une multitude de choses pour lui. Il n’exige pas que.

Ce qu’il requiert est le premier et le meilleur amour envers lui.

Aimons-nous le Seigneur avec le premier amour et  avec l’amour le meilleur ?

  • Pourrions-nous dire que nous aimons le Seigneur Jésus plus de toute notre famille ?

Nous devons être capables de dire cela. Nous devons dire à nos femmes, « je t’aime parce que vous aimez Jésus. »

  • Puis nous tous aimeront l’autre parce que nous aimons tous  Jésus.

Comme les années passent, nous devons aimer le Seigneur plus chèrement encore et encore.

  • Rien ne devrait être plus doux pour nous que le Seigneur Jésus.
  • Nous devons aimer l’Eglise,
  • Nous devons aimer les membres,

 

  • Cet amour doit être notre amour de la première et la meilleure.
  • C’est par cet amour que nous sommes le chandelier.

Si nous perdons cet amour, le Seigneur Jésus va supprimer le chandelier. Cela signifie que si nous perdons notre amour, nous perdrons le chandelier.

Donc, plus que nous aimons le Seigneur Jésus, plus on va briller, et plus nous allons profiter de lui comme l’arbre de vie.

Le chandelier et appréciez le Seigneur comme l’arbre de vie exigent le meilleur amour envers lui, un amour qui surpasse toutes les autres choses.

Nous devons avoir le premier amour, l’amour le meilleur, le plus pur amour envers le Seigneur Jésus.

Nous serons alors le chandelier de la vie, et nous serons qualifiés pour profiter de lui comme l’arbre de vie.

L’Amour,  la lumière et la vie, que tous vont de pair.

Si nous avons le premier amour et le meilleur amour envers le Seigneur Jésus, nous serons un chandelier brillant, et nous profiterons du Seigneur Jésus comme l’arbre de vie. Il s’agit de la première condition.

 

ÊTRE FIDÈLE JUSQU’À LA MORT

Dans la deuxième épître, celle de Smyrne, le Seigneur parle de la persécution. «9  Je connais ta tribulation et ta pauvreté bien que tu sois riche, et les calomnies de la part de ceux qui se disent Juifs et ne le sont pas, mais qui sont une synagogue de Satan.10  Ne crains pas ce que tu vas souffrir. Voici, le diable jettera quelques-uns de vous en prison, afin que vous soyez éprouvés, et vous aurez une tribulation de dix jours. Sois fidèle jusqu’à la mort, et je te donnerai la couronne de vie. »(Apoc. 2:9-10).

Plus nous aimons le Seigneur Jésus, plus nous seront persécutés.

Cette persécution ne vient pas des gentils,  des païens, du monde, mais des synagogues.

Une synagogue est un endroit où les gens adorent Dieu. La persécution et pour  les amoureux de Jésus ne viens pas du monde  ou des païens mais des gens religieux du système de la synagogue « religieux ».

Il s’agit de la synagogue de Satan. Si nous n’aimons pas Jésus et nous  ne  soucions pas pour quoi que ce soit  de religieux, nous serons  persécutés « par la synagogue de Satan. »

Depuis plus  années, j’ai souffert de la persécution. Les persécutions dont  j’ai souffert proviennent de soi-disant Christianisme « chrétien », parce que je déteste tout simplement toutes les choses religieuses.

Si nous ne plaisantons pas avec le Seigneur pour les églises locales et nous l’aime plus que tout le reste, alors nous souffrirons la persécution et beaucoup de mauvais rapports.

Dans certaines de nos réunions qu’il est inutile de dire officiellement à la fin de nos prières « au nom du Seigneur Jésus. » Bien sûr, nous prions au nom du Seigneur Jésus, mais il est inutile de mettre ce terme à la fin de nos prières dans une manière formelle « c’est religieux ».

De cette épître, nous pouvons voir que la deuxième exigence du Seigneur pour les églises locales est que sous la persécution qu’ils être fidèle jusqu’à la mort. Si nous sommes fidèles au Seigneur comme un amant pur de Jésus seul, nous devons être prêts à être persécuté.

Mais, Louez le Seigneur, la souffrance de la persécution est un autre signe que nous sommes les églises locales.

Les églises locales doivent être persécuté, car ils ne peuvent jamais aller avec quoi que ce soit du système de la religion.

La question Pourquoi la synagogue de Satan persécute les amoureux de Jésus ?

C’est tout simplement parce que les amoureux de Jésus ne vont pas avec les choses religieuses. Sous cet aspect de la persécution, le Seigneur nous oblige à être fidèles jusqu’à la mort.

 

DÉTESTANT LES ENSEIGNEMENTS DE BALAAM ET LES NICOLAÏTES

La troisième épître fut écrite à Pergame, et le Seigneur traite principalement de deux choses : la doctrine de Balaam et l’enseignement des Nicolaïtes.  Apoc. 2 «14  Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité.15  De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes. » (VV. 14-15).

Nous savons tous  ce que c’est Balaam. Il était un prophète, mais pas dans le bon sens. Il était un prophète qui, pour l’argent, a été embauché pour parler de la parole de Dieu. Il a été embauché pour dire quelque chose pour Dieu. Dans un premier temps, il s’agissait d’un acte, mais finalement il a été produit un enseignement hors de lui. Ainsi, il y a  l’enseignement de Balaam.

Dans le christianisme d’aujourd’hui, il y a encore cette doctrine de Balaam avec le système  des prédicateurs, ou ministres ou  des pasteurs pour parler de la parole de Dieu mais en fait il parle dans un profit personnel ou d’un gain  « est ils » se retrouve hors de Dieu « de maudit le peuple de DIEU ».

Balaam était un prophète qui a été embauché pour parler de quelque chose pour Dieu « mais en fait il a parlé contre les serviteurs de DIEU ».

Nous n’aurions jamais cela dans les églises locales ?

Dans les églises locales, nous tous devons détester l’enseignement des prophètes embauchés « de balaam ».

Pourquoi est-ce que beaucoup à ce que l’on appelle serviteurs du Seigneur n’osent pas parler franchement ?

C’est à cause de leur travail.

Ils doivent jouer le rôle de Balaam mondain, parce que l’argent est entre les mains de Balak. « Balak = » dévastateur, » « gaspilleur »  1) roi de Moab qui poussa Balaam à maudire Israël»

Ils doivent dire quelque chose pour lui plaire. Cela amène à l’idolâtrie et de la fornication spirituelle.

Si nous retraçons l’histoire du christianisme d’aujourd’hui, nous verrons pourquoi tellement de fornication spirituelle et d’idoles tant ont été emportés. C’est tout simplement parce que les prophètes embauchés avoir ont des relations avec  les Balaks qui détiennent de l’argent  « les profits ou la position ». Si l’argent devient une influence dans l’église locale, l’église va  disparaitre.

Par sa miséricorde l’église ici à  « la manne » peut se vanter à tout l’univers que nous n’avons jamais poussé à d’argent.

Pour parler d’argent c’est tout simplement d’organiser l’enseignement de Balaam « le culte à la prospérité dans l’église est un culte a balaam».

Pergame avez  également l’enseignement des Nicolaïtes. Ce mot, d’après le grec, est un mot composé.

  • Nico est le premier mot,
  • et laitans est le second.
  • Laitans est de la même racine que celle des laïcs, qui signifie « le peuple ordinaire, commun. »
  • Nico signifie « à dompter, conquérir ou pour gouverner. »
  • Par conséquent, les Nicolaïtes signifie « à la » « conquête du commun des mortels. »

Dans le christianisme, certains sont devenus les conquérants, et la plupart sont les laïcs. C’est le système actuel du clergé et les laïcs.

Dans les églises locales, nous n’avons pas  du tout « le système de  clergé », « et nous n’avons pas des laïcs ».

Nous devons haïr tous les deux.

Nous sommes tous prêtres dans l’Eglise locale. Nous ne devons pas porter ce système satanique dans les églises locales.

Le clergé-laïcs est un système religieux. Il est si facile d’être religieux, d’organiser une église chrétienne et d’embaucher quelques professionnels qui sont diplômés d’instituts de la Bible ou des séminaires. Ils sont professionnels. Ils ont l’éducation pour faire le travail. C’est tout à fait scientifique, parce qu’aujourd’hui au XXe siècle, tout le monde doit être professionnel.

Un électricien est professionnel, un avocat est professionnel, un médecin est professionnel et un pasteur est aussi professionnel. C’est abominable aux yeux de Dieu.

On m’a dit qu’il serait plutôt difficile pour chaque chrétien de fonctionner dans l’église, car il doit être quelque chose de professionnel. C’est satanique !

Beaucoup de gens disent, « nous devons travailler cinq jours par semaine, mais le week-end est le temps de repos. C’est le temps pour les prêcheurs  de faire leur travail. » Il semble logique, mais c’est vraiment satanique.

Cela paralyse le corps du Christ et tue les fonctions des membres du corps « tous le monde fonctionne».

Mes deux mains dirait à mon corps, parce que nous travailler cinq jours par semaine, il faut un temps pour se détendre pendant les week-ends. Le week-end est le temps pour la bouche de ne pas faire le boulot?

Lorsque je m’entretiens avec ma bouche, j’ai encore besoin de mes deux mains. L’église n’est pas une organisation de toute société ou de toute forme de religion. L’église est le corps du Christ organiques. Tout le monde doit fonctionner . Si nous sommes dans l’église locale et pour l’église locale, nous devons fonctionner. Il n’y a aucune excuse.

Nous devons chasser le système satanique du clergé et les laïcs en fonctionnant en tant que membres du corps de Christ.

Tout le monde fonctionne. C’est donc l’église locale.

Tous les frères et sœurs sont des prêtres de Dieu et membres du Christ. Ainsi, dans l’église locale, tout le monde sert et fonctionne. L’église locale a aucuns laïcs et aucun clergé. Nous avons tous à fonctionner et servir ensemble comme membres du Christ et des prêtres de Dieu.

Nous devons haïr ces deux sortes d’enseignements : la doctrine de Balaam et l’enseignement des Nicolaïtes. Ce que nous devons avoir dans l’église locale est la vie du Christ, administrée par la prêtrise.

Je suis tellement reconnaissant au Seigneur pour la situation  dans l’église locale. Il y en a tellement qui dessert.

Nous devons tous être la portion  en pratique et  de ceux  qui fonctionne. Louez le Seigneur !

Nous avons une bonne coordination entre nous dans l’église. Tout le monde fonctionne et sert. Nous ne fonctionnons pas seulement dans les réunions, mais nous servons  tous dans  de nombreux aspects.

Il s’agit de l’église locale.

 

ÉTANT SÉPARÉS DU MONDE ET DES IDOLES

La quatrième  épître  est à Thyatire, dans lequel la fornication et  les idoles sont traitées. «20  Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu laisses la femme Jézabel, qui se dit prophétesse, enseigner et séduire mes serviteurs, pour qu’ils se livrent à l’impudicité et qu’ils mangent des viandes sacrifiées aux idoles.» (Apoc. 2 v. 20).

La Fornication spirituelle est l’union de l’Eglise avec le monde. Chaque fois que l’église est unie au monde, c’est une sorte de fornication spirituelle.

L’église n’a rien à voir avec le monde et doit être absolument séparée du monde. Le monde est monde, et l’église est l’église. Ce sont deux royaumes, mais le christianisme a épousé le monde.

Il s’agit de la fornication aux yeux de Dieu. L’église doit avoir rien à voir avec quelque chose de ce monde. Une église locale doit être si pure, totalement séparé de la mondanité.

La Mondanité se rapporte toujours à des idoles. Si nous sommes Unis au monde, nous avons spontanément des idoles. Les églises locales ne devraient pas avoir  d’idoles.

L’idole n’est tout simplement un substitut de Dieu.

Tout ce qui remplace Dieu et possède l’homme est une idole. Rien ne puisse jamais remplacer Dieu dans les églises locales. Nous ne devrions jamais avoir quoi que ce soit qui nous possède. Notre seul possesseur doit être Dieu lui-même.

  • Notre relation doit seulement être avec Dieu ; dans le cas contraire, nous apporterons à la fornication et l’idolâtrie.
  • Les églises locales doivent être pures et séparés du monde et idoles.

 

ÊTRE VIVANT PLUTÔT QUE DE MORTS

Dans l’épître cinquième, celle de Sardes, le Seigneur n’a pas de réprimande quelque chose de mal à cette l’église. Il n’y avait rien de mal, mais qu’elle était morte. Etre mort est plus grave que d’être mauvais.

Permettez-moi d’illustrer. Supposons qu’il y a un petit garçon dans cette salle qui est très méchant et mauvais dans tous les aspects. Mais il y a aussi un autre garçon dans la salle qui est mort. Il n’y a rien de mal avec lui, car il est ajusté et complètement corrigé.

  • Lequel préférez-vous ?
  • Vous souhaitez contacter le vilain garçon ou le garçon mort ?

Bien sûr, nous préférons  tous le garçon  vivant, même s’il se trompe.

Le Seigneur déteste les choses mortes. Il a dit à Sardes, «1 ¶  Ecris à l’ange de l’Eglise de Sardes: Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles: Je connais tes oeuvres. Je sais que tu passes pour être vivant, et tu es mort.2  Sois vigilant, et affermis le reste qui est près de mourir; car je n’ai pas trouvé tes oeuvres parfaites devant mon Dieu. »(apoc 3:1-2).

Je crains que, dans certaines églises, les choses sont sur le point de mourir. Leur rencontre est morte ; leur prière est en train de mourir ; tout est sur le point de mourir.

C’est une situation terrible.

Si nous n’avons qu’une mentalité morale de savoir ce qui est juste et ce qui est faux, cela prouve que nous n’avons pas le sens de la vie. Dieu n’est pas un Dieu de la mort. Il est un Dieu de la vie.

Une église locale doit être vivante, même si il y a des  erreurs. Bien sûr, je n’encourage personne de se tromper, mais nous devons vivre.

Lévitique 11 nous dit plusieurs fois que chaque fois que quelqu’un touche à quelque chose qui est mort, il est sale. Cette saleté ne peut pas être nettoyée uniquement par l’eau. Il faut aussi un certain laps de temps pour le nettoyage.

Par conséquent, pour être sale avec torpeur est plus grave que d’être sale, avec une nature pécheresse.

Il y a certains qui viennent aux réunions dans l’église locale qui sont mortes. Si vous les touchez, vous venez de toucher  leurs torpeurs. Je crois que nous avons tous eu cette expérience.

Nous devons être prudents avec ce genre de personne.

Elle  n’est pas une personne vivante mais morte ; par conséquent, nous devons les fuir. Nous devrions fuir non seulement des choses  du péché mais surtout les choses mortes.

Parfois, les choses qui viennent de la bouche de certaines personnes sont justes comme une carcasse morte. Leur conversation est tout comme les cadavres.

Nous ne devons pas écouter ce genre de conversation. Si nous le faisons, nous touchons tout simplement la mort. Parfois, nous sommes même empoisonnés jusqu’à la mort. Nous ne devons pas être un autre sarde.

Chaque Église doit être vivante. Nous ne devons pas essayer d’être si juste, mais tellement vivant.

Beaucoup, beaucoup de fois dans les églises chrétiennes ce qu’on appelle, les gens sont morts religieusement. Ils sont morts avec la religion.

Beaucoup de choses sataniques dans le soi-disant Christianisme rendent simplement les gens religieux  est morts.

Quand vous venez à la rencontre et avez une charge du Seigneur de prononcer quelque chose, la mort religieuse dit que vous ne devriez pas dire quoi que ce soit, mais tenez-vous tranquilles.  Mais nous ne devons pas être liés par toute sorte de religion.

Parfois, quand nous arrivons à la réunion, nous sommes tellement remplis de la joie du Seigneur que nous avons à crier, « Hallelujah, Hallelujah! » Mais simplement en raison de la coutume religieuse, que nous avons reçu de notre expérience, nous devons  pas crier parce que nous pensons que nous ne devrions pas. C’est quelque chose de religieux qui nous tue. Il ne faut pas garder à toutes les coutumes religieuses. La Religion Tue, et la religion est quelque chose de vieux. Quelque chose de vieux sera bientôt mort.

Nous devons tous être très vivants, nous garder ouvert à l’Esprit.

 

AVOIR UN AMOUR FRATERNEL

La sixième épître est à Philadelphie, dont le nom signifie « l’amour fraternel ». Dans les églises locales, nous devons être la Philadelphie, nous avons besoin de l’amour des uns aux autres. Nous aimons les un les autre parce que nous aimons le Seigneur. Nous avons besoin de l’amour fraternel, car dans cet amour, nous avons la porte ouverte.

Le Seigneur dit à Philadelphie, «8  Je connais tes oeuvres. Voici, parce que tu as peu de puissance, et que tu as gardé ma parole, et que tu n’as pas renié mon nom, j’ai mis devant toi une porte ouverte, que personne ne peut fermer. » (Apoc. 3:8).

Dans une église locale qui prévaut, la porte est toujours grande ouverte, parce que les frères s’aiment. Tant que les frères et les  sœurs s’aiment, la porte ne peut jamais être fermée. Plus nous aimons  les uns, plus les portes s’ouvriront. Si nous inviter des amis à venir, il est inutile de prêcher nous les laissons simplement de voir l’amour que nous avons avec l’unité et l’harmonie.

Cela sera seul les convaincra. Il n’y a pas besoin pour  nous  de prêcher l’Évangile. Ils sont déjà convaincus.

La façon d’ouvrir la porte est de s’aimer. La porte ouverte à la valeur  de « la  Philadelphie » « l’amour fraternel ».Nous aurions  toujours une porte ouverte, nous devons  nous aimer les un les autres. Il saura convaincre le monde entier.

PLUTÔT CHAUD QUE TIÈDE

Enfin, nous arrivons à la dernière Épître, qui est à Laodicée. Nous savons tous ce qui est mentionné dans cette épître. L’église était tiède, ni chaud ni froid. Le Seigneur lui dit, « 15  Je connais tes oeuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant!16  Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche.» (versets 15-16).

Pourquoi était l’église de Laodicée si tiède ?

C’est simplement parce qu’elle était trop dans le mental. Si les chrétiens sont tièdes, car certains sont trop dans l’esprit « humain ». Ils ont trop de doctrines et de trop de connaissances. Romains 12:11 «11  Ayez du zèle, et non de la paresse. Soyez fervents d’esprit. Servez le Seigneur. »Nous dit la seule façon de garder d’être chauds : « Brûler en esprit. »

Nous devons oublier notre esprit « humain» et se tournent vers l’Esprit «celui de Dieu »  et  de dire: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! »

Si on va dire cela pendant une demi-heure, nous sera brûlant. Puis ne nous seront plus jamais tièdes. Nous devons oublier les enseignements et les doctrines, mais aussi notre esprit clair et intelligent. Nous devons être gravés dans notre esprit avec l’Esprit de Dieu ».

À Sardes, le Seigneur a promis que la récompense des vainqueurs des vêtements blancs: «5  Celui qui vaincra sera revêtu ainsi de vêtements blancs; je n’effacerai point son nom du livre de vie, et je confesserai son nom devant mon Père et devant ses anges.» (Apoc. 3:5).

Il dit la même chose pour l’église de Laodicée: «18  je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.» (v. 18).

  • Quels sont ces vêtements blancs ?
  • Ils sont infinis.

Pour être vivant,  est de vivre, c’est un blanc manteau. Si nous sommes morts, nous sommes Sales. Une personne morte est sale. Si nous sommes morts, nous sommes également nus. Nous avons besoin de certains infinis pour nous couvrir.

Les Frères et sœurs, nous devons tous  avoir les vêtements vivant. Les vêtements de la vie sont Christ lui-même, forgé en nous par l’Esprit de la vie.

Le seul moyen d’avoir ces vêtements consiste à nous tourner vers l’Esprit celui de Dieu. Alors nous aurons vraiment chaud et brûlant —« un mélange de  chauds ».

De ces sept épîtres, je crois que nous avons vu ce qu’une église locale dans la  récupération  du Seigneur devrait être.

 

CHAPITRE HUIT

APOCALYPSE EST UN LIVRE DE LA VIE

Avez-vous jamais réalisé que l’Apocalypse est un livre de la vie ?

Un bon nombre de livres ont été écrits comme les expositions de ce livre, mais la plupart d’entre eux sont écrits le long de la ligne de la prophétie. Mais le Seigneur nous a montré qu’il s’agit d’un livre de la vie, non seulement  que de la prophétie.

  • L’Arbre de vie est mentionné quatre fois dans ce livre.
  • L’Eau de vie est mentionnée quatre fois, trois fois au singulier et une fois au pluriel.
  • Le Livre de vie est utilisé trois fois,
  • et la Couronne de vie est également mentionné.

Le Seigneur Jésus a également déclaré dans ce livre, «17  Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! 1-18 Je suis le premier et le dernier,18  et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts. » (apoc 1:17-18).

La Révélation «apocalypse », comme le dernier livre de la Bible, est un livre de la vie. C’est parce que dans le début de la Bible, le thème central est aussi la vie (Genèse 2:9) «9  L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. » .

 

UN TÉMOIGNAGE DE LA VIE

Le dossier de la création de Dieu dans Genèse 1 — 2, strictement parlant, n’est pas un dossier de création mais un témoignage de la vie. S’il s’agissait vraiment d’un dossier de création, il ne serait pas si court. Un seul verset est l’enregistrement de la création, et c’est le premier verset du chapitre 1: « Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. » Il s’agit de l’enregistrement de la création.

Puis de Genèse 1:2 à la fin du chapitre 2, il est tout à fait un témoignage de la vie.

Selon le texte hébreu, Genèse 1:2 doit être rendu ainsi: « mais la terre est devenu déchets et de la vacuité. » « Au commencement Dieu créa les cieux et la terre. Mais la terre est devenu déchets et de la vacuité. »

Cela signifie que la terre est devenue plein de mort et sur la surface de la terre était l’obscurité des profondeurs.

La profondeur et l’obscurité signifient la mort. L’Esprit de Dieu est venu ensuite, pas  afin de créer mais de récupérer de la vie. Suite à la venue de l’Esprit de Dieu, la lumière est venue. La lumière n’était pas pour la création, mais pour la vie. Lumière est venu pour séparer la lumière de l’obscurité. Il s’agissait pour la production de la vie.

 

Le premier jour, La lumière  est venue pour la production de la vie. Puis une étendue vint séparer les eaux au-dessus des sous eaux. Il s’agit à nouveau de la production de la vie. L’étendue est l’air. Sans air, la vie est impossible. Lumière est pour la vie, et l’air est également pour la vie. Il s’agissait de la deuxième journée.

Le troisième jour, la terre est sortie de l’eau. Le troisième jour signifie la résurrection. Le Seigneur Jésus a été ressuscité le troisième jour. Il a été la bonne terre qui est sorti de l’eau de la mort. Après que la terre est sortie de l’eau le troisième jour, toutes sortes de vie ont été produites. Toute vie sort le Christ ressuscité.

En raison de la vie la plus élevée, il y a la nécessité d’une plus grande lumière.

Par conséquent, le quatrième jour les grands porteurs de lumière, le soleil, la lune et les étoiles sont avancé.

Le cinquième jour de la vie animale plus élevée a été produit. Les poissons dans les eaux, les oiseaux dans l’air et les bêtes des champs — toutes ces vies animales — ont été produites.

Puis, le sixième jour, la vie la plus élevée parmi les créatures a été produite. Il s’agit de la vie humaine, la vie qui est conforme à l’image de Dieu, le plus élevé de la vie.

Maintenant nous pouvons voir que Genèse 1 n’est pas un dossier de création mais un témoignage de la vie.

L’ARBRE DE VIE

Genèse 2 continue en montrant comment Dieu fait l’homme de la poussière de la terre et l’a placé devant l’arbre de vie.

À côté de l’arbre de vie  été un autre arbre, l’arbre de la connaissance. L’homme a été fait avec la vie la plus élevée parmi la vie créée, mais l’homme doit avoir encore la vie divine, la vie éternelle, la vie incréée. 2 de la Genèse nous donne les détails de comment l’homme a été fait et dans quel but.

L’homme a été fait en trois parties — le corps, âme et esprit.

  • Le corps est de prendre contact avec le monde physique,
  • L’âme est notre être, et l’esprit « humain» est la partie par laquelle nous pourrions communiquer avec Dieu.

Nous sommes une personne avec un corps  et un esprit « humain» en sorte que nous pouvons recevoir de Dieu en nous comme la vie divine, et cette vie divine est signifiée par l’arbre de vie. La vie la plus élevée parmi toutes les vies créées doit recevoir Dieu comme la vie divine.

Ensuite, nous serons un avec Dieu.

Si nous recevrons la vie divine, nous aurons l’eau vive qui coule en nous comme dans Genèse 2.

Par l’arbre de vie, une rivière coulait, et dans le débit de la rivière, ont été produits des matériaux précieux : or, bdellium (perle) et onyx (pierre précieuse). Ces pierres précieuses sont dans le but de produire une mariée.

Suite à cela, il y a une fiancée (Eve) pour correspondre à l’époux (Adam). Cette mariée, nous savons par Apocalypse 21, est typique de la ville sainte, construite avec ces trois types de matériaux précieux : or, perles et pierres précieuses.

Ainsi, ce n’est pas un dossier de création mais un témoignage de la vie, qui produit des matériaux pour la construction de la mariée universelle pour correspondre à l’Epoux universels.

Il s’agit de l’ouverture des soixante-six livres de la Bible. Les deux premiers chapitres de la Bible sont un enregistrement montrant comment la vie produit les matériaux à accumuler de la mariée.

  • Frères et sœurs, avons-nous besoin d’enseignements ?
  • Avons-nous besoin de doctrines ?

Non ! Louez le Seigneur, nous avons besoin de vie et Christ est la vie, et le Christ est Dieu. Dieu est dans le Christ comme notre vie.

Si nous lisons la Bible de Genèse 1 à l’Évangile de Jean, nous voyons que « en lui [Christ] était la  vie » «4  En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. »  (Jean 1:4), et il dit: « je suis venu qu’ils aient la vie et qu’ils peuvent avoir abondamment » «10  Le voleur ne vient que pour dérober, égorger et détruire; moi, je suis venu afin que les brebis aient la vie, et qu’elles soient dans l’abondance. »( jean 10:10). Il a dit et répété qu’il est la vie. Il a dit Martha, qu’il est vie «25  Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort; » (jean 11:25), et il dit à ses disciples qu’il est  la vie ( jean 14,6) « 6  Jésus lui dit: Je suis le chemin, la vérité, et la vie. Nul ne vient au Père que par moi.». Il arrive que nous puissions avoir la vie. La vie est tous que nous avons besoin.

LA VIE,  N’EST PAS DE LA CONNAISSANCES

Puis dans le dernier livre de la Bible, le Seigneur dit: «17  Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant: Ne crains point! 1-18 Je suis le premier et le dernier,18  et le vivant. J’étais mort; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.» (apoc . 1:17-18). « Celui qui vaincra, lui je donnerai à manger de l’arbre de vie » (apoc 2:7).

 Ce qu’il veut dire, c’est qu’il est l’arbre de vie. Dans Jean 6:57, dit-il, « 57  Comme le Père qui est vivant m’a envoyé, et que je vis par le Père, ainsi celui qui me mange vivra par moi.» Il s’agit de manger,  de ne pas de savoir. Il s’agit de la vie, pas de connaissances.

Par conséquent, dans ce dernier livre, nous avons tous ces termes : l’arbre de vie, Couronne de vie, le livre de vie, eau de vie, et eaux de vie.

  • L’arbre de vie est pour nous de le manger,
  • L’eau de vie est pour nous de boire,
  • et la Couronne de vie est à nous de la porter.

 

  • Nous devons prendre quelque chose en nous la vie,
  • nous devons mettre quelque chose sur nous comme la vie,
  • et nous devons être enregistrés dans le livre de vie.
  • Vie, vie, vie, vie !

C’est la vie, pas de connaissances. Nous devons apprendre comment manger de la vie, comment boire de la vie et porter la vie.

Le Christianisme dit toujours aux gens qu’ils doivent savoir cela, Tout le monde doit savoir ce qui est juste et ce qui est mal, ce qui est bon et ce qui est mauvais. Mais « de savoir » est une question de connaissance et appartient à un autre arbre.

Il y a deux arbres  dans le jardin d’Eden : l’un est l’arbre de vie, et l’autre est l’arbre de la connaissance (Genèse 2:9) «9  L’Eternel Dieu fit pousser du sol des arbres de toute espèce, agréables à voir et bons à manger, et l’arbre de la vie au milieu du jardin, et l’arbre de la connaissance du bien et du mal. ». Le « complice » dans le christianisme fait partie de l’arbre de la connaissance.

Nous avons besoin, c’est ne pas de savoir mais pour  de manger et de boire.

« 7  Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises: A celui qui vaincra je donnerai à manger de l’arbre de vie, qui est dans le paradis de Dieu.»(Apoc. 2:7).

«17  Et l’Esprit et l’épouse disent: Viens. Et que celui qui entend dise: Viens. Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l’eau de la vie, gratuitement. »( apoc 22:17). Nous devons manger et boire.

«1 ¶  Et il me montra un fleuve d’eau de la vie, limpide comme du cristal, qui sortait du trône de Dieu et de l’agneau. » (v. 1).

Cela signifie que, hors le Dieu Rédempteur, le Dieu-agneau, de chaque côté de la rivière  de la vie pousse l’arbre de vie. Nous avons le fleuve de la vie pour nous à boire et l’arbre de vie pour nous donner à  manger.

Si quelqu’un vient et vous indique que vous devez savoir, connaître, savoir, vous devez vous rendre compte qu’il est celui qui est envoyé à partir de l’arbre de la connaissance, pas de l’arbre de vie. Mais si quelqu’un vous dit que nous avons tous besoin de manger et boire du Christ, nous devons dire, « Hallelujah, celui-ci vient de la nouvelle Jérusalem! »

Si nous allons manger et boire, par la suite nous aurons quelque chose à porter comme une couronne. Notre gloire ne doit pas être dans la connaissance, mais dans la vie.

  • La vie est notre gloire.
  • Est la connaissance de Christ ?
  • Non, il est la vie !
  • La vie est notre couronne ; la vie est notre gloire !

 

Il ne faut pas  être plein de connaissances, mais plein de Christ qui est notre vie et notre joie. Louez le Seigneur !

L’Apocalypse est un livre de la vie, parce qu’il nous offre l’arbre de vie, l’eau de vie, la Couronne de vie et le livre de vie.

UNE RELIGION D’ENSEIGNEMENTS

Nous avons besoin aujourd’hui, ce n’est pas  de connaissance. Je sais que cela peut provoquer certains à être offensé, mais je ne peux pas les aider.

Je dois dire  que le peuple du Seigneur qu’ils n’ont pas besoin de connaissances. Ce qu’ils ont besoin, c’est la vie et la vie n’est rien de moins que le Christ lui-même.

C’est tout que nous avons besoin.

Nous ne devons pas savoir, et nous ne devons pas  avoir de la religion. Le christianisme est une religion d’enseignements. Aucune autre religion n’a beaucoup de livres que le christianisme. C’est vraiment une religion  avec des enseignements, avec  de la connaissance comme la question centrale.

Dans l’Apocalypse, strictement parlant, il n’a pas beaucoup d’enseignement. C’est un livre de la vie. Il est l’arbre de vie, l’eau de vie, la Couronne de vie et le livre de vie. Tout doit être une question de vie.

Christ est la meilleure sécurité. Rien n’est aussi sûr que le Christ. Le christianisme a de nombreux enseignements au sujet de certaines doctrines, comme la justification par la foi, de la sanctification et de la sainteté.

Mais où est la sainteté, où est la  sanctification, et où est la justification par la foi ?

Tout est dans le Christ.

Si nous jouissons de Christ, nous avons la justification. Si nous jouissons de Christ, nous avons la sanctification de jour en jour. Si nous sommes bénéficiant de Christ et le prenant comme tout ce que nous, nous sommes vraiment  est saint. Nous n’aurons pas le terme de sainteté, mais nous avons de la réalité, parce que Christ est notre sainteté.

Avant Adam et Eve a eu du fruit de l’arbre de la connaissance, ils étaient innocents. Ils ne savaient pas quoi que ce soit.

Un exemple Un saint a dit que de savoir quelque chose de péché est un péché. Je ne sais pas ceci ou cela, mais je ne sais pas que Christ soit notre tout. Quand j’aime Christ, j’ai simplement ne sais pas quoi que ce soit. Je suis tout joyeux et jouissant. Ce que nous avons tous besoin est le Christ, pas de christianisme. Nous avons besoin de vie, pas de connaissances.

Nous avons tous besoin d’un changement. Nous devons non seulement prendre le chemin de l’église locale, mais nous avons besoin d’un changement.

Dans le cas contraire, nous apporterons toutes les choses babyloniennes dans l’église locale, tels que les connaissances et les enseignements de notre expérience. Cela va faire beaucoup de dégâts.

L’âge a été tourné.

Dans le livre de l’Apocalypse, la troisième personne de la divinité devient la seconde, mais aussi l’Esprit d’intensification septuple. Nous avons besoin de vie, la vie est dans le Christ et Christ est dans l’Esprit.

L’Esprit est aujourd’hui sept Esprits — l’Esprit intensification septuple.

RIEN À VOIR AVEC LA VIE DU SEIGNEUR

Le Seigneur Jésus dans Apocalypse 3 a dit à l’église de Laodicée qu’ils étaient tièdes, ni froid ni chaud ; donc tièdes. La Tiédeur ne convient-elle pas de goût de l’Éternel. Si vous avez froid, être froid ; Si vous êtes chaud, être chaud. Mais si tu es tiède, le Seigneur va rejeter.

Que cela signifie-t-il ?

Cela signifie que vous n’avez rien à faire de sa vie.

  • Il n’est pas seulement une question d’être sauvé ou de disparaître.
  • Nous devons prendre soin de la jouissance de Christ.
  • Vous appréciez Christ, et êtes-vous agréable à Christ ?

Nous devons profiter de Christ, et nous devons tous  lui être agréables afin d’avoir la communion de vie avec lui. Nous avons simplement besoin de profiter de son Esprit septuple.

Le  Christianisme d’aujourd’hui a toujours  de l’enseignement, de l’enseignement, de l’enseignement. Au total, le christianisme d’aujourd’hui est une religion d’enseignements.

Le Seigneur n’a pas l’intention de donner une religion à son peuple. Le Seigneur parlait au peuple juif, et il a été mis en écrits, comprenant trente-neuf livres de l’ancien Testament. Mais le peuple juif a fait une religion de ces livres. Ils se soucient uniquement pour les doctrines et  de la religion.

Quelques années auparavant, j’ai rencontré un croyant hébraïque. Lui et sa femme m’a dit comment ils étaient Juifs orthodoxes avant qu’ils deviennent croyants du Christ. La religion juive avait tellement de règlements, de même la façon de porter vos chaussures et dans quelle direction il faut placer vos chaussures pendant la nuit. Chaque règlement reposait sur un verset de la Bible. Ils pourraient vous dire pourquoi ils devaient mettre leurs chaussures dans une certaine direction, en faisant référence à un verset dans l’ancien Testament.

Le Seigneur n’avait pas l’intention de donner au peuple juif une religion. Son intention était de leur donner la parole  afin qu’ils puissent gagner et profiter de lui vivant. Mais ils ont fait une religion morte de la parole. Ils avaient la connaissance de la Bible sans un contact vivant avec le Seigneur. Donc quand le Seigneur Jésus est venu, ils ne savaient rien de  lui.

L’ÉTOILE DE VIE

Quand le Seigneur Jésus est né, les rois mages venaient du  monde païen. Ils n’avaient pas la Bible, et ils n’avaient pas la connaissance de la parole. Ils n’avaient pas de religion, mais ils ont vu l’étoile. Le Roi Hérode a appelé les dirigeants du peuple juif pour leur demander où Christ doit naître. Immédiatement, ils ont dit à Hérode qu’il devrait être né à Bethléem. Ils avaient la connaissance, mais ils ne sont pas aller à  Bethléem. Cependant, les rois Mages, qui n’avaient pas  de connaissance, sont  allés là-bas et ont trouvé Christ.

Quand j’étais jeune, j’ai appris que tant que nous avons la Bible, tout va bien. Mais j’ai découvert plus tard que ce n’est pas vrai.

Voici la preuve : les rois mages ont écouté  par les gens qui ont la Bible que Christ devait naître à Bethléem, et ils sont allés à Bethléem. Mais ils avaient encore un problème. La Bible nous dit qu’il devait naître à Bethléem, mais il ne dit pas sur quelle rue, et dans quelle maison et à quelle adresse.

Louez le Seigneur, quand la Bible « a fait défaut », l’étoile de vie est venue. L’étoile de vie était supérieur, et les rois mages ont étaient guider . C’est l’étoile qui les a conduits à l’endroit où naquit le Seigneur Jésus (Matthieu 2:9) «9 ¶  Après avoir entendu le roi, ils partirent. Et voici, l’étoile qu’ils avaient vue en Orient marchait devant eux jusqu’à ce qu’étant arrivée au-dessus du lieu où était le petit enfant, elle s’arrêta. » . Si la Bible était tout, il ne serait pas nécessaire pour le Seigneur être dans le Saint Esprit.

La Bible peut nous dire les principes, mais les détails doivent provenir d’intérieur l’onction du Saint-Esprit.

Je dirais qu’il n’était pas la Bible qui a finalement conduit les mages à Christ, mais l’étoile de vie. Je crois en la Bible, et j’adore ce livre. Mais la Bible est sans, et relève de l’Esprit Saint.

  • Ce sont les deux grands cadeaux que Dieu nous a donné.
  • La Sainte Bible doit être l’un avec l’Esprit Saint ;

Puis il deviendrait vivant. Sans l’Esprit Saint, la Bible est morte. Sans l’Esprit Saint, la Bible est juste la lettre morte qui tuent.

Le Seigneur Jésus a dit, « les paroles que je t’ai parlé sont esprit et sont vie » (Jean 6: 63). La Bible ne doit pas être la parole de connaissance en lettres, mais la parole de vie dans l’Esprit. La Bible doit être un livre de la vie dans l’Esprit.

LES DIFFÉRENTES SORTES DE RELIGION

  • Le Christianisme a fait tant de différents types de religions sur le Nouveau Testament.
  • Certains prennent des versets concernant l’immersion et développer une religion hors de l’immersion.
  • D’autres prennent des versets concernant le presbytère (anciens) et font une religion.
  • Certains prennent des versets sur le parler en langues et font une religion des langues.
  • Certains prennent un passage sur le voile et font une religion du voile. Certains avancent alors que vous ne devriez pas  vous couvrir la tête, ils font une religion de ne pas se voiler.
  • Certains insistent pour couvrir la tête avec un couvre-chef noir et d’autres avec un couvre-chef blanc. Il existe donc deux types de religion pour le couvre-chef.
  • Encore plus que cela, certains ont une couverture du court, et d’autres ont un revêtement longs.
  • Certains prennent des versets sur le lavement des pieds et faire un lavement religion.
  • Toutes ces religions sont sorties d’usage doctrinal du christianisme de la Bible.
  • Mais aucun d’eux n’est juste. Je crois que le Seigneur va abattre toutes ces religions.

RELIGION SELF-MADE

Ne soyez pas religieux. Nous avons tous une sorte de religion faite par soi-même.

Certains aiment à être silencieux, certains aiment à être fort, certains aiment à le faire et certains aiment pas à le faire.

Certains disent que Los Angeles est trop bruyante, et ils ne l’aiment pas. Ils préfèrent le silence.

Il y a quelque chose de très particulier qui existe en Chine. Certains chrétiens secouer leurs chaises lorsqu’ils se réunissent. Il est si facile d’être dans notre esprit, mais quand ils sont tous tremblé les chaises, leur esprit est perturber. Plus ils secouent les chaises, plus leur esprit est perturber.

Vous me direz que ce n’est pas bon à secouer les chaises, Je n’encourage pas à secouer les chaises, mais il y a un principe que nous devons voir. Les personnes qui sont tellement dans l’esprit ont vraiment besoin de secouer les chaises. Ils sont tellement religieux et si plein de doctrines. Ils savent tout, mais ils sont tellement morts et froid et n’ont presque rien de la vie. Ce dont ils ont besoin, c’est la secousse au large de toutes leurs connaissances afin qu’ils puissent être tournés à l’esprit pour profiter de la vie.

Le Seigneur a fait de cet âge. Dans la révélation « apocalypse » il n’y a aucune religion et aucune doctrine, mais l’arbre de vie, et l’eau de vie, et la Couronne de vie et le livre de vie. Le Seigneur est vivant et non pas religieux. Nous devons aussi être pleins de vie, pas pleine de doctrines et d’enseignements. Nous ne devons pas être religieux. On doit se débarrasser de toutes les doctrines et les enseignements et Soyez remplis de l’Esprit au septuple.

Le dernier livre de la Bible a aucune doctrine et aucune religion mais est plein de vie. Nous devons être remplis de cette vie, et nous devons exprimer cette vie. Il s’agit des temps nouveaux de  l’âge de l’Esprit au septuple pour la réalisation et la jouissance de la vie.

CHAPITRE NEUF

APOCALYPSE EST UN LIVRE DE LOUANGE

Dans le chapitre précédent nous avons vu que l’Apocalypse est un livre de la vie.

Dans ce chapitre, nous verrons que c’est un livre de louanges.

Dans Apocalypse 5:8-14 «8  Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l’agneau, tenant chacun une harpe et des coupes d’or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.9  Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d’en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé, et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;10  tu as fait d’eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.11  Je regardai, et j’entendis la voix de beaucoup d’anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards, et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers.12  Ils disaient d’une voix forte: L’agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l’honneur, la gloire, et la louange.13  Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s’y trouve, je les entendis qui disaient: A celui qui est assis sur le trône, et à l’agneau, soient la louange, l’honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles!14  Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent. », il y a les louanges au début du livre ; Apocalypse 19:1-7«1 ¶  Après cela, j’entendis dans le ciel comme une voix forte d’une foule nombreuse qui disait: Alléluia! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu,2  parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main.3  Et ils dirent une seconde fois: Alléluia! …et sa fumée monte aux siècles des siècles.4  Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant: Amen! Alléluia!5 ¶  Et une voix sortit du trône, disant: Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands!6  Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne.7  Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, » il y a ensuite les louanges à nouveau à la fin.

Dans l’intervalle, en Apocalypse  7:9-12 « 9  Après cela, je regardai, et voici, il y avait une grande foule, que personne ne pouvait compter, de toute nation, de toute tribu, de tout peuple, et de toute langue. Ils se tenaient devant le trône et devant l’agneau, revêtus de robes blanches, et des palmes dans leurs mains.10  Et ils criaient d’une voix forte, en disant: Le salut est à notre Dieu qui est assis sur le trône, et à l’agneau.11  Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants; et ils se prosternèrent sur leurs faces devant le trône, et ils adorèrent Dieu,12  en disant: Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l’action de grâces, l’honneur, la puissance, et la force, soient à notre Dieu, aux siècles des siècles! Amen!»; Apocalypse  14:1-3 «1 ¶  Je regardai, et voici, l’agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.2  Et j’entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d’un grand tonnerre; et la voix que j’entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes.3  Et ils chantent un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards. Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n’est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre. »; 15:2-4 «2  Et je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et ceux qui avaient vaincu la bête, et son image, et le nombre de son nom, debout sur la mer de verre, ayant des harpes de Dieu.3  Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l’agneau, en disant: Tes oeuvres sont grandes et admirables, Seigneur Dieu tout-puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!4  Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi, parce que tes jugements ont été manifestés. »; comme dans d’autres endroits, il existe également des louanges.

Apocalypse est vraiment un livre de louanges.

 

CHRIST LOUANT

Pourquoi y a-t-il tant de louanges dans le livre de l’Apocalypse ?

C’est principalement pour le Christ.

Christ a remporté la victoire, le Christ est victorieux, et Christ est digne.

Ainsi toutes choses dans les cieux, sur la terre, sous terre et en mer font l’éloge de Christ. Si tout dans l’univers tout entier doit l’éloge, alors qu’en est-il de l’église ?

  • Si l’église doit être silencieuse ?

Comment est pauvre le christianisme est aujourd’hui ! Non seulement ceux qui dans les cieux, non seulement ceux sur la terre, mais même ceux sous la terre et en mer doivent louer.

  • Qui sommes-nous ?

Nous devons prendre les devants pour donner plus de louanges. Nous voyons comment le  faux christianisme est aujourd’hui. Ils construisent leurs cathédrales et des églises avec  des vitraux et rendre leurs lieux de culte  si sombre. Lorsque vous entrez dans ces lieux, c’est si sombre, et le toit est tellement raide que vous avez peur d’ouvrir votre bouche. Ce genre de bâtiment conserve votre bouche fermée.

  • Avez-vous déjà été dans une cathédrale catholique ?
  • Qui a fait cela ?

C’était Satan.

Tant de chrétiens parlent de  1 Corinthiens 12, mais ils ont raté les trois premiers versets. Verset 1  « 1 ¶  Pour ce qui concerne les dons spirituels, je ne veux pas, frères, que vous soyez dans l’ignorance.» dit quelque chose d’être spirituel, et le verset 2  «2  Vous savez que, lorsque vous étiez païens, vous vous laissiez entraîner vers les idoles muettes, selon que vous étiez conduits. » dit que quand les Corinthiens étaient gentils, ils ont été emmenés vers  les idoles.

Le mot stupide «ignorant »  dans ce verset ne signifie pas qu’ils étaient stupide «ignorant ». Les Idoles muettes ont des adorateurs de la bête. Tous les adorateurs d’idoles sont muets.

Une fois, j’ai vu plusieurs centaines de personnes adorant les idoles sans aucune voix ; ils étaient tous tellement stupide et silencieux. J’ai aussi vu catholique églises dans de nombreux endroits. J’ai découvert que tous les fidèles dans les églises catholiques sont également muets. Ils vont à certaines images et brûlent des bougies sans aucune voix.

Le Christianisme enseigne aux gens qu’ils doivent être silencieux quand ils adorent Dieu.

Existe-t-il pour les motifs mentionnés dans les écritures pour cela ?

Actes 2:47, dit que l’église primitive  louer Dieu.

Vous pouvez louer Dieu en silence ?

Dans un sens, vous pouvez prier Dieu en silence, mais je ne crois pas que vous pouvez louer Dieu en silence.

  • Qui peut louer sans avoir proféré quelque chose ?
  • Vous voyez la subtilité de l’ennemi ?

Dans un sens, les services des églises chrétiennes d’aujourd’hui sont presque un culte muet. Ils ont des pasteurs pour donner le message et le public est assis et écoute. Tout le monde sait écouter, mais très peu de gens savent comment faire pour louer Dieu.

Ils n’ont pas tout éloge spirituel ; Nous avons besoin de relire le livre de l’Apocalypse.

Si dans tous les domaines de l’univers entier tout le monde loue, Pourquoi devons-nous taire ?

Je crains que beaucoup de chrétiens s’étonneront que tellement beaucoup dans l’univers puissent louer, mais ils ne servent pas à louer.

 

DEUX TYPES DE RÉUNIONS

Supposons que nous avons tous à venir dans le lieu de rencontre de manière silencieuse : tout le monde est assis tranquillement, en attente pour le leader de la chanson d’appeler un hymne ; puis le pasteur propose une prière et donne un sermon ; puis, il y a la bénédiction, et nous sommes rejetés.

  • Vous aimez ce genre de réunion ?
  • Vous me direz que vous ne savez pas comment faire l’éloge, mais au moins vous pouvez dire: « Ô Seigneur ! Amen ! Hallelujah! »
  • Au moins vous pouvez crier, « Louez le Seigneur! »
  • Tout le monde peut chanter que Jésus est le Seigneur !
  • Ces deux types de réunions, lequel préférez-vous ?
  • Que pensez-vous que l’Eternel préfère ?
  • Préférez-vous un bruyant genre de réunion, ou préférez-vous un silencieux ?

Peu importe combien  simplement  vous écoutez et entendez, il n’y a presque rien de satisfaisant et rafraîchissant ; Il n’y a presque rien nourrissant.

Mais plus vous direz: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! »

Vous serai  plus satisfait. Plus vous chanter, plus vous êtes rafraîchi et nourrie.

  • Pourquoi est-ce ?

C’est parce que vous exercez votre esprit «humain » pour communiquer avec le Seigneur. Le Seigneur n’est pas une pensée ou une doctrine. Le Seigneur est l’Esprit qui donne la vie, et l’Esprit est le souffle.

  • Christ est l’Esprit d’intensification, le souffle septuple.

Il n’attend pas de nous de le comprendre ; Il nous attend de l’inspirer. Plus nous disons: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » Plus nous le respirons.

C’est vraiment bon pour notre esprit « humain », et il est vraiment bon pour lui aussi. Nous pouvons le percevoir l’intérieur  est être satisfait, le cercle intérieur, l’arrosage, la fraîcheur intérieure et le nourrissant intérieure.

 

NOUS AVONS MAL UTILISER L’ORGANE « l’ESPRIT humain »

Nous avons simplement besoin de savoir comment exercer notre esprit.

Nous avons appris à comprendre, à écouter et à discerner. On nous a enseigné à exercer notre esprit.

De cette façon, le Seigneur n’est pas l’esprit, mais un ensemble de doctrines. C’est pourquoi le christianisme d’aujourd’hui est donc mort. Nous devons être assurés que le Seigneur a tourné à l’âge de  la doctrine morte à la vie septuple de l’Esprit. Louez le Seigneur !

Nous tous devons apprendre à faire de l’éloge.

Laissez-nous chanter et félicitez-le et oublier notre esprit « humain». Nous devons souvent dire ou chanter, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » Il s’agit de l’exercice de l’esprit.

Plus nous disons, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » plus nous le respirons.

Dans le passé, nous avons mal utilisé l’organe « l’esprit». Nous avons utilisé l’esprit « esprit humain raisonnement » au lieu de l’Esprit à communiquer avec le Seigneur.

Mais Jean 4:24 dit: « Dieu est Esprit, et ceux qui l’adorent doivent adorer en esprit. » «24  Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. »

Dans le passé, nous n’adorons pas Dieu dans notre esprit « humain  raisonnement intellect », mais dans notre esprit « humain avec celui  de DIEU».

Maintenant, le Seigneur veut faire de nous de l’esprit « humain » à l’Esprit. Donc, nous tous devons apprendre à exercer notre esprit pour louer le Seigneur. Il s’agit de l’organe  de droit pour nous à adorer Dieu.

Le Seigneur est la vie et la vie est dans l’Esprit et la vie est l’esprit. L’esprit est appelé « l’esprit de la vie » (Rom. 8:2).

« Les paroles que je t’ai parlé sont esprit et sont vie » (Jean 6: 63). Quand on touche l’Esprit, nous touchons à la vie. La vie est dans l’esprit et l’esprit« humain avec celui  de DIEU», c’est comme l’air.

  • Le mot grec pour l’esprit est pneuma, et cela signifie aussi « air ».
  • Aujourd’hui, le Seigneur est le céleste, le divin le pneuma en nous.
  • Il est l’air, le souffle, et il n’y a qu’un seul moyen pour le souffle — de respirer.

Si nous essayons d’apprendre, d’écouter ou de comprendre la respiration, on n’obtient rien. Le Christ n’est pas christianisme ; Il n’est pas une religion ou un ensemble de doctrines.

Il est l’Esprit qui donne la vie. Il est l’Esprit sept fois amplifié, et comme l’Esprit, il est l’air divin, le souffle céleste que nous respirons.

ENREGISTRÉ EN APPELANT

Romains 5:10 « 10  Car si, lorsque nous étions ennemis, nous avons été réconciliés avec Dieu par la mort de son Fils, à plus forte raison, étant réconciliés, serons-nous sauvés par sa vie.» dit que nous  sommes enregistrées dans la vie du Seigneur, et Romains 10:13 «13  Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé. » dit que celui qui demande le nom du Seigneur sera sauvé.

Si nous mettons ces deux versets, ensemble, nous voyons que nous sommes sauvés par l’appels.

Autrefois, je pensais que les Romains 10:13 n’était que pour les mécréants « les gentils».

Puisque j’étais  déjà enregistré, je ne croyais pas que j’avais besoin de ce verset.

Dans un sens, nous avons été sauvés déjà, mais dans un autre sens, nous avons encore besoin d’être sauvé.

Par exemple, nous devons toujours être sauvés de notre tempérament. Il peut être un ennui continu pour nous.

  • Alors, comment nous pouvons être sauvés de notre humeur ?

Nous pouvons être sauvés par sa vie, mais pas par la mort du Seigneur.

  • Comment nous pouvons être sauvés dans la vie du Seigneur ?

C’est par « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » C’est le meilleur secret pour surmonter notre colère. Celui qui demande le nom du Seigneur sera sauvé.

L’Appel !

Nous ne devons pas penser que notre humeur est une petite chose. Il est si petit, mais  tellement gênant.

Permettez-moi de vous poser une question. Pouvez-vous dire que vous n’avez pas perdu votre calme au cours des sept jours ?

Je crains que vous ne puissiez pas autre chose que oui.

Donc nous ne devons pas penser que notre humeur est insignifiante. Il est donc gênant.

Mais j’ai le secret de surmonter l’humeur. C’est juste en disant: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » Chaque fois que l’humeur vient vous déranger, n’essayez pas de le surmonter. Vous ne pouvez pas surmonter, mais vous pouvez dire: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » et l’humeur va partir .

Vous mettre en colère n’est pas perdu mais il doit partir.

Maris et épouses, parents et enfants sont les meilleures aides du diable d’attiser notre tempérament. Mais chaque fois que ces êtres chers font de leur mieux de cette façon, nous devons dire des profondeurs, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! ».

Ce n’est pas être superstitieux.

La Bible nous dit dans 2 chroniques 20:22 «22  Au moment où l’on commençait les chants et les louanges, l’Eternel plaça une embuscade contre les fils d’Ammon et de Moab et ceux de la montagne de Séir, qui étaient venus contre Juda. Et ils furent battus. »que lorsque les gens ont commencé à louer le Seigneur, l’Éternel  se mit  en embuscades. Lorsque nous louons le Seigneur en disant, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » les embuscades auront plus de valeur.

Dans le Psaume 8:2 «2  8-3 Par la bouche des enfants et de ceux qui sont à la mamelle Tu as fondé ta gloire, pour confondre tes adversaires, Pour imposer silence à l’ennemi et au vindicatif. » le mot force confondre peut également rendu comme « louange ».

Donc il peut être lu de cette façon: « sort de la bouche des enfants et des nourrissons / vous avez établi la louange / à cause de vos adversaires, / pour arrêter l’ennemi et au vindicatif. »

Le Seigneur a créé force avec louange  qui sort de la bouche des bébés et des nourrissons. C’est ce qui fait taire l’ennemi. Il sera non seulement vainqueur de l’ennemi, mais elle se fermera également la bouche de l’ennemi.

  • Donc, nous devons apprendre à louer.
  • Le secret pour surmonter toutes les situations est à louer.

Vous me direz que vous ne connaissez pas le chemin du Seigneur pour vous. Il n’y a pas besoin de savoir. Juste  de louer le Seigneur. « Seigneur, je ne sais pas ton chemin ; Je ne sais pas, Seigneur. Alléluia ! Je ne sais pas, Seigneur. Amen ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! J’ai simplement ne sais pas, Seigneur. Mais vous savez, Seigneur. Hallelujah! »

Si vous louer  le Seigneur de cette façon pendant quinze minutes, vous serez clair. Si vous vous sentez seul, n’essayez pas de prier en priant pour la présence du Seigneur. Dire: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! »

En moins de cinq minutes, vous aurez le sentiment que le Seigneur est avec vous. Vous pouvez obtenir tout juste par ces quatre mots : Ô Seigneur, Amen, Alléluia!

Parfois, c’est encore mieux de chanter ces paroles. Que vous ayez besoin, cet éloge il vous apportera.

Le Christianisme est pauvre !

Ils ont compliqué les questions avec tant d’enseignements et de philosophies « spirituelles » d’exercer l’esprit.

Mais le Seigneur ! Son chemin est si simple, si pratique, si riche, si vivante, si rafraîchissant et tellement nourrissantes. Nous pourrions utiliser des centaines de mots pour le décrire ! « O Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! »

Nous ne devrions jamais regarder à nous-mêmes. Nous ne sommes pas bons pour l’éloge. Seulement Christ est digne. Regardez-le ! Il est digne ! L’agneau est digne de recevoir toutes les louanges, la gloire, l’honneur et la bénédiction.

 

L’EGLISE D’OR

Regarder à Christ et regardez à l’église.

Ne dis pas que l’église est pauvre. Non, l’église est d’or. Si vous dites que l’église est pauvre, tôt ou tard, vous serai pauvre . Si ce n’est pas le cas aujourd’hui, puis demain ou après-demain.

Un jour, l’église sera donc d’or.

J’ai déjà parlé du prophète païen Balaam, qui a été embauché par Balak pour maudire le peuple de Dieu. A cette époque, le peuple de Dieu était vraiment un gâchis, et Balak pensé que, en raison de leur mauvaise situation, c’était une bonne occasion pour le prophète Balaam pour maudire.

Puis Balaam  à essayer  de  les maudire, mais quand il ouvrit sa bouche, «Il « Dieu » n’aperçoit point d’iniquité en Jacob» « 21  Il n’aperçoit point d’iniquité en Jacob, Il ne voit point d’injustice en Israël; L’Eternel, son Dieu, est avec lui, Il est son roi, l’objet de son allégresse.»(nombres 23:21).

  • N’est-ce pas étrange ?

Par la bouche de Balaam, Dieu a dit qu’il n’a pas vu de péché parmi le peuple d’Israël. Balak était troublé car il pensait que le peuple d’Israël était plein de péché, mais Balaam dit «Il « Dieu » n’aperçoit point d’iniquité en Jacob».

Puis, Balaam a été porté à un autre point de vue et a demandé à maudire à nouveau. Balak pensé que s’il lui a donné plus d’argent, il pourra maudire cette fois.

Mais Balaam a ouvert sa bouche et dit: « justes comment sont vos tentes, O Jacob » ( nombres 5:24 « 24  Et il fera boire à la femme les eaux amères qui apportent la malédiction, et les eaux qui apportent la malédiction entreront en elle pour produire l’amertume.»). Ne dis pas que le peuple de Dieu est un gâchis. Un millier d’années à l’Éternel sont un jour. Il fera de l’ or un jour.

Au moment de la  rédaction du livre de l’Apocalypse, je crois que l’apôtre Jean a été très déçu.

À cette époque presque toutes les églises locales ont été dégradés et pauvres, et il était en exil sur l’île de Patmos. Jean devez être déçue et troublée par la situation dans les églises locales.

Mais il entendit une voix grande, et il se retourna et vit sept chandeliers d’or. Il n’y avait rien d’impur ; chaque chandelier  était doré.

  • Pouvez-vous croire que toutes les églises locales sont d’or ?

Nous devons croire cela. Un jour, tôt ou tard, il y aura une grande voix dans les cieux, disant que Babylone est tombée, et l’épouse de l’agneau est prête.

Le Seigneur se produira à elle.

Nous devons être pleinement assurés que tout sera tellement merveilleux. Ne soyez pas myopes.

Nous devons apprendre à avoir de la clairvoyance. Nous devons avoir la clairvoyance pour voir que les églises locales seront donc dorées et transformées.

Nous devons louer le Seigneur pour le Christ et laissez-nous aussi Louez-le pour l’église.

Plus vous dites que l’église est pauvre, plus il le devient à vos yeux. Mais nous ne devons pas oublier ce que nous pensons et ce que nous sentons et mettons notre confiance le Seigneur.

Nous devons avoir la clairvoyance dans le Seigneur que toutes les églises locales dans toutes les localités sont bonnes. Nous devons tous apprendre à louer le Seigneur de cette façon.

L’APPEL ET FAISANT L’ÉLOGE

La parole  dit, «13  Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.» (Romains 10:13). Il dit aussi, «12 ¶  Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent. » (v. 12). Ne pense pas qu’il faut être  qualifier pour  prier.

Qu’est-ce alors d’appeler ?

« O Seigneur, Amen, Alléluia! »

Il est même quelque chose de plus que cela.

Supposons que votre maison est en feu. Vous priez ?

Vous allez à la maison de votre voisin et lui demander s’il vous plaît  de faire quelque chose pour vous aider ?

C’est ce que cela signifie de  prier.

Alors qu’est-ce appeler ?

« Au feu ! Feu ! Feu ! Feu! »

Chaque fois que mon humeur a été remué, je suis pousser pour prier, « Seigneur,. » m’aident ne pas à perdre mon calme

Mais finalement, j’ai surtout toujours perdu mon tempérament. Mais maintenant quand mon humeur est remué, je dis juste, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! « Et mon humeur est parti. Nous devons apprendre à composer. Ce n’est pas un appel longue distance ; Il s’agit d’un appel local, et la ligne est toujours ouverte. Nous devons apprendre à invoquent le Seigneur, pas seulement à prier.

Nous devons aussi apprendre à louer le Seigneur.

L’Appel est mieux que prier, et faisant l’éloge est mieux que l’appel. Le meilleur appel est faire l’éloge, et faisant l’éloge est le meilleur appel et la meilleure respiration.

Le Seigneur a fait de ces temps le temps de l’église local. Nous ne devrions pas être vieux rétrograde ; Nous devons abandonner l’ancienne façon.

Je ne sais pas ce qui est la nouvelle façon, mais le principe est le suivant : dans la nouvelle façon, l’enseignement et la prédication ne sont pas l’essentiel.

L’exercice de l’esprit « le mélange de l’esprit humain avec l’Esprit de Dieu» est la chose principale, soit en louant, en priant, soit par éloge. C’est pourquoi le dernier livre de la Bible est un livre de louanges.

Dans cette dernière période, dans les églises, et dans  toutes nos réunions nous devons être louant et élogieux

CHAPITRE DIX

UN LIVRE DE LA VICTOIRE DE LA RÉVÉLATION

Nous avons vu que le livre de l’Apocalypse est un livre de l’Esprit d’intensification au septuple,

  • un livre des églises locales,
  • un livre de Christ,
  • un livre de la vie
  • et aussi un livre de louanges.
  • Maintenant il faut voir que ce livre est finalement un livre de la victoire.

LE CHRIST VICTORIEUX

Apocalypse 5:4-5 nous dit que l’apôtre Jean pleurait: « 4  Et je pleurai beaucoup de ce que personne ne fut trouvé digne d’ouvrir le livre ni de le regarder.5  Et l’un des vieillards me dit: Ne pleure point; voici, le lion de la tribu de Juda, le rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et ses sept sceaux.»

Pourquoi Jean pleurer ?

  • C’est parce que dans tout l’univers
  • ciel, terre, sous terre et dans la mer
  • Il y avait plus personne de digne d’ouvrir le secret de l’économie de Dieu.
  • Personne n’a été digne ; « jean » alors il a pleuré.

Mais un des anciens est venu et lui a dit ne pas de pleurer, parce qu’il n’y en avait un qui était digne, le seul était Christ.

Il n’y a pas besoin de pleurer quand vous avez Christ.

Sans Christ, tout le monde dans l’univers tout entier doit pleurer. Sans le Christ, l’univers entier est vide, et sans le Christ, personne n’est digne.

  • Mais, Alléluia !
  • aujourd’hui, nous avons Christ !
  • Nous n’avons donc pas besoin de pleurer.

Christ est maintenant le Lion : il est le Lion de la tribu de Juda. Il l’a emporté, et il a remporté la victoire.

Alors ce livre est un livre de la victoire.

Nous ne devons pas pleurer ; Nous avons à crier ! Nous devons nous réjouir et louons parce que nous avons tel un Christ. Il est le Lion qui a prévalu.

Il a remporté la victoire. Donc nous tous devons dire, « Victoire, victoire, Alléluia! »

 

TOUT SE FAIT

«15  Le septième ange sonna de la trompette. Et il y eut dans le ciel de fortes voix qui disaient: Le royaume du monde est remis à notre Seigneur et à son Christ; et il régnera aux siècles des siècles. » ( apoc 11:15).

Ne pas crois à la situation actuelle. Tout sur cette terre est un mensonge et un mensonge.

Nous devons dire à Satan qu’il s’agit d’un mensonge. Les guerres dans le monde aujourd’hui sont des mensonges. Les troubles dans les écoles sont des mensonges. Toutes choses sont des mensonges.

Nous avons vu que le Royaume du monde est devenu le Royaume de notre Seigneur. Alléluia ! Amen !

Beaucoup de gens m’ont dit combien est décevante est de la situation dans le monde.

Avons-nous besoin d’être déçu ?

Non ! Nous devons crier, « le Royaume du monde est devenu le Royaume de notre Seigneur! » Nous avons vu la victoire.

  • Quelques victoires ont été remportées par le passé,
  • certaines victoires sont à être gagnées à l’heure actuelle,
  • et quelques victoires seront gagnées à l’avenir.

Mais elles ont été acquis, et sont  avantageux ou  elles seront gagnées, c’est tout de la même chose aux yeux de Dieu.

Avec Dieu il n’y a pas de temps. Tout est venu de passer.

Alléluia, il est venu à passer ! La Bible ne dit « C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin.» (Apoc. 21:6) « 6  Et il me dit: C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement.». Louez le Seigneur !

LES FRÈRES « Ils l’ont vaincu »

Puis, dans Apocalypse 12:9-11, 9  Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.10  Et j’entendis dans le ciel une voix forte qui disait: Maintenant le salut est arrivé, et la puissance, et le règne de notre Dieu, et l’autorité de son Christ; car il a été précipité, l’accusateur de nos frères, celui qui les accusait devant notre Dieu jour et nuit.11  Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. » Nous voyons que l’accusateur, Satan, a été jeté vers le bas.

Ces versets ne disent pas que Satan doit être expulsé vers le bas, mais qu’il a été précipité vers le bas.

  • Croyez-vous cela ?
  • Alléluia !
  • Il est venu à passer !

Ensuite, le Salut, le règne, la gloire et la puissance appartiennent au Seigneur.

Verset 11 ne dit pas que les frères doivent le vaincre. Non, ils doivent le vaincre. Il n’y a aucune nécessité pour nous de le vaincre. Les frères « Ils l’ont vaincu » l’accusateur à cause du sang de l’agneau.

Et Ils « Ils l’ont vaincu » à cause de la parole de leur témoignage. Il n’y a aucune nécessité pour nous de déclarer autre chose que la parole de notre témoignage.

Nous pouvons dire à Satan, « regardez, nous avons les mots dans Apocalypse 12:9-11 ; Laissez-nous vous le lire. C’est la parole de notre témoignage. » « Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage, et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. » Il n’y a aucune nécessité pour nous de s’efforcer « de vaincre ».

Nous devons réaliser que la solution pour Satan a déjà été résolue. Le sang de l’agneau a été versé ; la victoire a été remportée pour nous déjà.

On pourra dire: « Satan, écoutez-moi, lis Apocalypse 12:9-11. « Ils l’ont vaincu à cause du sang de l’agneau et à cause de la parole de leur témoignage»

Il y a encore une chose dans ces versets. «et ils n’ont pas aimé leur vie jusqu’à craindre la mort. »

Tant que nous aimons notre âme et la vie« humaine l’âme-vie», la victoire est  perdue tant que nous n’aimons pas notre âme et la vie « humaine l’âme-vie », la victoire est remportée.

Nous devons aimer pas l’âme-vie. Lorsque nous perdons notre âme et la vie, Satan perd du terrain. Si on n’aime pas l’âme-vie, il perd la bataille.

Les frères ont  vaincu Satan, par le sang, par la parole de leur témoignage et en aimant pas leur âme de vie. Victoire, victoire, Alléluia !

BABYLONE ÉTANT TOMBÉ

«8  Et un autre, un second ange suivit, en disant: Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, qui a abreuvé toutes les nations du vin de la fureur de son impudicité! » (apoc 14:8).

La Babylone la grande est tombée.

  • Nous devons ne pas se soucier pour le christianisme,
  • Nous devons ne pas se soucier de la chrétienté,
  • Nous devons ne pas se soucier de l’église catholique romaine,
  • Nous devons ne pas se soucier pour toutes les confessions, car la Bible dit que la Babylone la grande est tombée.
  • Il s’agit d’une déclaration.
  • Le Christianisme est tombé,
  • la chrétienté est tombée,
  • le catholicisme est tombé,
  • et toutes les confessions sont tombées. Alléluia !

«1 ¶  Après cela, j’entendis dans le ciel comme une voix forte d’une foule nombreuse qui disait: Alléluia! Le salut, la gloire, et la puissance sont à notre Dieu,2  parce que ses jugements sont véritables et justes; car il a jugé la grande prostituée qui corrompait la terre par son impudicité, et il a vengé le sang de ses serviteurs en le redemandant de sa main.3  Et ils dirent une seconde fois: Alléluia! …et sa fumée monte aux siècles des siècles.4  Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant: Amen! Alléluia!5 ¶  Et une voix sortit du trône, disant: Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands!6  Et j’entendis comme une voix d’une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant: Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout-puissant est entré dans son règne. » (apoc 19:1-6).

Babylone a été jugé, donc tous les serviteurs du Seigneur doivent dire Amen,

Alléluia ! J’aime ces mots. Il y a tout d’abord, Amen et puis Hallelujah.

Après que nous avons commencé à utiliser les quatre mots, Ô Seigneur, Amen, Alléluia, j’ai pensé que peut-être nous avions mis ces mots dans le bon ordre. Mais plus tard, j’ai trouvé que c’est l’ordre dans la Bible — Amen, Alléluia !

  • Mais Amen, Alléluia pour quoi faire ?

C’est le jugement de la chrétienté, le jugement de la grande Babylone.

Ne croyez pas à la situation actuelle. C’est un mensonge.

Tôt ou tard, nous la verrons tomber, et aux yeux de Dieu, elle est déjà tombée.

Ne pas crois à la situation actuelle de la chrétienté d’aujourd’hui. C’est un mensonge, et aux yeux de Dieu, il est déjà jugé. Il faut dire Amen, Alléluia !

Nous ne devons pas prier, « Ô Seigneur, la guerre ; Seigneur, les émeutes ; Seigneur, les mécontentements ; Seigneur, comment  faire contre cette dominante le catholicisme ; Seigneur, Ô Seigneur, fait quelque chose Seigneur. »

  • Non !
  • Alors, que devons-nous dire ?
  • Amen, Alléluia !

Apocalypse 19:7 dit: «7  Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse, et donnons-lui gloire; car les noces de l’agneau sont venues, et son épouse s’est préparée, »

  • Il n’y a aucune nécessité pour nous de prier.
  • Nous pouvons juste crier et louer.

Si nous prions dans une mauvaise voie, Satan va se frotter les mains.

Mais le Seigneur dit, « j’ai tout fait déjà. C’est fait.

  • Ne prier pas ça ?
  • Je vous ai dit que Babylone est tombée ?
  • Avez-vous besoin de prier de cette façon médiocre ?
  • Non !
  • Tout ce que vous avez à faire est de se réjouir et de louer. »
  • Donc nous devons dire, »Hallelujah ! Alléluia ! Tombé elle est tombée, Babylone la grande! »

Apocalypse 20:10 dit que le diable n’était pas seulement chassé du ciel mais jeté dans le lac de feu. «10  Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles. ».

  • Où est Satan ?
  • L’Avez-vous vu ?
  • Il faut dire que frère Jean vit, et je le vois trop ! Satan fut jeté dans l’étang de feu. Non seulement Satan mais aussi «Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu » «14 Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l’étang de feu. C’est la seconde mort, l’étang de feu. » (v. 14). Le diable, la mort et l’Hadès, ces trois choses terribles, tous furent jetés dans l’étang de feu.
  • Donc il faut dire Amen, Alléluia !
  • Avons-nous besoin de prier ?
  • Non, nous devons louer et se réjouir, car nous avons vu la victoire.

LA VILLE SAINTE

Après toutes les choses négatives, dans Apocalypse 21:2 nous voyons les choses positives. « 2  Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.» Jean vit la ville sainte, la mariée préparé et parée comme une épouse pour son mari.

  • Avez-vous vu cela ?

Je n’aime pas  la situation actuelle des églises locales. Beaucoup de mauvais rapports viennent, mais je n’aime pas parce que j’ai lu à Apocalypse 21:2. « 2  Et je vis descendre du ciel, d’auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s’est parée pour son époux.»

Oh, la mariée, la parure et la préparation ! Aux yeux de Dieu mille ans sont comme un jour.

Soyez patient.

 Aux yeux de Dieu, tout est prêt. Jean vit la ville sainte.

« ILS SONT VENUS AU COL »

« 6  Et il me dit: C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l’eau de la vie, gratuitement.» (v. 6). Quand le Seigneur Jésus était mourant sur la Croix, « tout est accomplis », « C’est fini. » C’est la rédemption.

Mais maintenant sur le trône, « tout est accomplis », C’est l’accomplissement du dessein éternel de Dieu. Quant à la rédemption, c’est fini.

  • Quant au dessein éternel de Dieu, il est venu à passer et finis.
  • Avons-nous besoin de prier ?
  • Non !
  • Alors que devons-nous faire ?
  • Louez le Seigneur !
  • Avons-nous besoin de dire que l’église est si misérable et si boueux ?
  • N’avons-nous pas à demander, ou mendier, et espère en l’Éternel ?

Non, nous devons nous réjouir et louer et le félicitez.

 

  • Combien de livres avez-vous dans votre Bible ?
  • Vous avez soixante-six livres ?
  • Alors avez-vous lu le dernier d’entre eux ?

Sur la Croix, il était écrit: « C’est accomplis « , mais dans l’Apocalypse, il est aussi écrit, « C’est fait! Je suis l’alpha et l’oméga, le commencement et la fin.  » Alléluia ! Donc nous tous devons le-louez.

  • C’est pourquoi l’Apocalypse est un livre de louanges.
  • C’est un livre de louanges, parce que c’est un livre de la victoire.

Enfin, le Seigneur Jésus témoigne dans Apocalypse 22:20, Le Seigneur dit: «20 ¶  Celui qui atteste ces choses dit: Oui, je viens bientôt. Amen! Viens, Seigneur Jésus! » « Je viens bientôt. »

« Amen. Viens, Seigneur Jésus! »  Il s’agit de la révélation.

Christ a tout accompli ; Il a remporté la victoire.

  • L’Eglise est prête,
  • et toutes les choses négatives ont été supprimées.
  • La terre est jugée,
  • Babylone est tombée,
  • Satan est jeté dans l’étang de feu,
  • et même la mort
  • et l’Hadès est aussi mis dans l’étang de feu.
  • Ils ont fini par passer !

Tout ce qui reste est le nouveau ciel et la terre nouvelle avec la nouvelle Jérusalem. Louez le Seigneur !

Avez-vous vu cela ?

 

COMMENT PARTICIPER

  • Aux yeux de Dieu, tout a été accompli.
  • Alors comment pouvons-nous participer dans tout cela ?

 

  • la première chose.

Si nous voulons participer et prendre part à toutes ces choses, nous devons réaliser l’Esprit intensification au septuple.

  • Les Enseignements et les doctrines ne peuvent jamais nous aider à participer. La Religion et le christianisme ne peuvent pas nous aider à participer.

Seul l’Esprit intensification au septuple  peut fonctionner pour nous.

Tout d’abord, ce livre parle des sept esprits de Dieu devant son trône. C’est le premier moyen par lequel nous pouvons participer à toutes ces victoires. C’est pourquoi nous sommes si heureux. Ne pense pas que nous n’avons pas de problèmes. Nous le faisons, mais nous ne se soucient pas pour tous les problèmes. Nous sommes tellement heureux parce que nous réalisons les sept Esprits de Dieu.

C’est la première chose.

 

  • La deuxième chose.

Ensuite, la seconde est les églises locales. Si nous voulons participer à toutes ces victoires, nous devons être dans les églises locales. Les églises locales sont les endroits, les endroits et les moyens pour nous de réaliser toutes les victoires de Christ et l’église.

Il n’y a aucun autre endroit.

C’est par les sept esprits, et c’est dans les églises locales.

 

  • La troisième chose.

La troisième chose que nous devons veiller à participer à toutes ces choses car est le Christ est différent.

  • Dans tous ces chapitres, avez-vous vu le Christ différent ?
  • Quelle est la différence ?
  • Il est la combustion avec sept yeux,
  • et il est le Lion.
  • Dans le chapitre 7, il est l’autre ange qui met le sceau de Dieu sur le peuple de Dieu.
  • Dans le chapitre 8, il est un autre ange, qui met l’encens dans les prières des saints.
  • Puis, dans le chapitre 10, il est l’ange puissant qui descend du ciel pour prendre possession de la terre et de la mer.
  • Dans le chapitre 14, il est celui comme le fils de l’homme assis sur le nuage avec la faucille à récolter la moisson.
  • Au chapitre 18, il est l’ange avec beaucoup d’autorité, éclairant la terre et de pleurer fortement, « tomber , Babylone la grande! »

Sans compter que tous les autres aspects que nous l’avons vu dans les chapitres précédents, il y a aussi ces cinq aspects dans les chapitres 7, 8, 10, 14 et 18.

Christ est tel un Christ.

Dans le livre de l’Apocalypse, il n’est pas un petit Christ, un Christ doux, un Christ aimable, un patient de Christ ou une souffrance de Christ. Il est un autre Christ.

Dans le christianisme, il y a beaucoup de messages sur le Christ doit être tellement doux, tellement de souffrance, si silencieux , supporte tout .

Mais le dernier livre de la Bible nous parle d’un Christ différent. Il n’est donc plus patient et dans la souffrance.

Finalement, au chapitre 19, il est le roi des rois et Seigneur des seigneurs. Dans le Christ de l’Apocalypse est si différent, proclament fait son jugement, si féroce, si brûlant et tellement vivant.

Nous ne sommes pas dans le temps des épîtres aujourd’hui.

Aujourd’hui, nous sommes dans l’Apocalypse. Nous devons savoir que Christ  est différent, cet autre ange :

  • Oh, les sept esprits ;
  • Oh, les églises locales ;
  • et oh, le Christ différent !

 

  • La quatrième chose.

Puis la quatrième chose que nous devons voir pour participer est la vie. Nous tous devons savoir la vie et vivre la vie.

L’Apocalypse est un livre de la vie. Ne devons pas attention aux formes, aux règlements, aux enseignements, aux doctrines, au christianisme et aux religions.

  • Non, nous devons accorder toute notre attention à la vie.
  • Si nous sommes dans les sept Esprits,
  • si nous sommes dans les églises locales,
  • et si nous faisons l’expérience du Christ différent, nous serons tellement de choses dans la vie.

Nuit et jour, matin et soir, tout le temps nous louons et crions de joie. Ensuite, nous aurons la victoire. Nous participerons à toutes les victoires au moyen des sept esprits, des églises locales, les expériences d’un Christ différents dans sa vie en louant et faisans son éloge.

  • Louez le Seigneur, qu’il a nous a conduit à et nous stationnés dans les églises locales !
  • Ici nous faisons l’expérience de la vie par l’Esprit intensification au septuple et avoir le support sur le terrain approprié, unique de l’unité pour l’expression unique du corps du Seigneur.

Si Nous partageons un autre Chris ils sera  à côté de nous pas avec nous . Nous ne pouvons pas les aider.

Nous devons être dans la vie, parce que ce Christ est tellement différent, et la vie est si abondante dans les églises locales et  nous profiterons de sa victoire.

LA FAÇON D’ÊTRE VICTORIEUX

Aujourd’hui, si vous deviez me demander comment être victorieux, je vous dirais qu’il n’y a aucune nécessité pour vous d’essayer d’être victorieux.

Il suffit de dire des profondeurs, « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! O Seigneur, Amen, Alléluia! » et vous serez donc victorieux.

  • Il suffit de louer le Seigneur et de se rendent compte que c’est aujourd’hui le jour de l’Esprit d’intensification au septuple.
  • Ensuite, vous devez être dans l’église locale. Vous devez vous rendre compte que le Christ est tellement vivant, tellement vivant et tellement brûlant en-vous. « O Seigneur, Amen, Alléluia! »

Pourquoi dit-on « Seigneur » ?

C’est parce que quand on dit « Seigneur », nous touchons l’Esprit AMPLIFIER au septuple.

Nous disons « Amen » à quoi ?

  • Nous disons « Amen » à l’esprit septuple,
  • « Amen » aux Eglises locales
  • et « Amen » au Christ qui ose, si féroce, si brûlant et si vivant. « O Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, l’Esprit septuple ! Ô Seigneur, les églises locales ! Ô Seigneur, le Christ qui ose, si vivant, si brûlant et si riche! »

Nous sommes simplement victorieux de cette façon. Il n’y a pas besoin d’essayer ou de faire quoi que ce soit. Dire: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia! » Juste louer le Seigneur, et vous serez victorieux.

Si vous lui fait l’éloge de cette façon pendant cinq ou dix minutes, vous serez dans l’ensemble et renforcé dans votre esprit.

Pourquoi ?

C’est parce que vous contactez le Seigneur de la vie.

ce n’est pas une religion, ce n’est pas un christianisme, ce n’est pas beaucoup de doctrines ou un ensemble d’enseignements, ce n’est pas une formes ou de règlements.

C’est le Christ vivant, le Christ présent, l’instant Christ et le Christ à jour.

  • C’est tout simplement en se rendant compte de l’Esprit septuple,
  • étant dans les églises locales
  • et se rendre compte que le Christ est votre vie.
  • Puis commencer à faire l’éloge: « Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia ! Ô Seigneur, Amen, Alléluia! »

Alors tout sera sous vos pieds, et vous pourrez profiter de la victoire dans le livre de l’Apocalypse.

 

 

 

eglise chretienne evangelique