LEÇONS DE LA VIE 1

 

  1. CONNAISSANT QUE VOUS ÊTES SAUVÉS

 

  1. LE BESOIN QUE TOUTE VOTRE FAMILLE SOIENT ÊTRE SAUVÉ

 

  1. SE LIBERER DE LA VIELLE VIE

 

  1. LA PRIERE

 

  1. LA LECTURE DE LA BIBLE (1)

 

  1. LA LECTURE DE LA BIBLE (2)

 

  1. CONNAITRE LE VRAI DIEU

 

  1. CONNAISSANT LE CHRIST (1)

 

  1. CONNAISSANT LE CHRIST (2)

 

  1. CONNAISSANT LE SAINT ESPRIT

 

  1. CONNAISSANT LA CROIX DU CHRIST

 

  1. CONNAISSANT L’EGLISE

 

Ces leçons ont été spécialement préparées pour les réunions à domicile de nouveaux croyants.

 

  • Les deux premiers volumes couvrent différentes questions entre un croyant et Dieu qu’il doit savoir, comprendre et appliquer immédiatement après son salut.

 

  • Puis les deux derniers volumes couvrent le plein Salut que Dieu a préparé dans le Christ pour nous qui ont cru en lui, les richesses dont nous avons obtenu dans le Christ, l’expérience que nous devrions avoir dans le Christ, les choses que nous devons accomplir dans le Christ et l’objectif que nous devrions atteindre dans le Christ.

 

 

Il est difficile d’éviter certains termes qui sont relativement profond et dur pour les nouveaux croyants à comprendre. Il n’y a pas besoin d’explication supplémentaire lors de la lecture de ces leçons dans les réunions. Comme leçon après la lecture de leçon, une compréhension approfondie des termes est acquises. Même s’il n’y a pas une compréhension à la fois, cette compréhension viendra  peu à peu.

 

La Connaissances est vide et que la lettre tue ;

Seul le Christ est la réalité et seulement l’Esprit donne la vie.

 

  • Ainsi, il doit être prière,
  • confession des péchés
  • et le remplissage abondamment riche
  • et saturation avec l’Esprit de Christ avant la lecture de ces leçons.

 

  • En lecture, il devrait y avoir la pratique de la fonction moins sur l’esprit « humain» et davantage sur l’Esprit, rejetant l’ancienne façon de connaissances et mettant l’accent sur le nouveau mode de vie.
  • Phrase après que phrase qui est en cours de lecture doit être poussé par l’Esprit avec la vie que d’autres spiritueux peut-être être touché pour qu’ils puissent recevoir l’offre de la vie du Christ « pneuma ».

 

  • Les versets de la Bible dans ces leçons sont cités de façon appropriée et dans un sens de développement.
  • En outre, leurs explications sont concises et adéquates, en n’ayant aucun besoin d’explications supplémentaires.
  • La seule nécessité est de répéter ce qui est lu,
  • mettre l’accent sur ce qui est lu,
  • à lire d’une manière de vivre et à prier à lire. Parfois,
  • la lecture devrait être complétée par les hymnes ou témoignages.
  • Ne jamais étendre le sens du texte ou élaborer une vision commune basée sur l’inférence.

Les écritures citées dans ces leçons proviennent de la Version de la récupération du Nouveau Testament et la Version King James de l’ancien Testament.

 

Pour ces leçons salutaires pour les réunions à domicile, il y a un grand besoin de beaucoup de prière.

Le Seigneur peut bénir sa guérison, perfectionner ses saints et construire son corps.

 

 

LEÇON UNE

CONNAISSANT QUE VOUS ÊTES SAUVÉS

 

 

  1. L’IMPORTANCE DU SALUT

 

  • Le Salut se réfère à une personne enregistré devant Dieu,
  • ce qui inclut être pardonné de ses péchés,
  • être épargnés de la perdition,
  • régénéré,
  • avoir la vie éternelle de Dieu
  • et de devenir enfant de Dieu.

 

 

 II LES PREUVES DU SALUT

 

  1. la preuve de l’extérieurla preuve par la Bible sans

 

  • « Celui qui croit et se fait baptiser sera sauvé » (Marc 16:16).
  • Ces mots étaient parlés par le Seigneur Jésus lui-même.

 

  • «, Celui qui demande le nom du Seigneur sera sauvé » (Romains 10:13).
  • Il s’agit de la sûre parole de l’apôtre Paul.

 

  • Les deux énoncés ci-dessus prouvent qu’une fois qu’une personne croit et se fait baptiser, invoquer le nom du Seigneur, il est immédiatement enregistré.

Ce fait doit être reconnu et reconnu immédiatement sans dépendance à l’égard des sentiments humains.

 

 

  • « Celui qui écoute ma parole et croit à lui [le Père céleste] qui m’a envoyé à la vie éternelle et n’entreront pas en jugement, mais a passé de la mort à la vie » (Jean 5:24).
  • Le Seigneur Jésus à nous dit cela avec pleine assurance.

 

  • «Qui a le fils a la vie ; celui qui n’a pas le fils de Dieu n’a pas la vie. Je vous écris ces choses pour vous que vous sachiez que vous avez la vie éternelle, vous qui croyez au nom du fils de Dieu » (1 Jean 5:12-13).
  • Il s’agit de mots témoigné par l’apôtre Jean.

 

  • Les deux parties de l’écriture ci-dessus prouvent qu’une fois qu’une personne croit au Père céleste et croit dans le nom du fils de Dieu (Jésus), il a la vie éternelle (autrement dit, la vie de Dieu). Il n’entrera pas en jugement et périr, mais a passé de la mort en vie.
  • Une personne est enregistrée dans cette façon d’avoir la vie de Dieu fondée sur ce que dit la Bible et non sur ses propres sentiments.

 

 

5) «, Mais tous ceux qui ont reçu de lui [Jésus], pour eux il a donné pouvoir de devenir enfants de Dieu, à ceux qui croient en son nom : nés… de Dieu » (Jean 1:12-13).

  • C’est aussi des mots témoigné par l’apôtre Jean, indiquant que le Seigneur Jésus donne à ceux qui reçoivent par la foi, c’est-à-dire, à ceux qui croient en son nom, le pouvoir de devenir enfants de Dieu. Cette autorité est la vie de Dieu, ce qui permet à ceux qui croient en Jésus pour être né de Dieu, c’est-à-dire, être régénéré pour devenir enfants de Dieu.
  • Ceci est aussi prouvé par les paroles de la Bible et pas déterminé par des sentiments humains.

 

  • Les mots de la Bible sont dignes de confiance et peut jamais être modifiée ou annulée.

 

  • Les Sentiments humains vont fluctuer selon l’humeur et de l’environnement et sont peu fiables.

Étant donné que la Bible déclare clairement qu’une personne est enregistrée à croire au Seigneur Jésus, ce fait est établi ensuite quel que soit le sentiment humain. Nous devrions nous tenir sur les mots dignes de foi de la Bible et ne pas tenir compte de nos sentiments fluctuants, croyant fermement et en sachant avec certitude que nous avons été sauvés.

 

 

 

 

  1. la preuve de l’arrivée, la preuve de l’Esprit Saint dans notre esprit

 

1) « Est l’esprit lui-même [le Saint-esprit de Dieu] témoin avec notre esprit que nous sommes enfants de Dieu » (Rom. 8:16).

 

  • Lorsque nous croyons en Jésus, nous recevons Dieu comme notre Sauveur,
  • et Dieu donne son Esprit Saint pour nous,
  • en le mettant « l’Esprit » dans notre esprit «humain » (Ézéchiel 36:27). «27 Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois. »
  • Cet Esprit est en nous à être éternellement avec nous (Jean 14:17). «17 l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. »
  • Il témoigne dans notre esprit que nous sommes enfants de Dieu, qui sont nés de Dieu. Chacun d’entre nous qui croit en l’Eternel aime adresse Dieu comme « Abba, père » (Rom. 8:15). «15 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba! Père! »
  • Il est très naturel pour nous devant Dieu comme « Abba, père. » Dieu s’adresse à Nous de cette manière, nous nous sentons doux et confortable à l’intérieur. C’est parce que nous sommes des enfants qui sont nés de Dieu, avec la vie de Dieu, et le fils de l’Esprit de Dieu et il demeure en nous.
  • Ceci est la preuve de l’arrivée de notre salut.

 

 

 

 

  1. la preuve de l’amourla preuve de l’expérience de la vie

 

1) « Quiconque croit que Jésus est le Christ qui a été engendré de Dieu et quiconque aime qui engendre, aime celui qui a été engendré de lui » (1 Jean 5:1).

 

  • Une fois que nous croyons que Jésus est le Christ, nous sommes nés de Dieu. « Dieu est amour » (1 Jean 4:16), «16 Et nous, nous avons connu l’amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour; et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. » Et la vie de Dieu est aussi la vie de l’amour.
  • Par conséquent, toute personne qui est engendré de Dieu aime Dieu et aime celui qui a été engendré de Dieu, lui qui est un frère dans le Seigneur.

 

2) « Nous savons que nous sommes passés de la mort en vie, parce que nous aimons les frères » (1 Jean 3:14).

 

  • Ces mots indiquent que, en tant que croyants, notre amour pour les frères dans le Seigneur est une preuve que nous avons la vie éternelle de Dieu.

Aimer les frères dans le Seigneur est une expérience de la vie éternelle de Dieu après que nous avons cru dans le Seigneur pour être sauvés. Il y a une joie sincère et le sentiment de la piété de la vie lorsqu’une personne enregistrée voit un frère dans le Seigneur.

  • Ce genre d’amour envers un frère dans le Seigneur est aussi une preuve que nous savons que nous avons été sauvés.
  • Elle peut être appelée la preuve de l’amour, la preuve de notre expérience dans la vie de Dieu.
  • Par conséquent, que ce soit par la parole définitive de la Bible, par le témoignage de l’Esprit Saint dans notre esprit, ou par notre expérience de l’amour dans la vie, nous ne saurons assurément que nous sommes sauvés.
  • En outre, le salut que nous avons reçu est un salut éternel (Hébreux 5:9).« 9  et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel,»
  • Une fois que nous avons reçu ce Salut, nous ne périrons nullement pour toujours et on ne peut nous arracher des mains du Seigneur et du Père céleste (Jean 10:28-29). « 28 Je leur donne la vie éternelle; et elles ne périront jamais, et personne ne les ravira de ma main.29  Mon Père, qui me les a données, est plus grand que tous; et personne ne peut les ravir de la main de mon Père.»

 

 

III. LA JOIE DU SALUT

 

1) « La joie de… Salut » (PS. 51:12) ; « chants de délivrance » (Psaume 32:7).

  • Le salut est un sujet de joie, et salut de Dieu nous apporte la joie.

 

  • Par conséquent, lorsque nous sommes sauvés, et surtout quand on sait que nous avons été sauvés, la joie nous inondera et nous déborderons avec des chansons, en chantant vient la joie du Salut.
  • Ce type de chant joyeux suscitera spontanément notre gratitude et notre adoration envers le Dieu qui nous aime et le même Seigneur qui nous sauve.

 

2) « Voici, Dieu est mon salut… et ma chanson… Donc avec joie doit-vous puiser de l’eau hors du puits du Salut » (Ésaïe 12:2-3).

 

  • Lorsque nous sommes enregistrés et avons obtenu le salut de Dieu, nous allons non seulement chanter de joie, mais nous allons également tirer l’eau hors du puits de son Salut, recevoir de leur part un approvisionnement continu et sans fin.
  • Cela devient l’encouragement et la force pour nous chrétiens, que nous avons peut être délivrés de péchés et les convoitises et vaincre le diable et le mond

 

LEÇON DEUX

 

LE BESOIN QUE TOUTE VOTRE FAMILLE SOIENT ÊTRE SAUVÉ

 

 

  1. L’UNITÉ DU SALUT DE DIEU

 

1) « Et Jésus lui dit : aujourd’hui le Salut est venu dans cette maison » (Luc 19:9).

 

  • Cette parole du Seigneur Jésus a parlé à un grand pécheur, Zachée, le percepteur d’impôt, ce qui confirme qu’une famille est l’unité du Salut de Dieu par le Seigneur. Le Seigneur n’a pas dit que le salut était venu à cette personne ce jour-là, mais plutôt que le salut était venue à cette maison. Sans aucun doute, le Seigneur voulait que toute maison de Zachée puisse croire en lui et être sauvés. Parole de l’Éternel à Zachée était à la fois une suggestion et un avis pour lui !

 

2) «30  il les fit sortir, et dit: Seigneurs, que faut-il que je fasse pour être sauvé?31  Paul et Silas répondirent: Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille. » actes 16:30-31). 

 

  • C’est le dialogue entre le geôlier philippien et deux apôtres. Le geôlier a demandé ce qu’il devrait faire pour être sauvé ; Toutefois, les apôtres ont répondu que non seulement lui-même mais aussi sa maison serait sauvée. Cela prouve que dans le cœur des apôtres envoyés par Dieu à prêcher son Évangile, le Salut du Seigneur était pour l’individu, alors que son unité était pour la famille.
  • Encore une fois, les mots des apôtres pour le geôlier est une suggestion et un avis qu’il devait non seulement porter attention à son salut personnel, mais aussi à celle de toute sa famille !

 

 

 

  1. CAS DU SALUT DE LA FAMILLE

 

  1. dans l’ancien Testament

 

  1. Toute la maison de Noé

 

1) « 1 ¶  L’Eternel dit à Noé: Entre dans l’arche, toi et toute ta maison; car je t’ai vu juste devant moi parmi cette génération.» (Genèse 7:1) ; « 13 ¶  Ce même jour entrèrent dans l’arche Noé, Sem, Cham et Japhet, fils de Noé, la femme de Noé et les trois femmes de ses fils avec eux:» (Genèse 7:13).

 

  • Ici, le Seigneur Dieu dit a Noé pour entrer dans l’arche avec l’ensemble de la maison pour échapper de la destruction du déluge. Cela prouve que la volonté de Dieu est d’emmener la famille comme l’unité à laquelle il s’applique du Salut. On nous dit aussi que Noé a fait entrer sa maison, sa femme, ses fils et ses belles-filles, dans l’arche selon le désir de Dieu et que, par conséquent, lui et sa famille ont été délivrés par Dieu.
  • Tel est le modèle que nous devrions tous suivre aujourd’hui.

 

 

 

  1. Les maisons d’Israël

 

1) «3  Parlez à toute l’assemblée d’Israël, et dites: Le dixième jour de ce mois, on prendra un agneau pour chaque famille, un agneau pour chaque maison.

4  Si la maison est trop peu nombreuse pour un agneau, on le prendra avec son plus proche voisin, selon le nombre des personnes; vous compterez pour cet agneau d’après ce que chacun peut manger. » (Exo. 12:3-4).

 

  • Dieu s’apprêtait à frapper les premiers-nés des Égyptiens, il a institué la Pâque pour les Israélites pour les sauver de l’arrêt de la destruction des premiers-nés.
  • Ce que Dieu ordonna à prendre n’était pas un agneau pour chaque personne, mais un agneau pour une maison.
  • Cela prouve aussi fortement que l’unité du Salut de Dieu est la famille.
  • De plus, Dieu a perçu que si une certaine famille était trop petite pour manger un agneau entier, ils devraient partager avec leur voisin d’à côté. Évidemment, le voisin a aussi compté comme une famille et non comme un individu.
  • Cela prouve également que nous devrions apporter non seulement nos propres familles pour recevoir le salut de Dieu, mais nous devons également mener nos familles voisines de partager au salut de riche et sans limites de Dieu, qui ne peut pas épuiser notre famille.

 

  1. Toute la maison de Rahab la prostituée

 

1) « 12  Et maintenant, je vous prie, jurez-moi par l’Eternel que vous aurez pour la maison de mon père la même bonté que j’ai eue pour vous. 2-13 Donnez-moi l’assurance13  que vous laisserez vivre mon père, ma mère, mes frères, mes soeurs, et tous ceux qui leur appartiennent, et que vous nous sauverez de la mort.» (Josué 2:12-13). «24  Ils brûlèrent la ville et tout ce qui s’y trouvait; seulement ils mirent dans le trésor de la maison de l’Eternel l’argent, l’or et tous les objets d’airain et de fer.25  Josué laissa la vie à Rahab la prostituée, à la maison de son père, et à tous ceux qui lui appartenaient; elle a habité au milieu d’Israël jusqu’à ce jour, parce qu’elle avait caché les messagers que Josué avait envoyés pour explorer Jéricho. »(Josué 6:24-25).

  • C’est l’histoire de comment Rahab la prostituée et sa maison ont été sauvés quand Josué conduisit les Israélites pour détruire Jéricho. Elle était disposée à recevoir les espions Israélites et les a suppliés de sauver elle-même et  sa maison entière de la destruction. Josué  a ensuite rempli son souhait.
  • Cela confirme aussi que la famille est l’unité du Salut de Dieu.

 

 

 

  1. dans le Nouveau Testament

 

  1. La maison de Zachée, le percepteur d’impôt

 

1) «5  Lorsque Jésus fut arrivé à cet endroit, il leva les yeux et lui dit: Zachée, hâte-toi de descendre; car il faut que je demeure aujourd’hui dans ta maison.6  Zachée se hâta de descendre, et le reçut avec joie. 9  Jésus lui dit: Le salut est entré aujourd’hui dans cette maison, parce que celui-ci est aussi un fils d’Abraham.» (Luc 19:5-6, 9).

 

  • Il s’agit de l’histoire du Salut de Zachée, le percepteur d’impôt. Dans cette histoire, ce que le Seigneur a fait était de rester dans la maison de Zachée, et qu’il a dit était que Salut viendrai aujourd’hui à cette famille.
  • C’est la preuve que la famille est l’unité du salut apporté par le Seigneur.

 

 

 

  1. La maison de Corneille

 

1) « 13  Paul et ses compagnons, s’étant embarqués à Paphos, se rendirent à Perge en Pamphylie. Jean se sépara d’eux, et retourna à Jérusalem.14 ¶  De Perge ils poursuivirent leur route, et arrivèrent à Antioche de Pisidie. Etant entrés dans la synagogue le jour du sabbat, ils s’assirent.» (actes 11:13-14).« 24  Ils arrivèrent à Césarée le jour suivant. Corneille les attendait, et avait invité ses parents et ses amis intimes.» (actes 10:24). «44 ¶  Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole. » (actes 10:44). «48  Et il ordonna qu’ils fussent baptisés au nom du Seigneur. Sur quoi ils le prièrent de rester quelques jours auprès d’eux.» (actes 10:48).

 

  • Il s’agit de l’histoire du Salut de la maison de Corneille, qui était un centurion de la romaine, militaire de sa famille et de ses amis intimes. Cette histoire s’avère également que toute la famille de la personne est l’unité du Salut appliqué par l’esprit des hommes. Corneille a conduit non seulement toute sa famille, mais aussi ses amis intimes de recevoir le Seigneur.
  • Cela coïncide avec ce qui a été mentionné auparavant, c’est-à-dire qu’un Israélite ménage entier devrait partager l’agneau de la Pâque avec leur voisin.

 

 

  1. La maison de Lydia

 

1)  «14  L’une d’elles, nommée Lydie, marchande de pourpre, de la ville de Thyatire, était une femme craignant Dieu, et elle écoutait. Le Seigneur lui ouvrit le coeur, pour qu’elle fût attentive à ce que disait Paul.15  Lorsqu’elle eut été baptisée, avec sa famille, elle nous fit cette demande: Si vous me jugez fidèle au Seigneur, entrez dans ma maison, et demeurez-y. Et elle nous pressa par ses instances. » (Actes 16:14-15).

 

  • L’histoire de cette femme craignant Dieu et de sa maison en croyant dans le Seigneur fût baptiser avec toute sa famille est encore un autre exemple de la famille comme unité de salut du Seigneur.

 

 

 

  1. La maison du geôlier philippien

 

1)  « 32  Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur, ainsi qu’à tous ceux qui étaient dans sa maison. 33  Il les prit avec lui, à cette heure même de la nuit, il lava leurs plaies, et aussitôt il fut baptisé, lui et tous les siens.» (actes 16:32-33).

 

  • Le cas du Salut de ce geôlier porte une preuve particulièrement forte, que la famille est l’unité du Salut du Seigneur.

 

  • En dehors de ces cas,
  • il y a la maison de l’officier royal à Cana (Jean4:46, 53), « 46 Il retourna donc à Cana en Galilée, où il avait changé l’eau en vin. Il y avait à Capernaüm un officier du roi, dont le fils était malade. 53  Le père reconnut que c’était à cette heure-là que Jésus lui avait dit: Ton fils vit. Et il crut, lui et toute sa maison.»
  • La famille de Crispus, le dirigeant d’une synagogue à Corinthe (actes 18:8) «8 Cependant Crispus, le chef de la synagogue, crut au Seigneur avec toute sa famille. Et plusieurs Corinthiens, qui avaient entendu Paul, crurent aussi, et furent baptisés. »
  • et la famille de Stephanas, un autre croyant corinthien (1 Corinthiens 1:16).« 16  J’ai encore baptisé la famille de Stéphanas; du reste, je ne sache pas que j’aie baptisé quelque autre personne.»
  • L’histoire de leur salut et du Salut de leurs familles tout prouve que la famille est l’unité du Salut du Seigneur.
  • C’est une question délicieuse dans le cœur du pécheur qui aime Dieu et l’objectif du Seigneur dans l’accomplissement de la rédemption.

 

  • Nous devons imiter les saints antiques en prenant soin du désir du cœur de Dieu pour diriger notre famille entière au salut que peut atteindre l’objectif de la rédemption du Seigneur.

 

 

 

III. LA QUESTION DU SALUT

 

1) «, Mais comme pour moi et ma maison, nous servirons Jéhovah » (Josué 24:15).

 

  • C’est la dernière déclaration de Josué aux enfants d’Israël avant sa mort, ce qui indique non seulement que lui et sa maison entière font l’objet du Salut de Dieu, mais révèle aussi le fruit du Salut de Dieu avec la famille comme une unité, c’est-à-dire, que lui et sa maison servira de Jéhovah. Cela devienne aussi le désir de chacun de nous devant Dieu et notre déclaration à tout l’univers.

 

 

 

 

LEÇON TROIS

SE LIBERER DE LA VIELLE  VIE

 

  • Étant donné que nous avons eu un changement dans notre être
  • et est devenu un homme nouveau,
  • une fois que nous avons été sauvés,
  • nous devrions avoir un nouveau départ,
  • un nouveau départ,
  • de vivre une nouvelle vie.

 

  • Par conséquent, il doit y avoir un espace libre de notre ancienne vie.

 

 

 

 

  1. ABANDONNER LES IDOLES

 

  • « 9 Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai,» (1 Thes. 1:9).

 

  • Ce verset se réfère aux croyants à Thessalonique.
  • Une fois qu’ils ont cru en l’Éternel, ils se tournent vers Dieu abandonnant des idoles pour servir le Dieu vivant et vrai. Dieu est un Dieu jaloux ; Il ne tolérera pas celui qui se sert de lui pour s’incliner et se prosterneront devant une idole (Exo. 20:5). « 5 Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent,»

 

  • C’est parce qu’il y a des démons cachés derrière les idoles.

 

  • Donc, après que nous croyons au Seigneur et nous nous tournons vers Dieu, nous devons quitter et abandonner les idoles dans chaque taille et la forme, qu’ils soient taillées ou fabriqués en or, argent, laiton, fer, bois ou Pierre.

 

  • Dans l’ancien Testament, Dieu a exigé que son peuple casser et brûle toutes les idoles (Deut. 7:5). « 5 Voici, au contraire, comment vous agirez à leur égard: vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs statues, vous abattrez leurs idoles, et vous brûlerez au feu leurs images taillées.»

 

  • Nous qui appartenons à Dieu devrait faire la même chose, jamais préserver d’idoles afin de les transmettre à d’autres.
  • Cela offense Dieu et endommage d’autres.

Selon ce qui est dit dans Deutéronome 7:5, « 5  Voici, au contraire, comment vous agirez à leur égard: vous renverserez leurs autels, vous briserez leurs statues, vous abattrez leurs idoles, et vous brûlerez au feu leurs images taillées.» non seulement les idoles elles-mêmes, mais aussi tous les objets associés aux idoles doivent être brisé et brûlé.

 

 

 

  1. JETER LES CHOSES DIABOLIQUES ET IMPURS

 

1) «19  Et un certain nombre de ceux qui avaient exercé les arts magiques, ayant apporté leurs livres, les brûlèrent devant tout le monde: on en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent.

20  C’est ainsi que la parole du Seigneur croissait en puissance et en force. » (actes 19:19-20).

 

  • Ces versets décrivent les nouveaux croyants Éphèse, qui initialement étaient des adorateurs d’une grande déesse à Éphèse (actes 19:27).«27  Le danger qui en résulte, ce n’est pas seulement que notre industrie ne tombe en discrédit; c’est encore que le temple de la grande déesse Diane ne soit tenu pour rien, et même que la majesté de celle qui est révérée dans toute l’Asie et dans le monde entier ne soit réduite à néant. »
  • Après avoir cru et se tourna vers Dieu, ils apporté les livres maléfiques en leur possession et brûlèrent Cette affaire montre clairement qu’après que nous avons cru au Seigneur, nous devons jeter toutes choses diaboliques et impurs qui ont à voir avec l’idolâtrie et méchants ouvrages, tels que des livres sur la voyance et sur l’horoscope, des objets avec les images taillés et tous les types de jeux de hasard.
  • Les choses avec des images de dragon c’est un symbole du diable, Satan (Apocalypse 12:9) « 9 Et il fut précipité, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui séduit toute la terre, il fut précipité sur la terre, et ses anges furent précipités avec lui.».

 

  • Puisque nous sommes des personnes qui appartenons à Dieu, adorons et servons Dieu, ce que nous portons et ce que nous affichons et stockons dans nos maisons ne doivent pas présenter toutes les traces de ces choses diaboliques et impurs.

 

  • Au contraire, notre garde-robe, nos ornements et notre mobilier et décorations devraient montrer aux gens que nous croyons au Seigneur et aimer Dieu

 

 

 

III. FAIRE RESTITUTION

 

1) « 8  Mais Zachée, se tenant devant le Seigneur, lui dit: Voici, Seigneur, je donne aux pauvres la moitié de mes biens, et, si j’ai fait tort de quelque chose à quelqu’un, je lui rends le quadruple.» (Luc 19:8).

 

Voici les paroles de Zachée, le percepteur des impôts quand il reçut le Seigneur, le Seigneur lui a démontré  le pouvoir du Salut du Seigneur. Il était un percepteur qui a extorqué à d’autres et un amoureux de l’argent.

 

  • Un grand changement s’est produit en lui lorsqu’il a reçu du Seigneur ;
  • Ensuite Il se porte volontaire pour donner la moitié de ses biens aux pauvres et pour restaurer les tors « aux quadruple »,l’argent injuste qu’il avait extorqué à d’autres.
  • Ces actions n’étaient pas des conditions pour le Salut, ni qu’ils étaient l’exigence immédiate et le commandement du Seigneur, mais ils ont été la question extraordinaire du Salut dynamique du Seigneur qui est venu à Zachée.
  • Basé sur cette affaire de Salut, dès que possible après que nous avons cru au Seigneur, nous aussi devrions retourner n’importe quel gain injuste à ceux que nous avons fait du tort. Seulement alors nous avons un témoignage devant les hommes et la paix dans notre conscience. Si nous avons obtenu le gain injuste en secret sans la connaissance d’autrui, y compris ceux que nous avons escroqué, alors nous devrions exercer sagesse de restitution et de revenir à ce que nous devons en secret afin d’éviter des problèmes et impliquant d’autres. Nous devrions faire seulement notre restitution connue de ceux qui ont connaissance de notre obscurité.

 

  • Selon le principe de faire restitution, après que nous sommes sauvés, nous devrions exercer même sagesse pour faire face à toutes les relations avec d’autres personnes immorales. Alors seulement nous sont digne d’être reconnu comme un chrétien sincère.

 

LEÇON QUATRE

LA PRIÈRE

 

 

La respiration est la chose la plus importante pour un bébé à la naissance. Dans notre vie spirituelle, la prière est la respiration et est aussi cruciale pour un nouveau croyant, comme l’est la respiration d’un bébé nouveau-né.

 

Par conséquent, après que nous croyons au Seigneur et invoquons son nom pour être sauvés, nous devons continuer à prier. Ensuite, nous pouvons recevoir l’air spirituel, qui est l’Esprit du Seigneur de la vie, que nous pouvons grandir et être forts dans la vie spirituelle.

 

 

 

  1. L’IMPORTANCE DE LA PRIÈRE

 

  • La signification réelle de la prière est de communiquer avec Dieu dans notre esprit et d’absorber de Dieu lui-même.
  • La prière est le contact de l’esprit humain avec l’esprit de Dieu, pendant lequel l’homme inhale Dieu en lui-même.

 

  • Par conséquent, l’importance de la prière ne réside ne pas dans la demander à Dieu pour les choses mais en contactant et en absorbant de Dieu.

 

 

 

  1. LA FACULTÉ DE LA PRIÈRE

 

  • Une personne a besoin d’une bonne faculté dans tout ce qu’il fait. Nous avons besoin que nos yeux pour voir, nos oreilles pour entendre et notre esprit – mélanger pour prier.

 

1) «24  Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l’adorent l’adorent en esprit et en vérité. » (Jean 4:24).

 

2) « Faites en tout temps par l’Esprit» « 18  Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.» [c’est-à-dire prier avec l’esprit] (Éph. 6:18).

 

  • Ces deux versets nous disent que Dieu est esprit, et pour l’adorer et prier pour lui, que nous devons être dans notre esprit, autrement dit, nous devons utiliser notre esprit.
  • Notre esprit est la partie la plus profonde de notre être.
  • Prier dans l’esprit, ou de prier avec notre esprit, est d’utiliser notre plus profonde partie de communiquer avec Dieu.

 

  • Par conséquent, nous devons prier non seulement selon les pensées dans notre esprit, mais selon le sens profond dans notre esprit. La faculté de la prière n’est pas l’Esprit, mais l’esprit-l’Esprit « mélanger».

 

 

 

 

III. LES MOYENS DE LA PRIÈRE

 

1) «19 ¶  Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire » (Héb. 10:19).

 

  • Pour entrer dans le Saint des Saints est venir devant Dieu afin de communiquer avec Dieu et à prier Dieu. C’est par le sang Rédempteur, versé par le Seigneur Jésus sur la Croix, qui emporte les péchés qui entravent notre communion avec Dieu.

 

2) «16  Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. » «16  Ce n’est pas vous qui m’avez choisi; mais moi, je vous ai choisis, et je vous ai établis, afin que vous alliez, et que vous portiez du fruit, et que votre fruit demeure, afin que ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donne. » (Jean 15:16).

 

  • Ici, on nous dit que nous devrions prier le père au nom du Seigneur Jésus.
  • Pour être au nom du Seigneur Jésus est d’être dans le Seigneur lui-même.
  • Quand nous prions, nous devons prier non seulement par le sang du Seigneur, mais aussi par le nom du Seigneur, c’est-à-dire par le Seigneur lui-même.
  • Nous ne pouvons pas venir devant Dieu pour prier en fonction de notre comportement. Même si notre comportement est bon, c’est comme des chiffons sales aux yeux de Dieu (Ésaïe 64:6) «¶ 64-5 Nous sommes tous comme des impurs, Et toute notre justice est comme un vêtement souillé; Nous sommes tous flétris comme une feuille, Et nos crimes nous emportent comme le vent.».
  • Nous ne pouvons compter sur nous-mêmes, car nous sommes aussi sales et inacceptable à Dieu.
  • Ainsi, lorsque nous arrivons devant Dieu pour prier pour lui, on doit s’appuyer sur le sang du Seigneur pour enlever la saleté dans notre comportement et devront dépendre du Seigneur lui-même pour remplacer notre être sale, de sorte que c’est comme si le Seigneur lui-même vient a prier devant Dieu.
  • Seulement ces prières sont acceptables à Dieu.

 

 

 

  1. CE QU’IL FAUT PRIER SELON

 

  • La Prière n’est pas selon ce qu’en pense votre esprit – humain, mais selon ce que vous ressentez dans votre esprit-Esprit mélangé avec celui de Dieu.

 

  • Vous priez avec votre bouche, tout ce que vous ressentez à l’esprit « esprit-Esprit mélangé avec celui de Dieu».
  • Lorsque vous arrivez devant Dieu pour prier, ne parler pas de quelque chose à Dieu, selon ce que vous avez décidé à l’avance sur, mais plutôt prononcez à Dieu ce que vous ressentez dans votre esprit «esprit-Esprit mélangé avec celui de Dieu ».
  • Confessez vos péchés si vous vous sentez dans votre esprit qu’il faut se confesser et loué le Seigneur, si vous vous sentez dans votre esprit « de chanter un chant à la louange du Seigneur ».
  • Faire tout ce qui vous y mène le sentiment dans votre esprit « esprit-Esprit mélangé avec celui de Dieu» celui du Seigneur.

 

 

 

  1. LA PRIÈRE SANS ENTRAVE

 

  • Prier sans entraves requiert une bonne conscience, c’est-à-dire, une conscience qui ne condamne pas. Une fois qu’il y a un délit ou une condamnation dans votre conscience, votre prière sera immédiatement entravée et même arrêté.

 

1) «22  approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d’une mauvaise conscience, et le corps lavé d’une eau pure. » (Héb. 10:22).

 

  • Étant donné que nous sommes pécheurs, nous devons être purifiés par le sang de Jésus d’une mauvaise conscience que nous pouvons se présenter dans le Saint des Saints à s’approcher de Dieu et de prier pour lui.
  • Ainsi, chaque fois que nous prions, nous devons demander au Seigneur d’arroser et de nous purifier par son sang afin que notre conscience soit peut-être vide d’infraction.
  • Ensuite, nous pouvons venir à Dieu avec audace à prier de notre esprit « esprit-Esprit mélangé avec celui de Dieu».

 

 

 

 

  1. TRAITER EN PRIÈRE

 

Traiter dans la prière la confession des péchés. Lorsque vous arrivez devant Dieu pour prier, et de se présenter avec un cœur sincère et une ouverture d’esprit « « esprit-Esprit mélangé avec celui de Dieu», puis Dieu qui est lumière, resplendira  et exposera votre véritable soi et votre vraie condition.

 

UN exemple si votre n’est pas acceptable que votre conscience n’est pure en ce moment, vous devez confessez vos péchés. Ensuite l’un après l’autre vous confessez le premier péché, vous avez peut-être le sentiment  qu’il y a autre chose, et après vous avouer, et peut-être vous avez le sentiment qu’il y a autre chose.

 

  • Vous devez soigneusement confesser vos péchés selon ces sentiments dans votre esprit.
  • Si vous n’observez pas le sens de la condamnation au sein »en vous », votre prière ne touchera pas Dieu.
  • Il sera difficile pour vous de prier parce qu’il y a encore la barrière du péché entre vous et Dieu.

 

  • Par conséquent, vous devez avouer et traiter tous les péchés. Après que vous avez traité avec tous vos péchés les uns après, les autres, vous devriez prier selon le sens dans votre esprit « « esprit-Esprit mélangé avec celui de Dieu».
  • Ensuite vous toucherez Dieu et vous pour l’absorber.

 

 

 

 

VII. LES AVANTAGES DE LA PRIÈRE

 

1) «41  Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas dans la tentation; l’esprit est bien disposé, mais la chair est faible. » (Matthieu 26:41).

 

  • La Prière nous permet d’absorber du Dieu.
  • En outre, la prière nous rend vigilant, le principal avantage est qu’il nous garde d’entrer en la tentation que nous ne soyons pas tentés et séduit par le diable pour nous écarter de l’Éternel.

 

2) « 16  Approchons-nous donc avec assurance du trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être secourus dans nos besoins.» (Héb. 4:16).

  • Le plus grand avantage en prière devant Dieu et communiquant avec Dieu est d’obtenir miséricorde et de trouver grâce à l’aide en temps opportun afin de répondre à nos besoins.

 

3) «6  Ne vous inquiétez de rien; mais en toute chose faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces.7  Et la paix de Dieu, qui surpasse toute intelligence, gardera vos coeurs et vos pensées en Jésus-Christ. » (Philippiens 4:6-7).

  • Un autre avantage intime que nous recevons quand nous venons devant Dieu pour prier et faire notre lavage est que nous aurons la paix de Dieu, qui surpasse tout entendement, gardant nos cœurs et nos pensées de toutes les inquiétudes.
  • Cet avantage intime de bénédiction, cela s’oppose de la vie humaine contre les angoisses.

 

  • D’autre part, selon la Bible, les avantages que nous gagnons de la prière ne peut pas être entièrement dits.
  • Pouvons-nous nous qui appartiennent au Seigneur il ne faut jamais négliger la prière, mais prier à tout moment (Luc 21:36),«36  Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous ayez la force d’échapper à toutes ces choses qui arriveront, et de paraître debout devant le Fils de l’homme. » même sans cesse (1 Thes. 5:17). « prier sans cesse»
  • Puis nous aurons la plénitude de Dieu et toutes ses richesses « comme un cœur de chair avec parole inscrite et l’onction qui nous enseigne toute choses » et nous serons  abondamment bénis par lui.

Il « est riche pour tous ceux qui l’invoquent » « 12 ¶  Il n’y a aucune différence, en effet, entre le Juif et le Grec, puisqu’ils ont tous un même Seigneur, qui est riche pour tous ceux qui l’invoquent.» (Rom. 10:12)

 

 

LEÇON CINQ

 

LA LECTURE DE LA BIBLE (1)

 

 

 

  • Un croyant doit prier ; Il faut aussi lire la Bible.
  • La Prière est assimilée à la respiration
  • et lecture de Bible, à manger.
  • Les deux devraient être pratiqués quotidiennement par chaque croyant.

 

 

  1. L’ORIGINE DE LA BIBLE

 

  • « Toute Ecriture est inspiré par Dieu » (2 Timothée 3:16).
  • L’origine de la Bible est Dieu ; C’était Dieu qui souffla ses paroles de l’Apocalypse à travers son Esprit dans et hors Des écrivains et des écritures. Ce qui est expiré, a été non seulement les mots mais aussi l’Esprit.

 

2) « Mais parle de hommes de Dieu, étant supporté par le Saint-Esprit » (2 Pierre 1:21). «21  car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu. »

 

  • Étant donné que la Bible est la respiration de ses paroles d’hommes à travers son Esprit de Dieu, ces hommes qui parlent de la parole de Dieu, qu’ils aient été inspirés par l’Esprit Saint.
  • C’est pourquoi la Bible est sortie de Dieu, écrite par certains saints de l’ancien Testament comme les prophètes, les chefs et les rois parmi les Israélites, ainsi que par divers saints du nouveau Testament, comme les apôtres, Marc et Luc.

 

 

 

 

  1. LE CONTENU DE LA BIBLE

 

Le contenu de la Bible est vaste et inclusive ;

Les deux principaux aspects de ce contenu soient vérité et vie.

 

  1. La Vérité nous apporte la révélation
  • et la connaissance de toutes les réalités de l’univers,
  • comme la réalité de Dieu,
  • la réalité de l’homme,
  • la réalité de l’univers,
  • la réalité des choses de notre époque,
  • l’âge à venir et l’âge éternel,
  • et en particulier,
  • la réalité du Christ désigné par Dieu
  • et l’église choisie par lui.
  • La vie est Dieu pour être notre vie qui va nous régénérés, grandir, se transformés et être semblables à l’image du Christ, qui exprimera Dieu, que nous devenions l’expression de Dieu à venir.

 

 

  • « 17 ¶ Sanctifie-les par ta vérité: ta parole [le père Dieu] est la vérité. [en réalité] » (Jean 17:17).
  • Cette parole du Seigneur Jésus indique que la parole de Dieu dans la Bible qui est la vérité ; Il révèle la réalité de Dieu lui-même et de son économie pour nous d’obtenir.

 

2) «20  Allez, tenez-vous dans le temple, et annoncez au peuple toutes les paroles de cette vie. »(actes 5:20).

 

  • C’est ce que l’ange a parlé à Pierre, inculpant de prêcher la parole de Dieu de la vie. Les mots de la vie sont les mots de la Bible dont les apôtres prêchaient.
  • Étant donné que les mots contiennent la vie, ils sont en mesure de fournir la vie, et cette vie est Dieu lui-même.
  • Cela prouve que le contenu principal de la Bible est non seulement la vérité, mais aussi la vie.

 

 

 

III. LA FONCTION DE LA BIBLE

 

1) « Ce sont ces [l’écriture] qui témoignent en ce qui concerne Moi [Christ] « 39  Vous sondez les Ecritures, parce que vous pensez avoir en elles la vie éternelle: ce sont elles qui rendent témoignage de moi.» (Jean 5:39).

 

  • La fonction première de la Bible est de témoigner en ce qui concerne Christ.
  • Christ est l’objet et le contenu de la Bible et la Bible est l’explication et l’expression du Christ.
  • Christ est la parole vivante de Dieu et la Bible est sa parole écrite.
  • Sans le Christ, la parole, vivante comme une réalité, les mots écrits de la Bible ne sont que des doctrines vides et de vaines lettres.
  • Pourtant sans la parole écrit de la Bible comme son expression, Christ, la parole, la vie serait abstraite et immatériel.
  • Par conséquent, nous devons lire la Bible si nous désirons connaître le Christ.

 

2) «15  dès ton enfance, tu connais les saintes lettres, qui peuvent te rendre sage à salut par la foi en Jésus-Christ. » (2 Timothée 3:15).

 

  • D’une part, la Bible témoigne concernant le Christ ;
  • En revanche, il nous rend sage pour le salut par la foi en Jésus-Christ, nous révélant la méthode de salut de Dieu dans le Christ et le chemin du Salut de l’homme par la foi, que nous sachions comment faire pour être sauvé.

 

3) « 23  puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.» (1 Pier 1:23).

 

  • La parole vivante de Dieu dans la Bible est la graine de vie qui nous permet d’avoir la vie de Dieu et être régénéré.

 

4) « 2  désirez, comme des enfants nouveau-nés, le lait spirituel et pur, afin que par lui vous croissiez pour le salut,» (1 Pie. 2:2).

 

  • Le lait ici, le mot se réfère à la parole de Dieu devient le lait nourrissant. Pour les bébés spirituels nouvellement régénérés, la parole de Dieu dans la Bible est le lait nourrissant qui les amène à se développer.

 

5)  «4  Jésus répondit: Il est écrit: L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. » (Matthieu 4:4).

 

  • Selon son contexte, les mots qui sortent de  la bouche de Dieu dans ce verset se rapportent à la parole de Dieu dans la Bible.
  • Les paroles de Dieu dans la Bible sont non seulement notre lait spirituel, mais aussi notre nourriture spirituelle qui nous nourrit que nous pouvons grandir et devenir matures.

 

6) « La parole de Dieu donne la lumière » (PS. 119).

 

  • Une fois que nous entrons dans la parole de Dieu, on devient ouvert (non plié-non fermer) pour nous et il nous donne la lumière, qui brille sur nous et nous donner la sagesse et la révélation.

 

7) « Ta parole est une lampe à mes pieds et une lumière à mon sentier » (Psaume 119:105).

 

  • La parole de Dieu dans la Bible seulement brille intérieurement sur nos cœurs et nos esprits pour nous donner la sagesse et la révélation, mais il donne aussi la lumière extérieurement dans nos étapes et les voies afin que nous ne puissions pas se perdre.

 

8) « 16  Toute Ecriture est inspirée de Dieu, et utile pour enseigner, pour convaincre, pour corriger, pour instruire dans la justice,17  afin que l’homme de Dieu soit accompli et propre à toute bonne oeuvre.» (2 Timothée 3:16-17).

 

  • Les mots de la Bible accomplissent toutes bonnes œuvres.

 

 

 

 

LEÇON 6

 

LECTURE DE LA BIBLE(2)

 

 

  1. LES SECTIONS DE LA BIBLE

 

 

Toute la Bible est divisée en deux parties.

 

  1. La première partie s’appelle l’ancien Testament
  2. et la deuxième partie s’appelle le Nouveau Testament.

 

 

  1. l’ancien Testament

 

  • Il s’agit de la première partie de la Bible, qui est composée de trente-neuf livres qui sont divisés en :

 

  1. Les livres de droit

 

  • Ceux-ci comprennent un total de cinq livres de la Genèse au Deutéronome et sont appelés les livres de droit, car en eux sont les commandements, les lois et les jugements qui font la Loi.

 

  1. Les livres d’histoire

 

  • Ceux-ci comprennent un total de douze livres de Josué à Esther et consigner l’histoire des Israélites depuis leur entrée en Canaan à leur retour de captivité.
  • Par conséquent, ils sont appelés les livres d’histoire.

 

  1. Les livres de poésie

 

  • Il s’agit notamment d’un total de cinq livres de travail pour le Cantique des cantiques, déverser les différentes expériences spirituelles du peuple de Dieu à travers la poésie.

 

  1. Les livres des prophètes

 

  • Il s’agit notamment d’un total de dix-sept livres d’Isaïe par Malachie écrit par les prophètes, dont le contenu est principalement les prophéties concernant les Israélites, les gentils et Christ.

 

 

  1. le Nouveau Testament

 

Il s’agit de la deuxième partie de la Bible qui est composée de vingt-sept livres qui sont divisés en :

 

 

  1. Les livres d’histoire

 

  • Celles-ci comprennent un total de cinq livres de l’Évangile de Matthieu pour les actes des apôtres, les quatre premiers étant une histoire de Jésus et ce dernier étant le compte du déplacement des disciples sur la terre après le Seigneur monté au ciel.

 

  1. Les épîtres

 

  • Il s’agit notamment d’un total de vingt et un livres le livre des Romains pour le livre de Jude, qui sont des lettres écrites par les apôtres aux saints individuels, en particulier au sujet de l’église et l’état correct dans la vie spirituelle et vivant de l’église et les saints ou églises.

 

  1. Le livre des prophéties

 

  • Le seul livre de la prophétie dans le Nouveau Testament est le livre de l’apocalypse, le finale livre du Nouveau Testament et le dernier livre de la Bible entière. Il contient des prophéties liées à l’église, Israël, le monde, le Christ

 

 

 

  1. COMMENT LIRE LA BIBLE

 

  • Étant donné que la Bible est la parole de Dieu, sa nature est divine et spirituelle. Nous devons lire avec toutes les parties de notre être.

 

  1. tout d’abord, lire avec compréhension

 

1) « 45  Alors il leur ouvrit l’esprit, afin qu’ils comprissent les Ecritures.» (Luc 24:45).

 

  • En lisant la Bible, nous devons tout d’abord utiliser la compréhension de notre esprit de son texte, qui a été écrit dans le langage humain, de comprendre et de connaître sa signification.

 

  1. puis il lire avec sagesse

 

1) «16  afin qu’il vous donne, selon la richesse de sa gloire, d’être puissamment fortifiés par son Esprit dans l’homme intérieur, » (eph 3:16).

2) « 17  afin que le Dieu de notre Seigneur Jésus-Christ, le Père de gloire, vous donne un esprit de sagesse et de révélation, dans sa connaissance,» (Eph. 1:17).

 

  • Ces deux versets signifient que nous devons comprendre avec sagesse la parole au sujet des choses divines révélées par Dieu dans la Bible.
  • Ephésiens 1:17 nous montre aussi que la sagesse est jointe à notre esprit.
  • Cette sagesse n’est pas ce que nous avons naturellement mais ce que l’on obtient par la prière.
  • Cette sagesse dans notre esprit est plus profonde et plus élevé que la compréhension dans notre esprit.
  • Nous comprenons la lettre de la Bible avec la compréhension dans notre esprit et nous appréhendons la vérité dans la Bible par la sagesse dans notre « esprit-Esprit de dieu mélangé avec celui de l’homme ».

 

 

  1. Enfin, recevoir avec l’Esprit

 

1) « 17  prenez aussi le casque du salut, et l’épée de l’Esprit, qui est la parole de Dieu.18  Faites en tout temps par l’Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance, et priez pour tous les saints.» (Eph. 6:17-18).

 

  • Ici, on nous dit de recevoir la parole de Dieu par la prière dans l’esprit.
  • Cela nous révèle que nous devons également exercer notre esprit lorsque nous lissons et recevons la parole de Dieu. Pour cela, sans aucun doute, à travers la prière.

 

  • Par conséquent, en lisant la Bible,
  • après que nous avons compris le sens du texte avec notre compréhension
  • et nous allons appréhender la vérité du texte avec notre sagesse,
  • nous devrions utiliser notre esprit par la prière pour recevoir les vérités dans les saintes écritures dans la partie la plus profonde de notre être,
  • c’est-à-dire notre esprit.

 

  • En d’autres termes, après que nous comprenons le texte et recevons la vérité, toujours nous devons exercer notre esprit pour transformer ce que nous avons compris et réalisé dans la prière qu’il puisse être  assimilé dans notre esprit, devenant l’approvisionnement de notre vie et de la base de notre expérience spirituelle.

 

 

  1. prier-lecture

 

  • Une autre façon simple, spirituelle et plus profitable de lire la Bible pendant la lecture et ont prié.
  • Nous prenons le texte de la Bible comme la prière et la lecture-prier en lissant. Non seulement faire nous lissons et prions en même temps ; mais aussi nous tournons directement le texte que nous lisons dans les termes mêmes de la prière pour prier avec.
  • Parfois, nous pouvons nous imposer le texte à nous-mêmes à travers la prière.
  • Plus nous répétons ce geste de prier-lecture, plus nous sommes soulevé et libéré dans notre esprit devient plus grand, et plus profond et plus riche.

 

 

 

  1. LE TEMPS DE LIRE LA BIBLE

 

  • On peut lire la Bible à tout moment et devons le faire chaque fois que c’est nécessaire.
  • Toutefois, en règle générale, il est préférable de lire le matin avant que nous contactons des personnes ou des choses, et il est particulièrement bon de correspondre la lecture avec la prière.
  • Ces périodes ne doivent pas être trop longs.
  • La manière la plus appropriée consiste à prier pendant dix minutes et lire pendant dix minutes. Parfois la lecture et la prière peuvent être mélangées ensemble.

 

 

 

LEÇON 7

 

CONNAÎTRE LE VRAI DIEU

 

  • Dieu est l’élément principal révélé dans la Bible parce qu’il est le commencement de toutes choses. Tout dans l’univers provenait de lui et a commencé avec lui. Dieu est aussi le contenu principal de la Bible de son premier livre jusqu’au dernier. Il nous a créés et nous régénéré et a tout à voir avec notre vie et notre être. Ainsi, nous devrions savoir lui d’abord.

 

 

  1. TOUTES LES IDOLES SONT DES FAUX DIEUX

 

1)«4  Leurs idoles sont de l’argent et de l’or, Elles sont l’ouvrage de la main des hommes.5  Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point,6  Elles ont des oreilles et n’entendent point, Elles ont un nez et ne sentent point,7  Elles ont des mains et ne touchent point, Des pieds et ne marchent point, Elles ne produisent aucun son dans leur gosier. »(Psaume 115:4-7; « 15 ¶  Les idoles des nations sont de l’argent et de l’or, Elles sont l’ouvrage de la main des hommes.16  Elles ont une bouche et ne parlent point, Elles ont des yeux et ne voient point,17  Elles ont des oreilles et n’entendent point, Elles n’ont point de souffle dans leur bouche.»135:15-17).

 

  • Selon ces versets, les idoles sont fausses et ne sont pas le vrai Dieu.

 

2) « 4 ¶  Pour ce qui est donc de manger des viandes sacrifiées aux idoles, nous savons qu’il n’y a point d’idole dans le monde, et qu’il n’y a qu’un seul Dieu.5  Car, s’il est des êtres qui sont appelés dieux, soit dans le ciel, soit sur la terre, comme il existe réellement plusieurs dieux et plusieurs seigneurs,6  néanmoins pour nous il n’y a qu’un seul Dieu, le Père, de qui viennent toutes choses et pour qui nous sommes, et un seul Seigneur, Jésus-Christ, par qui sont toutes choses et par qui nous sommes.» (1 Corinthiens 8:4-6).

  • Ces versets affirment clairement que puisque Dieu est le vrai Dieu, le seul Dieu unique, toutes les idoles ne sont rien et ce que l’on appelle dieux ne sont pas Dieu.

 

 

3) «5  Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point; car moi, l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, » (Exo. 20:5).

 

  • Ce verset nous dit aussi que le seul et unique vrai Dieu est un Dieu jaloux, qui déteste toutes les idoles et punira le péché d’idolâtrie.

 

 

  1. L’UNIQUE VRAI DIEU

 

1) « 5 ¶  Je suis l’Eternel, et il n’y en a point d’autre, Hors moi il n’y a point de Dieu; Je t’ai ceint, avant que tu me connusses. » (Ésaïe 45:5).

 

2) «17  Au roi des siècles, immortel, invisible, seul Dieu, soient honneur et gloire, aux siècles des siècles! Amen! » (1 Timothée 1:17).

 

3) «9  Car on raconte, à notre sujet, quel accès nous avons eu auprès de vous, et comment vous vous êtes convertis à Dieu, en abandonnant les idoles pour servir le Dieu vivant et vrai,» (1 Thes. 1:9).

 

  • Ces trois versets clairement et catégoriquement nous révèlent comment Dieu est Jéhovah unique, incorruptible, invisible et existant pour l’éternité. En dehors de lui, il n’y a pas un autre Dieu véritable.

 

 

 

III. ELOHIM — CELUI MIGHTY FIDÈLE

 

1) « Au commencement Dieu créa le ciel et la terre »(Genèse 1:1).

 

  • Ici, en hébreu, le mot pour Dieu est élohim.

 

  • C’est le premier titre divin utilisé dans la Bible pour révéler Dieu, et cela signifie que le fidèle puissant.
  • Il montre que le vrai Dieu, que nous adorons selon la Bible, est non seulement puissant mais aussi fidèle.
  • Il est le puissant ; ainsi, il pouvait créer les cieux, la terre, toutes les choses et l’humanité, appelant à ce qui est ne pas être comme étant.
  • Il est fidèle ; par conséquent, il est fiable, jamais immuable et immobile.
  • Ses œuvres selon sa fidélité sont aussi durables que le soleil et aussi établi que la lune (Psaume profanerai-37).

 

 

 

  1. JÉHOVAH — L’IMMUABLE ET JE SUIS DÉJÀ EXISTANTS

 

1) « 14  Dieu dit à Moïse: Je suis celui qui suis. Et il ajouta: C’est ainsi que tu répondras aux enfants d’Israël: Celui qui s’appelle « je suis » m’a envoyé vers vous.15  Dieu dit encore à Moïse: Tu parleras ainsi aux enfants d’Israël: L’Eternel, le Dieu de vos pères, le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac et le Dieu de Jacob, m’envoie vers vous. Voilà mon nom pour l’éternité, voilà mon nom de génération en génération.»(Exo. 3:14-15).

 

  • Ici Dieu dit à Moïse clairement que son nom est Jéhovah. Le nom de Jéhovah est le deuxième titre divin principal utilisé par la Bible dans la révélation de Dieu
  • Cela signifie que je suis déjà existants et l’immuable, je suis qui était, qui est et qui est à venir.
  • Il indique qu’il est le je suis, et en dehors de lui, rien n’est.
  • Seulement il est, et il est immuable et toujours existant que je suis, qui était, qui est, et qui est à venir.
  • Ainsi, tout dans l’univers tout entier est vaine et n’est pas ; Il est le seul, seulement qu’il existe pour toujours, et seulement il est la réalité.
  • Il est tout pour le peuple dont il a créé et qui lui appartiennent. Tout ce que dont ils ont besoin, qu’il est.

 

 

  1. LE DIEU UN ET AVEC PLUSIEURS PERSONNES

 

 

1) « Et Dieu dit, laissez-nous faire l’homme à notre image, selon notre ressemblance » (1:26).

 

  • Le mot de Dieu est toujours élohim.
  • « ‘elohiym (el-o-heem’) – םיהלא – LSG-Dieu 2425, dieux 159, Éternel 5, divinement, divines, divinité, Élohim, tonnerres, Béthel, très; – 1) juges, divinités, anges, dieux – 2) comme un dieu, possessions de Dieu, le (vrai) Dieu, Elohim »
  • C’est au pluriel, qui dénote que ce Dieu, Élohim, est le Dieu avec plusieurs aspects « très » pour être révélé plus tard dans la Bible.
  • C’est pourquoi, dans ce verset dans Genèse 1, Dieu lui-même « c’est appelés nous ». «26 ¶ Puis Dieu dit: Faisons l’homme à notre image, selon notre ressemblance, et qu’il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre. »

 

  • A Plusieurs reprises plus tard dans la Bible Dieu aussi c’est appelé lui-même « Nous » (gn 3:22 «22 ¶ L’Eternel Dieu dit: Voici, l’homme est devenu comme l’un de nous, pour la connaissance du bien et du mal. Empêchons-le maintenant d’avancer sa main, de prendre de l’arbre de vie, d’en manger, et de vivre éternellement. » ; gn 11:7 «7  Allons! descendons, et là confondons leur langage, afin qu’ils n’entendent plus la langue, les uns des autres. »; Ésaïe 6:8 «8  J’entendis la voix du Seigneur, disant: Qui enverrai-je, et qui marchera pour nous? Je répondis: Me voici, envoie-moi. »; Jean 17:21-22). « 21  afin que tous soient un, comme toi, Père, tu es en moi, et comme je suis en toi, afin qu’eux aussi soient un en nous, pour que le monde croie que tu m’as envoyé.22  Je leur ai donné la gloire que tu m’as donnée, afin qu’ils soient un comme nous sommes un, -»

 

  • Ces versets indiquent que bien que Dieu est unique, il a aussi l’aspect de plusieurs. Il est le Dieu un et avec plusieurs aspects.

 

2) (Matthieu 28:19). «19  Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, »

 

  • Après le Christ ressuscité et a traversé tous les processus nécessaires, il est démontré ici autrement dit dans ce verset de la Bible que l’unique vrai Dieu est de plusieurs personnes, le père, le fils et l’esprit« 7 Esprit qui parlent aux églises de l’Apoc ».

 

  • Bien que le père, le fils et l’Esprit sont de plusieurs personnes et sont distincts, ils sont aussi un seul Dieu unique.
  • Bien que le nom dans ce verset soit de trois, le père, le fils et l’esprit, c’est au singulier, ce qui indique que les trois sont encore le seul Dieu unique, malgré la distinction entre eux.

 

 

  • « Sauf lui [fils] qui vient de Dieu, il a vu le père » « [Fils] je viens de lui [le père] » (Jean 6:46).« 46 C’est que nul n’a vu le Père, sinon celui qui vient de Dieu; celui-là a vu le Père.»(Jean 7:29). « 29  Moi, je le connais; car je viens de lui, et c’est lui qui m’a envoyé.»

 

  • Dans ces deux versets, Christ, le fils de Dieu a dit qu’il est le père. Cela prouve que le père est la source.

 

 

 

4) « [Fils] je viens de lui [le père] » (Jean 7:29).

 

  • Dans le texte grec, le mot « de » la signification de « partir avec. » Cela nous révèle que le fils n’est pas seulement du père, mais partir avec le père. Quand il est venu sur terre, il a présenté le père et le père est venu avec lui.

 

5)  « 18  Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître.»(Jean 1:18).

 

  • Ce verset montre clairement que le fils qui a amené le père est la manifestation du père. Le père est la source, et le fils est la manifestation.
  • Par conséquent, « je [fils] et le père sont un » (Jean 10:30).« 30  Moi et le Père nous sommes un.»

 

6) « 16  Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous.18 ¶  Je ne vous laisserai pas orphelins, je viendrai à vous.19  Encore un peu de temps, et le monde ne me verra plus; mais vous, vous me verrez, car je vis, et vous vivrez aussi.20  En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous.» (Jean 14:16-20).

 

  • Cette section nous montre que l’Esprit est la transfiguration de la réalité du fils, le fils venant à respecter avec les disciples et à être dedans. Son être dans les disciples est le fils en eux.
  • Par conséquent, l’esprit est la réalisation et en saisissant dans le fils. Cela indique que le fils et l’esprit sont aussi l’un. Le père est la source, le fils est la manifestation du père et l’esprit est la réalisation et en saisissant dans du fils avec le père. Les trois sont un seul Dieu, qui s’est manifesté à partir de la source à venir chez les hommes et qui atteint les disciples d’entrer dans les.
  • Cela signifie que Dieu est Trinité dans le but de travailler lui-même à ceux qui croient dans le fils pour être leur vie et tout et devenir leur plaisir divin.

 

7) «14  13-13 Que la grâce du Seigneur Jésus-Christ, l’amour de Dieu, et la communication du Saint-Esprit, soient avec vous tous! » (2 Corinthiens 13:14).

 

  • Il s’agit de la bénédiction de l’apôtre Paul aux croyants qu’ils pourront bénéficier de la personne de Dieu et de ces différents  dans l’amour, la grâce et le développement-bourse.
  • L’amour de Dieu le père est devenu la grâce du Christ,
  • Dieu le fils, dans la communion de l’Esprit,
  • de Dieu pour la bénédiction de tous les jours et le plaisir des croyants.

 

 

8) « 26 ¶  Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi;» (Jean 15:26).

 

  • Le mot « de », comme nous l’avons mentionné auparavant, signifie « partir avec. »
  • L’Esprit de la réalité, envoyée par le fils du père est en réalité avec le père.
  • Cela prouve que l’Esprit n’est pas seulement un avec le père, mais aussi l’un avec le fils, qui est un avec le père.
  • Ce verset montre aussi que tous les différentes personnes, le père, le fils et l’Esprit « 7 Esprit », coexistent depuis l’éternité à l’éternité sans succession.

 

 

9) « Je suis dans le père et le père est en moi »  (Jean 14:10). «10  Ne crois-tu pas que je suis dans le Père, et que le Père est en moi? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même; et le Père qui demeure en moi, c’est lui qui fait les oeuvres.»

 

  • Cette parole nous montre comment le père, le fils et l’Esprit « 7 Esprit », non seulement coexistent mais aussi coopère.
  • Coexistence indique la distinction alors que coopère signifie se mêlant comme un.
  • Cela confirme qu’en dépit d’une distinction entre les trois, le père, le fils et l’esprit« 7 Esprit », ils sont toujours un seul Dieu ; Ils sont trois et plusieurs, et encore une, et tous les trois et plusieurs sont un.
  • Cela est fortement éprouvée par les versets suivants :

 

 

  1. « Pour nous, qu’un enfant est né, un fils nous est donné… et son nom sera appelé…Le Dieu puissant, le père de l’éternité »  «6 9-5 Car un enfant nous est né, un fils nous est donné, Et la domination reposera sur son épaule; On l’appellera Admirable, Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix. » (Ésaïe 9:6).

 

  • Ce mot est clairement dit que le fils est appelé le père, prouvant que le fils et le père sont un.

 

  1. « Et l’Éternel [Jésus-Christ] est l’esprit » (2 Corinthiens 3:17). « 17 Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté.»

 

  • Ce mot montre aussi clairement que Christ, le fils est l’esprit, ce qui prouve que le fils et l’esprit sont un.
  • Par conséquent, la Bible révèle que bien que le vrai Dieu est uni

 

 

 

 

 

LEÇON 8

 

CONNAÎTRE CHRIST (1)

 

 

Christ est le centre de la Bible et le sujet et le contenu principal de la Bible du début à la fin. Il est encore plus la réalité de notre foi. Nous qui ont cru en lui et grâce devons lui connaître de façon approfondie.

 

 

  1. LES TITRES SACRÉS DU CHRIST

 

  1. Jésus

 

1) «21  elle enfantera un fils, et tu lui donneras le nom de Jésus; c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés. » (Matthieu 1:21).

 

  • Quand Christ a été incarné pour être un homme, il reçut le nom de Jésus par un ange. Jésus est l’équivalent de Joshua en hébreu (nom. 13:16) «16 Tels sont les noms des hommes que Moïse envoya pour explorer le pays. Moïse donna à Hosée, fils de Nun, le nom de Josué. », qui signifie le salut de Jéhovah, ou Jéhovah, le Sauveur.
  • Ainsi, il est le Sauveur, qui sauvera son peuple de leurs péchés.

 

 

  1. Christ

 

1)« 16  Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle est né Jésus, qui est appelé Christ.» (Matthieu 1:16).

 

  • Le deuxième nom du Christ est le Christ, l’équivalent du Messie en hébreu (Jean 1:41),«41  Ce fut lui qui rencontra le premier son frère Simon, et il lui dit: Nous avons trouvé le Messie ce qui signifie Christ. » ce qui signifie l’oint.
  • Ce nom révèle qu’il est de Dieu l’oint, ayant été oint par Dieu avec son Esprit pour créer et échanger afin d’accomplir le dessein éternel de Dieu.

 

 

  1. Emmanuel

 

1) « 23  Voici, la vierge sera enceinte, elle enfantera un fils, et on lui donnera le nom d’Emmanuel, ce qui signifie Dieu avec nous.» (Matthieu 1:23).

 

  • Jésus et le Christ sont les noms donnés par Dieu. Lorsque l’homme a découvert qu’il était Dieu, ils l’ont appelé Emmanuel, qui signifie Dieu avec nous.
  • Ce nom révèle que Jésus, qui est notre Sauveur et Christ, qui est l’oint de Dieu, sont en réalité Dieu lui-même venant d’être avec nous.

 

  1. LA PERSONNE DU CHRIST

 

  1. Dieu

 

1) « 5  et les patriarches, et de qui est issu, selon la chair, le Christ, qui est au-dessus de toutes choses, Dieu béni éternellement. Amen!» (Romains 9:5).

 

  • Ce mot simple et fort déclare que Christ est Dieu, qui est dans l’ensemble, le complet Dieu béni éternellement.

 

 

  1. le fils de Dieu

 

1) « 31  Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom.» (Jean 20:31).

 

  • Nous l’avons déjà vu comment Dieu a les aspects du père, du fils et l’esprit  « 7 Esprit ». Tous les trois — Dieu le père, Dieu le fils et l’esprit de Dieu — appartiennent à Dieu, même un Dieu unique
  • Étant donné que Christ est Dieu, il est non seulement Dieu le père, mais aussi Dieu le fils, autrement dit, le fils de Dieu.

 

 

  1. L’homme

 

1) « Au commencement était la parole… et la parole était Dieu…Et le verbe s’est fait chair » «1 ¶  Au commencement était la Parole, et la Parole était avec Dieu, et la Parole était Dieu. 14  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » (Jean 1:1, 14).

 

2) « L’homme Christ Jésus » «5  Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme, » (1 Timothée 2:5).

 

3) «grand est le mystère de la piété, qui s’est manifesté dans la chair » «16  Et, sans contredit, le mystère de la piété est grand: celui qui a été manifesté en chair, justifié par l’Esprit, vu des anges, prêché aux Gentils, cru dans le monde, élevé dans la gloire.» (1 Timothée 3:16).

 

  • Les trois parties de la parole ci-dessus nous disent clairement que Jésus Christ, qui est Dieu, s’est fait chair pour être un homme parfait avec un corps humain et la nature humaine.
  • Par conséquent, il est Dieu manifesté dans la chair. Il est Dieu et qu’il est homme, un Dieu-homme, possédant aussi bien le divin et la nature de l’homme. Quant à sa nature divine, il est complètement Dieu ; quant à sa nature humaine, il est parfaitement homme. Il s’agit d’un grand mystère.

 

 

  1. le créateur

 

1)  « 10  Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains;» (Héb. 1:10).

 

  • Cela nous dit que Christ est le créateur.

 

 

  1. le premier-né de toute la création

 

1) « Le fils de son amour…Le premier-né de toute la création » «13  qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour,15  Il est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création. » (col 1:13, 15).

 

  • Il s’est fait connaître à nous que le Christ est aussi une créature ; Il est le premier-né, le premier élément, de toute la création.
  • Comme Dieu, il est le créateur du ciel et la terre ; comme un homme, il est le premier de toute la création.

 

 

 

III. L’ŒUVRE DU CHRIST

 

En ayant été oint par Dieu pour être que Dieu-oint pour accomplir son plan éternel, Christ a accompli et accomplira les grandes choses suivantes :

 

  1. création d’

 

1) « 10  Et encore: Toi, Seigneur, tu as au commencement fondé la terre, Et les cieux sont l’ouvrage de tes mains» (Héb. 1:10).

 

2) « 16  Car en lui ont été créées toutes les choses qui sont dans les cieux et sur la terre, les visibles et les invisibles, trônes, dignités, dominations,»( col 1:16).

 

Ces deux versets nous disent que la première grande chose que Christ ai fait a été de créer les cieux et la terre, toutes les choses et l’homme.

  • Par conséquent, il est le créateur de toutes choses.
  1. devenir chair

 

1)  «14  Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » (Jean 1:14).

 

  • La deuxième grande chose accomplie par le Christ, l’oint de Dieu, était comme Dieu et s’est fait chair ; autrement dit, il est venu à être un homme dans la chair pour le tabernacle de Dieu parmi les hommes, ce qui porte Dieu aux hommes à être réalisé comme une réalité et d’être reçu comme une grâce.
  • La Réalité est Dieu connu et contacté par l’homme, et la grâce est Dieu a reçu et apprécié par l’homme.
  • Dans le tabernacle selon la chair, dont il devient, Christ vivait avec un homme pour trente-trois ans et demi, mettant ainsi pleinement Dieu à l’homme à sa réalité et la grâce.

 

 

  1. être crucifié sur la Croix

 

  • Pour remplir le plan éternel de Dieu, Christ, l’oint de Dieu, qui a apporté Dieu aux hommes dans son tabernacle terrestre pour être contacté par des hommes.
  • Après trente-trois ans et demi, il est allé à la Croix pour être crucifié pour accomplir la rédemption dans le plan éternel de Dieu.
  • Il s’agit de la troisième grande chose qu’il fit, résoudre, une fois pour toutes, le problème de tout ce que Dieu avait condamné dans l’univers, comme Satan, le péché, le monde, la chair ,la veille nature ,le moi ,le royaume de Satan, ces démons, la mort,.

 

 

 

 

LEÇON 9

 

CONNAÎTRE CHRIST (2)

 

 

 

  1. monter dans le ciel

 

Après Jésus Christ. soit parmi les morts, il est monté au ciel. C’est la quatrième grande chose faite par lui que Dieu oint, accomplissant les deux questions suivantes pour nous :

 

1) « 8  C’est pourquoi il est dit: Etant monté en haut, il a emmené des captifs, Et il a fait des dons aux hommes.» (Éphésiens 4:8).

 

  • Les « Ceux » pris en captivité se réfèrent à nous, qui ont été capturés avant par Satan et la mort.
  • Maintenant Christ dans sa résurrection triomphante, nous a délivrées des mains de Satan et de la mort, qui nous transporte au ciel  afin de faire de nous un don de Dieu à Christ  afin que Christ puisse nous donner en cadeau à l’église.

 

2) « 6  il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus-Christ, » (Éphésiens 2:6).

 

  • L’ascension du Christ nous a également apporté, a ceux qui ont cru en lui et ont été rejoints comme en un seul, pour les lieux célestes, afin que nous puissions parvenir à une position céleste et vivre dans une atmosphère céleste et dans l’état.

 

 

  1. remplir son ministère céleste

 

Lors de son ascension au ciel, Christ a procédé pour accomplir son ministère céleste. Il a été oint par Dieu à faire la cinquième grande chose, effectuant continuellement les quatre questions suivantes pour notre compte :

 

1)   «6 ¶  Mais maintenant il a obtenu un ministère d’autant supérieur qu’il est le médiateur d’une alliance plus excellente, qui a été établie sur de meilleures promesses. » (Héb. 8:6).

 

  • Après que Christ ait adopté la nouvelle Alliance (mat. 26) à travers sa mort sur la terre, il est monté aux cieux pour être le Médiateur de cette nouvelle Alliance, l’exécute sur ceux qui croient en lui.

2) «1 ¶  Le point capital de ce qui vient d’être dit, c’est que nous avons un tel souverain sacrificateur, qui s’est assis à la droite du trône de la majesté divine dans les cieux,2  comme ministre du sanctuaire et du véritable tabernacle, qui a été dressé par le Seigneur et non par un homme. » (Héb. 8:1 – 2).

 

  • Christ est aussi le ministre du vrai tabernacle dans les cieux aujourd’hui, son ministère à ses fidèles la vie céleste et l’approvisionnement divin, céleste.

 

3) « 14  Ainsi, puisque nous avons un grand souverain sacrificateur qui a traversé les cieux, Jésus, le Fils de Dieu, demeurons fermes dans la foi que nous professons.» (Héb. 4:14).

 

  • Aujourd’hui, le Christ est aussi notre grand souverain sacrificateur dans le ciel, intercède devant Dieu en notre nom que nous pouvons être sauvés à l’extrémité (Héb. 7:24-26). «24 Mais lui, parce qu’il demeure éternellement, possède un sacerdoce qui n’est pas transmissible.25  C’est aussi pour cela qu’il peut sauver parfaitement ceux qui s’approchent de Dieu par lui, étant toujours vivant pour intercéder en leur faveur.26  Il nous convenait, en effet, d’avoir un souverain sacrificateur comme lui, saint, innocent, sans tache, séparé des pécheurs, et plus élevé que les cieux, »

 

 

4)  « 1 ¶  Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus-Christ le juste.2  Il est lui-même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.» (1 Jean 2:1 – 2).

 

  • Christ dans les cieux est aujourd’hui également notre avocat devant le Dieu juste. Si nous péchons après que nous sommes sauvés, basé sur son être notre propitiation, il plaide pour nous afin de récupérer la bourse brisée entre nous et Dieu.

 

 

  1. revenir

 

Lorsque Christ a terminé son ministère céleste, il reviendra pour accomplir la sixième  grande chose comme oint de Dieu, qui comprend les trois questions suivantes :

 

1) «16  Car le Seigneur lui-même, à un signal donné, à la voix d’un archange, et au son de la trompette de Dieu, descendra du ciel, et les morts en Christ ressusciteront premièrement.17  Ensuite, nous les vivants, qui serons restés, nous serons tous ensemble enlevés avec eux sur des nuées, à la rencontre du Seigneur dans les airs, et ainsi nous serons toujours avec le Seigneur. » (1 Thes. 4:16-17).

 

  • Ici, on nous dit que quand Christ reviendra, il va enlever tous les croyants à l’air, si ils sont ressuscités ou vivant, rencontre avec lui, qu’ils peuvent toujours être avec lui.
  • Il s’agit de la première question, qu’il se produira dans son second avènement.

 

2) « 26  Et ainsi tout Israël sera sauvé, selon qu’il est écrit: Le libérateur viendra de Sion, Et il détournera de Jacob les impiétés;» (Rom. 11:26).

 

  • Cela nous indique la deuxième chose que Christ se produira à son second avènement, autrement dit, il sauvera tout Israël.

 

3) « 31 ¶  Lorsque le Fils de l’homme viendra dans sa gloire, avec tous les anges, il s’assiéra sur le trône de sa gloire.32  Toutes les nations seront assemblées devant lui. Il séparera les uns d’avec les autres, comme le berger sépare les brebis d’avec les boucs;» (Matthieu 25,31-32).

 

  • Cette portion de l’Ecriture nous révèle la troisième question que le Seigneur se produira quand il reviendra, autrement dit, il jugera toutes les nations incrédules et vivantes.

 

 

  1. établir le Royaume millénaire

 

Après que Christ nettoie la terre à son avènement, il mettra en place le Royaume millénaire. C’est la huitième grande chose qu’il accomplira comme Dieu l’a oint.

 

1)  « 4  Et je vis des trônes; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.6  Heureux et saints ceux qui ont part à la première résurrection! La seconde mort n’a point de pouvoir sur eux; mais ils seront sacrificateurs de Dieu et de Christ, et ils régneront avec lui pendant mille ans.» (Apoc. 20:4, 6).

 

  • Ces versets nous montrent qu’après que Christ vient à la terre, il établira le Royaume millénaire et régnera avec ses fidèles élevé en vainqueur a travers lui pendant mille ans.

 

  1. être le centre de la nouvelle Jérusalem dans le nouveau ciel et la terre nouvelle

 

  • À la fin du Royaume millénaire, le vieux ciel et la terre ancienne seront supprimées.
  • Christ sera le centre de l’éternité dans la nouvelle Jérusalem dans le nouveau ciel et une terre nouvelle à venir.
  • Il s’agit de la dernière et septième grande chose à faire comme l’oint de Dieu dans l’accomplissement de dessein éternel de Dieu par le Christ.
  • Tous ceux rachetés par Dieu au cours des âges vont ensuite être avec lui, profiter de la généreuse édition de le œuvre de Dieu au cours des âges avec la vie éternelle de Dieu

 

 

 

LEÇON 10

 

CONNAISSANT LE SAINT-ESPRIT

 

 

L’Esprit Saint est celui qui apporte dans le Dieu pour notre expérience et notre plaisir. Par conséquent, nous devrions également savoir de lui afin que nous pouvons vivre richement de lui.

 

 

  1. L’EXPRESSION ULTIME DU DIEU TRIUNE

 

1) « Baptisant dans… le père et… le fils et… le Saint-esprit »   «19  Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit, » (Matthieu 28:19).

 

Dans les différentes personnes divines, l’Esprit Saint, qui est l’Esprit de Dieu, est introduit en dernier, montrant qu’il est l’expression ultime du Dieu aux différents aspects.

 

 

 

  1. LE DIEU TRIUNE ATTEIGNANT ET CONCLURE LES CROYANTS

 

1) « Le père… vous donnera un autre consolateur, qu’il peut être avec vous pour toujours ; même l’esprit de la réalité » «16  Et moi, je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu’il demeure éternellement avec vous,17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. » (Jean 14:16-17).

 

  • Il est dit ici que le Saint-Esprit est le Dieu un et aux différents aspects atteignant l’homme, et être avec lui pour toujours.

 

 

2) « L’esprit de la réalité… sera en vous… et j’ai [fils] en vous » «17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. 20  En ce jour-là, vous connaîtrez que je suis en mon Père, que vous êtes en moi, et que je suis en vous. » (Jean 14:17, 20).

 

Ces mots nous montrent que l’Esprit Saint, qui nous est parvenu avec le père et le fils, entrera également en nous.

Cela indique qu’il est le Dieu aux différents  aspects entrant dans les croyants. Lorsqu’il entre en nous, le père et le fils entrent en nous (Jean 14:23) «23  Jésus lui répondit: Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui. ».

 

 

 

 

III. QUEL EST L’ESPRIT SAINT

 

  • « l’esprit de Dieu » « 2 La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme, et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.» (Genèse 1:2),
  • participant au travail de Dieu de la création.

 

  • « l’esprit de Jéhovah » (2 Chron. 20:14),
  • participant à la relation de Dieu avec l’homme (Genèse 2:7). « 7 L’Eternel Dieu forma l’homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l’homme devint un être vivant.»

 

  • Le « Saint-Esprit » « 35 L’ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé Fils de Dieu.» (Luc 1:35),
  • participant à l’incarnation du Christ de sanctifier l’homme vers Dieu.

 

  • « L’Esprit de Jésus » (actes 16:7),« 7  Arrivés près de la Mysie, ils se disposaient à entrer en Bithynie; mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas.»
  • participant à la naissance, la vie et les souffrances de Jésus.

 

  • « L’esprit de Christ » « 9 Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins l’Esprit de Dieu habite en vous. Si quelqu’un n’a pas l’Esprit de Christ, il ne lui appartient pas.» (Romains 8:9),
  • participant à la résurrection du Christ et la transmission de la vie.

 

  • « L’esprit de Jésus Christ » «19 Car je sais que cela tournera à mon salut, grâce à vos prières et à l’assistance de l’Esprit de Jésus-Christ, » (Phil. 1:19),
  • participant à la naissance, vie et mort de Jésus, ainsi qu’à la résurrection du Christ et la transmission de la vie, avec une offre abondante que les croyants peuvent être sauvegardés en toutes choses.

 

  • « L’esprit de la vie » « 2 En effet, la loi de l’esprit de vie en Jésus-Christ m’a affranchi de la loi du péché et de la mort.»(Rom. 8:2), « l’esprit qui donne la vie » «45  C’est pourquoi il est écrit: Le premier homme, Adam, devint une âme vivante. Le dernier Adam est devenu un esprit vivifiant. » (1 Corinthiens 15:45),
  • participant au Christ étant la vie de l’homme et de donner la vie de l’homme.

 

8) « L’esprit… pour l’esprit n’était pas encore [avant la résurrection du Christ], parce que Jésus n’a pas encore été glorifié [par la résurrection] » «39  Il dit cela de l’Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui; car l’Esprit n’était pas encore, parce que Jésus n’avait pas encore été glorifié. » (Jean 7:39).

 

  • Ici, l’esprit est la question de l’Esprit Saint après avoir traversé tous les éléments de ce qu’il est, mentionné ci-dessus.
  • Il est donc l’esprit tout compris et consommée comme l’expression ultime du Dieu aux différents aspects  pour rejoindre et entrez dans ceux qui croient dans le Christ.

 

  • Les « sept esprits » «4 Jean aux sept Eglises qui sont en Asie: que la grâce et la paix vous soient données de la part de celui qui est, qui était, et qui vient, et de la part des sept esprits qui sont devant son trône, » (Apoc. 1:4),
  • se référant à l’esprit d’intensification septuple, que l’église dans la désolation peut-être bénéficier de la richesse septuple de grâce et de puissance

 

 

 

  1. LES DEUX ASPECTS DE L’ESPRIT SAINT

 

Dans le Nouveau Testament, il y a deux aspects de l’Esprit Saint, qui est l’esprit de Dieu, liés aux croyants.

D’une part, il est l’esprit de la vie de  l’indispensable esprit de Dieu que nous ayons la vie divine de vivre et d’exister.

 En revanche, il est l’esprit du pouvoir sur nous l’esprit de Dieu économique que nous ayons le pouvoir divin et des dons-cadeaux afin de  travailler pour Dieu.

 

1) « L’esprit de la réalité… doit être en toi » «17  l’Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous, vous le connaissez, car il demeure avec vous, et il sera en vous. »(Jean 14:17).

 

  • C’est l’Esprit Saint comme l’indispensable esprit de Dieu dans les croyants qu’ils aient la vie de Dieu à vivre pour Dieu.

 

2) « 8  Mais vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre.» (actes 1:8).

 

  • C’est l’Esprit Saint comme l’esprit de Dieu économique sur les croyants qu’ils peuvent recevoir la puissance de Dieu de travailler pour le Seigneur.

 

 

 

 

 

  1. LE TRAVAIL DU SAINT-ESPRIT

 

1) « L’esprit de la réalité qui procède du père, il va témoigner concernant moi [fils] » «26 ¶  Quand sera venu le consolateur, que je vous enverrai de la part du Père, l’Esprit de vérité, qui vient du Père, il rendra témoignage de moi; » (Jean 15:26).

 

  • Il s’agit de l’Esprit-Saint devient la transfiguration et la réalité du Christ dans sa résurrection à témoigner en ce qui concerne la réalité du Christ dans la résurrection.

 

 

2) «8  Et quand il sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement: » (Jean 16:8).

 

  • Il s’agit de l’Esprit Saint à venir pour condamner les pécheurs de leurs péchés qu’ils peuvent se repentir et croire en Jésus-Christ pour obtenir la vie éternelle.

 

 

3) « Ce qui est né de l’esprit est esprit » «6  Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. » (Jean 3:6).

 

  • C’est l’Esprit Saint, comme l’esprit essentiel de Dieu de la vie, régénérant le pécheur repentant dans son esprit qu’il peut avoir la vie de Dieu et devenir enfant de Dieu.

 

 

4) « Il nous a sauvés, par le lavage de la régénération et le renouvellement de l’Esprit Saint » « 5  il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint-Esprit,» (Tite 3:5).

 

  • C’est aussi l’Esprit Saint, comme l’esprit essentiel de Dieu de la vie, renouvelant l’homme par la régénération que l’homme peut recevoir du Salut de Dieu de la vie.

 

 

5) « L’Esprit Saint qui habite en nous » « 14  Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous.» (2 Timothée 1:14).

 

  • C’est l’Esprit Saint, comme l’esprit essentiel de Dieu de la vie, demeurant en nous pour nous fournir continuellement la vie et la richesse de Dieu.

 

 

6) «27  Pour vous, l’onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n’avez pas besoin qu’on vous enseigne; mais comme son onction vous enseigne toutes choses, et qu’elle est véritable et qu’elle n’est point un mensonge, demeurez en lui selon les enseignements qu’elle vous a donnés. » (1 Jean 2:27).

 

  • C’est l’Esprit Saint, comme l’indispensable esprit de Dieu, onction de l’essence (élément) de Dieu dans les croyants, produisant ainsi un enseignement pour eux qu’ils peuvent se conformer au Seigneur selon l’enseignement de l’essence de Dieu.

 

 

7) « Ayant été sanctifiée dans l’Esprit Saint » « 16  d’être ministre de Jésus-Christ parmi les païens, m’acquittant du divin service de l’Evangile de Dieu, afin que les païens lui soient une offrande agréable, étant sanctifiée par l’Esprit-Saint.» (Romains 15:16).

 

  • C’est aussi l’Esprit Saint, comme l’esprit essentiel de Dieu de la vie des croyants, leur fournissant nature Sainte de Dieu, autrement dit, l’essence divine.

 

 

8) « Se transforme en de la même [le Seigneur] image de gloire à la gloire, même à partir de l’esprit du Seigneur » «18  Nous tous qui, le visage découvert, contemplons comme dans un miroir la gloire du Seigneur, nous sommes transformés en la même image, de gloire en gloire, comme par le Seigneur, l’Esprit. »(2 Corinthiens 3:18).

 

  • C’est encore l’Esprit Saint, comme l’indispensable esprit de Dieu dans les croyants, en les transformant métaboliquement avec l’essence divine de Dieu en l’image du Seigneur d’un degré de gloire pour un plus haut degré de gloire.

 

 

 

9) « J’envoie de suite la promesse [le Saint-Esprit] de mon père sur toi… jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut [du ciel] » « 49  Et voici, j’enverrai sur vous ce que mon Père a promis; mais vous, restez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.» (Luc 24:49).

 

  • C’est l’Esprit Saint, comme l’esprit de Dieu économique, le pouvoir sur les fidèles pour les faire travailler pour Dieu.

 

10) « , Mais à chacun est donnée la manifestation de l’esprit pour le profit… » «7  Or, à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée pour l’utilité commune.8  En effet, à l’un est donnée par l’Esprit une parole de sagesse; à un autre, une parole de connaissance, selon le même Esprit;9  à un autre, la foi, par le même Esprit; à un autre, le don des guérisons, par le même Esprit;10  à un autre, le don d’opérer des miracles; à un autre, la prophétie; à un autre, le discernement des esprits; à un autre, la diversité des langues; à un autre, l’interprétation des langues.11  Un seul et même Esprit opère toutes ces choses, les distribuant à chacun en particulier comme il veut. » (1 Corinthiens 12:7-11).

 

  • C’est l’esprit sur les croyants, comme l’esprit de Dieu économique, ce qui leur donne divers cadeaux de travailler pour Dieu.

 

 

LEÇON 11

 

CONNAISSANT LA CROIX DU CHRIST

 

 

La Croix du Christ accompli la rédemption éternelle de Dieu pour nous selon les exigences de la justice, sainteté et gloire de Dieu pour devenir le fondement de notre salut éternel.

  • Par conséquent, nous devons savoir soigneusement la Croix.

 

 

 

  1. LA CROIX EST PROPHÉTISÉ PAR DIEU

 

1) « 13  Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois, -» (Galates 3:13).

 

  • « Arbre- pendu au bois » signifie ici la Croix, qui était en bois.

Dans Deutéronome 21:23 « 23  son cadavre ne passera point la nuit sur le bois; mais tu l’enterreras le jour même, car celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu, et tu ne souilleras point le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne pour héritage.»

  • de l’ancien Testament, Dieu a prophétisé dans les jugements de la loi que le Christ pourrait être accroché sur un arbre, c’est-à-dire, être suspendu sur la Croix.

 

 

 

 

  1. LA CROIX ÉTANT UNE FORME DE ROMAN D’EXÉCUTION

 

1) « Ils s’écrièrent alors, loin de lui, avec lui, crucifie-le ! Pilate [le Romain Gouverneur] a dit à eux, je vais crucifier votre roi ? Les principaux sacrificateurs ont répondu. Nous n’avons pas roi mais César [le Romain Empereur]  » «15  Mais ils s’écrièrent: Ote, ôte, crucifie-le! Pilate leur dit: Crucifierai-je votre roi? Les principaux sacrificateurs répondirent: Nous n’avons de roi que César. » (Jean 19:15).

 

La forme juive d’exécution  à un criminel était la lapidation (Deut. 22:24). «24  vous les amènerez tous deux à la porte de la ville, vous les lapiderez, et ils mourront, la jeune fille pour n’avoir pas crié dans la ville, et l’homme pour avoir déshonoré la femme de son prochain. Tu ôteras ainsi le mal du milieu de toi. »

  • Cependant, environ soixante ans avant la naissance du Seigneur, la nation juive est tombé par Rome.
  • Pas longtemps avant que le Seigneur a été condamné à mort sur la Croix par le gouverneur romain, l’Empire romain avait adopté la crucifixion comme forme d’exécution pour les personnes maléfiques.
  • Ainsi, lorsque les Juifs cherchait à tuer le Seigneur, ils le crucifièrent car il étaient entre les mains du gouverneur romain, de plus la prophétie de Dieu dans le Deutéronome 21:23 « 23  son cadavre ne passera point la nuit sur le bois; mais tu l’enterreras le jour même, car celui qui est pendu est un objet de malédiction auprès de Dieu, et tu ne souilleras point le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne pour héritage »
  • concernant la façon dont le Seigneur allait mourir. « son cadavre ne passera point la nuit sur le bois»
  • Cela a été fait par la main souveraine de Dieu.

 

 

 

 

III. LE MOMENT OÙ CHRIST A ÉTÉ CRUCIFIÉ

 

 

 

1) « Maintenant, c’était la troisième heure [09], et ils l’ont crucifié » «25  C’était la troisième heure, quand ils le crucifièrent. » (Marc 15:25).

 

  • Christ a été crucifié commençant à 09 heures du matin.

 

 

 

2) « Maintenant depuis la sixième heure [MIDI] obscurité envahit tout le pays jusqu’à la neuvième heure [15] » «45  Depuis la sixième heure jusqu’à la neuvième, il y eut des ténèbres sur toute la terre. » (Matthieu 27:45).

 

  • Christ a été crucifié jusqu’à 3 dans l’après-midi.
  • De neuf heures le matin et trois heures de l’après-midi est un total de six heures.
  • Dans les trois premières heures, Dieu n’a pas punis les pécheurs ; C’étaient les hommes qui l’ont persécuté.
  • Au cours de ces trois heures, il a souffert le martyre, pas de rédemption. À midi, la terre est devenue sombre.
  • De ce point donc de midi jusqu’à 3 heures de l’après-midi.  , il n’était plus dans la persécute des hommes, mais Dieu  à juger les pécheurs.
  • Au cours de ces trois heures, il a souffert pour obtenir la justice, il n’était plus dans le  «24  lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice;….. »

 

 

 

 

 

  1. LES RÉALISATIONS DE LA CROIX

 

1) « Qui lui-même enlevé nos péchés [pluriel, se référant aux péchés de l’homme dans ses actions vers l’extérieur] dans son corps sur l’arbre, afin que nous, étant décédée à sins, puissions vivre pour la justice » «24  lui qui a porté lui-même nos péchés en son corps sur le bois, afin que morts aux péchés nous vivions pour la justice; lui par les meurtrissures duquel vous avez été guéris. » (1 Pierre . 2:24).

 

  • La première chose que Christ a accomplie sur la Croix devait supporter les divers péchés dans nos actions vers l’extérieur, autrement dit, les péchés commis par une personne elle-même, que nous pouvons être sauvegardés et passer de la mort en vie.

 

 

 

2) «, Mais maintenant…Il a été manifesté pour le mettre loin du péché [singulier, se référant au péché de l’homme dans sa nature intérieure] par son sacrifice » « 26  autrement, il aurait fallu qu’il eût souffert plusieurs fois depuis la création du monde, tandis que maintenant, à la fin des siècles, il a paru une seule fois pour abolir le péché par son sacrifice.» (Héb. 9:26).

 

  • Sur la Croix, en même temps, Christ a enlevé le péché dans notre nature intérieure, c’est-à-dire le péché hérité par la naissance, que nous pouvons être délivrés de notre nature pécheresse au sein.

 

 

3) « Christ a nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous ; parce que…Maudit soit tous un suspendu à un arbre «13  Christ nous a rachetés de la malédiction de la loi, étant devenu malédiction pour nous-car il est écrit: Maudit est quiconque est pendu au bois, -» (Galates 3:13).

 

  • Christ a porté nos péchés vers l’extérieur et enlevé nos péchés vers l’intérieur sur la Croix, recevant la malédiction qui, conformément à la Loi de Dieu, nous devrions ont reçu à cause de nos péchés et de notre chute.

 

 

4) « 6  sachant que notre vieil homme a été crucifié avec lui, afin que le corps du péché fût détruit, pour que nous ne soyons plus esclaves du péché;» (Romains 6:6).

 

  • Christ traitait non seulement de notre double péché sur la Croix, crucifié également notre vieil homme pécheresse qui le corps du péché pourrait être fait aucun effet, que nous ne soyons pas plus esclaves du péché.

 

5) « J’ai été crucifié avec le Christ » (Galates 2:20). « Je » suis notre vieil homme. Étant donné que notre vieil homme a été crucifié avec le Christ, notre « je » suis également crucifiés avec lui.

 

6) « Mais ceux qui sont en Christ Jésus ont crucifié la chair avec les passions et les convoitises » (Galates 5:24).

 

  • Non seulement a-t-il Christ crucifier notre vieil homme sur la Croix, il a également crucifié notre chair avec ses passions et ses désirs.
  • Il est dit ici que nous qui sommes de Christ avons crucifié la chair avec les passions et les désirs.
  • Nous pouvons y parvenir car cela repose sur le fait que le Seigneur ai crucifié notre chair sur la Croix.

 

 

 

7)  «14 ¶  Ainsi donc, puisque les enfants participent au sang et à la chair, il y a également participé lui-même, afin que, par la mort, il anéantît celui qui a la puissance de la mort, c’est-à-dire le diable,15  et qu’il délivrât tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient toute leur vie retenus dans la servitude. »(Hébreux 2:14-15).

 

  • Sur la Croix, le Christ détruit le diable, qui a le pouvoir de la mort et nous a libérés de l’esclavage de la mort.

 

 

 

8) « Et comme Moïse éleva le serpent [sur un poteau] dans le désert, malgré cela doit le fils de l’homme seront levé vers le haut [la Croix] ; que quiconque croit en lui aient la vie éternelle « 14  Et comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut de même que le Fils de l’homme soit élevé,15  afin que quiconque croit en lui ait la vie éternelle.»(Jean 3:14-15).

 

  • Étant donné que Christ ai détruit le pouvoir du diable, qui a le pouvoir de la mort, évidemment il a était jugé et a traité avec lui, le serpent ancien, qui avait empoisonné l’humanité, que tous ceux qui croient en Christ peut avoir la vie éternelle de Dieu et de passer de la mort dans la vie.
  • Cela est typifié par Moïse qui « lever le serpent dans le désert, et qui transporté les Israélites de la mort à la vie.

 

 

 

 

9)  «14  Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde!» (Galates 6:14).

 

  • Christ a détruit son pouvoir de Satan le diable sur la Croix, et en même temps il a crucifié le monde organisé par Satan et la condamner Satan qui le monde et de plus va perdre sa puissance usurpatrice sur ceux qui ont cru en Jésus-Christ.

 

 

 

 

10) les ordonnances, qu’il pourrait créer lui-même les deux en un seul homme nouveau » « 14 ¶  Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation,15  2-14 l’inimitié, 2-15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix,» (Eph. 2:14-15).

 

  • Sur la Croix, Christ a aboli la Loi de l’ancien Testament les commandements dans les ordonnances, qui séparait les Juifs d’entre les Gentils, ce qui les rend l’un et en créant les deux en lui-même en un seul homme nouveau, qui est l’église.

 

 

 

11) « 24  En vérité, en vérité, je vous le dis, si le grain de blé qui est tombé en terre ne meurt, il reste seul; mais, s’il meurt, il porte beaucoup de fruit.» (Jean 12:24).

 

  • Christ non seulement a traitait tous les éléments négatifs qui précède pour Dieu et pour nous sur la Croix, mais par sa mort sur la Croix il publia la vie divine en lui en nous afin que nous pourrions devenir ses nombreux membres qui constituent son corps.

 

 

 

  1. SE VANTANT DANS LA CROIX

 

1) « , Mais bien que ce soit de me vanter sauf dans la Croix de notre Seigneur Jésus Christ » « 14  Pour ce qui me concerne, loin de moi la pensée de me glorifier d’autre chose que de la croix de notre Seigneur Jésus-Christ, par qui le monde est crucifié pour moi, comme je le suis pour le monde» (Galates 6:14).

 

  • Ces pleins de zèle pour la religion juive qui contraint d’autres à être circoncis pour vanter dans la chair des autres «12 Tous ceux qui veulent se rendre agréables selon la chair vous contraignent à vous faire circoncire, uniquement afin de n’être pas persécutés pour la croix de Christ 13  Car les circoncis eux-mêmes n’observent point la loi; mais ils veulent que vous soyez circoncis, pour se glorifier dans votre chair. » (Galates 6:12-13).
  • Cependant, l’apôtre Paul, étant acquis par le Christ, ne vante pas dans autre chose que la Croix du Christ

 

 

LEÇON 12

 

CONNAISSANT L’ÉGLISE

 

L’église est le but que Dieu veut obtenir dans son économie éternelle. Chacun de nous qui est sauvé participe à cet objectif, que Dieu peut obtenir le désir de son cœur selon son bon plaisir.

Par conséquent, nous devons également savoir l’église.

 

 

 

  1. CE QUI EST L’ÉGLISE

 

  1. l’ensemble appelé

 

1) « Sur ce rocher [Christ] je bâtirai mon église » (Matthieu 16:18).

 

L’église est ce qui va construire Christ par sa mort, la résurrection et l’ascension. Le terme « église » est ekklesia en grec qui signifie que l’assemblé appelé dehors ou hors de.

  • Ainsi, selon son sens littéral, l’église est la Congrégation appelée du monde par Dieu.
  • Il n’est pas un bâtiment d’église ou n’importe quel édifice pour le culte de Dieu.

 

 

  1. le corps du Christ

 

1) « L’Eglise, qui est son corps, la plénitude de celui qui remplit tout en tous » (Éphésiens 1:22-23).

 

  • L’église est le corps avec le Christ comme la tête ; Il est constitué pour le Christ dans sa vie et son Esprit avec tous ceux qui ont cru en lui.
  • C’est un organisme vivant et pas une organisation sans vie, tels que les clubs et les associations dans la société.
  • Le corps d’un homme est la plénitude d’un homme pour être son expression.
  • De même, l’église est la plénitude du Christ comme son expression.
  • Puisque Christ est celui qui est illimité, vaste et remplis dans son ensemble, il a besoin d’un grand corps à la plénitude de lui-même qui remplit tout en tous, pour lui exprimer en toutes choses.

 

 

  1. la contrepartie du Christ

 

1) « Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’église et s’est livré lui-même pour elle »(Eph. 5:25).

 

  • Ce mot révèle que l’église est aussi l’homologue du Christ.
  • Comme le corps du Christ, l’église reçoit la vie de sa part pour son expression ; Il s’agit d’une question de vie.
  • Comme l’équivalent du Christ, l’église reçoit son amour pour la satisfaction du désir de son cœur ; Il s’agit d’une question d’amour.

 

 

 

 

  1. la maison de Dieu

 

1) « Que vous sachiez comment il faut se conduire dans la maison de Dieu, qui est l’Eglise du Dieu vivant, la colonne et la base de la vérité [en réalité] » (1 Timothée 3:15).

 

  • Au Christ, l’église est son corps et son homologue, tandis qu’à Dieu, l’église est sa maison.
  • D’une part, cette Assemblée se réfère au lieu d’habitation de Dieu,
  • et d’autre part, elle se réfère à la famille de Dieu, maison de Dieu.
  • Ces deux, la maison de Dieu et lieu d’habitation de Dieu, sont d’un seul.
  • La Maison de Dieu est la même maison pour habitation de Dieu (Éph. 2:19, 22). «19 Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu. 22  En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit. »

 

  • La Maison d’une personne est son lieu de vie, résidant et y reste.

 

  • L’église, est la maison de Dieu, est également un endroit pour Dieu.

 

  • Aujourd’hui, le Dieu vivant est vivant, qui résident et au repos dans l’église sur la terre.

 

  • Dieu est vivant, et l’église en tant que sa maison est également à la vie, la vie de Dieu vivant, qui résident et au repos avec Dieu.
  • Ainsi, la maison du Dieu vivant est le pilier et la base de toute sa réalité, qui est la réalité (la vérité) de l’univers.
  • Tout de cette vie, Dieu est la réalité de l’univers. Sans lui, l’univers est vaine et vide ; Pourtant toute sa réalité est actuellement pris en charge et confirmée par l’église, qui est la maison de son vivant.

 

  1. l’homme nouveau

 

1) « 10  et ayant revêtu l’homme nouveau, qui se renouvelle, dans la connaissance, selon l’image de celui qui l’a créé.11  Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous.» (Colossiens 3:10-11).

 

  • Tout comme l’humanité est un vieil homme corporatif créé dans Adam, l’église est aussi un homme nouveau corporatif.
  • Christ, la Croix ayant aboli toutes les ordonnances qui a provoqué la discorde parmi les hommes, créé cet homme nouveau en lui-même (Éph. 2:14-15). «14 ¶ Car il est notre paix, lui qui des deux n’en a fait qu’un, et qui a renversé le mur de séparation,15  2-14 l’inimitié, 2-15 ayant anéanti par sa chair la loi des ordonnances dans ses prescriptions, afin de créer en lui-même avec les deux un seul homme nouveau, en établissant la paix, »
  • Cet homme nouveau porte l’image de son créateur, le Christ, qui est sa vie et son contenu.
  • Dans ce nouvel homme, il n’y a aucune personne de l’ancienne création appartenant à une race, religion, culture ou classe. Seul Christ est tous les constituants de cet homme nouveau et dans toutes ses composantes. L’église comme corps du Christ prend le Christ dans sa vie pour son expression ; l’église comme le nouvel homme est Christ comme sa personne pour l’accomplissement de la volonté de Dieu.

 

 

 

  1. LES CONSTITUANTS DE L’ÉGLISE

 

1) « L’église de Dieu ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus, appelés saints » (1 Corinthiens 1:2).

 

  • L’église est constituée avec tous ceux qui ont cru en Jésus-Christ et possédant sa vie. Toute personne qui n’a pas cru au Christ et n’a pas été enregistré ne peut pas devenir une constituante de l’église.
  • Sans être enregistrés, même nos plus proches cousins ne sont pas des constituants de l’église.
  • Qu’une fois qu’ils sont enregistrés et ont la vie du Seigneur pour devenir saints ils sont des constituants de l’église.

 

 

 

III. LES DEUX ASPECTS DE L’ÉGLISE

 

  1. l’Aspect universel

 

1) « Sur ce rocher [Christ] je bâtirai mon église » (Matthieu 16:18).

 

  • L’église mentionnée par le Seigneur dans ce verset est l’aspect universel. Il est unique, y compris tous ceux qui ont cru en lui, dans l’univers à travers tous les âges et dans tous les lieux.

 

  1. l’Aspect Local

 

1) « S’il refuse de les entendre, il dit à l’église » (Matthieu 18:17).

 

  • L’église mentionnée par le Seigneur dans ce verset est l’aspect local. Elle est nombreuse et ses croyants des peuvent s’adresser à elle.
  • Selon l’aspect local, l’église apparaît dans chaque localité. Chaque église locale inclut seulement ceux qui ont cru en Jésus-Christ en ce lieu.

 

  1. LA DÉSIGNATION DE L’ÉGLISE

 

A Oui, elle n’a aucun nom spécial

 

  • L’église est unique et n’a pas besoin de noms spéciaux.
  • L’église est l’église ; Il ne devrait pas être sortes d’églises qui sont libellés selon leur genre, tels que l’église presbytérienne, l’église luthérienne et l’église Baptiste.
  • Pour désigner l’église de cette manière est inutile et non selon la révélation biblique.

 

  1. il peut être désigné sous le nom de sa localité

 

  • Bien que l’église soit unique dans l’univers, elle est nombreuse dans sa manifestation locale.
  • Les nombreuses églises locales ne diffèrent pas dans la nature ;
  • leur différence n’est que dans les différents lieux où ils se trouvent.

 

  • Par conséquent, nous pouvons utiliser le nom de la localité où est une église locale pour désigner cette église, comme l’église de Jérusalem (actes 8:1), l’église à Antioche (actes 13:1) et les sept églises locales dans la province d’Asie (Apoc. 1:4, 11).

 

 

 

 

église chrétienne évangélique morestel